Printemps/Été 2019 - Page 6

Berthold – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Noir, rose bonbon et taupe sont les seules trois couleurs stars de la collection Berthold pour l’été prochain, une collection inspirée par l’image sereine d’un désert à la tombée de la nuit et l’obscurité impénétrable lorsque le jour y a totalement disparu.
Malgré une palette qui est ici plutôt restreinte à trois teintes, les looks sont loin d’être ternes, embellis par des matières brillantes et d’intéressantes textures, mais aussi par un jeu de proportions et de superpositions.

Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Berthold Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Berthold

Kiko Kostadinov – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Fasciné par l’écrit The Happy End of Franz Kafka’s Amerika du plasticien et peintre allemand Martin Kippenberger, une fiction qui a l’intention de finir le livre inachevé Amerika de Kafka, resté jusque-là fragment – une fin heureuse qui se termine par l’interview d’embauche du héros, arrivé à New York et désireux d’entrer dans le plus grand théâtre au monde – Kiko Kostadinov place le fil de conducteur de sa collection dans une ville fictive du Bengale, sur le bord du Gange en Inde.
Dans sa sixième collection, intitulée “Interviews by the River”, le créateur d’origine Bulgare représente ses hommes à différentes étapes de la recherche d’emploi, chacun vêtu de son uniforme interprété ici avec des codes workwear, militaires ou encore bohémiens. Des tenues bien loin de l’idée qu’on en fait pour des entretiens d’embauche, mais l’interprétation d’une idée dans la mode ne doit jamais à prendre au premier degré !

Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kiko Kostadinov Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Kiko Kostadinov

Michiko Koshino – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

“Fabulous Harbour”, la nouvelle collection de la japonaise Michiko Koshino, avec pour toile de fond un ciel parfaitement bleu, nous amène à Hawaï. La créatrice fusionne les fleurs tropicales avec l’imprimé camouflage, transfère des étiquettes qu’on trouve dans les aéroports, tels “Heavy Transfer”, “Priority First Class” et “Standby”, sur plusieurs pièces et joue avec les volumes, notamment avec des tissus en matières gonflable, pour en faire une collection hautement colorée !

Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Michiko Koshino Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Michiko Koshino

Christopher Raeburn – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Diplômé du Royal College Art de Londres, Christopher Raeburn prône depuis plusieurs années une mode durable. Cette saison ne fait pas l’exception puisque le créateur mène son combat contre la fonte des glaciers au Pôle Nord avec des modèles éco-friendly conçus intégralement en plastique et polyester recyclé ou encore en coton organique.
Des messages “Remade, Recycled, Reduced” ou “React Now” qui font désormais partie l’ADN de la marque s’affichent sur plusieurs pièces, à côté des clichés alarmistes de la NASA illustrant la fonte des glaciers, due au réchauffement climatique, réinterprétés de manière graphique.

Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Christopher Raeburn Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Christopher Raeburn

Kent & Curwen – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Sur fond de Rock’n’Roll, la maison cent pour cent britannique Kent & Curwen, née à Savile Row en 1926 et relancée en 2015 par Daniel Kearns et David Beckham, puise son inspiration dans le groupe de rock alternatif britannique The Stone Roses dont Beckham est un fan inconditionnel depuis son adolescence et qu’il écoutait lorsqu’il jouait pour Manchester United dans les années 90.
Ainsi, en collaborant avec le groupe qui fêtera d’ailleurs l’an prochain le 30ème anniversaire de son premier album, Daniel Kearns met en vedette différentes pochettes des albums du groupe sur une série de t-shirts et de sweats.
La collection fait également un clin d’œil au sportswear rétro des Nineties et aux racines collégiales de Kent & Curwen avec des vestes et costumes aux larges rayures, des hoodies en cuir oversize, des combinaisons workwear, des mailles ultra fines et du outwear esprit survêt rehaussés de bandes latérales.

Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Kent & Curwen Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Kent & Curwen

Chalayan – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

L’enlèvement des Sabines, épisode légendaire de la fondation de Rome et largement représenté dans l’art de la Renaissance, a inspiré Hussein Chalayan qui fait revivre la composition de cette histoire – les peintures de Nicolas Poussin ont probablement influencé l’œil du créateur – en remplissant sa collection de drapés, de plis et par la présence des cordelettes et bandes de protection transversales.

Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Chalayan Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Chalayan

MAN – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Cette saison, MAN, initiative de lancement de nouveaux talents créée en 2005 par TOPMAN and Fashion East, fait défiler comme les précédentes éditions, trois nouveaux talents et émergeant label : Stefan Cooke, Rottingdean Bazaar et Art School, avec pour thème “se mettre pour son trente-et-un”, ici ironiquement et théâtralement interprété.
Stefan Cooke, diplômé de la fameuse Central Saint Martins et lauréat du prestigieux H&M Design Award 2017, présente ici sa seconde collection pour MAN. Il se replongeait dans ses souvenirs nostalgiques de ses vacances d’été et pendant lesquelles, l’ennui et l’oisiveté furent à l’origine des impulsions créatives, teintées d’extravagance. Des boas et plumes d’autruche se nouent autour de la taille, des pantalons torsadés, beaucoup d’imprimés tartan ou des gilets et t-shirts faits à partir des boutons reliés entre eux par des fils. Une collection forte visuellement, mais commercialement difficile à exploiter.
Le second label à défiler dans le cadre de MAN est Rottingdean Bazaar du duo James Theseus Buck et Luke Brooks qui a fait défiler, non pas des vêtements dans le sens classique des collections, mais de véritables déguisements loués dans des boutiques de costumes ! Étranges propositions qui ont le mérite d’interpeller les spectateurs qui n’ont pas fini de s’interroger pendant et après le show. Pas de réponse de la part du duo James Theseus Buck et Luke Brooks, mais une chose est sûre, l’effet hilarant fut certainement au rendez-vous !
Le label Art School d’Eden Loweth et Tom Barratt clôture le défilé MAN avec une collection intitulée “High Concept Character” qui, une fois encore, fait honneur à la vision non-conformiste de l’androgynie.

MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Stefan Cooke Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Rottingdean Bazaar Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s MAN Art School Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© MAN

A-COLD-WALL* – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/

Dans une ambiance futuriste et dystopique créée au sein de la vaste complexe en brique The Old Truman Brewery, au cœur du quartier de Shoreditch, le créateur Samuel Ross continue de jouer, pour A-COLD-WALL, avec de nouvelles proportions et d’idées alternatives d’une certaine beauté dont lui seul a le secret, mise en scène avec beaucoup de théâtralité.
S’appuyant sur le sportswear utilitaire qui fait partie de l’ADN de la marque, Samuel Ross le déconstruit et l’associe aux matières contemporaines, tel le PVC transparent ou le filet. Il déforme, dissèque et surdimensionne les silhouettes, tout en les associant avec des détails originaux, comme les manches asymétriques, les poches bouffantes, les sangles de ceinture de sécurité ou avec du cuir argent métallisé.

© A-COLD-WALL 

Xander Zhou – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s

Étranger au diktat des tendances, Xander Zhou transporte, chaque saison, son public vers un monde imaginaire qu’il raconte à travers une histoire où chaque modèle est un personnage. Il laisse libre cours à son imagination et construit sa collection comme un film, un film rempli cette fois d’extraterrestres ou d’hommes au ventre prégnant, laissant présager un monde où ont disparu toutes frontières entre les sexes.
Quant à ses propositions, elles sont urbaines, truffés de détails futuristes et aux couleurs très appuyées et aux imprimés surdimensionnés qui devraient plaire aux humains ordinaires.

Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’sXander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s Xander Zhou Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men’s

© Xander Zhou

QASIMI – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Épris de voyage, Khalid Qasimi nous embarque dans son exploration de styles où l’esprit bohémien est omniprésent, faisant de sa collection une alternative rafraîchissante à la surabondance de la tendance streetwear qui règne sans partage depuis plusieurs saisons sur les podiums.

QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's QASIMI Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Qasimi

Ben Sherman – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

Leur première collaboration remontait en janvier dernier – la collection devrait très prochainement pour l’automne 2018 – Ben Sherman et House of Holland se retrouvent pour une nouvelle collection qui est, cette fois, remplie d’imprimés de fleurs tropicaux, de motifs Vichy et de larges rayures, mélangeant avec beaucoup d’élégance le style preppy d’Ivy League, l’attitude Rock’n’Roll, le sartorial et l’influence sportswear.

Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s Ben Sherman - Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

© Ben Sherman

Liam Hodges – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

À l’origine de la nouvelle collection de Liam Hodges pour l’été prochain, il y a eut le roman Le Chardonneret (The Goldfinch, en anglais) de la romancière américaine Donna Tartt, primée au prix Pulitzer de la fiction en 2014 et du meilleur roman ou essai aux Globes de Cristal en 2015.
L’esprit Dickensien de cette oeuvre magistrale et les pérégrinations du personnage Theo à travers d’une Amérique contemporaine, fouillant ses angoisses, ses peurs et ses vices ont tellement séduit le créateur qu’il en a fait sa principale inspiration. L’étape à Las Vegas où le personnage suit son père alcoolique et loser dantesque imprime ici sa marque de la ville du péché à travers des codes résolument tape-à-l’œil : imprimés léopard, motifs flammes, couleurs criardes, fleurs hawaïennes et d’hibiscus, imprimé de centurion romain, patchworks ou encore des slogans, tels “Crapped Out”.

Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Liam Hodges

Oliver Spencer – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

De petites brises printanières de hippie caressent légèrement l’auditoire branchée d’Oliver Spencer, des invités heureux d’être là dont certains ont eu le plaisir de recevoir des bouquets de fleurs sauvages des mains de mannequins/amis du créateur.
Avec sa collection “Wildflower”, Oliver Spencer renoue avec l’esprit insouciant des années hippie. Les couleurs sont naturelles, les silhouettes sont décontractées, à la coordination des pièces délibérément désordonnée, les matières sont, dans l’air du temps, biologiques et nobles, tels le lin froissé et le coton bio. Des colliers de fleurs et des chaînettes se portent avec une élégance toute décontractée, Toutes ces pièces à l’élégance décontractée, enjolivant une collection à l’esprit très “chic & love”.

Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Oliver Spencer

Sharon Wauchob – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

La créatrice Sharon Wauchob mise pleinement sur les contrastes pour sa toute première collection coed qu’elle présentait à l’église anglicane All Saints’ Church à Londres.
Douceur et fluidité, matières brillantes ou mates, sobre et structuré, la collection de Sharon Wauchob, remplie de pièces aux coupes légères, de silhouettes langoureuses et délicatement plissées dont certaines sont créées en collaboration avec la Maison Norton & Sons de Savile Row, est une ode à l’élégance.

Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Sharon Wauchob Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Sharon Wauchob

Lou Dalton – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Une garde-robe composée de pièces basiques, sans fioritures, voilà le programme pour l’été prochain de la créatrice Lou Dalton.
Des chemises surdimensionnées, des pièces superposées, notamment de chemises, des pantalons larges retroussés, du denim délavé, larges shorts, chandails à rayures et à losanges et beaucoup de carreaux, des looks jeunes et citadins, agrémentés de détails utilitaires, destinés aux hommes qui cherchent essentiellement du confort, bien loin du diktat des tendances.

Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Lou Dalton Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Lou Dalton

Wood Wood – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Survêts en nylon, chapeaux de safari, sneakers inspirées des chaussures de randonnée, sandales en cuir, sacs de banane, vestes de safari aux poches multiples, chemises à motif floral, anoraks lambrissés munis de cordons de serrage et sacs à dos, le tout dans des teintes beige et de couleurs terracotta. La collection Wood Wood, conçue par Karl-Oskar Olsen et Brian SS Jensen, se dédie entièrement aux explorateurs citadins, prêts à tout instant partir à la découverte de la jungle urbaine et de prendre la route vers l’inconnu.

Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Wood Wood Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Wood Wood

Matthew Miller – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Le paramètre environnemental est de plus en plus pris en compte dans les collections des créateurs, prise de conscience face au dérèglement climatique oblige mais aussi tendance marketing non négligeable.
Comme beaucoup de ses confrères et consœurs, Matthew Miller, en phase avec sa génération de créateurs, ne peut négliger cette nécessité. Ainsi, il utilise une nouvelle matière technique fabriquée à partir des déchets textiles et qu’il a lui-même découverte pour concevoir cette collection inspirée des clubbers et de l’ambiance des boîtes de nuit en Grande-Bretagne des années 90.
Couleurs vitaminées comme ce jaune tournesol ou années 90 comme cette teinte argentée, la collection se veut plus optimiste et enjouée que les précédentes saisons, agrémentée des détails militaires dont le créateur s’en fait une spécialité. La collection comprend également des pièces créées en collaboration avec la marque californienne K-Swiss.

Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Matthew Miller Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Matthew Miller

Iceberg – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Première marque à donner le coup d’envoi de la London Fashion Week Men’s, Iceberg, conduite par son DA James Long, fait son premier escale, pour la première fois en dehors de Milan, à Londres dans son périple international qui l’amènera par la suite à New York et à Tokyo.
James Long qui a pris les rênes de la maison en 2016 semble s’amuser grandement avec sa nouvelle collection qui pétille de couleurs chaudes et fut inspirée par des boissons énergisantes, les bandes dessinées et les clubbers balnéaires de Rimini dans les années 90.
Rouge, vert menthe, jaune, bleu cobalt, rose…, presques toutes les couleurs pétillantes semblent donner rendez-vous dans cette collection. James Long ressuscite, avec un brin de nostalgie, toutes les visages qui ont la réputation de la marque dans les 80 : Charlie Brown, la panthère rose, Snoopy, Woodstock… Ces célébrités de la culture populaire prennent position avec fierté sur des silhouettes fortement influencées par le sportswear.

Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Iceberg Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Iceberg

Daniel W. Fletcher – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Casser les codes des costumes, voilà la proposition de Daniel W. Fletcher pour la prochaine saison estivale. Une envie de défaire le costume classique en apportant une vision personnelle et indéniablement moderne dans l’approche à corseter la silhouette, à la fluidifier, à supprimer quelque peu la frontière stylistique de deux sexes, à rendre visible l’invisible, mais aussi de subvertir les codes du vestiaire masculin. Tout ceci a abouti à une collection ultra-moderne, d’un brin poétique qui traduit une soif de liberté, de se libérer des restrictions et des contraintes symbolisées par des cordelettes présentes sur presques toutes les silhouettes.

Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Daniel W. Fletcher Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Daniel W. Fletcher

E. Tautz – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

La présentation a eu lieu au siège de l’organisation fédératrice des syndicats britanniques (TUC : Trades Union Congress, en français : “Congrès des syndicats”) qui fête cette année son 150ème anniversaire.
La collection de Patrick Grant pour E. Tautz est comme une évocation des combats des ouvriers britanniques, tantôt à travers un cri de désespoir, tel l’a suggéré la phrase “Give Me a Future” (Donnez-moi un avenir) imprimés sur un t-shirt, tantôt clamé comme une fierté avec “My Father Was a Textile Worker” (Mon père était un ouvrier textile) trouvé sur un sweatshirt.
Les références aux codes workwear constituent bien entendu le socle de cette collection pourtant haute en couleurs… pastel et chatoyantes.

E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© E. Tautz

Edward Crutchley – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Je commençais à m’éloigner des propositions conceptuelles pour une approche plus concrète et pragmatique”, a déclaré Edward Crutchley à propos de sa collection qu’il présentait hier à Londres, une collection qui se veut cette saison plus terre à terre et moins expérimentale.
Avec en arrière-plan une fresque colorée et fantastique de l’artiste français Lucien Murat, la collection reprend sur de nombreuses pièces (t-shirts, chemises, shorts…) l’oeuvre de ce jeune artiste trentenaire qui voue une passion dévorante pour des scènes apocalyptiques et violentes, chargées de motifs. Ces scènes oppressantes remplies de figures mythologiques et religieuses côtoient des motifs orientaux qui enjolivent des silhouettes décontractées, à la coupe large et d’un brin japonisant.
Soucieux de défendre un savoir-faire ancestral, le créateur a travaillé avec une manufacture de textile implantée à Yorkshire de cinq siècles d’existence pour créer des tissus utilisés pour des costumes tandis que les imprimés ont été l’oeuvre du plus vieux imprimeur textile de Kyoto dont il est un grand admirateur.

Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's Edward Crutchley Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

© Edward Crutchley

John Lawrence Sullivan – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Men’s

/
John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's

Pour sa quatrième saison à Londres, le créateur japonais, ancien boxeur, Arashi Yanagawa, DA de John Lawrence Sullivan, se tourne de nouveau vers post-punk. Il prenait pour muse le chanteur Dave Gahan du groupe Depeche Mode et trouvait notamment ses inspirations dans les illustrations et photos du livre Hot Love – Swiss Punk & Wave 1976-1980 qui retrace sur plus de 600 pages l’émergence de l’underground suisse des années 1980 et l’aspiration des fans de reggae et de punk pour une Suisse multiculturelle et moins oppressante.
Les références à cette sous-culture se multiplient et sont tellement évidentes dans la collection : imprimés tartan et rayures, pantalons en cuir ou slim, denim délavé, vestes aux épaulettes larges, costumes à carreaux et bien entendu des courts extraits ou slogans tirés du livre qui nous renvoient inlassablement vers une époque de révolte, provocatrice d’une génération qui aspirait à un monde meilleur et anticonformiste.

John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2019 - London Fashion Week Men's