Printemps/Été 2019 - Page 2

Shawn Mendes, de nouveau l’égérie de Emporio Armani Connected Printemps/Été 2019

Emporio Armani x Shawn Mendes Printemps-Été 2019

Emporio Armani renouvelle sa confiance, pour une nouvelle saison, en Shawn Mendes qui continue à prêter son visage à la ligne de montres connectées à écran tactile Emporio Armani Connected.

Emporio Armani x Shawn Mendes Printemps-Été 2019

Égérie de la ligne de montres connectées d’Emporio Armani depuis 2017 puis de toute la collection de montres de la marque italienne en 2018, le chanteur et compositeur canadien revient pour un troisième mandat.
Réalisée à Londres par le photographe Billy Kidd, la nouvelle campagne de montres Emporio Armani met de nouveau sous les projecteurs le sex-appeal de l’interprète de Life of the Party, accompagné au quotidien de sa compagne connectée siglée Emporio Armani.

Emporio Armani x Shawn Mendes Printemps-Été 2019

Le 7 mars 2019, Shawn Mendes : the Tour marque le lancement de la tournée mondiale du chanteur qui fait la promotion de son troisième album Shawn Mendes. Sa première date démarre le 7 mars au Ziggo Dome d’Amsterdam, avant AccorHotels Arena de Paris le 19 mars prochain.

La collection de montres Emporio Armani est disponible en magasins et en ligne sur Armani.com.

Sexy Shawn Mendes et Noah Centineo partagent l’affiche de la campagne PE19 de Calvin Klein Jeans & Underwear

/
Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019 - Shawn Mendes

La campagne digitale Printemps 2019 de CALVIN KLEIN JEANS et CALVIN KLEIN UNDERWEAR vient d’être dévoilée, mettant en scène l’esprit de la jeunesse et de rébellion, incarné par plusieurs célébrités dont la jeune pop star canadienne Shawn Mendes, la bombe de Netflix Noah Centineo et A$AP Rocky.

Capturée par Glen Luchford et stylisée par Melanie Ward, la campagne s’inscrit dans la nouvelle stratégie de la marque, axée sur le numérique, tout en poursuivant son mouvement #MYCALVINS.

Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019 - Noah Centineo

Des pièces d’archives les plus emblématiques de la marque, repensées avec le fameux monogramme CK et des bandes latérales inspirées des vêtements de sport, et le nouveau sous-vêtement Statement 1981 – l’année rend hommage à l’année où CALVIN KLEIN UNDERWEAR a fait ses débuts – partagent l’affiche ces nouveaux égéries, à côté de Jasmine Daniels, Anna Ewers, Jiali Zhao, Lulu Tenney, Ernesto Cervantes, Fernando Albaladejo et Timo Baumann.

Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019 - A$AP Rocky
Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019
Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019 - Noah Centineo
Calvin Klein Jeans & Calvin Klein Underwear Spring 2019 - A$AP Rocky

DIADORA, campagne PE19 SHAPE BY LIFE en quête de la liberté et de l’insouciance

/
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19

DIADORA dévoile sa nouvelle campagne lifestyle pour la saison Printemps/Été 2019.

DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19

Ode à la liberté, la campagne de DIADORA, appelée “SHAPED BY LIFE”, fut filmée à Marseille, sous la direction du jeune réalisateur italien Lorenzo Cisi – les photos, quant à elles, ont été confiées à Anton Renborg.

DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19

Dans des ambiances contrastées – l’une fut prise au bord de la mer méditerranéenne tandis que l’autre dans un cadre urbain – la campagne met en scène deux groupes de jeunes aux styles différents. Qu’ils adoptent un style minimaliste ou plus street, les protagonistes de la campagne exultent de l’insouciance et de la jeunesse, dans leur quête de la liberté et de l’apprentissage de soi.

DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19
DIADORA - SHAPE BY LIFE Campagne PE19

Joseph Abboud – Automne/Hiver 2019 – New York Fashion Week

/
Joseph Abboud - Automne-Hiver 2019 – New York Fashion Week

La collection de Joseph Abboud est un hommage à ses racines immigrés. “Mes grands-parents sont passés par Ellis Island”, a-t-il déclaré, “et le voyage m’a inspiré”. Ainsi, le créateur a voulu “regarder en arrière et à honorer ce qui fait de ce pays ce pays”.
Ses vêtements ont donc un air vintage intentionnel et une déconstruction délibérée, avec des tweeds usés, des associations de trois-pièces dépareillées, des bords bruts et des tissus délavés. L’influence des vêtements de travail est fortement ressentie dans nombre de pièces et de détails tandis que de riches peaux de moutons ajoutent à la collection un charme résolument d’antan mais pas désuet.

Todd Snyder – Automne/Hiver 2019 – New York Fashion Week

/
Todd Snyder - Automne-Hiver 2019 – New York Fashion Week

Todd Snyder nous transporte dans les années 70 qui lui servent de trame pour raconter sa fascination pour le Midwest américain et son obsession pour le sportswear.
Parmi ses proportions fortes pour l’hiver prochain, on trouve une ligne de vêtements d’extérieur créée en collaboration avec Descente, la marque de ski haut de gamme basée à Osaka, une ligne de manteaux oversize avec la marque de Seattle Crescent Down Works, des pulls à rayures, des chemises western, des sweatshirts à capuche sur lesquels fut marqué “Iowa State”, l’alma mater du créateur, des pantalons en velours côtelé super-large ainsi que des associations hybrides, tels un gilet sans manches matelassé porté sur un costume sur-mesure. Le tout dans une palette de couleurs vives de violet, orange, rouge bordeaux, vert joyaux, jaune citron, à côté d’autres plus neutres.

MCM dévoile sa campagne Printemps/Été 2019 par Jonas Lindstroem

/
MCM Printemps-Été 2019 Campagne

La marque allemande MCM dévoile sa nouvelle campagne Printemps/Été 2019 qui rend hommage au domaine de l’aviation.
La campagne, intitulée “Luft”, met en scène l’artiste et musicien Peggy Gouand et le skater de renom Tolia Titaev qui, tous les deux, incarnent la jeune génération de créatifs pionniers embrassant la liberté, l’aventure, l’art et la culture pour forger leur propre destin.
Réalisée à Berlin par le photographe allemand Jonas Lindstroem et habillée par Marc Goehring de l’agence berlinoise 032c, la campagne célèbre la nouvelle avant-garde créative de la ville et une nouvelle ère pour MCM.
Nous avons été inspirés par le récit de la collection sur les voyages, la mobilité et la liberté sans limites. Pour nous, le concept “Luft” n’exprime pas seulement la liberté que l’on ressent quand on voyage, mais aussi le sens de l’aventure. C’est ce que nous voulions célébrer avec cette campagne haute en couleur, aussi dynamique que ludique”, déclarent Maria & Joerg Koch, fondateurs et directeurs de la création de 032c.

MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne
MCM Printemps-Été 2019 Campagne

Modèles : Peggy Gou (artiste, DJ & musicienne) & Tolia Titaev (skater & co-fondateur de PACCBET)
Photographe : Jonas Lindstroem
Styliste : Marc Goehring (032c)
Direction Artistique : Maria Koch, Directeur Artistique, Apparel & RTW (032c), Joerg Koch, Rédacteur en chef & Directeur Artistique (032c)

Lee Premium 101 Collection Printemps/Été 2019 définitivement vintage

Lee Premium 101 Printemps-Été 2019

La collection Printemps/Été 2019 de Lee Premium 101 est inspirée, cette saison, des tenues Lee des joueurs de football américain des années 50.
Vintage, quand tu nous tiens ! La collection revisite plusieurs de ses pièces, ressorties de riches archives de la marque de Merriam. Elle a ainsi donné réinterprété ses pantalons Tapered et ses vestes Rider sans denim, sortis dans les années 50, avec le coton épais et résistant Western Weave. La ligne Rider, incluant vestes, jeans et chemises, arbore également un nouveau visage, en adoptant un sergé satiné et la teinte “stone” vintage qui lui donne un look résolument rétro mais intemporel.

Lee Premium 101 Printemps-Été 2019

La collection inclut aussi la Zip Jacket Lee 101, basée sur l’emblématique 191J, qui a été retravaillée, à cette occasion, avec une coupe droite et des poches plaquées en biais. Proposé dans une version moderne de l’historique Western Weave, le blouson affiche un logo jaune doré Lee 101 Packers brodé dans le dos.

Lee Premium 101 Printemps-Été 2019

D’autres pièces comprennent des t-shirts à l’inspiration de football, des t-shirts aux couleurs monochromes, des chemises denim, des sweats en coton épais, inspirés du style vintage de la ligue de football, des pantalons chino Lee Riders, Westerners et LEEsures réactualisés avec un coton japonais, une veste denim à l’aspect vintage ainsi qu’un nouveau denim 13½ oz à liseré blanc, le même que l’on retrouve sur les jeans et vestes Rider de la marque.

Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019
Lee Premium 101 Printemps-Été 2019

Campagne Printemps 2019 de MICHAEL Michael Kors avec Bella Hadid

/
MICHAEL Michael Kors PE19 - Bella Hadid

Michael Kors dévoile la nouvelle campagne publicitaire pour la collection printemps 2019 de sa ligne MICHAEL Michael Kors, avec notamment le mannequin Bella Hadid.
Photographiée par David Sims, la campagne fut prise et tournée en studio, à New York, la ville qui a vu naître la marque. Conçue pour les jet-setteurs, la collection se veut être le reflet de l’esprit de ces nomades du temps moderne et de leur garde-robe à la fois élégante et fonctionnelle.

MICHAEL Michael Kors PE19 - Bella Hadid
MICHAEL Michael Kors PE19 - Bella Hadid

HUMAN MADE Lookbook Printemps/Été 2019

/
HUMAN MADE Lookbook Printemps-Été 2019

2019 est fraîchement démarrée que nous allons devoir réfléchir aux composants de notre garde-robe pour la saison prochaine : Printemps/Été 2019. Les acteurs du secteur de la mode ont également commencé à dévoiler leurs collections, à l’instar de la marque japonaise HUMAN MADE.

HUMAN MADE Lookbook Printemps-Été 2019

Son nouveau lookbook met une fois de plus en lumière son ADN entre l’artisanat japonais et des influences américaines. Les looks sont décontractés et résolument urbains, parmi lesquels on note plusieurs pièces phares, tels le bombardier de couleur bleu pastel, le blouson inspiré de duffle-coat au motif cœurs audacieux ou encore le manteau en laine “Gears of Futuristic Teenagers”.

HUMAN MADE Lookbook Printemps-Été 2019

Quelques pièces sont d’ores et déjà disponibles sur l’eShop de HUMAN MADE. Le reste de la collection débarqueront prochainement dans les semaines à venir.

Stone Island, Lookbook Collection « Icon Imagery » Printemps/Été 2019

/
Stone Island - Icon Imagery Collection Printemps/Été 2019

Stone Island a dévoilé son nouveau lookbook pour la saison Printemps/Été 2019.
Intitulée “Icon Imagery”, la collection dont la création est placée sous la direction de son directeur artistique Carlo Rivetti continue de placer ses nouveautés sous le signe d’innovations textiles et de détails fonctionnels. Riche en couleurs, la collection met l’accent sur la fusion de sportswear et de vêtements inspirés de l’armée. Dominée par des teintes monochromes, quelques motifs géométriques inspirés de la nature et des détails de couleurs contrastantes apportent du contraste et une touche dynamique.

Dior Men x KAWS, Première collection capsule de Kim Jones pour Dior Men

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection

Fin novembre dernier, l’ouverture de la mise en vente, au célèbre magasin Isetan, situé sur dans bouillonnant quartier Shinjuku de Tokyo, de la première collection capsule homme Printemps/Été 2019 de Kim Jones pour Dior Men a suscité un tel enthousiasme qu’un centaine de personnes attendaient dès le petit matin pour mettre la main sur l’une des pièces de la collection.

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection

Le magasin tokyoïte a eu l’exclusivité de vendre en avant-première la collection qui débarque par la suite dans d’autres points de vente dont le flagship de Dior à Ginza, dans les pop-up stores à Dover Street Market à Londres, Maxfield à Los Angeles puis maintenant en ligne.

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection

Pour cette capsule, Kim Jones a fait appel à l’artiste new-yorkais Brian Donnelly, connu sous le nom de Kaws, pour réinventer le fameux motif d’abeille de la maison et pour créer un nouveau logo Dior spécialement conçu pour la collection.

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection

La collection conçue propose une large gamme de sweats et blousons en nylon à capuche, de t-shirts, de blousons et pantalons en denim aux détails brodés, de sneakers et d’accessoires.

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection

La signature de l’abeille et le logo Dior réinterprété en broderie rose DIOR x KAWS sont présents sur toutes les pièces. On note que sur les sacs à dos et les sacoches de selle – le sacoche de selle étant une pièce essentielle de la collection Dior Oblique et réinterprété pour la première fois pour les hommes par Kim Jones dans cette collection – les boucles ont été conçues par Matthew Williams d’ALYX qui conçoit également les lunettes de soleil tandis que les bijoux sont des créations de la coréenne Yoon Ahn.

Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
T-Shirt : 590$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Pochette en nylon : 900$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sweatshirt : 890$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sac banane : 870$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sweatshirt en coton : 890$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sacoche de selle : 2 600$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sac à dos : 1 500$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Broche abeille en laiton et cristal : 870$ 
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Etui de cartes : 350$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Sneakers : 990$
Dior Men & KAWS Summer 2019 Capsule Collection
Blouson en nylon : 2 350$

Première collection Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche

/
Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche

En pleine semaine de la foire d’art contemporain de la FIAC qui s’est tenue le mois dernier à Paris, Kris Van Assche a discrètement dévoilé sa première collection pour Berluti à des acheteurs lors d’un rendez-vous dans un pavillon provisoire aux parois de verre conçu par Jean Prouvé et installé sur la place de la Concorde.
Rompant avec les créations épurées et androgynes de son prédécesseur Haider Ackermann – le plus grand signe de changement fut le font serif du logo Berluti remplacé par une police de caractères sans empattement dont les angles ont été supprimés “pour marquer un nouveau départ” – la collection était conçu comme un prologue à son premier défilé, prévu pour janvier prochain. Le mélange de couture et de sportswear qui était une marque de fabrique du précédent travail de Van Assche, chez Dior Homme et pour son propre label, a été mis en évidence ici à destination de la nouvelle génération Millénial. Le “Scritto”, motif manuscrit du XVIIIe siècle qui apparaît normalement sur les chaussures Berluti, a été aperçu sur plusieurs pièces de la collection. Dans le même registre, la patine, signature de la Maison, apparaît dans un double coloris bleu et rouge sur les accessoires et les vêtements. La collection était complétée par des sneakers façon daddy shoes, baptisées Gravity, et le fameux mocassin “Andy” de Berluti, désormais disponible dans une version Creepers, soulignant ainsi la volonté de la marque de vouloir percer dans dans le segment sportswear.

Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche

Marni lance sa collection de capsule Printemps/Été 2019 « Dance Bunny »

Marni Dance Bunny - Collection Capsule PE19

Marni a puisé, pour ses dernières collection, dans ses riches archives pour ressusciter certains de ses iconiques imprimés, tel le DANCE BUNNY (le lapin dansant) la marque a introduit pour la première fois il y a plus de dix ans.
Le lapin, symbole de la bonne fortune, devient ainsi la star de la nouvelle collection capsule de Marni pour la saison Printemps/Été 2019.

Marni Dance Bunny - Collection Capsule PE19
Cette capsule mêlant prêt-à-porter, accessoires et sneakers, notamment la basket à la semelle volumineuse, la BIG FOOT sneaker, comprend plus de 70 pièces destinées à la femme, l’homme et l’enfant.
Avec des touches de sportswear et streetwear, la collection décline l’imprimé phare DANCE BUNNY sur presque toutes les pièces, allant d’imprimés placés sur des t-shirts, des chemises, des chaussettes, des accessoires à des patchs appliqués sur des tricots, des pulls molletonnés et des parkas. Quant à la palette, elle est riche en couleurs prononcées, principalement rouge, noir et bleu denim.

Marni Dance Bunny - Collection Capsule PE19 Marni Dance Bunny - Collection Capsule PE19 Marni Dance Bunny - Collection Capsule PE19
L’ensemble de la collection capsule Marni DANCE BUNNY PE19 est disponible dès ce lundi sur Zalando.fr.

Maison Kitsuné, Collection « Ancora Tu » Printemps/Été 2019

Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019

Des vacances d’été sous le soleil méditerranéen de Capri ou d’Ischia, baignées dans des agrumes enivrant des oliviers; des balades au long des sentiers escarpés bordés de câpriers, avec au loin quelques voiliers filant délicatement sur une mer turquoise. L’image apparaît dans nos songes tellement réelle comme si, de nos doigts, nous pouvons toucher, sentir, humer et nous émerveiller; elle est cependant si lointaine quand à notre réveil, nous nous sommes pris dans un temps maussade, pluvieux, sentant que le froid est seulement à quelques pas.
Pour nous faire patienter jusqu’à ces mois où nous pourrons finalement nous évader vers ces horizons paradisiaques, Maison Kitsuné dévoile en avant-première sa collection “Ancora Tu” pour Printemps/Été 2019.

Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019
De ces clichés d’été, découlent des imprimés rafraîchissants et une palette de couleurs solaires. Les tonalités de bleus et de beiges à l’honneur, faisant écho à la mer et aux murs de tuf, sont ponctuées de blanc et de gris clair, réveillées de vert vif, de rouge profond et de jaune acidulé.
Carte postale et itinéraire de vacances s’affichent sans complexe sur des tee-shirts en coton léger et vestes souvenir en satin ; les emblématiques citrons siciliens revisités en broderie, patch silicone ou petits rivets argentés, rythment la collection ; les variations autour du carreau apportent quant à eux, un côté graphique.

Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019
Un air marin s’empare également du vêtement à coups de rayures colorées, de boutons dorés ou nacrés et autres références au vestiaire du matelot. L’iconique renard, emblème de la marque, se prélasse et prend les couleurs du drapeau de l’Italie.
Allures décontractées, spontanéité estivale et élégance à l’italienne, un air de la Dolce Vita souffle définitivement sur la collection “Ancora Tu” de Maison Kitsuné.

Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019 Maison Kitsuné Ancora Tu collection Printemps/Été 2019

© Photos : Kevin Buitrago

John Galliano – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Tandis que John Galliano, le fondateur de la marque, actuellement à la tête de la direction artistique de Maison Margiela, pousse les frontières de la création et plonge dans le mélange de genres, Bill Gaytten, nommé DA du label en 2011 lorsque Galliano fut poussé à la sortie, continue de prendre une direction plus classique.
Inspirée du film Pique-nique à Hanging Rock de Peter Weir, une adaptation du roman éponyme de l’écrivaine Australienne Joan Lindsay, la collection coed est un hymne au romantisme primitif où la transparence et la dentelle s’invitent aussi bien sur les pièces pour femmes que pour hommes. On retrouve aussi l’imprimé “Gazette” sur une veste à l’allure Victorienne, des redingotes sans manches à bretelles associés à des débardeurs en résille, des blazers aux rebords calcinés ainsi que des grosses bottes militaires lacées.

John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week John Galliano Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

© John Galliano

La collection LACOSTE Printemps/Été 2019 capte l’air du temps

/
Lacoste Printemps/Été 2019

Pour la saison Printemps/Été 2019, LACOSTE est séduite par une mode mixte et unisexe qui donne une nouvelle impulsion à la perméabilité entre les vestiaires homme et femme.

Lacoste Printemps/Été 2019
Pièces intemporelles ou pièces saisonnières, la collection LACOSTE Printemps/Été 2019 joue avec le mélange de genres, de matières, de pièces et de style comme ici, l’association de son ADN tennistique avec l’univers streetwear des années 90.
Indifféremment portés par l’homme ou la femme, le polo, icône unisexe du sportswear, se porte en taille XXL. Il est assorti, sans aucune frontière, avec un short en jersey technique porté taille haute et retenu par une ceinture sangle ou associé à une jupe longue plissée. Il est associé aussi bien avec un pantalon ajusté qu’avec pantalon de sport revisité très large. La collection mise également sur le total-look, qu’il soit en matières ou en couleurs. Parlons de matières, le coton se juxtapose ici à des matières plus techniques telles que le polyester ou le taffetas diamanté. Quant aux volumes et aux proportions, ils sont surdimensionnés et misent sur l’oversize et le layering pour permettre de structurer la silhouette et multiplier les possibilités.

Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019 Lacoste Printemps/Été 2019

Balenciaga – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Pour le défilé Printemps/Été 2019 de Balenciaga, Demna Gvasalia nous embarque dans une ambiance futuriste, parfois oppressante, qui se déroulait dans un tunnel supersonique, imaginé par l’artiste et cinéaste canadien Jon Rafman, au cœur de la Cité du cinéma à St-Denis.


Dans ce décor au plafond incurvé, constitué d’écrans LED sur lesquels ont été projetés, des messages, des paysages surnaturels et des tableaux de substances liquides numérisées de multiples couleurs, hommes et femmes défilent dans un vestiaire assez sombre composé de silhouettes aux épaules exagérément carrées.
Demna Gvasalia revisite l’élégance et le glamour, en utilisant de la nouvelle technologie, comme l’impression en 3D ou la technique de moulage 3D. “Nous analysons ce que les gens voudraient porter. C’est un produit de luxe, cela coûte beaucoup d’argent : nous essayons de faire le maximum de travail intellectuel avant de concevoir nos collections”, a précisé le créateur. Des chemises en forme C à col montant (hommage à Cristóbal Balenciaga), un clin d’œil à Paris avec un imprimé en all-over Tour Eiffel scintillant imprimé sur le noir qui orne des hauts et des costumes. Les pantalons aux trois bandes latérales – qui font penser à des pantalons de jogging – se portent avec des chemises ou des longs pulls à col montant réaffirment l’association de styles très en vogue actuellement, quand d’autres, qu’ils soient en cuir, en velours ou en denim se veulent aussi confortable qu’une seconde peau.

Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Balenciaga Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Givenchy – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Clare Waight Keller construit souvent ses collections à partir des personnages fascinants et de caractères comme Anne-France Dautheville, journaliste et auteure française, connue pour avoir été la première femme à avoir fait un tour du monde complet en moto ou cette saison, chez Givenchy, Annemarie Schwarzenbach, une écrivaine Suisse qui, dans les années 30, bouscule les normes sociales en cultivant un look androgyne.
Intitulée « I am your mirror”, la collection repense les codes du genre, en proposant des coupes épurées, androgynes aux lignes droites et structurées. Chez les hommes, les silhouettes sont fortement influencées par l’esprit militaire où les vêtements sont cintrés à la taille, associés à des chemises sans manches, aux motifs brodés miroir et des matières satinées.

Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Givenchy Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Celine – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Défilé le plus attendu de cette Fashion Week parisienne, Hedi Slimane a inauguré, le 28 septembre dernier, le nouvel ère post-Phoebe Philo chez Celine – on remarque que l’accent grave sur le e a été décapité.


Présenté aux Invalides sur fond des tambours de la Garde républicaine et avec, au front-row, Catherine Deneuve, Karl Lagerfeld et Lady Gaga parmi les invités VIP, le premier défilé de Hedi Slimane pour Celine comprend 96 looks, rendant hommage, fidèle à son obsession, à la jeunesse, à la liberté et à l’insouciance.
Ainsi, l’ex DA de Dior et de Saint-Laurent a mis l’accent sur son interprétation luxueuse de tenues de soirée et des silhouettes forcément influencées par les rock-stars. Son style est pleinement reconnaissable dans ce défilé qui a jeté aux orties tout l’héritage de la Britannique Phoebe Philo dont le règne de dix ans à la tête de la marque a largement contribué à son succès.
Pour les hommes dont c’est la toute première collection masculine de Celine, Hedi Slimane propose des costumes noirs au tailoring millimétré, blousons de cuir, pantalons skinny, bottes ou derbys effilés, cravate fine et lunettes noires. Des silhouettes rock, chics et électriques, du tout déjà-vu sous l’ère Hedi Slimane chez Dior et Saint-Laurent.

Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week Celine Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

Gucci – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week

Désertant ses terres milanaises pour Paris, Gucci a choisi Le Palace, l’ancien et mythique temple des nuits parisiennes, pour dévoiler sa collection Printemps/Été 2019.


Après sa campagne de la pré-collection Automne/Hiver 2018-2019 qui s’inspirait des manifestations étudiantes de mai 68, sa collection croisière 2019 présentée dans la nécropole romaine à Arles, la collection de PAP Printemps/Été 2019 est le troisième volet qui devrait clôturer l’hommage d’Alessandro Michele à la France.
Hommage à l’univers du théâtre, décrit par Alessandro comme un “havre de beauté”, en opposition au chaos du monde extérieur, la collection puise son excentricité dans le kitsch des années 70 et 80.
Fidèle à son style, l’androgynie est toujours là, accompagnée de broderies, de strass, d’épaules aux volumes démesurés, de franges pailletées, de couleurs explosives, de bijoux clinquants, de motifs animaliers, de coupes et d’associations surréalistes et d’accessoires arborant les détails mors et GG de la Maison.
Tout simplement flamboyant !

Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week Gucci Printemps/Été 2019 - Paris Fashion Week

© Gucci

Tod’s – Printemps/Été 2019 – Milan Fashion Week

/
TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week

La marque italienne Tod’s, célèbre pour ses mocassins à picots, continue son évolution stratégique en présentant pour la première fois à Milan une collection coed.
La collection pour hommes, signée Andrea Incontri, quand celle pour femmes est dessinée par un studio collectif, comprend onze looks qui mettent en avant le savoir-faire italien, la souplesse et l’élégance au masculin.
Les silhouettes sont plutôt classiques mais décontractées. Des costumes en lin ou en daim, à double boutonnage et des vestes de motard en cuir d’aspect vintage se portent, sans chaussettes, avec les fameux mocassins qui ont fait la réputation de la maison.

TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week TOD'S Printemps/Été 2019 - Milan Fashion Week

© Tod’s

Margaret Howell – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week

/
Printemps/Été 2019 – London Fashion Week

Utilitaires, discrets et décontractés pour rester dans notre garde-robe pendant des années. C’est ainsi que la créatrice Margaret Howell voit comment les vêtements doivent être, aussi bien pour ses femmes et pour ses hommes.
Cette saison, la créatrice anglaise mise sur un vestiaire aux forts accents utilitaires. Ses vêtements sont faciles à porter, que ce soit pour une virée en week-end ou pour une journée de travail. Aucunes fioritures inutiles et tout dans les détails et la coupe. La palette reste neutre avec des teintes qui s’opposent : du blanc avec du noir, du beige avec du blanc cassé, du rouille avec du blanc et du noir… Les silhouettes se relâchent dont l’oversize est de mise, notamment sur les pantalons qui se portent aussi avec des ourlets roulés au-dessus des chevilles.
Tout est ici question de décontraction et de pragmatisme.

Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week Printemps/Été 2019 – London Fashion Week

© Margaret Howell

Prabal Gurung – Printemps/Été 2019 – New York Fashion Week

/
Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week

Ce fut une première pour le créateur népalais-américain Prabal Gurung de faire défiler les hommes dans son show new-yorkais.
Avec les magnifiques paysages des contreforts du sud de son pays natal, le Népal, en tête, Prabal Gurung a montré une collection dans la droite ligne de sa collection pour femmes : une palette de couleurs électrique, le souci du détail et l’ambiance optimiste qui définissent ses inspirations de cette saison.
Du color-block, de longues chemises-tuniques ondulantes, pantalons en soie fluide, des costumes à la coupe large cintrés et aux motifs contrastés, des pulls texturés à rayures multiples, sa garde-robe aux accents sportifs et inspirations orientales traduisent des looks contemporains et décontractés faits pour des hommes qui aiment se démarquer.

Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week Prabal Gurung - Printemps-Été 2019 - New York Fashion Week

© Prabal Gurung

Burberry – Printemps/Été 2019 – London Fashion Week

/
Burberry Printemps-Été 2019 – London Fashion Week

Le défilé le plus attendu de cette saison est chez Burberry qui présente son tout premier défilé créé sous l’ère de Riccardo Tisci.
Le “Kingdom”, est ainsi appelée la collection, fait entrer la vénérable maison de luxe britannique dans une nouvelle ère. Le créateur italien, devant quelque 800 invités, a fait défiler les quelques 134 modèles dont une bonne partie destinée aux hommes.
Témoignant de sa maturité en tant que designer, de son respect pour la maison qui a un passé riche de 162 ans d’histoire, Riccardo Tisci a préféré se détourner un peu du streetwear – lui qui fut parmi les premiers à fusionner le luxe et le streetwear – pour miser sur des silhouettes plus sobres. Pour les hommes, la collection débute avec une série de costumes sobrement coupés et élégamment cintrés à la taille par des chaînes antivol à cadenas. S’enchaînent ensuite, pour la deuxième partie, des pièces sportswear et workwear où foisonnent les motifs animaliers qui côtoient les fameux rayures Burberry, le logo de la maison réinventé, les imprimés de photographie d’archive ainsi que des slogans, tel “Pourquoi ont-ils tué Bambi”, clin d’œil à une chanson de Sex Pistols mais Bambi fait également référence à l’animal très présent, depuis des années, dans les collections du créateur.

Burberry Printemps-Été 2019 – London Fashion Week