Dior Men

Kim Jones invite Daniel Arsham à revisiter l’iconique imprimé « journaux » de Dior

Retour en juin de l’an dernier, au défilé de Dior Men pendant la Paris Fashion Week, quand Kim Jones révélait plusieurs pièces à l’imprimé journaux qui ont fait sensation auprès des fans de la marque. Initialement imaginé pour le défilé Haute Couture Printemps/Été 2020 de la maison, cet imprimé fait son retour dans la collection Printemps/Été 2020 de Dior Men qui a été dévoilée juste avant le confinement dû à la pandémie COVID-19.

Cet imprimé, revisité à cette occasion par Kim Jones et l’artiste . contemporain new-yorkais Daniel Arsham, connu pour ses installations monochromes – ce dernier, souvenez-vous, a été invité en juin dernier à imaginer le décor du défilé homme de la maison française. Un décor à mi-chemin entre sculpture et architecture pour retranscrire le passé au futur afin de rendre hommage au fondateur de la maison.

En écho à la notion de la perception du temps, notion très présente dans le travail de Daniel Arsham, ces imprimés reproduisant les communiqués de presse écrits par Christian Dior lui-même et les imprimés journaux imaginés par John Galliano pour sa collection Printemps/Été 2000 font le va-et-vient entre le passé et le futur. Ce dialogue temporel se retrouve également dans la mention “collection été 3020” qui a été traduit en “summer collection 3020”.

Ainsi, ces imprimés “journaux” font-ils leur apparition sur des t-shirts, blousons, chemises, accessoires tel le fameux it-bag Dior Saddle ainsi que sur les sneakers comme la high-top B23.

Dior x Daniel Arsham Printemps-Été 2020
Dior x Daniel Arsham Printemps-Été 2020
Dior x Daniel Arsham Printemps-Été 2020
Dior x Daniel Arsham Printemps-Été 2020

La collection Dior Men x Daniel Arsham est disponible sur Dior.com et en boutiques.

Dior Men – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

/

Passé, présent, couture. Un voyage au cœur de la haute couture”, s’est ainsi intitulée la nouvelle collection de Kim Jones pour Dior Men.

Présentée dans une salle éphémère dressée sur la place de la Concorde, la collection inaugure ce qui serait sans nul doute la mode masculine de la prochaine décennie.

Dans sa volonté de s’inspirer de l’héritage féminin légué par Monsieur Dior pour construire le vestiaire masculin, Kim Jones revisite cette saison encore les archives de la maison, notamment les codes classiques du tailoring, pour les adapter aux aspirations de la nouvelle génération.
En résulte des silhouettes indéniablement inspirées par la haute couture. L’artisanat et le savoir-faire sont au cœur de cette collection qui nous fait découvrir la nouvelle identité de la mode masculine.

Des manteaux, vestes et costumes aux volumes improbables, où plissés et drapés sont autant de clins-d’œil aux techniques des ateliers, de longs gants d’opéra déclinés en velours ou brodés, des pièces en taffetas de soie moirée, des motifs arabesques et paisley ornant des manteaux ou de longues chemises, des boutons recouverts de tissus, des zips soulignant l’architecture des vêtements et cerise sur le gâteau : un impressionnant manteau noir “d’opéra” aux épaules brodées d’argent pour clôturer le défilé dont le prix est estimé à 75 000 euros, autant de références aux influences aristocrates et punk, en hommage au styliste Judy Blame, décédé en 2019, figure du Londres des années 80 célèbre pour son excentricité.

Ce show est dédié à la mémoire de Judy Blame, un ami proche et pionnier du monde de la mode, dont l’amour de la couture était une inspiration pour nous tous”, a déclaré le créateur britannique qui l’a rencontré à l’âge de 16 ans.

© Photos : Dior Men

Kim Jones a choisi Miami pour sa collection Pré-Automne 2020 de Dior Men

/

À la veille de l’ouverture de la Art Basel, l’une des plus grandes foires d’art et de design au monde, Kim Jones, le directeur artistique du prêt-à-porter masculin chez Dior Men, a choisi le quartier le plus branché de Miami pour sa seconde collection, Pré-Automne 2020, devant le tout nouveau Rubell Museum dédié à l’art contemporain.

Le soleil et les plages paradisiaques de Miami, bien loin de la grisaille parisienne, n’ont pas été choisis au hasard. En effet, le créateur souhaitait rendre hommage au succès qu’a connu Monsieur outre-Atlantique, juste après son tout premier défilé New Look en 1947

Tout est question de trois codes de Dior : élégance, couture et tailoring”, a déclaré le créateur. Connu depuis le premier jour de sa prise de fonction chez Dior pour collaborer avec des artistes (Kaws, Daniel Arsham et Raymond Pettibon) et partageant, avec le fondateur, la même passion pour l’art, Jones a invité Shawn Stussy comme collaborateur principal de la collection.

Ainsi, le fondateur de la marque de streetwear Stüssy a proposé une série de six œuvres d’art graphique en noir et blanc et a imaginé, pour l’occasion, une toute nouvelle identité visuelle, façon graffiti, du logo de la maison qui recouvre en all-over podium, prêt-à-porter et accessoires de la collection.

Le reste de la collection évoquait de nombreuses influences : des clins d’œil au style Art Déco, le glamour des années 60, le style surfeur des années 70, les techniques Haute Couture et bien entendu, l’esthétique exubérant et à outrance de Miami.

© Images : Dior

La très attendue Air Jordan 1 High OG x Dior Men dévoilée

Il s’agit de la collab la plus attendue en cette fin d’année 2019. Dior et Jordan Brand viennent de confirmer leur collab sur la célèbre silhouette Air Jordan 1 High OG qui devrait sortir en avril prochain.

Dévoilée lors du défilé Pré-Automne 2020 de Dior Men, avant-hier soir à Miami, à la veille de l’inauguration de la foire Art Basel – un défilé exclusif qui coïncide avec le 50è anniversaire de la Air Jordan 1 et les débuts de la collection Dior Men aux États-Unis – la silhouette en édition très très limitée possède une construction proche de ce qui a été véhiculé sur la toile par les rumeurs.

Air Jordan 1 High OG x Dior Men

La nouvelle interprétation de la Air Jordan 1 High OG par la maison de luxe française devrait réunir l’essence de deux marques : l’intemporalité de la Air Jordan 1 et l’incontournable monogramme Dior.

J’aime mélanger différents mondes, différentes idées – et Jordan Brand et Maison Dior sont tous deux emblématiques de l’excellence absolue dans leurs domaines. Les réunir dans cette collaboration spéciale, c’est proposer quelque chose de passionnant et de vraiment nouveau.

Kim Jones
Air Jordan 1 High OG x Dior Men

Ainsi, la silhouette, confectionnée en Italie, est habillée d’une robe en total cuir de veau fin rappelant celui de la maroquinerie de la Maison Dior. Son empeigne est en blanc tandis que les empiècements sont en gris Dior, une couleur étroitement liée à la Maison française depuis sa fondation en 1947.

Air Jordan 1 High OG x Dior Men

Sur la languette, on retrouve le tag DIOR AIR, accompagné du Swoosh de Nike, et sur les wings latéraux, le tag est inversé en AIR DIOR gravé au-dessus du logo Jumpman. Quant aux fameux Swoosh latéraux, ils ont été sublimés avec le jacquard Dior Oblique. Le même motif Dior est réduit et gravé au laser dans les semelles à une échelle de 50 pour cent.
À noter que le logo Dior a été appliqué discrètement sur toute la languette rembourrée dans une teinte ton sur ton blanc très élégant.

Air Jordan 1 High OG x Dior Men

Chaque collaboration que nous établissons part d’une véritable connexion et de notre volonté d’élargir les dimensions de chaque marque grâce à la créativité et à l’innovation en matière de design.
Notre partenariat avec la Maison Dior offrira un nouveau regard sur le style de basket-ball et mélange streetwear haut de gamme avec le luxe. Nous rendrons ainsi hommage à la riche iconographie des deux marques et nous inspirerons de notre héritage

Martin Lotti, vice-président du design chez Jordan Brand
Air Jordan 1 High OG x Dior Men
Air Jordan 1 High OG x Dior Men

La Air Jordan 1 High OG x Dior débarquera en quantité très limitée dans certaines boutiques de Dior en avril 2020, à un prix qui est certainement promis exorbitant.

Kim Jones dévoile sa première collection Beachwear de Dior Men

Kim Jones, plus d’un an après sa nomination à la tête de la direction artistique de Dior Men, succédant ainsi à Kris Van Assche, continue d’imprimer sa marque sur la maison de luxe parisienne.

Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama

Le londonien a ainsi dévoilé sa toute première collection Beachwear, une collection capsule d’essentiels de l’été qu’il a créée en collaboration avec l’artiste japonais contemporain Hajime Sorayama.

Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama

Des t-shirts, shorts de bain, vestes légères, serviettes de plage, chemises, sneakers et autres petits accessoires parfaits pour des vacances stylées à la plage de cet été. Les pièces de la capsule reprennent deux motifs signatures de Hajime Sorayama déjà utilisés dans la collection Pré-Automne 2019 de Dior Men que Kim Jones a présentée à Tokyo en novembre dernier.

Ainsi, la séduisante femme androïde de Hajime Sorayama côtoie des dauphins robotiques dans l’immensité de la mer quand elle ne se repose pas dans la luxuriante forêt tropicale dominée par des feuilles et fleurs gigantesques. La fameuse sneaker Dior B23, revisitée ici avec un motif fleuri et une sandale monogrammée arborant une boucle ALYX complètent cette capsule exclusive.

Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama
Dior Men Collection Beachwear x Hajime Sorayama

Rendez-vous sans plus tarder sur la boutique en ligne de Dior Men pour shopper ces article avant de vous filer direction le grand bleu.

Dior Men – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

/

Quelles sont les frontières entre l’art et la mode ? entre l’artiste et créateur ? Comment la mode du présent regarde celle du passé et comme la génération future regardera la mode d’aujourd’hui ? Autant de question que pose Kim Jones dans la collection de Dior Men qu’il a présentée à l’Institut du monde arabe.

Avant d’accéder au chapiteau du défilé, les visiteurs ont dû passer devant une immense horloge érodée – interrogation sur le temps qui passe – puis traverser un bureau reconstitué de Christian Dior, exposant les chaises médaillon Louis XVI, le téléphone et le porte-manteau, autant d’objets appartenus au fondateur de la maison parisienne que l’artiste Daniel Arsham – l’américain, basé à New York, est invité par Kim Jones à travailler sur la collection, notamment sur le décor et sur l’installation inspirée de Monsieur – les qualifie de “Future Relics” (les futures reliques), tel est le nom de la collection.

Autour de quatre lettres du logo Dior volontairement abîmées comme une épreuve du temps, posées sur un sol rempli de sable rose, une des couleurs iconiques de la maison, les hommes Dior Men défilent dans des silhouettes souples, fluides et travaillées comme de la Haute Couture. En témoignent le tailleur oblique, déjà revisité par Kim Jones par deux fois dont la dernière en janvier dernier, fait ici son retour – le motif “Oblique” créé par Marc Bohan dans les années 70 est également appliqué sur une ligne de bagages créée en collaboration avec Rimowa – et ces pièces de combinaison, chemises et shorts en toile de jouy bleu égyptien, avec un motif peint à la main par des artisans de kimono de Kyoto, tout comme ces magnifiques motifs abstrait bleu Klein ou orange, suggérant des fleurs?, peints en plissé sur un t-shirt, un blouson bombardier et un manteau. Il s’agit aussi d’une façon pour Kim Jones de rendre hommage au riche héritage de la maison.

Et puis, il y aussi l’imprimé papier journal utilisé par la maison dans les années 2000, repris ici par Daniel Arsham sur une série de pièces dont le fameux saddle bag. Une version blanc de cet imprimé vintage sur fond transparent a été utilisée pour une chemise et un pantalon. De véritables pièces must-have visuelles pour des éditoriaux de photos.
Le créateur a aussi repris cette saison les longues écharpe drapées flamboyantes qu’il a introduites en janvier dernier, revisitées ici en un rose sculptural ou un dégradé de gris perle à rose que le mannequin traîne majestueusement dans sa démarche décontractée.

L’homme Dior aime également les accessoires qui l’accompagne à chaque look. Sacs à dos, minaudières, petits bagages, boîtes en aluminium portées en bandoulière… autant de pièces convoitées qui feront parler de la maison pendant des mois qui suivent. Une manière de prolonger l’héritage de la maison dans le futur et qu’un jour, la génération à venir les regardera comme des reliques laissés à postérité par Christian Dior… ou Kim Jones !

© Photos : Dior

Dior Men, Campagne Pré Automne/Hiver 2019 par Steven Meisel

/

Parallèlement à la sortie de sa collection Pré Automne/Hiver 2019, Dior Men dévoile la nouvelle campagne de la collection, shootée par Steven Meisel.

Clin-d’œil au défilé de la collection présentée à Tokyo en novembre dernier, la campagne reprend les éléments visuels clés du spectacle : un fond éclairé par des rayons lasers colorés et le logo futuriste de la maison imaginé par l’artiste japonais Hajime Sorayama – ce dernier fut également le concepteur visuel du défilé à Tokyo.

Dior Men Campagne Pré Automne-Hiver 2019

Tournée et photographiée par Steven Meisel, sous la direction artistique de Ronnie Cooke Newhouse, la campagne nous plonge dans l’univers futuriste de la collection et la nouvelle direction de l’homme Dior sous la direction de son directeur artistique Kim Jones.

Dior Men Campagne Pré Automne-Hiver 2019
Dior Men Campagne Pré Automne-Hiver 2019
Dior Men Campagne Pré Automne-Hiver 2019
Dior Men Campagne Pré Automne-Hiver 2019

Les pièces exclusives Dior Men x Hajime Sorayama débarquent en boutiques

Quelques mois après son défilé à Tokyo, la collection Pré Automne/Hiver 2019 de Dior Men débarque en boutiques et pour l’occasion, la maison dévoile des pièces exclusives réalisées avec l’artiste japonais Hajime Sorayama.

Dior Men x Hajime Sorayama

Pour ceux qui ont suivi en tant soit peu les actualités de la maison Dior Men et notamment de son défilé Pré Automne/Hiver 2019 présenté à Tokyo en novembre dernier, le nom Hajime Sorayama ne leur est certainement pas inconnu. En effet, l’artiste japonais fut le scénographe de ce défilé évènementiel et avait conçu, à cette occasion, une sculpture féminine androïde métallique monumentale et un show de lumière spectaculaire. Le japonais avait également apposé son style artistique, un univers sur plusieurs pièces, un univers fantastique peuplé de figures mi-humaines, mi-robotiques.

Dior Men x Hajime Sorayama

À l’occasion de la sortie de la collection Pré Automne/Hiver 2019 de Dior Men en boutiques, Kim Jones a de nouveau collaboré avec Hajime Sorayama pour signer plusieurs pièces exclusives qui rendent, en quelques sortes, hommage à l’ensemble du travail de l’artiste japonais.

Dior Men x Hajime Sorayama

Telle la véritable mascotte de la collection, un dinosaure robotique, aux airs menaçants, prend place sur chaque pièce de la collection : du sac à dos au petit portefeuille, en passant par le porte-carte, sneakers, chemise et pull léger à col roulé. L’aspect hostile de l’animal robotique est cependant quelque peu atténué par l’univers qui l’entoure : des cerisiers en fleurs associés un imprimé en all-over du nouveau logo de Dior Men qui symbolisent la rencontre entre le Japon et la nouvelle histoire en marche de la maison française.

Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama
Dior Men x Hajime Sorayama

Ces pièces exclusives sont actuellement disponibles dans certaines boutiques de Dior Men et sur le site de la marque.