Louis Vuitton

Cap sur Shanghai pour Louis Vuitton Printemps/Été 2021, avant Tokyo

/
Louis Vuitton - Printemps-Été 2021 - Shanghai

Durant les fashion weeks digitaux de Milan et de Paris, quelques maisons résistantes (Etro, Jacquemus, Dolce & Gabbana) ont misé sur le défilé physique pendant qu’une grande majorité de marques préféraient le format digital.

Bien qu’elle fût présent sur le calendrier parisien, la maison Louis Vuitton ne présentait qu’une très courte vidéo de 3m45 mixant des prises de vue réelles et des animations montrant les préparations et le chargement de la collection PE21 de Virgil Abloh sur un cargo, en direction de la Chine. Une petite mise en bouche avant la grande date qui a finalement eu lieu à plusieurs milliers de kilomètres de la Ville Lumière, plus exactement à Shanghai.

Devant un public de près d’un milliers de personnes amassées sur les quais de la rivière Huangpu et diffusée en même temps en direct sur internet sur les réseaux sociaux de la marque, la collection est comme une petite pause, un parenthèse et un semblant retour à la normale dans un contexte sanitaire difficile.

Ainsi, sur les docks du Bund en bordure du fleuve qui traverse la mélagopole, étaient disposés plusieurs dizaines grands containers rouges estampillés LV sur lesquels, furent posés des personnages cartoonesques gonflables désormais familiers – Zoooom et ses amis – les mascottes de cette collection et vedettes du dessin animé bande-annonce.
Sur fond de performance de l’artiste de pop coréenne Hyukoh, suivi d’un concert de Lauryn Hill projeté sur un énorme écran placé directement à l’intérieur d’un container, la collection est coupée en deux parties avec dans un premier temps 28 silhouettes issues de la précédente collection Automne/Hiver 2020 et remasterisées (entre tenues de businessman réinventées, découpes géométriques et imprimés nuages surréalistes), puis 60 silhouettes de la collection Printemps/Été 2021.

Pour cette seconde partie qui concerne la prochaine saison, Virgil Abloh mise sur des silhouettes plus dynamiques, à la palette de couleurs pop-acidulée.

On y retrouvait alors le goût de l’Américain pour l’hybride (les hoodies à carrure aux airs de vestes de costume ou les couleurs du drapeau du Ghana où est originaire son père côtoient les monogrammes Louis Vuitton), pour le luxe décomplexé, ou pour le confort street (les pantalons de costumes coupés comme des baggys). Le tout sans perdre de vue les codes de la maison.

La collection s’est terminée avec la sortie de la star de la K-Pop Kris Wu, ex-membre du groupe de K-pop EXO, en costume blanc cassé, portant sur le dos un gigantesque personnage gonflable qui rejoint d’autres mascottes de la collection, révélant un univers d’émerveillement enfantin et onirique du designer.

Le drop 1 de la collab LV² de Nigo x Virgil Abloh pour Louis Vuitton dévoilé

Nigo x Virgil Abloh - Louis Vuitton LV²

Annoncée depuis plusieurs mois, la collab entre Virgil Abloh et le créateur japonais culte Nigo, fondateur des marques A Bathing Ape, pour Louis Vuitton vient de voir son premier drop dévoilé.

Déjà très friand des collaborations avec ses amis d’artistes lorsqu’il est à la tête de son propre label Off-White, Virgil Abloh continue à faire ce qu’il affectionne à son arrivée à la maison Louis Vuitton.

Nigo x Virgil Abloh - Louis Vuitton LV²

Après deux ans en tant directeur artistique de l’univers masculin de la marque phare du group LVMH, Virgil Abloh dévoile sa première collaboration, née d’une longue camaraderie.

Pour cette collab baptisée LV², le designer de l’Illinois pluridisciplinaire et le fondateur d’Human Made mettent leurs approches individuelles pour la maison française de maroquinerie de luxe.

La collab très complète et qui sera déclinée en plusieurs drops couvre tous les besoins, allant du PAP à la maroquinerie, en passant par des souliers et même horlogerie. La collection dont le premier drop vient juste d’être dévoilé fusionne les éléments de langage des deux créateurs, sur fond des codes iconiques de la maison Louis Vuitton.

Outre les pièces de PAP qui focalise sur le dandy britannique, le denim et le tailoring, on retrouve ici les sacs vedettes de Louis Vuitton dont le Keepall qui, structurellement, restent inchangés mais revisités avec de nouvelles versions du monogramme et du damier.

La collab met également en vedette le canard “LV Made”, – clin d’oeil au logo de la marque “Human Made” fondée par Nigo en 2010 – qui se retrouve sur le cadran de la montre “Tambour Horizon” ou sur le petit porte-monnaie à fixer sur les anses des sacs issus de la collection.

Le drop 1 de la collection Nigo x Virgil Abloh – Louis Vuitton LV² est maintenant disponible dans certaines boutiques de Louis Vuitton et sur son eShop.

La collection LV² de NIGO et Virgil Abloh pour Louis Vuitton se dévoile en images

Virgil Abloh x Nigo - Louis Vuitton

L’annonce de leur collaboration avait déclenché, en décembre dernier, un tsunami d’engouement et de spéculations sur les réseaux sociaux, préconisant une ferveur vis à vis de l’une des collections les plus attendues de l’année.

View this post on Instagram

𝓛✌🏾² ✨ ~ link in bio

A post shared by @ virgilabloh on

Après presque trois mois d’interminable d’attente, les premières images de la collection “LV²” – ce nom qui s’apparente à un code secret s’annonce comme un clin-d’œil à l’approche de conception double adoptée par ses créateurs – de Virgil Abloh et NIGO pour Louis Vuitton ont été dévoilées, mettant fin aux théories et hypothèses qui circulent depuis des mois sur la toile.

Invité d’honneur de la collection, le créateur japonais NIGO, fondateur du label A Bathing Ape et grand influenceur du monde streetwear, avait mis à jour nombre de ses références et codes pour l’homme Louis Vuitton.

Inspirée par le “dandy” britannique, la collection dit adieu au streetwear pour se focaliser sur le tailoring. Ainsi, le vestiaire s’approprie les codes de la Maison française pour imaginer des silhouettes raffinées et sophistiquées se réunissent les univers de NIGO et de Virgil Abloh.

On retrouve l’emblématique motif “Damier” du malletier français, remixé ici en oversize et en patchwork. Appliqué sur les costumes, la nouvelle version du “Damier” apporte à ces dernier une dimension moderne à leur forme classique. Le très reconnaissable logo “LV” de Louis Vuitton est également revisité en “LV Made”, imaginé d’après l’esthétique du label “Human Made” du designer japonais.

La capsule LV² de NIGO et Virgil Abloh pour Louis Vuitton débarquerait probablement cet été.

Louis Vuitton confirme son partenariat pluriannuel avec le NBA

Louis Vuitton x NBA

Louis Vuitton a récemment signé un partenariat pluriannuel avec le NBA (National Basketball Association). Le partenariat comprend la création de la malle trophée officielle de la ligue de basketball ainsi qu’une capsule de vêtements et d’accessoires conçues par Virgil Abloh.

Le NBA rejoint ainsi la longue liste de partenariats dans le domaine du sport de maison de luxe française qui inclut notamment l’America’s Cup, la Coupe du Monde de la FIFA, la Coupe du Monde de Rugby, le tournoi de tennis de Roland-Garros, mais aussi Riot Games, le fabricant de le jeu vidéo en ligne “League of Legends”.

Le partenariat avec le NBA marque la toute première collaboration entre Louis Vuitton et une ligue sportive nord-américaine. Une annonce qui coïncide avec l’arrivée, pour la première fois de l’histoire, de la NBA en France qui a vu les Milwaukee Bucks s’affronter contre les Charlotte Hornets le 24 janvier dernier à l’AccorHotels Arena à Paris – un match historique qui a vu la victoire des Bucks, leaders de la NBA, à 116-103.

Parallèlement à l’annonce du partenariat, Louis Vuitton a dévoilé la malle trophée officielle de la ligue de basketball. Fabriquée dans les ateliers historiques de la Maison situés à Asnières, la malle en toile Monogram Louis Vuitton sera rehaussée de rivets traditionnels en laiton et aura une doublure de microfibre dans le bleu de la marque NBA. Cet objet exceptionnel, entièrement réalisé sur mesure, servira d’écrin pour le trophée Larry O’Brien qui sera décerné en juin prochain à l’équipe victorieuse lors de la cérémonie de clôture du championnat de la saison NBA 2019-20.

Louis Vuitton x NBA

Louis Vuitton et la NBA sont tous deux de véritables icônes et leaders dans leur domaine respectif, et cette collaboration promet des moments exceptionnels qui forgeront des souvenirs historiques”, a déclaré Michael Burke, Président-directeur général de Louis Vuitton. “Partenaire de longue date des trophées les plus prestigieux au monde, Louis Vuitton est fier de perpétuer cette tradition en s’associant aujourd’hui à un événement aussi emblématique. Car la Victoire voyage, elle aussi, avec Louis Vuitton !”.

Ce partenariat souligne l’authentique synergie entre la NBA et Louis Vuitton, deux institutions qui partagent des valeurs communes telles que la tradition et la transmission. C’est une occasion unique de faire découvrir la récompense ultime de notre championnat à nos fans du monde entier”, a rajouté Mark Tatum, Sous-Commissaire et Chef des Opérations de la NBA.

Également, dans le cadre de ce partenariat, Louis Vuitton dévoilera une collection capsule de bagages, de vêtements et d’accessoires en édition limitée qui devrait être lancée en octobre prochain. La collection de vêtements, selon les rumeurs, devrait être inspirée de trois moments clés de la vie des athlètes: la conférence de presse, le match et les voyages.

Louis Vuitton – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

/
Louis Vuitton - Automne-Hiver 2020-2021 - Paris Fashion Week

Chez Louis Vuitton, c’est véritablement une ode au costume qui confirme la prédiction de Virgil Abloh de la mort du streetwear en 2020.

Ainsi, sur fond d’hommage à Magritte, par conséquence au surréalisme, que le créateur américain livre sa propre réflexion sur l’allure traditionnelle et formelle du vestiaire masculin.

Maintenant que j’ai en quelque sorte fait ma déclaration sur la façon dont je voulais moderniser la marque, cela correspond davantage à la tradition”, a expliqué Abloh.

L’homme Louis Vuitton affronte l’hiver prochain en costumes fittés, associés à des chemises ajustées, aux pantalons feu de plancher qui flattent la bottine pointue quand ils ne laissent pas de place aux manteaux de fourrure, aux gros chandails et autres blousons floqués du monogramme maison.

Si l’allure classique domine certe la collection, la fantaisie et cette petite touche d’élégante excentricité infusent sur les pièces la créativité de Abloh. Ici, une salve de grands volants retrouvée sur les cols, les manches et les poches; là, de très belles scènes de nuages s’impriment sur une série de pièces faisant de jolis clins-d’oeil à l’univers du peintre surréaliste belge.

© Photos : Louis Vuitton

Louis Vuitton – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

/
Louis Vuitton - Printemps-Été 2020 - Paris Fashion Week

Pour sa troisième collection Louis Vuitton, certainement l’un des plus attendus de la PFW, Virgil Abloh n’a pas besoin de se déplacer très loin. En effet, il a investi la pittoresque Place Dauphine, sur l’île de la Cité, à deux pas du siège social de la griffe parisienne. Les habituels joueurs de pétanque ont été “délogés” et ont été remplacés par une foule compacte venue applaudir la star aux quatre millions d’abonnés sur instagram et une cohorte de jeunes modèles aux allures branchées.

Au son de Quatre Saisons de Vivendi, jouées par un orchestre, Virgil Abloh célèbre la beauté des fleurs – ce thème est non sans rappeler celui de son propre label Off-White présenté la veille – qui se retrouvent propulsées sur de nombreuses silhouettes. Des fleurs imprimées sur une longue tunique/chemise en soie, associée à un très large pantalon en toile de parachute; de bouquets de fleurs séchées remplissant un sac en filet; de formes de coquelicots géants en all-over sur un imperméable en plastique et des fleurs brodées sur le bas d’un trench, sur un sac week-end, des bottes ou sur des gants. De manière inattendue et audacieuse, de petits chrysanthèmes ont été servis pour composer un minuscule gilet en forme de H, porté sur un costume blanc.

Quand ce ne sont pas des fleurs, ce sont leurs couleurs magnifiquement retranscrites sur les vêtements. Du lilas, de l’orange, du fushia, du cyan, du jaune or, du bleu dragée… se sont associés à des tons neutres pour accentuer du contraste.

L’ambiance était bucolique et les silhouettes sont empreintes pleines de douceur. Une douceur qui s’exprime également dans des longueurs et des volumes inédits, amplifiant par la même occasion le nouveau romantisme de l’homme Louis Vuitton.

© Photos : Louis Vuitton

Retour sur la première campagne de Virgil Abloh pour Louis Vuitton

/
Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019

Dévoilée en trois vagues, entre janvier et mars derniers, la première campagne de Virgil Abloh pour Louis Vuitton met en lumière ses convictions et ses valeurs fondamentales par l’intermédiaire de différents visuels très percutants. Retour en images sur cette première campagne de marketing de la maison de luxe française signée par un artiste et designer talentueux.

Petite enfance, enfance et adolescence”, signé Inez & Vinoodh, est le premier chapitre de la saga. Il met en scène le souvenir de l’enfance, à travers une allégorie de l’innocence, et les différents stades de développement de l’enfant qui permettent de construire sa personnalité d’adulte. Alieyth, 3 ans, Jack, 2 ans, Leo James Davis, 7 ans, Evan Rosado, 12 ans, Prince Deboskie, 15 ans, et Luke Prael, 16 ans, incarnent chacun une période de la pré-adolescence et l’adolescence.

Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019
Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019

Le second volet, baptisé “The Painter’s Studio”, s’inspire de la peinture à l’huile du peintre réaliste Gustave Courbet, datant de 1855. Signée Mohamed Bourouissa, la campagne montre Virgil Abloh aux côtés de plusieurs membres de son équipe, d’amis et de mannequins portant chacun un look de la collection Printemps/Été 2019 de Louis Vuitton.

Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019

School Teens”, l’ultime épisode, est le fruit d’une collaboration avec le photographe Raimond Wouda. Les clichés mettent en exergue “la communication entre adolescents. Des interactions en groupe fondamentales dans le passage à l’âge adulte”. Des adolescents ont été ainsi présentés en situations de groupe, chacun portant un t-shirts color block, faisant là écho au défilé de Virgil Abloh pour la saison.

Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019
Louis Vuitton x Virgil Abloh Printemps-Été 2019

Louis Vuitton – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/
Louis Vuitton Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

C’était un secret de polichinelle bien avant que Virgil Abloh ait fait planter, pour le besoin de sa nouvelle collection pour Louis Vuitton, une immense tente au Jardin des Tuileries, sous laquelle est reconstitué le décor de l’incroyable et effervescent Lower East Side de New York.
Son hommage à Michael Jackson, the King of Pop, a été confirmé par l’invitation du défilé : un gant blanc incrusté de cristaux Swarovski.
Avec en toile de fond le magnifique skyline de Manhattan et sur les tubes du Roi de la Pop réinterprétés majestueusement par un groupe de jazz, les nouvelles propositions de couture d’Abloh se suivent dans des tons gris, comme l’asphalte, noirs et argentés avant d’évoluer vers une palette plus colorée, marquée par du beige, blanc, camel, rouge, jaune et de violet. Une palette qui reflète sans aucun doute les lumières nocturnes des gratte-ciels de Manhattan et le paysage d’automne du Lower East Side que représente le décor.
Les silhouettes que propose Virgil Abloh sont enveloppantes, coupées dans des matières qui inspirent du confort : feutre de laine, peau de mouton, peau d’agneau et cuir nubuck. Des écharpes et doudounes matelassés soulignent un jeu de volume tandis que la superposition des pièces ajoute une construction très intéressante appuyée sur des proportions différentes. Plusieurs références à Michael Jackson se trouve dans les vestes de voyage ornées de cristaux, dans des influences militaires prisées par le génie de la musique, dans l’imprimé d’un t-shirt reproduisant les pieds de danse de MJ ou dans la carte de l’Afrique – clin-d’œil à la chanson “We are the World” écrite par Michael Jackson et Lionel Richie pour collecter des fonds pour lutter contre la famine en Éthiopie – qui enjolive un super pull aux effet satinés.
Les derniers looks de la collection ont repris les couleurs des drapeaux de toutes les nationalités de son équipe du studio, histoire de célébrer l’espoir, la paix et l’ouverture à l’heure où un peu partout dans le monde, des voix populistes réclament le rétablissement ou la fermeture des frontières.

Une malle en titane de Louis Vuitton à 27 000 dollars pour protéger votre champagne le plus précieux

Louis Vuitton Malle à Champagne Titanium

Si vous avez en votre possession une Louis Roederer Cristal “Gold Medalion” Orfevres Limited Edition Brut Millesime, une Boerl & Kroff Brut, une Dom Perignon White Gold Brut ou toute autre bouteille de champagne à laquelle vous tenez comme à la prunelle de vos yeux, vous devriez tout de même trouver un contenant à la hauteur de sa valeur pour l’accueillir ou la transporter.
Ne cherchez pas plus loin car Louis Vuitton a pensé à vous, gentleman à la poche bien garnie et qui ne lésine pas sur ses moyens pour conserver ses biens précieux.
27 000 dollars est le prix à débourser pour cette malle de Louis Vuitton pour loger une bouteille de champagne. Pour justifier un tel prix, la maison française de maroquinerie de luxe a utilisé l’une des matières les plus résistantes et précieuses : le titane.
Issue de la collection Monogram Titanium inspirée de la science-fiction où domine le gris titane, la malle est dotée d’un revêtement métallique brillant en titane gravé en all-over du célèbre monogramme LV. Les quatre coins de la malle sont en cuir crème martelé à la main, tout comme ses bordures et serrures en ruthénium légèrement plus foncées que le titane monogrammé.
À l’intérieur, la malle possède un revêtement en cuir beige qui épouse parfaitement la forme d’une bouteille de champagne. En-dessous, se loge un soufflet de rangement pour d’autres petits accessoires.

Louis Vuitton Malle à Champagne Titanium
27 000 dollars, soit près de 5 fois plus cher que les valises en cuir et en toile de la marque mais quand on aime, on ne compte pas, n’est ce pas ?

Louis Vuitton – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/
Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week

Le premier défilé de Virgil Abloh en tant que directeur artistique des collections homme de Louis Vuitton est le Moment fort du calendrier parisien, comme celui très attendu de Kim Jones pour Dior Homme qui avait eu lieu deux jours plus tard.
Au-delà du casting 5 étoiles et de la présence, au premier rang, de nombreuses célébrités et amis de ce roi du streetwear de luxe : A$AP Rocky, Rihanna, Naomi Campbell, le clan Kardashian-Jenner, Kanye West ou Bella Hadid, la collection est un véritable statement, prônant la diversité.
Sur toute la longueur des jardins du Palais Royal est installé un impressionnant podium multicolore aux couleurs de l’arc-en-ciel qui contraste fortement avec les premiers looks entièrement blancs portés par des mannequins noirs. La couleur arrive progressivement sur des tenues taupes avant d’exploser avec du turquoise, du jaune fluo, du vert, du rouge et aussi avec des effets marbrés multicolores et des imprimés fleuris.
Ambassadeur du streetwear à l’adresse des Millenials, le créateur d’origine ghanéenne amène ici ce qu’il connaît de mieux. Cette grande tendance, tout comme le workwear, se retrouvent sur des pantalons cargo larges, des t-shirts transparents, des parkas XXL, des gilets zippés aux multi-poches portés sur des chemises, sans oublier les sneakers, un domaine qu’il connaît bien.
Virgil Abloh revisite également nombre d’accessoires stars de la maison, comme l’emblématique Keepall se parant de larges chaînes aux reflets transparents, véritable renouveau de la ligne d’accessoires du malletier français de luxe.


Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week

© Louis Vuitton

Louis Vuitton lance sa toute première collection de parfums pour hommes

Louis Vuitton - Première ligne de parfum pour Homme

En septembre 2016, soixante-dix ans après son dernier parfum Eau de voyage, le malletier de luxe français Louis Vuitton renouait son amour pour la parfumerie lançait une collection de sept fragrances féminines, créée par le grassois Jacques Cavallier Belletrud, nommé maître parfumeur de la Maison en 2012.
Presque deux ans plus tard, la collection olfactive de Louis Vuitton s’agrandit avec avec les tous premiers jus… pour homme – une première dans l’histoire de la Maison. Signés eux-aussi par Jacques Cavallier Belletrud – à qui l’on doit par ailleurs et entre autres comme Acqua di Giò de Giorgio Armani (1996), Opium pour Homme d’Yves Saint Laurent – ces cinq parfums masculins ont des noms évocateurs d’évasion et d’aventures : L’Immensité, Nouveau Monde, Orage, Sur la Route et Au Hasard. Un éloge du voyage qui rappelle les premiers amours du fondateur.
Pourquoi 5, le nombre des fragrances de la collection, et pas 7 comme celui réservé au gent féminin ? Il s’agirait tout simplement du chiffre préféré du grassois, tout comme toutes les formules conservées à l’atelier de créations olfactives Louis Vuitton de Grasse se terminent par le chiffre 5. Les notes douces et riches de ces parfums sont autant une véritable invitation au cœur de la nature, du pamplemousse et de l’ambroxan boostés par du gingembre extrait au CO2 pour l’un, du cacao et du safran pour l’autre ou encore du patchouli, de la bergamote et du vétiver pour un troisième. Des parfums qui parlent aussi bien aux hommes épris d’aventures et d’odeurs du monde, aux nomades qu’à ceux qui sont en quête de fraîcheur.
Minimaliste, les flacons, quant à eux, sont d’une simplicité désarmante. Leurs courbes épurées et élégantes semblent résumer à elles seules le raffinement de la Maison Vuitton.

Louis Vuitton - Au Hasard Louis Vuitton - L'Immensité Louis Vuitton - Nouveau Monde Louis Vuitton - Orage Louis Vuitton - Sur La Route
Il faudra attendre la fin de ce mois, le 31 mai, avant de pouvoir acquérir l’un d’entre eux dans les boutiques de la marque et chez les parfumeurs agréés.

Une Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton customisée dévoilée

Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom

Avec la nomination de Virgil Abloh, fondateur et directeur de création de Off-White, à la tête des collections hommes de Louis Vuitton, on attend tôt ou tard une customisation de Air Jordan 1 – une silhouette qu’affectionne particulièrement le créateur qui l’a revisité à plusieurs reprises – à la sauce de la maison française de maroquinerie de luxe.
Et cette customisation, elle arrive plus tôt que prévu mais pas de manière officielle. En effet, un artiste newyorkais du nom de Ceeze s’est récemment associé avec le service de customisation de sneakers Relevant Customs et richierange pour revisiter cette iconique silhouette de Jordan Brand à l’image de Louis Vuitton.
On retrouve ainsi une Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton avec une empeigne couverte presqu’entièrement de la fameuse toile monogram marron LV. Plusieurs détails rappelant ceux déjà utilisés dans le passé par Virgil Abloh dans ses collaboration avec Nike, tels les coutures apparentes sur le Swoosh ou les inscriptions sur la midsole blanche et sur le côté intérieur, ici LOUIS d’un côté et Off-Louis for CEEZE « Air Jordan 1 » de l’autre.

Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom Air Jordan 1 Off-White x Louis Vuitton Custom
Seules 10 paires de la sneaker ont été réalisées et seront disponibles sur le site de Ceeze, à partir du 14 avril, pour une modique somme de 4 000 USD.

Louis Vuitton – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/
Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

Après sept années chez Louis Vuitton, Kim Jones livre sa dernière collection masculine en cet après-midi de la troisième jour de la Paris Fashion Week.
Sous une tente plantée au beau milieu du jardin du Palais Royal et dans une atmosphère survoltée, de nombreuses célébrités et amis du créateurs sont venus applaudir celui qui a su révolutionner la mode masculine de la maison. Au premier rang, se trouvaient entre autres Victoria, David et Brooklyn Beckham, Neymar Jr, Xavier Dolan, Joe Jonas, Gwen­do­line Chris­tie, Stefano Pilati, Virgil Abloh ou Craig Green.
Devant ce parterre éclectique, le créateur londonien nous fait de nouveau voyager, lui qui est un voyageur infatigable, marqué par une enfance nomade. Au programme: des chemises, imperméables et leggings aux imprimés réalisés à partir des photographies aériennes du Keyna, des pantalons souples et fluides doublé d’organza, des leggings et shorts monogrammés, de multiples manteaux et parkas – les uns ont des doublures monogrammées, les autres en fourrure camo ou aux effets irisés ou métallisés, et des blousons aux imprimés fleurs de cerisier. Toutes ces pièces sont associées aux bottes hybrides dont les codes sont empruntés à celles de cow-boy et à la randonnée. Quant aux accessoires, l’iconique Monogram fut appliqué avec un aspect titanium et vernis.

Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekLouis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Louis Vuitton - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Louis Vuitton

Louis Vuitton lance la Tambour Horizon, une montre connectée au prix très luxe

Louis Vuitton Tambour Horizon

La maroquinerie de luxe Louis Vuitton a finalement succombé à l’appel des montres connectées. Elle vient de lancer la Tambour Horizon, sa première smartwatch sous Android Wear. Le prochain objet du désir qui détrônera sans doute l’Apple Watch.


Après Montblanc et Tag Heuer, Louis Vuitton est la nouvelle marque de luxe de se lancer sur ce secteur très concurrencé, âprement disputé par plusieurs géants et leaders du marché comme Google, Apple ou encore Samsung.
Pour le lancement de sa Tambour Horizon, Louis Vuitton ne fait pas dans la demi mesure: trois vidéos promotionnelles sur Youtube, une interface spécialement dédiée au produit sur sa page, ainsi qu’une pléiade de célébrités de premier rang, parmi lesquelles: Catherine Deneuve, Jaden Smith (fils de), le top modèle Miranda Kerr, l’acteur et mannequin sud-coréen Gong Yoo…
Alors qu’a-t-elle de spécial cette Tambour Horizon de Louis Vuitton ? La Maison a ainsi relooké sa célèbre montre Tambour qui vient d’ailleurs de fêter ses quinze ans d’existence. Tout en rondeur, la Tambour Horizon est dotée d’un boîtier en acier de 42 mm de diamètre et d’une épaisseur de 12,55 mm et d’un écran tactile AMOLED d’une résolution de 390×390 pixels.

Louis Vuitton Tambour Horizon
Des caractéristiques à pointe
Assemblée entièrement en Californie, l’eldorado de la nouvelle technologie, mais manufacturée en Suisse – “Cette montre connectée, l’une des plus petites du marché, est un condensé de design Louis Vuitton, de savoir-faire horloger suisse et de technologie américaine”, a expliqué Hamdi Chatti, vice-président de la division horlogerie et joaillerie de la marque – la Tambour Horizon intègre plusieurs technologies de pointe, mais relativement standard pour une montre connectée en 2017. La luxueuse montre est équipée d’un écran AMOLED tactile de 1,2 pouces, d’une batterie de 300 mAh, d’une puce Qualcomm Snapdragon Wear 2100 couplée à 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage interne. Elle tourne sous Android Wear 2.0, avec une compatibilité avec iPhone.

Louis Vuitton Tambour Horizon
Le monde de Louis Vuitton à la portée de votre doigt !
Elle est aussi équipée de deux applications spécialement développées par Louis Vuitton: My Flight et City Guide. L’appli My Flight permet de compiler toutes les informations relatives à la réservation de votre vol, vous avertira d’un éventuel retard ou d’un changement de terminal. Quand à City Guide, elle vous informera sur les événements et les lieux à proximité de l’endroit où vous vous trouvez.
La montre connectée est disponible en 6 finitions différentes, avec une interface entièrement personnalisable et sera customisable avec plus de 60 bracelets amovibles, tout comme l’Apple Watch.
Et pour vous offrir cette montre connectée, version de luxe Louis Vuitton, il faudrait débourser une somme bien… salée. Les prix débutent à 2 450 dollars (environ 2 300 euros) pour atteindre 2 900 dollars pour le modèle noir Tambour Horizon Black 42.

Quelles sont les célébrités qui ont succombé à la Supreme x Louis Vuitton ?

David Beckham - Supreme x Louis Vuitton
David Beckham - Supreme x Louis Vuitton

Sortie officiellement le 30 juin dernier et en vente exclusivement dans une poignée de pop-up stores à travers le monde, la collection Supreme x Louis Vuitton a suscité un véritable engouement. Chassées par les fans, les pièces de la collection sont devenues, en quelques heures, de véritables trésors dont les prix se négocient, par des petits malins, à plusieurs dizaines de milliers d’euros sur ebay.
Comme dans tous, il y a des chanceux, aux poches bien remplies, qui arrivaient à mettre la main sur une ou plusieurs pièces et il y a des malheureux – et ils sont nombreux – qui n’ont pas de moyen de s’en offrir. Parmi les chanceux, il y a une catégorie qui n’a pas aucunement besoin de jouer les coudes pour en posséder: les célébrités ! Ceux-là ont également succombé aux sirènes de la Collab Supreme x Louis Vuitton, mais qui sont-ils donc ?

1/. Justin Bieber


2/. Cruz Beckham

#supreme ?

Une publication partagée par Cruz Beckham (@cruzbeckham) le


3/. Madonna

♥️ is Supreme ♥️

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le


4/. Travis Scott

@louisvuitton ON GO

Une publication partagée par flame (@travisscott) le


5/. Le joueur NBA Shabazz Muhammad

Monogram zone ???

Une publication partagée par Shabazz Muhammad (@bazz) le


6/. Le rappeur italien Fedez

Finally! ?? #LVxSupreme

Une publication partagée par Fedez (@fedez) le


7/. La super star chinoise d’Instagram Feifei Fu

Birthday gal?#lvxsupreme

Une publication partagée par Feifei Fu (@ifayfu) le


8/. Le rappeur américain 2 Chainz

Happy Sunday

Une publication partagée par 2 Chainz Aka Tity Boi (@hairweavekiller) le

Supreme x Louis Vuitton, Liste complète de Pop-up Stores

Supreme x Louis Vuitton Pop-up Store

En même temps qu’ils ont dévoilé le lookbook, Louis Vuitton confirme la liste de pop-up stores qui accueillent, depuis le 30 juin et ce, jusqu’au 27 juillet, toute la collection Supreme x Louis Vuitton.
Seules douze villes dans le monde ont reçu ce privilège: New York, Paris, Séoul, Londres, Hawaï, Sydney, Texas, Floride, Vancouver, Californie, Pékin et Tokyo. À Paris, Louis Vuitton a jetté son dévolu sur le 10 de la rue Boucher (Paris Ier), dans l’ancienne boutique de Darty, à deux pas de son siège social.

BEIJING
北京 798
Beijing, China

CALIFORNIA
833 East 3rd St
Los Angeles, CA 90013

295 N Rodeo Dr
Beverly Hills, CA 90210

South Coast Plaza
3333 Bristol St
Level 2, Costa Mesa, CA 92626

233 Geary St
San Francisco, CA 94102

CANADA
Vancouver Hotel
730 Burrard St
Vancouver, BC V7Y 1E4

FLORIDA
Miami Design District Store, 3rd Floor
140 NE 39th Street
Miami, FL 33137

Aventura Mall, Space 2029
19575 Biscayne Boulevard
Aventura, FL 33180

HAWAÏ
Ala Moana Center
1450 Ala Moana Blvd
Honolulu, HI 96814

LONDRES
180 The Strand
London, UK WC2R 1EA

NEW YORK
1 E 57th St
New York, NY 10022

116 Greene St
New York, NY 10012

PARIS
10 Rue Boucher
Paris, France 75001

SEOUL
454 Apgujeong-ro, Gangnam-gu
Seoul, South Korea

SYDNEY
95 Roscoe Street
Bondi Beach, NSW 2026

TEXAS
The Galleria
5175 Western Ave
Houston, TX 77056

TOKYO
C-1, 5-3-18
Minami-Aoyama, Tokyo 107-0062

Supreme x Louis Vuitton, Le lookbook enfin dévoilé

/
Supreme x Louis Vuitton

Supreme vient de dévoiler le lookbook de sa très attendue collaboration avec Louis Vuitton.
Photographié par Terry Richardson, le lookbook rassemble le team skate de Supreme: Rowan Zorilla Tyshawn Jones, Nakel Smith, Sage Elsesser, Jason Dill, Kevin Rodrigues, Mark Gonzales, Vincent Touzery, Kevin Bradley, Sean Pablo, Ben Kadow, Aidan Mackey et Greg Cuadrado, habillés bien entendu de pièces issues de la collection.
Dévoilée en janvier dernier, la collection a suscité, bien avant sa présentation, des rumeurs les plus folles et un engouement phénoménal sur les réseaux sociaux.
Le lookbook a permis d’avoir un aperçu plus complet sur la collection et surtout d’avoir une idée des prix, dans la grande majorité très élevés, des produits: des porte-clés à 195 euros, des vestes en jean à 1 970 euros et la malle sur-mesure vendue pour 30 000 euros.
Les deux partenaires ont annoncé l’ouverture de plusieurs boutiques éphémères dédiées exclusivement à la collection: plus de détails dans ce post.

Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton Supreme x Louis Vuitton

Louis Vuitton – Printemps/Été 2018 – Paris Fashion Week

/
Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week

Deux atmosphères différentes – l’une est la tente transparente dressée, pour l’occasion, au milieu de la cour d’honneur du Palais-Royal, sous laquelle les visiteurs suffoquent, mais heureusement rafraîchis par les brumisateurs installés à la dernière minute et l’autre est l’image des îles paradisiaques (Bora-Bora ou Hawaï ?) suggérée par le thème – et la même chaleur à brûler la peau.
Grand voyageur, Kim Jones amène cette fois encore l’homme de Louis Vuitton sur les routes, vers des destinations toujours aussi belles en cartes postales et riches en références. L’évocation de ces îles enchantées s’exprime dans des imprimés de végétations luxueuses et animaliers, auxquels se fond le logo Louis Vuitton, ornant des t-shirts et chemisettes.
Des tenues de plongée et pour surfeurs réinterprétées, comme les shorts et combinaisons de plongeur, sont aussi un clin d’oeil à ces destinations de rêve. Ces éléments en néoprène sont associés volontiers avec ceux du vestiaire urbain pour créer de nouvelles silhouettes à la fois sportives et contemporaines. Mais il n’y a pas que l’attitude sportswear dans la collection de Kim Jones pour Louis Vuitton. L’homme de Louis Vuitton est aussi un nomade, grand habitué des salons vip des aéroports ou des hôtels haut de gamme. Il aime le confort, sans pour autant négliger le style et Kim Jones l’avait très bien compris. Il répond dès lors à ces exigences en créant des costumes légers, des vestes en sergé nid d’abeilles ou en laine mohair allégée.
L’homme de Louis Vuitton ne sort jamais sans ses accessoires. Le créateur propose une multitude d’accessoires: de sacs à bandoulière aux sacs à dos, en passant par des clutch, bobs…, revisités avec des sangles et cordes d’escalade. Cette nouvelle ligne d’accessoires monogrammée est baptisée Monogram Outdoor.

Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Louis Vuitton Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week

© Louis Vuitton

Louis Vuitton dévoile deux malles qui accueilleront les trophées de Roland Garros

Louis Vuitton - Roland Garros

Dans quelques heures, l’Open de France connaîtra ses deux nouveaux vainqueurs. Pour cette édition 2017, les nouveaux champions homme et femme remporteront les deux prestigieuses trophées logées dans deux malles conçues par Louis Vuitton.
À cette occasion, le malletier de luxe s’offre une visibilité mondiale puisque tous les regards du monde entier se braqueront non seulement sur les coupes, celle de Suzanne-Lenglen et celle des Mousquetaires, qui seront attribuées aux vainqueurs, mais aussi sur ces écrins réalisés à leur mesure.

Louis Vuitton - Roland Garros Coupe des Mousquetaires
Louis Vuitton – Roland Garros Coupe des Mousquetaires

Ces deux malles “trophées” ont été entièrement réalisées à la main dans les ateliers historiques de Louis Vuitton à Asnières. Réalisées en bois de peuplier, à l’instar des malles traditionnelles d’antan, elles ont nécessité des centaines d’heures de travail et sont habillées de la toile Monogram emblématique. Ces écrins sont tous deux équipés des coins et de la serrure en laiton signature. L’intérieur de ces deux malles, en couleur terracotta, évoque la terre battue. Sur le devant, un “V” géant, rappelant les lignes d’un court de tennis, parachève la conception de la malle. D’ici aux finales, Vik Muniz, l’artiste plasticien ayant réalisé l’affiche de Roland-Garros 2017, apportera sa touche personnelle à ces deux écrins qui vont abriter les deux trophées façonnées par l’illustre maison parisienne Mellerio.
Louis Vuitton a toujours accompagné les plus grands explorateurs et pionniers dans leurs déplacements, dont Roland Garros et Suzanne Lenglen eux-mêmes, explique Michael Burke, président de Louis Vuitton. En associant l’élégance à l’innovation, Louis Vuitton a su réinventer en permanence le voyage, à l’image de ce que firent Roland Garros pour l’aviation et Suzanne Lenglen pour le tennis. Après avoir fait voyager les trophées les plus prestigieux du football, du rugby ou de la voile aux quatre coins du monde, nous sommes très fiers de participer à cette édition 2017 de Roland-Garros. C’est un honneur de concevoir ces écrins sur mesure qui transporteront et protégeront deux célèbres trophées du tennis international”, a déclaré Michael Burke, Président de Louis Vuitton.

Louis Vuitton - Roland Garros Coupe Suzanne-Lenglen
Louis Vuitton – Roland Garros Coupe Suzanne-Lenglen

Et pour remettre ces trophées aux vainqueurs, l’organisateur de Roland Garros et Louis Vuitton feront appel à Nicole Kidman qui la remettra au champion de la Coupe des Mousquetaire. Quant à la championne de la Coupe Suzanne Lenglen, ce sera l’acteur suédois Alexander Skarsgård d’avoir ce privilège. A noter que Nicole Kidman et Alexander Skarsgård ont partagé l’affiche de la mini-série américaine Big Little Lies.

Louis Vuitton – Automne/Hiver 2017-2018 – Paris Fashion Week

Louis Vuitton - Paris Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018

Dévoilée sous une tente transparente dressée au milieu du jardin du Palais-Royal, la collection Louis Vuitton par Kim Jones a certainement fait date dans l’histoire de la marque puisqu’elle concrétise, après moult rumeurs sur la toile, sa collaboration avec la marque new-yorkaise Supreme.
Inspiré par New York de la fin des années 1970, début des années 1980, et les artistes en vogue de l’époque, comme Jean-Michel Basquiat, Julian Schnabel, Keith Haring et Andy Warhol, Kim Jones mixe l’attitude casual, d’un brin sportswear, (chemise baseball, pantalons large et baggy…) et le outerwear. Mais le clou de la collection est cette collaboration avec la marque et Supreme qui comprend essentiellement des pièces de maroquinerie portant le monogramme “LV” et la signature du label newyorkais.

 

© Louis Vuitton

La Tourbillon Volant de Louis Vuitton récompensée du Poinçon de Genève

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève

La Fabrique du Temps Louis Vuitton, branche horlogère de la célèbre Maison de maroquinerie de luxe, vient de réussir un tour de force exceptionnel en obtenant sa toute première certification “Poinçon de Genève”, décernée par le plus haut degré du Canton de Genève, pour sa montre Tourbillon Volant.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
En obtenant la récompense, seize mois après son installation dans le canton de Genève, le prestigieux malletier entre dans le cercle très fermé des maisons horlogères détentrices de cette certification: Vacheron Constantin, Roger Dubuis, Chopard ou encore Cartier. Elle symbolise la reconnaissance d’un savoir-faire exceptionnel et marque une nouvelle étape, une preuve de la maturité horlogère, dans l’univers d’horlogerie de luxe de l’illustre Maison. D’ailleurs, la certification, la plus prestigieuse dans l’horlogerie de luxe, s’affiche bien visible sur la face de la montre. Et quelle montre ! Elle est ni ronde ni carrée, avec une squelette en platine de 41 mm (étanche 50 m), dotée d’un régulateur à tourbillon.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
Le “Poinçon de Genève” spécifiant que la surface de chaque composant horloger doit être décorée, la Tourbillon Volant de LV respecte habilement cette obligation en y injectant sa vision moderne et en retenant les plus épurées de toutes les finitions. Ainsi, le V de la cage du tourbillon à 6 heures est entièrement poli bloqué, rappelant le brillant d’un miroir. L’intégralité des ponts, sur les deux faces, sont anglés. Tous leurs flancs sont étirés. Même leurs faces invisibles, recouvertes par d’autres pièces sont perlées ou terminées par l’horloger. La boîte alterne quant à elle polissage miroir et satiné circulaire. Chaque millimètre carré a fait l’objet d’une attention minutieuse.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
L’élément le plus remarquable de la LV Tourbillon Volant réside, comme son nom l’indique, dans son mouvement le plus aérien jamais conçu par la maison. Ce calibre squelette de 168 composants est comme suspendu dans le vide. Il semble flotter à l’intérieur de son boîtier en platine 950.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
A 6 heures, le tourbillon effectue une rotation sur lui-même à la vitesse d’une minute et à la fréquence de 21 600 alternances par heure. En parfaite harmonie avec la légèreté de la montre, il est du type volant, ce qui signifie qu’il n’est pas maintenu par un pont supérieur mais seulement tenu par le bas. Ainsi, affleure-t-il le verre saphir et semble projeter une lettre de l’alphabet vers le regard : le V (forcément) de la cage de tourbillon.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
Toutes les minutes, il se superpose au pont inférieur du tourbillon, lui aussi en V, achevant de matérialiser la lettre dans le vide. À midi, un cadran excentré indique les heures et minutes. Il est ponctué d’index, eux aussi en forme de V. Toujours dans un esprit de légèreté, ce cadran est en saphir fumé par métallisation. On devine ainsi le barillet, qui garantit à ce mouvement à remontage manuel une autonomie de 80 heures.
Extrêmement fine, avec seulement 9,1 mm d’épaisseur, la Tourbillon Volant de Louis Vuitton a été conçue pour épouser les formes du poignet et s’intégrer aux courbes du corps. La sensation de vide qui la caractérise lui procure ainsi une apparence simpliste mais néanmoins sophistiquée. Une montre d’exception témoignant d’un savoir-faire imparable dignement récompensé.

Louis Vuitton Tourbillon Volant : Poinçon de Genève
Son prix est à la hauteur de son caractère fabuleux: 230 000 euros.

Louis Vuitton lance sa première ligne de cadeaux « The Art of Gifting »

Louis Vuitton - The Art of Gifting

Maison française de maroquinerie de luxe par excellence, Louis Vuitton deviendra prochainement une papeterie ? La réponse est plus nuancée. Oui, parce que vous y trouverez très bientôt des pots à stylos, des boîtes gigognes, des carnets de notes…, bref, des fournitures de bureau; non, car ces articles sont, fidèle à l’image de la maison, haut de gamme et ne seront pas à la portée de tout le monde.
“The art of gifting” est la nouvelle ligne de cadeaux de la maison de luxe parisienne, placé sous le signe de l’humour (sic).

Louis Vuitton - The Art of Gifting
Louis Vuitton – Miroirs de poche

D’une trentaine d’objets “irrésistibles et précieux, ludiques et sensibles” (selon le communiqué de Louis Vuitton), la collection met en avant le savoir-faire des ateliers maison, déclinée en trois univers.
L’univers de l’écriture comprendra des pots à stylos, des crayons graphite, des marque-page stylisés, des tampons encreurs gainés de cuir et des carnets de notes. L’univers de l’art de vivre sera composé essentiellement de la décoration pour la maison, tels des boîtes gigognes en marqueterie de cuir, des cadres photos en plexiglas ou en cuir, des vide-poches en porcelaine et des miroirs de poche.

Louis Vuitton - The Art of Gifting
Louis Vuitton – Porte-crayons

Et enfin, l’univers du jeu sera également présent, avec des jeux de cartes siglés dans des étuis en toile Monogram, des sets de dés, des toupies, des disques de cuir colorés, un yoyo et sans oublier un doudou en patchwork de cuir, pour les tout petits, surnommé “Louis l’ourson”. Cet univers de jeu est un clin d’oeil au petit-fils du fondateur, Gaston-Louis Vuitton, qui aimait jouer avec ses jeux en bois dans la toute première boutique de la marque.
La collection sera disponible à partir de janvier, dans toutes les boutiques Louis Vuitton dans le monde, avec des prix allant de 90 euros à 900 euros.

Louis Vuitton invite Marc Newson à créer une nouvelle ligne de bagages

Louis Vuitton a invité le designer australien Marc Newson à créer une nouvelle collection de bagages roulants destinée aux voyageurs contemporains.

Clin d’œil aux malles-valises historiques de Louis Vuitton, la collection reprend les principaux caractéristiques de ces emblématiques accessoires de voyage, tels les coins arrondis, et les codes de la Maison, tout en y incorporant des nouvelles innovations. Dix-huit mois de développement et trois dépôts de brevet ont été nécessaires pour parvenir à donner vie à un nouveau matériau composite en polypropylène. Ce matériau composite innovant, alliant finesse exceptionnelle et élasticité, permet de gagner en légèreté et absorber les chocs. Ainsi, la nouvelle valise Louis Vuitton offre un gain de volume de 15 % tout en ayant un poids réduit.


Je suis obsédé par la possibilité de faire mes bagages en emportant tout ce dont j’ai besoin dans un espace donné. C’est pour cette raison qu’il m’était important de concevoir un produit répondant à toutes ces contraintes et qui serait la valise idéale pour une personne comme moi, qui voyage en n’emportant que ce qui lui est strictement nécessaire”, a déclaré Marc Newson.
Les petits détails ne sont pas oubliés, témoignant le souci de la Maison à rendre toujours ses créations uniques: une serrure discrète et sécurisée à la poignée rétractable permettant d’utiliser la valise comme support, les coins de ces nouvelles valises, ainsi que ses poignées sont habillées de cuir naturel, et une application mobile a été mise en service permettant de repérer une adresse dans quatorze villes dans le monde pour réparer un bagage endommagé en 48 heures.

Louis Vuitton Carry-On Luggage by Marc Newson
Le nouveau bagage est décliné en taille cabine et en version mini, ainsi qu’en plusieurs motifs (Monogram, Monogram Eclipse, Damier Graphite, cuir Taïga, cuir naturel vieilli) et en sept couleurs, avec des prix allant de 1 800 euros à 4 000 euros.

Louis Vuitton – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Le thermomètre a atteint presque 30°C dans la capitale, au deuxième jour des défilés parisiens, écrasant la structure métallique, érigée pour la circonstance, sous une chaleur de plomb. Une température accablante qui n’est pas sans évoquer celle du continent africain, inspiration majeure du britannique Kim Jones pour Louis Vuitton.
Né au Botswana, le directeur artistique de Louis Vuitton évoque avec forte émotion son enfance, passée au Kenya et au Botswana, et ses souvenirs visuels de ce continent riche de mystères et de traditions.
Comme lui, grand voyageur, l’homme de Louis Vuitton est un amoureux d’aventures. Il emporte avec lui un vestiaire qui est à son image. Dans des teintes terreuses, dominés par le beige, vert kaki, chocolat, gris, son vestiaire est léger, luxueux, empruntant sans détours l