Saint Laurent

Saint Laurent signe trois robes exclusives pour Lomography

Saint Laurent x Lomography

La maison de mode française Saint Laurent, pilotée par Anthony Vaccarello, signe une collaboration plutôt inédite avec Lomography, entreprise autrichienne qui se spécialise dans des appareils et produits argentiques.

Résultat : trois éditions limitées du Lomograhy “Simple Use Film Camera” revisiées par Anthony Vaccarello dans un esprit rock propre à Saint Laurent. Une exclusivité de la gamme lifestyle de Saint Laurent Rive Droite qui propose, depuis plusieurs années, des goodies et accessoires variés, originaux et accessibles.

Ainsi, Anthony Vaccarello a habillé ce Lomograhy “Simple Use Film Camera” de trois motifs différents : un motif étoilé, un motif damier et un motif camouflage. Le premier est accompagné d’une pellicule négative couleur, le second d’une pellicule noir & blanc et enfin, le troisième d’une pellicule négative couleur LomoChrome Metropolis. Le dernier vient avec une protection étanche qui permet de prendre des photographies sous l’eau avec une esthétique argentique.

Ces trois appareils fonctionnent comme des appareils jetables sauf qu’ils sont réutilisables et peuvent être rechargés avec des pellicules 35 mm.

Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography
Saint Laurent x Lomography

La collab Saint Laurent x Lomography est disponible, au prix de 45 euros l’unité, dans les boutiques Saint Laurent Rive Droite à Paris et Los Angeles et en ligne sur YSL.COM/rive-droite.

Saint Laurent balade sur les toits de Paris pour présenter sa collection Printemps/Été 2021

/
Saint Laurent - Printemps-Été 2021

Saint Laurent aime Paris mais faut de pouvoir déclarer son amour au pied de l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale française, la Tour Eiffel, à cause de la pandémie COVID-19, la maison de luxe Kering a choisi d’en exprimer autrement, en jouant la carte du tout digital.

Si vous aimez notre page, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien ☺☼

Ce format numérique présenté exclusivement sur la toile, le 09 septembre dernier, inaugure ainsi un nouvel ère de la maison Saint Laurent, elle qui a choisi de quitter le calendrier officiel de la Fashion Week parisienne pour miser sur “un plan optimisé et guidé par les besoins de la créativité”.

Ainsi, un film de six minutes aux effets spectaculaires a remplacé le défilé traditionnel, catapultant ses mannequins, et l’acteur en plein essor Justice Smith, sur les toits de Paris dans une course effrénée à couper le souffle.

No matter how long the night is” (“Peu importe la durée de la nuit”), est ainsi appelée le court-métrage, tourné par Nathalie Canguilhem sur une idée d’Anthony Vaccarello, qui montre plusieurs beaux gosses en pleine adrénaline se lancer à l’assaut des plus beaux monuments de la capitale, dont la Tour Eiffel, avant de faire un détour par les buildings new-yorkais puis par la Grande Muraille de Chine, avant de revenir sur le monument de Gustave Eiffel.

La spectaculaire course poursuite a failli de nous faire oublier les essentiels: les vêtements qui oscillent entre looks pour rockeurs sixties et allures de surfeurs décontractés. Entre imprimés têtes de léopard et chemises hawaïennes, Anthony Vaccarello multiplie les références à une nature exotique, avec notamment des imprimés palmiers et floraux, sans perdre de vue ses fondamentaux : costumes skinny, trenchs nonchalants et cravates fines, chemises satinées et chapeaux de paille à larges bords, des basiques classiques d’un rock star déjà vus mainte fois sous l’ère de Hedi Slimane.

Lenny Kravitz, Nouveau visage de Saint Laurent

/
Lenny Kravitz x Saint Laurent

Acteur, bête de scène, amateur de belles femmes et de liqueurs, grand amateur d’art contemporain et de mobilier mais aussi muse pour Saint Laurent. Le rock star de 56 ans Lenny Kravits succède à Keanu Reeves pour devenir l’ambassadeur de la maison de luxe française.

Dans le style en noir et blanc emblématique de la maison Saint Laurent, l’ex compagnon, de 1991 à 1997, de Vanessa Paradis, est photographié par le célèbre David Sims. Fidèle au look Rock’n’Roll de l’interprète de Are You Gonna Go My Way, la campagne lui montre dans un blazer très ajusté, associé à un pantalon noir moulant et des lunettes de soleil. Une autre photo montre Kravitz dans une chemise cintrée à manches longues à l’imprimé léopard avec une cravate assortie, un pantalon à chevilles et des bottes en cuir noires. Toutes ces pièces sont issues de la collection Automne/Hiver 2020 de Saint Laurent par Anthony Vaccarello.

Lenny Kravitz x Saint Laurent

Saint Laurent Rive Droite collection goodies « 006 », le snobisme au quotidien assumé !

Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Borne Arcade
Borne Arcade : 2 500€

Chez Saint Laurent Rive Droite, on a tendance à oublier que la maison de luxe parisienne est aussi une marque de lifestyle. Elle ne se contente pas de nous habiller, elle se plaît également à nous apporter des moments de divertissement et de réjouissance dans notre vie morne et stressante.

Ainsi, la maison vient de lever le voile sur sa première collection de divers produits au quotidien, de cuisine, de sucrerie, de jeux, de papeterie, d’accessoires…, toute une panoplie dont certains produits poussent le snobisme à son comble.

Surnommée “006”, la collection inclut entre autres jeux (domino, dés, casse-tête…) une borne arcade rétro au motif damier et palmiers, connue par Neo Legend. La borne comprend plus de 680 jeux qui nous plongent directement dans les années 80 et 90, au balbutiement des jeux vidéos. La collection propose également des pin’s, des badges, des boîtes d’allumettes ornées de signature Saint Laurent, des signets, des briquets, des cadenas en laiton, des tapis de souris, des décapsuleurs, des cartes postales, des haltères, des crayons à papier, des pailles, des miroirs de poche, des sucettes en forme de cœur, des moules de glaces et même… des pansements griffés Saint Laurent.

La longue liste des articles suscitées s’apparente à celle d’une liste de course au supermarché ou dans une boutique de souvenirs de la rue de Rivoli. N’empêche que les aficionados de la marque y trouveront certainement leur bonheur.

Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Borne Arcade
Borne Arcade : 2 500€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cadenas Cœur Doré
Cadenas Cœur Doré : 25€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cadenas Cœur Noir
Cadenas Cœur Noir : 25€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Casse-tête Motif Damier
Casse-tête Motif Damier : 75€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cocktail Sticks
Cocktail Sticks : 55€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Argentées Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Dorées Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Noires Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Phrases
Dés Phrases : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Domino Cristaux
Domino ornés de Cristaux : 1 295€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Moule à glaçons
Moule à glaçons : 65€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Pansements
Pansements à motifs animaliers : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Pansements
Pansements à motifs animaliers : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Sucette Cœur
Sucette Cœur : 5€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Toupie
Toupie en laiton : 245€

Pour vous procurer l’une ou plusieurs de ces petites choses en exclusivité de Saint Laurent, direction son e-Shop ou rendez-vous à sa boutique rue Saint-Honoré.

Printemps/Été 2020 : Saint Laurent s’invite à Los Angeles

/
Saint Laurent - Printemps-Été 2020 - Los Angeles

Le lieu d’un défilé n’est jamais choisi au hasard. Le dernier défilé homme de Saint Laurent à Paradise Cove, sur une plage de Malibu (Los Angeles) coïncidait avec l’ouverture d’une nouvelle boutique de la maison sur Rodéo Drive, installant le nouveau concept inauguré en parallèle à Paris.
Mais le choix de Malibu tient également à une raison plus personnelle. En effet, Los Angeles dont fait partie Malibu est pour Anthony Vaccarello ce que Marrakech fut pour Yves Saint Laurent. La ville incarne pour Vaccarello cet esprit de liberté, d’insouciance et de nonchalance, le même que le fondateur de la maison trouva – et qui l’a tant inspiré – dans la ville marocaine.

À cela s’ajoute l’influence d’une icône du rock : Mick Jagger pour qui Vaccarello concevra les tenues de scène pour sa prochaine tournée.

Association de Marrakech et Mick Jagger période Seventies, le cocktail s’avère forcément audacieux et flamboyant, à l’image de la collection.
Cela se traduit par un esthétique à l’enchevêtrement de sexes et beaucoup d’éléments scintillants qui s’imposent sur de nombreuses pièces. Ces touches très glam côtoient des chemises en soie brodées, de pantalons cigarette ou en velours grenat, de tops asymétriques noués à la taille, de t-shirts coupés façon kimono, de tuniques semi-transparentes, de jeans skinny ou pantalons en cuir portés avec une veste courte cintrée et bordée de fils dorés et aussi beaucoup de sarouels ou pantalons hyper larges noués à la cheville, le tout associé à des bottes Chelsea et des nu-pieds en cuir.

L’ensemble créé des silhouettes très fluides à l’influence d’Orient et de rock des 70’s et une forme de nonchalance et décadence à l’ambiguïté très moderne.

Saint Laurent – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week

La maison Saint Laurent et son directeur artistique Anthony Vaccarello nous ont ramenés une nouvelle fois sur l’esplanade de la rive de la Seine au pied de la Tour Eiffel pour une nouvelle saison éclectique.
Les propositions du créateur belge pour les hommes sont truffées de silhouettes très Rock’n’Roll où domine forcément le noir et les costumes qu’ils soient croisés, à forme boxy, vestes smoking ou à un bouton. Les pièces sont très couture et architecturées qui mettent en avant les imprimés rayures et matières iridescentes.
Le deuxième acte est un peu plus désarçonnant, avec une série de silhouettes aux contours fluorescents qui marchaient dans l’obscurité presque complète, derrière un tunnel de miroirs, soulignant le sex-appeal puissant cultivé par le styliste belge.

Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week

Saint Laurent – Printemps/Été 2019

/
Saint Laurent Printemps/Été 2019

En septembre 1978, un an après sa commercialisation en France, Yves Saint Laurent amène son parfum Opium à New York – aux États-Unis, le nom de la fragrance créé scandale et suscite une enquête fédérale pour vérifier que le parfum n’inciterait pas à la consommation de drogue avant l’autorisation de commercialisation – et le présente au tout New York. Son lancement a donné lieu à une fête grandiose sur le port de South Street, à New York, là où débarquaient des décennies plus tôt les cargaisons d’opium.
Quarante ans après cette mémorable party qui aura coûté à Squibb (distributeur des parfums Saint Laurent) 300 000 dollars, mais qui avait fait danser toute la nuit Truman Capote, Cher, Diana Vreeland, Calvin Klein, Oscar et Françoise de la Renta, entre autres, Saint Laurent revient dans la Grosse Pomme où la marque n’avait encore jamais défilé et a présenté hier sa collection hommes Printemps/Été 2019.
Anthony Vaccarello, son nouveau DA, avait installé son défilé, non pas sur le port de South Street quarante ans plus tôt, mais au Liberty State Park, faisant face à Ellis Island sur les rives de l’Hudson River ainsi qu’à la skyline de Wall Street au Sud de Manhattan. Un emplacement de carte postale pour présenter sa collection homme, lui qui a toujours préféré le show coed depuis son arrivée à la direction artistique de la maison.
Dans la droite lignée de l’esthétique rock de l’ère Hedi Slimane, le belge a fait défiler des silhouettes souvent sombres, noirs et fuselées façon « skinny », associées à des bottes de cow-boy en cuir. Appuyé par une bande-son également très rock, entre Ramones, Iggy Pop et Johnny Cash, la collection, aux accents Seventies, est un vibrant hommage au New York du Studio 54 et du club Max’s Kansas City, repère de nombres d’artistes et de musiciens, Velvet Underground par exemple, qui ont fait vibrer la décennie. Cela traduit par des vestes cintrées et brodées de pièces métalliques argentées ou dorées ou aux épaulettes en cuir, des blousons en cuir ultra désirables, des chemises transparentes, des chaussures aux motifs animaliers, du vestiaire grand soir brodé de cristaux, des bandanas, des franges ou encore des chapeaux cordobes aux bords carrés, les clins d’oeil à l’imagerie western et bohèmes étaient omniprésents.

Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 23 Saint Laurent Spring Summer 2019 24 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 27 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 29 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 31 Saint Laurent Spring Summer 2019 32 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 34 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 41 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 43 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 47 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Spring Summer 2019 57 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019

Travi$ Scott, mannequin dans la nouvelle campagne #YSL03 de Saint Laurent

Saint Laurent - Travi$ Scott

Succédant en avril 2016 à Hedi Slimane en tant que directeur artistique de la maison Saint Laurent, Anthony Vaccarello avait dévoilé, en septembre dernier son premier défilé Printemps/Été 2017 aux influences Eighties et très Rock’n’Roll.


Pour cette nouvelle ère de la maison parisienne, le créateur belge avait dévoilé deux campagne de photos et de vidéo, #YSL01 et #YSL02. où dominaient le noir et blanc, comme au temps de son prédécesseur Hedi Slimane.
La troisième campagne, #YSL03, vient d’être dévoilée, mettant en scène le rappeur US Travi$ Scott, au côté de Agnes Akerlund, David Friend et de Vittoria Ceretti, dans un road trip.
Réalisée par Nathalie Canguilhem, cette troisième campagne pour le Printemps/Été 2017 a été stylisée par Alastair McKimm. La musique est signée par le producteur anglais Poter Elvinger.

Tommaso de Benedictis & Bryan Huynh pour Elle Man Vietnam

/

Au Vietnam, pays communiste et où le média est encore étroitement surveillé, Elle Man Vietnam, appartenant au groupe Lagardère édité au Vietnam sous licence, fait figure de précurseur de l’introduction de la presse étrangère sur ce marché en pleine expansion.

Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam
Pour le dernier numéro de juin du titre, le photographe Bryan Huynh, basé à Londres et contributeur régulier du magazine, nous éblouit avec son éditorial « Chaos Matter ». Stylisé par Tomas C. Toth, Tommaso De Benedictis de l’agence allemande Tomorrow Is Another Day porte des créations de Saint Laurent, Givenchy, KTZ, Dries Van Noten, entre autres. Un éditorial sensationnel qui colle fidèlement au style de Bryan Huynh, habitué à nous impressioner avec ses séries retravaillées digitalement.

Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam© Bryan Huynh

Sang Woo Kim pour Schön! Magazine

/

Invité par le magazine londonien Schön!, John Cubillan immortalise le jeune anglais d’origine coréenne Sang Woo KIM dans son nouvel éditorial « Stand Strong ».

Minimaliste et tout en noir&blanc, Sang Woo prête son corps pour mettre en valeur les créations printemps/été 2014 des marques de luxe incontournables : Burberry Prorsum, Saint Laurent, Prada, Jimmy Choo et Dior Homme.

Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine
Photographe: John Cubillan
Styliste: Victoria Gregory
Modèle: Sang @Select
Coiffure / Make up: Claudia Savage
Assistant stylisme: Molly Taylor

Dix luxueux sacs à dos pour homme

C’est définitivement fini le temps où le sac à dos est réservé seul aux écoliers et collégiens qui n’ont d’autres choix alternatifs que ce porte-livres indispensable à nos années scolaires. C’est terminé également ces années où nous n’avions, pour apporter soi-même une touche personnelle à notre sac à dos, que des feutres, patches et autres stylos à encre qui nous donnaient finalement des airs de jeunes punks.
Aujourd’hui, le sac à dos est devenu un accessoire à part entière, courtisé par tous les aficionados et les marques de luxe. Poussées par les influences streetwear, les grandes marques font défiler les sacs à dos sur leur prestigieux podiums et les transforment par la même occasion en objets de convoitise.
Se comportant comme une véritable diva, le sac à dos exige de ces marques prestigieuses une sacrée dose de créativités et d’audaces pour opérer sa métamorphose.
À côté de la toile qui habillait depuis plusieurs décennies le sac à dos, des matières novatrices comme le néoprène, le PVC… font l’apparition et transforment le visage du sac à dos. La toile et le cuir montent en gamme et sont traités avec le plus grand soin par les créateurs. Les imprimés et détails audacieux s’y ajoutent et inscrivent le sac à dos dans la liste des must-have des inconditionnels de la mode, parfois au prix exorbitant.
Voici le top dix des sacs à dos les plus luxueux pour hommes :

3.1 Phillip Lim

3.1 Phillip Lim Sac à dos

En cuir noir grainé avec fermeture zippée bidirectionnelle pour le compartiment principal et lanières croisées ajustables au dos.
Prix : 905 euros (en vente ici)

Kenzo

Kenzo Sac à dos

Sac à dos avec imprimé rayures brossées bleues et blanches. Sa fermeture pour le compartiment central est bidirectionnelle avec lanières ajustables rembourrées.
Prix : 228 euros (en vente ici)

Burberry Prorsum

Burberry Prorsum Sac à dos

Sac à dos pochon en toile avec la partie supérieure et cordons lanières en cuir de veau.
Prix : 475 euros (en vente ici)

Dsquared²

Dsquared² sac à dos

Sac à dos imprimé multicolore avec rabat en cuir sur le devant, fermeture et poches devant zippées, lanière ajustable et patch logo sur le devant.
Prix : 410 euros (en vente ici)

Giuseppe Zanotti Design

Giuseppe Zanotti Design sac à dos

Sac à dos oversize en cuir de veau gris anthracite avec fermeture zippée sur le dessus, anse détachable et ajustable, poche zippée devant et finitions dorées.
Prix : 1895 euros (en vente ici)

Saint Laurent

Saint Laurent sac à dos

Très rock’n’roll, ce sac à dos en cuir est réalisé d’après une veste biker de la maison. Habillé d’une fermeture zippée centrale, plus ornementale que fonctionnelle, ainsi que de multiples poches zippées de deux côtés, ce sac est cependant fermé par un cordon en cuir.
Prix : 1 950 euros (en vente ici)

Kris Van Assche

Kris Van Assche sac à dos

De couleur acidulée, ce sac à dos du créateur belge joue sur un jeu de contraste avec une poche zippée sur le devant, ainsi qu’une base entourée par des sangles.
Prix : 237 euros (en vente ici)

Balenciaga

Balenciaga sac à dos

Fabriqué en Italie, ce sac à dos de forme classique et de couleur d’indigo sombre se distingue par son cuir plissé et son cordon de fermeture.
Prix : 995 euros (en vente ici)

Maison Martin Margiela

Maison Martin Margiela sac à dos

Très élégant et de forme carré, ce sac à dos en cuir fabriqué en Italie de Maison Martin Margiela est pourvu d’une poche secondaire zippée sur le devant. Son compartiment principal a une fermeture bidirectionnelle et ses lanières sont doublées d’un rembourrage en cuir pour amortir le poids.
Prix : 1 297 euros (en vente ici)

Blue Hawaii par George Elliott

/
Blue Hawaii - George Elliott

« Blue Hawaii » ou « Sous le ciel de Hawaïi » en français est un film musical de Norman Taurog sorti en 1961 avec dans le rôle principal Elvis Presley qui incarne le personnage de Chad Gates. Ce titre est aussi celui de l’éditorial du photographe Blair Getz Mezibov pour le dernier numéro du magazine américain Out.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

C’est le modèle George Elliott de l’agence parisienne Bananas qui, à la place d’Elvis, retrouve le beau ciel bleu, la plage, le surf, les grandes escapades et les filles de cette île du Pacifique, sans oublier le style. Dominé par des imprimés floraux et des motifs suggérant la beauté luxuriante de l’île hawaïenne, l’éditorial célèbre le style de vie décontracté et exotique de cet état américain avec pièces sélectionnées de Saint Laurent, Gucci, Topman et Burberry Prorsum.

Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii 4
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii 7
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott
Blue Hawaii George Elliott

Daft Punk par Peter Lindbergh pour Le Monde

/
Daft Punk - Peter Lindbergh

Pour le numéro de décembre de M Le Monde, le groupe ambassadeur de l’électro français Daft Punk rejoue avec le mannequin Saskia de Brauw l’amour triangulaire porté à l’écran dans le classique « Jules et Jim » de François Truffaut.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Sur une plage de galets dans une brume matinale, deux silhouettes astéroïdes aux casques rutilants et costumes noirs élégants forment avec une beauté à la coupe garçonnière un trio le plus inattendu sur cette plage désertée. Nous ne sommes pas dans un film de science-fiction, mais sur une plage de la Picardie d’un mois de novembre.

Sous ces costumes noirs signés Saint-Laurent par Hedi Slimane se cache Daft Punk, le duo le plus célèbre de l’électro français formé par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo. Et la femme n’en est pas moins célèbre, puisqu’il s’agit de la top néerlandaise Saskia de Brauw.

Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh
Daft Punk - Peter Lindbergh

RJ King s’oxygène aux grands airs pour Flaunt Magazine

/

« well, the PROBLEM is, THEY’VE GOT IRAN in THEIR POCKET », un titre très étendu qui en dit long sur les inspirations de l’éditorial.

RJ King - FLAUNT Magazine
Devant les objectifs d’Alex Neumann, le top américain de l’agence Wilhelmina Models RJ King s’oxygène aux airs frais dans les plus belles pièces automne/hiver 2013 de Louis Vuitton, Etro, Saint Laurent, Vivienne Westwood Man, Ralph Lauren, Dior Homme et Calvin Klein Collection, le tout sélectionné sous la direction du styliste Christopher Campbell.

RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine© Alex Neumann