Cinéma

TAG Heuer Home Session Episode 3 partage les confidences intimes de Chris Hemsworth

TAG Heuer Home Session Episode 3 - Chris Hemsworth

Pendant le confinement dû à la pandémie COVID-19, la maison TAG Heuer lance “TAG Heuer Home Session”, une série de vidéos sous forme d’interviews, invitant les amis et ambassadeurs de la marque à décrire leur quotidien, quelque peu bouleversé. Pour le troisième épisode de la série, Chris Hemsworth, l’interprète de Thor et vedette du blockbuster Tyler Rake de Netflix nous parle de sa routine quotidienne, en attendant de retrouver le chemin des plateaux de tournage.

Pendant presque deux minutes, le beau gosse de 36 ans nous parle de sa série du moment, de ses chansons préférées qui lui mettent en bonne humeur au quotidien ou encore du livre qui occupe ses longues heures de confinement.
Un moment de partage intime et sincère.

VANS célèbre le grand classique « L’étrange Noël de Monsieur Jack » de Tim Burton

VANS - L'étrange Noël de Monsieur Jack

Vans et Disney se sont de nouveau associées pour un nouvel épisode de leur collaboration, reprenant les images du célèbre dessin animé du studio américain, L’étrange Noël de Monsieur Jack, sorti en 1993 et devenu avec le temps un grand classique de cette période de fêtes de fin d’année.

VANS - L'étrange Noël de Monsieur Jack

La marque californienne revisite le voyage de Jack Skellington à Holiday Woods où il tombe par hasard sur des portes le conduisant à Christmas Town. Le modèle SK8-Hi de Vans présente des scènes de la mélodie emblématique «What’s This?» alors que Jack Skellington se délecte de la joie du pôle Nord.

VANS - L'étrange Noël de Monsieur Jack

La silhouette est habillée, à cette occasion, d’une empeigne en daim rouge et noir, contrastée par des coutures blanches. Les panneaux latéraux en toile marine représentent Jack Skellington émerveillé par les lumières de Noël d’un côté et son moment émerveillé par le bonhomme de neige du côté opposé. Le design est finalisé par un arbre de Noël imprimé au talon, des œillets en métal doré, des lacets à carreaux rouges et noirs et une bande rouge.

La paire de SK8-Hi Christmas Town sera disponible en version adulte et enfant à partir du 22 novembre en boutique et sur Vans.fr.

Paul Smith dévoile une capsule inspirée de « Men In Black International »

Paul Smith - Men in Black International

Plus de sept ans après la dernière mission des MIB, les fameux agents secrets vêtus de noir reviennent pour protéger la terre des menaces extraterrestres de l’univers. Afin de fêter leur retour – le spin-off, intitulé “Men In Black International”, sortira en juin prochain avec Chris Hemsworth et Tessa Thompson à l’affiche – Paul Smith dévoile une collection capsule qui devra ravir les fans de la saga.

Paul Smith - Men in Black International

Invité à habiller les acteurs principaux dans le film, le créateur so british de la mode outre-Manche a imaginé pour le duo d’agents secrets, en collaboration avec la costumière Penny Rose, un costume noir respirant et confortable, inspiré de son “A Suit To Travel In”.

Paul Smith - Men in Black International

Pour ne pas décevoir les fans, le créateur lancera, à la sortie du spin-off, une collection capsule qui comprendra des costumes noirs rehaussés d’une doublure reprenant les croquis des créatures extraterrestres du film. Des chemises blanches aux boutons fantaisistes, clins-d’oeil à cette organisation ultra-secrète, ainsi qu’une ligne d’accessoires (cravate noire, lunettes, pochette de costume, écharpe en soie, pince à billet, boutons de manchettes au nouveau logo de Men in Black, chaussettes, portefeuille, coque d’iPhone, sweatshirt à capuche imprimé et polo) complèteront cette collection décidément extra-magnifique.

Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International
Paul Smith - Men in Black International

La collection capsule Paul Smith x Men in Black International sera à découvrir dans les boutiques Paul Smith et en ligne sur www.PaulSmith.com lors de la sortie du film le 14 Juin 2019.

Jake Gyllenhaal & Nicholas Hoult, élégants en Burberry

Burberry x Nicholas Hoult
Nicholas Hoult en Burberry à l'avant-première de "Tolkien" à Londres (Photo par David M. Benett/Dave Benett/WireImage)

Burberry a été choisie par deux acteurs de premier rang : Nicholas Hoult et Jake Gyllenhaal qui ont, chacun, puisé plusieurs pièces dans la collection Printemps/Été 2019 de l’honorable maison, incarnant admirablement une certaine idée de l’élégance toute britannique.

À l’affiche du prochain biopic de l’auteur du Seigneur des Anneaux, consacré à la jeunesse de J. R. R. Tolkien, au cinéma à partir du 10 mai prochain (19 juin en France), Nicholas Hoult portait, à l’avant-première du film à Londres le 29 avril dernier, une veste et un pantalon de costume en laine à fines rayures bleu marine et blanc. Le costume est assorti à une chemise et une cravate en coton à rayures chevron bleu clair et des chaussures brogues en cuir noires de la collection Burberry Printemps/Été 2019.

Burberry x Jake Gyllenhaal
Jake Gyllenhaal en Burberry au gala du 50ème anniversaire de la prestigieuse Film Society Of Lincoln Center à New York (Photo par Noam Galai/Getty Images)

Quant à Jake Gyllenhaal, à l’affiche du prochain blockbuster de Marvel, Spider-Man: Far From Home, l’acteur américain apparaissait au gala du 50ème anniversaire de la prestigieuse Film Society of Lincoln Center, tenu à New York le même jour, en tailleur en lin mohair de couleur bleu marine, assorti à une chemise en coton blanche et des chaussures brogues en oxford noires.

Mettez-vous dans la peau des Avengers en Uniqlo ou en Kiabi

Avengers Endgame T-Shirts

Le 24 avril prochain, sortira sur tous les grands écran de la Métropole le très attendu retour des super-héros Marvel dans Avengers : Endgame, vingt-deuxième film des studios Marvel, dernier et grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

Dans cette suite directe de Avengers: Infinity War, sorti l’an dernier, les Avengers restants resserrent les rangs et se préparent à l’ultime bataille contre Thanos qui a anéanti la moitié de l’univers. Des combats opposant les plus puissants de l’univers Marvel qui sont promis d’être anthologiques.

Et comme tous bons blockbusters hollywoodiens, plus on se rapproche de la date de sortie du film, plus les services marketing d’Avengers Endgame multiplient les initiatives et partenariats pour promouvoir le film, à l’instar de ces collaborations avec Uniqlo et Kiabi.

Captain America, Iron Man, Hulk… autant de héros qui nous raviront par leurs combats titanesques sur grands écrans mais s’afficheront fièrement sur le devant de nos t-shirts pour nous éloigner les grands méchants.

Avengers Endgame T-Shirts Kiabi
Avengers Endgame T-Shirts Kiabi
Avengers Endgame T-Shirts Kiabi
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo
Avengers Endgame T-Shirts Uniqlo

Pour vous mettre dans la peau des Avengers, direction Uniqlo ou Kiabi.

Spider-Man Tom Holland en couverture de Man About Town Magazine Chapter 1 2019

/
Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019
© Man About Town / Michael Muller

L’acteur britannique Thomas Stanley Holland, ou simplement Tom Holland, connu pour ses interprétations dans Spider-Man: Homecoming (2017) et dans Avengers: Infinity War (2018) se retrouve sur la couverture du numéro Chapter 1 2019 du magazine de mode bi-annuel Man About Town.

Photographié par Michael Muller, celui qui sera prochainement à l’affiche de Spider-Man: Far From Home se dévoile sous un jour plus sombre, en solitude, bien loin du personnage qu’on a l’habitude de voir dans les super-productions de Marvel.

Dans l’interview qui accompagne la couverture, l’acteur de 22 ans se confie sur son personnage dans Spider-Man: Far From Home qui sortira en salles en juillet, mais aussi ses confidences sur le support de sa famille et de ses partenaires, notamment sur Robert Downey Junior. Il y expliquait également pourquoi il se sentait si à l’aise de jouer Peter Parker / Spider-Man dès le premier jour : « Je joue à Spider-Man dans ma chambre depuis que je suis gamin. J’ai grandi en regardant les films et toutes les caricatures. J’étais un peu obsédé par le personnage. Quand je marchais sur le plateau au premier jour du tournage, c’était mon premier jour dans MCU (Marvel Cinematic Universe), mais c’était ma millième fois de jouer à Spiderman, j’ai donc eu l’impression de l’avoir dans la poche.

Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019
Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019
Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019
Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019
Tom Holland - MAN ABOUT TOWN Summer 2019

Retrouver l’intégralité de l’interview dans le numéro Chapter 1 2019 de Man About Town Magazine.

Photographe: Michael Muller
Styliste: Ilaria Urbinati
Interview: Francesco Loy Bell
Grooming: Christine Nelli
Assistant de photo: Ricky Ridecos

Toy Story 4 s’offre encore deux nouveaux personnages : Ducky et Bunny

Toy Story 4 - 2nd Trailer

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule ! Pour titiller et faire patienter les fans de la franchise Toy Story jusqu’en juin 2019, les studios d’animation Disney et Pixar ont dévoilé un deuxième trailer, après la première mise en bouche qui montrait la galerie de personnages familiers, réunis autour des charismatiques Woody et Buzz L’Éclair et introduisait un nouveau membre du gang : la fourchette Forky.
Cette fois, il est question de la présentation de deux autres nouveaux personnages : Ducky et Bunny, un canard et un lapin en peluche de fête foraine qui rejoignent la bande charismatique et attachante de jouets.


En version originale, ces deux nouveaux personnages sont doublés par Keegan-Michael Key et Jordan Peele, un duo de comiques extrêmement connus aux États-Unis – le duo est relativement inconnu en Hexagone, mais les cinéphiles reconnaîtront Jordan Peele qui a réalisé et écrit le film oscarisé Get Out.
Dans ce deuxième trailer, les deux peluches de foraine Ducky et Bunny papotent sur le prochain film de Pixar. Ils se remémorent avec délice les punchlines de Woody et Buzz L’Éclair et enchaînent les répliques tordues jusqu’à ce que le cow-boy Woody et le ranger de l’espace Buzz l’Éclair ne débarquent. Et quand ce dernier prononce enfin son slogan : “Tu n’es qu’un jouet !!!!”, popularisé par le premier volet de la saga Toy Story, sorti en 1995, il s’attire les quolibets de deux peluches, sous le regard abattu de son complice, le cow-boy Woody.
Pour rappel, Toy Story 4 sortira en salles obscures en juin 2019.

Toy Story 4 : la première bande-annonce dévoilée

Toy Story 4

Les studios d’animation Disney et Pixar viennent de dévoiler la bande-annonce de Toy Story 4 qui relate les nouvelles aventures de Woody et de Buzz l’éclair, accompagnés d’un mystérieux nouvel ami.


En attendant la sortie, le 26 juin 2019, du quatrième volet de la de la franchise à succès qui a révolutionné le monde de l’animation, les deux studios d’animation ont montré un simple teaser furtif, montrant une galerie de personnages familiers, réunis autour des charismatiques Woody et Buzz L’Éclair.
Ce quatrième volet, neuf ans après les dernières aventures du gang de jouets le plus sympathique du monde, marquera l’arrivée d’un nouveau personnage dans la bande. Dénommée Forky, la fourchette artisanale, transformée en bonhomme avec un chewing-gum, un bâton de glace et du fil chenille, est la récente création de Bonnie, la petite-soeur d’Andy, désormais propriétaire des jouets de ce dernier. Ce personnage dont on ne connaît pas encore grandes choses et “qui insiste ne pas être un jouet” aura visiblement du mal à se faire sa place au sein du clan classique, pourtant soucieux de l’intégrer.
Woody a toujours été convaincu de la place qu’il occupait dans le monde et que sa priorité était de s’occuper de ses enfants, que ce soit Andy ou Bonnie. Mais lorsque Bonnie introduit dans sa chambre un nouveau jouet peureux nommé Forky, un voyage avec d’anciens et de nouveaux amis va montrer à Woody à quel point le monde peut être grand pour un jouet”, a indiqué le synopsis.
Selon Tom Hanks, interprète de la voix de Woody le cowboy, la fin du quatrième volet s’annonce très émouvante. Sur le plateau du Chris Evans’ Breakfast show, l’acteur américain a évoqué “une fin percutante” : “Quand on enregistre pour Toy Story, on est dans une pièce avec l’équipe responsable du film. Pour le dernier jour d’enregistrement, j’ai voulu enregistrer ma voix en leur tournant le dos. D’habitude, on leur fait face pour qu’on puisse se voir et échanger si besoin. Mais cette fois-ci, je ne voulais pas qu’ils me voient et faire semblant de ne pas les voir. Quand j’ai compris ce qu’ils étaient en train de faire, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un moment historique”. Vous êtes prévenu !
Réalisé par Josh Cooley, Toy Story 4 sortira en salles obscures en juin 2019.

Supreme libère le démon maléfique Pinhead, la star de Hellraiser

Supreme x Hellraiser PE18

Alors que Hellraiser : Judgment de Gary Tunnicliffe, le dixième volet du saga Hellraiser, sortait sur les grands écrans aux États-Unis en février dernier – incendié par certains médias français qui le qualifiaient comme une véritable bouse cinématographique, le film n’a pour le moment trouvé aucune date de sortie en Hexagone – Pinhead, le leader des Cénobites, revient une fois encore hanter nos nuits ou plutôt hanter les jours des modeurs(es), probables adeptes du gore, avec une collaboration qui libère ce démon maléfique.
Supreme, la marque actuellement sur tous les fronts, s’adresse à tous les fans du cinéma d’horreur et en particulier à ceux du saga Hellraiser en sortant cette collection qui fait l’honneur à ce genre. T-shirts, pantalons de skate, hoodies, sweats, maillots de foot, shorts, bonnets, planche de skate, porte-clés et même un trench-coat servent ainsi de support pour exhiber la tête démoniaque du maître suprême des Cénobiles, des êtres mutilés habitant l’enfer attirés par les plaisirs sadomasochistes et les souffrances extrêmes.

Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18 Supreme x Hellraiser PE18
Avis aux amateurs… qui devront encore quelques jours pour pouvoir se les offrir. La collection Supreme x Hellraiser Printemps/Été 2018 débarque sur le site de Supreme et dans ses points de vente en Europe, à New York et à Los Angeles dès le 26 avril. Les japonais devront, eux, attendre le 28.

Le nouvel animé de Netflix, Godzilla : The City Mechanized For Final Battle, se dévoile

Godzilla The City Mechanized For Final Battle

Après une première affiche dévoilée il y a quelques semaines, Godzilla : The City Mechanized For Final Battle, la suite de Godzilla : Planet of the Monsters, se précise et s’offre sa première bande-annonce.


Ce nouvel animé de Netflix fait un petit récap du précédent opus Monster Planet avant d’embrayer sur la suite, offrant un aperçu du déluge d’action qui promettent de mettre nos sens dessus dessous de notre canapé. Le séquel nous montre également que les rescapés du premier film vont faire la rencontre inattendue d’un groupe d’humains restés sur Terre malgré l’apparition des Kaijus et qu’on verra Mechagodzilla se joindre aux festivités, à côté d’un Godzilla plus redoutable que jamais.
Ce nouveau Godzilla sortira préalablement dans les salles de cinéma japonais, le 18 mai prochain, avant d’être diffusé mondialement, courant 2018, en exclusivité sur Netflix.

Dragon Ball Super, le 1er teaser du long métrage dévoilé

Dragon Ball Super 2018 Animé

Il faut attendre le 14 décembre pour le voir sortir sur grands écrans au Japon (pas de date connue pour le moment en Europe), mais son premier teaser suffit à enflammer les attentes de tous les fans de Dragon Ball.
Alors que la série Dragon Ball Super se termine ce dimanche même avec son 131ème épisode, le film Dragon Ball Super, 20ème long métrage de la saga et la suite de la série animée, s’offre son premier teaser. Celui-ci a été dévoilé à l’occasion d’une présentation vidéo-ludique de Bandai Namco Entertainment America.
Et qu’est ce qu’on peut voir et apprendre dans ce teaser ? Un Goku rajeuni qui affronte un mystérieux adversaire – le producteur du film, Norihiro Hayashida avait fait savoir, lors de la présentation, que le staff du film avait planché plus d’une année sur le nouveau design de son Gokû qui n’avait pas connu de tel lifting depuis plus de 20 ans. Qui est donc cet adversaire redoutable à l’aura verte ? Un possible Saiyan ? Selon les premières informations, Dragon Ball Super se concentrera sur les origines des Sayans, leur puissance et leurs relations avec Freezer, et notamment sur le lien qu’entretient le tout premier Saiyan avec Goku.


Le long métrage Dragon Ball Super sera réalisé par Tatsuya Nagamine (One Piece Film Z, One Piece, Beet the Vandel Buster). La direction de l’animation sera confiée à Naohiro Shintani, la direction artistique à Kazuo Ogura (One Piece Film Z, One Piece Film Gold, Generator Gawl). Et Akira Toriyama en sera le scénariste et designer des nouveaux personnages.

La série animée Black Panther de Marvel disponible gratuitement sur Youtube

Marvel Knights Animation Black Panther - Youtube

Après cinq semaines d’exploitation, Black Panther continue de régner en maître sur les box offices et déjà, il caracole à la troisième position de long-métrages qui battent de records en nombre d’entrées après cinq semaines d’affilée après Avatar en 2009 et Sixième Sens en 1999.
Pour enchérir cette fièvre mondiale pour ses super-héros noirs, Marvel vient de mettre en ligne six épisodes de sa série d’animation Black Panther sur Youtube.
Marvel avait créé cette série d’animation pour Black Panther en 2011. Ces six épisodes d’une durée d’environ de 20 minutes chacune sont à l’origine du comics éponyme.
La série d’animation se déroule peu après l’assassinat du père de T’Challa doublé par Djimon Hounsou qui figure à la générique à côté d’autres têtes connues dont Kerry Washington et Alfre Woodard.
Visionnez les six épisodes de Marvel Knights Animation : Black Panther :

Épisode 1


Épisode 2


Épisode 3


Épisode 4


Épisode 5


Épisode 6

S.T. Dupont rend hommage à « Le Crime de l’Orient-Express » de Kenneth Branagh

S.T. Dupont - Le Crime de l'Orient-Express

À l’occasion de la sortie de l’adaptation du roman d’Agatha Christie Le Crime de l’Orient Express de Kenneth Branagh sur grands écrans le 13 décembre, la maison S.T.Dupont a imaginé un coffret d’exception s’inspirant du classique de la célèbre romancière britannique.S.T. Dupont - Le Crime de l'Orient-ExpressNous habituant à des hommages uniques, S.T.Dupont ne déroge cette fois pas à la règle et puise ses inspirations dans les décors somptueux de la cabine de la Princesse Dragomiroff du célèbre roman pour imaginer ce coffret en édition limitée.
Le coffret contient plusieurs objets qui témoignent la créativité et le savoir-faire de la maison française: un stylo Line 2 en laque marron, cerclé de bandes en or jaune, estampillé du blason S.T Dupont – qui peut être remplacé par la version plume, rollerball ou ballpoint – ou le briquet Line 2 proposé en version or jaune et effet sunburst en bronze.
Le stylo Line 2 et le briquet Line 2, proposés en coffrets séparés, sont accompagnés par un coupe-papier en bronze massif, évoquant le célèbre poignard, une paire de boutons de manchette en laque naturelle, clin-d’oeil à l’élégance légendaire du détective Hercule Poirot.S.T. Dupont - Le Crime de l'Orient-Express S.T. Dupont - Le Crime de l'Orient-ExpressUn bel hommage au train de légende et la reine de polars.
Les coffrets “Le Crime de l’Orient Express” de S.T.Dupont sont actuellement disponibles à partir de 1 500 euros sur S.T.Dupont.

La bande-annonce finale de « La Forme de l’Eau » de Guillermo del Toro dévoilée

Guillermo del Toro - The Shape of Water

Le studio américain 20th Century Fox vient de dévoiler la bande annonce finale de The Shape of Water, le nouveau film fantastique de Guillermo del Toro, la sortie la plus importante et la plus attendue du début de 2018.


Prévu pour le 20 janvier, ce long métrage marque le retour sur grands écrans de Guillermo del Toro, trois ans après Crimson Peak.
Pensé comme un hommage à la Créature du Lac Noir, à la mise en scène aux nuances de couleurs dont le réalisateur a le secret, The Shape of Water (La Forme de l’Eau) raconte l’histoire dont les scènes se passent au début des années 60, durant la Guerre froide, d’Elisa, une jeune fille muette, qui travaille comme concierge dans un laboratoire où est retenu prisonnier un homme amphibien. La jeune manutentionnaire tombe alors amoureuse de la créature. Avec l’aide de son voisin, elle décide de le libérer. Elle ignore cependant que le monde extérieur pourra être aussi dangereux pour lui.
Du côté de son casting, The Shape of Water réunira Sally Hawkins (Godzilla, Paddington), Doug Jones (qui a déjà incarné de nombreuses créatures dans les films de del Toro et actuellement au générique de la série Star Trek : Discovery), Richard Jenkins (Nathaniel Fisher Sr dans Six Feets Under), Michael Shannon (le Général Zod dans Man of Steel et Batman v Superman : L’Aube de la Justice), Michael Stuhlbarg et Octavia Spencer (Johanna dans Divergente 2 et 3).
The Shape of Water de Guillermo del Toro a déjà recueilli beaucoup d’avis très positifs de la presse lorsqu’il fut présenté à divers festivaux dans le monde. Même s’il est encore trop tôt, des rumeurs d’Oscars ont circulé sur le web ces dernières semaines pour le film.
Rendez-vous le 10 janvier pour faire nos propres jugements !

« Star Wars: The Last Jedi », une nouvelle bande-annonce dévoilée

Star Wars - les Derniers Jedi

À six semaines de sa sortie française, LucasFilm a diffusé une nouvelle bande-annonce de 45 secondes pour tenir en haleine les fans de la saga Star Wars.


Ainsi, la société de production américaine, dans le giron de Disney depuis 2012, a dévoilé à la télévision américaine une nouvelle bande-annonce de 45 secondes du 8ème opus de la célèbre saga, Star Wars: The Last Jedi, dont la sortie est prévue le 15 décembre. Intitulée Awake, cette courte séquence montre Luke Skywalker revenir dans le cockpit du Millennium Falcon, suivie d’une scène, à la fin du trailer, où ce dernier, étendu sur le sol, désarmé, prononce une phrase très intrigante à l’intention de Rey debout sous la pluie, l’air déterminé, tenant entre ses mains le sabre laser de son maître: “Ça ne va pas marcher comme tu le penses !” avec un air très grave.
Dans ce dernier opus, plusieurs personnages de l’épisode Le réveil de la force, sorti en 2015, font leur retour: Rey, Poe Dameron et Finn tandis que d’autres font leur apparition comme Rose jouée par Kelly Marie Tran. À noter qu’on retrouvera avec émotion Carrie Fisher, décédée en décembre 2016, qui interprétait la mythique princesse rebelle Leia Organa.

« Insidious 4 : The Last Key » se révèle dans un premier trailer horrifique

Insidious 4 - The Last Key

Après trois premiers opus, Insidious revient hanter de nouveau vos nuits avec un quatrième volet: Insidious 4 : The Last Key.


Les premières images et trailer du quatrième épisode de cette saga horrifique viennent d’être dévoilés et elles promettent de vous faire trembler sur votre siège de la salle obscure.
Mise en scène par Adam Robitel et toujours produite par James Wan et Jason Blum, cette suite plonge les spectateurs peu de temps après les événements du dernier volet, Insidious : Chapitre 3. On retrouvera donc Elise Rainier, interprétée par Lin Shaye, qui, à la demande du personnage joué par Kirk Acevedo (Oz), doit chasser l’esprit malveillant qui a pris possession de la maison de ce dernier.
L’ambiance horrifique, atmosphère malsaine, jump scares à foison, créatures terrifiantes… tous les ingrédients qui ont fait le succès de la recette Insidious sont au rendez-vous, confirmé par ce premier trailer plutôt efficace.
Rendez-vous le 3 janvier prochain dans les salles !

Martin Scorsese travaille à la production d’un long métrage sur les origines du Joker

Martin Scorsese - Joker

La nouvelle qui tombait hier soir, révélée par le très informé site américain Deadline, a agité pas mal de monde depuis ce matin sur la toile. Une surprise – des surprises, le Joker sait si bien le faire lorsqu’il s’agit de surprendre son ennemi Batman – qui réjouira forcément les amateurs du démoniaque ennemi du chevalier noir de Gotham City et il y en a beaucoup !
Ainsi, selon le site américain d’informations cinématographiques, Warner Bros préparerait un nouveau long-métrage tiré de l’univers de DC Comics, produit par Martin Scorsese, qui reviendrait sur la jeunesse de ce personnage culte.
Personnage particulièrement apprécié des fans, le Joker a été interprété, dans le passé sur les grands écrans, par d’excellents acteurs comme Jack Nicholson, Jared Leto ou Heath Ledger. Et pourtant, les origines de ce personnage diabolique sont diverses et assez floues. Warner Bros a donc eu l’idée de corriger cet oubli en confiant le scénario au scénariste Todd Philips (Very Bad Trip, War Dogs), co-écrit par Scott Silver (8 Mile), qui officiera également derrière la caméra.
Toujours selon Deadline, le long-métrage devrait se dérouler au début des années 1980 et raconter la montée en puissance du Joker. Aucune information concernant le casting n’a été dévoilée.
Ce long-métrage serait le porte-drapeau d’un nouveau label qui permettra à Warner d’exploiter le catalogue DC en dehors du DC Cinematic Universe, avec des intrigues inédites.

Les trailers de Planet of the Apes : Last Frontier dévoilés

Planet of the Apes - Last Frontier

Alors les grandes villes semblent être vidées de leurs habitants pour cause de grandes vacances estivales, le troisième volet de la trilogie La Planète des Singes, La Planète des singes – Suprématie, domine toujours le box-office français pour sa deuxième semaine.
Surfant sur la popularité de sa trilogie, le tout nouveau studio indépendant londonien The Imaginati Studios dévoile Planet of the Apes : Last Frontier (La Planète des singes : La Dernière Frontière), un jeu vidéo d’aventure cinématique, prenant place entre les événements de La Planète des singes : L’Affrontement (deuxième volet de la trilogie) et La Planète des singes : Suprématie (le troisième volet actuellement en salle).


Cette adaptation se déroule un an après La Planète des singes : L’Affrontement. L’intrigue se concentrera sur la rupture d’une faction de singes ayant pris refuge dans les “Rock Mountains”, contrôlés par les humains, pour échapper à la guerre entre les singes et les humains, alors que l’hiver s’installe et que la nourriture vient à manquer. Les joueurs devront tour à tour se mettra dans la peau et contrôler des humains ou des singes – qui, du fait de la nature stand-alone de l’histoire et du casting, pourront rester en vie ou mourir au gré de vos choix – avec plusieurs fins possibles à la clé basées sur les décisions des deux camps. Il sera question d’une partie de 2 à 3 heures pour respecter le format d’un long-métrage, avec une possibilité que le titre soit rejouable, avec plusieurs fins possibles.
Le rythme de la narration est tout simplement super intense par rapport aux autres jeux de ce type. Pas de tiroir à ouvrir et refermer, pas d’inventaire à fouiller. Tout est une question de choix qui ont une influence sur les relations entre personnages et, à long terme, sur la manière dont ces relations se terminent, et comment l’histoire se termine. C’est un risque créatif, mais quand on n’en a parlé à tout le monde dans l’équipe, ils étaient vraiment à fond. Cela aurait été bien plus facile pour nous de copier ce qui a déjà été fait”, a-t-il expliqué le fondateur d’Imaginarium Martin Alltimes.


Pour rappel, le jeu est édité par la nouvelle division jeux vidéo de The Imaginarium – le studio qui assurait la bluffante performance capture de la trilogie La Planète des singes – dont son fondateur et producteur exécutif n’est autre que le génial Andy Serkis. Le jeu est développé au sein de l’historique Ealing Studios, en utilisant la même technologie que pour les films.
Le titre est attendu dès cet automne sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

« Birth of the Dragon » Le combat épique entre Bruce Lee & le maître de Shaolin Wong Jack Man bientôt sur nos écrans

Birth of the Dragon 2016

Dévoilé l’an dernier au Festival du film international de Toronto, le nouveau biopic sur Bruce Lee va débarquer très bientôt, plus exactement le 25 août sur les écrans de nos amis d’Outre-Atlantique (pas encore de date connue en Hexagone).
L’histoire de Birth of the Dragon (La Naissance du Dragon) raconte la rencontre et le combat, ce qui sera devenu l’un des combats les plus controversés jamais organisés, entre Bruce Lee et le maître Shaolin Wong Jack Man en 1965 .Un combat légendaire, inspiré par de véritables événements, entre une méthode défensive et acrobatique du Shaolin et celle de Bruce Lee plus inventive et offensive.
Dernière ce biopic, produit par Kylin Film et le producteur Michael London, se trouve le réalisateur George Nolfi qui fut d’ailleurs scénariste de Ocean’s Twelve et producteur de The Sentinel de Clark Johnson avec Michael Douglas et Eva Longoria. Le jeune Bruce Lee est joué par Philip Ng, le maître Shaolin Wong Jack Man par l’acteur chinois Yu Xia et les combats sont orchestrés par le célèbre acteur, producteur et chorégraphe des arts martiaux Corey Yuen.
Regardez la bande-annonce de “Birth of the Dragon”:

Une nouvelle bande-annonce explosive pour « Thor 3: Ragnarok »

Thor 3: Ragnarok

Après une série de teasers dévoilés de temps à autre sur la toile, le studio Marvel avait profité du Comic-Con 2017 de San Diego pour lever le voile sur la dernière bande-annonce du troisième volet de la saga du dieu d’Asgard.
Au programme de ce Thor 3: Ragnarok explosif: de l’action, du grand spectacle et beaucoup d’humour.
Banni d’Asgard par la déesse de la mort et privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une mystérieuse planète. Pour empêcher la déesse de la mort Hela, incarnée par Cate Blanchett, d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne – il devra constituer une nouvelle équipe pour reprendre son royaume. Dans cette nouvelle aventure, le dieu nordique devra également mener un combat titanesque contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk…
Chris Hemsworth, qui reprend son rôle de Thor, sera entouré de Mark Ruffalo, Tom Hiddleston, Anthony Hopkins, Jeff Goldblum et Idris Elba.


Thor 3: Ragnarok est attendu en salles le 25 octobre 2017.

Dwayne Johnson fait équipe avec Siri dans un mini-film déjanté d’Apple

Dwayne Johnson x Siri Apple

Hier soir, Dwayne Johnson, alias “The Rock”, l’ancien catcheur devenu acteur à succès de Hollywood, avait annoncé sur son compte personnel Twitter la sortie imminente d’un nouveau film d’action qu’il décrit lui-même comme le “film le plus grand, le plus cool, le plus fou de tous les temps”. Presqu’en même temps, Apple dévoilait sur son compte Youtube ce mini-film sobrement intitulé The Rock x Siri Dominate the Day.

 


Il s’agissait en fait d’une longue publicité d’Apple ou plus exactement de Siri, l’assistant vocal de la marque à la Pomme.
Dans cette mini-film d’action publicitaire, Dwayne Johnson est présenté comme un homme overbooké. “The Rock” va devoir compter sur l’aide de la commande vocale de son iPhone 7 pour atteindre et réaliser ses objectifs de la journée. En trois minutes et 45 secondes, l’acteur américain pilote un avion, repeint la chapelle Sixtine, fait un tour dans l’espace le temps d’un selfie, devient le chef de cuisine ou joue dans un film de science-fiction de série B…, et à chaque fois, il utilise Siri sur son iPhone 7 pour atteindre et réaliser ses objectifs de la journée.
Je me suis associé avec Apple pour produire le film le plus grand, le plus cool, le plus fou, le plus fun… et j’ai la meilleure co-star de tous les temps: Siri. Je fais des films pour que le monde puisse s’amuser et nous avons également créé celui-ci pour vous motiver à sortir et voir notre travail. Je veux que vous le regardiez, que vous vous amusiez.

Bright de Netflix avec Will Smith, le premier teaser dévoilé

Netflix - Bright

Netflix marche décidément sur les plates bandes des majors du cinéma hollywoodien. Lors du dernier Comic-con de San Diego, la plateforme américaine de VOD a dévoilé en exclusivité la longue bande-annonce de Bright, son véritable et prochain blockbuster de Noël avec Will Smith.
Après The Discovery avec Robert Redford, Jason Segel et Rooney Mara, The Irishman réunissant Scorsese, De Niro, Pacino et Pesci, Bright rejoindra la longue liste des productions originales du géant américain. Dernière cette superproduction qui coûte à Netflix la bagatelle de 90 millions de dollars, se trouve David Ayer, le réalisateur de Suicide Squad. Le scénario est signé par Max Landis (Chronicle) et produit par David Ayer, Eric Newman (Narcos) et Bryan Unkeless (The Hunger Games).

Dans un monde contemporain alternatif, humains, orcs, elfes et fées coexistent depuis toujours. Défiant les genres, Bright est un film d’action qui suit deux policiers issus de milieux différents, Ward (Will Smith) et Jakoby (Joel Edgerton). Confrontés aux ténèbres lors d’une patrouille nocturne de routine, ils voient leur avenir et leur monde se métamorphoser à jamais.

Bright sortira sur la plateforme américaine le 22 décembre prochain et voici le premier teaser:

« Premier Contact » (Arrival), Prochain chef-d’oeuvre de Denis Villeneuve

Après l’excellent Sicario, en compétition officielle au dernier Festival de Cannes et nominé aux Oscars 2016 dans trois catégories, et avant le très attendu Blade Runner 2, le réalisateur canadien Denis Villeneuve présente son nouveau long-métrage Premier Contact (Arrival, en anglais), adaptation du roman Story of your life de Ted Chiang.


De mystérieux vaisseaux extra-terrestres, de forme titanesque et oblongue, venus du fond de l’espace, débarquent à divers endroits sur Terre, en douze endroits exactement. Ils se posent, là, suspendus juste au-dessus du sol, puis ne font rien. Que veulent-ils ? Est-ce une déclaration de guerre ? Face à l’énigme que constituent leur mystérieuse présence et alors que l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue, une équipe, dépêchée par le gouvernement américain et menée par l’expert linguiste Louise Banks, incarnée par Amy Adams, est chargée d’enquêter. Sa mission: déchiffrer le langage des créatures venues d’ailleurs pour comprendre leurs aspirations. Secondée par un mathématicien (Jeremy Renner) et un colonel de l’armée américaine (Forest Whitaker), Louise ne tarde pas à faire des avancées significatives sur la façon de communiquer des extra-terrestres, découvertes permettant de dialoguer avec eux. Mais plus elle progresse, plus elle est confrontée à des visions, fragments d’existence partagés avec sa fille disparue.
Puisant sa rhétorique dans la droite ligne des films de science-fiction, à commencer par l’iconique 2001, l’Odyssée de l’espace, chef d’oeuvre de Stanley Kubrick, Premier Contact de Denis Villeneuve questionne sur la profondeur et l’importance qu’a la communication dans les relations humaines, bien loin des images stéréotype du rapport alien/homme souvent véhiculées par l’industrie hollywoodienne.

Arrival (Premier Contact) snobe le film classique d’invasion alien du paysage contemporain pour explorer une ambiance et un langage qui lui est propre. La chose pourrait être trop compliqué pour le public mainstream, mais il a de l’intelligence et de l’originalité, des qualités trop rares dans le genre ces jours-ci.”, écrivait le critique du cinéma du célèbre magazine américain The Hollywood Reporter, David Rooney qui l’a visionné pendant le dernier Mostra de Venise.

Plus qu’un banal film de science-fiction, Premier Contact est annoncé comme un mixte de Kubrick (2001, l’Odyssée de l’espace) et de Spielberg (Rencontres du troisième type). Ambitieux dans sa conception et extraordinaire dans son exécution, il peut être vu comme un manifeste de la paix, invitant les nations à privilégier le dialogue plutôt que de céder à la xénophobie, la paranoïa et l’individualisme…
Un grand film !
Premier contact sortira le 7 décembre prochain en France.

Première bande-annonce de « Silence » de Martin Scorsese dévoilée !

La première bande-annonce du prochain film de Martin Scorsese vient d’être dévoilée. L’histoire de deux missionnaires portugais du XVIIe siècle envoyés au Japon pour secourir leur mentor dont ils sont sans nouvelles s’annonce particulièrement puissante.


Trois ans après Le Loup de Wall Street, le réalisateur de Taxi Driver revient sur grand écran avec une oeuvre magistrale et spirituelle. Silence est adapté du magnifique roman de Shusaku Endo publié en 1966 qui raconte les épreuves et les tourments qu’ont rencontrés deux jésuite portugais partis christianiser le Japon au début du 17ème siècle. L’adaptation de ce livre a mis près de vingt ans à se concrétiser et Martin Scorsese a pu réaliser son rêve vers 2013, après la sortie de son long-métrage Le Loup de Wall Street.
Pas moins de huit mois de tournage à Taïwan ont été nécessaires pour la réalisation, avec 47 millions de dollars de budget et près de 750 personnes mobilisées. On retrouve dans ce futur chef d’oeuvre qui devrait durer 2h40, en tête d’affiche, Andrew Garfield et Adam Driver qui incarnent les deux missionnaires portugais et Liam Neeson dans le rôle du mentor.
Cette première bande-annonce dévoile de splendides images à couper le souffle et de puissantes compositions visuelles et spirituelles.
Silence sera dans les salles américaines dès le 23 décembre prochain, mais les français devront eux attendre, le 8 février 2017.

Le long métrage « Ghost in the Shell » entre en course de lancement à Tokyo

Manga de Masamune Shirow pour la première fois au Japon, en 1989, dans le magazine Weekly Young Magazine, Ghost in the Shell, après de nombreuses adaptations en films d’animation, en séries d’animation, en jeux vidéo, arrive au cinéma avec Scarlett Johansson dans le rôle du major Kusanagi.


Sa sortie dans les salles obscures étant prévue pour mars 2017, mais les opérations de marketing battent déjà leur plein. Le week-end dernier, toute l’équipe du film, ainsi que de nombreux médias ont été conviés à la soirée de lancement (oui, déjà!) de cette très attendue adaptation. Furent conviés, entre autres, à cette soirée qui a eu lieu à TABLOID, un lieu événementiel situé en plein coeur de Tokyo, le père de Ghost in the Shell Masamune Shirow, le légendaire compositeur japonais de musique de film Kenji Kawai, le réalisateur du long-métrage Rupert Sanders, l’iconique acteur Takeshi Kitano et bien entendu, la star de l’adaptation: Scarlett Johansson.
Les chanceux invités ont pu découvrir la bande d’annonce officielle du film et certaines séquences inédites, un live de tambours japonais taiko, une exposition de costumes utilisés pour le film, ainsi qu’un entretien avec les acteurs du long-métrage.
Découvrir ci-dessous la soirée événementielle de Ghost in the Shell à Tokyo:

« Independence Day: Resurgence », Un second trailer dévoilé

Un second trailer d’Independence Day: Resurgence vient d’être dévoilé en cette journée de la Terre ! l’humanité devra faire face à une nouvelle menace extraterrestre. En sortira-t-elle indemne ? Réponse en salles le 20 juillet !


Vingt ans après l’original, cette suite très attendue verra le retour des aliens, encore plus forts, encore plus nombreux. Réalisé par Roland Emmerich, Independence Day: Resurgence réunira certaines figures du premier opus (Jeff Goldblum, Bill Pullman, Judd Hirsch, Vivica A. Fox et Brent Spiner), qui seront complétés par Liam Hemsworth, Maika Monroe ou encore Sela Ward.
Point de Will Smith à l’horizon cette fois-ci – son personnage ayant été tué -, mais son ombre plane encore sur cette suite, en la personne de Jessie Usher qui jouera le rôle de son fils.
Ce nouveau trailer promet de scènes d’action et de destructions de villes d’envergure spectaculaires. Les amateurs du genre les découvriront le 20 juillet prochain dans les salles obscures.

© 20th Century Fox

Reebok réédite les sneakers d’Ellen Ripley pour les 30 ans d' »Aliens »

L’an dernier, les fans de la trilogie “Retour vers le futur” avaient eu droit à leur Back to the Future Day. Et cette année, pour les 30 ans du deuxième volet de la saga, “Alien, le retour”, sorti sur grands écran en 1986, les inconditionnels de la série auront, eux aussi, leur journée spéciale fixée pour le 26 avril prochain.

Et pourquoi cette date ? Elle vient en effet du nom de la planète LV-426 sur laquelle débarque le Nostromo dans le premier film de la saga “Alien, le huitième passager”.
Pour cette journée spéciale, la Fox va lancer un jeu de flipper mobile, un jeu trivial et des goodies à gagner sur twitter, des cartes à collectionner, une ligne de vêtements et de jouets, mais aussi et surtout une réédition par Reebok de la paire Alien Stomper portée par Sigourney Weaver, aka Ellen Ripley, dans le film.

Reebok Stomper - Alien
Presqu’identique à la version originale sortie en édition limitée en 1986, l’édition de 2016 a toujours sa silhouette futuriste. Montante à mi-mollet, la Reebok Stompers est sans lacets, avec une languette rouge et des sangles. Une version mi-montante, portée dans le film par Android Bishop, interprété par l’acteur américain Lance Henrikson, sera également disponible à cette date.

Reebok Stomper Mid-Cut - Alien
Ces deux ré-éditions seront en vente en exclusivité sur Reebok.com le 26 avril et soyez-en sûr qu’il n’y aura pas pour tout le monde.

Daniel Craig vainc le froid, pendant le tournage de 007, en Canada Goose

Canada Goose x James Bond

Spectre, le dernier opus de James Bond 007, sort aujourd’hui sur nos grands écrans. Saga la plus rentable de l’histoire du cinéma, avec près de 15 milliard de dollars de recettes, 007 est non seulement un coup de jackpot en termes d’entrées, mais aussi de marketing. Ses producteurs ont compris très tôt le potentiel de cette formidable machine à cash et transforment l’agent secret, dès 1962 avec le premier volet Dr No, en véritable VRP, au service des marques, devant et derrière les caméras.
Canada Goose, marque canadienne de vêtements d’extérieur pour grand froid, fut l’une des innombrables marques à avoir saisi l’opportunité du nouvel opus des aventures de 007 pour vanter ses produits. Cependant, dans Spectre, vous ne verrez donc pas l’agent secret le moins secret de Sa Majesté d’enfiler un blouson matelassé de Canada Goose dans une quelconque scène. Il faut se tourner plutôt dernière les caméras pour apercevoir Daniel Craig porter quelques produits emblématiques de cette marque chouchoutée par l’élite holywoodienne.
En effet, lors du tournage au restaurant ICE Q en Autriche, vers le 07 janvier, l’acteur s’est posé avec Léa Seydoux et Dave Bautista en blouson Lodge Hoody couleur bleu marine.

Canada Goose Lodge HoodyLors d’un autre jour de tournage, on a également vu l’acteur porter un autre modèle de Canada Goose, cette fois-ci il s’agit d’un parka répondant au nom de Manitoba Jacket. Malheureusement, ce dernier n’est actuellement pas commercialisé par la marque et il est impossible de le trouver sur son eshop.

Canada Goose Manitoba Jacket

© Photo by Alexander Tuma

Giorgio Armani continue à supporter les jeunes cinéastes avec sa deuxième édition de « Films of City Frames »

Après le succès de la première édition, Giorgio Armani continue à supporter les jeunes talents des grandes écoles de cinéma internationales avec la 2nd édition de “Films of City Frames”.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Partons à re-découverte de sept produits primés de Logitech aux International Design Awards
Saucony dévoile son Saucony Originals Sushi Pack
Hugo Boss dévoile la nouvelle campagne de Boss The Scent
Ungaro lancera prochainement une ligne pour homme
La trousse de beauté parfaite pour voyageur gentleman

Pour cette deuxième édition, Armani s’associe au BFI London Film Festival, ainsi qu’à ses deux partenaires historiques Luxottica et Rai Cinema. Le projet “Films of City Frames” met en compétition les étudiants les plus prometteurs d’une sélection d’écoles internationales de cinéma qui doivent créer une série de courts métrages, avec le thème central développé autour de la collection de lunettes Frames of Life de Giorgio Armani. Quatre grandes écoles participent à cette seconde édition: Scuola Holden de Turin, Academia Internacional de Cinema de São Paulo, Sydney Film School de Sydney et Seoul Institute of the Arts de Séoul. Chaque école devra présenter un film tourné dans sa ville, avec la supervision et l’aide technique de Rai Cinema.
Les courts-métrages seront projetés en octobre, lors du 59e London Film Festival (LLF), l’événement organisé et promu par le British Film Institute.
J’ai toujours adoré le cinéma, c’est pourquoi, en 2010, j’ai souhaité lancer le projet Frames of Life. Ce sont des campagnes et spots publicitaires consacrés aux collections spéciales de lunettes Giorgio Armani, tournées en noir et blanc et s’inspirant clairement des films des années 1940. Comme ils ont suscité beaucoup de réactions, il m’a
paru naturel de faire évoluer ce projet avec Films of City Frames et d’adopter une esthétique plus cinématographique et narrative, au-delà de la simple publicité. Le succès remporté par les courts-métrages de cette première édition, présentés lors du Festival international du Film de Toronto en 2014, m’a convaincu de poursuivre l’initiative et d’offrir à nouveau cette formidable opportunité aux jeunes talents qui n’ont pas encore émergé. J’ai pensé que le London Film Festival serait le cadre idéal pour cette seconde édition, en raison de l’importance particulière que le British Film Institute a toujours attachée à la découverte et à l’appui de nouveaux talents.”, déclare Giorgio Armani.

Le Nikon Film Festival 2015 a dévoilé son palmarès

La 5e édition du Nikon Film Festival, présidée cette année par le réalisateur Michel Hazanavicius, a dévoilé, jeudi 12 février dernier, son palmarès.

Lors de la traditionnelle remise de prix au MK2 Bibliothèque, le jury présidé cette année par le réalisateur oscarisé Michel Hazanavicius (The Search, The Artist) a décerné le grand prix de la 5ème édition du Nikon Film Festival à David Merlin-Dufey avec son court intitulé “Je suis l’ombre de mes envies”. Le lauréat remporte outre les 3000 euros en cash, un kit cinéma Nikon D810 d’une valeur de 4300€, mais aussi que son court soit diffusé dans 10 salles Mk2 et sur Canal+.


Sur le thème “Je suis un choix” (réalisation en moins de 140 secondes), David Merlin-Dufey et son équipe dont son complice Olivier Riche ont conquis le jury avec son film “à la fois drôle et original” sur l’histoire d’un homme sous influence, refrénant tous ses désirs pour ne pas attirer les foudres de sa femme.


Autre gagnant de la soirée, le court-métrage d’Isabelle Quintard et Fabien Motte “Je suis à l’heure” a décroché deux récompenses: le prix du public et le prix de la meilleure réalisation. Avec ses 1 097 733 vues, “Je suis à l’heure”, qui traite un sujet très délicat, le viol, et surtout aussi la lâcheté et la passivité de voyageurs témoins, a été particulièrement plébiscité par les réseaux sociaux.


Le jury a aussi décerné sa mention spéciale à “Je suis un migrant”, de David Bouttin, pour sa mise en scène sur le destin de migrants clandestins à la frontière italienne.


Le prix des écoles, récompensant un film d’étudiant, est revenu à “Je suis tambour battant” d’Antoine Martin. Avec une forte dose d’humour, l’étudiant de l’école Louis Lumière revient sur les conséquences des choix faits à l’enfance lorsqu’on atteint l’âge d’adulte.


Et enfin le prix Canal+ a été attribué à Vincent De Oliveira pour son “Je Suis une Moustache”. Un court très drôle et succulent sur le bouleversement d’équilibre entre deux frères moustachus lorsque l’un d’entre eux décide de se débarrasser de son attribut.