Saint Laurent

Lenny Kravitz, Nouveau visage de Saint Laurent

/

Acteur, bête de scène, amateur de belles femmes et de liqueurs, grand amateur d’art contemporain et de mobilier mais aussi muse pour Saint Laurent. Le rock star de 56 ans Lenny Kravits succède à Keanu Reeves pour devenir l’ambassadeur de la maison de luxe française.

Dans le style en noir et blanc emblématique de la maison Saint Laurent, l’ex compagnon, de 1991 à 1997, de Vanessa Paradis, est photographié par le célèbre David Sims. Fidèle au look Rock’n’Roll de l’interprète de Are You Gonna Go My Way, la campagne lui montre dans un blazer très ajusté, associé à un pantalon noir moulant et des lunettes de soleil. Une autre photo montre Kravitz dans une chemise cintrée à manches longues à l’imprimé léopard avec une cravate assortie, un pantalon à chevilles et des bottes en cuir noires. Toutes ces pièces sont issues de la collection Automne/Hiver 2020 de Saint Laurent par Anthony Vaccarello.

Lenny Kravitz x Saint Laurent

Saint Laurent Rive Droite collection goodies « 006 », le snobisme au quotidien assumé !

Chez Saint Laurent Rive Droite, on a tendance à oublier que la maison de luxe parisienne est aussi une marque de lifestyle. Elle ne se contente pas de nous habiller, elle se plaît également à nous apporter des moments de divertissement et de réjouissance dans notre vie morne et stressante.

Ainsi, la maison vient de lever le voile sur sa première collection de divers produits au quotidien, de cuisine, de sucrerie, de jeux, de papeterie, d’accessoires…, toute une panoplie dont certains produits poussent le snobisme à son comble.

Surnommée “006”, la collection inclut entre autres jeux (domino, dés, casse-tête…) une borne arcade rétro au motif damier et palmiers, connue par Neo Legend. La borne comprend plus de 680 jeux qui nous plongent directement dans les années 80 et 90, au balbutiement des jeux vidéos. La collection propose également des pin’s, des badges, des boîtes d’allumettes ornées de signature Saint Laurent, des signets, des briquets, des cadenas en laiton, des tapis de souris, des décapsuleurs, des cartes postales, des haltères, des crayons à papier, des pailles, des miroirs de poche, des sucettes en forme de cœur, des moules de glaces et même… des pansements griffés Saint Laurent.

La longue liste des articles suscitées s’apparente à celle d’une liste de course au supermarché ou dans une boutique de souvenirs de la rue de Rivoli. N’empêche que les aficionados de la marque y trouveront certainement leur bonheur.

Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Borne Arcade
Borne Arcade : 2 500€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cadenas Cœur Doré
Cadenas Cœur Doré : 25€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cadenas Cœur Noir
Cadenas Cœur Noir : 25€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Casse-tête Motif Damier
Casse-tête Motif Damier : 75€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Cocktail Sticks
Cocktail Sticks : 55€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Argentées Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Dorées Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Noires Cristaux
Dés en laiton & Cristaux : 325€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Dés Phrases
Dés Phrases : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Domino Cristaux
Domino ornés de Cristaux : 1 295€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Moule à glaçons
Moule à glaçons : 65€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Pansements
Pansements à motifs animaliers : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Pansements
Pansements à motifs animaliers : 35€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Sucette Cœur
Sucette Cœur : 5€
Saint Laurent Rive Droite Collection goodies 006 - Toupie
Toupie en laiton : 245€

Pour vous procurer l’une ou plusieurs de ces petites choses en exclusivité de Saint Laurent, direction son e-Shop ou rendez-vous à sa boutique rue Saint-Honoré.

Printemps/Été 2020 : Saint Laurent s’invite à Los Angeles

/

Le lieu d’un défilé n’est jamais choisi au hasard. Le dernier défilé homme de Saint Laurent à Paradise Cove, sur une plage de Malibu (Los Angeles) coïncidait avec l’ouverture d’une nouvelle boutique de la maison sur Rodéo Drive, installant le nouveau concept inauguré en parallèle à Paris.
Mais le choix de Malibu tient également à une raison plus personnelle. En effet, Los Angeles dont fait partie Malibu est pour Anthony Vaccarello ce que Marrakech fut pour Yves Saint Laurent. La ville incarne pour Vaccarello cet esprit de liberté, d’insouciance et de nonchalance, le même que le fondateur de la maison trouva – et qui l’a tant inspiré – dans la ville marocaine.

À cela s’ajoute l’influence d’une icône du rock : Mick Jagger pour qui Vaccarello concevra les tenues de scène pour sa prochaine tournée.

Association de Marrakech et Mick Jagger période Seventies, le cocktail s’avère forcément audacieux et flamboyant, à l’image de la collection.
Cela se traduit par un esthétique à l’enchevêtrement de sexes et beaucoup d’éléments scintillants qui s’imposent sur de nombreuses pièces. Ces touches très glam côtoient des chemises en soie brodées, de pantalons cigarette ou en velours grenat, de tops asymétriques noués à la taille, de t-shirts coupés façon kimono, de tuniques semi-transparentes, de jeans skinny ou pantalons en cuir portés avec une veste courte cintrée et bordée de fils dorés et aussi beaucoup de sarouels ou pantalons hyper larges noués à la cheville, le tout associé à des bottes Chelsea et des nu-pieds en cuir.

L’ensemble créé des silhouettes très fluides à l’influence d’Orient et de rock des 70’s et une forme de nonchalance et décadence à l’ambiguïté très moderne.

Saint Laurent – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/

La maison Saint Laurent et son directeur artistique Anthony Vaccarello nous ont ramenés une nouvelle fois sur l’esplanade de la rive de la Seine au pied de la Tour Eiffel pour une nouvelle saison éclectique.
Les propositions du créateur belge pour les hommes sont truffées de silhouettes très Rock’n’Roll où domine forcément le noir et les costumes qu’ils soient croisés, à forme boxy, vestes smoking ou à un bouton. Les pièces sont très couture et architecturées qui mettent en avant les imprimés rayures et matières iridescentes.
Le deuxième acte est un peu plus désarçonnant, avec une série de silhouettes aux contours fluorescents qui marchaient dans l’obscurité presque complète, derrière un tunnel de miroirs, soulignant le sex-appeal puissant cultivé par le styliste belge.

Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week
Saint Laurent Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week

Saint Laurent – Printemps/Été 2019

/

En septembre 1978, un an après sa commercialisation en France, Yves Saint Laurent amène son parfum Opium à New York – aux États-Unis, le nom de la fragrance créé scandale et suscite une enquête fédérale pour vérifier que le parfum n’inciterait pas à la consommation de drogue avant l’autorisation de commercialisation – et le présente au tout New York. Son lancement a donné lieu à une fête grandiose sur le port de South Street, à New York, là où débarquaient des décennies plus tôt les cargaisons d’opium.
Quarante ans après cette mémorable party qui aura coûté à Squibb (distributeur des parfums Saint Laurent) 300 000 dollars, mais qui avait fait danser toute la nuit Truman Capote, Cher, Diana Vreeland, Calvin Klein, Oscar et Françoise de la Renta, entre autres, Saint Laurent revient dans la Grosse Pomme où la marque n’avait encore jamais défilé et a présenté hier sa collection hommes Printemps/Été 2019.
Anthony Vaccarello, son nouveau DA, avait installé son défilé, non pas sur le port de South Street quarante ans plus tôt, mais au Liberty State Park, faisant face à Ellis Island sur les rives de l’Hudson River ainsi qu’à la skyline de Wall Street au Sud de Manhattan. Un emplacement de carte postale pour présenter sa collection homme, lui qui a toujours préféré le show coed depuis son arrivée à la direction artistique de la maison.
Dans la droite lignée de l’esthétique rock de l’ère Hedi Slimane, le belge a fait défiler des silhouettes souvent sombres, noirs et fuselées façon « skinny », associées à des bottes de cow-boy en cuir. Appuyé par une bande-son également très rock, entre Ramones, Iggy Pop et Johnny Cash, la collection, aux accents Seventies, est un vibrant hommage au New York du Studio 54 et du club Max’s Kansas City, repère de nombres d’artistes et de musiciens, Velvet Underground par exemple, qui ont fait vibrer la décennie. Cela traduit par des vestes cintrées et brodées de pièces métalliques argentées ou dorées ou aux épaulettes en cuir, des blousons en cuir ultra désirables, des chemises transparentes, des chaussures aux motifs animaliers, du vestiaire grand soir brodé de cristaux, des bandanas, des franges ou encore des chapeaux cordobes aux bords carrés, les clins d’oeil à l’imagerie western et bohèmes étaient omniprésents.

Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019 Saint Laurent Printemps/Été 2019

Harry Styles s’affiche en Gucci & Saint Laurent dans « Carpool Karaoke »

La semaine dernière, Harry Styles était en résidence dans le Late Late Show de James Corden. Pour son deuxième Carpool Karaoke, le chanteur des One Direction était en pleine forme et enchaîne, après l’inévitable Sign Of The Times, Sweet Creature et a rejoué des scènes de Coup de Foudre à Nothing Hill et Titanic.
Côté style, l’interprète du prochain Dunkerque de Christopher Nolan s’est affiché en chemise Gucci qui, après la diffusion de l’épisode, se trouvait pour le moment en rupture de stock, ainsi qu’en bottes de Saint Laurent.

Harry Styles - Gucci Chemise Florale
GUCCI Chemise à fleurs (

Saint Laurent Jodhpur Boot
SAINT LAURENT Jodhpur Boot ($1 045)

Célébrités Style: Lewis Hamilton en Saint Laurent au Gala de l’amfAR

Hier soir, a eu lieu à l’Hôtel du Cap-Eden-Roc la 24ème édition du traditionnel gala de l’amfAR (fondation américaine pour le financement de la prévention et de la recherche médicale contre le sida). Comme beaucoup des célébrités présentes à Cannes, tels Leonardo DiCaprio, Diana Ross, le couple Beckham, Dustin Hoffman, Nicole Kidman, pour ne citer que quelques uns, le pilote britannique, triple champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton est venu participer à l’événement en blouson bomber en cuir de Saint Laurent, associé à une paire de bottes en cuir de veau de la même marque.

Saint Laurent Jodhpur Boot in Black Suede
Saint Laurent – Jodhpur Boot in Black Suede (845€)

© Photo: amfAR

Travi$ Scott, mannequin dans la nouvelle campagne #YSL03 de Saint Laurent

Succédant en avril 2016 à Hedi Slimane en tant que directeur artistique de la maison Saint Laurent, Anthony Vaccarello avait dévoilé, en septembre dernier son premier défilé Printemps/Été 2017 aux influences Eighties et très Rock’n’Roll.


Pour cette nouvelle ère de la maison parisienne, le créateur belge avait dévoilé deux campagne de photos et de vidéo, #YSL01 et #YSL02. où dominaient le noir et blanc, comme au temps de son prédécesseur Hedi Slimane.
La troisième campagne, #YSL03, vient d’être dévoilée, mettant en scène le rappeur US Travi$ Scott, au côté de Agnes Akerlund, David Friend et de Vittoria Ceretti, dans un road trip.
Réalisée par Nathalie Canguilhem, cette troisième campagne pour le Printemps/Été 2017 a été stylisée par Alastair McKimm. La musique est signée par le producteur anglais Poter Elvinger.

Défilé Saint Laurent – Automne/Hiver 2016

Délaissant Paris et le Carreau du Temple où il montrait ses collections pour Saint Laurent pendant plusieurs saisons, Hedi Slimane a choisi Los Angeles pour son défilé automne/hiver 2016.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Saint Laurent – Printemps/Été 2016 – Paris Fashion Week
Saint Laurent – Automne/Hiver 2015 – Paris Fashion Week
Calendrier de la fashion week de Paris Automne/Hiver 2016-2017
Kenzo – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week
Lanvin – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week


Son premier défilé à L.A, mais probablement dernier pour Saint Laurent, le créateur a préféré la Cité des Anges parce qu’il s’est toujours senti plus proche de cette ville cosmopolite d’adoption et de ses sous-cultures – il y a par ailleurs installé son studio de création.
Son obsession pour L.A et par extension pour la scène Rock’n’Roll se traduit pour la énième fois dans cette collection, mais d’une certaine mesure moins prononcée que dans les saisons passées. Car sa dernière collection pour Saint Laurent tient à rendre hommage également à l’ADN de Yves Saint Laurent, ainsi qu’à célébrer le 50ème anniversaire de la Rive Gauche.
Dans la salle de concert Hollywood Palladium, sur Sunset Boulevard, les 94 looks (la totalité de la collection pour hommes et la première partie de la collection pour femmes) sont flamboyants et portent fidèlement la signature rock vintage de ce créateur/photographe. Avec une forte connotation seventies, l’androgynie est bien présente, entre les looks glam rock (l’ombre de Bowie n’est jamais bien loin) et les références soutenues à Yves Saint Laurent. En effet, Slimane décline le smoking féminin inventé par YSL en 1965 en plusieurs versions et sublime ses pièces avec des imprimés sortis tout droit des archives de la Maison.
Fidèle à l’amour immodéré qu’il porte au rock et à l’esprit bohème, la collection pour hommes se compose aussi de pièces à franges, matières en velours, en satin, broderies immodérées, quelques manteaux en fourrures, motifs animaux, ainsi que de l’influence militaire.
Et Slimane sans musique rock n’est pas Slimane, après le défilé, le créateur a invité onze groupes sur scène dont Joan Jett, Beck, Curtis Harding, The Sloths et Mystic Braves. Un véritable défilé/concert auquel ont assisté une pléiade de célébrités au front-row: Justin Bieber, Lenny Kravitz, Courtney Love, Lady Gaga, Courtney Love, Jessica Alba…

© Saint Laurent

Défilé Saint Laurent – Printemps/Été 2016 – Paris Fashion Week

/

Passionné par la photographie, Hedi Slimane a beaucoup photographié la Californie et notamment les surfeurs. Cette belle et dynamique région côtière des États-Unis a inspiré le créateur pour sa collection aux influences streetwear et rock.
Sur le podium, l’allure grunge est proposé à travers des propositions multiples de perfectos, de séquin, de strass, de chemises à carreaux, de denim délavé, de pantalon slim, ainsi que des vestes brodées ou en cuir à patchwork.

Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016 Saint Laurent printemps/été 2016© Saint Laurent

Défilé Saint Laurent – Automne/Hiver 2015 – Paris Fashion Week

/

Saint Laurent a dévoilé sa collection Automne/Hiver 2015-2016 lors de la Fashion Week de Paris. Une collection inspirée, une fois encore, par la scène rock, avec une touche féminine en la présence des matières scintillantes.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Calendrier de la Milano Moda Uomo Printemps/Été 2016
Giorgio Armani ouvre une nouvelle boutique à St-Tropez
Calendrier de la London Collections: Men Printemps/Été 2016
Calendrier de la New York Fashion Week: Men’s Printemps/Été 2016
Stanislas Wawrinka prochaine égérie de la marque italienne D.Hedral

Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Saint Laurent - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015

Saint Laurent « Psych Rock » printemps/été 2015

/

Shooté en noir et blanc, le lookbook printemps/été 2015 de Hedi Slimane pour Saint Laurent reste fidèle au style que le directeur artistique de la maison française a toujours courtisé.
“Psych Rock”, ainsi l’a nommé le sombre créateur de 46 ans, s’est beaucoup inspiré de deux décennies 60 et 70 où le rock dominait la scène musicale et l’esprit bohémien très présent et adopté par toute une génération de jeunesse.

Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015
Saint Laurent Printemps/été 2015© Saint Laurent

Le père Noël relooké par les plus grands créateurs de mode

Bonnet rouge et costume rouge et blanc, oubliez ce traditionnel accoutrement du Père Noël qui revient à chaque fin d’année ! En 2014, il a décidé de s’adapter avec son temps et se met en tête à devenir l’égérie des marques de luxe. Eh oui, même le viel homme aime les griffres !
Pas moins de neuf créateurs et grandes marques l’ont habillé des tenues pointues, et ce grâce à l’acharnement de l’agence créative Joint London. De Marni à Kenzo, en passant par le très en vogue Alexander Wang, Hoody by Air, Maison Martin Margiela, ou encore Saint Laurent et ACNE Studios, la garde-robe du bonhomme est plus que jamais tendance !

Designer x Santa 2014 x Alexander Wang
Designer x Santa 2014 x Hood by Air
Designer x Santa 2014 x Kenzo
Designer x Santa 2014 x Maison Martin Margiela
Designer x Santa 2014 x Marni
Designer x Santa 2014 x Raf Simons
Designer x Santa 2014 x Rick Owens
Designer x Santa 2014 x Saint Laurent
Bon, vous avez compris ! Tout ceci n’est plus ou moins qu’une campagne de communication pour la marque de soda américaine Coca-Cola créée par l’agence londonienne qui propose, ici, tous ces relooking en format carte de vœux à imprimer.

Jack Kilmer de nouveau pour Saint Laurent Permanent

/

Fidèle à son style Rock’n’Roll et son à amour pour les photos en N&B, Hedi Slimane dévoile la nouvelle campagne de Saint Laurent Permanent Collection avec le jeune acteur Jack Kilmer.

C’est la deuxième fois que le jeune homme de 19 ans, fils de Val Kilmer et l’actrice britannique Joanne Whalley, incarne l’esprit de la maison française. Sa première fois remonta à la saison printemps/été 2014 pour la campagne “Psych Rock”. Dans cette nouvelle campagne, Jack Kilmer porte les dernières créations de la nouvelle ligne classique de Saint Laurent: blouson motard en cuir noir, veste smoking, chemise noire à pois, jean skinny taille basse…, grandes signatures de Hedi Slimane.

Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer
Saint Laurent Permanent Collection - Jack Kilmer© Hedi Slimane pour Saint Laurent Paris

Saint Laurent – Paris Collection Homme Printemps/Été 2015

/

Hedi Slimane continue d’envoyer son obsession rock’n’roll dans les collections de Saint Laurent et cette saison ne fait pas exception.

Intitulée « Saint Laurent Psych Rock Collection », sa collection nous transporte en Espagne et sur le continent sud-américain avec un vestiaire comme à son habitude assez sombre. Sur la bande-son de Mystics Braves, les modèles à la sveltesse inquiétante défilent dans des silhouettes très rock: ponchos, vestes biker parsemées d’étoiles strassées, veste de camouflage avec des glands d’or, capes en macramé cousues avec des fils métalliques.

© Saint Laurent

Tommaso de Benedictis & Bryan Huynh pour Elle Man Vietnam

/

Au Vietnam, pays communiste et où le média est encore étroitement surveillé, Elle Man Vietnam, appartenant au groupe Lagardère édité au Vietnam sous licence, fait figure de précurseur de l’introduction de la presse étrangère sur ce marché en pleine expansion.

Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam
Pour le dernier numéro de juin du titre, le photographe Bryan Huynh, basé à Londres et contributeur régulier du magazine, nous éblouit avec son éditorial « Chaos Matter ». Stylisé par Tomas C. Toth, Tommaso De Benedictis de l’agence allemande Tomorrow Is Another Day porte des créations de Saint Laurent, Givenchy, KTZ, Dries Van Noten, entre autres. Un éditorial sensationnel qui colle fidèlement au style de Bryan Huynh, habitué à nous impressioner avec ses séries retravaillées digitalement.

Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam Chaos Matter - Tommaso De Benedictis - ELLE Man Vietnam© Bryan Huynh

Sang Woo Kim pour Schön! Magazine

/

Invité par le magazine londonien Schön!, John Cubillan immortalise le jeune anglais d’origine coréenne Sang Woo KIM dans son nouvel éditorial « Stand Strong ».

Minimaliste et tout en noir&blanc, Sang Woo prête son corps pour mettre en valeur les créations printemps/été 2014 des marques de luxe incontournables : Burberry Prorsum, Saint Laurent, Prada, Jimmy Choo et Dior Homme.

Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine
Photographe: John Cubillan
Styliste: Victoria Gregory
Modèle: Sang @Select
Coiffure / Make up: Claudia Savage
Assistant stylisme: Molly Taylor

Dix luxueux sacs à dos pour homme

C’est définitivement fini le temps où le sac à dos est réservé seul aux écoliers et collégiens qui n’ont d’autres choix alternatifs que ce porte-livres indispensable à nos années scolaires. C’est terminé également ces années où nous n’avions, pour apporter soi-même une touche personnelle à notre sac à dos, que des feutres, patches et autres stylos à encre qui nous donnaient finalement des airs de jeunes punks.
Aujourd’hui, le sac à dos est devenu un accessoire à part entière, courtisé par tous les aficionados et les marques de luxe. Poussées par les influences streetwear, les grandes marques font défiler les sacs à dos sur leur prestigieux podiums et les transforment par la même occasion en objets de convoitise.
Se comportant comme une véritable diva, le sac à dos exige de ces marques prestigieuses une sacrée dose de créativités et d’audaces pour opérer sa métamorphose.
À côté de la toile qui habillait depuis plusieurs décennies le sac à dos, des matières novatrices comme le néoprène, le PVC… font l’apparition et transforment le visage du sac à dos. La toile et le cuir montent en gamme et sont traités avec le plus grand soin par les créateurs. Les imprimés et détails audacieux s’y ajoutent et inscrivent le sac à dos dans la liste des must-have des inconditionnels de la mode, parfois au prix exorbitant.
Voici le top dix des sacs à dos les plus luxueux pour hommes :

3.1 Phillip Lim

3.1 Phillip Lim Sac à dos

En cuir noir grainé avec fermeture zippée bidirectionnelle pour le compartiment principal et lanières croisées ajustables au dos.
Prix : 905 euros (en vente ici)

Kenzo

Kenzo Sac à dos

Sac à dos avec imprimé rayures brossées bleues et blanches. Sa fermeture pour le compartiment central est bidirectionnelle avec lanières ajustables rembourrées.
Prix : 228 euros (en vente ici)

Burberry Prorsum

Burberry Prorsum Sac à dos

Sac à dos pochon en toile avec la partie supérieure et cordons lanières en cuir de veau.
Prix : 475 euros (en vente ici)

Dsquared²

Dsquared² sac à dos

Sac à dos imprimé multicolore avec rabat en cuir sur le devant, fermeture et poches devant zippées, lanière ajustable et patch logo sur le devant.
Prix : 410 euros (en vente ici)

Giuseppe Zanotti Design

Giuseppe Zanotti Design sac à dos

Sac à dos oversize en cuir de veau gris anthracite avec fermeture zippée sur le dessus, anse détachable et ajustable, poche zippée devant et finitions dorées.
Prix : 1895 euros (en vente ici)

Saint Laurent

Saint Laurent sac à dos

Très rock’n’roll, ce sac à dos en cuir est réalisé d’après une veste biker de la maison. Habillé d’une fermeture zippée centrale, plus ornementale que fonctionnelle, ainsi que de multiples poches zippées de deux côtés, ce sac est cependant fermé par un cordon en cuir.
Prix : 1 950 euros (en vente ici)

Kris Van Assche

Kris Van Assche sac à dos

De couleur acidulée, ce sac à dos du créateur belge joue sur un jeu de contraste avec une poche zippée sur le devant, ainsi qu’une base entourée par des sangles.
Prix : 237 euros (en vente ici)

Balenciaga

Balenciaga sac à dos

Fabriqué en Italie, ce sac à dos de forme classique et de couleur d’indigo sombre se distingue par son cuir plissé et son cordon de fermeture.
Prix : 995 euros (en vente ici)

Maison Martin Margiela

Maison Martin Margiela sac à dos

Très élégant et de forme carré, ce sac à dos en cuir fabriqué en Italie de Maison Martin Margiela est pourvu d’une poche secondaire zippée sur le devant. Son compartiment principal a une fermeture bidirectionnelle et ses lanières sont doublées d’un rembourrage en cuir pour amortir le poids.
Prix : 1 297 euros (en vente ici)

Blue Hawaii par George Elliott

/

« Blue Hawaii » ou « Sous le ciel de Hawaï » en français est un film musical de Norman Taurog sorti en 1961 avec dans le rôle principal Elvis Presley qui incarne le personnage de Chad Gates. Ce titre est aussi celui de l’éditorial du photographe Blair Getz Mezibov pour le dernier numéro du magazine américain Out.
C’est le modèle George Elliott de l’agence parisienne Bananas qui, à la place d’Elvis, retrouve le beau ciel bleu, la plage, le surf, les grandes escapades et les filles de cette île du Pacifique, sans oublier le style. Dominé par des imprimés floraux et des motifs suggérant la beauté luxuriante de l’île hawaïenne, l’éditorial célèbre le style de vie décontracté et exotique de cet état américain avec pièces sélectionnées de Saint Laurent, Gucci, Topman et Burberry Prorsum.

Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii 4 Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii 7 Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott

Daft Punk par Peter Lindbergh pour Le Monde

/

Pour le numéro de décembre de M Le Monde, le groupe ambassadeur de l’électro français Daft Punk rejoue avec le mannequin Saskia de Brauw l’amour triangulaire porté à l’écran dans le classique « Jules et Jim » de François Truffaut.

Daft Punk - Peter Lindbergh
Sur une plage de galets dans une brume matinale, deux silhouettes astéroïdes aux casques rutilants et costumes noirs élégants forment avec une beauté à la coupe garçonnière un trio le plus inattendu sur cette plage désertée. Nous ne sommes pas dans un film de science-fiction, mais sur une plage de la Picardie d’un mois de novembre.
Sous ces costumes noirs signés Saint-Laurent par Hedi Slimane se cache Daft Punk, le duo le plus célèbre de l’électro français formé par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo. Et la femme n’en est pas moins célèbre, puisqu’il s’agit de la top néerlandaise Saskia de Brauw.

Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh Daft Punk - Peter Lindbergh

RJ King s’oxygène aux grands airs pour Flaunt Magazine

/

« well, the PROBLEM is, THEY’VE GOT IRAN in THEIR POCKET », un titre très étendu qui en dit long sur les inspirations de l’éditorial.

RJ King - FLAUNT Magazine
Devant les objectifs d’Alex Neumann, le top américain de l’agence Wilhelmina Models RJ King s’oxygène aux airs frais dans les plus belles pièces automne/hiver 2013 de Louis Vuitton, Etro, Saint Laurent, Vivienne Westwood Man, Ralph Lauren, Dior Homme et Calvin Klein Collection, le tout sélectionné sous la direction du styliste Christopher Campbell.

RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine RJ King - FLAUNT Magazine© Alex Neumann

Icône de mode – Kanye West dans Runaway

Revenons un instant sur l’un des clips musicaux les plus remarquables de ces dernières années : Runaway du talentueux Kanye West.

Il s’agit du second single extrait de l’album My Beautiful Dark Twisted Fantasy sorti en 2010. D’une durée de 35 minutes environ et écrit par Hype Williams, ce mégaclip rancontre la rencontre et l’histoire d’amour entre Kanye West et une femme-oiseau, aka The Phoenix, jouée par le mannequin Selita Ebanks, que Kanye West trouve sur une route. La belle-oiseau va faire l’apprentissage des belles choses de la vie terrestre, tout comme l’intolérance et les côtés les plus mauvais des êtres humains.
De ce clip, digne héritage des courts métrages musicaux du King Michael, on retient des images sublimes inondées par des rafales de couleurs criardes, d’explosions, des ballerines, un paon, un mouton, des Bambi et bien évidemment des titres exceptionnels imaginés par le rappeur américain aux multiples talents.
Parmi ce feux d’artifice de visuels détonnants, l’image de Kanye West apparu, seul dernière son piano blanc, dans un banquet sur le morceau obsédant de Runaway (avec Pusha T en featuring) nous a tellement inspirée que nous tenons à vous partager ce look, à nos yeux, indémodable !
[ct_video title= »L’intégrale du clip Runaway de Kanye West » type= »youtube » id= »O7W0DMAx8FY »] [/ct_video]

Daft Punk en Saint Laurent

Après avoir sonorisé la bande son du dernier défilé de Saint Laurent Paris au Grand Palais, le duo Daft Punk a demandé à Hedi Slimane d’imaginer, pour leur prochaine tournée, les costumes de scène qui viennent d’être dévoilés.

Génie de la mode, Hedi Slimane est aussi un passionné du rock qu’il s’en inspire en permanence pour ses créations. On pense alors aux silhouettes longilignes et efflanqués rock de ses mannequins androgynes, serrés dans des pantalons ultra slim qui ont hanté ses années Dior Homme, bouleversant les allures des fashionistos du monde entier pour des décennies.
Devenu directeur artistique de la maison Saint Laurent, Hedi Slimane continue à insuffler l’esprit rock à la maison parisienne. Il a notamment transformé plusieurs chanteurs phares de la scène rock tels que Marilyn Manson, Beck ou Courtney Love en icônes de luxe de la nouvelle ère Saint Laurent Paris.
Il est ainsi tout logique que le créateur – photographe a accepté de dessiner les tenues de scène du duo Daft Punk, avec qui il a déjà collaboré par le passé.
Les deux artistes – compositeurs Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo portent, dans la vidéo dévoilée par la maison Saint Laurent, toujours des casques mais sont vêtus par contre des vestes de smoking brodées de sequins noirs.
Leur nouvel album « Random Access Memories », dont la sortie est prévue pour le 21 mai, marquera le grand retour des deux Versaillais, absent depuis 2005.
Le premier extrait de « Get Lucky » avec Pharrell Williams a été révélé au public lors du dernier festival de Coachella la semaine dernière, ainsi que sur la chaîne américaine NBC, dans la très célèbre émission Saturday Night Live.

Daft Punk x Saint Laurent Paris 01 Daft Punk x Saint Laurent Paris 02 Daft Punk x Saint Laurent Paris 03 Daft Punk x Saint Laurent Paris 04 Daft Punk x Saint Laurent Paris[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=pefow5Kp_W4[/youtube]