UGG & Denim Tears de Tremaine Emory joignent leurs forces pour créer une capsule inédite

2 minutes à lire
UGG x Tremaine Emory x Denim Tears

Pour sa dernière collaboration, Tremaine Emory, fondateur de la marque Denim Tears, s’est associé à UGG pour explorer son héritage noir séminole.

En tant qu’homme de la Renaissance des temps modernes, Tremaine Emory s’est forgé, au fil des années, une réputation grandissante d’agent provocateur visionnaire et de catalyseur de contre-culture, en utilisant l’art de la narration visuelle comme cheval de Troie pour relier la mode, la musique et la culture.

Son nouveau partenariat avec UGG ajoute un nouveau chapitre aux nombreuses collaborations réalisées dans le passé et centrées sur l’art contemporain.

PUBLICITÉ
UGG x Tremaine Emory x Denim Tears
PUBLICITÉ

La collab Denim Tears x UGG porte un regard très personnel de Tremaine Emory sur l’héritage noir séminole de son arrière-grand-mère Onia, célébrant l’inspiration trouvée dans l’iconographie et les techniques artisanales du sud-est des États-Unis.

UGG x Tremaine Emory x Denim Tears

Enraciné dans l’héritage indigène et noir américain, son travail rend hommage à une tradition textile unique issue de deux cultures. Pour Emory, il est question ici de famille, d’histoire et de la commémoration des histoires qui ont été passées sous silence en raison des contraintes du racisme omniprésent et du système oppressif de l’esclavage.

PUBLICITÉ

Il s’agit simplement d’écrire des choses qui ne peuvent être effacées, afin que dix personnes de plus sachent maintenant que les communautés indigènes et afro-américaines sont en fait beaucoup plus proches que nous ne le pensions,” s’est exprimé Tremaine Emory.

UGG x Tremaine Emory x Denim Tears

Durant ses recherches sur son héritage, Emory a découvert que l’histoire de sa propre famille se chevauchait avec celle de la communauté de la Black Masking Culture de la Nouvelle-Orléans (également appelée “Indiens de Mardi Gras”). La signification de ces termes a évolué au cours de l’histoire. Historiquement, pour certains habitants de la Nouvelle-Orléans adoptant cette tradition, c’était une façon de créer leur propre célébration, distincte de la tradition coloniale française blanche de Mardi Gras, tout en rendant hommage aux indigènes de la région qui ont aidé ceux qui fuyaient l’esclavage. Aujourd’hui, les termes sont également adoptés par ceux qui participent à la culture du port ou de la création de tenues complexes et artistiques pour célébrer Mardi Gras et son histoire complexe. À bien des égards, Emory considère que Mardi Gras reflète des éléments des cultures noires et indigènes du sud-est.

UGG x Tremaine Emory x Denim Tears

En tissant ce récit à travers sa vision artistique, Emory s’est servi des emblématiques Classic et Tasman comme toiles de son récit.
Ainsi, le modèle UGG x Denim Tears Tasman ONIA est fabriqué en daim et en peau de mouton, avec des rabats ornés de fleurs et des détails de piqûres autour du col. Quant au UGG x Denim Tears Classic ONIA, le modèle adapte l’icône de la marque, représentant la fusion de ses cultures avec des broderies et des perles. Les modèles sont fabriqués à partir du daim signature de UGG et de peau de mouton, et les finitions sont avec des détails de point de chaînettes.

UGG x Tremaine Emory x Denim Tears
UGG x Tremaine Emory x Denim Tears
UGG x Tremaine Emory x Denim Tears
UGG x Tremaine Emory x Denim Tears

Les deux chaussures sont accompagnées d’une ligne de vêtements.
Il est également important de noter que la collaboration Denim Tears x UGG verra également la marque de chaussures faire un don de 50 000 USD au Backstreet Cultural Museum et au Guardians Institute.


PUBLICITÉ