Houston, nous avons du chic : BLUEMARBLE embrasse le cool cosmique pour l’Automne 2024

Tony Alvarez nous transporte dans une fête céleste avec sa collection BLUEMARBLE Automne 2024. La mode rencontre l'exploration spatiale avec des bombers brodés et des jeans ornés de strass qui occupent le devant de la scène. Tony Alvarez insuffle également un message de paix, en clin d'œil au mouvement "Ban the Bomb".
18 janvier 2024
1 minute de lecture
Houston, nous avons du chic : BLUEMARBLE embrasse le cool cosmique pour l'Automne 2024
PUBLICITÉ

Oubliez le cadre étouffant des cabines de seconde classe – la collection BLUEMARBLE Automne 2024 d’Anthony Alvarez s’envole vers un univers de raves interstellaires et de conscience cosmique. Inspiré par le classique culte Perfumed Nightmare et les possibilités illimitées du voyage spatial, Alvarez crée une garde-robe pour l’astronaute moderne qui groove sur un rythme différent tout en portant un message d’unité mondiale.

Alvarez, canalisant le rétro-futurisme du classique culte Perfumed Nightmare de Kidlat Tahimik, a imaginé une garde-robe pour les cosmonautes exigeants de BLUEMARBLE, prêts à se faire une place dans une discothèque lunaire. Mais ce voyage ne se limite pas aux cocktails cosmiques et au boogieing en apesanteur. Les tissus sont traités comme des déchets d’astronautes et les logos « Ban the Bomb » ornent les vêtements, un message puissant pour notre Terre troublée.

PUBLICITÉ

Préparez-vous à décoller avec des pièces phares comme les bombers matelassés qui brillent d’un éclat métallique de cuivre ou d’argent, leurs coques en nylon n’attendant que la caresse de la poussière d’étoiles. Les jeans, transformés en constellations miniatures avec des étoiles filantes brodées de strass, scintillent aux côtés de chemises longues et amples drapées sur les épaules pour une superposition cosmique supplémentaire. Les manteaux de laine classiques, gonflés à des proportions épiques avec des épaules exagérées et inclinées vers l’arrière, évoquent un dandy martien prêt à braver les vents solaires. Les pantalons de travail, plissés au genou comme un accordéon jouant une mélodie extraterrestre oubliée, rencontrent des astronautes de la rue embellis par des panneaux de denim bronze et argent.

Sur le même sujet : EGONLAB Automne 2024 : Au-delà du corps, soigner la psyché dans un monde hyperréaliste

PUBLICITÉ

Les accessoires ont un punch digne d’une supernova. Pensez à des chapeaux géants en fausse fourrure qui ne dépareilleraient pas sur Chewbacca, et à des chaussures qui défient toute catégorisation : un mélange de bottes de randonnée et de lianes, ornées d’accents métalliques et de superpositions amovibles qui les transforment en pantoufles de l’ère spatiale. Et pour finir ? D’époustouflantes robes de chambre garnies de fourrure, peintes à la main de motifs célestes et du mythique dragon philippin Bakunawa, qui se faufile sur le tissu comme un signe avant-coureur d’aventures interstellaires.

C’est une fête de la mode cosmique, une lettre d’amour au cosmos cousue avec une rébellion ludique et un courant sous-jacent de sensibilisation à l’environnement. La collection Automne 2024 de BLUEMARBLE est un passeport pour un univers où le style ne connaît pas de limites, et un rappel que même dans la vaste étendue de l’espace, le message de paix et de durabilité de la Terre résonne haut et fort.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

PUBLICITÉ

© BLUEMARBLE

PUBLICITÉ
AllerEn Haut