Vêtements Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week

Vetements – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

in DÉFILÉS/Paris

Une silhouette portant une chemise sur laquelle est imprimée une énorme lettre “A” inversée s’avance sur la passerelle en verre, au milieu des zèbres, des hyènes, des girafes et des hippopotames empaillés de la Grande Galerie de l’Évolution du Muséum national d’Histoire naturelle.
A” pour anarchie, mais aussi pour anonymat, derrière lequel se cachent les utilisateurs du Darknet, cet univers sombre crypté où l’anonymat est garanti et où l’anarchie fait loi. Ce besoin, ou nécessité pour beaucoup, de faire disparaître sa véritable identité sur ces réseaux cachés qu’est le Darknet, ces “coulisses dingues et flippantes de l’Internet” sont le thème qu’aborde Demna Gvasalia pour la collection AH19 de Vetements, son label fondé en 2009. Ce travail graphique poursuit avec d’autres slogans imprimés sur des sweatshirts et t-shirts du genre : “It’s Hocus Pochus Time, Bitches” (“Et maintenant abracadabra, garces !”), “This hidden side has been seized” (Ce réseau caché a été saisi !”, et plus ironiquement “It’s my birthday and all I got was this overpriced hoodie from Vetements” (“C’est mon anniversaire et la seule chose que j’ai eue est un hoodie hors de prix de chez Vetements”), “I survived swine flu, so now I’m vegan” (j’ai survécu à la grippe porcine, maintenant je suis végétalien). Ces slogans côtoient le logo de Interpol, l’organisme international qui traque les criminels, et d’autres messages qui font partie du vocabulaire de l’internet : “404 error”, “unavailable”, “Not Found” ou “request” qui furent imprimés sur un t-shirt à capuche oversize ou sur un denim surdimensionné.
Les clins-d’œil au Darknet apparaissent également dans les têtes entièrement couvertes de cagoule ou d’une sorte de voile greffée au capuche d’un parka, symbolisant la disparition de l’identité sur ces réseaux.
Du côté de style, l’actuel D.A de Balenciaga reste fidèle à ce qui a fait le succès de son label, teinté fortement du streetwear : associations de couleurs vives ou de pièces à l’affinité parfois improbable, des coupes très larges, jeans déstructurés, chaussettes colorées ou des grandes surchemises à carreaux.