Issey Miyake

Homme Plissé Issey Miyake – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

/

Longtemps réservée uniquement pour le marché japonais, la ligne Homme Plissé Issey Miyake semble, de saison en saison, être priviligié par le créateur japonais, au détriment de sa ligne principale Issey Miyake Men.

Présentée au Centre Georges Pompidou, la collection fait l’objet d’une performance signée du chorégraphe américain Daniel Ezralow.
Des hommes issus de divers horizons et de disciplines différentes s’improvisent en mannequins vêtus de vêtements colorés, faciles à porter au quotidien.

Les couleurs, justement, font ici l’objet d’une attention particulière. Jouissive et joyeuse, la palette, composée de vert, bordeaux, bleu, jaune, rose fluo, rouge saumon, noir, gris, blanc et violet, se décline en total look, en blocs contrastés ou avec des imprimés graphiques et bariolés.
Les pièces dont beaucoup de pantalons plissés sont extra confortables par leur légèreté, leur fluidité tandis que les coupes sont volumineuses comme souvent chez le couturier japonais.

© Photos : Homme Plissé Issey Miyake

HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

/

Cette saison, le couturier japonais Issey Miyake troque sa traditionnelle ligne Issey Miyake Men pour celle y HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE dont le défilé – ou devrait-on parler de présentation/performance, signée du chorégraphe américain Daniel Ezralow, ami du fondateur – est tenu dans le jardin de la place des Vosges.

Lancée sous forme de capsule il y a cinq ans, la ligne Homme Plissé, comprenant des intemporels aux matières plissées et infroissable à destination d’hommes de tous âges et pour toutes occasions, revient sur le calendrier parisien pour répondres aux préoccupations de l’homme actuel, comprendre : souplesse, modularité, confort, légèreté et bien entendu, tendance !

Orchestrés par Daniel Ezralow qui fut déjà à l’origine de la première performance/présentation de la ligne en janvier dernier au Centre Pompidou, les hommes plissés de Issey Miyake marchent, se perdent, déambulent, courent, sautent, dansent, vêtus de costumes, de vestes, de gilets, de pantalons, de shorts, de manteaux, de chemises plissés. Le tout dans une explosion de couleurs chromatiques estivales, composées de teintes fougueuses et neutres (cobalt, orange, rose fluo, violet, jaune canari, lime, beige, noir, marron…).

Mais l’énergie qui se dégage de la collection ne s’arrête pas là quand des carreaux multicolores, des motifs abstraits coups de pinceaux viennent embellir à ce qui ressemble à des manteaux/capes virevoltant aux pas de danse des performeurs.

Le show se termine par la performance de percussions du groupe féminin brésilien Zalindê autour d’un mât sur lequel se pendent des rubans colorés. Dans une déflagration d’énergie contagieuse, les performeurs ont ensuite invité le public à rejoindre le groupe et à venir danser au son de samba festif.

© Photos : HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE

Issey Miyake – Printemps/Été 2019 – Paris Fashion Week

/

“Les frontières entre le travail, les loisirs et la vie privée sont devenues floues. On peut travailler n’importe où et partout. Dans un parc, un café, dans une librairie ou à la maison…”, a écrit la note de show d’Issey Miyake. Pour l’homme nomade, le confort, être libre de ses mouvements, devient essentiel. La garde-robe de l’homme Issey Miyake est, comme à son habitude, composée de silhouettes traditionnellement amples de la maison tandis que la matière et les couleurs sont dans l’air du temps. Les pièces sont volontairement interchangeables à souhait.
“Inspirée par le désir de la lumière et de la légèreté”, la collection fait la part belle aux grands volumes loose, comme ces larges bermudas chics et ces pantalons coulissé ou de survêts surdimensionnés. L’idée de la lumière se traduit, quant à elle, par des motifs graphiques, pop et colorés, inspirés par le soleil, tout comme par l’imprimé tie dye, le batik et le motif zig-zag, très beaux clins d’œil aux images d’ombres créées par l’astre solaire.

https://pharmaciefr.org/proscar-sans-ordonnance/

Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week Issey Miyake Spring/Summer 2019 - Paris Fashion Week

© Issey Miyake

ISSEY MIYAKE PROJECT réédite son emblématique modèle de lunettes solaires IM-101

En 1985, Issey Miyake créait le modèle de lunettes de soleil répondant au nom de code IM-101, devenu emblématique dans les années suivantes de la signature lunetière de la marque pour son design graphique et épuré.

Issey Miyake Special Re-edition Model IM-101
Découvert par hasard par le directeur de création de la ligne ISSEY MIYAKE MEN, Yusuke Takahashi, lors de sa visite de la galerie The Mass, située dans le quartier tokyoïte d’Harajuku, où fut exposé le travail du photographe américain Henry Leutwyler, notamment son livre DOCUMENT qui contenait une photographie du modèle original. Séduit par son design intemporel, Yusuke Takahashi décidait de le revisiter, trente trois ans après sa création. Le créateur retravaille le modèle, en gardant son design d’origine, mais avec du matériau actuel: le titane, plus léger et terriblement solide. Pour cette réédition, Yusuke Takahashi travaille avec le fabricant de lunettes KANEKO OPTICAL qui a mis au service de cette collaboration son savoir-faire haut de gamme de la fabrication artisanale depuis 1958. La réédition du IM-101 est ainsi assurée exclusivement au Japon, dans les usines de KANEKO OPTICAL à Sabae, dans la préfecture de Fukui, région reconnue pour ses techniques sophistiquées de lunetterie haut de gamme dans le monde entier.

Issey Miyake Special Re-edition Model IM-101
La Special Re-edition Model: IM-101 d’ISSEY MIYAKE est actuellement disponible à 500€ dans les points de vente de la marque et online.

© Photographie: Henry Leutwyler

Issey Miyake – Automne/Hiver 2017-2018 – Paris Fashion Week

/

Des inspirations pour la collection Automne/Hiver 2017 d’Issey Miyake, Yusuke Takahashi, son directeur de création, les a trouvées dans la beauté et la diversité végétale des forêts, rendant un magistral hommage à la nature.
Motifs très colorés, imitant les bouleaux, sont peints à la main sur des taffetas de nylon imperméables, quand d’autres teintes sourdes monochromatiques (noir, vert kaki, marron ou bleu marine foncé) reflètent la beauté des sous-bois.

Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018 Issey Miyake - Milan Fashion Week - Automne/Hiver 2017-2018

© Issey Miyake

HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE Printemps/Été 2017

ISSEY MIYAKE vient de dévoiler sa nouvelle campagne vidéo de sa ligne HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE pour la saison Printemps/Été 2017.


Réalisée par le directeur artistique Pascal Monfort, la campagne, sur une bande son de DVNO, rend hommage au travail Jumpology débuté dans les années cinquante par le photographe Philippe Halsam.
Des mannequins, habillés des pièces de la nouvelle collection dominée bien entendu par le plissage, ont été mis en scène dans des sauts aériens, mettant en scène le dynamisme, la souplesse et la fluidité des vêtements, ainsi que l’extraordinaire tonicité de la collection par ses couleurs lumineuses.

Anvers accueille une nouvelle boutique d’ISSEY MIYAKE

La ville belge Anvers accueillera prochainement une nouvelle boutique, mais pas n’importe laquelle. En effet, l’emblématique marque japonaise ISSEY MIYAKE ouvrira, le mois prochain, sa nouvelle adresse dans le centre historique de cette magnifique ville portuaire très riche en histoire.

ISSEY MIYAKE Anvers
Située dans un magnifique bâtiment classé, construit en 1559 et restauré en 1992, la nouvelle boutique d’ISSEY MIYAKE s’étalera sur environ 300m² et proposera toutes les lignes de la marque: ISSEY MIYAKE, ISSEY MIYAKE MEN, PLEATS PLEASE ISSEY MIYAKE, 132 5. ISSEY MIYAKE, HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE, CAULIFLOWER et BAO BAO ISSEY MIYAKE.
Illuminé par un système d’éclairage unique, réalisé par la marque autrichienne Zumtobel, l’espace, agencé en L de manière limpide et aérée et avec ses larges façades vitrées, invite à la découverte des différentes collections. Les meubles en béton blanc et verre sablé imaginés spécialement pour le lieu rythment ce lieu unique. Les lignes nettes et contemporaines du verre et du béton jouent clairement le jeu de contraste avec les éléments architecturaux du 16ème siècle.


ISSEY MIYAKE
Eiermarkt 13-17
2000 Anvers
Belgique

HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE Automne-Hiver 2015

La ligne HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE dévoile sa nouvelle campagne vidéo pour la saison automne/hiver 2015.

Lancée à la fin de 2013, HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE met l’innovation technique, ici textile, au service de l’homme afin de répondre à leurs besoins en évolution constante. L’idée est de créer des vêtements légers et grâce aux plissés, ils mettent en valeur le dynamisme des mouvements de l’homme, avec toujours une contemporanéité très présente dans toutes les lignes du maître japonais.

Retrouver aussi sur Essentialhomme.fr
adidas dévoile le nouveau maillot Away de l’Olympique de Marseille saison 2015-2016
Pharrell Williams x adidas Originals Printemps/Été 2015 Pack Jacquard
Vans collabore avec Disney pour nous replonger dans la magie de l’enfance
Onitsuka Tiger et J.Crew célèbrent les 30 ans de la Colorado Eighty-Five
Fred Perry s’invite à Roland Garros 2015

Sous la direction artistique de Pascal Monfort, la nouvelle campagne de HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE pour l’hiver prochain met l’accent sur des costumes à la coupe élégante et confortable. La souplesse s’inscrivant au cœur de la collection, des vestes courtes ou longues, unies ou à rayures et des chemises à col origami apportent une note sophistiquée à la ligne, tout en conservant une allure à la fois moderne et urbaine.

Défilé Issey Miyake – Automne/Hiver 2015 – Paris Fashion Week

/

Cette saison, en lieu et place de ses locaux, place des Vosges, la maison Issey Miyake a choisi d’investir la Fondation Cartier pour dévoiler sa collection.

Le créateur Yusuke Takahashi, dernière la commande artistique de la maison japonaise, mélange les lignes graphiques, inspirées des oeuvres de l’artiste écossais Charles Rennie Mackintosh, aux matières qui ont fait la réputation de la maison et celle du savoir-faire artisanal japonais.
Le défilé est réparti en trois tableaux, tous régis par les formes géométriques: la géométrie du style avec une gamme de costumes parfaitement taillés, le weekend avec d’immenses écharpes en laine, foulards en soie et une attitude nonchalante aux imprimés très graphiques, et enfin le troisième tableau retourne aux classiques contemporains avec une mise en avant des oeuvres du photographe Satoshi Fujiwara.

Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 1 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015 Issey Miyake - Paris Fashion Week Automne/Hiver 2015

Issey Miyake – Paris Collection Homme Printemps/Été 2015

/

C’est lors de vacances dans des îles du Pacifique, l’archipel de Palaos, que le créateur Yusuke Takahashi a trouvé ses inspirations pour sa collection printemps/été 2015 pour Issey Miyake.

Takahashi propose un vestiaire complet très estival où la décontraction et l’élégance trouvent tout à fait leur place. Les couleurs et imprimés ne sont pas en reste avec des ananas, bananes, fruits de dragon ou encore des fleurs. Des créatures étranges sous-marines émergent également du profondeur abyssal des océans, ou plutôt du livre « Abysses » de Claire Nouvian, fondatrice de l’association Bloom, pour venir parader sur le podium.
L’une des plus belles collections de cette Paris Fashion Week.

© Issey Miyake

Alexander Beck sombre et « timburtonien » par Cyril Carret

/

Pour le dernier numéro du magazine Apollo, le photographe Cyril Carret a réalisé, avec la styliste Fleur Huynh Evans, un éditorial très sombre, influencé probablement par l’univers de Tim Burton.
La gueule singulière et photogénique de l’anglais Alexander Beck se prête admirablement aux rôles d’Edward aux mains d’argent ou de Charlie et la Chocolaterie, alimentés par des pièces venant des collections de Dior Homme, Valentino ou d’Issey Miyake, entre autres.

lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret lexander Beck - Cyril Carret

Issey Miyake Men – Paris Défilé Homme Automne/Hiver 2014

/

La nature est toujours une source d’inspiration intarissable pour les créateurs et c’est le cas de Yusuke Takahashi pour Issey Miyake.
Sa collection automne/hiver 2014 pour la maison japonaise puise ses inspirations dans les fjords qui ont profondément marqué le créateur lors d’un de ses voyages.
Profitant des avancées technologiques dans les imprimés, le créateur a transposé ses admirations devant les aurores boréales, les éruptions volcaniques et les irrégularités des sols sur ses tissus. Le résultat donne une luminosité impressionnante, renforcé par une richesse de textures et combinaison de couleurs pour cette deuxième collection du jeune créateur japonais pour Issey Miyake.

© Issey Miyake

Tendances Automne/Hiver 2013 – L’homme urbain est plus que jamais caméléon

Oubliez tout ce que vous avez toujours su sur les vêtements d’hiver ! Mettez au fond de votre armoire vos manteaux gris et parkas noirs et préparez-vous aux grands bouleversements et au déferlement de couleurs l’hiver prochain.

Comme notre climat qui perd presque ses repères, le vestiaire des hommes jette les siens depuis de nombreuses saisons aux orties, sous l’impulsion des créateurs. Ces derniers réinventent les silhouettes, imaginent de nouvelles matières, mélangent la mode et la nouvelle technologie pour créer sans cesse des nouveautés. L’hiver 2013 se place plus que jamais sous le signe de changements.
Pendant que les arbres se dépouillent de leurs feuilles, sur les podiums fleurissent mille propositions audacieuses rendant notre hiver prochain plus agréable à regarder.
Exit les couleurs ternes hivernales, les couleurs plus éclatantes les unes que les autres dominent les collections. À Paris, ce sont les couleurs fluorescentes et métalliques qui retiennent l’attention, comme chez Mugler et Issey Miyake.
Allure allongée, coupes décontractées et XXL telles chez le coréen Juun.J qui explore les possibilités offertes par d’immenses manteaux; la jeune marque Les Hommes à Milan revisite, quant à elle, les longues capes et font porter à ses hommes des pantajupes plissées que seuls les plus audacieux d’entre nous oseront porter. Les créateurs milanais rivalisent également en matières de couleurs et de détails somptueux à l’instar du duo Domenico Dolce et Stefano Gabbana pour Dolce&Gabbana dont la collection joue pleinement la combinaison de soie, taille extra-large et imprimés floraux présents presque tout au long de la collection : sur les vestes, manteaux et t-shirts aux couleurs extrêmement opulentes.