Printemps/Été 2022

BOSS x Russell Athletic Pré-Printemps 2022 – Milan Fashion Week

/
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Au Kennedy Sport Center de Milan, plus de 1 300 personnes ont été invitées, hier, à participer au lancement de la deuxième collection BOSS x Russell Athletic – l’événement a été retransmis directement sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram où les internautes peuvent directement acheter la collection.

Inspirée de l’univers du baseball, la collection revisite les pièces emblématiques de deux marques, dans un style décontracté.

La collection apporte une nouvelle perspective aux références rétro américaines, en unissant l’expertise de BOSS et l’esthétique sportswear immédiatement reconnaissable de Russell Athletic. S’inspirant des archives des deux marques, les coupes décontractées, dans le style des années 90, s’adaptent à l’air du temps. La palette de base de bleu foncé, crème et camel est animée par des touches d’orange et de bleu minéral. Les bombers Varsity, inspirés des universités sont ornés de patchwork brodés, reflétant l’engagement de BOSS pour l’artisanat.

BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : BOSS

PRONOUNCE – Printemps/Été 2022 – London Fashion Week

/
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Poursuivant le concept de “Fragment|Fragments de porcelaine” initiée lors de la saison Automne/Hiver 2021-2022, le label chinois PRONOUNCE, fondé par Yushan Li et Jun Zhou, a organisé son défilé dans le paisible jardin de Salters Hall dans la ville de Londres.

Le duo a basé sa collection sur l’idée d’un cercle, “◯|Circle”, essayant d’interpréter cette idée à travers des expressions de leurs designs. Aux yeux des designers, le cercle est l’égalité, le tout, l’acceptation et l’exploration ; circulation, infini, intégration et nostalgie. “◯|Cercle” est la loi universelle de la nature pour toutes choses. Dans le vide et l’éternité, il dérive des dimensions internes et externes. C’est à la fois l’expansion et la compression.

Ainsi, tous les looks présentaient des cercles de manière créative – des sacs ronds, des encolures rondes, ainsi que des chemises et des tricots avec des découpes et des motifs pois colorés.

Cette saison est une extension de notre dernière collection, qui était basée sur la capitale chinoise de la céramique, Jingdezhen. Nous avons joué avec cette forme pour cette collection car un cercle est un petit trou percé dans la restauration de la porcelaine et le début de la fabrication d’une pièce de porcelaine avec le processus de pétrissage. Il représente l’éternité et le néant au sens géométrique à la fois. Nous pensons que c’est un sujet que l’Est et l’Ouest peuvent comprendre et apprécier”, a déclaré le duo de PRONOUNCE.

PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
PRONOUNCE - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

© Photos : PRONOUNCE

Vivienne Westwood Printemps/Été 2022, le retour de l’emblématique collection « Tied to the Mast » de printemps 1998

/
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Ces dernières années, les pièces cultes de Vivienne Westwood des années 1990 ont trouvé un public nouveau et inattendu – un regain d’intérêt soutenu par la volonté de la créatrice de faire revivre certaines de ses anciennes collections, telle, ici, la “Tied to the Mast” de la saison Printemps/Été 1998, présentée à Paris en septembre 1997.

Inspirée par cette collection et par l’imagerie de pirates et de marins, la collection met en avant le thème nautique avec des motifs de corde et de larges rayures marines de 1998 imprimés au laser ou tissés sur des chandails tandis que l’empreinte carbone de la collection est réduite au minimum – 98 % des matériaux de la collection sont à faible impact et sans cruauté, notamment grâce au recyclage, à la réutilisation des déchets ainsi qu’à l’utilisation de laines spéciales issues de l’agriculture régénérative dans laquelle, on accorde autant d’attention à la santé du sol qu’au bien-être des moutons.

Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Vivienne Westwood - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

© Photos : Vivienne Westwood

Margaret Howell Printemps/Été 2022, tout en élégance et en sobriété !

/
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Après avoir célébré ses 50 ans de présence dans l’industrie l’année dernière, Margaret Howell continue cette saison de faire ce qu’elle a toujours excellé durant le demi-siècle passé : une mode basique et intemporelle où priment toujours des créations qualifiées d’à la fois classiques et modernes et élégantes.

S’en tenant aux neutres, aux couleurs de terre et surtout unies, la collection est homogène, misant clairement sur le confort et le style.

Pour les hommes, les uniformes scolaires ont été à l’origine des inspirations de plusieurs looks tandis que d’autres jouent avec les proportions : un très large manteau aux poches surdimensionnées quand un autre est ceinturé à la taille. Beaucoup de pièces respirent de tacticité et de légèreté, tels des t-shirts en coton égyptien au toucher doux comme du beurre, des chemises en gaze de coton impeccables ou des tricots d’été légers.

Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Margaret Howell - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Photos : Margaret Howell

AMIRI Printemps/Été 2022, le confort raffiné au rendez-vous !

/
AMIRI - Printemps-Été 2022

Las Vegas n’est pas si loin de Los Angeles, et dans un cadre aussi bling-bling que Las Vegas, le style confort décontracté et raffiné de AMIRI peut paraître étonnant et surprenant. Et pourtant, Mike Amiri a choisi le Sin City pour présenter sa collection PE2022, plus exactement à Wynn Las Vegas, l’un des plus luxueux casinos de la ville, où il ouvrira plus tard cette année l’un de ses trois magasins prévus dans l’aile commerciale du complexe.

Avec pour toile de fond, un paysage tropical et le clapotement apaisant de l’eau qui coule d’un cascade, et du rythme mélancolique de Wish You Were Here du producteur sud-africain et DJ Black Coffee, la trentaine de looks de sa collection ont des lignes plus douces et sophistiquées, se glissant vers une formalité moderne.

Les codes des costumes classiques ont été retravaillés et raffinés dans le langage visuel contemporain d’AMIRI. Par exemple, les vestes sont déconstruites et les épaulettes retirées, créant une silhouette plus légère et déstructurée, en harmonie avec le corps. Des pantalons légers avec un évasement ajustable accentuent cette décontraction, aux côtés de vestes à double boutonnage en satin texturé recoupées dans des formes décontractées de longueur 3/4.

Les motifs comprennent des palmiers, des devises étrangères exotiques, des bouteilles de rhum, des plantes d’hibiscus et des couchers de soleil romantiques tandis que la palette est riche et naturelle, avec du marron foncé, du cognac, de la sienne brûlée et du vert forêt.

AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022

© Photos : AMIRI

Thom Browne Printemps/Été 2022 – New York Fashion Week

/
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week

Le visionnaire créateur américain Thom Browne est de retour dans la Grosse Pomme.

Le natif de Pennsylvanie, qui défile d’habitude à Paris, tient à préciser que sa décision de retourner à New York est en partie due à la pandémie, mais surtout pour que la présentation de sa collection coïncide avec l’ouverture de l’exposition de son partenaire Andrew Bolton, “In America: A Lexicon of Fashion”, au Met ce lundi – l’ouverture au public est prévue pour le samedi 18 septembre.

J’ai décidé de retourner à New York pour soutenir le prochain spectacle d’Andrew au Met”, a déclaré Browne en avril dernier. “Je pense qu’il est si important que tous les designers américains reconnaissent l’importance de la vision d’Andrew. Cette célébration de la mode américaine sera une formidable vitrine du vrai talent qui existe ici en Amérique.

Pour ce retour très attendu dans la “ville qui ne dort jamais”, Thom Browne a mis en scène un jardin de délices devant une foule de personnalités assises au premier rang, dont Dan Levy, Russell Westbrook, Lindsey Vonn Chasser Hudson, Maisie Williams, Jeremy O. Harris, Dan Levy, parmi tant d’autres.

Chacune des 200 pièces de la collection, réalisée à la main, est une lettre d’amour à la mode américaine, inspirée de la statuaire classique dont une partie puise ses inspirations dans les statues présentes dans les galeries grecques et romaines du Metropolitan Museum of Art.

Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week

© Photos : Thom Browne

Coach 1941 Printemps/Été 2022 – New York Fashion Week

/
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

Stuart Vevers tient à rendre hommage à New York pour marquer le retour de COACH 1941 au défilé physique après une longue période d’interruption due à la pandémie – la marque a défilé à Shanghai en juin dernier pour sa collection Hiver 2021.

Pour ce retour très attendu, Vevers a voulu que sa collection pour hommes soit réellement marquée par le confort et la praticité où les détails superflus n’ont pas de place.

Ici, les styles sportswear et streetwear ont été associés à des imprimés emblématiques de la marque, comme les motifs pied-de-poule colorés, ou au cuir, telle une série de manteaux en cuir déclinés dans une grande variété de couleurs vives, témoignant l’histoire de la maison spécialisée dans la maroquinerie.

Les clins d’œil à New York se trouvent également dans les graphiques et inscriptions sur le devant des t-shirts : ici, la silhouette imposante du pont de Brooklyn; là, la forme d’un métro new-yorkais accompagné de l’inscription “a subway in New York City”.

Le show s’est terminé avec une douzaine de skateurs qui se sont lancés sur le Pier 76, suivis d’une foule de mannequins se promenant dans toutes les directions. Cela ressemblait à Grand Central Station à l’heure de pointe, une masse chaotique de corps incroyablement bien habillés.

La scène a été diffusée sur un écran géant qui avait précédemment diffusé un nouvel épisode de Coach TV sur le thème de l’accès public, animé par Rickey Thompson, mettant en avant entre autres certaines personnalités emblématiques de New York : Chaka Khan, Megan Thee Stallion ou encore Rickey Thompson.

Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Coach 1941 - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

© Photos : COACH 1941

KA WA KEY Printemps/Été 2022 – New York Fashion Week

/
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

Auparavant présentée durant la semaine de Tokyo Fashion Week, le label KA WA KEY basé à Londres du duo de designers Key Chow et Jarno Leppanen participe cette saison pour la première fois à la New York Fashion Week.

La collection du finaliste du H&M Design Award, et du demi-finaliste du Prix international Woolmark 2018 est inspirée de “Butterfly Lovers”, une légende chinoise qui raconte l’histoire de deux amants désespérés, Liang Shanbo et Zhu Yingtai, préférant mourir que d’être séparés. Les esprits des amants se réincarnent ensuite sous la forme d’une paire de papillons qui s’envolent ensemble pour ne plus jamais se séparer.

Les dégradés de couleurs, d’imprimés et de textures s’inspirent des ailes fragiles et belles des papillons. Les tricots sont fabriqués à partir de fils teints dans l’espace sur mesure et durables. Dévoré, l’une des techniques de signature de KA WA KEY, a été utilisée pour créer des textures transparentes romantiques.

Cette saison, outre une petite capsule avec RUNE Fashion Opera, le label a également collaboré avec le finlandais SPINNOVA, créant une petite collection capsule utilisant les tissus et fils SPINNOVA. La fibre durable et entièrement circulaire SPINNOVA est fabriquée à partir de bois ou de déchets, produite sans produits chimiques nocifs et avec une consommation d’eau et des émissions de CO2 minimales. La fibre SPINNOVA utilise 99% d’eau en moins et produit près de 65% d’émissions de CO2 en moins que la production de coton.

KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
KA WA KEY - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

© Photos : KA WA KEY

Willy Chavarria Printemps/Été 2022 – New York Fashion Week

/
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

Dans une atmosphère familière et invitante d’un salon de coiffure qu’est Astor Place Hairstylists – l’iconique salon de coiffure souterrain de Manhattan de 74 ans a failli de fermer pendant la pandémie – Willy Chavarria a présenté sa dernière collection qui s’écarte de son style habituel consistant à faire une déclaration politique avec chaque collection.

En ouverture du défilé sur une musique d’église, quatre mannequins au torse nu marchent lentement, les deux mains dans les poches, portant chacun un “sagging” plissé surdimensionné – le “sagging” est un style popularisé à l’origine par les jeunes Noirs et jusqu’à récemment interdit dans certaines villes aux États-Unis. “Je voulais que ça ressemble à de la couture, qu’il se sente royal. Ça change de la dureté de New York”, a ainsi expliqué Willy Chavarria.

L’ouverture presque couture a été rapidement suivie par une flopée de pièces de prêt-à-porter centrées sur des silhouettes aux volumes et matières variables (satin, coton, denim, cuir, laine ultra fine et biodégradable) – certaines ont des cols surdimensionnés qui descendent au-delà des épaules. Quant à la palette, les couleurs sombres et les vibrations de streetswear des saisons passées ont été améliorées ici avec des teintes vives et sensuelles.

Avec cette nouvelle collection, Chavarria continue son esthétique associant la culture latine et celle new-yorkaise, tout en s’éloignant des déclarations militantes qu’il nous a habituées dans le passé.

Mes collections passées ont toutes été vraiment politiques, et c’est très important pour moi d’envoyer des messages dans mes vêtements”, s’est-il exprimé. “Mais ici, il était également important de ne pas faire de déclaration politique pointue. Je voulais juste que la beauté des vêtements et des modèles parle d’elle-même.”

Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week
Willy Chavarria - Printemps-Été 2022 - New York Fashion Week

© Photos : Willy Chavarria

SARTOGRAPH Printemps/Été 2022 – Tokyo Fashion Week

/
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week

SARTOGRAPH est une marque basée à Tokyo fondée par Shinsuke Nakano en 2020. Le designer japonais est diplômé d’un premier cycle en histoire de l’art et de deux diplômes d’études supérieures en design de mode du fameux Central Saint Martins. Parmi ses expériences, on peut déjà citer un travail au sein de la Fondation Sarabande d’Alexander McQueen.

Sur le profil qu’on peut lire sur le site de sa marque, il est écrit que l’objectif principale de SARTOGRAPH est de responsabiliser les créatifs en leur offrant une garde-robe moderne qui intègre la couture, les vêtements de travail et l’esthétique minimaliste, d’où le nom SARTOGRAPH qui est une sorte d’abréviation fusionnant le mot “SARTO” de sartorial (tailoring) et “GRAPH” de graphique.

Le sartorial joue un effet un rôle clé et fédérateur dans les propositions pour la saison prochaine. La majorité des looks pour hommes s’appuie sur un style simple : un tailleur pantalon, un pantalon associé à une chemise ou à un manteau long. Les coupes sont larges et confortables, incluant des détails distinctifs comme des poches aux couleurs contrastantes cousues sur le côté droit, des cols asymétriques ainsi que des lignes de couture apparentes.

La plupart des pièces sont en noir, mais Nakano y a ajouté des touches de bleu, d’orange et de beige.

Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week
Sartograph - Printemps-Été 2022 - Tokyo Fashion Week

© Photos : SARTOGRAPH

sacai Printemps/Été 2022, fonctionnalité et performance des vêtements au cœur de la collection

/
Sacai - Printemps-Été 2022

La créatrice Chitose Abe du label sacai a profité de son bref passage à Paris où elle avait présenté au début du mois sa collection Haute Couture de Jean Paul Gaultier – une collection qu’elle a qualifiée de “proposition plus intime et plus amicale » – pour shooter sa collection Printemps/Été 2022 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, dans le 6è arrondissement de Paris.

En collaboration avec la marque de streetwear allemande ACRONYM, la collection mise sur “la fonctionnalité et la performance des vêtements” pour “aller à l’extérieur”. “Vous pouvez les porter au quotidien, mais vous pouvez également les porter lors d’occasions plus chics, donc avec cet endroit, nous avons pu représenter les deux scénarios,” a expliqué Chitose Abe.

Ainsi, sur ce thème de liaison et d’unité, la collection met l’accent sur des tenues coupées dans des matières techniques, l’un des points forts de ACRONYM, et truffées de détails fonctionnels.

Le workwear est aussi omniprésent, appuyé par des touches de couleurs chaudes et expressives ainsi que par des imprimés emblématiques de sacai, tels les motifs bandana ou les carreaux buffalo.

Ayant connu Chitose, et bien sûr sacai, depuis de nombreuses années, cette collaboration est le type idéal de pollinisation croisée”, a expliqué Errolson Hugh, le fondateur de ACRONYM, sur Instagram. “Et comme je pense que vous pouvez le voir d’après les résultats, c’est un véritable mélange des philosophies des deux marques, où la somme est plus grande que les parties.

Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022
Sacai - Printemps-Été 2022

© Photos : sacai

Berluti Printemps/Été 2022, le motif Scritto à l’honneur !

/
Berluti - Printemps-Été 2022

Berluti mise sur une approche chic et décontractée pour sa nouvelle collection Printemps/Été 2022, conçue par le studio de design en interne après le départ de Kris Van Assche.

La vraie star de cette collection est le motif Scritto. Habituellement utilisé et calligraphié sur les beaux articles en cuir (chaussures et maroquinerie) de la maison, le Scritto a été ici agrandi et importé sur les grands classiques de la marque. Tissé, tricoté ou imprimé, souvent entièrement abstrait et parfois en all-over, le motif se présente sous des visages différents et variés grâce à des techniques de positionnement et d’ajustement au millimètre près.

Quant aux silhouettes, elles sont souples, fluides, confortables et décontractées, appuyées par des couleurs à la fois intenses (terre de sienne, aubergine, pétrole) et plus douces, telles des nuances de vert kaki, de beige et de gris qui se complètent et qui accentuent les détails et les belles matières largement employées par la maison.

Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022
Berluti - Printemps-Été 2022

© Photos : Berluti

ALEXANDER McQUEEN Printemps/Été 2022, et la « beauté émergeant de l’obscurité » !

/
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022

La créatrice Sarah Burton a dévoilé sa collection Printemps/Été 2022 pour ALEXANDER MCQUEEN.

Inspirée du poète, peintre et graveur romantique William Blake, la collection était basée sur la légèreté, l’air et l’eau, “et sur la beauté émergeant de l’obscurité”, selon la note de la collection.

L’influence de l’auteur de Songs of Innocence et de l’illustrateur de Dante est omniprésente dans toute la collection. Des graphismes, des broderies, des volants, des tulles déchiquetés et des imprimés délicats, mais menaçants, inspirés du travail de l’artiste, notamment de ses illustrations pour Dante, se déploient sur de nombreuses pièces de la collection, comme les magnifiques costumes croisés sur mesure, ponctués des petites touches punk bien ancrées dans l’ADN de la maison.

Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022
Alexander McQueen - Printemps-Été 2022

© Photos : ALEXANDER MCQUEEN

SAINT LAURENT Printemps/Été 2022 met le cap sur Venise

/
Saint Laurent - Printemps-Été 2022

Voulant désormais mener à son propre rythme le calendrier de présentation de ses collections, la maison de luxe SAINT LAURENT et son directeur de création, Anthony Vaccarello, mettent le cap sur l’île de La Certosa à Venise, en dehors du calendrier officiel de Paris, pour dévoiler sa collection Printemps/Été 2022.

Dans ses notes d’intention de la collection, Vaccarello a décrit la collection comme “un fantasme sur une romance sombre victorienne” dont l’histoire se déroule avec en toile de fond une installation à grande échelle facettée de grands miroirs et de diverses formes de vie végétale créée pour l’occasion par l’artiste Doug Aitken.

Green Lens”, ainsi est appelée l’œuvre de Doug Aitken, s’efforce de susciter un dialogue sur le lien entre le paysage naturel et notre avenir. “Green Lens est une œuvre d’art vivante. C’est à la fois une œuvre d’art, une installation et une scène. C’est comme un phare, vers lequel on peut voyager et vivre une expérience très personnelle, tout en transmettant lumière, idées et questions. Un point focal qui nous permet à tous de partager nos idées et nos visions pour l’avenir post-COVID… une célébration et une enquête sur l’avenir”, a expliqué Aitken dans un communiqué.

L’idée de la structure concerne le désir de regarder l’avenir sans oublier le passé et l’histoire et il en va de même pour la collection, qui mélange le passé et le présent et le projette dans le futur”, a déclaré Vaccarello, quant à lui, dans ses notes.

Aérien, romantique mais résolument rock, le vestiaire homme Saint Laurent de l’été prochain braque la lumière sur des références au passé glorieux de SAINT LAURENT où les éléments rétro ont été contrebalancés par l’ambiance presque futuriste de l’installation de Doug Aitken.

La gamme navigue entre les tenues de soirée noires et blanches d’Yves Saint Laurent du début des années 80, les cols romantiques à volants, les grandes blouses vaporeuses portées avec des pantalons très ajustés, les costumes ajustés en brocart noir, et les grandes capes en soie fluides et dramatiques assorties à des pantalons skinny.

Androgyne, la collection brouille les frontières entre le féminin et le masculin, tout comme les lignes entre les pièces de tous les jours et les tenues d’occasion.

Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022
Saint Laurent - Printemps-Été 2022

© Photos : SAINT LAURENT

COMME des GARÇONS HOMME PLUS Printemps/Été 2022 donne aux fleurs le pouvoir de guérison

/
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022

Les fleurs ne sont pas là que pour les moments heureux. Ils existent aussi pour les moments difficiles, douloureux et douloureux. Même une petite fleur au bord de la route peut guérir notre cœur déchiqueté”, c’est par ces mots que la créatrice japonaise Rei Kawakubo a commenté dans ses notes d’intention de sa collection Printemps/Été 2022 pour COMME des GARÇONS HOMME PLUS.

Intitulée “The Existence of Flowers” (“L’Existence des fleurs”, en français), la collection fait la part belle aux imprimés floraux qui fleurissent parfois avec exubérance, parfois par touches discrètes, sur une gamme de pièces déconstruites et asymétriques, fidèles à l’ADN de la marque.

Les imprimés au dos des looks 9 à 12 sont l’œuvre de l’artiste de collage basé à Phoenix Travis Bedel, alias Bedelgeuse, connu pour son travail de collage anatomique qui assemble des os et des organes avec des fleurs. “La plupart de mon travail représente l’amour, la perte et le lâcher-prise”, a déclaré Bedel. Quant aux coiffes complexes en papier mâché, recouvertes de divers motifs floraux, elles sont issues de la collection de Rei Kawakubo avec le styliste britannique et rédacteur en chef de Dazed Ibrahim Kamara.

Deux autres collaborations de chaussures émergent aussi de la collection : l’une avec John Moore x George Cox et la seconde avec Nike sur une nouvelle itération de la Nike Air Max Sunder.

Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022
Comme des Garçons Homme Plus - Printemps-Été 2022

Photos : COMME des GARÇONS HOMME PLUS

Junya Watanabe Printemps/Été 2022 et l’incontrôlable envie de voyager

/
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022

Ne pouvant toujours pas se déplacer à l’étranger pour cause de COVID-19, Junya Watanabe est contraint de dévoiler, pour la troisième fois, sa collection, ici Printemps/Été 2022, depuis Tokyo plutôt qu’à Paris, comme il le fait depuis de nombreuses années.

Cette saison, le créateur japonais s’est inspiré d’une série de photographies du photographe de mode Jamie Hawkesworth lors de son expédition au Bhoutan.

C’est un sentiment tellement incroyable de se retrouver dans un endroit sans idées ni attentes, et de marcher, d’explorer et de prendre des photos – c’est incroyable ce que vous trouvez”, a déclaré Hawkesworth dans les notes d’intention de la collection.

Ces clichés d’une incroyable beauté alternent ici avec d’autres œuvres de plusieurs artistes contemporains différents, dont l’illustrateur thaïlandais Phannapast Taychamaythakool, l’artiste chinois Rlon Wang, l’artiste népalais Ang Tsherin Sherpa, l’artiste pop japonais Keiichi Tanaami et les illustrateurs de livres pour enfants vietnamiens Phung Nguyen Quang et Huynh Kim Lien. Tous ces imprimés colorés prennent vie sur une série de t-shirts blancs qui sont associés avec des bas aux coupes larges, façon pantalon/jupe ou sarouel – des éléments vestimentaires souvent portés par des routards en Asie, ainsi qu’avec des costumes alliant confort et élégance.

La collection inclut aussi plusieurs pièces créées en collaboration avec d’autres marques premium, telles The North Face, Levi’s, ArkAir, Dickies, ou encore Brooks Brothers.

Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022
Junya Watanabe - Printemps-Été 2022

© Photos : Junya Watanabe

AMI Alexandre Mattiussi – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022

La marque AMI du créateur Alexandre Mattiussi a présenté sa collection Printemps/Été 2022, en dehors du calendrier officiel de la Paris Fashion Week, avec un court métrage de mode intitulé “L’Échappée Belle” réalisé par Alvaro Colom.

Filmé de nuit dans une reconstitution d’une fête foraine déserte, le court métrage, par son titre, fait une référence allégorique à une liberté retrouvée et à des temps meilleurs à venir.

Élégantes et sophistiquées, les silhouettes décontractées, aux formes nettes, sont faciles à porter. Il y a aussi du volume, avec des pantalons amples à entrejambe bas, des bermudas, et des vestes de smoking larges et allongées. Le tout pimenté par des jeux de contrastes entre les teintes pastels et vives, et celles plus sombres.

AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022
AMI Alexandre Mattiussi - Printemps-Été 2022

© Photos : AMI

Acne Studios Printemps/Été 2022, une ode à la liberté éclectique

/
Acne Studios - Printemps-Été 2022

Les différentes longues périodes de confinement ont permis au directeur créatif de Acne Studios Jonny Johansson d’avoir plus de temps pour rêver et approfondir son expérimentation pragmatique. Cette fois, c’est sa subconscience qui en est venue à dicter ses inspirations.

C’est une collection très personnelle pour moi, qui puise dans mes souvenirs inconscients de la contre-culture, en particulier dans la musique”, a déclaré Johansson. “J’aime le contraste entre l’autorité dure de l’uniforme et la douceur de ceux qui cherchent une autre façon de vivre.

Il n’y a cependant aucune figure de vedette dans cette collection. Jonny Johansson puise dans ses souvenirs nostalgiques pour donner naissance à des looks aux formes allongées et décontractées, et aux motifs décoratifs à fortes connotations seventies.

J’ai un tel respect pour les vêtements pour hommes traditionnels, mais je pense toujours qu’il y a quelque chose à ce sujet qui doit être remis en question et modifié. [Par exemple] J’aime les pièces sur mesure qui ont d’abord l’air super normales, puis vous vous rendez compte qu’il y a l’éclat du Lurex dedans, comme un tailleur short en laine, ou un pantalon tailleur évasé avec une fine rayure de Lurex,” a expliqué le designer suédois.

Les looks les plus remarquables incluent un bomber oversize avec des symboles de fertilité brodés sur la poitrine, un pantalon à patchwork multicolores, un blazer surdimensionné bleu poudré associé à un short taille haute assorti, un pantalon et un gilet jaunes à motif peau de serpent, des chemises à volants roses ou encore des cardigans en tricot géants.

Les nouvelles bottes de combat d’Acne Studios font de clins d’oeil appuyés aux uniformes militaires, donnant de la netteté et de la structure à la collection, tandis que la gamme d’accessoires comprenant des lunettes futuristes, des colliers de perles, des boucles d’oreilles, et des colliers de symboles de fertilité soulignent davantage la notion de liberté et de fluidité.

Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022
Acne Studios - Printemps-Été 2022

© Photos : Acne Studios

1017 Alyx 9SM – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Tenant le tout dernier créneau horaire du calendrier officiel de la Fashion Week masculine de Paris, la collection de Matthew Williams pour son label 1017 Alyx 9SM nous amène tout droit sur les plages volcaniques noires de Stromboli, une des îles Éoliennes située au nord de la Sicile.

Continuant la tradition de la marque de fusionner l’innovation technique de pointe avec un savoir-faire artisanal, la collection met l’accent sur le confort et la facilité qui, cette saison, s’expriment à travers les looks monochromes, bien loin des collections passées riches en imprimés psychédéliques.

Ses silhouettes pour hommes ont des formes volumineuses, avec l’intégration du jersey et de tissus éponge. Au programme : des parkas et des vestes de moto surdimensionnés, des sweats ultra larges et longs, des manteaux longs en cuir, des serviettes de plage nouées autour de la taille s’apparentant à de longues jupes et des gilets sans manches tandis que les pantalons restent étroits et élégants. Et pour compléter la collection, 1017 ALYX 9SM s’appuie sur sa gamme de chaussures Mono, en introduisant la Mono Slide et la Mono Hiking Sneaker dotées de la semelle EVA Mono.

1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
1017 Alyx 9SM - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : 1017 Alyx 9SM

ALLED-MARTINEZ – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Jacques De Bascher, Antonio Lopez, Sterling Saint-Jacques, Joe Macdonald, Al Parker ou Roy Halston. Ces noms ne disent certainement pas grande-chose pour le grand public, mais ces personnalités sont des icônes culturelles pour la communauté gay, morts pour la plupart dans les années 80 du sida.

Le créateur espagnol Alled-Martinez rend un hommage inattendu à ces personnalités – Al Parker était un acteur et réalisateur de films pornographiques, Sterling Saint-Jacques était un chanteur, danseur et modèle afro-américain, le dandy Jacques De Bascher était le compagnon de Karl Lagerfeld et amant d’Yves Saint-Laurent) dans sa collection aux odes sensuelles et aux fortes connotations homo-érotiques. Leurs noms ont ainsi été imprimés sur le devant des t-shirts, avec la date de leur disparition au dos

S’appuyant sur des éléments de la garde-robe et de la sémiotique du mouvement de libération gay et des skateurs, la collection joue avec les codes du désir et de l’hédonisme avec des clins d’œil jockstrap, des shorts en satin, des chaussette de sport classique – une référence bien appuyée au fétichisme des pieds – et avec des débardeurs bien moulants. Cette saison, Alled-Martinez introduit également le denim dans sa collection, à côté de la maille qui joue toujours un rôle clé.

Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Alled Martínez - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : ALLED-MARTINEZ

LEMAIRE – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Douceur et légèreté, confort et simplicité. De saison en saison, le style LEMAIRE évolue avec une certaine lenteur et méthodiquement, à l’opposé de la vitesse du grand V et des changements pressants de tendances que la mode a toujours voulu nous imposer.

Cette saison, Christophe Lemaire et Sarah-Linh Tran continuent à nous dicter leur vocabulaire basé sur une nonchalance très naturelle : des formes amples et fluides, des allures décontractées et fonctionnelles, des pièces modulaires et flexibles.

Derrière la simplicité apparente des looks se cachent toujours des constructions ultra travaillées qui, cette saison, sont ponctuées d’imprimés poétiques de l’artiste amérindien de folk art Joseph Yoakum.

Les paysages naïfs de Yoakum ont également informé la palette de la collection, avec des nuances de corail, de terre cuite pâle et de lilas qui font de clins d’œil aux images de montagnes représentées dans ses dessins.

Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lemaire - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : LEMAIRE

Y/PROJECT – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Fraîchement revenu de Milan où il présentait sa première collection pour DIESEL, Glenn Martens est de retour à Paris pour dévoiler sa collection mixte pour son propre label Y/PROJECT.

Ayant plus de temps pour se consacrer à sa propre collection, bien qu’il soit occupé en même temps à développer celle pour DIESEL, Glenn Martens a pu aller beaucoup plus loin dans sa vision expérimentale de la mode. Cette saison, ce sont les constructions torsadées emblématiques de la marque qui sont au cœur de l’histoire de la collection. Pensez aux pulls aux cols tressés et torsadés qui laissent plusieurs options pour passer la tête. Pensez aux vestes et manteaux dotés d’un revers supplémentaire au niveau du col. Pensez aux chemises qui ont des panneaux additionnels. Pensez aux vestes en faux cuir qui présentent des constructions à triple épaule, pouvant être portées de différentes façons. Pensez aux pantalons en denim qui ont la moitié de la taille plus longue que l’autre pour créer un tombé audacieux.

Glenn Martens a également dévoilé à cette occasion sa seconde collaboration de chaussures avec la marque Melissa ainsi qu’un partenariat retentissant avec FILA.

FILA est omniprésent en Asie, et Y/Project aussi est populaire dans la région, alors nos deux clientèles ont été séduites à l’idée de cette association”, a expliqué le créateur belge.

La collaboration a donné naissance à une gamme de classiques de FILA retravaillés, notamment des t-shirts, des coupe-vent, des robes à col polo, des sweats à capuche et des accessoires tels que des casquettes.

Je vois cette collaboration, vraiment, comme un mariage de l’esprit expérimental de Y/PROJECT et de la volonté d’innovation de FILA fondée sur les vêtements de sport”, a déclaré le créateur. “Le processus était aussi simple que amusant, et cela m’a permis d’explorer ouvertement une direction streetwear qui semblait nouvelle. Il y a une ambiance fraîche et joyeuse dans l’effort que je pense être juste pour ce moment.

Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y Project Printemps Ete 2022 Paris Fashion Week 15
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Y-Project - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Y/PROJECT

Thom Browne – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Dévoilée au dernier jour de la Paris Fashion Week masculine, le film de presque 30 minutes de Thom Browne vient compléter les deux précédents opus : le premier déroulé au Los Angeles Memorial Coliseum en octobre dernier pour sa ligne Printemps/Été 2021 mettant en vedette des athlètes olympiques, et le second en mars de cette année avec la skieuse alpine américaine Lindsey Vonn qui dévalait la montagne Solitude à Park City, dans l’Utah.

Cette fois, le créateur américain nous donne rendez-vous dans une vaste étendue d’herbe verte dans les contrées sauvages du Nouveau Mexique, aux Etats-Unis. Ce troisième opus, intitulé “Looking Forward to Tomorrow”, met en scène un seul protagoniste : le mannequin et marathonien Dominique Hollington qui collabore avec Thom Browne depuis de nombreuses années.

Vêtu de collants de compression et d’un haut dans le gris signature de Browne avec des accents rouges, blancs et bleus, le sportif arrive en courant, avant de prendre possession d’une structure en bois ouverte créée au milieu de ce cadre paisible et bucolique. On le regardera par la suite se réveiller, s’entraîner et dormir.

Une fois la nuit passée sous la belle étoile, Hollington revêt alors sa tenue citadine : une veste et une jupe en seersucker Thom Browne, complétée par un chapeau de paille, un sac à bandoulière sur le dos et une valise à la main. Il se met alors en marche à travers ce champ verdoyant, avant d’arriver à une structure en arcs. La suite nous montre Hollington, les autres athlètes et le public dans le gradin se transformer en figures géométriques abstraites. Les athlètes incarnés par ces figures concourent à différents sports dont le dernier est le marathon, où la silhouette de Hollington est finalement victorieuse. Reprenant sa forme humaine, Hollington retourne ensuite dans sa maison solitaire au milieu des champs.

Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Thom Browne

Jil Sander – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

On a souvent tendance à oublier que Luke Meier a passé huit années à New York où il travaillait en tant que styliste chez Supreme. Ce sont ces années passées dans la ville qui ne dort jamais, où il a découvert l’éclectisme et l’individualité du street style new-yorkais des années 1990, qui ont grandement influencé sa nouvelle collection qu’il a co-conçue avec sa femme Lucie pour Jil Sander.

La collection, en phase plus que jamais avec l’époque actuelle, a fusionné les influences utilitaires à celles du streetwear. La gamme comprend des silhouettes précises mais décontractées, entre minimalisme radical et maximalisme éclectique. Des imprimés guépard, des hauts en soie à l’aspect fourrure, et des bijoux de faux diams y ajoutent une touche d’excentricité tandis que des éléments graphiques aux couleurs contrastées et des graphismes vintage tirés de vieilles vitrines des épiceries fines locales à New York donnent à la collection un côté très arty.

Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Jil Sander - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Jil Sander

dunhill – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

En quatre ans à la tête de la direction de création de dunhill, Mark Weston a profondément bouleversé l’image et l’esthétique de la vénérable maison connue jusque-là pour ses costumes traditionnels sur mesure, ses smokings et ses accessoires en cuir de luxe.

Intitulée “Identities”, la nouvelle collection de Mark Weston continue cette nouvelle approche de rajeunissement, s’adressant à sa nouvelle clientèle de la génération Z, en s’interrogeant sur les “archétypes vestimentaires mais aussi des identités de britannicité, de masculinité, d’uniformes, ainsi que celles des archétypes du passé” mais toujours en accord avec l’âme londonienne de Dunhill.

Le côté pratique et utilitaire est bien souligné dans la collection, sous la forme de parkas modulables avec des fermetures éclair, des manteaux et vestes avec des détails haute visibilité, des éléments amovibles et interchangeables qui leur permettent d’être portés de plusieurs manières différentes ou des ceintures électriques lumineuses qui font également office de sacs à bandoulière. Sans oublier des costumes classiques sur-mesure qui peuvent parfaitement être portés en pièces séparées.

Pendant ce temps, des casquettes de baseball en faille de soie rose et des cardigans en crochet pastel à bords satinés, inspirés d’une des couvertures de sa grand-mère, ajoutaient une touche d’excentricité.

L’autre grande innovation de Weston a été de travailler avec la photographe née à New York Ellen Carey, connue pour son travail réalisé avec des Polaroids. Weston a réinventé le travail abstrait de Carey aux couleurs psychédéliques et créé de nouveaux imprimés audacieux qui envoient la collection bel et bien dans la modernité.

dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
dunhill - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : dunhill

Wooyoungmi – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Inspirée par le roman L’Homme en rouge (The Man in the red coat) de l’écrivain anglais Julian Barnes, particulièrement par la scène où le médecin et chirurgien français de la Belle Époque Samuel-Jean Pozzi, pionnier de la gynécologie moderne, se rendant à Londres pour faire du shopping dans ses grands magasins, la créatrice Sud-coréenne Woo Young Mi, fondatrice du label Wooyoungmi, propose sa propre interprétation du dandy, mêlant tailoring et fonctionnalité.

Ainsi, les références littéraires et personnalités de premier rang de la Belle Époque, tels le gynécologue français Samuel-Jean Pozzi suscité, la physicienne et chimiste polonaise Marie Curie, le peintre américain John Singer Sargent ont servi de toile de fond à Madame Woo pour créer un vestiaire dynamique et urbain aux silhouettes déconstruites et décontractées. Une “garde-robe partagée sans genre”, selon ses mots.

Au programme : des vestes de costumes larges, des pantalons et shorts droits, des chemises sans manches en denim, des parkas en cuir ou en nylon froissé, des cagoules anti-radiations devenues des vestes à capuche boléro et de la maille fine pour une touche de légèreté et de transparence.

En écho au thème, des slogans “Chacun mérite sa Belle Époque”, « Chacun mérite son beau temps”, “Paris, Le tout Paris, Belle Époque” en français apparaissent, imprimés ou brodés, sur les tee-shirts, les sweats et les sacs, tandis que le logo de la marque se refait une beauté Art Nouveau.

Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Wooyoungmi - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Wooyoungmi

doublet – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

La mode écologique, “c’est bien, c’est très bien parce que cela n’a pas d’effet néfaste sur la nature. Le monde, la télévision et Internet nous le disent. Tout le monde regarde dans la même direction et espère un avenir radieux. Cette façon de penser est nécessaire et je pense que c’est important. Cependant, je me sens mal à l’aise de marcher sur les routes guidées par la société et d’être trop sage et sérieux,” a déclaré Masayuki Ino du label japonais doublet dans sa note d’intention.

La mode “politiquement correcte” n’est pas faite pour Ino. Le designer japonais pense que la mode doit nous garder excités, heureux et déclencher des conversations et des rêves. Être durable n’est pas suffisant pour rendre la mode dans son ensemble géniale bien que ce soit important.

Mise en scène dans une ferme biologique à la périphérie de Tokyo, sa collection “My Way” explore la mode punk rebelle avec des matériaux respectueux de l’environnement.

Allant des gilets de moto, des shorts en vinyle métallisé, des blousons aviateur aux pantalons amples, l’ensemble alimenté par le punk est habillé de tons terreux et est mis en évidence par les bleus et les roses brillants ainsi que par des touches argentées. Des pièces fabriquées à partir des matières organiques abondent tout au long de la collection, comme une veste de camionneur en denim en toile organique teinte avec le liquide extrait des déchets alimentaires, un pull fabriqué à partir de feuilles de bananier jetées, un autre en fils extraits de protéines de lait ou encore une veste en cuir de champignon.

Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Doublet - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : doublet

AVELLANO – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Pour le Printemps/Été 2022, le label AVELLANO du créateur originaire de Toulouse Arthur Avellano a invité le réalisateur Jean-Charles Charavin à réaliser son film de mode appelé sobrement “Avellano SS22”.

Sur fond de musique signé du duo Gurth, Arthur Avellano livre une collection envoûtante et inquiétante, sur le thème de la science-fiction.
Matrix, Terminator, Orange Mécanique, cyberpunk ou post-apocalyptique, les univers violents de ces mondes se rencontrent dans cette palette de rouge et de noir, ponctuée de blanc, de gris et de vert qui viennent adoucir en tant soit peu cet atmosphère chargé de violence.

Matière de prédilection de Arthur Avellano, le latex joue ici un rôle prédominant, se départissant cependant de son caractère fétichiste pour devenir un tissu de seconde peau comme le cuir. Ce regard neuf posé sur cette matière toujours associée à une sexualité hybride et aux fantasmes fétichistes a permis de lui donner de nouvelles formes plus souples, telle cette magnifique robe rouge, ou d’un brin guerrier comme ce pantalon-jupe à la manière d’un hakama japonais.

Cette collection est aussi l’occasion pour AVELLANO de dévoiler ses premiers accessoires, sneakers, bottines, sac que la marque travaille avec une nouvelle matière, le cuir de cactus une matière vegan et éco-responsable.

Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Avellano - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : AVELLANO

Emanuel Ungaro – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Trouvant ses inspirations dans un livre sur les textiles du Rajasthan offert par feu Emanuel Ungaro, le designer Philippe Paubert a livré une collection remplie de basiques à mi-chemin entre élégance classique et looks urbains d’un brin sportswear.

Pratiques et fonctionnelles, toutes les pièces peuvent parfaitement s’interchanger pour créer des looks faciles à porter au quotidien. Sweats avec ou sans capuche à logo, blouson en cuir, costumes qui peuvent être dépareillés, chemises, polos, short ou encore saharienne ceinturée en lin…, la gamme est vaste et variée, agrémentée de temps à autre par des imprimés cachemire, floraux ou motifs carreaux.

Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ungaro - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Emanuel Ungaro

Davi Paris – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Quand on veut exprimer son amour à son amoureux(se) sans devoir dire haut et fort sa pensée, on lui offre une rose. À ses proches et amis, un bouquet de muguet le 1er mai. Des aigremoines ou tournesols pour remercier quelqu’un. Les exemples sont multiples mais pourquoi les fleurs ? Parce que les fleurs ont un langage qui leur est propre, et c’est à ce langage muet que le créateur Davide Marello du label Davi Paris veut rendre hommage dans sa nouvelle offre saisonnière.

Intitulée poétiquement “L’homme que j’aime”, la collection offre des basiques aux coupes décontractées et fluides qui servent de toiles pour faire surgir un jardin de fleurs luxuriant. Ici, de la glycine pour de la tendresse sur un joli débardeur transparent; là, un bouquet de pivoines peint à l’huile sur une chemise ou encore une plante verte grimpante qui se suspend à travers d’une chemise de couleur parme. Les fleurs sont partout, et pour rompre un peu cette dominance florale, un magnifique horizon crépusculaire aux couleurs exubérantes se couche sur un pull à manches longues.

Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Davi Paris - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Davi Paris