Conseils

Les pistaches réduiraient le risque du cancer du poumon

Manger des pistaches tous les jours pourrait réduire le risque de cancer du poumon ainsi que d’autres cancers, selon l’association américaine « Amercian association for cancer research frontiers« .   Quelque 55 grammes de pistaches par jour pourraient réduire ces risques de cancer sans changement significatif

Davantage

Combattre la graisse par le vinaigre

L’acide acétique, le composant principal du vinaigre de table, pourrait entraver l’accumulation de graisse et prévenir la prise de poids, selon une étude d’un groupe de chercheurs japonais.

Les chercheurs japonais de Mizkan Group Corporation ont découvert que le vinaigre utilisé pour faire des sauces de salade ou conserver les cornichons aidait à combattre le gras. Ils ont étudié les effets de l’ajout de vinaigre dans des régimes très riches en graisse, chez des souris de laboratoire. Leur étude a permis de découvrir que les souris absorbant du vinaigre développaient jusqu’à 10% de graisse en moins que les souris privées de vinaigre.
L’acide acétique empêche l’accumulation de gras en activant des gènes qui produisent des protéines brisant les graisses, et les empêchant de se stocker dans le corps.
« Les résultats de cette étude suggèrent que l’acide acétique supprime l’accumulation de la graisse corporelle en augmentant l’oxydation graisseuse et la thermogenèse dans le foie, grâce à la PPAR-alpha (une protéine)« , écrivent les chercheurs.
« Nous souhaitons effectuer d’autres études cliniques pour confirmer la réduction du coussin graisseux et l’amélioration de la consommation d’énergie par la prise de vinaigre », indique l’étude.
Le vinaigre est utilisé depuis des siècles pour ses propriétés médicinales. Des études antérieures ont montré que l’acide acétique pouvait aider à contrôler la pression artérielle et le niveau de sucre dans le sang.

Les pistaches réduiraient le risque du cancer du poumon

Manger des pistaches tous les jours pourrait réduire le risque de cancer du poumon ainsi que d’autres cancers, selon l’association américaine « Amercian association for cancer research frontiers« .

 

Quelque 55 grammes de pistaches par jour pourraient réduire ces risques de cancer sans changement significatif sur le poids corporel, selon l’un des chercheurs.
Pour cause, la pistache contient du gamma tocophérol, une forme de vitamine E qui peut réduire les risques de certaines formes de cancer. C’est également une excellente source de potassium, de cuivre et de magnésium et de fer.
D’autres aliments contenant du gamma tocophérol, comme les noix, les noix de pécan, les germes de soja et l’huile de blé peuvent fournir le même genre d’effets.
Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de la faculté « Texas Woman’s University » ont étudié 36 volontaires, divisés en deux groupes de 18 personnes.
Les membres du premier groupe ont avalé 68 grammes de pistaches par jour durant une période d’un mois et demi, tandis que les membres du deuxième groupe n’ont pas changé leur mode d’alimentation habituel.
Après trois semaines, les scientifiques ont observé des apports énergétiques de gamma tocophérol chez les personnes mangeant des pistaches tous les jours.

Sept mythes à oublier sur la conduite en été

L’été est là et avec lui, les vacances d’été ! Le soleil, la fainéantise, les découvertes, la mer, la montagne…., tous ces mots font la java dans votre tête et vous avez hâte de prendre la route pour rejoindre votre lieu de destination.


Penser à ses vacances, c’est très bien ! Mais partir dans de bonnes conditions pour arriver sain et sauf et en bonne humeur à destination, c’est encore mieux !
Quelque soit votre mode de déplacement, suivez nos quelques contre-mythes et vos vacances sur la route seront synonymes de plaisirs.

* Pour être en sécurité, il suffit d’éviter les routes sinueusesMYTHE !
– D’après une étude de l’Université de Dresden (Allemagne), qui possède notamment une chaire dédiée à l’accidentologie, la grande majorité des accidents de la route se produit dans des conditions inverses de ce qu’on pourrait croire. En effet, ses chercheurs ont établi des statistiques prouvant que 75% des accidents surviennent en ligne droite.

Michelin - Living Total Performance
* Faut-il utiliser les pneus hiver toute l’année, même en été sur les routes de vacances ?MYTHE !
– Même si rien dans la loi française n’interdit de de rouler en été avec des pneus d’hiver, pour des questions de sécurité, on vous déconseille vivement de le faire. En effet, si l’on se réfère aux tests menés par l’organisme allemand de tests indépendant Tüv Süd, réalisé en 2013 et avec des pneus 205/55 R16H de Michelin, les écarts de performances entre pneus hiver et pneus été sur sol sec peuvent être significatifs. En été, à 100 km/h, une voiture équipée de pneus hiver met 6 mètres de plus pour s’arrêter. Pour certains, cette courte distance peut être considérée comme insignifiante, mais sachez qu’une perte de performance, même minime, peut causer des dégâts dramatiques.

* Une légère pluie d’été n’a rien d’inquiétantMYTHE !
– Détrompez-vous ! L’Institut de Recherche des Accidents de la Route (VUFO) de l’université de Dresden a mené des analyses sur 12 000 accidents pendant 12 ans et leur résultat est sans appel. 99% des accidents sur routes mouillées se produisent sur de très fines couches d’eau. Quel que soit le pourcentage d’usure des pneus, le risque de dérapage est plus grand sur chaussée mouillée que sur chaussée sèche.

* Quel que soit la route, les pneus s’usent de la même manièreMYTHE !
– L’usure des pneus dépend de beaucoup de critères: de sa conduite, des conditions climatiques, de route… La conduite en montagne, par exemple, use cinq fois plus vite que la conduite sur autoroute.

* Vérifier la pression des pneus avant de partir en vacances est une simple mesure de précautionMYTHE !
– Un pneu sous gonflé peut éclater à tout moment, sans compter de l’augmentation du carburant et de l’usure rapide de vos pneus.
Sous-gonflés, la durée de vie des pneus peut être réduite jusqu’à 8 000 km. Avoir une bonne pression des pneus est synonyme de sécurité et d’énorme économie à réaliser.

* La consommation des carburants n’a rien à voir avec la pression des pneusMYTHE !
– Comme je disais plus haut, un pneu sous-gonflé entraîne une augmentation conséquente des carburants. 1 bar en dessous du niveau de pression adaptée peut vous coûter un plein de carburant par an. Accumuler la perte sur plusieurs années et c’est réellement de l’argent jeté par la fenêtre !

* En vacances, pour une conduite verte et respectueuse de l’environnement, il faut changer de voitureMYTHE !
– Pourquoi changer de voiture lorsqu’on peut faire plus simple ? En effet, en attendant des pneus à base de céréales de Michelin, sachez qu’un pneu sous-gonflé entraîne une sur-consommation d’énergie, donc brûler plus de carburant et dégager plus de CO2. Pas moins de 4,4% des émissions globales de CO² sont liées aux pneus. Dès lors il faut, avant votre départ, vérifier la pression des pneus et l’adapter si nécessaire pour garantir leur efficacité énergétique.
4,4%, ça peut paraître peu, mais c’est déjà significatif en termes d’économie et d’impact environnemental.

À partir de ces constats et contre-mythes, le géant de pneumatiques français Michelin ont mené de sérieuses recherches pour offrir des pneus plus sûrs et plus efficaces aux utilisateurs. En mettant en place « The Road Usage Lab by Michelin », une sorte de « laboratoire d’entraînement direct », Michelin a mis 3 000 voitures volontaires à travers l’Europe sous une surveillance spéciale. La remontée des résultats ont permis au fabriquant de mener des recherches sur la conduite urbaine au quotidien et ainsi à développer et à améliorer leurs pneus de manière optimale.
Ces conclusions ont été publiées sur un mini site spécialement dédié à cette initiative, le « Living Total Performance by Michelin », à consulter sans plus tarder avant votre départ de vacances.
Assurez votre sécurité, c’est aussi assurez celle de tous les autres !

Sponsorisé par Be On

Bien choisir des lunettes de soleil pour protéger les yeux en été

L’été est là et avec lui, la chaleur, l’envie d’évasion et des moments de fainéantise sous les caresses de l’astre solaire. Cependant, il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires pour protéger ses yeux, mais également ceux des enfants, du soleil. Suivez ces quelques conseils pratiques pour choisir des lunettes de soleil de qualité et vous n’aurez plus peur de regarder la vie avec beaucoup d’ensoleillement !

Règle n°1: bien choisir la catégorie des verres solaires
Avant toute chose, il est recommandé de choisir une catégorie de verres solaires adaptée à son activité. Les verres filtrants de catégorie 2 ne sont pas conseillés aux personnes souhaitant passer leurs vacances au bord de la mer ou dans une région ensoleillée. Ils conviennent néanmoins comme protection en ville lorsque la luminosité est réduite. La catégorie 3 est idéale pour des conditions d’ensoleillement « normales », alors que la catégorie 4 est destinée aux balades en haute montage ou en pleine mer. À noter, les automobilistes sont invités à ne jamais utiliser de verres de catégorie 4 lorsqu’ils prennent le volant car cet indice de filtration solaire altère la vision et la perception des couleurs.

Règle n°2: Opter pour des lunettes qui filtrent la lumière bleue
Responsable de lésions graves de la rétine et du développement de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge (DMLA), la lumière bleu est particulièrement présente dans la lumière du jour, notamment lorsque le temps est dégagé. Les verres conçus à base de mélanine filtrent parfaitement cette lumière bleue. En cas de doute, les particuliers peuvent s’informer auprès de leur opticien qui les guidera dans le choix de leurs solaires.

Règle n°3: Les verres polarisants pour la conduite automobile
Si les automobilistes ont pour interdiction de porter des verres de catégorie 4 lorsqu’ils conduisent, ils sont en revanche invités à porter des verres polarisants. Selon l’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue), « lorsque la lumière solaire se réfléchit sur une surface plane comme la route, le capot ou le pare-brise, elle subit après réflexion, une modification de son rayonnement. Elle est dite polarisée. Devenue extrêmement brillante, elle provoque une très forte gêne et altère la perception des contrastes et du relief ». Les verres polarisants servent à filtrer cette lumière gênante pour améliorer le confort et la qualité visuelle des conducteurs.

Règle n°4: La protection des yeux des enfants
À l’inverse des adultes, les yeux des enfants n’ont aucune protection naturelle contre les risques de lésions oculaires causées par les UV. La rétine des nourrissons de moins d’un an est, par exemple, atteinte par 90% des UVA et plus de 50% des UVB. Les enfants doivent impérativement porter des lunettes solaires filtrantes catégorisées lorsqu’ils sont sur les pistes de ski, au bord de l’eau, sous un parasol ou assis dans l’herbe. Les yeux des plus petits doivent être protégés dès qu’ils sont exposés à la réverbération des UV.

Privilégier les verres de qualité aux gadgets
Même si elles sont moins onéreuses et plus tendances, les lunettes « gadgets » n’offrent aucune protection. La plupart des verres de qualité, notamment disponibles chez les opticiens, sont dotés d’un indice de filtration, d’une protection contre la lumière bleue et d’un traitement par antireflet. Par ailleurs, les verres doivent filtrer les UV à 100% pour une protection optimale.

Comment coordonner jean et chemise au bureau ?

Si l’esprit de votre boss s’avère inébranlable sur la culture business, votre lecture de ce post est purement divertissant. Par contre, si le « casuel friday » est de mise à votre bureau ou la permission du jean s’étend bien au-delà de ce jour « avant-weekend », il est probablement utile de connaître quelques petits conseils :
– Portez votre jean avec des chemises à col classique boutonné.
– Coordonnez le avec des chemises soit aux couleurs unies, soit à fines rayures ou à petits carreaux.
– Évitez dans l’absolu les motif compliqués et couleurs criardes qui enlèvent toute notion de décontraction et de simplicité.
– Et dernier détail et non le moindre pour parfaire votre tenue casual au bureau : mettez toujours la chemise à l’intérieur de votre jean. Et si vous le souhaitez, coordonnez l’ensemble avec une ceinture pour ce léger côté old school.

Découvrez votre couleur : Quel bleu est le vôtre ?

Pour notre série de couleurs, nous commençons par le bleu. Couleur du ciel et de la mer, couleur de sérénité et de paix par excellence (les soldats de l’ONU n’ont-ils pas le surnom de casques bleus), elle est également associée au rêve et à l’évasion.

MENSWEAR spring summer 2011 CALVIN KLEIN« Printemps es-tu là ? », Oui avec un grand cri du cœur nous sommes enchantés de voir l’arrivée des beaux jours qui nous amènent sans aucun doute le soleil et la joie de vivre.
Quoi de plus naturel alors de parler des couleurs, non pas sur leur signification, de nombreux sites abordent cette question avec plus de pertinence que nous, mais sur leur importance dans notre garde-robe et sur la façon dont elles peuvent influencer sur nous.
Choisir de bonnes couleurs qui nous vont le mieux est déjà le premier pas pour donner le meilleur de soi-même lorsqu’on est face à l’autre.
Avant toute chose, il faut savoir que le bleu, avec le rouge et le jaune, forment les trois couleurs primaires, tandis que l’orange, le vert et le violet en sont les couleurs secondaires, ensemble ils font partie du spectre lumineux qui comprend également le noir.
Avec cette nuance qui s’est imposée comme étant la couleur branchée et la plus classique qui soit, le bleu constitue une alternative intéressante. Il suffit pour cela de s’en rendre compte avec les jeans bleus qui sont omniprésents et déclinés à toutes les sauces.
Le bleu est également très courtisé dans le milieu des affaires où l’on peut évidemment voir combien les hommes de bureaux prennent très au sérieux leur apparence. Dans ce monde de travail où les codes vestimentaires sont parfois dictés et codifiés, le costume bleu nuit garantit un sérieux sans faute sans toutefois se faire passer pour austère.
Cependant, malgré son caractère universel et intemporel, le bleu ne peut être porté partout et dans tous les milieux de travail. En effet, les responsables de certaines branches professionnelles pourraient le juger insipide, comme les milieux de la création et de relations publiques. Dans ces cas, évitez par exemple à tous prix le costume bleu qui pourrait être fatal pour votre entretien. L’esprit créatif étant de mise, pimentez alors votre look et n’hésitez pas à mélanger les couleurs pour mettre toute la chance de votre côté.
Parlons maintenant à quelles teintes convient le mieux le bleu car appliquer la bonne couleur à la bonne teinte vous donnera l’impression d’être en bonne santé. Une bonne coordination produira également un effet psychologique positif sur votre interlocuteur.

Bleu PervencheBleu RoiBleu de FranceBleu Néon


Votre peau

Elle est claire, fine et rougit facilement au soleil.
Vos yeux
Bleus, vert ou brun clairs
Vos cheveux
Blond ou brun doré, blond clair
Votre bleu
Votre bleu doit être clair et frais comme le bleu pervenche, bleu roi, bleu de France ou bleu néon.

Bleu Pervenche AzurBleu de ChineBleu SaphirBleu Outremer


Votre peau

Teinte ivoire, très fine et rougit très facilement au soleil
Peau dorée et cuivrée
Vos yeux
Brun foncé doré ou marron
Vos cheveux
Blond vénitien, blond doré
Châtain doré ou brun très foncé
Votre bleu
Votre bleu doit être plus chaud et profond tel que le bleu dAzur, bleu de Chine, bleu saphir ou bleu outremer.

Bleu CielBleu GivréBleu Gris


Votre peau

Peau rosée, claire, fine et transparente
Peau olivâtre et quelque peu livide
Vos yeux
Bleu, bleu-gris
Marron
Noisette ou verts cerclés de gris
Vos cheveux
Blond nordique, blond cendré
Châtain cendré ou brun foncé
Gris
Votre bleu
Votre bleu doit être doux, clair et nuancé
Bleu ciel, bleu givré, bleu-gris

Bleu de ChineBleu PétroleBleu PrusseBleu Klein


Votre peau

Très pâle ou mate avec des reflets olivâtres et se bronze très difficilement
Vos yeux
Marron foncé
Gris-bleu
Vert
Vos cheveux
Noirs
Châtain foncé
Gris argenté
Votre bleu
Votre bleu doit être soutenu, intense et tranchant
Bleu de Chine, bleu pétrole, bleu de Prusse, Saphir ou bleu Klein

Noir est Noirs

Formel, sophistiqué, ténébreux, mystérieux, puissant, raffiné… autant de termes pour qualifier cette couleur, le noir, qui, depuis la nuit des temps, ne peut laisser indifférent. Il symbolise le deuil, la mélancolie, l’apanage de la tristesse ou de la négation mais ne cesse de séduire, voire même susciter la passion.

Les teintes du noir

Opaque, transparent, laqué, noir d’encre, noir jais, noir d’ivoire… le noir revêt de multiples aspects qui forment une palette très riche de « noirs », « Il n’existe pas un noir, mais des noirs », disait Yves Saint Laurent.
Cette pluralité identitaire est d’autant plus intéressante que le noir convient pratiquement à toutes les occasions (sauf peut-être à un mariage mais ce tabou n’est plus respecté de nos jours puisqu’il est assimilé maintenant à une certaine forme de l’élégance), il peut se mettre quasiment tout le temps et s’accommode à toutes les couleurs.[break]
Lexique du noir :

Noir Ottoman noir mat
Noir Milano noir chaud et profond
Noir Lurex noir brillant et habillé
Noir Jais noir brillant avec des reflets bleu métallique
Noir de Fumée synonyme du noir de carbonne
Noir d’Encre noir profond et pur, synonyme du noir de l’encre de chine
Noir Ébène noir pur, très foncé
Noir de Corbeau noir à reflets violacés
Noir Cassis noir rougeâtre tiré des baies du même nom
Noir Carbonne noir pur ou tirant légèrement sur le marron
Noir d’Aniline noir violacé

Le cannabis dans la lutte contre d’autres drogues

La consommation de cannabis pourrait permettre de lutter contre l’usage d’autres drogues, selon une chercheuse de l’université de Berkeley, aux États-Unis, dont les travaux ont été publiés le 3 décembre dernier dans la revue Harm Reduction Journal.

Cannabis

[break]Sur plus de 350 consommateurs de cannabis suivis au Berkeley Patient’s Group, un dispensaire spécialisé, 40% déclarent qu’ils fument du cannabis pour limiter leur consommation d’alcool. 66% admettent utiliser le cannabis pour remplacer les médicaments, et 26% l’utilisent comme substitut à d’autres drogues illégales plus puissantes.
L’utilisation de cannabis en remplacement de l’alcool pourrait se révéler intéressante dans des pays comme le Royaume-Uni, puisque le cannabis est moins fatal et crée moins d’effets secondaires néfastes, selon la chercheuse Amanda Reiman.
« Au-delà du succès du cannabis à usage médical, le fait de substituer à l’alcool du cannabis ou d’autres drogues est décrit comme un protocole radical de traitement de l’alcoolisme », écrit Amanda Reiman dans son étude.
Selon cette étude, 65% des sondés utilisent le cannabis comme substitut à l’alcool, aux médicaments ou à des drogues illégales, en raison de ses effets secondaires moins néfastes ; 34% expliquent que c’est parce que le cannabis provoque moins d’effet de manque ; et 57,4% déclarent qu’ils consomment du cannabis parce qu’il est efficace pour soulager leurs douleurs.
Les résultats de cette étude devraient pousser à davantage d’études sur les bienfaits médicaux du cannabis, selon Amanda Reiman : « La dureté économique de la Grande dépression a contribué à faire disparaître la prohibition de l’alcool. Maintenant que nous faisons de nouveau face à des difficultés économiques, les Etats-Unis voient dans le cannabis une source potentielle de revenus. Le grand public est de plus en plus en faveur de la légalisation pour un usage récréatif, et reste très favorable à l’usage médical du cannabis. »
Il faut souligner que la détention, le commerce, la promotion et la consommation du cannabis restent interdits dans la majorité des pays du monde par la convention unique sur les stupéfiants de 1961. Cependant, depuis 2000, certains pays tels que le Canada, les États-Unis et les Pays-Bas ont commencé à distinguer l’usage médical du cannabis de sa consommation récréative.
En France, le commerce du cannabis continue à être un délit puni de fortes amendes et de peines de prison.

Manger du chocolat est bon pour la santé

Trop souvent accusé de tous les maux, le chocolat, à condition de le consommer avec modération et de bien le choisir, présente de grandes vertus nutritives.

Préférer le chocolat noir
En soi, la consommation de chocolat n’est pas mauvaise pour la santé. Mais le meilleur chocolat reste celui qui contient le moins possible de matières grasses et de sucres. Le chocolat au lait contient en effet beaucoup de lait et de sucres, quant au chocolat blanc, il contient peu ou pas de cacao.

Ne pas trop en manger
Le chocolat n’est bénéfique pour la santé que lorsqu’il est consommé régulièrement, à raison de quelques carrés par jour. Cependant, à certaines occasions, on peut s’autoriser ou autoriser à ses enfants de petits excès.

Des bienfaits reconnus scientifiquement
Les vertus du chocolat pour la santé sont très nombreuses, et ont fait l’objet d’études scientifiques très sérieuses.
Par exemple, son action bénéfique pour le moral proviendrait d’éléments « euphorisants », qui auraient une action « anti-déprime ». Il ne faut pas non plus négliger les effets conjugués du sucre et du magnésium contenus dans le chocolat, qui peuvent donner de l’énergie, surtout en fin de journée.[break]
Certains effets du chocolat, plus étonnants, ont également été reconnus par la communauté scientifique. Grâce à ses antioxydants, il stimulerait le cerveau et protégerait du vieillissement cérébral. Autres vertus du chocolat : il aurait un effet anticoagulant, comparable à celui de l’aspirine, et ferait baisser la tension.

Les vertus reconnues d’une consommation régulière et modérée de chocolat noir
– Action euphorisante, anti-déprime et anti-fatigue
– Stimulation du cerveau et protection contre le vieillissement cellulaire
– Diminution du risque des maladie cardio-vasculaires.
– Action anticoagulante, comme l’aspirine

L’influence de la couleur sur notre physique

Les couleurs sont intimement liées à notre humeur. Qu’on le croit ou pas : on a envie de s’habiller dans des couleurs sombres lorsqu’un triste évènement survient ! Et le plus souvent, cette envie vient instinctivement sans qu’on sache la raison.

Mais savez-vous que les couleurs influencent également sur la perception des autres sur notre physique ?
On nous a répété depuis la nuit des temps que les couleurs sombres aident à dissimuler les défauts, tandis que les tons clairs produisent l’effet contraire. Autrement dis, lorsque vous êtes atteint du syndrome de la bedaine, porter une chemise blanche vous fera ressembler davantage à un baril de bière sur pattes.
Cependant, quelques subtils ajustements pourront donner de l’avantage à votre stature. Par exemple, si vous avez un torse court et pour l’allonger, il est important de s’accorder la couleur de votre ceinture à celle de la chemise. Inversement, l’assortir à la couleur de votre pantalon peut créer une allusion de rallonge de vos jambes. Le ton sur ton est par contre toujours un excellent choix pour donner à votre morphologie une impression plus grande.

Bien choisir son maillot de bain

Acheter un maillot de bain peut être aussi un casse-tête puisqu’il est fait pour mettre en valeur notre corps sur ce terrain de chasse et de séduction qu’est la plage. Faire un mauvais choix peut ruiner votre image et votre chance de trouver le(la) partenaire. Voici quelques règles à respecter avant de fixer votre choix.

(1) Il est usuellement décommandé lors de votre achat, pour des raisons d’hygiène, d’essayer le maillot sans porter des sous-vêtements. N’oubliez donc pas de mettre un slip près du corps afin de pouvoir choisir la taille la plus appropriée.

(2) Essayez le maillot avant de l’acheter et regardez le sous tous les angles car la vue de devant n’est qu’une demi-réalité. Assurez-vous que de dos, vous êtes tout aussi séduisant que de devant.

(3) Vérifiez si les cordons peuvent tenir votre maillot au bon remplacement. Il devrait rester sur vos hanches et ne le montez pas au dessus de votre nombril.

(4) Si la foule est votre phobie et vous n’aimez guère l’idée de vous changer en cabine d’essayage, vous pouvez néanmoins acheter sur l’internet des maillots de bain de grandes marques.

Avant votre commande en ligne, vérifiez bien votre taille et les caractéristiques du maillot surtout lisez bien notre article.

SLIPS DE BAIN ou STRING
Slip de bain HOM
HOM

Pour finir, la coupe la plus délicate à porter. Un exemple à ne pas copier ? Pensez à Jérôme (Christian Clavier) dans « Les bronzés ». Son slip de bain nous a fait rire pendant deux bonnes décennies. Si ce souvenir ne vous décourage pas, notez bien ces recommandations : travaillez infatigablement vos abdos, rasez – par pitié ! – vos poils du haut du pubis, et surtout surveillez dans le rétroviseur la vallée de votre derrière. Si elle est trop visible, elle le sera encore plus après la baignade. On peut mourir de honte, mitraillé par des regards moqueurs.

SHORTY
Shorty DIESELDIESEL

Maigre ou rondelet, faites une croix sur ce style et bannissez-le de votre garde de robe. Pourquoi ? D’abord, parce qu’un ventre impeccablement plat est requis. Ensuite, par sa forme, qui flatte les fesses, les « culs plats » doivent s’orienter vers un autre modèle. Il est réservé aux hommes athlétiques et bronzés, voulant faire tourner les regards jaloux et désireux (bonjour la frime à St-Tropez !)

LONG SHORT
Long Short POLO RALPH LAURENPOLO RALPH LAUREN

Beaucoup d’hommes pensent que les longs shorts peuvent cacher la maigreur de leurs jambes. Quelle idée erronée ! Les shorts qui arrivent en dessous des genoux accentuent, au contraire, la forme squelettique des jambes. Evitez celui qui ressemble trop à un corsaire.
Ces maillots amples et de surcroît avec des poches sont les plus confortables. Vous pouvez y mettre vos clés ou autres gris-gris, mais à condition de disposer de rubans auto-grippants. Vous les voyez souvent portés par des surfeurs ; eux, ils ont un corps sculpté par le sport. Alors, si vous êtes maigrichons, ce short n’est pas pour vous.

CALEÇONS DE BAIN
Caleçon de bain GUESSGUESS

Deux modèles au choix : taille nouée au cordon ou en élastique. Le caleçon au cordon conviendra mieux aux hommes qui s’adonnent plus aux hamburgers qu’aux haltères. Il permet d’amincir votre forme. Si votre maillot devient votre seconde peau pendant tout l’été, choisissez-le avec de la doublure dans une matière qui respire, telle que le Coolmax, ce qui permet aux vêtements de sécher plus rapidement. Ainsi, vous n’aurez pas l’impression de porter une éponge sur vous.

BOXERS SHORTS

Boxer Short Robinson Les BainsROBINSON LES BAINS

Ce maillot est fait pour porter sur la taille et pas à dix centimètres en dessous du nombril. La taille basse n’est pas faite pour ce style, surtout si vous avez des jambes et le ventre poilus. Sans respecter cette consigne, vous passerez pour un ringard professionnel. Au lieu du coton, adoptez plutôt le polyester, car cette matière sèche plus vite au soleil. Choisissez également une doublure en maille, qui évacue l’eau rapidement et évite un très comique gonflage du boxer à la sortie du bain.

BERMUDA
Long Short HURLEYHURLEY

Voilà le plus accommodant de tous les styles. Il est un bon choix pour ceux qui n’ont pas un corps apollonien, voire à la carrure standard. On les trouve généralement avec des motifs : faites y très attention. Si les fleurs gagnent votre préférence, choisissez des imprimés en couleurs primaires ; car les teintes pâles accentueront la blancheur de votre peau, sauf si le bronzage vous réussit.
Pour les hommes qui voient leur forme prendre quelques rondeurs, les bermudas se portant très bas restent prohibés. Les adolescents au ventre plat en feront un meilleur usage. Si vous revenez d’un déjeuner bien rassasié par un plateau de fruits de mer, n’oubliez pas de bien attacher le cordon.

Short et bermuda, stars incontestées de l’été

L’été revient et avec lui les shorts. Ces derniers étaient les stars incontestées des podiums dans toutes les collections. C’est la pièce basique de toute garde-robe estivale.
Avant de choisir votre short/bermuda, il est nécessaire de connaître quelques astuces et vous ne commettrez plus jamais des erreurs de goût :

Comment le short/bermuda devrait-il être porté ? Est-il obligatoire de les mettre des chaussettes hautes ? 
– Les chaussettes hautes ne sont bien évidemment pas indispensables. D’une manière générale, elles seront conseillées lorsque vous mettez une cravate. Pas de cravate, pas de chaussettes hautes.

Dans quelles occasions peut-on porter le short/bermuda ?
– L’avantage du short/bermuda est qu’il peut être porté dans presque toutes les occasions, dans un cocktail, pour une promenade, au sport ou pour un dîner plus ou moins formel … Il est bien entendu prohibé pour un enterrement, mais cela est inutile à préciser.

Avec quelles chaussures doit-on porter avec le short/bermuda ?
– Pour un style décontracté, adoptez les mocassins qui vont parfaitement avec le bermuda, avec ou sans chaussettes. Ceux de la marque Tod’s sont parfaitement adaptés à
toutes les occasions et sont de surcroît disponibles dans plusieurs coloris.
Il n’y a pas de raison de ne pas porter des chaussures à lacets avec le bermuda, mais à condition qu’elles ne soient pas trop habillées.
Oubliez également les souliers de type wing (au bout pointu, étroit et long).
Les bottes sont autant à éviter, à moins que vous vouliez ressembler un peu à Crocodile Dundee.
Par contre, avec un bermuda en jeans, il est conseillé de le porter avec des sneakers pour un style plus tendance et plus décontracté.

Rayures ou pas rayures ?
– Les rayures verticales donnent une impression de minceur à votre silhouette tandis que celles horizontales sont totalement déconseillées.

Peut-on mettre le t-shirt ou la chemise à l’intérieur du short/bermuda ?
– Pendant longtemps, on conseillait de mettre le haut à l’extérieur du short/bermuda si l’on ne voulait pas se faire passer pour un ringard. La mode change et également les règles. Vous pouvez laisser désormais votre haut à l’intérieur ou à l’extérieur, c’est selon votre envie, mais si vous le rentrez votre haut, prenez soin de ne pas trop remonter le bermuda sur votre taille, cela raccourcira votre allure.

Bien choisir le sport selon son âge

Avant que le temps et la vieillesse vous attrapent, vous devriez être prévoyant et penser à garder votre corps et votre forme au top de leur performance. Choisir son sport dépend bien évidemment de votre passion pour cette activité, mais aussi en fonction de ce que votre corps pourrait vous offrir.

Choisir le sport selon son âge
S’il est impensable de mettre un jean et des baskets pour une réception, il en est de même pour le sport : vous ne pouvez pas pratiquer le rugby à l’âge de 50 ans. Il est important de bien choisir son sport selon ses spécifiques et ses exigences. Voici ce que vous devrez savoir avant de vous inscrire à un club.

20 ans
Vous êtes au sommet de votre forme et de votre performance et votre corps n’a pas encore tout à fait fini son développement. C’est l’âge où vous attachez une importance particulière à votre physique et toutes vos activités sportives s’articulent autour de cette attention à l’apparence extérieure. Les jeunes ont également moins de limitations physiques, de problèmes de santé, de facteurs de risques et le temps de récupération de blessures est beaucoup plus court. Votre choix s’oriente donc vers des sports qui vous permettent de dépenser l’excédent de votre énergie, ce qui explique la préférence des jeunes pour des sports comme le rugby, le football, le basket-ball, la planche à voile…, ce sont des sports qui favorisent le contact physique, l’intensité d’effort et exigent de la discipline et de rigueur. 
La musculation par contre permet à votre corps de tirer le meilleur de ses capacités de constitution musculaire. Le vélo-training, les pompes, les altères, le boxercice ou toutes autres activités physiques intenses conviennent à votre âge. 
Étant célibataire et n’ayant aucune obligation familiale, vous pourriez de plus vous consacrer plus souvent à votre activité sportive.

30 ans
Quand arrive le cap de la trentaine, le taux de votre métabolisme diminue d’environ de dix pour cent et votre corps accumule plus facilement le gras surtout au niveau du ventre. Votre flexibilité baisse et vous réagissez beaucoup plus lentement aussi à la guérison des blessures, d’où la recommandation de pratiquer des sports qui ne demandent pas beaucoup de contacts physiques. Essayez donc le jogging, le tennis ou le squash, ce sont des sports individuels, mais qui restent tout de même dynamiques pour accommoder à votre âge.
Le travail cardio-vasculaire compensera la tendance à gagner le poids, mais n’abusez pas trop car il peut être très mauvais pour le rythme cardiaque de votre cœur. Un exemple : l’exercice d’aérobic produit beaucoup de cortisol, une hormone qui détruit la graisse, mais fait travailler durement vos muscles. La parfaite solution pour brûler vos graisses est de combiner le travail cardio-vasculaire et les exercices qui augmentent l’endurance de vos muscles comme le situps (redressement de buste), les pompes et le soulèvement de poids.

À partir de 40 ans
Ne pensez pas que vous pouvez garder votre taille de guêpe comme à l’âge de vos 20 ans sans les exercices, votre corps accumulera plus facilement de la graisse et moins de muscle. Vous devriez consacrer plus de temps à travailler sur la flexibilité et sur votre force vitale, par exemple deux fois par semaine pour aider vos muscles à rester fermes. Pour ceux qui se mettent à la musculation ou travailler le poids (il est conseillé d’en travailler raisonnablement), votre dos est une autre zone sensible qui réclame une attention particulière.
Le pilates, le yoga ou la technique Alexander (Une méthode de rééducation de soi par l’inhibition consciente d’habitudes posturales néfastes développée par Frederick Matthias Alexander) sont des pratiques qui sont parfaitement adaptés pour améliorer le rendement de vos muscles. 
Pratiquer le vélo et la natation peut fortifier votre système cardio-vasculaire, mais combinez-les avec d’autres sports pour maintenir l’équilibre et la coordination de votre musculature. Courir peut tonifier les os et faire baisser le risque d’ostéoporose, mais méfiez-vous du badminton et le squash qui représentent plus de 60% de cas de rupture de tendon d’Achilles rencontrés chez les personnes de cet âge.

Thé et café favoriseraient la baisse du risque de diabète

Consommer beaucoup de thé et de café, avec ou sans caféine, entraîne une réduction des risques de développer un diabète, selon une analyse de plusieurs études publiée par le Journal Archives of Internal Medicine. Chaque nouvelle tasse de café bue dans la journée entraînerait une baisse de 7% du risque de développer un diabète.

Thé et café favoriseraient la baisse du risque de diabète

Rachel Huxley, chercheuse au George Institute for International Health, de l’université de Sydney, en Australie, a étudié avec ses collègues une série de 18 études publiées entre 1966 et juillet 2009, et couvrant au total les analyses de 457.922 participants.
Ces études indiquaient toutes un lien entre le thé, le café, et le café décaféiné et le développement du diabète. Après avoir analysé ces études, les chercheurs ont mis au jour que chaque nouvelle tasse de café bue dans la journée entraînait une baisse de 7% du risque de développer un diabète.
Ils ont aussi découvert que boire trois à quatre tasses de café par jour entraîne une baisse du risque de développer un diabète de 25%, comparé à la consommation d’aucune, d’une ou de deux tasses.
Boire plus de trois ou quatre tasses de café décaféiné dans la journée entraînerait une baisse d’un tiers du risque de développer un diabète, comparé à boire aucune tasse de café décaféiné.
Enfin, boire plus de trois ou quatre tasses de thé par jour entraînerait une baisse d’un cinquième du risque de développer un diabète, en comparaison à la consommation d’aucune tasse de thé.
Les chercheurs se penchent désormais sur les composants actifs propres à ces trois boissons, afin de mettre au point des nouveaux traitements contre le diabète de type 2. Les médecins pourraient inciter leurs patients souffrant de diabète à consommer du thé ou du café, en complément de la pratique d’une activité physique et d’une perte de poids.

Quel col choisir pour votre chemise ?

Il existe de nombreux types de cols, mais il convient généralement de les classer en trois grandes familles : le col droit, le col italien et le col cassé.

Une belle chemise est une affaire de détails et le col en fait partie.
Pour choisir le bon col, il suffit de l’adapter à votre morphologie du visage :
– Si votre visage est large, rond ou votre cou est court, optez pour un col classique ou un col américain, il exagérera votre trait.
– Si votre visage est plutôt long, comme votre cou, il est préférable de choisir le col anglais ou italien qui équilibreront votre visage.
Quand à la souplesse ou à la rigidité du col, à vous de voir, mais il est conseillé tout de même de choisir un col rigide avec baleine, histoire de se donner plus de prestance.

Col RondCOL ROND
Très en vogue au début du XXè siècle et de style plus sophistiqué. À adopter sous réserve d’une tenue adéquate et recherchée.
Col ItalienCOL ITALIEN
Qui va en s’élargissant et permet des noeuds de cravate plus volumineux. Chic mais classique, il est à proscrire bien évidemment pour les cous courts et les visages ronds ou larges.
Col ÉpingléCOL ÉPINGLÉ
C’est le style anglais par excellence. Il est élégant, mais plus très tendancieux. Il exige des noeuds de cravate étroits.
Col ClassiqueCOL CLASSIQUE ou COL DROIT
Le style le plus basique. Il se porte avec ou sans cravate, rigide ou souple. Idéal pour une chemise décontractée.
Col CasséCOL CASSÉ
Indispensable pour un smoking.
Col AmericainCOL AMÉRICAIN ou COL À BOUTONS
De forme classique avec boutons apparents aux pointes du col, il est déconseillé de le boutonner si cravate il y a.

Bien choisir le style de vos chaussures

Quelles chaussures pour aller avec un jean, un pantalon ? Quel style à choisir et à ne pas choisir ?
Quelques conseils essentiels à savoir pour trouver la bonne chaussure à votre pied.

Bien choisir le style de vos chaussures
Ces chaussures ne sont normalement pas faites pour porter avec un jeans mais pourquoi pas.
Il faudrait, dans ce cas, choisir un jeans qui n’est pas trop évasé; le meilleur est de porter avec un jeans de coupe droite.
Donnez l’élégance à l’ensemble avec un haut plus classique comme une chemise, un T-shirt ou une veste bien cintrée.
Un haut trop trash déstructurera le côté chic de ces chaussures.
© Heschung 

 

Bien choisir le style de vos chaussures
Oui, vous pouvez porter des chaussures marrons avec un pantalon noir. Choisissez alors une couleur marron foncée.
© Crockett&Jones

 

Bien choisir le style de vos chaussures
Si vous optez pour un pantalon à ourlets ou à coupe cigarette, choisissez donc des chaussures montantes. Pourquoi des chaussures montantes ? Parce qu’un pantalon au bas étroit laisse découvrir une grande partie de vos chaussures.
Si elles ne sont pas montantes, lorsque vous vous asseyez, vos chaussettes voire une partie de votre jambe seront exposées à la vue des gens et ce n’est pas un très beau spectacle.
© Heschung

 

Crockett&Jones
Ces chaussures au bout long, pointu et étroit sont réservées aux personnes de petits-pieds. Si vous aviez de grands pieds, évitez les à moins que vous vouliez ressembler à un hobbit.
© Crockett&Jones

 

Prada
Par contre, si vous avez de longs pied, adoptez ce style. Ces chaussures au bout rond vous seront parfaitement adaptées. La ligne de couture qui sépare le bout de la chaussure et la chaussure aide à affiner la forme de vos pieds.
© Prada

 

Salvatore Ferragamo
Les chaussures qui ont des piqûres sur la semelle comme celles-ci ont tendance à grossir les pieds, choisissez donc celles qui se resserrent immédiatement au cou-de-pied. Elles donnent ainsi un air d’affinement à vos chaussures.
© Salvatore Ferragamo

 

Bien choisir le tissu de son costume et chemise

Plein d’hésitation devant le tissu à choisir pour votre costume ? Lisez notre résumé des tissus les plus couramment utilisés pour la fabrication d’un complet ou chemise et ils n’auront plus de secret pour vous.

La Batiste
La Batiste est une toile légère de très haute qualité en raison de la finesse de ses fils. Rare, délicat et très cher. Quand elle est tirée du mako égyptien, on l’appelle également « batiste suisse ».

Le coton et ses dérivés
Sea Island : cultivé exclusivement sur l’ïle de la Barbade en très petite quantité, le Sea Island est le coton le plus presitigieux au monde. Le tissage se fait avec un plus grand nombre de fils que la popeline, ce qui lui donne un toucher soyeux et fin. Les rayures et les carreaux présentent de ce fait des bords plus francs, les couleurs sont plus profondes et plus intenses. Il est généralement employé pour réaliser des chemises ou des T-shirts de luxe.
Popeline : la popeline est un tissu à fils de chaîne plus fins que les fils de trame et se froisse facilement. Le classique par excellence pour une chemise ville.
Oxford : l’oxford est le produit d’une technique de tissage légèrement plus grossière; on obtient ainsi des étoffes douces mais résistantes pour les chemises. C’est un tissu convenant parfaitement bien aux chemises « de tous les jours » et idéalement pour une chemise décontractée au col à pointes boutonnées.
Royal Oxford : c’est la version plus raffinée du tissage précédent, ce qui donne au tissu un aspect plus soyeux et plus doux.

Flanelle
Tissu léger fait ordinairement de laine cardée dont les fibres sont feutrées à dessein.

Chambray
Toile de coton faite à base de bleu délavé, plus fine que le jean, souvent utilisée pour la confection des chemises.

Cheviotte
Laine très rare et coûteuse de mouton de la race Cheviot en Ecosse. Elle a la particularité d’être rêche mais résistante.

Gabardine
Tissu en laine ou en coton tissé très serré, relativement imperméable à l’air et à l’eau. Inventé par Thomas Burberry en 1880, il est utilisé généralement pour confectionner des manteaux de pluie, mais aussi des costumes.

Lambswool
Laine d’agneau de qualité honnête.

Lin
Toile très légère, mais qui a l’inconvénient de se froisser très facilement. Sa qualité de fibre naturelle en fait une étoffe anallergique et lui donne la propriété d’être un régulateur thermique (isolant l’hiver, respirant l’été).

Mohair
Laine fabriquée à partir de la toison de la chèvre angora d’Asie Mineure. Elle a pour caractéristique de joindre à son pouvoir isolant thermique (du froid comme du chaud !) une très grande légèreté.

Poil de chameau
Laine très chaude, légère et solide provenant du chameau à deux bosses, au pelage laineux, qui vit sur les hauts-plateaux de Chine occidentale et de Mongolie. Il est un excellent isolant thermique, elle absorbe l’humidité et l’évacue uétérieurement, ce qui garantit un couchage au sec.

Poil de chameau
Laine très chaude, légère et solide provenant du chameau à deux bosses, au pelage laineux, qui vit sur les hauts-plateaux de Chine occidentale et de Mongolie. Il est un excellent isolant thermique, elle absorbe l’humidité et l’évacue uétérieurement, ce qui garantit un couchage au sec.

Prince-de-Galles
Tissu en laine, formé très exactement de carrés de couleurs qui viennent se superposer sur des carreaux-fenêtre Glen-Urquhart, caractéristique des domaines du comté de Seafild. Il se distingue par de grands carreaux gris et noirs travaillés avec une fine ligne de couleur.

Serge
Toile de coton épaisse et solide, elle est souvent utilisée pour les pantalons d’été beiges, kaki ou marine.

Velours
Inventé par les chinois, c’est une étoffe travaillée soit en grosse côtes pour un style détendu ou gentleman-farmer; ou en côtes fines pour des costumes de ville ou pour un look sophistiqué et dandy.

Tweed
Tissu en laine aux motifs particuliers et variables :
Harris tweed : résistant et d’aspect rêche. Il se décline en bleu, brun, rouille… Pour un look de gentleman-farmer.
Tweed à chevrons : motif obtenu avec des fils de trame et des fils de chaîne de couleurs alternées (gris, bleu ou brun).
Tweed pied-de-poule : alternance de petits carreaux de couleurs brun, noir, gris ou rouille.
Tweed pied-de-coq : rectangles ou carreaux plus petits que le tweed pied-de-poule.

Les bons produits pour bien entretenir vos chaussures

Les belles chaussures nécessitent un entretien régulier, surtout celles qui sont en cuir. Respecter ses chaussures commence par le bon choix des produits d’entretien.

Kit de nettoyage de chaussures Barker
Pour un bon entretien de vos chaussures en cuir, la crème est conseillée pour nourrir, entretenir, recolorer et faire briller le cuir. Cette opération doit absolument précéder par un nettoyage du cuir afin d’éliminer toute trace de saleté. Prendre un petit bois de crème sur une brosse pour ne pas rayer le cuir et passez la crème en mouvements circulaires. Bien la faire pénétrer et la faire sécher avant de faire briller le cuir avec un polissoir.
Utiliser la brosse au lieu du chiffon car la brosse pénètre mieux dans tous les creux des coutures.
Seul inconvénient de la crème est qu’elle contient le silicone et pourrait boucher les pores du cuir, l’étouffant et le craquant à terme.
© Baker

 

Kiwi crème de glaçage de chaussures
Le cirage est utilisé uniquement pour glacer les chaussures, c’est-à-dire les rendre brillants comme un miroir. Par contre, n’en abusez pas trop car l’abus du cirage pourrait durcir le cuir de vos chaussures.
© Kiwi

 

Empochoir Woodlore
Pour des raisons de transpiration et de moiteur des pieds, les chaussures doivent être portées une seule journée et ne peuvent être reportées que le sur-lendemain.
Puisque le cuir se rétracte par la transpiration, les plis de marche deviennent très marquées et peuvent se craqueler d’où l’intérêt de l’embauchoir qui pousse le cuir et absorbe la moiteur par la matière dont il est constitué : le bois.
Le meilleur est de prendre le bois poli et non verni pour conserver toutes ses propriétés.
© Woodlore

 

Chaussettes
Deux choses à savoir sur les chaussettes
– Choisissez des chaussettes à mi-mollets. Ainsi vous éviterez de montrer votre peau lorsque vous croisez vos jambes.
– Adaptez vos chaussettes suivant les saisons. De la sorte, vous évitez la transpiration en potant des chaussettes en laine en été qui pourrait endommager le cuir de vos chaussures.

 

Lacer
Savez-vous qu’il existe une multitude de façons à lacer ses chaussures ? Ci-dessus les 3 méthodes les plus courantes.
© IAN

 

Bien coordonner les chaussures avec son costume

Vos chaussures en disent plus long sur votre style et personnalité que vous ne le pensez. Accordez leur autant d’importance que votre costume et choisir la bonne couleur est déjà la première étape d’un sans-faute.

Costume noir
Chaussures noires sont un excellent choix, mais si le total look noir vous fait plutôt penser à un croque-mort ou à un serveur de restaurant, alors adoptez plutôt une alternative en la couleur d’acajou.

Costume gris
La première pensée va immédiatement vers le noir mais les teintes marron, à l’exception du marron clair, conviennent aussi parfaitement.

Costume bleu marine
Le noir est encore ici la couleur la plus appropriée mais le marron clair vous fera ressembler davantage à un diplomate.

Savoir assortir les couleurs de nos chaussures et ceinture

Faut-il assortir les couleurs de notre ceinture et chaussures ? Une fois pour toutes, la réponse est affirmative. C’est juste une question de bon sens.

Ce serait une atrocité visuelle imposée aux gens si vous vous amusez à mettre une ceinture blanche avec des chaussures noires. Alors, pour éviter tout regard enquiquineur, acceptez juste l’idée que le jeu de coordination des couleurs de ces deux accessoires serait une excellente manière de montrer votre savoir de bien s’habiller.
Quand vient le moment de mettre un costume pour le travail ou pour tout rendez-vous de convenance, la règle générale veut que la couleur de la ceinture soit toujours coordonnée à celle de vos chaussures. Vous pouvez entre autres pousser encore plus loin la coordination en la harmonisant avec votre chemise, cravate ou votre mouchoir de poche.

Tant qu’il y aura des cardigans !

Qu’ont-ils en commun Jimmy Carter, Kurt Cobain, Steve McQueen, Jude Law ou encore le célèbre personnage en pâte à modeler Wallace du film d’animation « Wallace and Gromit » ? Le cardigan biensûr !

Jimmy Carter le portait souvent dans son bureau oval, Steve McQueen au cour de ses poursuites de voiture et Kurt Cobain sur scène. On l’a dit et redis encore, les grandes tendances de toutes les saisons sont la décontraction et l’élégance. Le cardigan est l’élément phare de cette cool-attitude.
De nombreux créateurs l’ont fait défiler et tous misent sur les couleurs pour le rendre plus moderne et plus jeune. Le confort se décline également dans la variété des matières afin que chacun puisse trouver l’étoffe qui lui convient : cachemire, tweed, laine et grosse laine, coton et flanelle. Plus aucune raison de dire que vous ressemblez à votre grand-père.

Comment porter le cardigan avec style ?
(1) Cherchez un cardigan légèrement moins ajusté que le sweater pour porter avec un jean. La liberté des mouvements ne devrait pas être gênée dans des vêtements trop serrés.
(2) Le cardigan décontracté se porte généralement avec des chaussures de tennis comme celle de chez Lacoste ou des Adidas Stan Smith. Pour un style plus classique et chic, préférez un cardigan dans des matières plus nobles telles que le cachemire, flanelle ou encore la soie.
Le porter sur une chemise assortie avec une longue écharpe laissée légèrement sous le cardigan.
(3) Pour vous protéger du froid de l’hiver, investissez dans un cardigan de style plus imposant, la grosse laine par exemple. Il servira aussi comme manteau pour des rendez-vous importants.
(4) Le couplez avec un pantalon en laine ou en velours, avec un tee-shirt ou chemise légère pour vos journées ensoleillées à la campagne.

Dix conseils pour préserver son coeur

« Nous avons constaté que de plus en plus de patients se plaignent de palpitations au coeur, d’anxiété ou de stress ces dernières années », explique Karol Watson, professeur de cardiologie. « La plupart des maladies liées au coeur peuvent être évitées. C’est pourquoi il est si important de mener un rythme de vie sain et d’entretenir son rythme cardiaque. »

Dix conseils pour préserver son coeur

Les 10 conseils de cardiologues pour préserver son coeur

– Éviter la nourriture grasse et trop salée. Pour économiser de l’argent, manger chez soi plutôt qu’au restaurant, en cuisinant des choses simples et fraîches. Maintenir un poids stable : l’obésité augmente le risque d’attaques cardiaques et de diabètes. Un régime sain et un programme d’exercice est le meilleur moyen pour conserver un poids normal.

– Ne pas négliger les soins médicaux. Ne pas aller chez le médecin en cas de symptômes n’est pas bon pour la santé sur le long terme. Les études prouvent que les individus qui arrêtent de prendre leurs médicaments pour soigner des maladies cardio-vasculaires connaissent plus de risques d’attaques cardiaques et de problèmes de coeur que ceux qui suivent les prescriptions médicales.

– Faire de l’exercice. Même si vous laissez tomber vos partenaires d’entraînement car l’abonnement à la salle de gym coûte trop cher, mieux vaut continuer le sport, même à petites doses. Marcher dans le quartier par exemple, ou aller nager. Les spécialistes de la santé recommandent de faire 30 à 60 minutes d’exercice quotidien. Cette pratique permet de conserver un poids stable, de tonifier son coeur et de se préserver des maladies.

– Arrêter de fumer, et ne jamais reprendre. Ce conseil est bénéfique pour le coeur et le portefeuille, étant donné le prix du paquet de cigarettes. Fumer augmente les risques d’attaques cardiaques, arrêter la cigarette réduit les risques de maladie cardio-vasculaire.

– Réduire le stress. Passer plus de temps avec la famille et les amis, méditer. La vie peut être stressante, surtout durant les périodes de difficultés économiques. Pour empêcher le stress d’atténuer la santé, le mieux est de trouver un exutoire positif, comme l’exercice, ou la méditation. Ces activités peuvent évacuer le stress et améliorer la santé.

– Vérifier son niveau de cholestérol. Un fort taux de cholestérol ne cause aucun dommage s’il n’est pas trop tard. La seule façon de connaître son taux de cholestérol est de le faire vérifier. Ces tests sont à faire une fois par an.

– Maintenir un niveau de cholestérol sain. Le niveau idéal pour le mauvais cholestérol est moins de 100. Conserver son niveau de « bon » cholestérol est aussi important. Un conseil: connaître son niveau de lipides et parler à son médecin des habitudes alimentaires à prendre pour garder les meilleurs taux de cholestérol.

– Vérifier sa pression artérielle. Plusieurs patients souffrant d’hypertension ne savent pas qu’ils ont cette particularité. Il existe des traitements très bien tolérés pour traiter une forte pression artérielle.

Comment choisir un beau costume ou l’art de se mettre sur son 31

Modernisés, ces dernières années, par les plus jeunes couturiers audacieux, les costumes ont connu des transformations considérables. Les coloris sombres ne sont plus les couleurs exclusives du costume. Ces nouveaux créateurs insufflent un regard novateur dans l’imprimé, les couleurs, la coupe ou encore les détails tout en y combinant le classicisme et l’élégance du costume traditionnel.
Même si le style et l’imprimé changent selon les saisons, il y a cependant quelques notions à connaître pour choisir un beau costume. Connaissant ces quelques règles et vous ne porterez plus jamais un costume qui ait l’air bon « marché ».

(1) Les épaulettes conditionnent la forme générale du costume. Ne choisissez jamais un costume avec des épaulettes trop épaisses à moins que vous aviez des épaules trop petites ou tombantes. Et surtout qu’elles ne dépassent jamais vos épaules.

(2) Les manches ne devraient pas couvrir entièrement vos poignets. Idéalement, elles devraient arriver au milieu de votre os du poignet lorsque vous avez votre bras relevé.

(3) Le piquage de la boutonnière est aussi une preuve de qualité. Le piquage doit être serré et régulier. Bien que le piquage à la main soit un luxe et de meilleure qualité mais il peut parfois être irrégulier par rapport à celui fait par des machines.

(4) La largeur du revers varie généralement entre 7 à 10 cm et choisissez biensûr la largeur qui vous plait. Assurez également qu’il n’y ait pas trop d’espace entre la pointe du revers et vos épaules. Si vous êtes de petite taille, ne prenez jamais un revers trop large, ce qui pourrait créer une disproportion.

(5) Faites attention à ce que les emmanchures ne soient pas trop étroites car vous seriez gênés dans vos mouvements.

(6) Les boutons sont très importants pour reconnaître si un costume est ou non de bonne qualité. Ils devraient être bien cousus, sans fil desserré et que les boutons soient bien pris dans la boutonnière.

(7) La longueur de la veste est primordiale et on ne le répètera jamais assez ! Elle devrait arriver à la mi fesses et jamais plus bas. Si vous êtes de petite taille, ne choisissez jamais une veste qui couvre complètement vos fesses, ce qui vous donne une sihouette encore plus petite.

(8) La veste sans fente est typique de la coupe italienne des années 50. Cette coupe donne une silhouette mince et élégante mais qui oblige à déboutonner lorsque vous vous asseyez.
– La fente au milieu du dos donne l’allure décontractée des vestes américaines.
– Les deux fentes sont du style anglais et se prêtent bien aux vestes près du corps et cintrées mais la coupe doit être irréprochable pour ne pas accentuer la largeur au niveau des fesses causée par la coupe des deux fentes.

(9) Laisser le dernier bouton ouvert donne à la silhouette de l’élégance.

(10) Vous pouvez choisir un pantalon soit sans pince, avec une pince ou à deux pinces mais la tendance du moment est de porter un pantalon sans pince.

(11) Choisissez un pantalon serré ou pas serré, c’est selon votre goût mais lorsque vous avez un peu de poids, il est préférable de prendre un pantalon plutôt large pour ne pas accentuer vos rondeurs.
Le pantalon a une longueur parfaite lorsque devant il repose légèrement sur la chaussure et que derrière il arrive au dessus du talon.
Attention ! Choisissez bien vos chaussures ; le tombé sera différent sur un mocassin ou une bottine.
Et surtout, un détail très important : ne portez jamais des chaussettes blanches ou de couleur éclatante lorsque vous avez des chaussures noires.
Un détail, infine pour certains mais suffixament important pour tuer tous les efforts que vous avez faits pour être élégant et vous faire passer pour un ringard.

Comment porter les carreaux ?

On prédit leur retour à chaque saison mais ils sont toujours là parmi nous. Nous les côtoyons, nous les portons au quotidien sans vraiment réellement les remarquer. Chemise vichy, plaid, manteau tartan… les carreaux sont incontournables voire intemporels. Cependant, il est important de connaître quelques points essentiels pour ne pas commettre les faux pas.

Ne pas vous surcharger de carreaux
Il vous arrive des fois de vouloir porter deux pièces à carreaux, mais si l’envie vous cramponne à l’estomac, dîtes-vous bien qu’il est conseillé de ne pas céder à la tentation. Le trop tue toujours le style et il faut maintenant se faire à l’idée que le ton sur ton est carrément proscrit.
Préférez alors mélanger les carreaux avec une autre pièce de saison : une chemise à carreaux avec un jean, un pantalon vichy avec un pull de couleur unie par exemple.

Bonnes couleurs, bonne pioche
Le choix de bonnes couleurs fait toute la différence. Il est important que vous accordiez une importance particulière aux couleurs, particulièrement avec les carreaux. Il existe deux types de carreaux : le carreau écolier des tons fondus, et le carreau franc sur la base de deux couleurs contrastées. Dans ce dernier cas, il se porte aussi bien avec une couleur claire ou sombre.

La bonne mesure est de taille
Les carreaux ne vont pas à tout le monde, c’est une certitude ! L’un des détails les plus importants qu’il faut surveiller est de choisir la bonne taille. Une taille trop petite fera tendre la distance entre les boutons et dévoilera un carré de votre peau, ce qui n’est pas vraiment très gracieux.
Préférez une taille légèrement au dessus de la vôtre et avant de l’acheter, l’essayage est toujours de mise.

Tout est dans la coordination
Rien n’est plus laid que la mauvaise coordination de couleurs, surtout avec les carreaux. Comme tout le monde le sait, les carreaux sont un motif fait par l’entrecroisement de lignes horizontales et verticales de couleurs contrastées : généralement une couleur claire s’opposant à une autre plus sombre.
Observez bien les carreaux avant de les coordonner avec une autre pièce de vêtement, choisissez toujours la couleur ou le ton déjà présents dans le motif. Si vos carreaux ont une dominance de blanc, coordonnez-les avec du blanc, si le noir est par contre prédomine, optez alors pour le noir ou une nuance sombre.
© Burberry Prorsum

Le guide pour bien choisir son manteau d’hiver

Il est impensable de passer l’hiver sans manteaux. Il est LA pièce indispensable à avoir pour tout homme qui se respecte. Vous pouvez le porter pour aller à l’opéra, pour une réception ou tout simplement l’enfiler par dessus de votre pyjama pour le bar du coin de votre rue. Il convient à toutes les occasions et surtout qu’il traverse les années sans être jamais démodé.
Et avant que vous jetiez votre dévolu sur un modèle, il est important de connaître les différents styles et suivez également nos quelques recommandations pour l’achat d’un beau manteau.

Quelques recommandations :
1/. Au lieu d’un noir austère, choisissez et essayez plutôt le bleu nuit, le gris, la couleur camel ou olive. Ce sont des couleurs qui sont tout aussi élégantes et sérieuses convenant à toutes les occasions.
2/. Évitez la soie qui s’effiloche facilement, préférez alors une doublure en Bemberg, fine, légère et plus solide.
3/. De nombreux créateurs mélangent le tissu du manteau avec des matières plus sophistiquées comme la fourrure du lapin ou d’autres pelages, ce qui rend le manteau plus léger et plus agréable à porter même sous un climat plus chaud.
[break]

PolocoatStyle POLO
Origine
Ce style classique est porté par les joueurs de polo en Angleterre et au début des années 1900, il fut popularisé par la célèbre marque américaine Brooks Brothers qui a habillé Abraham Lincoln, Franklin D. Roosevelt, John F. Kennedy, sans oublier Clark Gable, Cary Grant, Andy Warhol, Jack Kerouac…
Maintenant
Son col croisé et ses manches en revers donnent à l’ensemble un raffinement et un air majestueux. La décontraction est parfois apportée par des poches larges et par une fausse ceinture à l’arrière du manteau, mais on trouve également parfois une vraie ceinture sur certains modèles.
CrombieStyle CROMBIE
Origine
L’appellation de ce manteau de ville d’originaire de l’Angleterre provient probablement du nom de l’usine de textile fondé par John Crombie en 1805.
Maintenant
Ce manteau très classique de col simple est connu parfois sous le nom de Crombie, mais les professionnels l’appellent également par d’autres termes. La particularité de ce style est son épaulement rapporté, les revers de col crantés ainsi que les poches à rabat.
CovercoatStyle COVER COAT
Origine
La noblesse britannique le raffolaient, car il convenait parfaitement tant pour faire l’équitation que pour les parties de chasse. À partir de 20e siècle, il fut porté aussi bien à la campagne qu’à la ville.
Maintenant
Ce cousin du style Chesterfield est coupé à partir de la fameuse laine « covert » d’où son nom ou dans un tissu sergé. Sa couleur est généralement beige ou couleur « boue’ comme aiment à le décrire les anglais. Fermeture plate de devant, poches passepoilées et poches à rabat, tels sont les détails qui le caractérisent. Une autre particularité bien reconnaissable de ce style est les quatre lignes parallèles sur la coulisse en bas du manteau et sur les manches.
ChesterfieldStyle CHESTERFIELD
Origine
Typiquement britannique, ce style de pardessus a emprunté le nom du sixième Comte de Chesterfield George Stanhope qui l’a popularisé au début du XIXe siècle.
Maintenant
Ce modèle se décline en deux styles : en col simple et en col croisé. La particularité de ce modèle reconnaissable à la première vue est son col supérieur en velours noir, mais ce détail est devenu facultatif de nos jours.
Ce style très classique se ressort mieux dans des coloris et matières comme le gris à chevrons, le cachemire de couleur sombre ou dans un tissu en poil de chameau.
CabanCABAN
Origine
Dans les années 50 et 60, les voitures se popularisaient et puisqu’ils ne sont plus exposés au climat extérieur, les conducteurs cherchèrent donc un style de manteau plus confortable sans de surplus de tissus au niveau des jambes. Inspiré de parka, le caban est né à cette époque.
Maintenant
Beaucoup de manteaux courts, de nos jours, coupés dans d’une large variété de tissus peuvent être considérés comme faisant partie de ce style. Un exemple plus récent, les vendeurs du célèbre magasin Saks Fifth Avenue à New York l’appellent « manteau Jude Law » en référence à celui porté par l’acteur dans Alfie (2004).