Yamaha VMax 1700 par Hermès

55 vus
2 minutes lue

Quinze ans après leur projet commun Virago, Yamaha et le sellier de luxe Hermès renouvellent de nouveau leur savoir-faire respectif autour de la nouvelle version de VMax : la VMax 1700.

Yamaha VMax 1700 by Hermès
Après les trois précédentes versions limitées de la VMax aux couleurs flamboyantes, produites seulement à quelques exemplaires : Demon Red, Orange Metallic et Soft Brown, Yamaha propose la quatrième version encore plus élitiste. Cette fois-ci, le constructeur de motos japonais fait appel pour la seconde fois au sellier de luxe français Hermès pour habiller sa VMax 1700 entièrement en cuir.
Chez Hermès, le savoir-faire du cuir se transmet de génération en génération depuis que son fondateur Thierry Hermès ouvre sa première boutique en 1837, rue Basse-du-Rempart (aujourd’hui disparue), pour y fabriquer « les meilleurs harnais du monde ». Le cuir Hermès étant considéré comme l’un des plus beaux cuirs du monde, il est tout à fait naturel qu’il vienne embellir la création la plus fantasmagorique de la gamme Yamaha.
Selle, réservoir, potence, porte-phare, poignées de guidon, garde-boues, silencieux, toutes les parties non mécaniques de la VMax 1700 ont été habillées et cousues entièrement à la main de cuir de buffle Skipper. Ce cuir mat, « naturellement imperméable et facile d’entretien », donne à la bécane un aspect sportif et luxueux.
Sa bichromie, noir et chocolat, souligne les contours sculpturaux de cette moto d’exception tout en dégageant une puissance émotionnelle.
Disponible uniquement sur commande pour la modique somme de 44 500 euros et le délai de livraison est estimé de un à quatre mois.

Yamaha VMax 1700 by Hermès Yamaha VMax 1700 by Hermès