Versace

Versace – Printemps/Été 2021 – Milan Fashion Week

/
Versace - Printemps-Été 2021 - Milan Fashion Week

Dans le monde de Versace, les eaux profondes des océans ne pouvaient être régnées par un silence et un noir abyssal et des créatures menaçants.

Si vous aimez notre page, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés !☺

Dans le monde de Versace, le froid glacial et l’obscurité ont été réchauffés par des créatures vivantes d’un autre monde, ou plutôt du monde de Versace, qui peuplent une ville fictive engloutie, une Versaceopolis, prête à lâcher ses hommes et ses femmes aux cheveux, à la chair huilée et aux seins généreux à la conquête d’un monde meilleur post-COVID 19.

Donatella Versace a opté, cette saison, pour un thème sous-marin par soif de nature, d’évasion et de fantaisie.

Le monde a changé et nous avons changé. Nous répétons cela presque comme un mantra depuis des mois, mais en fin de compte, pour un designer, cela signifie tout recommencer,” a-t-elle déclaré. “Je voulais créer quelque chose de disruptif, quelque chose qui pourrait être en phase avec ce qui a changé en chacun de nous. Pour moi, cela signifiait rêver d’un nouveau monde. Un monde fait de couleurs éclatantes et de créatures fantastiques et un monde dans lequel, nous pouvons tous coexister pacifiquement. Cette collection a une âme enjouée et est optimiste, rêveuse, positive… Ce sont des vêtements qui vous apportent de la joie.” Une explication qu’on ne peut être plus claire !

La collection était solide et fidèle à l’esprit de la marque dans son utilisation de couleurs vives de Miami, d’imprimés audacieux et de sensualité indéniable.

Loin des teintes sombres des profondeurs marines, les vêtements pour hommes sont à l’image de cette optimisme qu’a voulu répandre Donatella Versace. Ils portent des costumes et tenues décontractées aux couleurs fortement audacieuses qui rivalisent avec la plus riche des palettes de couleurs primaires et aux imprimés au vocabulaire marin.
Pour l’occasion, a été réédité le motif « Trésor de la mer » créé dans les années 1990 par son frère, Gianni Versace.

Versace continue de soutenir la communauté LGBTQ+ avec une nouvelle capsule

Versace Pride 2020

La release des produits exclusifs dédiés au mois de la fierté continue et c’est au tour de Versace de rejoindre le mouvement avec une collection capsule en édition limitée pour hommes et femmes en soutien à la communauté LGBTQ+.

En phase avec la plupart des collections consacrées à ce thème, toutes les pièces de la capsule mettent en avant le logo de la maison et l’arc-en-ciel, le fameux rainbow flag inventé par l’activiste américain Gilbert Baker en 1978. La collection inclut des casquettes, des bobs, des chaussettes, un boxer, des claquettes mais aussi une ceinture qui complètent d’autres capsules sorties précédemment pour l’occasion.

La maison Versace est depuis sa création un ardent défenseur des causes des homosexuels puisque son fondateur, Gianni Versace, fut un homosexuel notoire et sa soeur et successeuse, Donatella Versace, s’est toujours engagée pour défendre les droits de la communauté LGBTQ+. Elle se fit nommée, l’an dernier, l’ambassadrice Stonewall et est apparue aux côtés de Lady Gaga lors des célébrations.

Versace Pride 2020
Versace Pride 2020
Versace Pride 2020
Versace Pride 2020
Versace Pride 2020

Une partie de recettes provenant de la vente de ces produits de Versace sera reversée à Pride Live et à Arcigay, une organisation italienne qui lutte contre la violence, la discrimination et la violation des droits humains et civils des personnes LGBTQ+.

Versace – Automne / Hiver 2020-2021 – Milan Fashion Week

/
Versace Automne-Hiver 2020-2021 - Milan Fashion Week

Presque deux après après avoir été vendue à l’empire Michael Kors pour près de 2,12 milliards de dollars, Versace continue à opérer sa mue, avec cette saison son tout premier défilé mixte.

Composée de 91 looks, la collection de Donatella Versace focalise sur l’idée du pouvoir et de la sexualité, inaugurant une nouvelle interprétation du sexy par la créatrice. Pour ce faire, elle a puisé dans les archives de la maison et en extirpe plusieurs saisons d’un trait.

Ce que j’essaie de dire avec cette collection, c’est que la sensualité passe d’abord par le cerveau. Les vêtements ne sont qu’un moyen de parvenir à une fin. Pour moi, l’hyper-masculinité est parfaite pour les vêtements masculins, et l’hyper-féminité correspond aux vêtements féminins”, a tranché Donatella.

Ainsi, pour les hommes, il y avait des cuirs machos, des bombardiers à la coupe très large, des pulls fleuris surdimensionnés des années 90, des costumes aux imprimés baroques, des rayures zébrées et des smokings brodés de cristal. Quant au logo de la maison milanaise, il a subi de multiples transformations. “Je me suis amusée à jouer avec l’esprit baroque de Versace, à le rendre plus dynamique, à modifier ses formes”, expliquait la créatrice.

© Photos : Versace

Versace – Printemps/Été 2020 – Milan Fashion Week Homme

/
Versace - Printemps-Été 2020 - Milan Fashion Week

Rachetée l’an dernier par le groupe américain Michael Kors (devenu par la suite Capri Holdings), Versace continue à opérer sa mue. Une mue perceptible dans des silhouettes du nouvel homme Versace devenues légèrement plus douces, tout en restant dans le glamour excentrique qui fait partie de l’ADN de la marque.

Défilée au 12 de la Via Gesù, le siège historique de la maison, la collection est dédiée à Keith Flint, le chanteur de Prodigy et ami de Donatella Versace, décédé en mars dernier.

Dans un décor flamboyant dominé par la couleur rose, de gigantesques bouquets de fleurs à la piste en plexiglass, l’homme Versace affirme sa différence avec un vestiaire qui reprend tout le langage visuel et stylistique de la maison.

Cheveux gommés ou aux couleurs excentriques, l’homme Versace ressuscite le portrait fantasque du feu chanteur de Prodigy. Il flirte tantôt avec la notion du mauvais goût, en associant l’imprimé léopard au cuir verni, ce même imprimé animalier au motif carreaux aux couleurs pétantes ou un pantalon léopard en vinyl brillant à un blazer parfaitement coupé; tantôt il ajoute une touche farfelue au rétro de Nineties, comme par exemple avec ce costume noir décontracté, épaules tombantes et pantalon évasé, à l’imprimé Lamborghini.

La touche d’excentricité va encore plus loin, avec des ensembles au motif baroque coloré – l’imprimé phare de la maison Versace – en all-over ou ces matières moirés qui captent la lumière, projetant l’homme Versace complètement sous les projecteurs.

Cet homme semble parfois se ressaisir et joue la carte de glamour viril, avec des pantalons plus près du corps, des perfectos en cuir frangés ou avec des costumes noirs ou croisés bicolores contrastés à la coupe nette.
L’homme Versace est décidément multiple et s’assume pleinement toutes ses contradictions.

© Photos : Versace

Versace – Automne/Hiver 2019 – Milan Fashion Week

/
Versace Automne/Hiver 2019 - Milan Fashion Week

Il s’agit de la première collection masculine Versace depuis l’acquisition de la maison par Michael Kors Holdings Limited, rebaptisé en Capri, pour la modique somme d’un peu plus de 2 milliards de dollars.
Comment sont-ils alors les hommes Versace, sous l’ère Capri ? Sont-ils restés fidèles à leur image qu’a créée Donatella Versace : fantasques, exubérants, libres et confiants ? La réponse est définitivement oui !
L’homme est toujours libre à s’exprimer son individualité et son originalité, conforté dans cette nouvelle attitude qui “lui donne la liberté et la sécurité nécessaires pour ignorer les normes conventionnelles relatives à la beauté et, plus encore, à la masculinité”.
La collection a été inspirée, dans l’ensemble, par le bondage, notamment via des looks noirs et rouges, au début du show, et des imprimés reprenant les harnais trouvés sur des t-shirts, chemises et sweats. Le clin-d’œil à cette pratique et fantasme sexuels cède peu à peu la place à une série de silhouettes flamboyantes, fidèles à l’esprit de Versace. Des motifs animaliers, notamment léopard, des imprimés baroques et des tricot aux couleurs criardes, des blazers garnis de plumes d’autruche, de supers manteaux à motif zigzag, des costumes accessoirisés avec des épingles à nourrice, des shorts de boxeur et des pièces à logo Ford.
La collection est résolument audacieuse et moderne – les fans de la marque s’y retrouveront sans aucun doute. Même si un nouvel ère s’est ouvert, Versace reste et restera Versace.

Versace Pré-Automne 2019, La marque défilé pour la 1ère fois à New York

/
Versace Pre-Fall 2019 New York

Donatella Versace aime New York, mais la marque fondée en 1978 par son feu-frère Gianni Versace n’a jusqu’à maintenant jamais eu l’occasion de défiler dans “La Grosse Pomme”, à l’exception du show de sa ligne sœur Versus, il y a quelques années, et celui de Versace x H&M en 2011. Ce vice est désormais réparé, avec le défilé de Versace qui a eu lieu dimanche dernier dans l’enceinte du New York Stock Exchange, la plus grande bourse mondiale.
La date n’a pas été choisie au hasard, puisqu’elle coïncidait avec le jour d’anniversaire du fondateur de la marque, Gianni Versace.
Pour son premier défilé New-yorkais, la créatrice a choisi bien entendu de célébrer la métropole qui ne dort jamais, en associant l’emblématique médusa, signature de la Maison, au célèbre logo “I love NY” de Milton Glaser. Les références à cette ville qu’elle aime particulièrement, et où elle a eu de souvenirs mémorables passés en compagnie de son frère défunt, sont fortement présents dans la collection. Elle puise, pour ce faire, dans les archives de la maison et ressuscite plusieurs pièces emblématiques, les revisite avec les codes de la culture américaine.
Il y a également beaucoup d’imprimés animaux, notamment des rayures zébrées, et d’indissociables motifs baroques, associés à une palette de couleurs vives, font de cette collection un vestiaire exubérant pour hommes qui n’ont peur pas d’assumer leur différence… de style !

Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York Versace Pre-Fall 2019 New York

Versace – Printemps/Été 2019 – Milan Fashion Week

/
Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week

Chez Versace, finis l’homme au corps athlétique et à la silhouette parfaite qui laisse place cette saison à celui que Donatella Versace qualifie plutôt d’“imparfait, confident et qui n’a pas peur de montrer sa personnalité”. Et comment ? Par le biais des vêtements, pardi !
Qu’ils aiment des couleurs qui claquent ! Qu’ils aiment des imprimés floraux ou baroques qui en mettent plein la vue ! Qu’ils préfèrent impressionner le regard des autres avec des micros shorts en vinyle ou avec un ensemble en cuir python brillant ! Qu’ils troquent leur sac à dos pour des sacs à main à fermoir Medusa portés en bandoulières ! Ces hommes de Versace en perdent peut-être de leur muscles mais en gagnent en confidence et en individualité très forte.

Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week Versace Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week

© Versace

Versace – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/
Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

Opulence de motifs, exubérance de formes, Donatella Versace nous a toujours habitué à ses silhouettes très démonstratives, certes somptueuses mais qui ne sont certainement pas pour M. Tout-le-Monde.
Cette saison ne déroge pas à la règle quand la créatrice envoie sur le catwalk quantité de motifs animaliers (guépard, zèbre) mixés, dans une joyeuse cacophonie, à ceux baroques, aux dorures, aux couleurs vives et contrastées, aux patchworks à carreaux mais aussi à la multitude de tartans british déclinés dans des teintes explosives.
Des pièces exubérantes associées à celles plus sobres, s’adressant aux hommes à forte identité et sûrs de leur style, qu’on peut se les réapproprier séparément ou pas.
Du pur jus Versace !

Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Versace - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

© Photos: Versace

Versace – Printemps/Été 2018 – Milano Moda Uomo

/
Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo

Vingt ans après la mort tragique de son frère Gianni Versace, fondateur de l’enseigne, assassiné, à l’âge 50 ans, de deux balles dans la tête par le tueur en série américain Andrew Cunanan, Donatella Versace a voulu lui rendre hommage avec sa nouvelle collection.
Pour l’occasion, le défilé s’est donc déroulé dans l’intimité du jardin du siège historique de la marque, au Via Gesù 12 qui avait vu la naissance de la marque vers 1978.
Celle qui seconda longtemps son frère et fondateur avant de reprendre le flambeau à sa mort, a proposé une collection, qu’elle a décrite comme un “retour à la maison”, légère et facile à porter.
Pour ses hommes, elle a notamment prévu un vestiaire travaillé dans des roses pâles, bleus, gris, noir et doré. Versace sans son côté flamboyant n’est pas Versace et influences de son fondateur oblige, des imprimés romains antique prennent possession de nombre de pièces, dans des couleurs éclatantes associées à celles pastel pour apporter du contraste. Les matières sont soyeuses et légères, avec beaucoup de la soie pour une touche brillante, tandis que les silhouettes restent larges et décontractées, d’un brin sportif.

Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Versace Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo

Versace – Automne/Hiver 2017-2018 – Milano Moda Uomo

/
Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018

Donatella Versace s’est adressée cette saison à une large audience, et non plus à la catégorie homme/spectacle qui a régné en maître sur ses collections pendant plusieurs saisons.
L’homme Versace s’est assagi, se couvrant et abandonnant des têtes de Méduse dorées, des motifs et couleurs exubérants pour adopter une garde-robe plus sage et dépouillée. L’homme urbain et businessman se mélangent et optent pour une variété de costumes, trench, manteaux, blousons d’aviateurs, de blousons matelassés et d’imperméables, le tout dans des tons gris, noir, rouge et camel. Les motifs sont géométriques, avec quelques touches fantaisistes d’imprimés baroques.

Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018 Versace - Milan Fashion Week - Fall-Winter 2017-2018

© Versace

Versace – Printemps/Été 2017 – Milano Moda Uomo

//

Amie et couturière des stars, dont feu Prince, Donatella Versace tenait à rendre un hommage vibrant au chanteur, mort en avril dernier.
Sur un morceau inédit que Prince avait exceptionnellement composé pour son amie, Donatella Versace faisait, comme à l’accoutumée, défiler une collection pleine d’énergie. Deux silhouettes phares semblent dégager de cette collection beaucoup moins “m’as-tu-vu” que dans le passé: silhouette décontractée et longiline, soulignée par les mouvements et la fluidité des matières, et celle plus structurée, jouant avec les proportions et les superpositions. Quant à la palette, elle est neutre et chaude, avec un violet qui reste assez présent, certainement un clin d’oeil à Prince et à sa Purple Rain, la chanson qui a lancé la carrière internationale du Kid de Minneapolis.

 

Versace – Automne/Hiver 2016 – Milano Moda Uomo

/

Donatella Versace abandonne son style baroque et flamboyant pour une collection pleine de fraîcheur et d’optimisme, inspirée par le thème spatial.


Ces modèles apprentis d’astronautes, aux carrures sportifs, se couvrent de froid dans de survêts brillants, dans de gros blousons en mouton retourné dont certains sont blancs comme neige et d’autres se brillent dans des tons bleus ou argentés, ou encore dans d’énormes mailles à col roulé en mohair.
Et lorsqu’ils se mettent sur leur 31, leur costume sont parfaitement ajustés, d’un brin rétro. Audacieux comme leur madone, les astronautes de Donatella Versace se permettent même des total look formels déclinés dans des couleurs, jusque là réservées de manière générale aux femmes, pastels: bleu layette, lilas, lavande…

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Milano Moda Uomo dévoile son calendrier de défilés pour Automne/Hiver 2016-2017
Défilé Versace – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week
Versus Versace – Printemps/Été 2016 – London Fashion Week
Campagne de Versace pour printemps/été 2016 par Steven Klein
Pal Zileri – Automne/Hiver 2016 – Milano Moda Uomo

© Versace

Campagne de Versace pour printemps/été 2016 par Steven Klein

/

La créatrice italienne Donatella Versace avait profité de l’ouverture de son compte personnel d’instagram pour dévoiler les quelques photos… du backstage de sa nouvelle campagne pour printemps/été 2016.
Prises dans les déserts de sel en Californie, la campagne de pub de Versace marque la première collaboration de la marque avec le photographe Steven Klein. Face à l’objectif du célèbre photographe, c’est rien de moins que l’une des mannequins les plus en vogues du moment: Gigi Hadid qui tient la vedette, en compagnie de Natasha Poly et Raquel Zimmermann.
Du côté des hommes, l’expert en arts martiaux Lukasz Grabowski et les tops Benjamin Benedek et Nathaniel Visser se déshabillent ou presque dans ce décor arctique… composé de sel !

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Versus Versace – Printemps/Été 2016 – London Fashion Week
Backstage Versace – Printemps/Été 2016 Milan Fashion Week
Défilé Versace – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week
La campagne Noël 2015 de Burberry rend hommage à Billy Elliot
Tous les visuels de la campagne automne/hiver 2015 de MANGO Man par Zinédine Zidane

Versace Campagne printemps/été 2016Versace Campagne printemps/été 2016Versace Spring-Summer 2016 Campaign

Tresor Van Uden est « The Versace Man » par Joseph Lally

/
Joseph Lally - Tresor Van Uden

Le photographe et réalisateur Joseph Lally revient avec une série de photos de trois volets: “The Nerve Meter”, “The Versace Man” et “The Marc Jacobs Man”, “The Versace Man” étant le second volet de cette série.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Armé de son appareil et tel un prestidigitateur qui transforme tout homme en une beauté impérieuse, Joseph Lally donne ici la voix de séduction à Tresor Van Uden. Une séance de sex-appeal des années 80 dans tous ses états !

Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden
Joseph Lally - Tresor Van Uden


© Joseph Lally

Versace automne/hiver 2014 par Mert Alas et Marcus Piggott

/

La dernière campagne automne/hiver 2014 de Versace reste dans la ligne éromosexuelle (contraction de érotisme et homosexuel) qu’elle en a fait sa marque de fabrique ces dernières années.

Versace Automne/hiver 2014 avec Filip Hrivnak et Daniel van der Deen
Signée de Mert Alas et Marcus Piggott, la campgne est très Rock’n’Roll avec deux sexy cowboys, au regard ténébreux, incarnés par le slovaque Filip Hrivnak et l’allemand Daniel van der Deen. Inspirées des motards et du Far West, les modèles habillent de rouge et de noir, de blouson en cuir clouté ou en denim et de slips bandana. Ces hommes rebelles incarnent l’anticonformisme et la liberté, mais pas n’importe liberté. Une liberté de prôner « le droit de l’homme à s’assumer tel qu’il est vraiment », a déclaré Donatella Versace dans son communiqué.

Versace célèbre la Coupe FIFA 2014 avec son Loves Brazil T-shirt

Et nous continuons dans la série de la célébration du ballon rond des grandes marques à l’approche du coup d’envoi du Brésil 2014. La dernière en date vient de la maison italienne Versace avec son t-shirt très opulent.

Versace Loves Brazil T-shirt
Versace Loves Brazil T-shirt rend bien entendu hommage à ce pays d’hôte et à sa richesse culturelle, à sa faune et flore luxuriante. Imaginée et dessinée par Donatella herself, le t-shirt prend des airs baroques avec son opulent imprimé.
Totalement dans l’esprit de Versace, la créatrice use un patchwork de fleurs exotiques, de chaînes, imprimés léopard, ballons, rayures et bien sûr la fameuse tête de Méduse, le tout dans des couleurs exubérantes à l’image du pays organisateur de la Coupe du monde.

Versace Loves Brazil T-shirt
Le Versace Loves Brazil T-shirt est disponible uniquement sur l’eshop de Versace au prix de 450 euros.

Tyson Ballou par Bruno Staub pour le numéro automne/hiver 2013 de GQ Style allemand

/
Tyson Ballou - Bruno Staub

Farbcodes est l’une des toutes nouvelles séries de photos publiées dans le dernier numéro de GQ Style allemand avec le supermodèle Tyson Ballou.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand


Dernière les objectifs, on trouve le photographe Bruno Staub qui, aidé par le styliste Grant Woolhead, met en scène les pièces essentielles de la saison automne/hiver 2013 de Bottega Veneta, Prada, Emporio Armani, Z Zegna, Hermès, Lacoste, Versace, entre autres. L’éditorial focalise sur une silhouette minimaliste aux couleurs automnales et vibrantes comme le rouge ou le bleu ciel.

Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand
Tyson Ballou Bruno Staub GQ Style allemand