DÉFILÉS/Milan

Valentino – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

4 minutes à lire
Valentino - Automne-Hiver 2021-2022

Pour le défilé digital hommes et femmes Automne/Hiver 2021-2022 de Valentino, son directeur artistique Pierpaolo Piccioli a fait rouvrir le Piccolo Teatro de Milan, institution culturelle d’avant-garde s’il en est.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !

Fermée pendant de longs mois au milieu de la pandémie et des verrouillages stricts dans tout le pays, la réouverture du Piccolo Teatro de Milan pour l’occasion a été voulue comme un acte puissant à la fois théâtral et politique que souhaitait le directeur créatif de la maison romaine. “Le défilé me ​​manque beaucoup, mais le fait que j’ai pu faire revivre le théâtre tel qu’il est aujourd’hui était très émouvant”, a-t-il déclaré.

Empreinte de romantisme et de sensualité, prônant un radicalisme particulier, la collection célèbre cette saison le noir – une couleur rarement vue dans le vocabulaire de la maison quand d’autres, comme le rouge, devenue l’une de ses signatures historiques, le fuschia, le blanc ou le violet ont été un jour ou l’autre associés à son esthétique.

Sur la scène sombre de ce lieu emblématique où prenait place l’orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi qui accompagnait l’interprétation “Nothing Compares 2U” de Sinéad O’Connor par la chanteuse australienne Cosima, émergent un vestiaire mixte tout en contraste clair-obscur et en profondeurs où le duo de couleurs classiques, le noir et le blanc, soulignent les jeux de matière, de texture, de superposition et de volume des pièces.

Nous avons voulu proposer une nouvelle garde-robe avec des œuvres qui intègrent la culture de la haute couture, notre ADN, sans tomber dans les écueils de la nostalgie. Une nouvelle vision esthétique de la mode Valentino, fluide, sans frontières, de genre. Nostalgie, le même travail porté par hommes ou femmes”, Le designer a déclaré après le show.

Dans un geste qu’il qualifie lui-même de “punk”, Pierpaolo Piccioli propose pour les hommes Valentino des pantalons coupés au-dessus des chevilles, des manteaux et des pulls noirs à col montant – certains se portent même sous des vestes – où les ouvertures esquissent de grands losanges, des pulls à filets, des vestes en capes – un rappel de la couture – d’amples manteaux mais aussi quelques courts blousons rembourrés et K-ways.

Bref, un vestiaire haut de gamme à l’esprit punk sans genre, inspiré de la couture, qui rend clairement hommage au savoir-faire de la maison romaine. “Je voulais que l’esprit couture soit clairement ressenti dans la collection”, a déclaré Piccioli, “mais sans aucune trace de nostalgie ou de redondance”.

© Valentino

Article Précédent

FILA invite Katie Grand à réinventer ses pièces d’archives pour son 110e anniversaire

Article Suivant

The Stolen Garment – Automne/Hiver 2021-2022 – New York Fashion Week

Quitter la version mobile