London Fashion Week Men’s - Page 6

Belstaff – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

L’univers d’automobile est toujours un thème de prédilection pour Belstaff dont l’histoire est étroitement liée à la galaxie des grosses bécanes.
Sa directrice de création Delphine Ninous avait les images du premier rallye Paris-Dakar de 1978 lorsqu’elle crée sa collection aux couleurs de désert et teintes primaires.
S’adressant aux hommes et femmes sportifs qui veulent porter au quotidien des vêtements performants et confortables, la créatrice combine des matières d’exception et innovantes avec des imprimés rétro et des graphismes inspirés du monde des courses de vitesse.

Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Belstaff Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Bobby Abley – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Quatre années et neuf saisons déjà que Bobby Abley nous a habitué à ses collections ultra colorées et kawaïi inspirées des univers de Walt Disney et du monde des cartoons.
Après la saison dernière célébrant les Power Rangers, cette fois ce sont les Télétubbies qui guideront la collection de Bobby Abley pour l’été prochain.
Ces personnages enfantins aux couleurs chatoyantes se retrouvent ainsi imprimés sur les sac à dos, les t-shirts, partageant la vedette avec une autre célébrité, la chanteuse Christina Aguilera et l’ours de Bobby Abley, signature du créateur. Cet animal, chouchou du créateur, est assez omniprésent puisqu’on le retrouve en gri-gri, sur les t-shirts, mais aussi en peluche portant des harnais SM !
Portées par les modèles bodybuildés, les silhouettes empruntent les codes du sportswear, mais osent de temps à autres plusieurs références du vestiaire féminin, tels cette robe tutu rose portée avec un maillot de corps vert ou encore des crop-tops.

Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Bobby Abley Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Craig Green – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Craig Green, l’étoile montante de la mode londonienne, explore cette saison l’idée du paradis.
Nous habituant à une mode conceptuelle depuis 2012, l’année où il fut diplômé de la Central St Martin’s et lança sa première collection éponyme, le lauréat du Grand Prix du British Fashion Council en 2016 continue son registre créatif, tout en se renouvelant. Sa première silhouette présentant un panneau de tissu harnaché à la taille et cachant à l’arrière une tenue en denim donne le ton de la collection. Son idée du paradis se traduit ensuite en un défilement de longues tuniques, de ponchos, de sweats oversize, de t-shirts près du corps fusionnés avec des tissus torsadés ou à franges.
Le créateur travaille aussi avec des tissus gaufrés qui donnent de la profondeur aux longues tuniques, sorte de djellaba, aux couleurs vives et aux motifs géométriques. D’autres motifs représentant la levée du soleil, des perroquets géants ou des paysages exotiques ou paradisiaques, c’est selon, prennent également forme sur ces tissus gaufrés.
Toutes ces matières techniques et ces motifs colorés sont cependant contrebalancés par le denim qui sert ici de contrepoint. Une sorte de présence humaine dans un univers imaginaire paradisiaque !

Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Craig Green Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Kiko Kostadinov – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Une atmosphère oppressante plane au-dessus de la collection du créateur Bulgare, basé à Londres, Kiko Kostadinov.
Les modèles s’avançant, têtes couvertes de bas nylon, d’un air menaçant dans une allure qui voulait dénoncer “le drame surréel des transgressions meurtrières”, selon la note du show.
Les pièces à l’aspect sinistre ne font pas oublier la maîtrise des coupes du jeune créateur. Bien que l’influence du workwear est assez palpable, Kiko Kostadinov s’avance avec beaucoup de maîtrise dans le tailoring où les coupes sont précises, taillées plus près du corps avec quelques touches Victorienne.

Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Kiko Kostadinov Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Band of Outsiders – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Les créateurs ne cessent de s’inventer pour se différencier, dans un monde de globalisation où l’uniformisation est de plus en plus de mise. Chez Band of Outsiders, son DA Angelo Van Mol et directeur du label Daniel Hettmann ont trouvé la parade de présenter leur collection comme une pièce de comédie, au London’s Top Secret Comedy Club.
Sur scène, quatre comédien Joe Sutherland, Elliot Steel, Alistair Williams et Mo Gilligan aka Mo The Comedian, s’habillant des pièces de la collection Band of Outsiders, donnaient, devant une salle hilare, leurs délicieux et désopilants coups de poignard au monde de la mode et à ses drôles d’habitants.
Quant à la collection, les influences de l’univers maritime et du workwear sont fortement ressenties, “pas des marins, mais ceux qui travaillent sur les docks”, a précisé Daniel Hettmann. Ainsi, le outerwear domine cette collection colorée où furent imprimés sur les parkas, shorts, blousons, chemises et sweaters des imprimés représentant la fameuse “Vague” de Hokusai, des requins et des broderies navales.

Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Band of Outsiders Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Christopher Raeburn – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Grand précurseur du recyclage des tissus militaires, Christopher Raeburn continue à s’inscrire dans cette démarche écologique qui a contribué à sa réputation.
A l’instar de nombre de ses confrères, la littérature constitue l’une des sources inspiratrices et pour le designer anglais, il s’agit de l’ouvrage de Slavomir Rawicz “The Long Walk” – récit d’une marche forcée entre la Sibérie et l’Inde – qui lui a soufflé l’idée de sa collection. Ici, la résistance aux conditions climatiques est la colonne centrale de ses inspirations. Il retravaille les essentiels du vestiaire de l’homme dans des toiles de parachute et les mélange aux matières techniques ou plus conventionnelles.
Par ailleurs, des messages tel “Remade Reduce Recycle Raeburn” imprimés sur des sangles, des cordons ou des rubans affichent la partie prise de Christopher Raeburn pour l’écologie.

Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Christopher Raeburn Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

KTZ – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Ses inspirations se basant sur le roman Sa Majesté des mouches de l’auteur britannique William Golding, publié en 1954, Marjan Pejoski livre une collection KTZ remplie de références punk et boyscout.
Il travaille alors exclusivement sur une palette restreinte de noir, de vert kaki et de couleur argent métallique, lesquelles sont soulignées par des touches de broderie blanches.
Malgré ce vocabulaire plutôt dark, le DA de KTZ oriente sa collection vers une composition urbaine, avec des parkas, ponchos, blousons d’aviateur, shorts, débardeurs et des casquettes de baseball.

KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's KTZ Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Richard James – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Rachetée par Charles S. Cohen, un riche milliardaire américain bâtissant sa fortune dans l’immobilier et dans le cinéma, le tailleur de Savile Row Richard James, fondé en 1992, tourne la page et s’engage dans une nouvelle direction.
Son nouveau directeur de création Toby Lamb s’est inspiré de l’Amérique des années 50 et les peintures abstraites de l’artiste américain Ellsworth Kelly pour injecter dans sa collection une bonne dose de fraîcheur et d’optimisme.

Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Richard James Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Maison Mihara Yasuhiro – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

En contraste avec ses précédentes collections qui furent plus policées, Mihara Yasuhiro s’est engagé cette saison dans une direction davantage rebelle.
Sur fond de musique du duo japonais Jan et Naomi, les hommes de Mihara Yasuhiro défilent dans un vestiaire plutôt grunge. Le denim, le tricot, le tissu filet dominent la collection, tandis que les silhouettes sont plutôt allongées et la déconstruction joue un rôle prépondérant, accentuée par des formes volumineuses.
Le créateur mise également sur les détails pour apporter du contraste, tels de gros zips. Des hashtags #Nothing et #Unlimited., imprimés sur des pulls et t-shirts, sont des clins d’oeil à la culture instantanée d’Instagram.

Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Maison Mihara Yasuhiro Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Chalayan – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Pour la deuxième année consécutive, Hussein Chalayan, de retour à Londres, fait défiler sa collection de façon confidentielle dans sa boutique du quartier de Mayfair.
Le créateur turc s’est interrogé cette saison sur la culture du numérique, sur l’ultra-connecté dans un monde globalisé. Pour cela, il s’est appuyé sur un jeu de contraste, dans les codes – sportswear contre tailoring -, de construction / déconstruction. Il fusionne aussi les codes du vestiaire de l’Extrême Orient à ceux du Moyen Orient, tout en restant dans des coupes ultra moderne et maîtrisées dont il a le secret.

Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Chalayan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

John Lawrence Sullivan – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Arashi Yanagawa, le DA de John Lawrence Sullivan, s’est inspiré de l’ère post punk des années 70 pour sa collection PE18 aux airs rétro.
Il joue avec les proportions, tout en misant sur des touches rebelles pour contrebalancer ou souligner ses silhouettes allongées, fluides mises en évidence par des volumes larges et des matières souples qui inspirent la volupté.

John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's John Lawrence Sullivan Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Alex Mullins – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

La mode est en quelque sorte un terrain de jeu, un laboratoir d’idées pour les créateurs et Alex Mullins, comme tous les autres de ses confrères et consœurs, est un grand enfant qui s’amuse sans se préoccuper de qu’en dira-t-on !
Sa collection pour l’été prochain est remplie d’étranges proportions et de distorsions qui s’imposent plutôt ici comme un concept.
Un pull en mohair dont un bras est anormalement plus long que l’autre, pareil pour une veste croisée. La distorsion s’observe également sur une chemise, un pantalon oversize, une veste en denim ou encore sur un chino dont un côté de la taille est plus haut que l’autre. La déformation se voit aussi dans l’imprimé, quand les photos de têtes de femmes distordues furent imprimées sur de longues tuniques ou sur une châle qui recouvre la tête d’un mannequin.

Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Alex Mullins Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Astrid Andersen – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

L’image galvanisante des safaris en tête, Astrid Andersen mixe les essentiels du vestiaire streetwear avec les matières usées généralement dans la haute-couture, poussant encore plus loin les frontières de la créativité.
Baggys taillés dans une soie légère, ensemble jogging en velours dévoré porté sous un manteau en gaze, longs t-shirts en dentelle transparente fleurie ou encore long manteau en fourrure associé à un short baggy… Le thème de safari se reflète également avec des bijoux en bois de style massaï, ainsi qu’avec des casquettes d’explorateurs réinterprétées en traînes.

Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Astrid Andersen Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Wales Bonner – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

L’essaie “James Baldwin/Jim Brown et les enfants” de l’éminent critique newyorkais Hilton Als, prix Pulitzer de la critique de cette année, a été le catalyseur de changements pour Grace Wales Bonner.
Connue pour avoir introduit souvent la narration historique dans ses collection, la lauréate du prix LVMH 2016 revient cette saison aux essentiels.
Plus épurées et moins contemplatives, les silhouettes ont des coupes plus près du corps. La sensibilité masculine est bien plus présente, s’éloignant de l’androgynie des précédentes saisons.

Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Wales Bonner Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

What We Wear – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Chez What We Wear, les mannequins s’improvisent cette saison en amateurs de basketball. Pour sa seconde collection, le musicien et créateur Tinie Tempah exploite le concept du sportswear pour mettre en évidence la durabilité et la fonctionnalité de ses vêtements. Il injecte en même temps dans sa collection plus de couleurs que la précédente saison et explore de nouvelles formes pour rendre la rendre plus portable.
Il emploie des matières de manière plutôt inattendue pour réinventer les silhouettes, comme le néoprène sur un costard ou le mohair sur un cardigan.
À cette occasion, Tinie Tempah dévoile ses collaborations avec Cutler and Gross pour les lunettes et Converse pour les sneakers.

What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's What We Wear Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Charles Jeffrey Loverboy – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Pour la quatrième saison consécutive, l’écossais Charles Jeffrey, finaliste du prix LVMH et l’une des grandes révélations de MAN, défilait à la fashion week de Londres. Cependant, le créateur et sulfureux DJ quitte MAN pour défiler seul cette saison. Pour la première collection stand-alone de son label Loverboy, il se réapproprie l’un de ses thèmes de prédilection: la débauche et le monde de la nuit. Le mélange de genres et la fusion des époques se mêlent dans une joyeuse théâtralité où se dégage une telle énergie déchargée par une palette de couleurs explosives, l’extravagance et une forte dose d’androgynie.

Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Charles Jeffrey LOVERBOY Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Pronounce – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Parrainée par le magazine GQ China, Pronounce du duo de créateurs chinois Yushan Li et Jun Zhou défile pour la première fois à London Fashion Week Men’s.
Le duo, grand gagnant du dernier prix de The Latest Fashion Buzz à Pitti Uomo en janvier dernier et finaliste d’International Woolmark Prize 2017, combine le tailoring et le workwear chinois, tout en jouant sur les contrastes et la superposition. Les looks sont tous monochromes, misant sur des couleurs primaires éclatantes, tandis que les matières sont dominées par du coton et de la soie, soulignées par du cuir brillant ou des attaches en argent.

Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Pronounce Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

E. Tautz – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

La marque E. Tautz fête cette année son 150ème anniversaire. Contrairement à beaucoup de maisons qui, lors de ces célébrations centenaires, puisent généralement dans leurs archives pour ressusciter et réinterpréter leurs pièces iconiques, Patrick Grant regarde plutôt vers les années 80 et s’est inspiré de l’acteur britannique Jeremy Irons durant cette décennie pour cette collection.
A la fois sportives et sartorial, les silhouettes se rangent toutes dans une élégance décontractée. Les matières, tels la laine bouclée, le lin, ou encore la mousseline et l’étamine prennent également part à cette volonté du créateur à rendre les formes plus souples et confortables.

E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's E. Tautz Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Phoebe English MAN – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

Le workwear continue d’être la principale source d’inspiration de la créatrice Phoebe English. Comme la précédente saison, elle habille ses hommes des pièces inspirés des vêtements de travail coupées dans des matières qui inspirent du confort: coton, popeline fine, lin ou encore du denim.
Les silhouettes sont bien entendu larges, d’un brin unisexe, dominées par une palette de couleurs neutres: beige, blanc, bleu de travail, bleu marin, vert…

Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Phoebe English MAN Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Liam Hodges – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

L’âge semble avoir donné une certaine maturité à Liam Hodges. Plusieurs changements notables sont visibles dans ce vestiaire qui est relativement moins streetwear que ses précédentes collections.
Ses propositions pour l’été prochain restent urbaines et jeunes avec plusieurs pièces outerwear, dont certaines sont créées en collaboration avec Fila, des shorts et du denim à cordon, des chemises et sweatshirts oversize, de très larges survêts, ainsi que des blousons d’aviateur. La palette est joyeuse, aux couleurs estivales, tandis que les motifs restent abstraits ou à camouflage décliné dans une teinte jaune vibrante.

Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Liam Hodges Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's

Oliver Spencer – Printemps/Été 2018 – London Fashion Week Men’s

/

La situation politique et sociale à Londres, en Grande-Bretagne de manière plus générale, a pesé sur la sensibilité d’Olivier Spencer lorsqu’il créait cette collection. Pourtant, un air de jeunesse et d’optimisme s’y dégage à travers des silhouettes décontractées, des vestes aux matières souples et d’étonnantes combinaisons de couleurs.
Le créateur passe également par des imprimés graphiques (carreaux muticolores, madras, rayures de différentes tailles), ainsi que par une série de slogans “Love Town”, créée par l’artiste David Austen, imprimés sur des t-shirts pour évoquer la diversité de Londres et s’exprimer son amour pour cette ville cosmopolite.

Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's Oliver Spencer Printemps/Été 2018 - London Fashion Week Men's