Café

Café Royal rafraîchit notre été avec trois nouvelles saveurs de café glacé

La canicule est de retour sur la majeure partie de la France, avec des températures de plus en plus fortes qui vont s’abattre sur le pays. Face à cette chaleur devenue insupportable, il est essentiel de se rafraîchir comme boire beaucoup d’eau et pour les plus gourmands, un café glacé : une boisson qui a beaucoup de succès durant les grosses chaleurs.
Très populaire dans une grande partie du bassin méditerranéen, aux États-Unis et en Asie, le café glacé est de plus en plus apprécié en Hexagone.
Lancé en 2015, Café Royal est, en quelques petites années, devenue l’un des leaders de café prêt-à-boire. La marque Suisse avait sorti, depuis son lancement, plusieurs saveurs de café glacé : Classic, Caramel, Double Fat ou encore Extra Strong. À ces quatre déclinaisons délicieuses, il faut désormais trois nouvelles que la marque vient de sortir pour cette saison particulièrement chaude : Classic Macchiato, Caramel Macchiato et Double Creamy.
La première, Classic Macchiato, a une saveur équilibrée et aux délicats arômes de noisette tandis que Caramel Macchiato se prononce plus délicate avec son goût inimitable de toffee. Double Creamy, comme l’a laissé deviner son nom, est particulièrement crémeux avec sa formule enrichie en caféine et en extrait de guarana.

Café Royal Cafés glacés Caramel Macchiato Café Royal Cafés glacés Classic Macchiato Café Royal Cafés glacés Double CreamyCes trois nouvelles saveurs de café glacé de Café Royal sont à déguster bien entendu froides, bien à l’ombre et sont en vente, au prix de 1,79€ (230 ml), dans tous les rayons frais.

Thé et café favoriseraient la baisse du risque de diabète

Consommer beaucoup de thé et de café, avec ou sans caféine, entraîne une réduction des risques de développer un diabète, selon une analyse de plusieurs études publiée par le Journal Archives of Internal Medicine. Chaque nouvelle tasse de café bue dans la journée entraînerait une baisse de 7% du risque de développer un diabète.

Thé et café favoriseraient la baisse du risque de diabète

Rachel Huxley, chercheuse au George Institute for International Health, de l’université de Sydney, en Australie, a étudié avec ses collègues une série de 18 études publiées entre 1966 et juillet 2009, et couvrant au total les analyses de 457.922 participants.
Ces études indiquaient toutes un lien entre le thé, le café, et le café décaféiné et le développement du diabète. Après avoir analysé ces études, les chercheurs ont mis au jour que chaque nouvelle tasse de café bue dans la journée entraînait une baisse de 7% du risque de développer un diabète.
Ils ont aussi découvert que boire trois à quatre tasses de café par jour entraîne une baisse du risque de développer un diabète de 25%, comparé à la consommation d’aucune, d’une ou de deux tasses.
Boire plus de trois ou quatre tasses de café décaféiné dans la journée entraînerait une baisse d’un tiers du risque de développer un diabète, comparé à boire aucune tasse de café décaféiné.
Enfin, boire plus de trois ou quatre tasses de thé par jour entraînerait une baisse d’un cinquième du risque de développer un diabète, en comparaison à la consommation d’aucune tasse de thé.
Les chercheurs se penchent désormais sur les composants actifs propres à ces trois boissons, afin de mettre au point des nouveaux traitements contre le diabète de type 2. Les médecins pourraient inciter leurs patients souffrant de diabète à consommer du thé ou du café, en complément de la pratique d’une activité physique et d’une perte de poids.