Tokyo

Les écrins DIOR s’illuminent de mille feux pour célébrer Noël

LIFESTYLE
DIOR - Décorations Noël

Chaque année, la période de fêtes de fin d’année, et en particulier Noël, amène avec lui son flot de magie. Les rues s’illuminent et brillent de mille feux, tout comme les façades des boutiques… DIOR.

À cette occasion, les écrins DIOR du monde entier s’illuminent également, avec poésie et luxe. Célébrant la magie de la collection DIOR Croisière 2022 pensée par Maria Grazia Chiuri, les boutiques accueillent les visiteurs dans une atmosphère féerique, exaltée par des installations étincelantes, conçues sur mesure pour chaque lieu. Des étoiles de Noël, ponctuées d’arabesques et sublimées de touches d’or, prennent vie au gré de sculptures, fruits d’un savoir-faire virtuose. Ces œuvres constellent les adresses DIOR – à l’image de l’astre de douze mètres de hauteur veillant sur le 127, avenue des Champs-Élysées, à Paris –, aux côtés de décors inspirés de la nature grecque, ou peuplés de cerfs et de renards.

Tel un écho à ces scénographies envoûtantes, de délicates esquisses réalisées à la main se déploient sur les murs, reflets d’un artisanat d’exception, tandis que des roses blanches s’épanouissent avec grâce au cœur des vitrines de l’univers masculin, évoquant la signature de Kim Jones. Une ode à la beauté des rêves et aux instants suspendus de l’hiver.

Paris Champs-Élysées

© Kristen Pelou
© Kristen Pelou
© Kristen Pelou
© Kristen Pelou

Daegu (Séoul)

Genève (Suisse)

Hambourg (Allemagne)

© Kristen Pelou
© Kristen Pelou
© Kristen Pelou
© Kristen Pelou

New-York (Etats-Unis)

Palais-Royal (Paris)

Rue Saint-Honoré (Paris)

The Galleria (Séoul)

© Kyungsub Shin
© Kyungsub Shin

Ginza (Tokyo)

© DIOR

Le gratte-ciel en bois le plus haut du monde surgira de terre à Tokyo en 2041

LIFESTYLE

En 2041, Tokyo verra surgir de son sol le plus haut gratte-ciel en bois du monde, entièrement construit avec des matériaux innovants et écologiques.
Le constructeur et promoteur japonais Sumitomo Forestry a dévoilé cet incroyable projet qui sera réalisé en partenariat avec le cabinet d’architecture Nikken Sekkei.

Le “W350”, c’est ainsi qu’il est nommé pour le moment, se situerait à Marunouchi, l’un des quartiers d’affaires les plus attractifs de la planète, tout près de la gare de Tokyo et le palais impérial.
Avec ses 350 mètres de hauteur et ses 70 étages, le “W350” dépasserait Abeno Harukas, le plus haut gratte-ciel du Japon, situé au sud d’Osaka dans le Kansai et largement la tour en bois “HoHo” (84 mètres) qui doit sortir de terre cette année.

En utilisant un ratio 9:1 (bois:acier), avec pas moins de 185 000 mètres cubes de bois nécessaires, soit l’équivalent de 8 000 maisons, Sumitomo Forestry espère en finir avec l’ère du tout béton.
L’utilisation majeure du bois a également pour l’objectif de répondre aux normes anti-sismiques en vigueur dans le pays du soleil levant. Des renforts, placés en diagonale, protégeront le bâtiment des éléments naturels comme les tremblements de terre ou les tempêtes.

Le gratte-ciel serait un bâtiment à usage mixte qui comprendrait un hôtel, des bureaux, des locaux commerciaux et des résidences. Sur les balcons à des intervalles différents, une faune luxuriante créera l’illusion d’une forêt verticale où les humains et la faune pourraient pleinement s’épanouir.
Un beau projet écologique qui coûtera tout de même la bagatelle de 600 milliards de yen, soit environ 4,5 milliards d’euros.

Havaianas lance la nouvelle collection New Tradi Zori Tokyo

MODE

Havaianas rend hommage à la mégalopole de Tokyo avec une toute nouvelle collection de tongs pensées pour la vie urbaine.

La collection Tradi Zori Tokyo propose une fusion de styles célébrant les quartiers mode de Tokyo.

Ainsi, le studio de Havaianas a créé cinq modèles Tradi Zori, chacun avec sa propre palette de couleurs inspirée par l’esprit distinctif de l’un des quartiers bien connus de Tokyo : Shinjuku , Harajuku, Shibuya, Ueno, Akihabara.

La semelle de l’emblématique tong Havaianas Tradicional a été fusionnée avec la traditionnelle “zori” japonaise : un talon cubique accrocheur met en valeur les racines historiques du modèle avec un twist moderne à travers l’utilisation du color-blocking.

La collection est disponible sur havaianas-store.com dès aujourd’hui.

Giorgio Armani habille l’équipe olympique italienne aux J.O de Tokyo 2020

MODE
Photo par Clive Brunskill/Getty Images

Déjà habilleur officiel de l’équipe nationale italienne de football, Giorgio Armani, par le biais de sa ligne EA7 Emporio Armani, confirme de nouveau son affection pour le sport, en habillant l’équipe olympique italienne.

Lors de la cérémonie officielle d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui s’est tenue le vendredi dernier au Stade national olympique de la capitale nippone, l’équipe olympique italienne a paradé dans un uniforme que la marque italienne a spécialement créé pour l’occasion.

Tout en blanc pour symboliserla pureté dans le sport, la tenue se pare un graphisme représentant un cercle divisé en trois parties, de couleurs différentes : rouge, blanc et vert. On reconnaît aisément ainsi le tricolore de l’Italie ainsi que le disque qui représente le soleil levant du drapeau japonais, plus précisément la déesse shinto du soleil Amaterasu selon les légende et tradition japonaises.

La tenue, faite de polyester recyclé, est composée d’un pantalon jogging blanc et d’un haut avec un ourlet inférieur ouvert, fixé à l’avant, des manches raglans, un col surélevé en forme d’entonnoir et d’un zip latéral caché. À l’intérieur du haut, est imprimé le verset d’introduction de l’hymne national italien.

“Après l’immense satisfaction que nos athlètes nous ont récemment donnée, je vais suivre les Jeux olympiques avec beaucoup d’intérêt et de fierté. Je me réjouis de cette collaboration renouvelée, qui confirme mon lien profond avec le sport”, a déclaré Giorgio Armani.

C’est la quatrième fois que Giorgio Armani habille l’équipe nationale olympique de l’Italie. Il a ainsi habillé les athlètes italiens aux Jeux olympiques d’été de 2012 à Londres et de Rio 2016, ainsi qu’aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014 et de Pyeongchang 2018.

Cette tenue olympique est disponible à la vente dans les magasins Emporio Armani, les magasins multimarques et sur armani.com.

COMME des GARÇONS HOMME PLUS Printemps/Été 2022 donne aux fleurs le pouvoir de guérison

Asie/DÉFILÉS

Les fleurs ne sont pas là que pour les moments heureux. Ils existent aussi pour les moments difficiles, douloureux et douloureux. Même une petite fleur au bord de la route peut guérir notre cœur déchiqueté”, c’est par ces mots que la créatrice japonaise Rei Kawakubo a commenté dans ses notes d’intention de sa collection Printemps/Été 2022 pour COMME des GARÇONS HOMME PLUS.

Intitulée “The Existence of Flowers” (“L’Existence des fleurs”, en français), la collection fait la part belle aux imprimés floraux qui fleurissent parfois avec exubérance, parfois par touches discrètes, sur une gamme de pièces déconstruites et asymétriques, fidèles à l’ADN de la marque.

Les imprimés au dos des looks 9 à 12 sont l’œuvre de l’artiste de collage basé à Phoenix Travis Bedel, alias Bedelgeuse, connu pour son travail de collage anatomique qui assemble des os et des organes avec des fleurs. “La plupart de mon travail représente l’amour, la perte et le lâcher-prise”, a déclaré Bedel. Quant aux coiffes complexes en papier mâché, recouvertes de divers motifs floraux, elles sont issues de la collection de Rei Kawakubo avec le styliste britannique et rédacteur en chef de Dazed Ibrahim Kamara.

Deux autres collaborations de chaussures émergent aussi de la collection : l’une avec John Moore x George Cox et la seconde avec Nike sur une nouvelle itération de la Nike Air Max Sunder.

Photos : COMME des GARÇONS HOMME PLUS

Junya Watanabe Printemps/Été 2022 et l’incontrôlable envie de voyager

Asie/DÉFILÉS

Ne pouvant toujours pas se déplacer à l’étranger pour cause de COVID-19, Junya Watanabe est contraint de dévoiler, pour la troisième fois, sa collection, ici Printemps/Été 2022, depuis Tokyo plutôt qu’à Paris, comme il le fait depuis de nombreuses années.

Cette saison, le créateur japonais s’est inspiré d’une série de photographies du photographe de mode Jamie Hawkesworth lors de son expédition au Bhoutan.

C’est un sentiment tellement incroyable de se retrouver dans un endroit sans idées ni attentes, et de marcher, d’explorer et de prendre des photos – c’est incroyable ce que vous trouvez”, a déclaré Hawkesworth dans les notes d’intention de la collection.

Ces clichés d’une incroyable beauté alternent ici avec d’autres œuvres de plusieurs artistes contemporains différents, dont l’illustrateur thaïlandais Phannapast Taychamaythakool, l’artiste chinois Rlon Wang, l’artiste népalais Ang Tsherin Sherpa, l’artiste pop japonais Keiichi Tanaami et les illustrateurs de livres pour enfants vietnamiens Phung Nguyen Quang et Huynh Kim Lien. Tous ces imprimés colorés prennent vie sur une série de t-shirts blancs qui sont associés avec des bas aux coupes larges, façon pantalon/jupe ou sarouel – des éléments vestimentaires souvent portés par des routards en Asie, ainsi qu’avec des costumes alliant confort et élégance.

La collection inclut aussi plusieurs pièces créées en collaboration avec d’autres marques premium, telles The North Face, Levi’s, ArkAir, Dickies, ou encore Brooks Brothers.

© Photos : Junya Watanabe

Exclusif pop-up store « LV x NBA » au Louis Vuitton Shibuya Men’s Store

SPOT

Pour le lancement de sa capsule “LV x NBA”, en collaboration avec la ligue américaine National Basketball Association (NBA), Louis Vuitton a ouvert un pop-up store dans son premier flagship masculin de la Maison au monde, “Louis Vuitton Shibuya Men’s Store”.

Situé au sein du complexe commercial MIYASHITA PARK, dans le quartier Shibuya de Tokyo, le tout premier flagship store de la Maison entièrement dédié à ses collections Homme, ouvert l’an dernier, a vu ses façades, ses vitrines ainsi que son espace dédié décorés aux couleurs de la célèbre Ligue.

La façade présente le motif emblématique Damier de métal torsadé et de verre, avec le lettrage “LOUIS” dans les trois couleurs rouge, bleu et blanc utilisées dans le logo NBA.

Dès l’entrée de la boutique, on retrouve immédiatement le coin dédié à cette capsule exclusive, installé tout le long du mur gauche peint à la couleur orange de la NBA. Au milieu, trône un immense ballon de basket de trois mètres de diamètre, le ballon que l’on retrouve ensuite en vente, au fond du pop-up store, présenté parmi les vêtements de la capsule et d’autres produits exclusifs, tels les porte-balles, les casiers, les chaises de banc et des paniers de basket-ball, tous estampillés bien entendu des logos NBA et Louis Vuitton.

Alliance des codes signatures de Virgil Abloh et de l’iconographie du basketball, la capsule rend hommage à l’universalité et à l’inclusion, des valeurs indissociables de la vision transmise par Virgil Abloh au sein de la maison française.

Louis Vuitton Shibuya Men’s Store
6-20-10 Jingu-mae, Shibuya-ku, Tokyo
MIYASHITA PARK Nord

Ralph Lauren dévoile les premières images des tenues que portera le Team USA aux Jeux de Tokyo 2021

LIFESTYLE

Habilleur officiel du Team USA depuis 2008, Ralph Lauren réitère l’expérience, en dévoilant il y a quelques jours les premières images des uniformes de l’équipe olympique américaine pour les Jeux de Tokyo 2021.

Le compte à rebours des Jeux Olympiques de Tokyo, au Japon, est déjà lancé. La cérémonie d’ouverture aura lieu dans moins de 100 jours, plus exactement le vendredi 23 juillet 2021. Malgré une incertitude qui plane encore sur la tenu des Jeux à cause de la menace d’une quatrième vague de contaminations dans l’archipel – bien que le premier japonais Yoshihide Suga ait confirmé que le Japon était déterminé à organiser les JO “comme un symbole de l’unité mondiale”, le numéro deux du principal parti au pouvoir Toshihiro Nikai a fait savoir dans un entretien à la chaîne de télévision japonaise TBS qu’ils annuleront les Jeux “sans hésiter si ce n’est plus possible” de les organiser – plusieurs marques, comme Giorgio Armani ou ici Ralph Lauren ont tenu tout de même à dévoiler leurs créations que vêtiront prochainement leurs équipes nationales.

Ainsi, les tenues, que plus de 600 athlètes de l’équipe américaine porteront lors de la cérémonie d’ouverture et de clôture des Jeux de Tokyo, comprennent des jeans blancs, des polos blancs et des coupe-vent blancs. Ces derniers sont munis d’un capuchon et d’un cols bleus et ornés d’un patch représentant le drapeau américain sur le bras gauche, du logo olympique américain sur la poitrine droite et du logo classique du polo Ralph Lauren sur le côté opposé.

Les tenues ont été conçues en tenant compte de l’environnement. De ce fait, les patchs sont fabriqués à partir de MIRUM, une alternative en cuir végétal. Renonçant aux procédés de teinture traditionnels, la marque a décidé d’utiliser le traitement textile durable pur ECOFAST, une solution de prétraitement avancée qui réduit la quantité d’eau, de produits chimiques et d’énergie, pour créer les nuances vives de rouge, blanc et bleu sur les uniformes.

Les vestes à cordon blanc éclatant et les ceintures à rayures patriotiques sont fabriquées à partir de polyester recyclé Repreve, qui est dérivé de bouteilles d’eau en plastique. Les vestes ont un look sportif et légèrement rétro qui célèbre le design et la fabrication américains – chaque article de l’uniforme du Team USA est, bien sûr, fabriqué aux États-Unis.

L’objectif était de créer les vêtements les plus durables que l’athlète ait jamais eu. Faire passer les athlètes comme des ambassadeurs sur la scène mondiale. Pour créer des produits qui ont l’air frais, modernes et propres. Et au milieu de Tokyo chaud et humide, donnez-leur du blanc, de la lumière et de la propreté”, a déclaré David Lauren, directeur de l’innovation et de l’image de marque de Ralph Lauren

© Photos : Ralph Lauren

OMEGA fête de nouveau les J.O de Tokyo 2020 avec une nouvelle variante de la Seamaster Diver 300M

MONTRES

En juillet 2019, OMEGA avait sorti deux Seamaster – la Seamaster Aqua Terra Tokyo 2020 et la Seamaster Planet Ocean Tokyo 2020 – pour célébrer les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui devaient se tenir initialement du 24 juillet au 09 août 2020. Mais la pandémie mondiale est passée par là et a retardé cet évènement sportif planétaire.

Plus d’un an après, alors que les vaccins commencent à être déployés dans le monde entier et que le monde envisage une possible fin de la pandémie en cours, le Japon est déterminé à organiser coûte que coûte les J.O cet été “comme un symbole de l’unité mondiale”, malgré la menace d’une nouvelle vague de coronavirus.

À désormais moins de cent jours de l’ouverture des Jeux de Tokyo, OMEGA, en tant que chronométreur officiel des Jeux Olympiques depuis 1932, a dévoilé une nouvelle variante spéciale de sa Seamaster Diver 300M pour célébrer le début de ces jeux retardés.

Toujours nommée Seamaster Diver 300M Tokyo 2020, le garde-temps se déploie aux couleurs de cet évènement sportif, le plus grand de la planète.

Elle arbore un boîtier en acier inoxydable de 42 millimètres, surmonté d’une lunette en céramique bleue à l’échelle de plongée en email blanc. L’acier inoxydable a lui aussi été utilisé pour le bracelet intégré à la surface polie et brossée dont les lignes épousent parfaitement celles du boîtier.

Pour faire écho au bleu indigo du logo officiel des Jeux, le cadran de céramique blanche polie affiche des vagues gravées au laser qui viennent renforcer le sentiment de profondeur.

Certaines caractéristiques se démarquent comme le guichet de date à 6 heures et l’appellation contrastée “Seamaster”, en rouge. Enfin, les aiguilles et index bleus, emplis de Super-LumiNova blanc, parachèvent le design du cadran.
Au cœur du garde-temps, se cache le calibre OMEGA Co-Axial Master Chronometer 8800 dont la précision est certifiée par l’Institut Fédéral de Métrologie (METAS).

La OMEGA Seamaster Diver 300 Edition Tokyo 2020 sera livrée dans un coffret exclusif d’un blanc éclatant, inspiré des Jeux Olympiques, et accompagné de la carte de certification Master Chronometer et d’une garantie de cinq ans.

EA7 Emporio Armani habillera les athlètes italiens lors des J.O de Tokyo 2021 & des J.O d’hiver de Pékin 2022

LIFESTYLE

Habilleur officiel des athlètes italiens, depuis de nombreuses décennies, aux Jeux Olympiques et Paralympiques, EA7 Emporio Armani a vu le CONI (Comité national italien olympique) et le CIP (Comité paralympique italien) renouveler leur confiance pour les prochains Jeux de Tokyo en juillet prochain et pour les Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

L’idée est de toujours transmettre et véhiculer un message d’unité et d’appartenance – plus que jamais aujourd’hui, dans un moment historique, particulièrement difficile qui exige l’engagement de tous et l’esprit d’équipe dans la communauté – à travers les vêtements. En ce sens, les paroles de l’hymne national italien ont été imprimées à l’intérieur des pièces.

Dans la perspective des prochains Jeux de Tokyo, Giorgio Armani soutient également Obiettivo 3, le club sportif fondé par Alex Zanardi, qui encourage et offre des opportunités aux athlètes handicapés, en les guidant dans leur parcours paralympique. Né du désir de partager son expérience et ses objectifs avec d’autres, Obiettivo 3 veut offrir aux athlètes handicapés la possibilité d’entrer dans le monde du sport et de développer leur potentiel, au-delà de toutes les barrières et des préjugés infondés.

Giorgio Armani annonce également que le jeune nageur italien Simone Barlaam, sept fois champion du monde et quatre fois champion d’Europe, rejoint désormais la liste des athlètes ambassadeurs de la ligne EA7 Emporio Armani et portera des vêtements de sport spécialement créés pour lui.

Pour moi, la continuité est une valeur. En témoigne le partenariat avec le CONI et le CIP, qui me verront devenir l’équipementier officiel de l’équipe italienne dans le voyage sportif qui commence à Tokyo et se poursuit à Pékin. C’est un honneur et un privilège d’habiller nos équipes olympiques et paralympiques, en ce moment en particulier. La période que nous vivons nous appelle à un engagement important : pour surmonter la situation actuelle, nous devons nous redécouvrir en tant qu’êtres humains, loyaux et engagés, ce que font chaque jour les athlètes, qui nous offrent un merveilleux exemple.

Giorgio Armani

Une adidas ZX 8000 « Out There » fait un clin d’œil attachant à Tokyo

FOOTWEAR

adidas a toujours eu une grande affinité pour la culture japonaise. L’influence de l’archipel a donné naissance à d’innombrables modèles dont le dernier en date est cette adidas ZX 8000 “Out There” qui vient enrichir la ligne adidas ZX de l’équipementier allemand.

Bien que la silhouette fait un clin d’œil attachant au pays du soleil levant, on trouve cependant peu d’indices nous envoyant à l’archipel, exception faite de l’inscription “Tokyo” imprimée, dans une police épaisse et blanche, sur le velcro latéral.

À part cette indication, la adidas ZX 8000 Tokyo “Out There” se pare d’une construction en toile, relevée par de petites touches vert d’olive et un imprimé de camouflage. On trouve ce dernier notamment sur la languette, la doublure, le talon mais aussi sur la pochette amovible accrochée par-dessus de la languette.
Une semelle intermédiaire en EVA et son système de torsion stabilisateur complètent le design.

Cette adidas ZX 8000 Tokyo “Out There” devrait débarquer sur adidas.com et chez certains détaillants le 09 avril, au prix de 120€.

Dior Men fait son Pré-Automne 2019 show à Tokyo

DÉFILÉS/Asie

Kim Jones s’est séparé d’une décennie de “Dior Homme” et de sa silhouette ultra maigre avec un nouveau nom, de nouvelles coupes et une version du futur inspirée des années 80.

Le vendredi 30 novembre dernier, la maison Dior et son directeur de création Kim Jones ont investi l’arène futuriste du Telecom Center Building, au cœur de la baie de Tokyo, pour présenter la collection masculine Pré-Automne 2019. Autour d’une monumentale sculpture métallique, haute de plus de 12 mètres, de l’artiste japonais contemporain Hajime Sorayama, représentant une femme androïde et sous un show de lumière spectaculaire, les modèles défilent dans des pièces aux influences futuristes dont les inspirations viennent cependant principalement de l’histoire de la maison.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !

Le créateur anglais choisit trois codes puisés dans les archives Dior : le pied de poule, l’impression panthère ainsi que la couleur rose et les réinvente pour les adapter aux hommes d’aujourd’hui. Il a également revisité l’emblématique Tailleur Oblique, déjà présent en versions bleu nuit et rose bonbon dans sa première collection pour Dior.

Fortement basée sur la couture, la collection prend également des orientations plus streetwear. Ainsi, des costumes aux coupes magistrales ont été assortis aux bijoux en argent de Yoon Ahn, la créatrice du label japonais Ambush, désormais Jewelry Designer de Dior Homme ou Dior Men désormais, et aux ceintures utilitaires conçues par Matthew Williams – certains de ces costumes ont été portés avec des casquettes de baseball. Des costumes pied de poule ont été également associés aux baskets montantes. Et même les costumes les plus traditionnels ont été modernisés avec des matières irisées, une fermeture à bouton unique, une fermeture croisée ou une large bande de couleur contrastante s’étendant verticalement sur le devant.

Cap sur Tokyo pour l’éditorial Printemps/Été 2018 de SHOOP

PORFOLIO/Editorial

Cap sur Tokyo, la capitale du pays au Soleil Levant, pour l’éditorial du photographe japonais Raihei Okada qui met en scène la dernière collection Printemps/Été 2018 de la marque madrilène/tokyoïte SHOOP.
Inspirée par le style des seniors, la collection détourne les éléments du workwear et du sportswear et les met à jour avec les codes très tendances actuels du streetwear. Des détails décalés et inattendus, telles des poches au dos d’une chemise ou une poche oversize sur le devant d’une combinaison en nylon lui donnant en même temps l’apparence d’un sac à dos, confirment l’originalité et l’intérêt de la marque pour la culture des jeunes.

Photographe: Raihei Okada
Styliste: Sullen Tokyo
Styliste Assistant: Daichi Hatsuzawa
Modèles: Fukutaro Koyama & Daichi Hatsuzawa

La Nike Air VaporMax reçoit le coloris Multicolor Tokyo

FOOTWEAR

Nike avait laissé entendre, il y a quelques mois, que son Air VaporMax allait recevoir un coloris exclusif “Multicolor” Tokyo. La silhouette se révèle aujourd’hui et nous avons son premier visuel.
Ce nouveau coloris reçoit un très bel upper divisé en deux parties, la première en Flyknit blanc posée sur la seconde multicolorée, le tout sur une unité Vapormax translucide blanche. Un Swoosh blanc posé sur les deux parties de couleurs finalise la silhouette.
Cette Nike Air VaporMax Multicolor Tokyo sera pour le moment distribuée uniquement, comme son nom l’indique, à Tokyo à partir d’aujourd’hui – si vous avez la chance d’être le coin, jetez-vous dessus car la quantité est limitée. Une diffusion plus large au niveau mondial est envisagé ultérieurement.

Une nouvelle adidas NMD R2 pour célébrer l’intrépidante Tokyo

FOOTWEAR

adidas Originals rend hommage, avec une spéciale NMD R2, à l’intrépidante mégalopole Tokyo et à fascinante culture japonaise.


La nouvelle NMD R2 tokyoïte se pare pour cette occasion d’une empeigne en Primeknit noir agrémentée de trois fameuses bandes thermocollées noires sur les côtés extérieures et blanches à l’intérieur.


Des bandes blanches sont également présentes sur la languettes et le talon, ainsi qu’une touche rouge sur le bord de la languette complètent le look. Pourquoi autant de bandes et de rayures ? Parce que les rayures représentent les passages piétons aux fameux croisements de Shibuya. Les semelles sont bien entendu dotées de l’indispensable technologie Boost.


La adidas NMD R2 Tokyo est actuellement disponible en édition limitée dans les flagships adidas à Paris, Berlin, New York, Mexico City, Londres, Milan, Moscou, Shanghai, Tokyo et Séoul.

Une journée à Tokyo avec le pilote Lewis Hamilton

VIDÉO

Lorsqu’il ne se trouve pas au volant d’une bolide de l’écurie Mercedes-AMG pour battre les records de vitesse, le nouveau champion du Grand Prix de Russie – il a été sacré hier soir à Sotchi – Lewis Hamilton endosse les habits d’ambassadeur pour Hugo Boss et parcourt le monde.

Après Londres, le britannique s’est rendu à la mégalopole de Tokyo où il a également remporté la huitième victoire saisonnière, face à son co-équipier Nico Rosberg. Accompagné de la mannequin Hikari Mori, le multiple champion part à la découverte des lieux incontournables de cette ville où la lumière ne se couche jamais. Cérémonie du thé au célèbre salon de thé Shuhally en présence de son fondateur, le grand maître Souryou Matsumara, balade à bord du futuriste bateau Hotaluna dans le port de Tokyo et séance de calligraphie, et enfin soirée HUGO BOSS donnée à l’ambassade d’Allemagne.


Pour la prochaine étape de “Votre ville, votre coup de cœur, votre style” Lewis Hamilton nous emmènera à la découverte de Moscou.

Alexander McQueen ouvre son premier flagship tokyoïte

SPOT

Alexander McQueen a tout récemment dévoilé sa toute première boutique japonaise en plein cœur de Tokyo.

Situé au cœur du quartier d’Aoyama à Tokyo, le premier flagship japonais d’Alexandre McQueen a pour voisins proches les noms qui font saliver n’importe quelle personne intéressée de près ou de loin à la mode: Balenciaga, Givenchy, Prada ou encore Marc Jacobs.


Conçue par Sarah Burton, la directrice artistique maison, en partenariat avec David Collins Studio, la boutique se présente sur une superficie 390m². Sur deux étages, les clients de la marque découvriront toutes les collections du prêt-à-porter homme et femme, ainsi que la ligne d’accessoires et pièces incontournables de la marque. Cette ouverture a été précédée de la boutique Alexander McQueen, consacrée uniquement aux accessoires, inaugurée en avril 2013 dans le quartier de Roppongi Hills de Tokyo.


L’agencement intérieur est assez épuré, fait de carrelage en marbre blanc fissuré Calacatta Oro, des finitions laquées noires et des meubles en cuir gris clair. Comme beaucoup de boutiques de luxe où l’art joue non seulement son rôle décoratif, mais également sert de soutien aux artistes contemporains, celle d’Alexander McQueen n’est pas épargnée par cette tendance.


Au-dessus de l’escalier central conçu d’une seule pièce de marbre blanc, est suspendue une structure de chandelier, cette oeuvre d’art a été commandée aux deux artistes japonais Takeo Hanazawa et Takao Togashi.


Cette ouverture tokyoïte sera suivie par de nombreuses autres boutiques dans le monde, notamment à Chengdu (capitale de Sichuan), qui deviendra la troisième boutique en Chine, à Monaco, Vienne, ainsi qu’à Hong Kong.

Tendances Automne/Hiver 2013 – L’homme urbain est plus que jamais caméléon

MODE

Oubliez tout ce que vous avez toujours su sur les vêtements d’hiver ! Mettez au fond de votre armoire vos manteaux gris et parkas noirs et préparez-vous aux grands bouleversements et au déferlement de couleurs l’hiver prochain.

Comme notre climat qui perd presque ses repères, le vestiaire des hommes jette les siens depuis de nombreuses saisons aux orties, sous l’impulsion des créateurs. Ces derniers réinventent les silhouettes, imaginent de nouvelles matières, mélangent la mode et la nouvelle technologie pour créer sans cesse des nouveautés. L’hiver 2013 se place plus que jamais sous le signe de changements.
Pendant que les arbres se dépouillent de leurs feuilles, sur les podiums fleurissent mille propositions audacieuses rendant notre hiver prochain plus agréable à regarder.
Exit les couleurs ternes hivernales, les couleurs plus éclatantes les unes que les autres dominent les collections. À Paris, ce sont les couleurs fluorescentes et métalliques qui retiennent l’attention, comme chez Mugler et Issey Miyake.
Allure allongée, coupes décontractées et XXL telles chez le coréen Juun.J qui explore les possibilités offertes par d’immenses manteaux; la jeune marque Les Hommes à Milan revisite, quant à elle, les longues capes et font porter à ses hommes des pantajupes plissées que seuls les plus audacieux d’entre nous oseront porter. Les créateurs milanais rivalisent également en matières de couleurs et de détails somptueux à l’instar du duo Domenico Dolce et Stefano Gabbana pour Dolce&Gabbana dont la collection joue pleinement la combinaison de soie, taille extra-large et imprimés floraux présents presque tout au long de la collection : sur les vestes, manteaux et t-shirts aux couleurs extrêmement opulentes.

Quitter la version mobile