Dior Homme

Dior invite Daniel Arsham à réinventer les objets du quotidien en pièces d’art en édition limitée

Dior x Daniel Arsham - Objets en édition limitée

Après avoir collaboré avec Daniel Arsham sur son défilé Printemps/Été 2020 et sur une collection capsule, le directeur artistique de Dior Men Kim Jones a de nouveau donné carte blanche à l’artiste américain pour une série d’objets d’art en édition limitée.

La Maison Dior se développe davantage dans le monde de l’art. Preuve en est sa nouvelle collaboration avec Daniel Arsham, apprécié comme archéologue du futur, qui fut invité à à créer une série d’objets en édition limitée pour les magasins Dior.

Les pièces numérotées, qui rappellent sa série Future Relics exposée à la galerie parisienne Perrotin, rue de Turenne, sont comme des prolongations de ses installations créées pour le défilé PE20 Dior Men en juin 2019 à Paris.

Parsemé de cristaux, le livre de Christian Dior de 1951, Je suis couturier, est transformé en boîte à bijoux archéologique, tandis qu’une horloge Dior reçoit le même traitement érodé. Autres pièces, même procédé qui est devenu une signature de l’artiste : des lettrines Dior, un ballon de basket-ball ou encore un téléphone de bureau. Toutes les œuvres sont présentées dans des boîtes conceptuelles rappelant les caisses en bois à l’ancienne utilisées pour les livraisons spéciales, accompagnées d’un sablier et des gants blancs.

Direction les boutiques de Dior pour se les procurer, pour ceux qui en sont fans !

Dior Men – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/

Enfermée dans son rythme effréné, la mode a parfois besoin de petites pauses, aussi éphémères soient-elles ! Et le deuxième défilé homme parisien de Kim Jones pour la maison Dior – la ligne Dior Homme a été rebaptisée à son arrivée en Dior Men – est ce moment de grâce, une sorte de répit, l’occasion de bien observer la nouvelle définition de l’élégance masculine du créateur britannique pour la maison de luxe française de l’Avenue Montaigne.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Une longue piste mobile a été érigée sous une immense tente noire rectangulaire posée sur le Champ de mars, en plein cœur de Paris. Sur cette piste mouvante, les mannequins sont restés immobiles, transportés d’un bout à l’autre. Un format surprenant entre défilé et présentation et les modèles, tels des statues dans un salon de couture. Couture, voilà le mot est lâché.

Pour moi, le costume et la veste sont les éléments clés de Dior”, a déclaré Kim Jones à l’AFP. C’est une nouvelle masculinité que propose le créateur, qui s’exprime dans cette allure au premier abord classique, mais revisitée avec beaucoup d’aplomb et de modernité.

Le nouveau tailoring masculin de Kim Jones joue avec du drapé, des matières précieuses de la haute couture et des détails qui sont empruntés au vestiaire féminin. Une longue écharpe s’enroule autour d’un costume, quand elle ne devient pas ceinture. Les vestes et pantalons sont coupés près du corps et les pantalons se portent rentrés dans une sorte de guêtre. Des pans de satin s’insèrent dans des vestes, sortent de l’intérieur d’un manteau et s’enroule autour du corps comme si la doublure était exposée. De la fourrure, aux motifs animaliers, utilisée ici pour des manches d’un blouson en cuir, là pour confectionner de t-shirts ou de manteaux. Kim Jones fait aussi de nombreux clins-d’œil à Paris, sa ville de cœur, notamment avec le portrait de Mona Lisa revisité sur un chandail, un blouson d’aviateur, à côté des dessins de Raymond Pettibon, une figure culte de la scène punk rock sud-californienne de la fin des années 70 au début des années 80.

Nombreux sont également références à Monsieur, comme ces omniprésents motifs félins très chers à Christian Dior ou des bijoux et accessoires inspirés des archives de la Maison, conçus cette fois encore par la créatrice coréenne Yoon Ahn, fondatrice de la marque Ambush et en charge de la création des bijoux Dior Men.

Dior Men x KAWS, Première collection capsule de Kim Jones pour Dior Men

Fin novembre dernier, l’ouverture de la mise en vente, au célèbre magasin Isetan, situé sur dans bouillonnant quartier Shinjuku de Tokyo, de la première collection capsule homme Printemps/Été 2019 de Kim Jones pour Dior Men a suscité un tel enthousiasme qu’un centaine de personnes attendaient dès le petit matin pour mettre la main sur l’une des pièces de la collection.

Le magasin tokyoïte a eu l’exclusivité de vendre en avant-première la collection qui débarque par la suite dans d’autres points de vente dont le flagship de Dior à Ginza, dans les pop-up stores à Dover Street Market à Londres, Maxfield à Los Angeles puis maintenant en ligne.

Pour cette capsule, Kim Jones a fait appel à l’artiste new-yorkais Brian Donnelly, connu sous le nom de Kaws, pour réinventer le fameux motif d’abeille de la maison et pour créer un nouveau logo Dior spécialement conçu pour la collection.

La collection conçue propose une large gamme de sweats et blousons en nylon à capuche, de t-shirts, de blousons et pantalons en denim aux détails brodés, de sneakers et d’accessoires.

La signature de l’abeille et le logo Dior réinterprété en broderie rose DIOR x KAWS sont présents sur toutes les pièces. On note que sur les sacs à dos et les sacoches de selle – le sacoche de selle étant une pièce essentielle de la collection Dior Oblique et réinterprété pour la première fois pour les hommes par Kim Jones dans cette collection – les boucles ont été conçues par Matthew Williams d’ALYX qui conçoit également les lunettes de soleil tandis que les bijoux sont des créations de la coréenne Yoon Ahn.

T-Shirt : 590$
Pochette en nylon : 900$
Sweatshirt : 890$
Sac banane : 870$
Sweatshirt en coton : 890$
Sacoche de selle : 2 600$
Sac à dos : 1 500$
Broche abeille en laiton et cristal : 870$ 
Etui de cartes : 350$
Sneakers : 990$
Blouson en nylon : 2 350$

Dior Men fait son Pré-Automne 2019 show à Tokyo

/

Kim Jones s’est séparé d’une décennie de “Dior Homme” et de sa silhouette ultra maigre avec un nouveau nom, de nouvelles coupes et une version du futur inspirée des années 80.

Le vendredi 30 novembre dernier, la maison Dior et son directeur de création Kim Jones ont investi l’arène futuriste du Telecom Center Building, au cœur de la baie de Tokyo, pour présenter la collection masculine Pré-Automne 2019. Autour d’une monumentale sculpture métallique, haute de plus de 12 mètres, de l’artiste japonais contemporain Hajime Sorayama, représentant une femme androïde et sous un show de lumière spectaculaire, les modèles défilent dans des pièces aux influences futuristes dont les inspirations viennent cependant principalement de l’histoire de la maison.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Le créateur anglais choisit trois codes puisés dans les archives Dior : le pied de poule, l’impression panthère ainsi que la couleur rose et les réinvente pour les adapter aux hommes d’aujourd’hui. Il a également revisité l’emblématique Tailleur Oblique, déjà présent en versions bleu nuit et rose bonbon dans sa première collection pour Dior.

Fortement basée sur la couture, la collection prend également des orientations plus streetwear. Ainsi, des costumes aux coupes magistrales ont été assortis aux bijoux en argent de Yoon Ahn, la créatrice du label japonais Ambush, désormais Jewelry Designer de Dior Homme ou Dior Men désormais, et aux ceintures utilitaires conçues par Matthew Williams – certains de ces costumes ont été portés avec des casquettes de baseball. Des costumes pied de poule ont été également associés aux baskets montantes. Et même les costumes les plus traditionnels ont été modernisés avec des matières irisées, une fermeture à bouton unique, une fermeture croisée ou une large bande de couleur contrastante s’étendant verticalement sur le devant.

Dior Homme Campagne Automne/Hiver 2018-2019 par Paolo Roversi

/

C’est une rencontre de deux mondes, de deux styles vestimentaires, mise en scène dans une série de photos aux forts contrastes de couleurs : d’un côté du noir&blanc pour l’ancienne génération de tops incarnée par Arnaud Lemaire et Mark Vanderloo et de l’autre, des photos en couleurs cette jeunesse de mannequins.
Capturée par le photographe Paolo Roversi, la campagne Dior Homme Automne/Hiver 2018-2019 portraiture deux générations de mannequins, incarnant une collection fondée sur les contrastes. Imaginé par Kris Van Assche, ce vestiaire masculin mêle influences streetwear et tailoring, s’adressant ainsi à un homme en constante évolution et dans lequel reconnaît tout homme moderne, quelque soit son âge.

Dior Homme Atelier, Du chic parisien avec sa collection d’accessoires pour Printemps/Été 2018

De l’élégance et du chic parisien ! Dior Homme avait créé une ligne d’accessoires pour hommes estampillée du nom et de l’adresse mythiques des ateliers Dior Homme 3 rue de Marignan à Paris, véritable hommage à leur savoir-faire, entre tradition et modernité.


Pour Printemps/Été 2018 donc, la ligne d’accessoires Dior Homme Atelier comprend plusieurs pièces : un sac à dos, un porte-document, une pochette à bandoulière, une pochette à main ainsi qu’une portefeuille et une porte-cartes.
Toutes ces pièces sont en cuir veau grainé, souple et résistant, et toutes de noir vêtues. Sur chaque pièce, est frappé en lettres blanches l’adresse de l’atelier “Christian Dior Atelier 3, rue de Marignan”, accompagnée de la signature “Dior” marquée à chaud à l’intérieur.


La ligne est disponible de 200€ pour une porte-cartes à 2 100€ pour le porte-document, à retrouver en ligne ou dans toutes les boutiques Dior Homme.

Dior Homme x Dan Witz collaboration, une ode à la scène moshpit

Ces imprimés en total-look représentant la foule en délire ou plus exactement des scènes de moshpit n’ont pas échappé à l’oeil acéré des rédacteurs en chef, assis en front-row, et à tous ceux qui sont venus, en janvier dernier, applaudir la collection Automne/Hiver 2017 de Kris Van Assche pour Dior Homme.
Les fans du street art y reconnaissant sans aucun problème oeuvres de l’un des pionniers du mouvement street art à New York, l’artiste Dan Witz. Issus de sa série sobrement intitulée “NY Hardcore”, ces imprimés saisissant, criant de réalisme, troublant, presque dérangeant se retrouvent donc sur un vestiaire qui tranche avec les tenues classiques d’hiver. De ces costumes, pantalons, vestes, blousons, manteaux, capes, sneakers, petites maroquineries et des sacs à dos ressortent l’atmosphère bouillonnant, fascinant, à la limite angoissant de ce mouvement né dans les années 80.

La collection est actuellement disponible dans les points de vente de Dior Homme.

ASAP Rocky en S.P. Badu et Dior Homme

Le rappeur américain ASAP Rocky, de son vrai nom Rakim Mayers, a été aperçu récemment à New York, habillé d’un pantalon style jogging de la marque S.P. Badu, connue pour ses créations unisexes et une paire de sneakers de Dior Homme, collection Printemps/Été 2018.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Sneakers DIOR HOMME – Printemps/Été 2018
S.P. BADU Pantalon de jogging (220 dollars US)

Robert Pattinson en total-looks Dior Homme par Peter Lindbergh

/

Après avoir été, sous les objectifs de Peter Lindbergh, l’ambassadeur de l’eau de parfum Dior Homme Intense, Robert Pattinson continue à jouer l’égérie pour la Maison de luxe parisienne.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Pour le numéro Été 2016 de Dior Magazine, l’acteur britannique joue son rôle de mannequin d’apprenti dans un éditorial entièrement en noir&blanc. Toujours photographié par le célèbre photographe Peter Lindbergh, il y apparaît en total-looks Dior Homme par Kris Van Assche.

© Photos: Peter Lindbergh

Kris Van Assche retrouve Willy Vanderperre pour la campagne PE2016 de Dior Homme

/

Pour la dixième fois, le directeur de création de Dior Homme Kris Van Assche s’associe avec Willy Vanderperre pour créer les visuels de la campagne printemps/été 2016 de la Maison de l’avenue Montaigne.

Cette saison, la campagne baptisée “Stranger in a Room” met en scène quatre hommes: le chanteur et parolier Oliver Sim, l’acteur Alain-Fabien Delon, l’artiste Rinus Van de Velde et le mannequin Victor Nylander.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Ces quatre personnalités, selon le directeur artistique de la maison, sont “charismatiques, avec une individualité distincte propre à chacun” et qui “enfreignent les règles du vestiaire masculin tout en respectant ses traditions”.

Les quatre hommes portent, pour la campagne, une sélection de pièces de la collection printemps/été 2016 de la marque, et qui, à eux quatre, reflètent différentes identités, mais qui, ensemble, composent le monde Dior Homme.

Robert Pattinson à nouveau égérie de Dior Homme

/

Plus de deux ans après avoir été l’égérie de la campagne de parfum de Dior Homme, le romantique vampire de la célèbre saga Twilight Robert Pattinson prête à nouveau son visage à la Maison de luxe parisienne.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Depuis juin 2013, le bel acteur anglais est l’égérie de plusieurs fragrances de Dior Homme qui, de nouveau, fait appel à lui pour sa prochaine campagne pré-automne 2016. C’est la première fois que la griffe de l’avenue Montaigne mette en scène une célébrité de premier rang dans sa campagne de prêt-à-porter, un honneur jusqu’ici réservé à des mannequins.

Photographiée par Karl Lagerfeld, la campagne sera lancée dès le 1er avril.

Quitter la version mobile