Défilé

LACOSTE – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Comme tant d’autres de français qui, pendant la pandémie, ont adopté des modes de transport alternatifs pour se déplacer ou se rendre au travail, Louise Trotter, la directrice de création de LACOSTE, se rendait chaque jour au studio de la marque en vélo.

Née de cette habitude, sa collection est, selon ses mots, le “nouvel uniforme pour les nouveaux clans sportifs et familles”, s’adressant à tous les sportifs, quelque soit leur discipline, et dont les inspirations venaient de ses rencontres avec des gens qu’elle croisait tous les jours durant cette période.

Ainsi, ses nouvelles offres printanières reflètent la nouvelle envie de sortir et de bouger de nouveau, avec des shorts et des débardeurs en néoprène, traduisant l’héritage sportif de LACOSTE pour la nouvelle génération, des polos et t-shirts en filet respirables, des anoraks techniques à la coupe audacieuse ainsi que des tricots amples arborant un énorme crocodile à la poitrine d’où pendaient de longs fils colorés.

Les détails et accessoires qui accompagnent les pièces incluant des cordes et de larges sangles héritées sans aucun doute de l’escalade ou des sports de montagne.

La palette est fortement rafraîchissante, avec des couleurs pastel et celles inspirées de la pâtisserie.

Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lacoste - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : LACOSTE

GIVENCHY – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Nommé directeur de la création de GIVENCHY en juin 2020, Matthew Williams a été privé de défilés physiques à cause de la pandémie, et cela va sans dire que la saison Printemps/Été 2022 a été très attendue puisqu’il s’agit de son premier show devant le public pour la maison de luxe de LVMH.

Une vaste piste de forme ovale blanche, surplombée par une dôme géante lumineuse planant au-dessus de la passerelle comme un soleil géant, a été érigée à l’intérieur de la Paris La Défense Arena. Ses quelques 70 modèles, hommes et femmes, traversent la piste et se croisent à l’allure militaire sur une bande-son imaginée par le rappeur américain Young Thug.

Entre luxe et utilitaire, entre extravagance et discipline militaire, la collection combine des allures minimaliste à des coupes atypiques et expérimentales, mixant du tailoring classique à des pièces plus travaillées en néoprène, dont certains looks reprennent des peintures semi-abstraites, aux couleurs psychédéliques, de l’artiste new-yorkais Josh Smith.

Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Givenchy - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : GIVENCHY

Ann Demeulemeester – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

La marque Ann Demeulemeester est dans une période de transition, après que Sébastien Meunier ait quitté l’année dernière son poste de directeur de création et que la marque fut rachetée par le détaillant italien Claudio Antonioli, co-fondateur du New Guards Group, qui a propulsé Off-White, County of Milan et Ambush sur la scène internationale.

Bien que la créatrice ne dirige plus la direction de création de la marque, l’influence de Ann Demeulemeester reste indéniablement omniprésente dans cette collection conçue par une équipe interne.

Les silhouettes sont amples et décontractées. Les longueurs sont exagérées dont les mouvements sont fortement soulignés par la présence de nombreux rubans noirs, noués de manière chaotique sur les vêtements, en accord avec les lignes d’écriture d’Ann Demeulemeester peintes en lettres minuscules sur les visages ou imprimées sur les pièces.

Les chapeaux melon, portés par presque tous les mannequins, sont également surdimensionnés dans le style Pharrell Williams tandis que les vestes, aux épaules tombantes, sont soit ajustées et élégantes, soit reconstruites avec une grande une sensation de confort mise au centre de toute la construction.

La collection, entièrement en noir et blanc, est un véritable hommage à la genèse intime d’Ann Demeulemeester.

Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ann Demeulemeester - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Ann Demeulemeester

LANVIN – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Comment préserver l’identité de l’une des plus anciennes maisons de couture encore en activité aujourd’hui et séduire la génération Gen-Z assoiffée de nouveautés ? Tel est le challenge de Bruno Sialelli, à la tête de la direction artistique de la maison LANVIN, qui semble avoir trouvé le compromis, en dévoilant une collection mêlant les éléments de l’Art déco et le Comics.

Nous essayions d’exprimer l’Art déco à travers un prisme différent, et nous avons pensé à Gotham City”, a-t-il déclaré dans les coulisses avant son show à la Salle Pleyel avant de préciser : “avec ce que nous venons de vivre, je pense que nous allons vivre un renouveau des années folles. Il est intéressant pour Lanvin de revisiter cette période de l’histoire car ce fut une période de prospérité importante pour la maison”.

Ainsi, Sialelli a pris le thème au pied de la lettre, en appliquant des images surdimensionnées de Robin, de Batman et sa Batmobile sur des vestes de costume, des chemises, des sweats à capuche mais aussi sur un débardeur aux effets holographiques ainsi que sur des sneakers.

Quant à la palette, les couleurs saturées de ces planches de bandes dessinées imprègnent la collection : de riches bleu pétrole, violet et écarlate, comme des fleurs vénéneuses aux côtés des délicates marguerites de LANVIN.

Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Lanvin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : LANVIN

BALENCIAGA – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Un photo-call géant et rouge placé devant le Théâtre du Châtelet avait tous les attributs d’une première de film hollywoodien : des photographes hurlant et aboyant; des flash qui crépitent; la tribu familière de Demna Gvasalia, portant des modèles de la collection BALENCIAGA, faisant la queue pour se faire passer pour des célébrités et se mêlant aux vraies célébrités (Cardi B, Isabelle Huppert, Lewis Hamilton, Cardi B, Offset…) qui attendaient pour se faire photographier.

Toute cette scène surprenante est retransmise en direct sur un grand écran installé à l’intérieur du Théâtre du Châtelet où était assis le public habituel des défilés de mode qui regardait, amusé, cette mise en scène parfaitement orchestrée avant la véritable projection du court métrage Les Simpsons/BALENCIAGA, dans lequel Marge, Bart et les citoyens de Springfield se rendent à Paris pour essayer à la dernière collection.

Revenons à la collection : celle-ci présente la panoplie complète de BALENCIAGA, combinant une garde-robe de streetwear, de vêtements de jour, de couture, de vêtements de soirée élégants et de pièces proto-couture. Les silhouettes varient d’ultra-minces à démesurément surdimensionnées, dans une palette à grande majorité noire. La collaboration de Balenciaga avec Crocs se poursuit également, cette fois dans une version “punk”, assise sur une plate-forme épaisse percée de clous et de boulons en argent.

Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Balenciaga - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : BALENCIAGA

Ludovic de Saint Sernin – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Le désir peut s’exprimer de multiples façons mais chez Ludovic de Saint Sernin, le désir rime avec physique, sensualité et sexualité sans complexe.

La dernière collection de Saint Sernin remet en question les notions d’intimité, de désir et d’expression de genre, avec une palette de couleurs douces et des pièces qui respirent la sexualité et le confort tranquille.

J’ai l’impression que nous étions dans un tel monde numérique pendant un an et demi, qu’il était vraiment important pour moi de créer une collection qui exprime la physicalité et la sensualité”, a déclaré le jeune créateur.

Beaucoup de ses pièces signatures ont fait leur retour cette saison, notamment les sous-vêtements à œillets et à lacets qui sont devenues en seulement quelques saisons une sorte de monogramme pour la marque parisienne. Un slip noir à œillets, agrémenté de cordons orange annonce sa prochaine collection avec Pornhub a sponsorisé son show, dont la sortie est prévue au printemps prochain.

Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Ludovic de Saint Sernin - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Ludovic de Saint Sernin

Valentino – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Pas de palais, ni de lieux prestigieux où tout commun de mortel se serait senti intimidé face à l’opulence de l’endroit. Pour marquer le retour de Valentino à Paris, Pierpaolo Piccioli a choisi d’investir le marché du Carreau du Temple, un ancien marché du quartier animé et branché du Marais, où il a installé des pop-ups vendant des baskets, des fleurs, des produits de beauté et des tee-shirts pro-vaccin.

Ses jeunes mannequins, après avoir défilé devant un front-row garni d’invités et de célébrités assis à des tables de café, continuent leur défilé dans les rues de Paris, rue Dupetit-Thouars, donnant aux passants la chance de voir la collection.

Ça a été un moment tellement difficile. C’est pourquoi j’ai décidé de faire entrer Valentino dans une nouvelle dimension : la vie”, a déclaré Piccioli. “Je pense que nous devons avancer, pas reculer, et c’est pourquoi je ne voulais pas retourner à Paris et montrer dans un palais, ou dans l’un des endroits que nous avons montrés auparavant”.

Quant à sa collection, Pierpaolo Piccioli l’a orientée vers la génération Z, avec un beau vestiaire à l’approche décontractée et très glamour. Les looks sont particulièrement propres, aux couleurs acryliques vibrantes et sans grandes fioritures, à l’exception d’une poignée de pièces aux détails délicats et audacieux comme de la dentelle, l’imprimé floral, la découpe au laser et des touches d’éclat et de tulle.

Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Valentino - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Valentino

Isabel Marant – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Alors que les vacances d’été sont déjà très très loin derrière nous, Isabel Marant a voulu ramener l’ambiance estivale et un bout de l’île d’Ibiza où elle a passé ses vacances d’août à Paris – la capitale commence à entrer peu à peu dans sa période hivernale.

Inspirée de l’esprit futuriste des photos du photographe de mode suisse Hans Feurer, la collection joue avec les codes de la sensualité, du sportswear et de l’esthétique des années 80 sans effort. Les looks sont chics, quoique décontractés, s’illuminent de leur énergie, leur nonchalance et de leur optimisme contagieux, à travers des couleurs chaudes censées refléter la riche palette d’un coucher de soleil.

Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Isabel Marant - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Isabel Marant

RAF SIMONS – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

La collection Printemps/Été 2022 de Raf Simons est presqu’une prolongation de la saison dernière, Automne/Hiver 2021, avec autant de chemises surdimensionnées, de pulls de ski et de trenchs au look vintage.

Le designer belge, connu pour son esthétique énergique et subversive de la jeunesse, fait également revenir dans sa collection bon nombre de ses articles signatures marquées par des ourlets bruts, des étiquettes old-school cousues sur les manches, ou des bijoux en forme de mains de squelette.

La collection rebelle explore une fois de plus la fluidité des genres et tente d’effacer davantage la ligne déjà nébuleuse qui sépare des vêtements pour femmes et ceux pour hommes.

À la naissance d’un bébé, personne ne l’aborde comme un homme ou une femme. Ce n’est qu’un bébé”, a déclaré Simons à Vogue. “Je voulais trouver une forme qui fonctionne pour les deux de la même manière, même si votre perception de la fille ou du garçon habillé est différente.

Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Raf Simons - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Raf Simons

BOTTER – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Rushemy Botter et sa partenaire Lisi Herrebrugh proposent depuis quatre ans des collections conceptuelles solides pour leur label BOTTER et leur collection Printemps/Été 2022 ne fait pas exception. Ils ont approfondi le thème de la nature, de la durabilité et de l’eau, en nous alertant sur l’urgence climatique et en nommant à juste titre leur collection “Global Warning”.

La gamme printanière du duo de designers qui sont également partenaires dans la vie et co-directeurs créatifs de la maison légendaire, Nina Ricci comprend une série de vestes imperméables recyclées, créée en collaboration avec le fabricant de parapluies Piganiol, des costumes ornés d’appâts de poisson, des hauts en résille fabriqués à partir de fil de Parley, de gros colliers avec des leurres de pêche colorés fabriqués par la société japonaise Dowluck, des uniformes de pêche en néoprène, des ailes de bateau et bouées exagérément interprétées comme des sacs à bandoulière, des lunettes de plongée sous-marine, et des pièces aux motifs de récifs coralliens.

“La marque aquatique”, comme ils se plaisent à appeler leur label ainsi, précise qu’environ 60% de la collection sont fabriqués à partir de matériaux issus de plastique océanique recyclés en partenariat avec l’organisation environnementale à but non lucratif Parley for the Oceans.

Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Botter - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : BOTTER

Marine Serre – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

La collection de Marine Serre, appelée “Fichu pour Fichu”, est dévoilée à travers d’une vidéo titrée “Ostal24” qui, en occitan, langue historique parlée dans la région natale de Serre, signifie “maison”, est une ode à la lenteur.

La vidéo au rythme hypnotique de 13 minutes qu’elle a réalisée avec ses anciens collaborateurs Sacha Barbin et Ryan Doubiago nous transporte à travers des mondes intérieurs et extérieurs qui pourraient être situés quelque part dans le passé, le présent ou le futur. On y découvre un vestiaire où la créatrice donne un second souffle à des pièces banales du quotidien à l’instar d’une série de torchons et de fichus, détournés de leurs fonctions initiales et transformées en de véritables pièces mode indéniables et totalement désirables.

Marine Serre a mis l’upcycling au cœur de son propos, cette dernière collection est, selon la note d’intention, sa plus “responsable” à ce jour, avec 45% de matériaux recyclés et 45% de matériaux régénérés. Le torchon éponge multicolore, un tissu banal habituellement réservé aux tâches ménagères, devient extraordinaire après avoir été régénéré en bottes, vestes carrées, hauts et pantacourts. D’autres tissus chaleureux, tels que les nappes brodées hollandaises et les torchons en lin, se transforment en blouses de laboratoire tandis que de vieux jeans sont redécoupés et assemblés en patchwork.

Parallèlement à ces nouveautés, de nouvelles variations sur les styles emblématiques de Serre : des t-shirts en soie recyclés et des emblématiques bottes et vêtements seconde peau Marine Serre ornés de l’imprimé lune.

Je veux que les gens ressentent la beauté et la simplicité d’être ensemble et trouvent du plaisir à cuisiner, manger, danser, faire du yoga. Et en même temps reconnaître que chaque jour nous faisons des choix qui ont un impact, alors comment pouvons-nous être plus responsables dans les décisions que nous prenons ? La mode, c’est plus que draper du tissu et faire du profit, cela peut être un endroit où nous sommes libres de prendre des mesures significatives”, a-t-elle déclaré.

Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Marine Serre - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Marine Serre

Kenneth Ize – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week

/
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

Le jeune créateur Kenneth Ize, l’étoile montante de la mode parisienne, a eu l’honneur d’inaugurer la Paris Fashion Week, avec un show de 30 looks au Palais de Tokyo.

Le prodige de la mode austro-nigérian qui se fait un nom à la veille de la pandémie, soutenu d’ailleurs par l’icône des mannequins noirs Naomi Campbell, continue, cette saison, à mettre en lumière l’artisanat nigérian. Le résultat a été une collection rafraîchissante et émouvante basée sur des matériaux africains traditionnels réinventés dans un contexte cosmopolite dont son tissu à carreaux signature, inspiré du tissu Aso Oke tissé par le peuple Yoruba.

Rendus avec un imprimé tigre, des rayures colorées verticales ou horizontales et de motifs ornementaux, l’œuvre de l’artiste britannique nigérian Bunmi Agusto, récemment diplômé de Central Saint Martins, les textiles d’Ize sont la vedette du spectacle et il leur donne amplement d’espace pour jouer.

Ses blazers, pantalons cargo légers, chemises au col cathédrale, pulls, tuniques, le plus souvent sans genre, sont coupés amples et se sont traduits par des formes insouciantes, faciles et superposées.

Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week
Kenneth Ize - Printemps-Été 2022 - Paris Fashion Week

© Photos : Kenneth Ize

Dsquared2 – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Alors que toutes les autres marques, qu’elles soient petites ou grandes, jubilent à l’idée de revenir au défilé physique, les frères jumeaux de Dsquared2, Dean et Dan, nagent à contre-courant, en présentant un défilé numérique au dernier jour de la Fashion Week de Milan.

Filmée dans un espace industriel à Milan, tapissé de graffitis à l’intérieur mais couvert de végétation luxuriante à l’extérieur, leur collection est un “conte de fées grungy”.

Appelée Fairytale Grunge, la collection est née de l’idée de sortir à nouveau. “Il s’agit de filles et de garçons sympas qui se réunissent et s’amusent”, a déclaré Dean Caten, soulignant que l’intention était de transmettre “une bonne ambiance positive”.

Jouant sur le thème du contraire entre dureté/douceur, délicatesse/force, les frères Caten proposent une fusion d’éléments grunge, rock et punk avec ceux plus délicats et éthérés. Orné de détails scintillants ou en franges ou de motifs floraux, chaque pièce, qu’elle soit en vinyle, en cuir ou en denim, est à la fois ludique et cool avec une légère touche de punk rock très appréciée par les frères.

Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Dsquared2 - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Dsquared2

Versace – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Des célébrités à gogo – aussi bien sur piste qu’au premier rang du show – des imprimés audacieux, des couleurs primaires vibrantes et beaucoup de fun. Tous les ingrédients ont été réunis pour le retour de la maison Versace au défilé physique, avec un show flamboyant.

Sur l’air du tube pop rétro Physical de Dua Lipa, extrait de son deuxième album studio Future Nostalgia – la star britannique débute ici sur le podium et fait son apparition à deux reprises : l’une pour ouvrir le show et la seconde, avec Donatella Versace pour le salut final – la collection dégage une impulsion énergique qui colle avec l’ambiance festive du show.

Les silhouettes pour hommes se situent entre plusieurs courants d’influences : du sportswear américain au look collégien, en passant par des costumes décontractés mais élégants. Alors que les premiers looks de la collection restent dans des tons sombres, ponctués par quelques touches de couleurs audacieuses qui font écho à un foulard en soie Versace géant qui ondule à l’arrière plan de la piste – “Le foulard est un élément fondamental de l’héritage et du caractère de Versace,” a déclaré Donatella Versace – des vêtements plus colorés ont été ajoutés, au fur et à mesure que la collection avançait, avec des nuances vives et néon, rappelant le Versace des années 1980. Ces nuances de sorbet sont soulignées par des motifs floraux et géométriques, ainsi que par des logos sur des pulls et gilets en maille enrichis d’un écusson Versace en intarsia.

Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Versace - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Versace

Salvatore Ferragamo – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

La maison florentine Salvatore Ferragamo traverse une période de transition qui verra l’arrivée de Marco Gobbetti, l’actuel PDG de Burberry, à la tête de sa direction l’année prochaine, alors que son directeur créatif Paul Andrew et sa directrice générale Micaela le Divelec Lemmi ont tous les deux jeté l’éponge plus tôt cette année.

Guillaume Meilland, directeur de la conception du PAP masculin de Salvatore Ferragamo depuis 2016, a désormais l’énorme tâche de diriger l’équipe de conception du PAP féminin, tout en continuant celui de l’homme.

Le créateur s’est ainsi plongé dans les vastes archives de la maison pour trouver les inspirations, tout en ayant en tête le film de Luis Buñuel de 1977, Cet objet obscur du désir, qui voit Carole Bouquet et Àngela Molina jouer le même rôle – Buñuel concrétise ici l’idée de la nature duplice de la femme.

Pour les hommes, Guillaume Meilland propose des silhouettes plutôt simples, fidèles à la conception sophistiquée de Ferragamo des vêtements, avec des constructions faciles et libres de tout mouvement.

Les matières sont tactiles et texturées, associant coton et soie, laine et lin et chanvre tandis que les couleurs incluent des teintes naturelles et des accents de tons saturés.

Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Salvatore Ferragamo - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Salvatore Ferragamo

Emporio Armani – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week

Presqu’un an et huit mois se sont écoulés depuis les premiers cas de COVID-19 se sont déclarés en Italie, le groupe Armani revient pour la première fois aux défilés physiques avec ce show Emporio Armani qui, de surcroît, célèbre à cette occasion son 40è anniversaire. Giorgio Armani fut le premier créateur à ressentir la menace de la pandémie et avait décidé à fermer très tôt ses boutiques, tout comme le premier à miser sur le format numérique pour présenter ses collections.

Il n’est pas difficile à imaginer que ce show d’Emporio Armani est particulièrement important à plus d’un titre parce qu’il se tourne également vers l’avenir. En effet, au lieu de ressasser les best-sellers de cette ligne s’adressant à une clientèle plus jeune, Giorgio Armani a préféré de mettre en lumière de nouveaux matériaux et styles à travers des silhouettes toujours décontractées, insouciantes et aux touches d’élégance urbaine.

Tout est fluide dans cette collection où il y avait des pantalons cargo à jambes larges, des manteaux longs et des chemises oversize avec un soupçon d’influence des années 90, des costumes en lin doux ou de type pyjama dans des matières douces, des blazers légers, mais aussi des double shorts portés l’un sur l’autre et associés à des leggings ou pantalons de survêt.

Quant à la palette des couleurs, le défilé commençait par des teintes sombres, bleu marine et noir, avant de décliner sur celles plus neutres et doux avant de terminer par des couleurs audacieuses et lumineuses (vert, rouge, rose, bleu).

Cette saison, le voyage commence dans un désert imaginaire, traversant son oasis et se terminant par des couleurs vibrantes”, a-t-on pu lire dans les notes du spectacle. “Tout se mélange, assez librement.”

Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week
Emporio Armani - Printemps-Été 2022 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Emporio Armani

GCDS – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Giuliano Calza, le directeur créatif de GCDS qui a vendu sa participation majoritaire dans la marque plus tôt cette année au Made in Italy Fund, nous amène cette saison à la plage à travers un film surréaliste, nous plongeant dans son monde onirique, entre désert et monde sous-marin, où la mode rencontre la fantaisie.

Inspirée par les mythes séculaires des mondes sous-marins, la collection se veut, selon son créateur, “confortable, facile – et précieuse aussi”. “Je l’ai conçue en sachant que ce serait la première collection à sortir sur la plage après la pandémie,” a déclaré Calza.

La collection mêle maillots de bain ultra sexy jouant avec de la transparence, tricots ornés de motifs divers et ludiques (vagues, peau de serpent, crabes, soleil, fleurs, mini têtes de pirate ou encore un personnage de sirène de One Piece, la série animée japonaise produite par Toei Animation), chapeaux surdimensionnés, pièces en denim délavé et recyclé – un virage écologique sous l’impulsion du nouveau groupe propriétaire de la marque – et même des pièces parées de milliers de cristaux colorés et de franges à perles.

GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
GCDS - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : GCDS

Stefan Cooke – Printemps/Été 2022 – London Fashion Week

/
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Stefan Cooke et son partenaire Jake Burt se sont remémorés leur adolescence, à une époque où ils découvraient la mode au Royaume-Uni et le shopping dans les grands magasins au début des années 2000.

C’était l’époque où Top Man, Abercrombie & Fitch et Jack Wills dominaient le marché et courtisées par toute une génération de jeunes adolescents dont Stefan Cooke et Jake Burt.

Jusqu’à présent, la marque Stefan Cooke s’est toujours inspirée des vêtements pour hommes classiques britanniques et cette saison, la marque a opéré un revirement majeur, en se tournant vers la rue.

Ainsi, il y a beaucoup de shorts retroussés, de tricots aux motifs de losanges ou de drapeaux Union Jack, de chemises et de t-shirts imprimés – l’imprimé phare cette saison est les silhouettes de deux danseuses qui selon Cooke sont l’équivalent féminisé d’une tête de taureau.

Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
Stefan Cooke - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

© Photos : Stefan Cooke

BOSS x Russell Athletic Pré-Printemps 2022 – Milan Fashion Week

/
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Au Kennedy Sport Center de Milan, plus de 1 300 personnes ont été invitées, hier, à participer au lancement de la deuxième collection BOSS x Russell Athletic – l’événement a été retransmis directement sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram où les internautes peuvent directement acheter la collection.

Inspirée de l’univers du baseball, la collection revisite les pièces emblématiques de deux marques, dans un style décontracté.

La collection apporte une nouvelle perspective aux références rétro américaines, en unissant l’expertise de BOSS et l’esthétique sportswear immédiatement reconnaissable de Russell Athletic. S’inspirant des archives des deux marques, les coupes décontractées, dans le style des années 90, s’adaptent à l’air du temps. La palette de base de bleu foncé, crème et camel est animée par des touches d’orange et de bleu minéral. Les bombers Varsity, inspirés des universités sont ornés de patchwork brodés, reflétant l’engagement de BOSS pour l’artisanat.

BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
BOSS - Pré Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : BOSS

COS Automne/Hiver 2021-2022 – London Fashion Week

/
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week

Avec une saison de retard, COS, la marque premium du groupe suédois H&M, a choisi de faire défiler sa collection Automne/Hiver 2021-2022 lors de la London Fashion Week Printemps/Été 2022, un show qui coïncide avec l’ouverture de sa première boutique sur la célèbre Regent Street de Londres.

C’est au sein de l’iconique salle de concert Roundhouse, classée monument historique, qu’a eu lieu le show qui marque le retour du défilé physique devant le public.

Détails de fabrication, coupes, coloris… La philosophie COS est immédiatement reconnaissable, à travers des lignes fluides et des coupes oversize.

La construction se veut raffinée, oscillant entre simplicité et complexité, entre élégance et fonctionnalité, inspirée du minimalisme des années 1990.

Clin d’œil au streetwear et aux lignes fonctionnelles, les détails intrinsèques et la construction méticuleuse sont à l’honneur. Les coutures et les fermetures éclair sont apparentes pour revisiter le design traditionnel et les icônes vestimentaires sont repensées, à l’image des pantalons de costume taillés sur mesure qui interpellent avec leurs poches pratiques et décontractées.

Inspirés des paysages, des textures terreuses et du jacquard graphique des années 1970, les tricots caractéristiques sont transformés en vestes et en pulls en ayant recours à des techniques modernes et à des matières durables.

Côté chaussures, des richelieus compacts et des bottes montantes transcendent les classiques modernes.

COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week
COS - Automne-Hiver 2021-2022 - London Fashion Week

© Photos : COS

AMIRI Printemps/Été 2022, le confort raffiné au rendez-vous !

/
AMIRI - Printemps-Été 2022

Las Vegas n’est pas si loin de Los Angeles, et dans un cadre aussi bling-bling que Las Vegas, le style confort décontracté et raffiné de AMIRI peut paraître étonnant et surprenant. Et pourtant, Mike Amiri a choisi le Sin City pour présenter sa collection PE2022, plus exactement à Wynn Las Vegas, l’un des plus luxueux casinos de la ville, où il ouvrira plus tard cette année l’un de ses trois magasins prévus dans l’aile commerciale du complexe.

Avec pour toile de fond, un paysage tropical et le clapotement apaisant de l’eau qui coule d’un cascade, et du rythme mélancolique de Wish You Were Here du producteur sud-africain et DJ Black Coffee, la trentaine de looks de sa collection ont des lignes plus douces et sophistiquées, se glissant vers une formalité moderne.

Les codes des costumes classiques ont été retravaillés et raffinés dans le langage visuel contemporain d’AMIRI. Par exemple, les vestes sont déconstruites et les épaulettes retirées, créant une silhouette plus légère et déstructurée, en harmonie avec le corps. Des pantalons légers avec un évasement ajustable accentuent cette décontraction, aux côtés de vestes à double boutonnage en satin texturé recoupées dans des formes décontractées de longueur 3/4.

Les motifs comprennent des palmiers, des devises étrangères exotiques, des bouteilles de rhum, des plantes d’hibiscus et des couchers de soleil romantiques tandis que la palette est riche et naturelle, avec du marron foncé, du cognac, de la sienne brûlée et du vert forêt.

AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022
AMIRI - Printemps-Été 2022

© Photos : AMIRI

Thom Browne Printemps/Été 2022 – New York Fashion Week

/
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week

Le visionnaire créateur américain Thom Browne est de retour dans la Grosse Pomme.

Le natif de Pennsylvanie, qui défile d’habitude à Paris, tient à préciser que sa décision de retourner à New York est en partie due à la pandémie, mais surtout pour que la présentation de sa collection coïncide avec l’ouverture de l’exposition de son partenaire Andrew Bolton, “In America: A Lexicon of Fashion”, au Met ce lundi – l’ouverture au public est prévue pour le samedi 18 septembre.

J’ai décidé de retourner à New York pour soutenir le prochain spectacle d’Andrew au Met”, a déclaré Browne en avril dernier. “Je pense qu’il est si important que tous les designers américains reconnaissent l’importance de la vision d’Andrew. Cette célébration de la mode américaine sera une formidable vitrine du vrai talent qui existe ici en Amérique.

Pour ce retour très attendu dans la “ville qui ne dort jamais”, Thom Browne a mis en scène un jardin de délices devant une foule de personnalités assises au premier rang, dont Dan Levy, Russell Westbrook, Lindsey Vonn Chasser Hudson, Maisie Williams, Jeremy O. Harris, Dan Levy, parmi tant d’autres.

Chacune des 200 pièces de la collection, réalisée à la main, est une lettre d’amour à la mode américaine, inspirée de la statuaire classique dont une partie puise ses inspirations dans les statues présentes dans les galeries grecques et romaines du Metropolitan Museum of Art.

Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week
Thom Browne - Printemps-Été 2022 – New York Fashion Week

© Photos : Thom Browne

Giorgio Armani – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee

Quand presque la totalité des marques et créateurs misent encore sur le format numérique, Giorgio Armani prend le risque de parier sur le retour au défilé physique – il est, avec Dolce & Gabbana et Etro, les trois seules marques à présenter leur collection en présentiel.

Un défilé qui s’est déroulé un peu dans l’intimité puisque seules 80 personnes ont été invitées dans l’ancien siège de la maison, sur la Via Borgonuovo 21, là où ont eu lieu, dans le passé, certains de ses défilés les plus légendaires.

La collection, intitulée “Retour où tout a commencé”, revendique le classicisme de la griffe, tout en le revisitant en lui injectant une touche de légèreté. Et cette recherche de légèreté a influencé le choix des matériaux – tactiles mais poids plume – ainsi que la fluidité des silhouettes et l’ambiance rafraîchissante de la palette de couleurs, où les neutres étaient juxtaposés aux touches estivales de bleu électrique, vert émeraude et rouge qui rappellent le monde de la nature.

L’attitude globale est très légère, car je pense que nous avons tous appris à être informel et plus décontracté dans la façon dont nous nous habillons. Réinventé, il n’est donc plus composé d’un blazer et d’un pantalon”, a déclaré Armani.

Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee
Giorgio Armani - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Wee

© Photos : Armani

FENDI – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Le choix du lieu d’un défilé n’est jamais anodin. En choisissant le Palazzo Della Civiltà Italiana (Palais de la Civilisation et du Travail, en français) – monument emblématique de l’architecture fasciste du XXᵉ siècle – qui abrite le siège de FENDI à Rome et qui a servi de décor grandiose pour la vidéo de sa collection, Silvia Venturini Fendi a voulu rendre hommage à sa ville Rome.

De son bureau du haut du palais, l’un des plus hauts bâtiments de Rome, la créatrice a une vue à couper de souffle sur la Ville éternelle, avec d’un côté un panorama imprenable sur les célèbres sept collines de Rome, et de l’autre le bleu incroyable de la mer Tyrrhénienne. Observatrice privilégiée de ce magnifique paysage et des couleurs changeantes du ciel romain au cours des différentes saisons, Venturini Fendi a invité les couleurs dans sa garde-robe pour homme FENDI – une garde-robe luxueuse, mais aussi légère et ludique.

Ainsi, du jaune citron, du citron vert, du bleu glacier, du lilas, du vert pistache et du rose pivoine s’invitent sur des vêtements aux formes fluides, amples, taillées dans des matières aériennes – du lin, de la soie, et du cachemire. Les imprimés sont riches, faisant de subtils clins d’œil à la Ville éternelle, comme par exemple une carte de Rome dessinée à la main utilisée comme motif et imprimée sur des pantalons de soie et des shorts. Sans oublier d’incroyables sacs à main et accessoires comme des superbes cabas, recouverts d’une nouvelle version du logo en “F” de la marque, des sacs découpés en forme de bob, des modèles Baguette miniatures en plexiglas, des étuis à raquettes de ping-pong et des lunettes de natation développés en collaboration avec le spécialiste Arena.

Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Fendi - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : FENDI

Etro – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Intitulée “Traveling in a Joyful State of Grace”, la collection de Kean Etro – la maison fait partie du cercle très restreint des trois marques à défiler physiquement cette saison – est un vibrant hommage à son ami, le musicien, artiste et interprète italien Franco Battiato, décédé le mois dernier. Surnommé Il Maestro, Franco Battiato fut le premier chanteur pop à se produire, en 1989, devant un pape, en l’occurrence Jean Paul II.

Devant un public masqué dont plusieurs fraîchement arrivés des Etats-Unis, les premiers de ce côté depuis de nombreux mois, les mannequins défilent dans un ballet de couleurs sur les voies ferrées en plein air de l’ancienne gare de Milan Scalo Farini, sur fond de “L’Era del Cinghiale Bianco”, l’un des plus grands succès du Sicilien.

Brouillant les frontières du genre, les silhouettes sont décontractées et fluides, multipliant les références à l’esprit nomade qui est toujours au cœur du travail de Kean Etro : caftans, gilets en tricot avec des empiècements en georgette de soie, trenchs portés sur des long johns, pulls sans manches d’inspiration tennis, mais aussi très désirables sacs de voyage et chemises illuminées de fils dorés.

Les couleurs sont vives et estivales (jaune, vert, orange, céladon), alternant avec des teintes neutres (beige, noir, marron et blanc).
Pour transmettre davantage l’idée de l’envie de voyager, le designer fait également référence à l’écrivain culte Bruce Chatwin, connu pour ses récits de voyage, et Agatha Christie, notamment avec des clins d’œil au Proche-Orient et à l’Inde.

Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Etro - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Etro

Brioni – Printemps/Été 2022 – Milan Fashion Week

/
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

Après plus d’un an de confinement et de stress psychologique dû à la pandémie, nous avons tous besoin de légèreté et d’allégresse. Et c’est ce que propose Brioni qui, avec sa collection Printemps/Été 2022 du designer Norbert Stumpfl, met en avant l’attitude nonchalante et décontractée, soulignant également par la même occasion le savoir-faire artisanal de la maison romaine, rachetée récemment par le groupe Kering.

Du cachemire, de la soie, du coton Sea Island, des mélanges de lin des plus raffinés, du nubuck déperlant ou encore des tricots à double épaisseur fabriqués à partir de mélange de laine, de cachemire et de soie Escorial. Autant de matières nobles qui entrent en jeu pour souligner l’importance de la légèreté de la saison. Cette souplesse des tissus est également soulignée par les formes amples, quand de nombreuses autres pièces témoignent de l’excellence de l’artisanat signé Brioni. Par exemple, une veste Veronese, réalisée à partir d’un brocard tissé à la main, a nécessité cinq mois de réalisation ou des broderies florales faites avec des fils d’or et d’argent.

Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week
Brioni - Printemps-Été 2022 - Milan Fashion Week

© Photos : Brioni

Ferrari fait ses débuts sur le runway avec une collection ancrée dans son héritage

/
Ferrari - Printemps-Été 2022

C’était un défilé auquel on ne s’attendait pas ! Ferrari, le pur-sang italien du sport automobile, est tenu, il y a quelques jours, à appuyer sur les accélérateurs sur un circuit inhabituel pour la marque où les vroom vroom de ses puissants moteurs ont été remplacés par la musique assourdissante et les pas cadencés des mannequins.

Afin de diversifier ses offres et d’offrir aux inconditionnels de la marque ainsi qu’à la jeune génération de passionnés du “Cheval Cabré” – ceux qui n’ont pas forcément un compte en banque à six zéros – une collection qui serait instantanément reconnaissable, le constructeur italien a mis pleinement ses pieds dans la mode. Une décision courageuse, accélérée avec la nomination en 2019 d’un directeur créatif de diversification en la personne de Rocco Iannone, ancien directeur créatif de Pal Zileri.

Le défilé a eu lieu à Maranello, en Italie, siège historique du constructeur. La collection de Rocco Iannone est impressionnante, comprenant 52 looks, dont 80% sont unisexes. La collection élaborée de manière complexe, proche de la haute couture, et soigneusement pensée fait de subtiles référence à l’héritage de Ferrari et à la nature compétitive des courses. Les tenues sont adaptées aussi bien en ville que pour assister à une course de Formule 1.

Dans cette collection aussi désirable qu’audacieuse, Iannone a utilisé une variété de tissus, tout comme ceux plus techniques comme la fibre de carbone, pour créer des looks puissants, confortables, fluides et souvent surdimensionnés bien à la mode. Les silhouettes ont été inspirées de l’anatomie des supercars de Ferrari, avec des touches faisant références à l’iconographie de la maison, puisées dans ses riches archives. Des partenaires comme PUMA et Ray-Ban ont fourni des baskets et des lunettes de soleil arborant des motifs Ferrari fortement reconnaissables.

Pour moi, il était vital de découvrir qui étaient les icônes de Ferrari. Pour moi, Ferrari est une marque qui fait partie intégrante de la culture pop, de la musique et des arts. J’ai donc essayé de donner un sens à l’idée d’un style de vie Ferrari. Ça a toujours existé et c’est autour de ça que je voulais faire une collection contemporaine”, a expliqué Iannone. Avant de poursuivre : “Nos vêtements doivent être reconnaissables non pas pour le logo mais aussi pour leur esprit.

Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022
Ferrari - Printemps-Été 2022

© Photos : Ferrari

QASIMI Printemps/Été 2022 – London Fashion Week, entre renouveau et tradition

/
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

Espoir et optimisme, renouveau et de renaissance, artisanat et tradition. La première journée de la London Fashion Week est marquée par la saisissante collection de la marque de vêtements pour hommes émirienne basée à Londres QASIMI, filmée à St. Ann’s Court, une propriété de campagne du comté Surrey, au Sud-Est de l’Angleterre, considérée comme l’une des maisons les plus belles et les plus emblématiques à avoir été construite en Grande-Bretagne dans la première moitié du 20e siècle le célèbre architecte Sir Raymond McGrath.

Intitulée “Between Ashes and Roses” (“Entre Cendres et Roses”), d’après une œuvre du XXe siècle du poète syrien Adunis, la collection regorge de couleurs qui renvoient au ciel bleu et aux bougainvilliers et magnolias en plein floraison du jardin dans lequel a été filmée la vidéo du show

Hoor Al-Qasimi, la directrice de la création de QASIMI, rend ici un vibrant hommage à l’artisanat traditionnel émirati de tissage de feuilles de palmier connu sous le nom de safeefah, à travers les sacs à franges, mais aussi en collaborant avec le Conseil de l’artisanat contemporain d’Irthi, basé à Sharjah, une plate-forme qui autonomise les femmes artisanes et préserve les compétences et le riche patrimoine culturel des Émirats arabes unis.

De nombreux références à la culture émiratie ponctuent la collection, comme par exemple les tarboushas – ou longs glands tissés qui sont des éléments de base de la garde-robe d’un homme émirati – accrochés devant les vestes sur mesure, venant décorer de nombreuses pièces et se balançant au gré des pas des mannequins.

La plupart des teintes douces et des décolletés sont inspirés du sous-continent indien, tandis que l’architecture islamique sert de référence pour les éléments graphiques des vêtements.

QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week
QASIMI - Printemps-Été 2022 - London Fashion Week

© Photos : QASIMI

Coach fait son retour sur le podium, en présentant à Shanghai sa collection hiver 2021

/
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai

Cette semaine, Coach a fait son grand retour sur les podiums, mais au lieu de New York, la marque américain a choisi Shanghai comme toile de fond pour présenter les dernières créations de Stuart Vevers.

La marque a mis trois ans pour revenir dans l’Empire du milieu – il faut remonter en 2018 pour son dernier défilé en Chine.

Pour Coach, la Chine est une force motrice vitale pour la croissance et la prospérité de l’industrie de la mode. Son énorme potentiel et la passion de son marché de consommation incitent les marques mondiales à continuer d’innover et d’investir dans le pays”, a déclaré Yann Bozec, président et chef de la direction de Coach en Chine.

Pour le show, qui s’est tenu au parc des expositions de Shanghai, la marque a plongé ses invités dans la nostalgie, en mettant en scène un drive-in américain vintage où un grand écran diffusait des bulletins météo vintage et des clips rétro aux allures des années 90 – il s’agit d’un nouvel épisode de “Coach TV”, mettant en vedette des ambassadeurs de la marque, dont Jennifer Lopez, Rickey Thompson, Jeremy Lin, Yang Zi, Kōki, Xiao Wen Ju, Ke Fan et Ding Nan.

J’ai regardé et revu beaucoup de vieilles télévisions et films [pendant la pandémie]”, a déclaré le directeur créatif Stuart Vevers. “Je me suis tourné vers les choses qui procurent un sentiment de confort et c’est ce que fait la nostalgie.

Devant environ 340 invités, dont l’ambassadrice de la marque et actrice Yang Zi, les chanteurs Jam Hsiao et Kelly Yu, et les acteurs Ding Nan et Wallace Chung, Coach a fait défiler une collection co-ed de 45 looks pour hommes et femmes.

La saison, auparavant connue sous le nom de Pré-automne, est désormais appelée hiver, ce qui, selon Vevers, représente “une approche plus honnête de la saisonnalité”, lui permettant de revisiter les pièces clés de la collection d’automne la plus récente tout en introduisant de nouvelles idées spécifiques pour le mois froid et, à l’occasion de cet événement spécial en Chine, de présenter “une ode à l’attitude d’une nouvelle génération à Shanghai”, a-t-il expliqué dans un communiqué.

La vaste collection s’appuie sur la gamme d’automne axée sur le ski qui a fait ses débuts en février dernier. Elle comprend également certaines des pièces préférées de Vevers de sa collection d’automne, redessinées pour le défilé car elles n’avaient jamais été vues sur la piste auparavant. L’accent est mis aussi sur le confort, la douceur, la tactilité et la superposition associant les éléments sportifs rétro et l’inspiration hivernale du outdoor.

Je me suis engagé à aborder la saisonnalité d’une manière plus honnête et authentique. La collection s’appuie sur la vision présentée dans la collection d’automne pour réinventer davantage la façon dont nous racontons des histoires, divertissons et apportons de la joie”, a souligné Vevers.

Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai
Coach 1941 - Automne-Hiver 2021 - Shanghai

© Photos : Coach

Off-White fait défiler sa collection Printemps/Été 2021 « Adam is Eve » à Milan

/
Off-White - Printemps-Été 2021

Off-White a sauté la Paris Fashion Week Homme en octobre de l’année dernière, où elle a jusqu’ici défilé régulièrement, en faveur de Milan pour présenter sa collection Printemps/Été 2021.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

La collection a eu lieu dans la ville lombarde où la marque possède un studio de design et elle a été diffusée sur la plateforme “Imaginary TV”, un événement digital, façon télévision ou playstation des années 90, présenté en simultané à l’internationale. L’interface a été conçue sur mesure comme une vitrine, incluant un certain nombre de chaînes et de réseaux qui pointent vers les concepts derrière la collection.

Un groupe d’artistes et amis de Virgil Abloh – ce dernier n’a pu se déplacer à Milan pour causes de restrictions de déplacement – portent chacun un look de la collection, tout en interprétant leur spécificité. Parmi lesquels, on trouve, entre autres, le pianiste Damiano Afrifa, la musicienne Caterina Barbieri, l’olympien de Tai Chi Liang Biying ou le rockeur nigérian Mdou Moctar. Ces personnes ont été sélectionnées par Virgil Abloh lui-même afin de capturer “une approche universelle de la créativité”.

L’idée de la télévision imaginaire découle d’une vision poétique moderne pour et du monde toujours plus virtuel. Il adopte une approche universelle et inclusive. Je veux me connecter et générer un réseau mondial, et rassembler la créativité tout en catalysant une gamme d’émotions”, a déclaré Abloh. “Nous vivons dans un monde et à une époque qui est déjà largement native du numérique

La collection, intitulée “Adam is Eve”, regorge d’éléments signature mis à jour du style d’Off-White. Les vêtements de sport se mêlent à des costumes carrés et fluides qui mélangent et assortissent motifs et couleurs. De nouvelles collaborations sont également mises en avant dans différentes salles numériques, comme Off-White x Air Jordan, Off-Active Athletic