Venise

Valentino Haute Couture Automne/Hiver 2021, le dialogue éternel entre l’art et la mode

/
Valentino Haute Couture - Automne-Hiver 2021

Et puisque Venise est une ville d’art, l’endroit semble le plus approprié pour Pierpaolo Piccioli qui l’a choisi pour présenter sa collection Haute Couture Automne/Hiver 2021-2022 de la maison Valentino.

Venise faisait partie de la vision que j’avais depuis le début : c’était le seul endroit au monde pour présenter une telle collection, et de plus c’est un contexte dans lequel rien ne s’ajoute ni ne retranche : la lumière et la puissance de Venise, ils sont le cadre parfait pour immerger mon travail”, explique Piccioli.

Se déroulant au Gaggiandre, l’ancien chantier naval vénitien Arsenal construit entre 1568 et 1573, la collection intitulée “Valentino Des Ateliers” rend hommage à la ville de Venise, la ville préférée de Piccioli, autrement dit à l’art comme une sorte d’osmose entre lui et le système artistique.

Partant du principe que “la peinture est à l’art contemporain ce que la haute couture est à la mode”, le couturier romain a collaboré avec dix-sept artistes contemporains incluant Joel S. Allen, Anastasia Bay, Benni Bosetto, Katrin Bremermann, Guglielmo Castelli, Maurizio Cilli, Danilo Correale, Luca Coser, Jamie Nares, Francis Offman, Andrea Respino, Wu Rui, Sofia Silva, Alessandro Teoldi, Patricia Treib, et Malte Zenses pour créer cette collection qu’il a décrite comme “une célébration des créateurs”.

À titre d’exemple, un magnifique costume gris croisé et noué à la taille par un cordon en tissu de la même couleur était orné d’un imprimé de mains “qui recherchent l’intimité à un moment où vous ne pouvez vraiment rien toucher”, a déclaré Piccioli, faisant référence à une œuvre de l’artiste Alessandro Teoldi.

Le reste de la collection est tout aussi puissant, avec de longues silhouettes, jouant sur des volumes larges et des formes aériennes marquées par d’énormes écharpes drapées sur des épaules et virevoltant au gré des pas des modèles ainsi que par une palette de couleurs vives et vibrantes inspirées par l’utilisation de la couleur par les artistes.

© Photos : Valentino

SAINT LAURENT Printemps/Été 2022 met le cap sur Venise

/

Voulant désormais mener à son propre rythme le calendrier de présentation de ses collections, la maison de luxe SAINT LAURENT et son directeur de création, Anthony Vaccarello, mettent le cap sur l’île de La Certosa à Venise, en dehors du calendrier officiel de Paris, pour dévoiler sa collection Printemps/Été 2022.

Dans ses notes d’intention de la collection, Vaccarello a décrit la collection comme “un fantasme sur une romance sombre victorienne” dont l’histoire se déroule avec en toile de fond une installation à grande échelle facettée de grands miroirs et de diverses formes de vie végétale créée pour l’occasion par l’artiste Doug Aitken.

Green Lens”, ainsi est appelée l’œuvre de Doug Aitken, s’efforce de susciter un dialogue sur le lien entre le paysage naturel et notre avenir. “Green Lens est une œuvre d’art vivante. C’est à la fois une œuvre d’art, une installation et une scène. C’est comme un phare, vers lequel on peut voyager et vivre une expérience très personnelle, tout en transmettant lumière, idées et questions. Un point focal qui nous permet à tous de partager nos idées et nos visions pour l’avenir post-COVID… une célébration et une enquête sur l’avenir”, a expliqué Aitken dans un communiqué.

L’idée de la structure concerne le désir de regarder l’avenir sans oublier le passé et l’histoire et il en va de même pour la collection, qui mélange le passé et le présent et le projette dans le futur”, a déclaré Vaccarello, quant à lui, dans ses notes.

Aérien, romantique mais résolument rock, le vestiaire homme Saint Laurent de l’été prochain braque la lumière sur des références au passé glorieux de SAINT LAURENT où les éléments rétro ont été contrebalancés par l’ambiance presque futuriste de l’installation de Doug Aitken.

La gamme navigue entre les tenues de soirée noires et blanches d’Yves Saint Laurent du début des années 80, les cols romantiques à volants, les grandes blouses vaporeuses portées avec des pantalons très ajustés, les costumes ajustés en brocart noir, et les grandes capes en soie fluides et dramatiques assorties à des pantalons skinny.

Androgyne, la collection brouille les frontières entre le féminin et le masculin, tout comme les lignes entre les pièces de tous les jours et les tenues d’occasion.

© Photos : SAINT LAURENT

Saint Laurent défilera à Venise en juillet prochain

La maison Saint Laurent annonce son intention de défiler à Venise en juillet prochain, probablement pour présenter sa collection Printemps/Été 2022.

En avril 2020, en pleine période de confinement, la maison Saint Laurent et son directeur de création Anthony Vaccarello ont créé un petit tremblement de terre dans le petit monde de la mode, déjà très malmené par la pandémie, en annonçant l’intention de la marque de quitter les prochains calendriers officiels pour s’adapter à la crise de coronavirus.

Cette intention, bien déjà officielle, vient de franchir une nouvelle étape et se concrétise avec la décision de la marque, propriété du conglomérat de luxe Kering, de vouloir organiser un défilé physique en juillet prochain à Venise. L’événement coïncidera avec la Biennale d’architecture de la ville, qui se déroule jusqu’au 21 novembre. Il sera le premier défilé physique de la marque depuis son défilé de prêt-à-porter féminin à l’automne 2020 à Paris en février de l’année dernière.

Pour autant, le prochain défilé de la marque à Venise n’est cependant pas le premier en dehors du calendrier officiel de Paris. En effet, la maison de luxe parisienne a, ces dernières années, déjà mené son propre rythme pour présenter ses collections, avec par exemple un défilé à New York en juin 2018 et à Malibu en juin 2019.

Plus que jamais, la marque mènera son propre rythme, légitimant la valeur du temps et se connectant avec les gens du monde entier en se rapprochant d’eux dans leur propre espace et leur propre vie. Avec cette stratégie bien en place, Saint Laurent s’appropriera son propre calendrier et lancera ses collections selon un plan conçu avec une perspective actuelle, motivée par la créativité”, a déjà déclaré Anthony Vaccarello l’an dernier.

Selon des sources proches, la maison Saint Laurent a déjà commandé une installation à l’artiste américain Doug Aitken pour son défilé à Venise en juillet prochain. Connu pour ses installations innovantes, Doug Aitken a remporté le prix international à la Biennale de Venise en 1999 pour son installation “Electric Earth” qui s’interroge sur la place de l’homme et son rapport à l’environnement social et naturel.

The Langham, Venice ouvrira ses portes en 2023

Un rendu de The Langham, Venise

Langham Hospitality Group vient d’annoncer l’ouverture de son nouvel hôtel à Venise, dont l’inauguration est prévue pour 2023. The Langham, Venise sera la première propriété du groupe en Italie et sa troisième en Europe.

Situé sur la célèbre île de Murano, connue mondialement pour sa tradition séculaire de la verrerie, le futur hôtel de 138 chambres aura vues directes sur la lagune vénitienne.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

The Langham, Venise sera logé dans l’ancien Casino Mocenigo, dont l’héritage remonte au début des années 1600. Le bâtiment historique est un exemple important de l’architecture vénitienne, enrichi par d’importantes fresques d’élèves de Paolo Veronese, tels que Benedetto Caliari et Dario Varotari, avec des thèmes dédiés à la musique, à la poésie et à l’amour.

Le cabinet d’architecture et de design milanais Matteo Thun & Partners a été désigné pour superviser les vastes travaux de rénovation de The Langham, Venice. Les chambres et des espaces publics seront équipés des équipements modernes, tout en cohabitant harmonieusement avec les splendides détails de la riche histoire de l’hôtel, des frises resplendissantes, avec vues imprenables sur la lagune depuis sa façade.
Une magnifique cour avec piscine de 20 mètres et jardin luxuriant sera érigée au milieu des bâtiments et qui abritera plusieurs espaces de restauration.

“Venise reste l’une des premières destinations de loisirs au monde et nous sommes ravis d’avoir trouvé un site aussi exceptionnel pour y développer notre premier hôtel en Italie.”, déclare Stefan Leser, directeur général de Langham Hospitality Group. “The Langham, Venice offrira une expérience de loisirs exclusive qui mélange les meilleurs éléments de la culture et du patrimoinevénitien local avec un service personnalisé et intuitif qui sont les caractéristiques de l’expérience de luxe de The Langham”.

À l’ouverture de l’hôtel, les clients pourront profiter de deux restaurants servant différentes cuisines, d’une école de cuisine où ils pourront apprendre l’art de la fine cuisine italienne ainsi que les bars Alfresco, dont l’un sera situé sur le toit.

L’hôtel comprendra également le spa Chuan, signature du groupe, qui proposera des thérapies et des soins de bien-être basés sur les anciennes philosophies de la médecine traditionnelle chinoise, un centre de remise en forme entièrement équipé, une élégante salle de bal et des salles multifonctions.

L’ouverture du Langham, Venice, sera une étape importante pour la marque tandis que nous continuons à étendre notre présence en Europe. Nous sommes impatients de faire vivre à nos clients des expériences extraordinaires au Langham, et nous sommes fiers de contribuer au maintien des traditions de l’hospitalité de luxe vénitienne”, précise encore Stefan Leser.

En effet, The Langham, Venise marque une nouvelle étape d’expansion du groupe qui possède déjà en Europe deux autres sites : The Langham, London et The Langham Nymphenburg Residence, Munich.

La Petite Venise, un zeste d’Italie au cœur des jardins de Versailles

Cet été, le Dolce Vita s’invite dans les assiettes de la Petite Venise, le restaurant situé au cœur des jardins du Château de Versailles.

Ancienne demeure et garage à bateaux des gondoliers invités par le Grand Roi, la Petite Venise est aujourd’hui transformé en restaurant rendant hommage à ses Sérénissimes origines.

Pour cet été, son nouveau Chef, Robbie Denis Pepin qui a officié dans les plus prestigieuses cuisines d’inspiration transalpine d’Europe (Il Ristorante, du Bvlgari hôtel de Londres, La Trattoria à Monte Carlo) propose une carte pleine de fraîcheur qui se goûte et qui se voit.

Carpacccio de boeuf, légumes croquants marinés au pesto et parmesan, polpo mariné à l’huile d’olive, écrasé de pommes de terre tiède, olives taggiasche et citron confit, pièce de veau rôtie, salade généreuse aux gambas, gnocchi primavera…, des propositions qui interpellent les sens et qui nous renvoient directement à la cuisine italienne de terroir.
Les desserts ne sont pas en reste ! Tiramisu, Mousse au chocolat Gianduja, panna cotta ou fruits frais de saison, des gourmandises qui mettent résolument nos papilles en effervescence.

La Petite venise est ouverte, tous les jours, sauf le lundi, de 11h45 à 15h30 pour le déjeuner et jusqu’à 18h pour le goûter ou le thé.
Réservations : www.lapetitevenise.com

Quitter la version mobile