Kim Jones

Kim Jones dévoile sa collection Pré-Automne 2021 hyper-cosmique pour Dior Men

/
Dior Men - Pré-Automne 2021

Kim Jones avait prévu de montrer sa collection Pré-Automne de Dior Men à Pékin cette année, mais crise sanitaire mondiale oblige, il a dû se résoudre à la montrer à travers un défilé exclusivement virtuel.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

L’occasion pour le designer Anglais d’envoyer sa collection non pas à l’autre bout du monde, comme c’était prévu, mais dans… l’espace extra-atmosphérique. Son défilé virtuel, présenté dans une vidéo de douze minutes filmée en novembre dernier à la Cité du cinéma de Saint-Denis, montre des mannequins marchant sur un fond intergalactique, ou s’agit-il d’un big bang lumineux ?, conçu par le réalisateur français Thomas Vanz.

Faute de pouvoir défiler à Pékin, le défilé virtuel a été retransmis, en même temps que sa diffusion sur la toile le 08 décembre dernier, sur des écrans géants installés au Phoenix Center de Pékin devant des milliers d’invités locaux lors d’un événement qui réunit par ailleurs les ambassadeurs chinois de la maison.

Depuis son arrivée à la tête de la direction artistique de la maison Dior, Kim Jones a l’habitude d’inviter des artistes de premier ordre à infuser leurs touches dans ses créations ou de signer la scénographie de ses défilés. Après Kaws, Hajime Sorayama, Daniel Arsham ou encore Shawn Stussy, cette fois, c’est au tour de l’Américain Kenny Scharf de mettre son art au profit de la maison française. Habitué de la scène underground de New York des années 80 et ami d’Andy Warhol, de Jean-Michel Basquiat ou de Keith Haring, Kenny Scharf, influencé par le dessin animé et la culture populaire, est connu pour ses peintures loufoques à l’aérographe réalise des œuvres futuristes contemporaines en utilisant la technique du graffiti.

Pour cette collection, l’infatigable globe-trotteur continue de raconter la passion de Monsieur Dior, le fondateur de la maison, – et aussi la sienne – pour la culture et les traditions ancestrales de l’Extrême-Orient, en l’occurrence la Chine.

Ainsi, il a puisé dans les archives de Kenny Scharf pour y extraire des des personnages loufoques qui viennent égayer ses pièces. Pour lui, le street artiste de 62 ans a également imaginé des dessins d’animaux reproduisant le zodiaque chinois. Toutes ces créatures et formes psychédéliques aux couleurs vives se retrouvent alors brodées, tissées ou sérigraphiées sur des pièces classiques de la maison Dior coupées dans de matières nobles (alpaga, crocodile, vison…).

Tout témoigne d’un savoir-faire exceptionnel où les silhouettes oscillent entre un tailoring modernisé, agrémenté de nombreux détails fonctionnels, et d’autres plus décontractées.

La créatrice de bijoux de Dior Hommes, la Sud-coréenne Yoon Ahn, a mis en valeur ces pièces avec ses créations faites de jade et de lapis, tandis que la Maison Lemarié, experte en plumes et en fleurs, a été invitée à concevoir des fleurs de chrysanthème, emblèmes de l’élégance masculine, pour les boutonnières et le chapelier Stephen Jones de réaliser des bérets de style tambourin rehaussant l’allure des silhouettes.

Virgil Abloh et Kim Jones livrent leur propre vision du vestiaire de football de Nike

/
Nike x Virgil Abloh - Football, mon amour Collection

Deux des créateurs les plus adulés du moment, Kim Jones, devenue en mars dernier directeur artistique de Dior Homme et Virgil Abloh, fondateur d’OFF-WHITE et DA de Louis Vuitton, nommé dans la foulée à la tête du bureau de création du malletier de luxe français, ont ensemble pactisé avec Nike pour imaginer un vestiaire complet à l’occasion de la Coupe du monde de football qui s’ouvrira dans dix jours en Russie.
Pour le géant de Portland, chacun a donné sa propre vision du football dans deux collections distinctes : “Football, Mon Amour” pour Virgil Abloh et “Football Reimagined” pour Kim Jones. Pour le premier, ce fut l’occasion de se replonger dans les souvenirs d’enfance passés sur les terrains de foot, mais également d’exprimer pour le lifestyle et les marques de sport. Le nouveau DA de Louis Vuitton, fasciné et inspiré depuis toujours par la manière dont les équipes européennes ont leur sponsor imprimé sur la poitrine, a tenu à livrer sa propre version de ces typographies. Ainsi, le damier noir et blanc du maillot est un clin d’œil subtil aux rayures tchèques tandis que le logo de l’équipe, un lion jonglant avec des points, rend hommage aux écussons omniprésents. Le designer originaire d’Illinois revisite également à cette occasion la célèbre Mercurial de Nike. La chaussure, déclinée en deux coloris : noir et orange, se pare d’une empeigne monochrome sur laquelle est placée, sur les côtés latéraux, un point de taille XXL à côté du Swood – le point fait référence à l’endroit où un joueur place son pied pour frapper la balle. Ce point rond sert de point de départ de la collection et se retrouve sur toutes les autres pièces.

Nike x Virgil Abloh - Football, mon amour Collection Nike x Virgil Abloh - Football, mon amour Collection Nike x Virgil Abloh - Football, mon amour Collection Nike x Virgil Abloh - Football, mon amour Collection
Quant à la “Football Reimagined” de Kim jones, elle rend hommage au mouvement Do It Yourself punk qui a déferlé dans le Londres des années 70 et 80. Le créateur fusionne technicité, l’artisanat italien et l’esprit avant-gardiste pour en faire une collection hybride et subversive, à l’image de sa sneakers hybride qui mélange les codes de quatre iconiques modèles de la marque au Swood : la Mercurial, la Footscape, la Vandal et la Air Max 97.

Nike x Kim Jones - Football Reimagined Collection Nike x Kim Jones - Football Reimagined Collection 0 Nike x Kim Jones - Football Reimagined Collection
Nike x Kim Jones « Football Reimagined » sera disponible à partir du 7 juin sur nike.com et dans une sélection de boutiques à travers le monde
Nike x Virgil Abloh « Football, mon amour » sera disponible à partir du 14 juin sur nike.com et dans une sélection de boutiques à travers le monde

Nouvelle collaboration de Kim Jones & Nike sur la Air Max 360 Hi

Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi Black

La collusion entre les grands noms du luxe et les mastodontes de sneakers est plus fréquente qu’on le veuille ou non. Preuve en est avec la dernière collaboration de Nike avec Kim Jones, le nouveau directeur de création de Dior Homme, qui succède ainsi à Riccardo Tisci et Olivier Rousteing.
Leur nouvelle collaboration porte sur la Nike Air Max 360 Hi que Kim Jones avait décliné en deux coloris : noir et blanc.
Cette nouvelle silhouette porte la trace de plusieurs autres modèles de la marque, tels l’unité Air Sole visible à 360 degrés de la Air Max 2017 ou encore le strap de la Vandal. Les deux déclinaisons affichent une dégaine monochrome, combinant néoprène, mesh et TPU. Leur empeigne est surmonté d’un swoosh oversize, avec une touche contrastée blanche pour la version noire et all-white pour celle en blanc, rappelant celui de la classique Nike Blazer, tandis que les logos Kim Jones ont été placés sur le strap et la bulle d’air.

Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi Black Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi Black Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi White Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi White Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi White Kim Jones x Nike Air Max 360 Hi White
Le pack Kim Jones x Nike Air Max 360 High sera disponible le 1er juin sur Nike.com, ainsi que chez une sélection de revendeurs, au prix de 200€.