Printemps/Été 2017 - Page 3

COS & HAY se retrouvent de nouveau pour Printemps/Été 2017

Après une collection pour Automne/Hiver 2016, COS & HAY poursuivent leur collection pour cette saison estivale. Cette nouvelle collaboration tourne autour de trois axes: travailler, vivre et manger, en explorant les éléments architecturaux de la collection Extérieur de HAY. Soigneusement sélectionnée par la directrice artistique

Davantage

White Mountaineering – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

C’est une collection deux-en-un ! Yosuke Aizawa dévoilait deux collections lors de la Paris Fashion Week, une pour White Mountaineering, et la deuxième créée en collaboration avec adidas Originals qui en est à sa troisième saison.
Dominée par des imprimés fortement expressifs qui commencent par des fruits tropicaux et de jungle, avant de finir par ceux aux inspirations ethniques asiatiques et de camouflage, sa collection pour White Mountaineering comprend de nombreuses propositions à la tendance urbaine et sportswear. Quant à sa collaboration avec adidas Originals, le créateur revisite les fameuses trois bandes de la marque allemande qui se retrouvent sous de nouvelles formes graphiques sur un long blouson à la manière universitaire ou sur des sweats en capuche, avec ou sans manches. Trois nouvelles sneakers ont également été dévoilées: la EQT Support Future, la NMD Trail et enfin, la R2.

@ White Mountaineering

Henrik Vibskov – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Sur le thème pour le moins déconcertant du “Salami”, Henrik Vibskov nous invite, dans l’un des plus beaux salons de l’hôtel Westin – Vendôme, rue de Castiglione, à découvrir sa collection quelque peu “ragoûtante” ou “rebutante”, c’est selon !
Probable métaphore à une invitation au véganisme, les mannequins défilent autour d’une installation sur laquelle sont pendus d’immenses imitations de salamis colorés. Comme toujours chez Henrik Vibskov, les couleurs sont au rendez-vous ! Les propositions du créateur pour l’été prochain empruntent des références du vestiaire de l’Asie, notamment de celles des arts-martiaux. Ses coupes larges et décontractées, combinant à sa maîtrise des imprimés, aboutissent à un résultat tout à fait succulent.

@ Henrik Vibskov

Balmain Homme – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Boosté par la confiance des investisseurs – Balmain a été racheté, le mois dernier, par la société qatarie Mayhoola for Investments pour 500 millions d’euros – et une notoriété de plus en plus grandissante, Olivier Rousteing, directeur artistique de la marque depuis 2011, propose une collection qui fascine tant pour ses propositions que par les peoples au mètre carré.
Les hommes Balmain défilent dans un vestiaire urbain et sensuel, rempli de références militaires et de motifs d’anciennes civilisations. Les broderies et les tissus lamés sont légion, tandis que les silhouettes gagnent en décontraction au détour de capes, de djellabas, de sarouel, de vestes en satin, de ponchos, de blousons aviateurs oversize…, le tout dans une palette de couleurs intenses.

@ Balmain Homme

Dior Homme – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Passé maître dans l’art de déconstruction de codes, Kris Van Assche surprend de nouveau avec une collection au mélange de genres.
Dans un décor urbain de fête foraine, sa collection, tout en contrastes, fait de clins d’œil à l’esthétique New Wave, punk et gothique et mélange l’esprit tailleur à l’influence sportswear. Les silhouettes sont parfaitement maîtrisées, tout comme la qualité d’exécution. Le créateur y insuffle de l’énergie et du dynamisme par des jeux graphiques, des applications contrastées de couleurs, ainsi que par une déconstruction dans les détails et les finitions.

@ Dior Homme

Sacai – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Comment suggérer de nouvelles propositions des vêtements du quotidien du vestiaire masculin, en évitant du déjà-vu ? Chitose Abe de Sacai a, elle, sa petite idée !
La créatrice mise donc sur de nouvelles proportions et joue sur des superpositions et combinaisons inattendues, tels les t-shirts en résille portés sous un pull ou une veste. Ses coupes structurées embrassent les les matières souples, donnant des effets de mouvements à l’ensemble.
Même les couleurs sont assez inhabituelles, avec une palette chatoyante, largement dominée par des teintes rose, qui ne passera décidément pas inaperçue.

@ Sacai

Kenzo – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Humberto Leon et Carol Lim se plongent, cette saison, dans l’univers du clubbing des années 90 de Los Angeles – décennie qui a toujours inspiré les créateurs, bien décidés à retrouver la liberté et l’insouciance de l’époque.
Cette soif de liberté passe par des coupes larges, des volumes qui fleurent bon la décontraction, des matières techniques, une palette à la fois sombre et chatoyante et des imprimés joyeux, avec des slogans “body & soul”, “brilliant” comme autant d’invitations à célébrer la joie et la bonne humeur.

Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week Kenzo - Printemps/été 2017 - Paris Fashion Week

@ Kenzo

Berluti – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Ambiance estivale et joyeuse chez Berluti qui invite à un pool party au jardin de l’Institut National des Jeunes Sourds. Au programme: tables de ping-pong, pétanque, babyfoot, jeux de plage… et des cocktails, beaucoup de cocktails pour dévoiler sa collection “Under The Sun”, créée par le studio interne – Alessandro Sartori, son ancien directeur de création ayant quitté la marque en février dernier pour rejoindre le groupe Ermenegildo Zegna.
En parfaite adéquation avec la saison, la garde-robe proposée cette saison par Berluti se prête à n’importe quelle occasion, avec comme leitmotiv la décontraction. Palette chaude et dynamique, matières ultra légères et luxueuses qui respirent la fraîcheur et la liberté de mouvements.

@ Berluti

Givenchy – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

C’est dans la cour  du très respectable lycée Janson-de-Sailly, dans le XVIème arrondissement de Paris, qu’a été dévoilée la collection de Riccardo Tisci pour Givenchy.
Fortement ancrée dans le streetwear, la collection de Riccardo Tisci a le dollar, la monnaie américaine, comme inspiration. Cet imprimé se retrouve sur des polos débardeurs, des longues vestes, des blousons à capuches, des coupe-vent oversize, sur des bermudas…, à côté des imprimés damier ou encore du motif pyramidal. L’univers street s’exprime également dans le camouflage, tandis que sur certaines pièces, la présence d’un troisième œil interroge et renvoie, d’après la note du défilé, à la quête de spiritualité.

Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week Givenchy - Printemps/Été 2017 - Paris Fashion Week

@ Givenchy

Comme des Garçons Homme Plus – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Inspirée par le conte Les Habits neufs de l’empereur d’Hans Christian Andersen, Rei Kawakubo illustre ses idées en employant des matières transparentes et hybrides, tels le polyuréthane, le plastique ou encore le PVC qui laissent voir la peau. On croit être habillé, mais on est nu, d’où les slogans imprimés sur certaines pièces: “The King Is Naked”, “Pride Before the Fall”.
La créatrice créé aussi des motifs répétitifs, avec l’imprimé quadrillage et avec ceux de visages et de bouches de Fornasetti qui remplaceraient ses célèbres imprimés à pois qui font partie de sa signature.

@ Comme des Garçons Homme Plus

Cerruti 1881 – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Cerruti 1881 n’est, elle aussi, pas épargnée par l’ouragan de décontraction qui s’abat sur les trois capitales de la mode Milan, Londres et Paris.
Son directeur de création Jason Basmajian voit ses hommes passer la saison dans une garde-robe décontractée et rafraîchissante, que ce soit en urbanwear ou en tailoring. Il ajoute des détails utilitaires sur certaines pièces et l’imprimé camouflage sur beaucoup d’entre elles. Il présente également cette saison la première ligne de denim de la marque, avec des coupes ajustée, utilisant la technique de teinture par immersion.

@ Cerruti 1881 

Christian Dada – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Le directeur de création de Christian Dada, Masanori Morikawa, avait en tête feu John Lennon, Yoko Ono et la paix en tête lorsqu’il créait sa collection.
Ainsi, il injectait les références militaires, comme les vestes militaires en brocart, insignes brodés, détails en chevrons, épaulettes, pantalons cargo et palette de couleurs dominées par le noir et le vert kaki.
Des slogans, tels “Don’t make any noise” ou “Imagine” – ce dernier renvoie bien entendu à la chanson de John Lennon – militent en faveur de la paix et d’un monde meilleur.

@ Christian Dada

22/4 Hommes – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Stephanie Hahn voit les hommes de 22/4 Hommes en costumes l’été prochain. Faites à la main en Allemagne, ses pièces respirent le chic, tout en restant décontractées et rafraîchissantes.
La créatrice retravaillait le vestiaire classique de l’homme, mais y ajoutait des détails hybrides et originaux: chemise blanche équipée de capuche, short à la taille élastiquée tel un maillot de bain, veste à la taille serrée à l’élastique, ou encore pantalon de costume avec la moitié d’en bas en nylon, sorte hybride moitié pantalon de costume, moitié pantalon de jogging.

@ 22/4_Hommes

Giorgio Armani – Printemps/Été 2017 – Milano Moda Uomo

/

Comme sa ligne Emporio Armani, celle principale Giorgio Armani du maestro italien fait de la décontraction et du confort le credo de cette saison.
L’importance apportée au confort et aux matières est une évidence dans cette collection. Le créateur associe les matières naturelles, respirant le luxe et le confort, tels le lin, coton, seersucker, et la soie, aux imprimés géographiques dont certains sont inspirés de carreaux de mur peints dans les Caraïbes. Les silhouettes sont amples et les lignes épurées, tandis que les couleurs sont romantiques, avec du rouge Pompéi, bleu clair, écru, gris de lin, lavande et rose saumon.

 

@ Giorgio Armani

Dirk Bikkembergs – Printemps/Été 2017 – Milano Moda Uomo

/

En attendant l’arrivée de Lee Wood à la direction de création de la marque – son premier défilé sera pour la saison Automne/Hiver 2017 -, ce fut le studio de design de Dirk Bikkembergs qui était dernière la conception de cette collection.
Le résultat laisse un peu à désirer, avec une collection plutôt bigarrée, remplie d’associations étranges (veste motard à l’imprimé floral rose porté sur un maillot de bain noir en cuir), d’imprimés floraux criards, d’accessoires tape-à-l’œil et de silhouettes hybrides.