Noir

Noir est Noirs

Formel, sophistiqué, ténébreux, mystérieux, puissant, raffiné… autant de termes pour qualifier cette couleur, le noir, qui, depuis la nuit des temps, ne peut laisser indifférent. Il symbolise le deuil, la mélancolie, l’apanage de la tristesse ou de la négation mais ne cesse de séduire,…

Davantage

Noir est Noirs

Formel, sophistiqué, ténébreux, mystérieux, puissant, raffiné… autant de termes pour qualifier cette couleur, le noir, qui, depuis la nuit des temps, ne peut laisser indifférent. Il symbolise le deuil, la mélancolie, l’apanage de la tristesse ou de la négation mais ne cesse de séduire, voire même susciter la passion.

Les teintes du noir

Opaque, transparent, laqué, noir d’encre, noir jais, noir d’ivoire… le noir revêt de multiples aspects qui forment une palette très riche de « noirs », « Il n’existe pas un noir, mais des noirs », disait Yves Saint Laurent.
Cette pluralité identitaire est d’autant plus intéressante que le noir convient pratiquement à toutes les occasions (sauf peut-être à un mariage mais ce tabou n’est plus respecté de nos jours puisqu’il est assimilé maintenant à une certaine forme de l’élégance), il peut se mettre quasiment tout le temps et s’accommode à toutes les couleurs.[break]
Lexique du noir :

Ottoman Noir Ottoman noir mat
Milano Noir Milano noir chaud et profond
Noir Lurex noir brillant et habillé
Jais Noir Jais noir brillant avec des reflets bleu métallique
Fumee Noir de Fumée synonyme du noir de carbonne
Encre Noir d’Encre noir profond et pur, synonyme du noir de l’encre de chine
Ebene Noir Ébène noir pur, très foncé
Corbeau Noir de Corbeau noir à reflets violacés
Cassis Noir Cassis noir rougeâtre tiré des baies du même nom
Carbonne Noir Carbonne noir pur ou tirant légèrement sur le marron
Aniline Noir d’Aniline noir violacé