Voiture de luxe

Mercedes-Benz dévoile des images officielles de l’EQS, sa dernière berline de luxe 100% électrique

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Mercedes-Benz a officiellement révélé des visuels plus détaillés de l’intérieur de sa dernière berline de luxe 100% électrique EQS qui sera lancée en août prochain en Europe.

Premier modèle à être basé sur l’architecture modulaire destinée aux véhicules électriques de luxe et de catégorie supérieure, l’EQS est produit sur une base entièrement neutre en CO2 sur le site “Factory 56” de l’usine de Sindelfingen, le centre de production automobile le plus moderne du constructeur allemand.

L’EQS est le modèle de pointe luxueux et d’avant-garde de Mercedes-EQ. Pour ce type de véhicule entièrement nouveau, ses concepteurs ont eu la tâche et l’opportunité d’adopter une approche totalement nouvelle en matière de design intérieur, à commencer par son hyper-écran MBUX.

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Hyper-écran MBUX, le cœur ultra connecté de l’habitacle

Il s’agit en fait d’un écran large qui s’étale sur toute la planche de bord. Cet écran détermine l’esthétique de l’ensemble du poste de conduite et de l’intérieur. Sa vitre en verre véritable semble onduler telle une vague en trois dimensions sur toute la largeur du véhicule – une caractéristique unique à ce jour dans l’ingénierie automobile.

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Avec ses lignes pures, l’hyper-écran MBUX s’intègre parfaitement à la planche de bord. Seul un cadre fin en finition Silver Shadow, un bandeau de buses et une étroite bordure en cuir, rappelant le corps de volume inférieur des tableaux de bord classiques, encadrent l’hyper-écran MBUX.

Cet hyper-écran MBUX fonctionne grâce à une fiche technique impressionnante : 8 cœurs de CPU et 24 Go de RAM et grâce aux données de mesure d’une caméra multifonction et d’un capteur de luminosité supplémentaire, sa luminosité peut être adaptée aux conditions ambiantes. Son interface peut être également personnalisée jusqu’à sept profils et prend en charge 27 langues.

La partie avant de la console centrale jouxtant la planche de bord est indépendante. Il s’agit d’un indice visuel de la nouvelle architecture de propulsion – aucun tunnel de transmission n’est nécessaire en raison de la propulsion électrique. Des surfaces en cuir fluides avec des surpiqûres complexes créent beaucoup d’espace de rangement en combinaison avec un vaste couvercle en bois véritable.

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Le modèle de base sans l’hyper-écran MBUX possède une console centrale légèrement différente. Un accoudoir souple se trouve dans la zone arrière. Il est d’abord entrecoupé visuellement avant d’être relié à l’écran central flottant.

Le design des panneaux de porte s’inspire de la décoration intérieure des espaces de vie modernes. Les portes et leurs panneaux centraux émergent derrière l’hyper-écran MBUX pour traverser l’espace. Un corps modulaire ajouté flotte comme un appui latéral devant le panneau de la porte. Il accueille tous les éléments de porte nécessaires tels que l’accoudoir, le module de porte, la poignée de fermeture et la pochette de cartes. Dans l’obscurité, un éclairage d’ambiance circulaire complète cette esthétique flottante et inédite.

En combinaison avec l’intérieur AMG Line, l’EQS est équipé de sièges sport. Ceux-ci se caractérisent par une forme mince et monolithique. Les surfaces des sièges sont travaillées de manière à donner l’impression de couvertures en cuir posées.

À noter que la planche de bord, l’accoudoir et les sièges de l’Electric Art Line sont faits de NEOTEX, une matière très technique combinant l’aspect du cuir nubuck et du néoprène de haute technologie.

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Coloris et inserts décoratifs : modernisme et tradition pour une ambiance particulière

Des matières et des couleurs ultra-modernes, mais aussi traditionnelles, confèrent à l’intérieur une ambiance particulière.

Huit combinaisons de couleurs coordonnées dans l’intérieur soulignent la sensation d’espace généreux. L’EQS est plongé dans une palette de couleurs innovante et luxueuse, composée de tons chauds et froids. Des couleurs telles que le gris neva-marron Balao et macchiato-gris Space apportent la touche finale à ce design doux et émotionnel. La couleur or rose, dérivée de la bobine électrique et perfectionnée, souligne le design du bandeau de buses et est utilisée comme couleur contrastante.

La forme des deux sièges est copiée par un bourrelet lumineux. Cela crée une ambiance nocturne unique. Les inserts décoratifs innovants contribuent de manière décisive à l’esthétique de l’EQS.
Les inserts décoratifs découpés au laser et rétro éclairés avec le motif Mercedes-Benz ajoutent également une ambiance particulière. Le motif de l’étoile est gravé au laser dans les inserts décoratifs en plastique et rétro éclairé de manière adaptative. Des inserts décoratifs en bois sont également disponibles, par exemple en tilleul “Linestructure” anthracite à pores ouverts ou en noyer “Ship deck” à pores ouverts.

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Design UX : plusieurs styles d’affichage et modes au choix

Les contenus fonctionnels et la structure de commande correspondent à ceux de la Classe S, mais ont été adaptés à la conduite électrique. Visuellement, tous les graphiques sont conçus dans un nouveau nuancier bleu/orange. L’affichage classique à deux tubes du poste de conduite a été réinterprété avec un sabre laser numérique dans une lentille de verre. Tous les contenus relatifs à la conduite peuvent être consultés entre les tubes.

L’écran “sportif” de la Classe S a été transformé en une barre de performance en forme d’ellipse et transmet de manière émotionnelle et impressionnante l’état de conduite respectif (conduite, accélération, charge).
L’objet central est un “G-Force Puck”, qui se déplace dynamiquement et librement dans l’espace en fonction des forces d’accélération.
L’apparence des écrans peut être personnalisée grâce à trois styles d’affichage (discret, sportif, classique) et trois modes (navigation, assistance, service).

Pour une impression intérieure très calme, le mode discret familier de la Classe S a été adapté. Dans l’EQS, le contenu des écrans est réduit autant que possible et coordonné avec le changement de couleur de l’éclairage ambiant dans sept univers de couleurs d’écran. En mode “Assistance”, les événements importants tels que les changements de voie ou le contrôle de la distance de consigne ainsi que l’infrastructure et les autres usagers de la route détectés (voitures, motos, camions) s’affichent.

Les affichages tête haute sont disponibles en deux tailles. Ils contribuent à une conduite détendue puisque le conducteur n’a pas besoin de détourner le regard. Le grand affichage tête haute augmenté est ici le point fort car il affiche les informations et les actions pertinentes en trois dimensions en fonction de la situation et de l’environnement de conduite réels

Mercedes-Benz EQS Electric Intérieur

Chez Mercedes, nous aspirons à rien de moins que le leadership dans le domaine de la mobilité électrique et de la numérisation grâce à une stratégie de plate-forme intelligente et une approche logicielle. La nouvelle EQS montre que nous suivons notre propre voie Mercedes en offrant aux clients une expérience hautement efficace, électrique et luxueuse avec nos véhicules électriques”, a déclaré Markus Schäfer, responsable de la recherche du groupe Daimler et Directeur de l’exploitation de Mercedes-Benz Cars.

Porsche lance une collaboration avec Olivier Rousteing, le DA de Balmain

Porsche x Olivier Rousteing

Afin de promouvoir les nouveaux modèles de sa gamme Panamera, Porsche a choisi de s’associer à une figure emblématique de la mode, Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain. Le créateur de mode, né sous X, sera le personnage central d’une série de vidéos inspirée de son histoire personnelle et de son destin hors norme.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Chacun des courts épisodes de la série sera publié pendant un mois, entre mi-mars et fin avril, sur les différents réseaux sociaux de Porsche ainsi que sur le compte Instagram d’Olivier Rousteing. S’articulant autour d’un thème intitulé “Drive Defined”, la série met en lumière la force intérieure qui fait avancer le créateur, révélant les points communs entre le constructeur de voitures de sport et la haute couture.

Porsche x Olivier Rousteing

« Non content d’être un authentique amateur de Porsche, Olivier Rousteing correspond parfaitement à l’image de notre marque par son attachement à faire de Balmain un témoin de son temps, synonyme d’excellence et de luxe« , indique Jelena Batic, responsable de cette collaboration chez Porsche. « Ensemble, nous avons tâché d’explorer cette force exceptionnelle qui le fait avancer, et en réunissant le monde des voitures de sport et celui de la mode, nous parlons non seulement à nos clients existants, mais aussi à des groupes cibles plus jeunes et plus féminins« .

Porsche x Olivier Rousteing

« Mon ambition, c’est de repousser les limites et de créer une esthétique nouvelle, de faire advenir un nouveau monde, celui dans lequel je souhaite vivre« , explique Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain. « Cette recherche est parfaitement compatible avec Porsche, une marque qui me fascine depuis mon enfance, synonyme à la fois de design, de tradition et force d’innovation« .

Porsche x Olivier Rousteing

Cette collaboration entre Porsche et Olivier Rousteing s’inscrit dans la durée et devrait donner naissance à d’autres projets prochainement.

Lotus Evija, l’hypercar électrique de tous les superlatifs

Lotus Evija

Le constructeur britannique Lotus, passé au printemps 2017 dans le giron du groupe chinois Geely, ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec Lotus Evija, un hypercar inédit 100% électrique et zéro émission.

Cela faisait plus de 10 ans que le constructeur anglais n’avait pas présenté de nouveau modèle. Et pour son retour, la marque a frappé très fort et surprend aussi bien le milieu de l’automobile de luxe que ses passionnés.

Lotus Evija

Lotus Evija (prononcez E-vi-ya) est la première voiture électrique de la marque et première nouvelle Lotus depuis le rachat du constructeur par le groupe chinois Geely.

Lotus Evija

Selon Lotus, Evija est tout simplement la voiture de série la plus puissante jamais produite puisqu’elle est annoncée avec une puissance équivalente à 2 000 chevaux et un couple de 1700 Nm pour un poids de… 1680 kilos. Chose assez inattendu de la part d’un constructeur qui a toujours préféré la chasse aux kilos superflus à la course qui défie la vitesse pour un plaisir de conduite sans pareil.

Lotus Evija

Ainsi, la Lotus Evija est un véhicule de tous les superlatifs, à commencer par une motorisation entièrement électrique. Cet hypercar pousse la performance automobile à son paroxysme, avec ses quatre moteurs électriques (Integral Powertrain), un pour chaque roue, qui annoncent moins de 3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, moins de 9 secondes pour atteindre 300 km/h et une vitesse de pointe supérieure à 320 km/h.

Lotus Evija

L’Evija est dotée d’une batterie de 70 kWh, placée entre les deux sièges, ce qui représente une autonomie d’environ 400 km. La marque met en avant un temps record de 18 minutes pour faire le plein à 100 % mais sur une borne ultra rapide 350 kW, moitié moins sur une borne de 800 kW !

Lotus Evija

Avec ses 4,46m de long pour 2m de large, la Lotus Evija est bien plus imposante que les voitures constituant la gamme actuelle de Lotus. Elle est la première Lotus équipée d’un châssis réalisé entièrement en fibres de carbone et la rupture avec sa tradition ne s’arrête pas là.

Lotus Evija

De ce fait, les traditionnels petits feux ronds à l’arrière laissent la place à de grands éléments à LED, les caméras ont remplacés les rétroviseurs, les portes dièdres se retrouvent sans poignées apparentes tandis que les feux de route et les feux de croisement intègrent un éclairage au laser, une première dans l’industrie.

Lotus Evija

La rupture se poursuit à l’intérieur de l’habitacle où l’on retrouve un volant en forme hexagonale, comme celui d’une voiture de course, une console centrale numérique aux touches haptiques disposant chacune d’un renfoncement hexagonal, un pédalier au motif en nid d’abeilles, une console de toit intégrant les commandes d’ouverture des portes ainsi qu’un moniteur sur chaque panneau de porte affichant les images des rétro-caméras. Les sièges sont en carbone et sont partiellement recouverts d’alcantara, comme le volant. Et le constructeur anglais promet la possibilité de personnalisation très poussée, avec notamment l’intégration de motifs métalliques sur-mesure sur des éléments en carbone.

Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija
Lotus Evija

Pour acquérir ce bijou, il faudra débourser deux millions d’euros, toute taxes compris (ouf !) et seules 130 unités seront produites en 2020 !

La Bugatti Chiron Sport : une version encore plus performante pour les amateurs fortunés de conduite sportive

Bugatti Chiron Sport

Pensée et réalisée sur mesure pour les amateurs fortunés de conduite sportive, la Chiron de Bugatti a désormais sa variante de supercar “Sport”, dévoilée à l’occasion du Salon Automobile de Genève en mars dernier.

Bugatti Chiron Sport
Lancée en 2016, la nouvelle Bugatti Chiron Sport, fleuron du groupe Volkswagen, est annoncée plus performante que jamais dont les améliorations restent concentrées avant tout sur la transmission et le châssis. En effet, de premier abord, côté design, on retrouve les lignes de la Chiron avec sa carrosserie en carbone faite de noir, de gris et de rouge pour un look qui claque franchement ! Cependant, plusieurs détails ont été revus par le constructeur, notamment des jantes allégées, de nouveaux échappements à quatre sorties rondes (au lieu de deux), ainsi que de nouveaux éléments en fibre de carbone, parmi lesquels les balais d’essuie-glaces qui ont permis de gagner tout de même 18kg sur la balance.

Bugatti Chiron Sport
Une Chiron nettement plus agile et plus véloce

Pour une meilleure maniabilité, Bugatti décide de garder la puissance et le couple du W16 8L quadriturbo qui développent respectivement 1.500ch et 1.600Nm, largement suffisant pour combler ses clients, y compris les plus exigeants. En effet, le bolide atteint sans problème les 420 km/h (sa vitesse maximale, bridée) et effectue le 0 à 100 km/h en seulement 2,4 secondes. Les principales retouches, côté moteur, concernent donc la transmission et un châssis plus rigide en mode “Sport”, un tarage plus ferme de 10% des amortisseurs et une direction plus directe en mode Handling.

Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport Bugatti Chiron Sport
La Bugatti Chiron Sport est affichée au prix net de 2,65 millions d’euros. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de cette année.

Bentley Continental Supersports 2017, la quatre places la plus rapide du monde

Bentley Continental Supersports 2017

Au salon de Genève 2017 qui se tenait en mars dernier, Bentley avait dévoilé la nouvelle version de sa Continental: la Bentley Continental Supersports qui s’annonce déjà comme la quatre places la plus rapide du monde.


Cette “final edition” est l’ultime version ultra-sportive de la série des Continental Supersports avant de passer le relais à la prochaine génération qui verra le jour fin 2017, voire début 2018.
Pour mériter l’appellation de la quatre places la plus rapide du monde, Bentley avait retravaillé en profondeur son moteur W12 de 6 litres de cylindrée qui, équipé d’un tout nouveau turbo hautes performances, d’un nouvel hardware, d’un système de transmission plus élaboré, ainsi qu’un système refroidissement revu, fait grimper la puissance de 635 à 710 ch pour 1017 Nm de couple, soit 75 ch de plus que la GT Turbo Speed, actuel fleuron du catalogue Continental. Ainsi, le coupé mettra à peine 3,5 secondes pour passer de 0 à 100km/h pour une vitesse de pointe de 336 km/h.

Bentley Continental Supersports 2017Ces performances sont rendues possible aussi par l’allègement des jantes et l’emploi de freins en carbone et céramique, lui permettant de devenir le modèle le plus léger de la gamme – 2,75 tonnes tout de même sur la balance. Il faudra probablement attendre la prochaine génération pour un gain plus probant dans ce domaine. La boîte automatique profite, elle, d’un nouveau convertisseur de couple à huit rapports, tandis que les suspensions, elles sont raffermies et abaissées.

Bentley Continental Supersports 2017Côté extérieur, on reconnaît tout de suite le style inimitable du constructeur britannique avec des lignes soignées, tout en abordant un look démonstratif marqué par un capot généreusement aéré, un bouclier avant agressif et un grand aileron arrière fixe. La fibre de carbone a été massivement utilisée pour ce modèle, rappelant encore une fois l’importance de ce matériau sur les véhicules les plus puissants du marché. L’intérieur est tout aussi soigné, avec ses sièges en Alcantara, un levier de vitesse retravaillé et un volant designé à la perfection…

Bentley Continental Supersports 2017 Bentley Continental Supersports 2017 Bentley Continental Supersports 2017 Bentley Continental Supersports 2017
Pour ce modèle d’exception, le prix grimpe à plus de 270 000 euros pour une version de base. Et comble du bonheur, cette Bentley Continental Supersports sera bientôt déclinée en version découvrable.

Voiture d’exception: la Rolls-Royce Dawn « Black Badge »

Rolls-Royce Dawn Black Badge

Après la berline Ghost et le coupé Wraith, Rolls-Royce enrichit sa nouvelle gamme “Black Badge” d’un nouveau modèle: le cabriolet Dawn qui se revêtit à cette occasion d’une robe toute en noir.

Rolls-Royce Dawn Black Badge
Lancée dans le but d’attirer une clientèle plus jeune, la série spéciale “Black Badge”, devenue une griffe à part, se voit agrandie d’un troisième modèle axé autour de la couleur noire. Pour son nouveau bijou, le constructeur britannique un procédé de traitement de surface tiré de l’univers aéronautique: “de délicats fils d’aluminium de qualité aéronautique, d’un diamètre de 0,014 m, sont cousus ensemble, puis collés avec de la fibre de carbone. Les surfaces sont ensuite recouvertes de six couches de laque qui sont laissées à durcir pendant 72 heures, avant d’être polies pour obtenir le fini lustré emblématique de Rolls-Royce.

Rolls-Royce Dawn Black Badge
Cet habit sombre, mais oh combien élégant et luxueux, se contraste avec la finition en chrome sur le Spirit of Ecstasy, l’entourage de calandre, le bas du coffre et les sorties d’échappement. L’habitacle luxueux s’habille lui aussi de noir, mais pas uniquement : des touches oranges mandarine sont en effet présentes sur les sièges, le haut de la planche de bord et les intérieurs de portes.

Rolls-Royce Dawn Black Badge
Plus puissante que le modèle standard, la Dawn Black Badge conserve le V12 6,6 litres de la version de série, mais qui gagne ici 30 chevaux, atteignant alors la barre de 600 équidés, tandis que le couple passe désormais de 780 à 840 Nm. Malgré un poids de 2 560 kg, la Dawn revendique un 0 à 100 km/h abattu en 4,9 secondes seulement, contre 5,1 pour la version de base.

Rolls-Royce Dawn Black Badge Rolls-Royce Dawn Black Badge Rolls-Royce Dawn Black Badge Rolls-Royce Dawn Black Badge Rolls-Royce Dawn Black Badge Rolls-Royce Dawn Black Badge

Rolls-Royce lance sa Dawn version haute-couture PE 2017

Rolls-Royce Dawn Haute Couture

Après des versions Wraith inspirées par des thèmes comme le “Film” ou encore la “Musique”, Rolls-Royce continue à frapper fort avec une nouvelle édition spéciale de la Dawn, cette fois avec la mode comme inspiration.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture
L’industrie automobile et la haute-couture, deux univers, au premier regard, bien antagonistes, mais pas autant que cela puisse paraître. Ils ont pourtant un dénominateur commun qui est la recherche de la belle matière. Pour cette Dawn Inspired by Fashion, l’équipe de design de la Maison Rolls-Royce, sous la direction Giles Taylor, Directeur du Design du constructeur de Derby, a travaillé étroitement avec un collectif de créateurs soigneusement sélectionné dans les univers de la mode, du textile et des accessoires de luxe.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture

Parmi eux, figurent Cherica Haye, entre autres, spécialiste des textiles au Royal College of Art et Michelle Lusby, experte en cuir, qui a travaillé pour Mulberry. Ces derniers n’ont pas hésité à employer des matières les plus nobles, telle de la soie fine alliée à d’autres textures inattendues afin d’habiller les intérieurs des véhicules, ces tissus sont réalisés et exécutés sur mesure.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture
Pour cette Dawn Inspired by Fashion, les deux équipes ont choisi une base blanche, à laquelle ils ont associé trois teintes éclatantes, le rouge Mugello, le Bleu Cobalt et l’orange Mandarine, qui sont des couleurs tendances de la prochaine saison Printemps/Été 2017.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture
De subtiles touches de ces couleurs ornent les intérieurs de chaque Dawn – l’habitacle est dominé soit par le blanc ou le noir arctique – tandis que le ballet silencieux de la capote se fermant libère une quantité de couleurs captant immédiatement l’attention. Quant à la couleur extérieure de la Dawn, en Blanc Andalousie, elle est magnifiquement rehaussée par la fameuse coachline. Cette ligne tracée à la main épouse les courbes du véhicule sur toute sa longueur, à l’image de la capote de même couleur lorsqu’elle est en place.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture
Et bien entendu, tous les détails à l’intérieur de l’habitacle font l’objet d’une attention particulière, comme les plus beaux vêtements sur mesure. Des broderies, des surpiqûres et des passepoils de couleur, comme dans la haute-couture, ont été appliqués sur des appuie-têtes des sièges en cuir, mais également sur les volants.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture

La même attention a été posée sur les vide-poches avant et arrière de la Dawn Inspired by Fashion. Les designers ont choisi les soies les plus fines estampillées d’une représentation abstraite du Spirit of Ecstasy, chaque emblème posé précisément à 55 degrés afin de prolonger les courbes des portes.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture
Le remarquable savoir-faire associé à l’attention portée aux détails, qui président à la création de toute Rolls-Royce, s’expriment dans le superbe tableau de bord Blanc Piano et ses inserts en aluminium rappelant la soie, ainsi que dans le processus de laquage du véhicule, prenant à lui seul neuf jours de travail méticuleux.

Rolls-Royce Dawn Haute Couture

Une horloge Bespoke en argent, conçue comme une pièce de bijouterie dans un effet ton sur ton, faisant écho aux tissus métallisés vus sur les podiums Printemps/Été 2017, vient enrichir l’espace intérieur.