Prada

Prada revisite sa très populaire Cloudbust Thunder Sneakers en sandales

Bien qu’actuellement plus qu’un tier de l’humanité soit en confinement pour cause de pandémie de COVID-19, rien ne nous empêche de rêver à un futur plus ensoleillé et au jour où nous serons libérés du virus.

Si, pendant ces jours de confinement, vous cherchez vos prochaines tenues qui vous feront sentir un vent de liberté, pensez à la sandale Track de Balenciaga ou à celle Cloudbust Thunder de Prada. Ces chaussures mi-sneaker, mi-sandale – la chaussure estivale par excellence – exposeront vos pieds aux caresses de l’astre solaire.

Prada Cloudbust Thunder Sandales

Comme Balenciaga, Prada a réinventé son très populaire Cloudbust Thunder Sneakers, histoire d’adapter son modèle emblématique selon les exigences des saisons.

Prada Cloudbust Thunder Sandales

Dans un total-look noir, cette itération de la Cloudbust Thunder Sneakers fait ressortir différents matériaux qui soulignent le contraste de la texture. Ainsi, la silhouette est dotée d’un bracelet en caoutchouc velcro, sur lequel est gravé le branding blanc “Prada”. À l’arrière, on trouve un renfort de talon en nylon balistique, doublé de cuir noir lisse, lequel est gravé “Cloudbust Thunder”. De larges sangles en nylon ainsi qu’une semelle intercalaire épaisse crantée finalisent l’ensemble.

Les sandales Prada Cloudbust Thunder sont actuellement disponibles sur le site LN-CC pour 626$ USD.

Prada – Automne / Hiver 2020-2021 – Milano Fashion Week Men’s

/

Quand l’esprit de la New Wave rencontrait l’univers du peintre italien d’après-guerre Giorgio De Chirico, cela a donné, chez Prada, une collection magnifiquement exécutée, à l’élégance luxueuse et raffinée.

Tenue au centre artistique de la Fondazione Prada, les créations de Miuccia Prada pour ses hommes jouent avec les proportions, fusionnant passé et futur, ancien et nouveau et sportif et formel.
Tout dans sa collection évoque un dialogue entre les extrêmes et les opposés.

Ainsi, les coupes oscillent entre ajustées et surdimensionnées, entre les tombés pointus et fluides, entre matières brillantes et mates, entre dénudé et enveloppé. Même les tissus jouent également cette partition, un mélange de matériaux traditionnels et nobles comme le cachemire avec des fibres recyclées.

© Photos : Prada

North Sails dévoile sa collection capsule dédiée à l’America’s Cup 2021

La marque américaine de lifestyle et de nautisme North Sails devient le partenaire officiel “vêtements” de la 36ème America’s Cup présentée par Prada, prévue pour mars 2021. Cette course de voile, créée en 1851, il y a 168 ans donc, est la plus ancienne compétition sportive au monde.

Prada x North Sails - 36eme America’s Cup

Entre North Sails et l’America’s Cup, c’est une longue histoire d’amour qui dure depuis presque quarante ans. La marque américaine a accompagné cette prestigieuse compétition de ses constantes innovations technologiques qui ont permis à 12 navires de remporter la victoire.

Prada x North Sails - 36eme America’s Cup

Pour la 36ème édition qui se déroulera en mars 2021 à Auckland, en Nouvelle-Zélande, parrainée par Prada, North Sails dévoile une collection capsule fabriquée, respect de l’environnement oblige, à partir de matériaux recyclés.

Prada x North Sails - 36eme America’s Cup

Mixte et variée, la collection inclut de nombreuses pièces alliant durabilité et performance dont des vestes trois couches, gilets, coupe-vents, soft-shell, vestes légères, polos, tee-shirts techniques, shorts, shorts de bain mais aussi quelques accessoires comme les casquettes.

Prada x North Sails - 36eme America’s Cup

C’est un moment crucial pour North Sails, nous continuons à investir dans la marque internationalement parlant à l’international et l’America’s Cup représente des valeurs qui nous sont chères. Nous avons hâte de lancer cette collection créée entièrement à partir de matériaux recyclés comme l’aluminium ou des bouteilles en plastique, et inspirée de ce sport de pointe et de notre engagement dans la protection des océans pour les futures générations. La 36eme édition de l’America’s Cup sera une grande première car l’évènement repoussera les limites de la technique et de la technologie. Les meilleures équipes mondiales participent à cette compétition. Bien que les bateaux et les règles de la compétition aient évolué au fil du temps notre histoire commune ainsi que notre passion pour la voile restent inchangées

Vicente Castellano, Président de North Sails Apparel

La collection capsule North Sails pour l’America’s Cup sera lancée courant novembre 2019 et disponible dans toutes les boutiques North Sails et en ligne.

Prada défile à Shanghai pour Printemps/Été 2020

/

L’un des grands bouleversements du calendrier milanais cette saison Printemps/Été 2020 est la désertion de Prada qui a préféré défiler à Shanghai afin de marquer le 40e anniversaire du jumelage entre les deux villes.

Ainsi, pour cet événement très attendu dans la mégalopole qui ne dort jamais de l’Empire du Milieu, Miuccia Prada a bien entendu vu les choses en grand. La créatrice a jeté son dévolu sur l’ancien entrepôt du Silo Hall of Minsheng Wharf. Dans cet immense espace à l’allure industrielle, aux murs bruts éclairés par un amas de néons bleus lumineux que la créatrice a présenté sa collection aux allures transgressives.

Mix’n’match savamment étudié de colors block dont beaucoup dans une palette pastel réconfortante, netteté des coupes, esprit tayloring, jeux sur les volumes, influences rétro-futuriste avec un fort accent mis sur les années 80, matières tech, tel le nylon qu’affectionne tant Miuccia ainsi qu’association audacieuse des accessoires (lunettes octogonales, sacs bowling, sacs banane, colliers enroulés autour du cou…) avec cette nouvelle garde-robe aux proportions amples confèrent à cette collection des ondes résolument énergiques et optimistes comme les suggère l’intitulé la collection : “Optimism Rythm” (Rythme optimiste).

Linea Rossa de Prada revient pour la nouvelle saison Printemps/Été 2019

/

Plus de 20 ans après son lancement en 1997, Prada a ressuscité, l’an dernier, Linea Rossa, sa ligne sportive à la célèbre ligne rouge. La ligne au design minimaliste et aérodynamique, incarnant le nouveau luxe moderne, revient pour la nouvelle saison Printemps/Été 2019 avec une campagne signée Daniel Sannwald.

Mettant en vedette Lineisy Montero – le mannequin fait par ailleurs ses débuts chez Prada – et Jun Young, la campagne dont le style a été confié à Elodie David Touboul et la direction créative à Thomas Lenthal es une version technoïde de la technique classique de la chronophotographie, qui capture plusieurs images de mouvement et les combine en une seule image.

La collection Prada Linea Rossa Printemps/Été 2019 propose des vêtements conçus avec des techniques avant-gardistes et fabriqués à partir de matériaux novateurs et futuristes. Le minimalisme ultra-fonctionnel reste le coeur de la collection qui associe un design aux lignes épurées, pures et aérodynamiques aux performances et une attitude moderne.

Les tissus respirants, élastiques et imperméables sont une caractéristique de Linea Rossa. Les vêtements pour hommes, femmes et unisexes ont des silhouettes ajustées ou décontractées pour permettre la meilleure performance en toute occasion”, a fait savoir la marque dans son communiqué.

Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019
Prada Linea Rossa Printemps-Été 2019

Prada – Automne/Hiver 2019 – Milan Fashion Week

/

Le monstre Frankenstein est de retour ! On devrait s’attendre, dans les prochains mois, à un déferlement d’hommage, dans la mode, à cette créature de la romancière anglaise Mary Shelley. Pourquoi ? Parce que cette créature injustement haïe est devenue, cette saison, la star de la collection AH19 de Prada et aussi parce que Miuccia Prada est une créatrice si influente que tout ce qu’elle touche fait des émules.
À cette monstre au grand cœur et à tous les rejetés, mal-aimés et oubliés du système, la créatrice dédie une collection mixte aux multiples références.
Et comment cela se traduit-elle sur la piste ? Par une série de quatre looks sombres et ténébreux, inaugurant le show et qui déclinent ensuite vers d’autres, teintées de couleurs vives et pleines d’espoir. Tels cette chemise aux imprimés éclairs qui se convergent vers un grand cœur, ces tricots colorés dont certains ont des épaulettes en fourrure ou ce cœur en feutrine épinglé sur un long manteau marron. Il y a également de formidables pièces hybrides, comme ce chandail bleu nuit doté de manches de blouson d’aviateur munies de grandes poches ou encore ce blouson aux poches utilitaires, cintré à la taille mais le col et les épaules sont couverts de fourrure.
“Démon”, “monstre” ou “créature”, quelque soit le nom qu’on donne à Frankenstein, Miuccia Prada a réussi à le rendre ici puissant, envoûtant et unanimement désirable.

La collection Les Olfactories de Prada – Les Mirages s’est enrichie de deux nouvelles fragrances unisexes

Présentée en 2015, la prestigieuse collection de parfums unisexes de Prada, Olfactories, s’est enrichie, l’an dernier, d’une nouvelle ligne inspirée de l’Orient, répondant au nom de Les Mirages.
Cette ligne, à sa sortie, est composée de quatre parfums : Dark Light, Soleil au Zenith, Miracle of the Rose et Midnight Train, des noms et notes qui réveillent nos curiosité et fantasmes pour un continent plein de mystères et riches de cultures.
L’envie de la maison italienne de percer les secrets sensoriels de ce continent lointain est plus que jamais irrésistible, avec l’ajout de deux nouvelles fragrances dans la collection déjà très riche en senteurs.
Desert Serenade et Moonlight Shadow sont deux nouvelles créations du parfumeur Daniela Andrier qui, en travail commun avec Miuccia Prada, bouscule la notion de fragrance orientale.

Prada - Parfums Unisexe Mirages - Desert SerenadeDesert Serenade se présente comme un parfum sombre et dense de cuir mielé et de safran. Il est l’image d’un moment où la nuit commence à glisser sur une terre baignée de soleil, instant propice à la naissance d’une idylle.

Prada - Parfums Unisexe Mirages - Moonlight ShadowQuant à Moonlight Shadow, à base de figue mûres, de cuir, d’intense chocolat, mêlés à des notes de fond de bois de cèdre et de bois de santal, déploie ses effluves profonds, nous enveloppant dans le manteau sensuel d’une nuit aussi prometteuse et poignante que la pleine lune.

Desert Serenade et Moonlight Shadow de la collection Les Olfactories de Prada – Les Mirages sont en vente à 265 euros, les 100 ml, en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann, dans les boutiques Prada et sur www.prada.com.

Prada Linea Rossa, Le retour très attendu d’une ligne emblématique

Initialement lancée en 1997 avec beaucoup de succès avant d’être réduite, au milieu des années 2000, à quelques produits basiques et à une gamme de lunettes de soleil, la ligne Prada Linea Rossa, plus connue comme Prada Sport, renaît de ses cendres en surfant sur la popularité de la tendance sportswear.

Plus d’une décennie après sa presque mise à mort, la ligne reprend son second souffle et continue à propager son esthétique du luxe contemporain à travers sa quête des détails et matières techniques innovants et des coupes avant-gardistes.
Lors des fashion week Automne/Hiver 2018-2019 en janvier et mars à Milan, Miuccia Prada y avait dévoilé plusieurs pièces qui annoncent ce qui nous attendent du retour de Prada Linea Rossa : des formes audacieuses et des couleurs exubérantes et fluorescentes, le tout souligné par son logo rouge agrémenté d’un Prada blanc.
Pour ce retour, la maison de luxe Milanaise lance une campagne qui met en scène les différentes pièces de la ligne à travers d’une série de vidéos numériques. La campagne a été dirigée par Arisu Kashiwagi, sous la direction créative de Michael Rock / 2×4 New York, avec des mannequins Daan Duez, Kris Grikaite, Taemin Park et Anok Yai.

Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa
Prada Linea Rossa

Prada – Printemps/Été 2019 – Milan Fashion Week

/

Cotée à la Bourse de Hong Kong, la maison italienne Prada a connu en 2017 une année assez difficile. Son bénéfice net a ainsi baissé de 10,5% tandis que son chiffre d’affaire connaissait également une légère diminution – le ciel a néanmoins commencé à s’éclaircir durant la première de 2018 avec une reprise qui s’est confirmée, notamment en Chine.
Face à ces quelques difficultés financières, Prada, qui commence à préparer la succession familiale, part à la conquête de nouveaux marchés. De changements donc en vue, à commencer par ce qui constituent le socle de la marque : les vêtements.
Un homme Prada “plus élégant”, jeune et discret et surtout non adepte du streetwear et du sportswear. C’est ainsi qu’a imaginé son homme Miuccia Prada qui, en l’espace de quarante ans, a réussi à transformer l’entreprise maroquinière fondée par son grand-père en 1913 en géant du luxe, premier groupe de luxe italien.
Fashionisto jusqu’au bout des ongles, l’homme Prada, qui ne sort pas sans son petit sac à main en cuir porté sur l’épaule, préfère une allure plus ajustée qu’à l’accoutumée. Son vestiaire est composé de pantalons fuseau, de pulls à col roulé dont certains dans des imprimés et couleurs psychédéliques, de vestes cintrées, de polos aux couleurs éclatantes mais aussi de mini shorts sanglés qui ressemblent plus à des maillots de bains.

Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week Prada Spring Summer 2019 - Milan Fashion Week

© Prada

Quand le bowling inspire Miuccia Prada pour MR PORTER

Le bowling est très loin d’être une grande source d’inspiration pour les créateurs et pourtant, il inspire Miuccia Prada qui, pour sa première collaboration avec MR PORTER, emprunte son énergie et ses références rétro, des inspirations qu’on retrouvait déjà dans sa collection Printemps/Été 2018 présentée en juin dernier.
La collection de 32 pièces prend sa source dans les références des années 50 et 80 avec des chemises bowling, imprimés hawaïens, motifs floraux, carreaux vichy, blousons Harrington, mocassins parfaits, polos et t-shirts graphiques, cardigans découpés au laser, vestes en cuir mais aussi des derbies et des baskets à l’embout en caoutchouc, clin-d’oeil certain aux chaussures de bowling.
Encore et toujours du rétro, de l’inoxydable mais tellement tendance !

Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER Prada x MR PORTER
La collection Prada x MR PORTER est actuellement disponible sur l’eShop de MR PORTER.

Prada – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/

À l’heure où l’industrie lorgne sur la mode des années 90, Miuccia Prada offre un best-of de ses grands succès, présenté dans l’immense espace, à l’allure industrielle, des réserves de la Fondation Prada dédiée à l’art contemporain.
Ainsi, la créatrice remixe et combine avec brio tout ce qui ont contribué au succès de la marque des dernières décennies: le nylon noir désigné matière phare sur nombre de chemisettes, de pantalons cargo, de shorts, de pièces outerwear et d’accessoires, les imprimés graphiques de ses collections passées transformés en patchwork et l’esprit de la feue ligne Prada Sport ressuscitée, le tout dans une palette très sombre, dominée essentiellement par le noir et ponctuée par plusieurs touches de couleurs vibrantes.
L’esprit du workwear est également très présent avec des badges ou étiquettes cousues décorant les vestes, manteaux et sacs, parmi lesquels on retrouve les éditions uniques et limitées signées par quatre designers invités d’exception: Ronan & Erwan Bouroullec, Konstantin Grcic, Herzog & de Meuron, et Rem Koolhaas – une démarche inédite pour la maison.
Tous ces codes de l’esthétisme Prada se mélangent pour offrir un vestiaire éclectique que l’on peut déjà qualifier de mythique.

Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Prada - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

© Photos: Prada

Prada – Printemps/Été 2018 – Milano Moda Uomo

/

Contraste entre notre propre monde et la réalité virtuelle”, c’est ainsi qu’a défini Miuccia Prada à propos de sa nouvelle collection qui a eu lieu le dimanche soir, dans une immense ancienne usine transformée pour l’occasion en un spectaculaire monde virtuel imaginé comme d’habitude par le cabinet de Rem Koolhass.
Sur une bande son concoctée par Frédéric Sanchez, rendant hommage à la pop française des années 80, d’Etienne Daho à Taxi Girl, en passant par le groupe mythique Indochine, les mannequins défilent dans un décor inspiré des comics américains, nouvelle passion de la créatrice pour la BD.
À l’opposé de ce monde virtuel, il y a “notre propre monde” ou plutôt son monde à elle. Un monde peuplé de jeunes hommes vêtus de combinaisons en nylon, déclinées en noir, rouge, bleu, vert menthe ou en all-over manga. Il y a aussi une série de combishorts, de pantalons à straps cyclistes très souvent associés aux gilets à rayures, aux chemises et pulls à l’imprimé manga ou encore aux chemises coupées dans des matières tech.


Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo Prada Printemps/Été 2018 - Milano Moda Uomo

© Prada

Prada – Automne/Hiver 2017-2018 – Milano Moda Uomo

/

Miuccia Prada propose, pour l’hiver prochain, un vestiaire post-moderne et embrasse tout le vestiaire de l’homme contemporain avec des essentiels portables, des vestes et manteaux impeccablement coupés, aux blousons structurés, en passant par des chandails délicatement colorés, des blousons à côtes aux mailles, ainsi que nombre d’accessoires.
Simplicité nonchalante, la collection de Miuccia Prada a également rendez-vous avec l’Empire du Soleil levant, en faisant la part belle au Shibori, une technique de teinture japonaise ancestrale consistant à teindre un tissu grâce à des techniques de pliages, torsions, coutures, etc..

Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Prada - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018

© Prada

Prada – Printemps/Été 2017 – Milano Moda Uomo

/

Le défilé Prada printemps-été 2017 est une ode au voyage, au partage et à la célébration de différentes cultures. Dans un décor futuriste et ultra urbain, signé une nouvelle fois du studio AMO de Rem Koolhaas, les invités se retrouvent au milieu d’un immense cage métallique rempli de néons multicolores.
Bien avant le lancement de sa ligne Prada Sport à la fin des années 90, Miuccia Prada a toujours pris l’activewear en affection et cette saison, cette tendance est fortement présente dans la collection de la marque. Ainsi, la créatrice revisite le vestiaire des randonneurs pour habiller ses hommes. Imperméables, pantalons de randonnée zippés et fluorescents, chaussettes épaisses et colorées, des sandales bigarrées et d’énormes sacs à dos sont de rigueur. Quant aux motifs, ils sont aussi riches que le vestiaire de l’homme de Prada, avec des imprimés tropicaux et floraux, des carreaux et des rayures graphiques.

 

@ Prada

Prada – Automne/Hiver 2016 – Milano Moda Uomo

/

C’est une réflexion sur une période difficile que nous traversons actuellement, sur les guerres et les violences de notre époque qu’a livrée Miuccia Prada à travers sa collection très applaudie.


Coiffés de sortes de chapeau de marin, ses hommes s’avancent dans des ensembles qui ressemblent à des uniformes et dans de magnifiques manteaux aux inspirations militaires. Et comme pour éviter les banalités du quotidien, les rêves et l’imaginaire des marins s’invitent sur les imprimés. Ici, une déesse embrassant son amoureux ou une licorne, et là une nature morte mettant en scène un sourie grignotant un fruit de la passion. Ces dessins sont l’oeuvre de l’artiste français Christophe Chemin.
Quant aux silhouettes, la créatrice joue avec la déconstruction et la superposition. Mais dernière ces jeux qui brouillent les codes, impeccables sont les coupes et les lignes sont nettes. Miuccia Prada a réussi à recréer la modernité dans une collection inventive et audacieuse.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Milano Moda Uomo dévoile son calendrier de défilés pour Automne/Hiver 2016-2017
Prada – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week
Prada campagne pre-fall 2015 par Steven Meisel
Prada – Automne/Hiver 2015 – Milan Fashion Week
Daks – Automne/Hiver 2016 – Milano Moda Uomo

© Prada

Défilé Prada – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week

/

L’esprit juvénile est très palpable dans la collection de Miuccia Prada qui célèbre la jeunesse avec une explosion de couleurs, de textures et d’imprimés. Voitures de course, lapins et fusées nous replongent directement dans notre enfance, tandis que le désordre bien structuré – t-shirt négligemment rentré dans le pantalon, chemise dépassée d’un pull, chemise sous un sous-pull ou encore superposition de deux chaussettes – confirme cette spontanéité de jeunesse de l’été de Prada.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Calendrier de la Milano Moda Uomo Printemps/Été 2016
Défilé Margaret Howell – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men
Défilé Sibling – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men
Défilé Matthew Miller – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men
Cet été, devenez le Poolhero avec Rivella !

Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016 Prada printemps/été 2016© Prada

Prada campagne pre-fall 2015 par Steven Meisel

/

Après la campagne pour printemps-été 2015, la maison Prada confie de nouveau la réalisation de celle de sa collection pre-fall 2015 au photographe Steven Meisel.

Dévoilée sur le compte Facebook de la maison de couture, il y a quelques jours, la campagne a été shootée dans les studios new-yorkais du photographe. Elle met en scène plusieurs couples plutôt androgynes devant un fond neutre de couleur grise. Dominée par une palette sombre, avec une présence très forte du nylon, matière récurrente dans les collections de Prada, la collection joue beaucoup avec l’opposition entre ces couleurs ombreuses et des imprimés lumineux de tartan et de carreaux.

Prada Pre-Fall 2015 - Steven Meisel Prada Pre-Fall 2015 - Steven Meisel Prada Pre-Fall 2015 - Steven Meisel

Défilé Prada – Automne/Hiver 2015 – Milan Fashion Week

/

Posé sur les sièges de chaque invité, le manifeste de Miuccia Prada annonce que ses collections (oui, la collection pour hommes et pré-collection pour femmes ont été dévoilées cette saison) aborderont la question du genre.
Sa fascination pour le genre, ici le questionnement sur ce qui peut être commun dans la garde-robe des deux sexes, passe d’abord par le noir, couleur monochrome et inspiratrice qui domine la collection. L’uniformité de teinte a conduit la créatrice à s’appuyer sur la diversité des détails pour faire valoir cette variation autour de cette unité. Des nœuds pour elles, des plis thermoformés pour eux.
La coupe des costumes pour hommes est jeune et précise, tandis que la fluidité des matières, popeline et flanelle, laisse flotter une certaine souplesse, malgré la rigueur imposée de la couleur noir.

Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015 Prada - Milan Fashion Week Automne/Hiver 2015© Prada

Prada créé une collection capsule de chemises pour Dover Street Market New York

Prada vient de dévoiler une collection capsule de chemises qui se vendra exclusivement chez Dover Street Market à New York.

Pour les plus audacieux d’entre nous, cette collection capsule aura probablement une place à part dans votre garde-robe. La marque de luxe italienne a créé pour Dover Street Market de New York huit chemises aux imprimés inédits et avant-gardistes.

Dover Street Market New York x Prada
Dover Street Market New York x Prada
Dover Street Market New York x Prada

Dover Street Market New York x Prada
Dover Street Market New York x Prada
Dover Street Market New York x Prada
Se démarquer de la foule, il vous faut beaucoup d’audace et d’argent également puisque chaque chemise coûte 730$, soit environ 565 euros !

Daan van der Deen pour Wonderland Magazine

/

Le top allemand Daan van der Deen, récemment vu dans la dernière campagne de Versace, est capturé, dans un éditorial en noir&blanc et graphique, par le photographe John Akehurst pour Wonderland Magazine.
Daan van der Deen porte dans cet éditorial les dernières créations de Prada, Dsquared², Calvin Klein, Falke, Fendi, Dolce & Gabbana…

Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst Daan van der Deen - John Akehurst

Tyler Maher & Florian Van Bael dans « Electric Spring » pour GQ Italia

/

Le photographe Christian Oita a réuni Tyler Maher et le top belge Florian Van Bael (11ème du classement de top 50 par Models.com) dans l’éditorial « Electric Spring » pour GQ Italia, avec un vestiaire très haut de gamme venant des collections de Givenchy, Prada, Dolce & Gabbana, entre autres.

Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia Tyler Maher & Florian Van Bael Electric Spring - GQ Italia