KIKO KOSTADINOV exploite son passé pour l’automne 2024 et plante des graines pour l’avenir

Kiko Kostadinov rembobine et remet au goût du jour les succès du passé pour l'automne 2024. Des chuchotements de vêtements de travail rencontrent des teintes vibrantes, suscitant de nouvelles interprétations de formes familières.
24 janvier 2024
2 minutes de lecture
KIKO KOSTADINOV exploite son passé pour l'automne 2024 et plante des graines pour l'avenir
PUBLICITÉ

La collection Automne 2024 de Kiko Kostadinov n’est pas seulement une offre saisonnière, c’est un pas assuré vers un nouveau chapitre pour le créateur. Après avoir planté son drapeau parisien avec un bureau dédié et une boutique à Tokyo, Kostadinov se tourne vers l’intérieur, revisitant ses propres archives d’une main habile et d’un œil polyvalent. C’est un peu comme un album des plus grands succès, remastérisé pour la garde-robe contemporaine.

Cette saison, les projecteurs sont braqués sur l’ADN du créateur, qui tisse les fils de ses succès passés en une tapisserie de nouvelles possibilités. “Il s’agit de revenir à ce qui a bien fonctionné pour nous”, explique Kostadinov, “en introduisant des idées dont les gens ne soupçonnaient probablement pas l’existence”.

PUBLICITÉ

Le résultat est une collection qui déborde de réinvention. Les silhouettes familières se transforment en caméléons à porter. Un tablier fabriqué à partir d’un jacquard géométrique maison se transforme de gilet long en robe élégante, tandis qu’un hybride veste-chemise de travail s’inspire d’un cardigan pour femmes des années 1950, brouillant ainsi les frontières entre les genres et les époques.

Mais Kostadinov ne se perd pas dans la nostalgie. Les tricots vibrants éclatent de couleurs, les costumes pointus arborent des épaules puissantes accentuées par des pinces subtiles, et les vestes zippées dans des tons bleus, moutarde et bordeaux ajoutent une touche d’urbanité. Il ne s’agit pas d’une simple revisite, mais d’un raffinement, d’une évolution.

PUBLICITÉ

Pour la première fois, le denim s’invite dans le récit de Kostadinov, grâce à une collaboration avec Levi’s. Réinterprétant les motifs du début des années 2000, le duo propose une veste et un pantalon ornés de broderies au niveau du genou. Le logo Levi’s reste discret, clin d’œil subtil à l’héritage tissé dans le tissu.

Je voulais m’assurer que c’est un motif que nous utiliserons pour nous-mêmes”, souligne Kostadinov. Il ne s’agit pas d’un flirt éphémère, mais d’une véritable adhésion à l’attrait intemporel du denim, imprégnée de la touche Kostadinov.

Sur le même sujet : KIKO KOSTADINOV Printemps/Été 2024 s’inspire des tons de Pier Paolo Pasolini

Mais l’Automne 2024 ne se contente pas de revisiter le passé, il ouvre la voie à l’avenir. La palette de couleurs de Kiko Kostadinov s’affranchit des tons terreux qui dominent la saison, offrant des éclats d’anis, de vert néon, de roses et de bleus délavés, superposés dans des rayures ou tissés dans des imprimés floraux flous. C’est un véritable festin visuel, qui rappelle que Kostadinov cherche autant à repousser les limites qu’à honorer ses racines.

Au lieu d’un marquage ostensible, Kostadinov utilise un langage subtil de fléchettes, sculptant méticuleusement la lettre “K” dans le tissu. C’est un témoignage de son engagement à “construire un nouveau langage et à revendiquer un espace”, une philosophie qui transcende les tendances saisonnières.

En parlant de langage, la collection raconte son histoire non seulement à travers les vêtements, mais aussi à travers les accessoires. Les sacs en cuir ornés d’anneaux en plastique de couleur bonbon font écho à l’esprit ludique, tandis que les “couronnes” en feutre de Noi Kamo ajoutent une touche de fantaisie. Avec chaque pièce, Kiko Kostadinov nous rappelle que la mode est une conversation, où il n’a pas peur d’inviter de nouvelles voix à la table.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

PUBLICITÉ

© KIKO KOSTADINOV

PUBLICITÉ
AllerEn Haut