JW Anderson

JW Anderson – Printemps / Été 2021 – London Fashion Week

/
JW Andersen - Printemps-Été 2021 - London Fashion Week

Distanciation sociale oblige, les créateurs ont dû rivaliser de créativité pour présenter leur collection qui ne peuvent plus désormais dévoilées devant un public habituel.

Si vous aimez notre page, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien ☺☼

Comme tant d’autres, le créateur Jonathan Anderson de la marque JW Anderson a trouvé de nouvelles façons de transmettre ses idées pour la prochaine saison Printemps/Été 2021. Il a ainsi montré ses nouvelles créations sur de faux mannequins ornés, chacun, de visage très expressif peint par l’illustrateur Pol Anglada.

Ces visages aux expressions joyeuses et espiègles rappellent le caractère enfantin mêlé à l’excentricité artistique qui font la renommée de la marque.

La collection est, à l’instar des précédentes, éclectique avec un esthétique artisanal et des proportions loufoques qui caractérisent le travail de son créateur. Les pièces sont colorées, aux motifs inspirés du papier peint ou de la dentelle, tandis que les tricots tiennent toujours une place importante dans la collection de JW Anderson. On remarque d’ailleurs volontiers qu’il y a de curieux mélanges du masculin et du féminin sur plusieurs pièces, notamment de longs djellabas aux pans à la longueur excessive, de manteaux à la forme trapèze planqués de poches à la dimension démesurée ou encore des pompons qui se multiplient sur de nombreux tricots.

JW Anderson – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

/
JW Anderson - Automne-Hiver 2020-2021 - Paris Fashion Week

Présentée à Lafayette Anticipations, dans le Marais, la nouvelle collection homme de JW Anderson du créateur Irlandais, originaire de Belfast, Jonathan Anderson rend hommage au travail du photographe américain David Wojnarowicz et à l’oeuvre d’Arthur Rimbaud.

Défilant devant le regard sans vie de mannequins en plastique, installés parmi le public, arborant des masques en carton à l’effigie d’Arthur Rimbaud – clin-d’oeil à la série “Arthur Rimbaud in New York” (1978) de David Wojnarowicz – les modèles arborent des looks hybride – l’ADN de la marque et la spécialité du créateur – émaillés des références empruntées au vestiaire féminin (le plissé, les volants, les perles…).

Le DA de Loewe revisite également les codes de sa maison : de l’imprimé paisley aux coupes oversized et fluides, telles ces écharpes ouatées et surdimensionnées ou ces capes inspirées des longues toges romaines, en passant par les accessoires dont l’incontournable Cap Bag revisité en format mini.

© Photos : JW Anderson

JW Anderson – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

/
JW Andersen - Printemps-Été - Paris Fashion Week

Tricot, beaucoup de tricot ! C’est au sein de la Lafayette Anticipations, la fondation artistique des Galeries Lafayette, dans le Marais, que la griffe JW Anderson du créateur irlandais Jonathan Anderson a donné à cette technique de tissage ses lettres de noblesse.

Entouré par des œuvres d’art qu’il a lui-même choisies, dont celle de l’artiste néo-zélandaise Kate Newby ou celle de l’allemand Harry Kramer, sa collection semble faire écho à l’exposition sur la recherche tissée de la designeuse néerlandaise Hella Jongerius qui a actuellement lieu dans l’établissement.

Chandail composé uniquement de bandes tissées colorées, un autre gilet construit de la même manière, un short à patchwork coloré tricoté, une tunique tricotée bicolore agrémentée d’une ligne de pompons qui la traverse diagonalement ou encore un magnifique ensemble bleu/gris/noir fait de différents motifs de tricot. Le tricot est partout, même dans les gros bandeaux tricotés qui rappellent les couvre-chefs vénitiens de la Renaissance.

Jonathan Anderson renouvelle également ici sa prédilection pour la déconstruction du costume masculin, comme ces vestes et trench qui ont des épaules allongées dans le dos, ces chemises à gros col plastron ou ces longues écharpes à col smoking.

Des silhouettes qui transcendent de manière subtile la notion de genres, un exercice auquel excelle depuis de nombreuses années le créateur. Cette interrogation sur la frontière de sexes se reflète aussi dans les accessoires présentées, comme ce sac en bandoulière en forme de casquette ou ces fourre-tout surdimensionnés décliné dans des tons métallisés et dorés ou aux motifs tricotés.

© Photos : JW Anderson

Converse x JW Anderson reviennent avec deux silhouettes à paillettes

Converse x JW Anderson Glitter

Vous aimez briller ? Alors cette nouvelle collab de Converse et JW Anderson est définitivement pour vous ! Les deux partenaires reviennent avec de nouvelles paires de Converse qui habillent cette fois d’inattendues robes qui brillent de mille feux.

Converse x JW Anderson Glitter

Le dernier épisode de la longue collaboration de Converse et JW Anderson – le début de leur partenariat remonta en 2017 – transforme vos pieds en capteurs de lumières, avec sa touche très seventies et eighties qui rappellent les dance-floors de ces deux décennies. Avec cette collection, Converse et JW Anderson reviennent au commencement et font un clin-d’œil à la collection “Glitter_Gutter” qui avait lancée leur collaboration en 2017.

Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter

Ainsi, la Converse Chuck 70, disponible en quatre coloris, accueille une construction à panneaux triangulaires, chacun dans une couleur vive à paillettes. À côté de l’iconique patch à l’étoile “Converse All Star Chuck Taylor 70”, est frappée l’année “2017” qui fait référence à l’année de leur première collaboration.

Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter

Deuxième silhouette de cette collection, la Run Star Hike converse, quant à elle, les coloris d’origine du pack “Glitter_Gutter” de 2017.

Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter
Converse x JW Anderson Glitter

La collection Converse x JW Anderson est à retrouver dès le 9 mai sur converse.com et sur la boutique en ligne de JWA ainsi que chez certains revendeurs sélectionnés.

Converse x JW Anderson Run Star Hike

Converse x JWA Run Star Hike

Remarquée lors du défilé Printemps/Été 2019 de JW Anderson en septembre dernier à Londres, la collab Converse x JWA Run Star Hike fait dès aujourd’hui sa sortie mondiale, après avoir été distribuée exclusivement sur la boutique en ligne JW Anderson le mois dernier.

Converse x JWA Run Star Hike

Inspirée de la chaussure de randonnée de Chuck Taylor, la paire se pare d’une tige en toile de lin blanche qui reste fidèle à l’originale. Elle est complétée par une semelle intermédiaire surdimensionnée et par un renfort de talon en caoutchouc en dents de scie, de teinte bleue, agrémenté du fameux logo étoilée de la marque, visible de loin.

Converse x JWA Run Star Hike

À côté des patches présents sur le côté intérieur de la chaussure, on lit l’inscription de la date “1917” qui fait référence à l’année de la naissance de All-Star.

Converse x JWA Run Star Hike

Les proportions contrastées font depuis toujours partie de mon esthétique. Lorsqu’on m’a proposé cette collaboration, je cherchais à recréer la même esthétique en associant la semelle d’une Run Star au classique Chuck Taylor pour souligner les proportions”, a déclaré Jonathan Anderson.

Converse x JWA Run Star Hike

La Converse x JWA Run Star Hike débarque dès aujourd’hui sur Converse.com et chez une sélection de détaillants au prix de 120 euros.

JW Anderson – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/
JW Anderson Automne/Hiver 2019 - Paris Fashion Week

Désertant les podiums londoniens, Jonathan Anderson a largué les amarres à Paris pour un premier défilé de JW Anderson qui réunit aussi des silhouettes masculines que féminines.
Le Secret, une ancienne usine devenue théâtre immersif, située dans le Vè arrondissement de Paris, sert d’écrin au créateur irlandais qui joue, cette saison, la carte d’imbrication de styles, d’éléments et de références pour voir comment se présenter l’association des choses discordantes sur le corps.
Son vestiaire surréaliste et hybride est de nouveau ici sous la lumière, rempli de silhouettes insolites comme la superposition de deux tricots aux coupes asymétriques, l’un vert, l’autre gris, eux-même associés à deux shorts, l’un noir et l’autre beige dont l’un est plus court que l’autre, l’ensemble est appareillé à une paire de chaussures disjointes tant sur les couleurs que sur la forme. Cette association d’éléments disparates jalonnent la collection, nous plongeant dans l’abîme de confusion et de perte de repères. Cependant, toute la construction de la collection respire paradoxalement la créativité et un sens d’avant-gardisme qui caractérise son travail depuis la fondation de sa marque, en 2008.

JW Anderson x Gilbert & George signent une collection capsule flamboyante et arty !

JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule

Le “cool kid” de la mode outre-Manche JW Anderson s’est allié avec le duo d’artistes plasticiens britanniques Gilbert & George, maîtres de la provocation et du paradoxe, pour signer une collection capsule qui devrait sortir pour la saison Printemps/Été 2019.

JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule
Ils ont pour points communs : provocation et anticonformisme. Ensemble, ils célèbre l’héritage britannique, mariage de tradition et d’excentricité. Le résultat est résolument flamboyant et eighties. Vestes en cuir, hoodies oversized, t-shirts en latex, tops et shorts à rayures, longues tuniques, et sacs à bandoulière et à franges puisent directement leurs motifs dans les trois œuvres du couple Gilbert & George : Guard Plants de 1980, Dog Boy de 1980 et Heavy de 1988, qui témoignent de leur vision de la masculinité dans les années 80 et du style de vie moderne made in UK.

JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection Capsule JW Anderson x Gilbert & George Collection CapsuleEn marge de la collection, un beau livre dédié à cette collaboration dévoile davantage le monde turbulent et haut en couleurs de Gilbert & George, enrichi d’interview des deux artistes, le tout photographié par Alasdair McLellan, est disponible dès le 19 décembre 2018, tandis que la collection est à retrouver en exclusivité sur Matchesfashion.com.

Photographie : Alasdair McLellan

La collection UNIQLO x J.W. Anderson annoncée pour septembre

UNIQLO x J.W. Anderson

Après Inès de la Fressange, Carine Roitfeld, l’artiste Kaws, Christophe Lemaire ou encore Disney avec la collection “La Belle et la Bête”, l’anglais J.W. Anderson est le tout dernier créateur à collaborer avec UNIQLO pour créer une collection capsule inédite.

UNIQLO x J.W. Anderson
Annoncée en mars dernier, la collection UNIQLO x J.W. Anderson comprend trente trois pièces pour hommes et femmes, combinant le style britannique à l’esthétique et la signature graphique du créateur.

UNIQLO x J.W. Anderson
Des pièces classiques du vestiaire homme et femme ont ainsi été revisitées, tels le trench à ceinture réversible avec d’un côté classique et de l’autre, un imprimé tartan, les manteaux en tweed à chevrons, les pull en mérinos, les t-shirts, les chemises, les chinos, sans oublier des accessoires bien indispensable pour la saison hivernale.

UNIQLO x J.W. Anderson
Les imprimés tartan typiquement anglais sont déclinés sur de nombreuses pièces, à côté des incontournables rayures.

UNIQLO x J.W. Anderson
Collaborer avec UNIQLO est sans conteste un acte démocratique incroyablement fort dans le monde de la mode. Je crois en la démocratie dans la mode et ce que j’espère, c’est qu’un public de tout âge pourra trouver quelque chose qui lui parle et lui plaît dans cette collection que nous avons conçue pour qu’elle soit universelle et originale”, a déclaré le créateur qui occupe également la place de directeur de création chez Loewe. “L’idée de réduire quelque chose à son essence est assez typique de la culture japonaise. Textile, silhouette… dans tous les cas, on est dans l’idée de réduire un élément au minimum pour créer un impact maximum”, a-t-il continué.

UNIQLO x J.W. Anderson
Les mois passés à concevoir cette collection pour UNIQLO ont fortement influencé le travail personnel du créateur. En effet, cette notion de réduction est largement sentie dans sa collection présentée en juin dernier à Pitti Uomo. Le créateur est sciemment détourné de ses silhouettes exagérées et androgynes du passé pour adopter des volumes plus sages et des modèles facilement portables.

UNIQLO x J.W. Anderson
La collection UNIQLO x J.W. Anderson sera lancée le 20 septembre prochain, à des prix allant de 19,90 euros pour un t-shirt à 159,90 euros pour le trench.

J.W. Anderson – Printemps/Été 2018 – Florence Pitti Uomo

/
J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo

Ce fut un événement très attendu durant le salon de Pitti Uomo. Le défilé de J.W. Anderson eut lieu au coucher de soleil dans le jardin du magnifique villa Pietra sur les hauteurs de Florence.
Avec cette collection particulièrement maîtrisée et aux moindres détails qui sont l’expression même de la modernité, le créateur d’origine irlandaise ouvre un nouvel ère de son label. Nouveau logo, nouvelle collaboration – avec Converse – qui s’annonce comme une ouverture, s’engage dans une nouvelle direction sans rien perdre de son identité.
Le créateur réinterprète des classique, revendiquant ainsi une démarche plus commerciale de sa collection, et joue avec une multitude de détails et d’imprimés. Il multiplie le motif coeur qui prend des aspects paillettés, se transforme en cartes à jouer, s’acoquine avec d’autres motifs patchwork et même s’incruste dans de la maille.
Il réinterprète son propre logo JWA et diffuse des slogans “Militant men wear J.W. Anderson ou “Wear J. W. Anderson Florence” à la manière de Coca-Cola, tel un clin d’oeil au tourisme de masse qu’accueille chaque année La cité du Lys.

J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo J.W. Anderson Printemps/Été 2018 - Pitti Uomo

J.W. Anderson – Automne/Hiver 2017-2018 – London Fashion Week Men’s

/

Ça ressemble à un iPhone, à des applications”, a expliqué J.W. Anderson, le créateur anglais de 32 ans à propos de sa nouvelle collection.
Pour sa propre griffe, le directeur artistique de la marque de maroquinerie espagnole Loewe a proposé des silhouettes oversize, protectrices et décontractées, tels ces manteaux de laine aux manches XXL. Il a également enchanté l’hiver en rehaussant sa collection une riche palette de couleurs, agrémentée par des broderies colorées, de motifs au crochet, de larges carreaux, ainsi que par des images de vitraux et de fresques médiévales.

© J.W. Anderson

J.W. Anderson – Printemps/Été 2017 – London Collections: Men

/

“Le Petit Prince”, l’oeuvre magistral d’Antoine de Saint-Exupéry, a inspiré et marqué de nombreuses générations et parmi les amoureux de ce conte philosophique, il y a J.W. Anderson. Ce chef d’oeuvre de la littérature pour enfants et pour adultes a eu un impact énorme sur le créateur qu’il s’en est inspirée pour sa collection.
Cependant, J.W. Anderson revisitait son livre d’enfance avec beaucoup humour et extravagance. Les lunettes aviateurs et les couronnes en plastique sont des références directes à l’oeuvre, tandis que des longues robes et tuniques, d’amples chemises aux manches bouffantes et l’emploi d’une palette de couleurs féminines sont un large écho à la tendance d’androgynie qu’il fut le grand précurseur.

J.W. Anderson – Automne/Hiver 2016 – London Collections: Men

/

J.W. Anderson, le porte-parole par excellence de l’androgynie de la mode européenne, n’a pas failli à sa réputation et continue dans cette direction avec des propositions peu ordinaires.

Très longs cardigans, ensembles coupés dans du satin ou entièrement tricotés, manteaux et gilets en fourrure de lapin, du tissu transparent superposé sur des pyjamalike à l’imprimé cartoon…, toutes ces propositions, typiques et surprenantes, vont dans les mois à venir peser sur les prochaines tendances.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
London Collections: Men dévoile son calendrier de défilés pour Automne/Hiver 2016-2017
Défilé J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men
Défilé J.W. Anderson – Automne/Hiver 2015 – London Fashion Week
Coach – Automne/Hiver 2016 – London Collections: Men
Hardy Amies – Automne/Hiver 2016 – London Collections: Men


J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016 J.W. Anderson - London Collections Men - Automne/Hiver 2016

© J.W. Anderson

Défilé J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men

/

Considéré par certains comme l’un des précurseurs de l’androgynie dans la mode masculine, le créateur J.W. Anderson, également directeur artistique de Loewe, délaisse les années 80 et 90 pour orienter sa collection vers une vision plus contemplative, dominée par le denim. Cependant, l’androgynie est toujours fortement présente chez le créateur.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Levi’s Vintage Clothing Metropolis rend hommage aux pionniers des États-Unis
Karl Lagerfeld met en scène Pharrell Williams et Cara Delevingne pour Chanel
Olivier Martinez reprend son rôle d’ambassadeur pour l’Homme d’Yves Saint Laurent
le coq sportif étend son concept de personnalisation à ses autres adresses
Oris rend hommage à la légende du jazz Oscar Peterson

J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016 J.W. Anderson – Printemps/Été 2016©J.W. Anderson

Défilé J.W. Anderson – Automne/Hiver 2015 – London Fashion Week

/

Provocateur inné, J.W. Anderson continue à choquer les conformistes avec une collection qui brouilles les pistes et repères.
Ses recherches d’inspirations s’étendent des années 50 aux 80 qu’il aime mixer pour créer des surprises, là où on l’attend le moins.

J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 J.W. Anderson - London Fashion Week Automne/Hiver 2015© J.W. Anderson

J.W.Anderson – Londres Collection Homme Printemps/Été 2015

/

L’esthétisme « féminine » est une fois de plus au centre de création du créateur britannique, né en Irlande du Nord.
Cette saison, printemps/été 2015, J.W.Anderson focalise sur la personnalité de la femme bourgeoise et rejoue avec les codes masculin/féminin.  Il découvre ainsi les épaules, noue délicatement les pièces, attire les regards avec des décolletés plongeants ou encore couvre grâcieusement les cous avec des cols lavalière. Les imprimés sont vintage avec des paysages déployant sur les t-shirts qui se contrastent avec des rayures fines ou des rayures diagonales.

J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015 J.W.Anderson London Collection Printemps/Été 2015© J.W.Anderson