DÉFILÉS/Paris

Yohji Yamamoto – Automne / Hiver 2021-2022 – Paris Fashion Week

3 minutes à lire

Grand observateur de notre temps, la crise sanitaire mondiale que nous traversons actuellement n’a évidemment pas échappé à Yohji Yamamoto.
Le casting et le décor de la présentation de sa collection reflètent l’état d’esprit du designer japonais, un monde en crise qui pèse depuis déjà plusieurs saisons sur son état d’âme.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !

Sur un tapis noir déroulé devant des rideaux également en noirs, ses mannequins, cheveux ébouriffés, marchent à pas très lent devant la caméra, au son sinistre de la voix de Yohji-san. La plupart portaient des masques, d’autres non ou portaient de manière très personnelle – un fait que le créateur tient à clarifier n’était qu’une observation des habitudes actuelles, pas un jugement.

Les 26 looks dévoilés également dans la vidéo de 20 minutes qui accompagne la collection sont en quelque sorte une continuité de la saison précédente : aux influences punk et gothique.

Formes déconstruites et surdimensionnées – signature évidente de Yohji-san – combinaison et superposition de différentes matières : le coton, la soie, le lin, la gabardine de laine mais aussi des tissus synthétiques qui font de jolis clins d’oeil à ses silhouettes hommes des années 90. L’association de ces tissus légers est une observation du designer sur le réchauffement climatique, selon les notes de la collection.

Yohji Yamamoto exprime également sa colère et son exaspération devant les injustices, les urgences sanitaires et environnementales… dans des messages qu’il fait imprimer sur les vêtements : “Engages in animal right movements”, “You have to take me to hell” ou “Born to be terrorist”, les transformant en panneaux d’affichage mobile.

Mais Yohji-san n’a pas complètement perdu l’espoir, preuve en est qu’il accompagne ces looks sombres de quelques touches de couleurs avec notamment des fleurs orangées brodées sur un t-shirt ou le titre du célèbre cantique chrétien “Amazing Grace” imprimé en orange sur un long coupe-vent noir.
Cette collection s’avère être une sorte de combat personnel de Yohji Yamamoto pour un monde meilleur mais ô combien poétique !

© Yohji Yamamoto

Article Précédent

Boramy Viguier – Automne / Hiver 2021-2022 – Paris Fashion Week

Article Suivant

Dries Van Noten – Automne / Hiver 2021-2022 – Paris Fashion Week

Exit mobile version