Smartphone

realme GT 2 Pro, le fleuron de realme proposé avec un SoC Snapdragon 8 Gen 1 bientôt disponible en France

realme GT 2 Pro

Teasé à plusieurs reprises depuis l’année dernière, le premier flagship premium de realme, le realme GT 2 Pro, a été finalement dévoilé avec sa fiche technique en détail lors d’un événement organisé en Chine.

Le constructeur chinois, fondé en 2018 par l’homme d’affaires Sky Li, actuellement 6e plus grande marque de smartphones au monde, a attendu les premiers jours de 2022 pour lancer son premier porte-étendard.

Baptisé Realme GT 2 Pro, le smartphone ambitionne de rivaliser avec les fleurons d’autres constructeurs, tels Huawei, Samsung, Oppo, ou encore Xiaomi.

realme GT 2 Pro

Design dit écologique

Conçu en collaboration avec le célèbre designer industriel japonais Naoto Fukasawa, le smartphone est le premier au monde à avoir sa coque dorsale en polymère biosourcé – une conception basée sur le concept durable de l’art du papier qui, selon le constructeur, est plus économe, jusqu’à 35,5% en empreinte carbone, en ressources naturelles que les plastique et verre habituels. De plus, ce matériau recyclable et l’encre à base de soja utilisés dans l’emballage ont également obtenu les certifications TCO et Soy-based Ink.

realme GT 2 Pro

Le Realme GT 2 Pro est équipé du premier écran plat AMOLED 2K au monde, de 6,7 pouces (1 440 x 3 216 pixels) avec une densité allant jusqu’à 525 PPI et un rapport de contraste des couleurs jusqu’à 5 000 000 : 1. Sa dalle utilisant la technologie LTPO 2.0 la plus avancée, protégée par une vitre Gorilla Glass Victus, offre un taux de rafraîchissement de 1 Hz à 120 Hz, à l’instar des smartphones haut de gamme actuellement disponibles sur le marché.

realme GT 2 Pro

La puissance du Snapdragon 8 Gen 1

realme GT 2 Pro

Xiaomi ne sera plus le seul constructeur à proposer le nouveau SoC de Qualcomm, le Snapdragon 8 Gen 1. En effet, realme marche désormais sur le pas de son concurrent et embarque ce nouveau puissant processeur sur son GT 2 Pro.

realme GT 2 Pro

Ainsi, la première architecture ARM v9 au monde est ici couplée à 8 ou 12 Go de RAM et à 128, 256 ou 512 Go de stockage. Les habituelles fonctions d’amélioration des performances (GT Mode 3.0) sont de la partie, de même qu’un système de refroidissement construit avec une toute nouvelle structure de refroidissement à 9 couches avec une zone VC en acier inoxydable de 4129 mm².

realme GT 2 Pro

Et, pour soutenir cette performance accrue, on retrouve une batterie massive de 5 000 mAh, accompagnée d’une charge rapide SuperDart à 65 W.

realme GT 2 Pro

Côté photo, le realme GT 2 Pro embarque un module photo à trois capteurs, un ultra grand-angle de 150 degrés et une micro-lentille 40x.
Son capteur principal dispose de 50 mégapixels, s’appuyant sur celui IMX766 de Sony, avec une ouverture optique f/1,8. Le flagship de realme pourrait filmer des panoramas extrêmes et propose également le premier mode fisheye sur un smartphone.

realme GT 2 Pro
realme GT 2 Pro
realme GT 2 Pro

Disponibilité

Pour l’heure, le realme GT 2 Pro est proposé uniquement en Chine, mais selon le constructeur, il devrait arriver très prochainement en Europe dont la France fait partie. Il est utile de préciser que d’autres modèles plus abordables de la gamme GT 2 seront également commercialisés dans l’Hexagone.

Le GT 2 Pro sera proposé en quatre configurations différentes, et quatre coloris, pour un prix qui s’échelonne entre 3900 yuans et 5000 yuans, soit une fourchette comprise entre 540 euros et 700 euros.

Faire un snap est désormais encore plus rapide sur Pixel 6 de Google avec « Quick Tap to Snap »

Snap x Google Pixel 6 - Quick Tap to Snap

Lors du lancement de son Pixel 6, Google annonce une nouvelle fonctionnalité sur son nouveau smartphone haut de gamme appelée “Quick Tap to Snap”.

Ce partenariat avec Google marque une première pour la marque américaine d’appareils photo Snap. La société américaine a créé une version de Snapchat en mode appareil photo accessible directement depuis l’écran de verrouillage d’un téléphone, et fait du Pixel 6 le téléphone le plus rapide pour faire un Snap.

Le fonctionnement est tout simple : on capture des moments de souvenir en tapant simplement l’arrière du téléphone. Conçu pour se lancer en mode “Appareil photo uniquement” sur l’écran de verrouillage, on peut créer des Snaps sans avoir à déverrouiller son appareil. Et lorsqu’un Snap est prêt à être partagé, on s’authentifie ensuite sur son appareil pour profiter de toute l’expérience de l’application.

En plus de cette fonction “Quick Tap to Snap”, les deux partenaires lanceront également des Lenses en réalité augmentée exclusives, et certaines des fonctionnalités clés de Google Pixel, comme la traduction en direct, seront directement disponibles dans la fonction de chat de Snapchat sur le Pixel 6. On pourrait ainsi parler à ses amis dans plus de 10 langues, et les conversations seront traduites en temps réel. Ces fonctionnalités seront lancées au cours des prochains mois.

Snap x Google Pixel 6 - Quick Tap to Snap

Des milliards de Snaps sont créés chaque jour, et grâce à des partenariats avec des appareils comme ceux-ci, Snap rend plus facile que jamais pour notre communauté de capturer des moments tels qu’ils se produisent”, a déclaré Ben Schwerin, responsable de contenus et de partenariats chez Snap Inc. “Cette intégration à l’écran de verrouillage d’un constructeur est une étape clé pour faire de Snapchat le moyen le plus rapide de partager un moment, et nous sommes impatients d’apporter plus d’innovation à notre communauté avec nos partenaires chez Google et au-delà.

Google Pixel 6 est l’appareil photo de smartphone le plus avancé et le plus inclusif au monde et les Snapchatters sont parmi les utilisateurs d’appareils photo les plus créatifs qui soient. C’est passionnant de s’associer à Snap pour apporter cette capacité exclusive à nos nouveaux smartphones et aider les utilisateurs à capturer le monde tel qu’il se passe“, s’est exprimé Rick Osterloh, SVP, Appareils et Services de Google.

CASETiFY et KFC, une collab savoureusement high-tech !

CASETiFY x KFC

La série de collaborations de CASETiFY continue, avec cette fois-ci un partenariat très gourmand entre la chaîne de de restauration rapide américaine KFC.

Les designs de cette collab s’inspirent de l’héritage de KFC, rendant hommage à ses célèbres logos, slogans emblématiques et seau à rayures rouges emblématique.

Les fans des poulets frits ont droit à un festin d’accessoires CASETiFY en édition limitée, y compris des étuis pour iPhone aux motifs de style autocollant et au design délicieux et réaliste, des étuis AirPod, un nouveau cordon de téléphone inspiré du poulet frit 3PC mais aussi des bouteilles d’eau en acier inoxydable.

Le slogan emblématique “It’s Finger Lickin’ Good” (“C’est si bon de se lécher les doigts”) de KFC se retrouve sur de nombreux produits, tandis que les fameuses rayures rouges et blanches de la chaîne de fast food habillent la majorité des pièces de la collection.

De plus, tous les étuis sont recouverts du revêtement antimicrobien DEFENSiFY de CASETiFY pour plus de sécurité et de protection.

CASETiFY x KFC
CASETiFY x KFC
CASETiFY x KFC
CASETiFY x KFC

La collab CASETiFY x KFC est d’ores et déjà disponible sur casetify.com/kfc

CASETiFY & Epic Games lancent une collection dédiée à Fortnite

CASETiFY x Fortnite

Après le musée du Louvre et NBA, c’est au tour du studio américain Epic Games de s’associer avec CASETiFY pour lancer une collection exclusive dédiée à son jeu de phénomène Fortnite.

CASETiFY x Fortnite

La nouvelle collab CASETiFY x Fortnite comprend une variété de produits mettant en scène les personnages et icônes emblématiques du jeu sur les accessoires de protection CASETiFY. La gamme permet aux fans de s’équiper avec le skin de leur choix – y compris le chef d’équipe Cuddle, DJ Yonder, Peely et le Durrr Burger – sur les coques Impact et Ultra Impact de CASETiFY.

CASETiFY x Fortnite

La célébration se poursuit avec la coque Welcome to the Party et la coque Fortnite Sticker, qui met en valeur les personnages et objets emblématiques du jeu tels que le Loot Llama, les Boogie Bombs, les décorations de fête…, tous conçus pour matcher avec le bracelet Fortnite + CASETiFY dans un motif entrecroisé.

CASETiFY x Fortnite

La collection est complétée par des étuis AirPod, des bracelets iWatch et des gourdes.

CASETiFY x Fortnite

CASETiFY et Fortnite sont tous deux connus pour leurs fidèles adeptes possédant un esprit unique et créatif, nous sommes donc particulièrement enthousiastes à l’idée de leur présenter notre collection qui célèbre les personnages adorés du jeu”, a déclaré Wes Ng, PDG et cofondateur de CASETiFY.

CASETiFY x Fortnite

La collection sera disponible dès le 06 mai. Les gamers et les fans peuvent dès à présent s’inscrire sur la liste d’attente virtuelle sur casetify.com/fortnite pour obtenir un accès exclusif avant son lancement mondial.

Adieu Qualcomm, le futur Pixel 6 serait équipé d’un SoC fabriqué par Google

Google Pixel 6 - Whitechapel
Google Pixel 4a - ©Daniel Romero

Le prochain produit phare de Google, vraisemblablement nommé Pixel 6, serait équipé d’un SoC maison conçu par Google lui-même, une première pour l’entreprise.

Depuis le lancement du premier Google Pixel en 2016, les téléphones du géant de Mountain View ont des chipsets Qualcomm, mais cela va bientôt changer !

D’après les récents articles de deux sites spécialistes américains 9to5Google et XDA-Developers, la firme américaine a énormément investi ces dernières années pour concevoir ses propres microprocesseurs. Une stratégie pour mieux rivaliser avec Apple et se distinguer des concurrentes sur l’OS Android.

Ainsi, selon 9to5Google, la puce fabriquée par Google, connue en interne sous le nom de “Whitechapel”, fera ses débuts cette année en tant que premier des nombreux SoC personnalisés destinés aux futurs appareils de Google. Cela inclurait les smartphones, tel le futur Pixel 6 dont le lancement est prévu cet automne, et les Chromebooks. Notez que Google est déjà à l’origine de certains composants qui alimentent ses Pixel. La firme a notamment développé un coprocesseur Visual Core destiné à améliorer le traitement de l’image et la discrète puce Titan pour la sécurité.

Dans le document, “Whitechapel” est utilisé en relation avec le nom de code “Slider” – une référence que nous avons également trouvée dans l’application Google Camera”, écrit 9to5Google . “D’après ce que nous savons, nous pensons que “Slider” est une plate-forme partagée pour le premier SoC “Whitechapel”. En interne, Google appelle cette puce “GS101”, “GS” étant potentiellement l’abréviation de “Google Silicon”.
Si cela s’avère être vrai, ce serait un énorme changement non seulement pour la gamme Pixel mais aussi pour l’industrie en général.

Une puce développée par Samsung Semiconductor

Toujours selon le site spécialiste américain, Google se rapprocherait de la division Samsung Semiconductor pour développer le projet. Cela n’a rien de vraiment étonnant puisque le sud-coréen est l’un des plus grands fabricants de semi-conducteurs pour smartphones. Cela signifie également que la puce de Google peut partager des similitudes avec Exynos de Samsung, y compris des composants logiciels.

Un contrôle total sur l’évolution de ses appareils

Ne plus dépendre de Qualcomm, tel serait l’objectif principal de cette stratégie. En effet, le plus grand changement qui pourrait en découler est qu’il permettrait à la firme américaine d’avoir plus de contrôle sur la durée de prise en charge de ses téléphones, notamment un meilleur contrôle des mises à jour des pilotes. Ainsi, Google ne dépendra plus de Qualcomm pour des mises à jour et pourra donc mettre à jour les pilotes aussi souvent qu’elle le souhaite pour qu’ils soient compatibles plus longtemps avec les nouvelles versions d’Android.

Si la tentative de Google est une réussite, cela placerait ses téléphones Pixel au même niveau que les iPhones d’Apple. Chaque iPhone fonctionne avec du silicium fabriqué par Apple, c’est pourquoi même les vieux iPhones prennent toujours en charge la dernière version d’iOS.

HTC annonce son nouveau smartphone d’entrée de gamme, le Desire 12s, au MWC 2019

HTC Desire 12s

HTC a profité du Mobile World Congress 2019 pour officialiser son HTC Desire 12S, un smartphone d’entrée de gamme, équipé d’un appareil photo de 13 mégapixels à l’avant et à l’arrière.

HTC Desire 12s

Alors qu’on croyait que HTC préconise la fin de ses modèles d’entrée de gamme, le constructeur taïwanais vient d’annoncer le Desire 12s qui vient étoffer cette gamme de smartphones abordables.
Selon le constructeur, le HTC Desire 12s présente des caractéristiques et des fonctionnalités supérieures à celles de ses prédécesseurs, les Desire 12 et 12+. Ainsi, on retrouve sur ce modèle le design double finition, avec sa texture mate et brillante au dos, permettant une prise en main plutôt confortable. Son écran de 5,7 pouces (au format 18:9) aux résolutions 720 x 1 440 px, encadré par deux larges bordures en haut et en bas, apparaît malheureusement un peu old school.

HTC Desire 12s

Appareil photo frontal et arrière de 13 mégapixels

Le HTC Desire 12s est équipé d’un appareil photo frontal de 13 mégapixels, une résolution plutôt élevée pour un modèle d’entrée de gamme. Il dispose d’un flash pour prendre des photos lumineuses sous éclairage faible, avec lissage immédiat de la peau. L’appareil photo principal offre lui aussi une définition de 13 mégapixels avec PDAF (autofocus avec détection de phase) et une ouverture large de f/2,0.

Snapdragon 435 et Android 8.1 quand débarquera très prochainement Android 10

Il est animé par un processeur Qualcomm huit cœurs, aidé par 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire, avec possibilité d’ajouter une carte microSD. Il prend en charge les accès internet haute vitesse 4G LTE 2CA et les nouveaux standards d’appel VoLTE et WoWIFI.
Son autonomie est assurée par une batterie de 3 075 mAh qui se rechargera par micro-USB. Le tout fonctionne sous Android 8.1, un système fonctionnel mais n’est pas vraiment à la pointe du marché quand on sait qu’Android 10 ne va pas tarder à pointer le bout de son nez.

Le HTC Desire 12s est annoncé en Europe en deux couleurs, noir et argent, et son prix devrait se situer aux alentours de 200€.

IFA 2018 – Pure Siesta Charge, un réveil numérique doté de fonction de chargeur de smartphone

IFA 2018 - Pure Siesta Charge

Le spécialiste britannique des radios numériques Pure, après sa première incursion dans les enceintes intelligentes avec la DiscovR, dévoile toujours à IFA 2018 son dernier radio‑réveil DAB+ de la gamme Siesta.
Nommé Pure Siesta Charge, dernière le dernier mot accolé à cette gamme dont il en a fait une de ses spécialités se cache une nouveauté innovante, pratique, voire indispensable : l’intégration d’une station de charge sans‑fil pour smartphones compatibles.
Quand à ses autres fonctions, le Pure Siesta Charge reste à peu près identique aux précédents modèles : de puissants haut-parleurs situés sur les deux côtés, la fonction réveil avec les stations de radio numériques favorites diffusées en stéréo, lecture des sources sans fil, grâce à la technologie Bluetooth, comme des musiques préférées, des podcasts ou des stations de radio Internet via n’importe quel appareil placé dans la chambre. Il est de plus certifié compatible avec la radio numérique terrestre (DAB+).
Son écran CrystalVue+ permet une visibilité optimale quelque soit l’endroit où se trouve l’appareil. Et la nuit venue, il s’assombrit automatiquement pour s’adapter à l’éclairage ambiant sans déranger en aucune manière votre sommeil.
Le Siesta Charge dispose également d’une sortie écouteurs, un port USB, 3 fonctions d’alarme et minuteries de sommeil et de cuisine, tout comme 40 présélections de stations.

Le Pure Siesta Charge sera disponible, en deux coloris : Graphite et Polaire, au cours du 4e trimestre 2018 au prix de 149,99 €.

IFA 2018 – Pioneer SPH-10BT, Quand le smartphone et l’autoradio se fusionnent pour n’en faire qu’un !

IFA 2018 - Pioneer SPH-10BT

Outre la puissance et les caractéristiques techniques de la voiture, deux éléments semblent avoir leur importance cruciale dans l’habitacle de la véhicule que tout utilisateur ne peut négliger : l’autoradio et le smartphone. À propos de ce dernier, la question de son emplacement se pose lorsqu’on souhaite l’avoir toujours en vue. Plusieurs solutions offrent donc au conducteur, tels les supports ventouse ou ceux que l’on fixe sur la grille de ventilation. Désormais, une nouvelle solution vient s’y ajouter, avec un atout très pratique d’unir l’autoradio et le smartphone.
En effet, le constructeur japonais Pioneer a eu l’ingénieuse idée de concevoir un autoradio qui sert également de station d’accueil pour smartphone. Comment ça marche ? L’autoradio Pioneer SPH-10BT est muni, sur sa façade, d’une accroche rétractable sur laquelle, on pose son smartphone ayant une largeur jusqu’à 9 cm. Le support peut pivoter à 90 degrés, ce qui veut dire qu’il est positionnable aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale.
Le SPH-10BT peut fonctionner en deux manières : soit en totale autonomie, soit en synchronisation parfaite avec le smartphone. En premier mode de fonctionnement, le SPH-10BT est un excellent autoradio doté d’un amplificateur 4×50 Watts, un tuner AM/FM 24 présélections, un kit mains libres haute définition et une prise USB en façade (pratique pour recharger son smartphone ou lire de la musique – formats compatibles : MP3, AAC, WAV, WMA, FLAC). Sur sa façade, on retrouve les touches d’accès rapide aux fonctions les plus utilisées en voiture : audio, navigation, commande vocale, message et téléphone. Il dispose également, en option cette fois, une interface pour récupérer les commandes au volant d’origine, ainsi qu’un kit NDPS1 pour bénéficier de la fonction radars de recul.


En symbiose totale avec le smartphone
Une fois le smartphone posé sur le support dédié et l’application Pioneer SmartSync activée (Android/iOS) via Bluetooth, le smartphone agit comme une interface tactile de l’autoradio dont l’afficheur de ce dernier reprend aussi fidèlement les couleurs du fond d’écran du téléphone en se synchronisant automatiquement. Ainsi, smartphone et autoradio ne font plus qu’un !
Depuis l’écran de son smartphone, le conducteur peut contrôler son autoradio, accédant alors à toutes ses fonctionnalités : choix des sources, réglages audio et même personnalisation des couleurs, tout en continuant de profiter pleinement des applications de son smartphone : Google Maps, Waze, Spotify, Apple Music…
Par ailleurs, cette application Pioneer SmartSync, afin de réduire les risques d’accidents, ouvre les portes à l’Aide à la Conduite numérique (ADAS: Advanced driver assistance system) en proposant des services comme l’aide au maintien de la trajectoire (franchissement de lignes), l’aide au stationnement ou encore l’appel d’urgence en cas d’accident…
Le fabricant japonaise précise aussi que des mises à jours apporteront de nouvelles fonctionnalités qui viennent enrichir celles déjà disponibles sur le logiciel.

IFA 2018 - Pioneer SPH-10BT
Le Pioneer SPH-10BT débarque ce mois-ci au prix de 119 €.

IFA 2018 – LG dévoile G7 One, le premier smartphone LG sous Android One

IFA 2018 - G7 One

Alors que le salon IFA 2018 qui se tiendra seulement dans deux jours à Berlin, certains constructeurs ont déjà commencé en amont à lever le voile sur leurs produits phares, tel LG avec deux nouveaux smartphones : le LG G7 One et le LG G7 Fit.
LG G7 One, comme son nom l’indique, a la particularité d’être le tout premier à tourner sous Android One, une version allégée d’Android. Le constructeur sud-Coréen a enfin décidé d’abandonner son interface logicielle classique de LG au profit de celle Android One, de l’Android “pur” tel que le propose Google sur ses propres Pixel, avec la promesse d’obtenir rapidement les mises à jour déployées par la firme de Mountain View. D’autres constructeurs ont également adopté cet OS, comme Xiaomi avec ses Mi A1, Mi A2 et Mi A2 Lite et Nokia.
Côté caractéristiques, pas de grandes révolutions. On y trouve ainsi un chipset de 2017, le Snapdragon 835, un peu daté pour un smartphone plutôt haut de gamme en 2018, couplé à 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage interne. Cependant, son écran de 6,1 pouces à la définition de 3120 x 1440 pixels avec encoche nous rappelle que nous sommes bien en 2018. Le smartphone embarque également un appareil photo principal de 16 mégapixels (f/1.6) à l’arrière et 8 mégapixels à l’avant et une batterie de 3 000 mAh, compatible avec la technologie Quick Charge 3.0.
En outre, le terminal bénéficie aussi d’une prise jack 3,5 mm, d’une certification HDR 10 de l’écran, et d’un lecteur d’empreintes digitales situé au dos.
Pour le moment, LG n’a pas dévoilé le prix de son smartphone, en espérant qu’il ne soit pas proposé à un tarif onéreux si le constructeur sud-Coréen veut conquérir le marché déjà très saturé et compétitif.

IFA 2017 : Sony présente son nouveau flagship mobile Xperia XZ1 et sa version Compact

IFA 2017 - Sony Xperia XZ1 & XZ1 Compact

Après plusieurs fuites d’images sur la toile de son nouveau flagship mobile, le Xperia XZ1, la firme japonaise Sony a finalement levé le voile, à IFA 2017 de Berlin, sur ce smartphone très attendu, mais aussi sur le Xperia XZ1 Compact, la version réduite du premier qui a apparemment conquis la presse mondiale.IFA 2017 - Sony Xperia XZ1Xperia XZ1 : de la continuité
Ce smartphone remplace les Xperia XZ et XZ Premium de Sony et ne révolutionne pas vraiment la recette des Xperia haut de gamme qui nous ont séduit depuis quelques années. Cependant, ses caractéristiques techniques ont bien été été revus à la hausse pour rester dans la course des smartphones haut de gamme.
Le Xperia XZ1 dispose, pour ce faire, de caractéristique premium: le nouveau processeur Qualcomm® Snapdragon 835 Cat 16, un écran Full HD HDR 5,2 pouces hérité de la technologie BRAVIA TV, 4 Go de RAM, 64 go de mémoire interne extensible par micro SD, USB 3.1 (dix fois plus rapide que l’USB 2.0), Bluetooth 5.0, batterie de 2700 mAh équipée des technologies de charge Battery Carev et Qnovo Adaptive Charging qui maximisent la durée de vie ainsi qu’une résistance à la poussière et à l’eau certifiée IP65/68. Par ailleurs, il est le premier smartphone au monde à accueillir officiellement Android 8.0 Oreo.IFA 2017 - XZ1 CompactXperia XZ1 Compact : le retour de la famille compact dans le haut de gamme
Véritable star de la conférence et du stand de Sony au salon IFA, le Xperia XZ1 Compact a réussi à signer le retour des smartphones de “petite taille” chez le japonais, cette fois dans la catégorie de haut de gamme.
Ce nouveau smartphone compact embarque un 4,6 pouces HD (1280 x 720 pixels), un SoC Snapdragon 835, 4 go de RAM, 32 go de mémoire interne UFS, Bluetooth 5.0, une batterie de 2700 mAh également équipée des technologies de charge Battery Carev et Qnovo Adaptive Charging, une certification IP 68, un port USB-C présent et il fonctionne comme le Xperia XZ1 sous Android 8.0 Oreo, une première mondiale.

Technologie audio haute résolution & nouvelle technologie de capture 3D
Fidèle à son expertise dans le domaine du son et de l’image, la firme japonaise n’a pas oublié à équiper ses deux nouveaux smartphones des nouvelles technologies permettant de capturer de belles images et de reproduire un son audio haute résolution.
Les Xperia XZ1 et Xperia XZ1 Compact sont tous les deux dotés du tout dernier appareil photo Motion Eye créé à partir du savoir-faire des appareils photo ‘α’ et Cyber-shot de Sony. Son capteur d’images à mémoire intégrée Exmor RS™ s’améliore pour capturer les mouvements et produit des images d’une qualité exceptionnelle. Il enregistre des vidéos ultra ralenties en 960 images par seconde, grâce au mode Super slow motion. La capture prédictive a toujours une longueur d’avance et commence automatiquement à prendre des photos lorsqu’elle détecte du mouvement ou un sourire, avant même que l’on appuie sur le déclencheur. Son système autofocus suit intelligemment le sujet, ajustant la mise au point afin de garantir des photos nettes. Cette expérience photographique de pointe est renforcée par la présence d’un appareil photo avant de 13 mégapixels, doté d’un capteur ⅓ pouce et d’un flash permettant de réaliser des selfies exceptionnels quelle que soit la luminosité.

IFA 2017 - Sony Xperia XZ1 & XZ1 Compact
Les deux smartphones embarquent également la nouvelle technologie de capture 3D : 3D Creator. Cette technologie innovante permet de numériser rapidement et simplement des objets ou des visages en 3D grâce à quatre modes de scans : scanneur de buste, de visages, de nourriture et de formes libres. Une fois l’objet scanné, il est possible de le partager sur les réseaux sociaux, créer un avatar et l’intégrer aux effets de réalité augmentée de l’appareil photo, la définir comme fond d’écran animé, ou encore l’imprimer tout simplement grâce à une imprimante 3D.
Concernant l’audio, Sony équipe ses deux smartphones de la technologie audio Hi-Res, de la technologie DSEE HX pour une qualité audio proche de la haute définition, de la technologie S-Force Front Surround pour un son tridimensionnel immersif ainsi que la technologie intégrée de réduction active du bruit (DNC) permettant d’atténuer jusqu’à 98 % des sons ambiants lorsque le smartphone est appairé à des écouteurs DNC.

Le Sony Xperia XZ1 sera lancé en France à partir du 6 octobre au prix de 699 euros. Les coloris proposés seront noir, champagne, bleu gris et rose poudré. Quant au Sony Xperia XZ1 Compact, il sera disponible dans le courant du mois d’octobre 2017 au prix de 599 euros. Côté couleurs, on aura le choix entre : noir, blanc argenté, bleu lagon et corail.

IFA 2017 – Wiko dévoile sa nouvelle gamme VIEW à l’écran borderless

IFA 2017 - Wiko VIEW

Wiko débarque en trompette au salon IFA 2017 de Berlin avec une nouvelle gamme de smartphones baptisée VIEW. VIEW pour “vue” en français, cette nouvelle série, comprenant trois terminaux, s’entend “grand écran” au format 18:9.

IFA 2017 - Wiko VIEW
Jusqu’à maintenant, la tendance borderless s’observe sur les smartphones haut de gamme (Samsung Galaxy S8, LG G6 et probablement bientôt iPhone 8…), mais avec sa nouvelle gamme VIEW, le constructeur sino-français semble vouloir également sa part de gâteau en faisant profiter ses produits d’entrée de gamme de cette technologie.
Les trois appareils de la gamme, Wiko VIEW, VVIEW XL et VIEW Prime, disposent donc un écran immersif au format 18:9 avec un minimum de bordures (5,7” HD+ pour VIEW et VIEW Prime, 5,99” pour VIEW XL), avec des taux d’occupation de la face avant par l’écran tournant autour des 75 %.

IFA 2017 - Wiko VIEW Prime
VIEW Prime

Des trois smartphones, VIEW et VIEW XL partagent les même caractéristiques, à savoir une dalle IPS HD+ (1 440 x 720 px) avec des résolutions de 282 et 268 ppp, un SoC Qualcomm Snapdragon 435 à 4 cœurs ARM Cortex-A53 cadencés à 1,4 GHz, 3 Go de RAM et une mémoire interne extensible de 32 Go. Pour la photo, VIEW et VIEW XL ont droit à un capteur arrière classique de 13 Mpx, tandis que celui frontal monte à 16 Mpx pour des clichés selfies.
Quant aux caractéristiques de VIEW Prime, ils sont quelque peu gonflés. Son SoC Qualcomm Snapdragon 435 passe à 4 Go de RAM pour 64 Go de mémoire interne. Muni d’un double capteur frontal de 20 et 8 Mpx offrant un champ de vision grand-angle de 120°, il intègre également un capteur à l’arrière monté à 16 Mpx.

IFA 2017 - Wiko VIEW XL
VIEW XL

Pour les caractéristiques communs des trois appareils, on peut citer un lecteur d’empreintes digitales, un lecteur de carte Micro SD extensible jusqu’à 128 Go, fonction Dual SIM, les habituels Wi-Fi, Bluetooth 4.2 et 4G LTE et les trois fonctionnent sous Android Nougat. Wiko met également le paquet sur les fonctions gadget de photo et de vidéo, comme le mode TimeLapse, le flou artistique, le mode Face beauty, le mode Super Pixel pour zoomer et capturer des détails précis, le Live Auto Zoom, sur VIEW Prime, permettant de suivre et détecter en temps réel un sujet en déplacement.

IFA 2017 - Wiko VIEW
Wiko VIEW

Le Wiko VIEW débarquera ce mois-ci au prix de 179,99 (16 Go), 199,99 (32 Go). Octobre verra la sortie du VIEW XL au prix de 229,99 et le VIEW Prime à 269,99.