Milan Fashion Week

Valentino – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Valentino - Automne-Hiver 2021-2022

Pour le défilé digital hommes et femmes Automne/Hiver 2021-2022 de Valentino, son directeur artistique Pierpaolo Piccioli a fait rouvrir le Piccolo Teatro de Milan, institution culturelle d’avant-garde s’il en est.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Fermée pendant de longs mois au milieu de la pandémie et des verrouillages stricts dans tout le pays, la réouverture du Piccolo Teatro de Milan pour l’occasion a été voulue comme un acte puissant à la fois théâtral et politique que souhaitait le directeur créatif de la maison romaine. “Le défilé me ​​manque beaucoup, mais le fait que j’ai pu faire revivre le théâtre tel qu’il est aujourd’hui était très émouvant”, a-t-il déclaré.

Empreinte de romantisme et de sensualité, prônant un radicalisme particulier, la collection célèbre cette saison le noir – une couleur rarement vue dans le vocabulaire de la maison quand d’autres, comme le rouge, devenue l’une de ses signatures historiques, le fuschia, le blanc ou le violet ont été un jour ou l’autre associés à son esthétique.

Sur la scène sombre de ce lieu emblématique où prenait place l’orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi qui accompagnait l’interprétation “Nothing Compares 2U” de Sinéad O’Connor par la chanteuse australienne Cosima, émergent un vestiaire mixte tout en contraste clair-obscur et en profondeurs où le duo de couleurs classiques, le noir et le blanc, soulignent les jeux de matière, de texture, de superposition et de volume des pièces.

Nous avons voulu proposer une nouvelle garde-robe avec des œuvres qui intègrent la culture de la haute couture, notre ADN, sans tomber dans les écueils de la nostalgie. Une nouvelle vision esthétique de la mode Valentino, fluide, sans frontières, de genre. Nostalgie, le même travail porté par hommes ou femmes”, Le designer a déclaré après le show.

Dans un geste qu’il qualifie lui-même de “punk”, Pierpaolo Piccioli propose pour les hommes Valentino des pantalons coupés au-dessus des chevilles, des manteaux et des pulls noirs à col montant – certains se portent même sous des vestes – où les ouvertures esquissent de grands losanges, des pulls à filets, des vestes en capes – un rappel de la couture – d’amples manteaux mais aussi quelques courts blousons rembourrés et K-ways.

Bref, un vestiaire haut de gamme à l’esprit punk sans genre, inspiré de la couture, qui rend clairement hommage au savoir-faire de la maison romaine. “Je voulais que l’esprit couture soit clairement ressenti dans la collection”, a déclaré Piccioli, “mais sans aucune trace de nostalgie ou de redondance”.

© Valentino

Philipp Plein – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Philipp Plein - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Une vision au-delà de votre imagination. Voyez-le, ressentez-le et vivez-le. Vivez le spectacle et évadez-vous dans une autre dimension. Ce spectacle est une œuvre d’art futuriste et d’innovation”. C’est avec ces mots et une vidéo délirante et psychédélique avec des gorilles de dessins animés, des squelettes en or, des vestes matelassées et des baskets prenant vie, dansant et traversant une version fantastique de la Piazza del Duomo de Milan sur un air de Snoop Dogg “Drop It Like It’s Hot” que Philipp Plein avait dévoilé sa nouvelle collection qui nous projette directement dans l’ère radieux de post-COVID.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Je voulais donner des sensations estivales à la collection d’hiver et concevoir pour l’avenir – l’avenir est radieux”, a déclaré le designer allemand avant de continuer : “Nous espérons que lorsque cette collection sortira, nous aurons à nouveau le contrôle des choses et qu’après un an où cela a été impossible, les gens seront prêts à s’amuser à nouveau”.

Et à cette fin, Philipp Plein a ouvert sa collection avec une série de looks en tie dye arc-en-ciel et monochrome allant des tenues de soirée paillettées inondées de couleurs et d’imprimés éblouissants aux survêtements et au streetwear, complétés par des basket décorées de cristaux Swarovski. Les imprimés animaliers et à logo se bousculent aux côtés de Bugs Bunny, Tweetie Bird de Looney Tunes, et d’une toile de jouy bleue qui lui a rappelé les imprimés Laura Ashley de son enfance.

© Philipp Plein

Dsquared2 – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Dsquared2 - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Continuant ce qu’ils ont fait pour la saison Pré-Automne 2021, les jumeaux Caten de Dsquared2 continue à jouer avec un look intentionnellement trash-glam, fidèle à leur idée exaltante et joyeuse de la mode, sur laquelle est bâti le succès de la marque.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

L’idée est exprimée dans un look clé d’un manteau surdimensionné, complété par une chemise à carreaux, un pantalon à jambes larges et des mocassins à semelles épaisses inspirés du design emblématique Wannabe de Patrick Cox des années 90.

Les jumeaux Caten a collaboré cette saison avec le créateur de chaussures canadien Patrick Cox, l’homme derrière l’emblématique mocassin à bout carré Wannabe qu’ils ont revisité pour de nouveaux styles, y compris une bottine pour homme et un mocassin à talon plateforme pour femme.

Les références outdoor jalonnent la collection, construits avec l’héritage Dsquared2 comme les tricot épais inspirés des chandails de curling canadiens aux motifs Fair Isle, de feuilles d’érable ou de l’ours Smokey, des vestes en coton ciré, des pantalons de travail recouverts d’éclaboussures de peinture qui ressemblent à un motif camouflage, des chemises de cow-boy ornées de paillettes, des blazers à franges ou encore des chemises à carreaux décorées avec des perles et des paillettes.

© Dsquared2

Salvatore Ferragamo – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Salvatore Ferragamo - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Né dans une famille modeste composée d’une fratrie de onze frères et sœurs, Salvatore Ferragamo était un visionnaire – son approche avant-gardiste, révolutionnaire et hautement créative de la mode avait séduit toutes les grandes stars hollywoodiennes, de Audrey Hepburn dont il était très proche à Marilyn Monroe, en passant par Greta Garbo, Katharine Hepburn, Marlène Dietrich, Ava Gardner, Carmen Miranda ou Gary Cooper.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Pour l’automne, le directeur créatif de la maison florentine Paul Andrew rend hommage à cet état d’esprit expérimental du fondateur, avec cette collection jeune et énergique. Il se réfère cette saison à l’univers de la science-fiction – notamment les films Bienvenue à Gattaca, Jusqu’au Bout du Monde et Matrix – pour proposer une collection qui revisite les uniformes contemporains.

“Pour cette collection “Future Positive”, j’ai imaginé les contours standards des uniformes d’aujourd’hui comme des vestiges fossilisés d’un passé longtemps oublié, libéré de toute association de classe, de couleur ou de croyance. Cette collection propose de nouveaux uniformes pour un futur utopique dans lequel diversité et positivité se combinent pour transformer notre monde pour le mieux. Comme l’a dit un jour Salvatore Ferragamo à propos de son propre travail”, a noté Paul Andrew dans sa note d’intention du show.

Ainsi, le designer anglais insuffle un esprit jeune et libre dans son vestiaire néo-futuriste avec des références aux mondes militaire, de la moto, de l’athlétisme, de la plongée sous-marine.

Les pièces sont hybrides et structurés, avec une appétence pour le cuir – cœur de métier de la marque – et les couleurs vives utilisées en monochrome, mais aussi des tricots de mohair, des pantalons de travail plastifiés, des capes, des pantalons et des vestes en polychlorure de vinyle brillant et biodégradable ainsi que des baskets chaussettes de plongée.

Avec cette collection, Paul Andrew a projeté Salvatore Ferragamo dans une dimension plus mode et plus jeune, redonnant à la maison de couture florentine son esprit original.

© Salvatore Ferragamo

Bally – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Bally - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Avec cette collection Automne/Hiver 2021-2022 dévoilée lors de la Milan Fashion Week, Bally célèbre son 170e anniversaire en mettant davantage l’accent sur le développement durable et en rendant hommage à ses artisans.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

La collection comprend de nombreuses pièces attrayantes et ambitieuses dont l’esthétique reflétait l’identité alpine de la maison – la marque est basée en Suisse.

Pour l’automne, la marque a relevé la barre sur les matières éco-responsables. Signataire du Fashion Pact, la marque s’engage chaque année davantage dans la protection de l’environnement, avec notamment la création l’an dernier de la Fondation Bally Peak Outlook pour aider à préserver les montagnes du monde entier.

Ainsi, beaucoup de pièces de cette collection ont été confectionnées par exemple avec du polyuréthane thermoplastique, qui remplace le polychlorure de vinyle, et du cuir régénéré tandis que les plastiques utilisés sont recyclés à 100%.

Mondialement connue pour ses articles en cuir, Bally a bien entendu placé le cuir au cœur de sa collection. Les manteaux pour hommes en peau de mouton alpaga étaient ornés de motif jacquard tandis que les sacs 48 heures, les fourre-tout et les mini-sacs à bandoulière en cuir arborent discrètement le logo Bally ou la signature B-Chain imbriquée, un monogramme de célébration créé spécialement pour cet anniversaire par Offshore, un studio graphique suisse.

Pour cet anniversaire, Bally a également réinterprété son iconique chaussure Bally Stripe, rationalisée grâce à une technique de gaufrage, tandis que le matériel symétrique 1851 a été appliqué sur les chaussures et les accessoires.

© Bally

Antonio Marras – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Antonio Marras - Automne-Hiver 2021 - Milan Fashion Week

Natif de la Sardaigne, Antonio Marras attache un grand amour à son île natale, là où il vit et fabrique la plupart de ses créations. C’est cet attachement sentimental du designer sarde à sa terre qui l’a vu naître qui a été mis en scène dans sa dernière collection nommée “History of Intense Times”.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Antonio Marras revient ainsi à ses racines insulaires pour livrer le film de mode le plus onirique. Inspirée de la description de Boccace dans Le Décaméron sur la recherche d’un groupe de jeunes gens d’un refuge dans la nature pour se protéger de la peste qui ravage Florence en 1348, la vidéo de 15 minutes a été filmée en Sardaigne, sur le site archéologique de Su Nuraxi de Barumini dans la province du Sud-Sardaigne, protégé par l’UNESCO et datant du deuxième millénaire avant J.C.

Sur une route de campagne, qui se déroule à perte de vue dans de grands espaces verts déserts, défile le long cortège des mannequins, hommes et femmes confondus, comme dans une procession. Entre musique folklorique, les cloches et bêlements des chèvres, femmes et hommes ont revêtus leurs plus beaux habits… de Antonio Marras à la recherche de la protection de la reine mythique Nuraxammanna, jouée par Lia Careddu (actrice originaire de l’île).

“De Innui Ses”, traduit par “D’où venez-vous?” dans le dialecte sarde, était la phrase fondamentale de cette collection, une citation de l’archéologue local, Giovanni Lilliu, prononcée sur sa découverte de Barumini. Avec cette collection, Marras met au jour son propre héritage, s’appuyant sur un design qui le sert depuis longtemps. Une fusion harmonieuse de fantaisie et de folklore sarde en fait une programmation fascinante.

Le style artisanal et poétique du créateur se démarque dans les looks pour hommes, avec des costumes inspirés des vêtements traditionnellement portés par les éleveurs de moutons sardes. Ceux-ci ont été fabriqués à partir de tissus d’archives du magasin de tailleur Castangia établi à Cagliari en 1850. Les propositions du designer comprennent également une mini collection de pulls unisexes recyclés réinventés avec de nouvelles intarsias.

© Antonio Marras

GCDS – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
GCDS - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Comme pour la saison précédente, la collection Automne/Hiver 2021 de GCDS, fraîchement sorti d’un nouvel investissement majoritaire du Made in Italy Fund, catapulte le spectateur dans un univers fait de couleurs irrévérencieuses dans lequel les modèles (numérisés) se déplacent sinueusement à travers une histoire bien définie.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Comment commence le voyage dans le subconscient? Manger un petit bonbon coloré (dans le film, le bonbon est un produit en partenariat avec la confiserie italienne Leone) qui modifie la perception de la réalité et amène ses personnages à explorer l’humeur, les vibrations et les différents états d’euphorie. Le film de mode de la collection, signé Albert Moya (connu pour son sens de l’émotion pure et brute) – tandis que la direction photographique a été confiée à Dani Fernández Abello (qui a remporté de nombreuses distinctions pour son travail avec FKA Twigs, A$AP Rocky, etc.) – est accompagné d’un morceau musical créé spécialement pour l’occasion qui rassemble différents sons les harmonisant à l’univoque (des sons naturels comme une tempête de sable et de la pluie, mouvements de tissus et même les voix de Maisie Williams, Lara Mullen et de Rina Lipa, sœur de Dua Lipa).

Et les vêtements ? La collection est prête pour ceux qui veulent vivre la fièvre du samedi soir en clubs, en costume de Max Headroom ou vêtus de pantalons en cuir verni, de bottes d’esquimau, d’ensemble en vinyle ou de costume argenté.

Deux partenariats clés sont inclus dans la collection: Moon Boot et Alcantara. La forme emblématique de Moon Boot a été retravaillée en faux shearling, avec des logos GCDS apparaissant en biais. L’alcantara est un matériau de luxe spécial fabriqué en Italie; sa composition neutre en carbone est fabriquée de manière durable et d’une texture particulièrement douce, et est utilisée dans plusieurs industries. Giuliano Calza a travaillé cette matière, qui est également respirante, légère et nécessitant peu d’entretien, dans des survêtements et des vestes.

© GCDS

Onitsuka Tiger – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Onitsuka Tiger - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

La marque japonaise de vêtements décontractés et sportifs Onitsuka Tiger vient de dévoiler sa collection Automne/Hiver 2021-2022. La collection a été présentée à la Fashion Week de Milan – une première pour la marque – à travers un film numérique intitulé “Unfashionshow”.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Designée par son directeur de la création Andrew Pompilio, la collection est un bel équilibre entre des tissus techniques qui avaient une touche minimaliste de style ninja et des accents inspirés du trekking des années 1970.

La collection inclut également des pièces issues d’une collaboration avec Toyoki Adachi, designer et directeur artistique de la marque graphique textile Nowartt tandis que les imprimés textiles de Toyoki ont été utilisés sur des doudounes, des pantalons et des sacs à dos.

Au cours des huit dernières années, j’ai essayé d’ajouter un penchant à la mode à cette marque de vêtements de sport patrimoniale”, a déclaré Pompilio. “Ce ne sont pas des pièces commerciales, mais plutôt des options de mode pour un usage quotidien”.

© Onitsuka Tiger

Giorgio Armani – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Giorgio Armani - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Conçues simultanément mais les collections hommes et femmes chez Giorgio Armani ont été présentées séparément en deux vidéos distinctes.

Hommes ou femmes, les deux collections se sont déroulées dans le même cadre, dans un cadre très sombre et sur un plateau dominé par une projection lumineuse du logo GA, au centre duquel trône la reproduction verte chatoyante d’Uri, la statue de gorille d’un vert éclatant donnée à l’origine, il y a quelques années, à Armani par sa sœur.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Uri, nom biblique signifiant “ma flamme, ma lumière”, est un élément excentrique qui contraste fortement avec son environnement domestique. Il reflète mon grand amour pour les animaux et la nature et contribue à créer, avec légèreté, une sorte d’oasis chez moi à Milan”, a déclaré le designer. “J’ai décidé de le placer au centre de la scène car je pense qu’il est essentiel, plus que jamais, de rappeler aux gens à quel point il est important de protéger le monde naturel. Mon engagement sur ce front est formidable”.

En plus de souligner son amour pour la nature et les animaux, ce sentiment se reflète dans le vestiaire de l’homme Armani via des motifs floraux aux couleurs vives qui rendent chaque vêtement unique. Son attachement pour la nature est également palpable dans la merveilleuse palette chromatique qui bascule entre des teintes aquatiques et naturelles, des verts aux reflets turquoise, des violets pâles, des roses, des bleus profonds et noir, aux côtés de touche de cuir, éclairé par le velours.

En ce qui concerne les silhouettes, elles sont restées à l’ADN de la maison, rassemblant tous les styles emblématiques et signature d’Armani : une garde-robe structurée et typiquement décontractée. Ce sont des vêtements que chaque homme peut porter, mélanger et assortir comme il le souhaite, pour s’exprimer et se représenter. Une touche d’éclectisme anime la conception des nouveaux volumes et techniques : les vestes sont douces et fluides comme des chemises, les manteaux sont souples et enveloppants, les pulls, ponctués de motifs géométriques, soulignent le corps.

L’homme Armani est représenté dans ses multiples représentations : sportif, aventurier, citadin, businessman…, s’ouvrant au monde comme en témoignent des vestes à la construction douce avec des cols chinois ou des robes en soie légères de type kimono qui ajoutent une touche bohème.

Dans cette collection, j’ai tout rassemblé de manière éclectique, en imaginant un homme devant sa garde-robe, s’habillant selon son instinct et l’humeur du moment”, a raconté le créateur.

© Giorgio Armani

Emporio Armani – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Emporio Armani - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Mise en scène dans un décor sombre, parsemé de couleurs vives et d’enseignes au néon et illuminé par une version fluo du logo de Emporio Armani et de son aigle caractéristique, où les mannequins marchaient seuls ou en duo, le défilé vidéo de plus de huit minutes de Emporio Armani avait tout l’air d’un réel défilé.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Giorgio Armani a trouvé un bon équilibre, entre show physique et format numérique, pour présenter ses collections – lui, qui ne croit pas beaucoup en l’avenir du défilé virtuel, a-t-il confié au quotidien Le Monde.

Cet équilibre, on le retrouve aussi dans l’esprit de la collection qui mêle judicieusement le look élégant et le confort, le tailoring fluide et le sportswear luxueux, le tout dans une gamme de teintes fluo nous rappelant l’esthétique et l’énergie des années 80 pour ceux qui s’en rappellent encore. Une façon de convoquer l’énergie créative de cette décennie pour mieux imaginer celle qui vient.

« Les années 80 ont été un moment magique, une explosion de créativité, de fantaisie et d’argent, qui est venue juste après des années 70 très difficiles. Je ne sais pas si, après la pandémie, nous entrerons dans des conditions similaires. Je l’espère certainement« , s’est-exprimé Giorgio Armani.

© Emporio Armani

ACT N°1 – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Act N°1 - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Fidèles à leur penchant pour la déconstruction et les associations audacieuses, le duo de designers du label ACT N°1 Galib Gassanoff et Luca Lin a revisité les classiques du vestiaire de l’homme avec une forte dose de théâtralité et de mélange de genres.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Un pardessus en tulle noire transparente porté sur une chemise bleue en soie; une chemisette de nuit femme rouge greffée sur le devant d’un costume noir et qui virevolte au gré des pas du mannequin; un maillot de bain rouge pour femme à l’imprimé représentant ce qui semble être des paysages orientaux se porte comme une seconde peau sur un pantalon large et fluide; la collection dégage à la fois une sensualité langoureuse et une esthétique extravagante, à mi-chemin entre créativité et portabilité.

© ACT N°1

Andrea Pompilio – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Andrea Pompilio - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

C’est un voyage intime et privé que celui d’Andrea Pompilio qui, pour l’Automne/Hiver 2021-2022, nous amène à New York dans les années 90. La diversité de la ville qui ne dort jamais et sa totale liberté d’expression lui ont tellement marquées qu’il lui dédie cette collection nommée “All Inclusive”.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

C’est un déjà vu de ma vie passée à New York au début des années 90, lorsque je travaillais chez Calvin Klein, un moment très important pour moi d’un point de vue créatif, mais il n’y a pas de nostalgie. Il ne s’agit pas d’un désir de revenir au clubbing, mais plutôt de la liberté totale que nous avons ressentie dans ces moments, de se dessaisir de nos responsabilités quotidiennes. Je me bats pour la liberté et la diversité, et c’est pourquoi j’ai appelé la collection “All Inclusive” – et pas dans le sens d’une boisson gratuite. Je me souviens de ces moments où un melting-pot d’individus se rencontraient et étaient tous égaux, sans aucune différence de statut social ou financier”, se souvient avec émotion Andrea Pompilio.

© Andrea Pompilio

N°21 – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
N°21 - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

À une époque aussi incertaine, Alessandro Dell’Acqua, le directeur de création de N°21, aborde le désir de revenir, ou se projeter dans le futur, à une époque où l’on peut s’habiller librement sans ignorer le sentiment de confort qui est devenu un besoin primordial au cours de l’année écoulée.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Sa collection a été inspirée par le travail du designer, architecte et photographe italien Carlo Mollino, notamment par l’approche voyeuriste et les sujets érotiques représentés dans les images Polaroid de l’italien.

Il cherche à équilibrer l’extérieur et l’intérieur, un subtile érotisme et la discrétion comme s’il voulait ramener la physicalité après des mois de distanciation sociale forcée. Dans cette ambiance de transgression, Dell’Acqua a imaginé une garde-robe pour les hommes qui cassent les restrictions et les couvre-feux, en révélant leur part de peau via des hauts en dentelle à porter avec des longs manteaux ou en dessous d’un pull.

Dell’Acqua aime également que les hommes soient à l’aise pour exprimer leur sensualité naturelle ainsi que leur fragilité. Et cette part vulnérable de la masculinité se reflète dans les tricot doux d’inspiration folklorique ou dans des pulls en mohair surdimensionnés.

© N°21

Woolrich – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Woolrich - Automne-Hiver 2021 - Milan Fashion Week
Ligne Charming Versality

Pour présenter sa collection Automne/Hiver 2021-2022, Woolrich a choisi de mettre ses modèles devant un fond représentant différents paysages urbains et montagneux, mettant en évidence la polyvalence de ses créations.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Fonctionnalité, confort et polyvalence sont les trois mots d’ordre au cœur de cette collection. Celle-ci met également l’accent sur la capacité d’adaptation de ses vêtements pour faire face à des conditions météorologiques et la notion de durabilité.

Trois lignes différentes ont été montrées dans cette collection. La première est la ligne Charming Versatility qui inclut la surchemise Deepsix pour homme faite de nylon recyclé hydrofuge et duvet recyclé très léger pour une performance et un confort largement optimisés. Cette ligne est disponible dans des teintes minérales subtiles de bleus froids et de beiges chauds.

Iconic Performance est destinée à des conditions climatiques extrêmes. Elle est l’aboutissement d’un partenariat entre Woolrich et GORE-TEX, incluant, entre autres, la parka High Tech Wool Like Parka pour hommes, fabriquée à partir de la technologie Infinium de GORE-TEX, un tissu extrêmement léger, coupe-vent, résistant à l’eau et remarquablement respirant. Ces pièces de cette ligne mettent aussi en évidence des détails utilitaires qui augmentent la protection, tels le duvet 750 FP 90/10 procurant une chaleur inégalée, des capuches plus larges, des coutures soudées et des poches surdimensionnées.

La troisième et dernière ligne est Authentic Comfort qui revisite les archives et les tissus emblématiques de la marque. La veste camouflage Mountain Cotton et la surchemise Barrier, toutes deux en coton ciré britannique Millerain résistant à l’eau tandis que la veste Sierra Knitted Jacket est une nouvelle réinterprétation de l’iconique gilet Aleutian.
Des manches détachables en microfibre ont été ajoutées à cette pièce très populaire pour plus de confort et d’adaptabilité aux conditions climatiques. Les pièces de Authentic Comfort se déclinent dans une palette d’inspirations militaires d’olives claires, de beiges et d’oranges brûlés.

© Woolrich

Z Zegna – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Z Zegna - Automne-Hiver 2021 - Paris Fashion Week

Le confort luxueux et l’estompage des frontières entre vêtements intérieurs et extérieurs déjà abordés dans la collection Automne/Hiver 2021-2022 de Ermenegildo Zegna trouvent leur alter-ego dans celle de Z Zegna, la ligne décontractée et contemporaine de la maison de luxe italienne. La différence entre les deux serait sans aucun doute le prix, l’attention portée aux détails est cependant la même.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Alessandro Sartori a relevé ce défi de trouver un équilibre entre l’intérieur et l’extérieur, en tirant parti de son expertise de la couture et des expérimentations textiles de Zegna.

Les classiques du vestiaire masculin ont été réinventés et réaménagés pour répondre aux nouveaux besoins du monde d’aujourd’hui. Les cardigans montrent des silhouettes allongées enveloppant le corps; les pièces d’extérieur surdimensionnées révèlent des coupes carrées et raccourcies. Une nouvelle veste à épaules cardigan à coupe carrée est associée à un pantalon plissé doux comme nouvelle proposition de costume. Les chemises sont redimensionnées en sur-chemises et sur-vestes”, expliquent les notes de la collection.

En trente cinq looks, Z Zegna met l’accent sur les vêtements d’extérieur, avec des pièces prêtes pour les froides journées d’hiver, tout en focalisant sur l’aspect durable et écologique. Ainsi, les doudounes ont été remplis de rembourrage recyclés, tout comme 75% des matières utilisées dans la collection sont issues de matériaux de recyclage. La laine TECHMERINO est également utilisée pour créer les pièces d’extérieur multipoches hautement fonctionnelles avec une structure ripstop tandis que des coutures invisibles thermo-scellées offrent une protection supplémentaire contre les soubresauts du temps.

© Z Zegna

A-COLD-WALL* – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
A-COLD-WALL - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

Dans le passé, Samuel Ross s’est toujours plongé dans des sujets assez profonds et stimulants: la relation entre modernisme, traditionalisme et utilitarisme pour concevoir les collections de A-COLD-WALL*. Mais en cette période difficile et d’incertitude pour tous les créateurs anglais, aussi bien dûe à la pandémie qu’à cause du Brexit, Samuel Ross a préféré cette saison se focaliser sur des messages optimistes et légers.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Ainsi, sa collection s’ouvre sur une série de looks blancs immaculés qu’il décrit comme imprégnés d’un “esprit plus positif et optimiste”.

L’approche plus pragmatique et une attitude décontractée trouvent aussi leur écho dans la collection, notamment à travers des pièces de tricot côtelées qui inspirent du confort et ceux inspirés du sportswear, tout comme un look pyjama plissé qui transcende les vêtements de détente ou un costume marron déconstruit et fluide.

Samuel Ross introduit aussi à cette occasion plusieurs collaborations annoncées comme des pièces très recherchées : une gamme particulièrement séduisante de vêtements d’extérieur créée avec Mackintosh, des lunettes de soleil avec RETROSUPERFUTURE ainsi que plusieurs paires de chaussures collaboratives notamment avec Dr Martens.

© A-COLD-WALL

Kb Hong – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Kb Hong - Automne-Hiver 2021 - Milan Fashion Week

Depuis ses débuts à la Fashion Week de Milan l’année dernière, la marque chinoise Kb Hong, du groupe K-Boxing, affiche clairement ses ambitions sur la scène internationale à travers ses créations luxueuses et avant-gardistes.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

En dépit de la crise sanitaire qui frappe durement tous les acteurs de la mode mais aussi la Fashion Week de Milan – son calendrier a fortement été raccourci avec seulement trente-neuf collections présentées – Kb Hong revient pour la seconde fois à Milan avec un show diffusé en direct filmé sur les plages de Jinjiang, à la périphérie de Quanzhou.

Intitulée “New Dawn”, sa collection automnale, épurée et soignée, combine l’ADN de la marque avec la culture traditionnelle chinoise pour célébrer le début d’un nouveau voyage dans sa vision séculaire.

Une telle introspection se traduit par la réinterprétation des classiques du vestiaire masculin avec une attention soignée des détails et l’utilisation des tissus italiens luxueux. Les clins d’œil à la tradition chinoise sont plutôt discrets, reflétés par exemple dans un simple col mandarin ou exprimés à travers du rouge, couleur étroitement associée à l’image de l’Empire du milieu, ou des motifs abstraits.

Avec son élégance discrète et son niveau de savoir-faire, la collection a fourni un excellent exemple de la nouvelle mode Made in China, associant à la fois l’esthétique traditionnelle chinoise, l’élégance italienne, et les tendances contemporaines.

© Kb Hong

K-Way – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
K-Way - Automne-Hiver 2021 - Milan Fashion Week

Un an après avoir défilé au salon international de la mode masculine Pitti à Florence, K-Way fait ses débuts sur la scène milanaise dont le show, sans public cela va de soi, a été retransmis en direct depuis les nouveaux locaux de 4 000m² à Milan de BasicNet, le groupe Turinois qui l’a acquis en 2004 et qui possède aussi, entre autres, Kappa, Robe di Kappa, Superga, Sebago…

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Pour son premier défilé milanais, K-Way a choisi de mettre en avant sa ligne premium “R&D”, lancée sur le marché à l’automne dernier.
C’est l’occasion pour la marque sportswear de montrer sa montée en gamme, illustrée par sa récente collaboration avec la maison de haute couture FENDI.

En 38 silhouettes dont la majorité pour hommes, la marque poursuit son propos mode avec des propositions qui s’éloignent de son héritage de vêtements imperméables qui l’a mondialement rendu célèbre. Ainsi, parmi les pièces fortes, on trouve des pantalons cargo en cuir nappa – une matière inédite pour la marque – des vestes en gabardine de coton à carreaux écossais, des doudounes matelassées réversibles (rayures ou couleur pleine d’un et tartan de l’autre), des pulls en laine, des coupe-vent rayés à l’esprit tailoring ou encore de la maille torsadée au confort douillet indéniable.

Des looks percutants qui confirment que la marque est sur la bonne voie, appuyée par des chiffres solides qui échappent aux effets dévastateurs de la crise sanitaire. “K-Way a connu la meilleure performance de nos marques, 2019 a été une année extraordinaire et l’année 2020 a été un peu compliquée mais nous avons fait mieux que prévu, vu les circonstances”, a déclaré Lorenzo Boglione, vice-président des ventes du groupe.

© K-Way

SOLID HOMME – Automne/Hiver 2021-2022 – Milan Fashion Week

/
Solid Homme - Automne-Hiver 2021-2022 - Milan Fashion Week

SOLID HOMME est une autre marque de la créatrice Sud-Coréenne Woo Youngmi dont son label de luxe Wooyoungmi défile depuis des années à la Paris Fashion Week.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺