Burberry Prorsum

Défilé Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 – London Collections: Men

/

Avec “Straight-Laced”, Christopher Bailey a surpris les spectateurs avec son emploi de la dentelle qui, en combinant avec des matières luxueuses, couleurs profondes et silhouettes parfaitement travaillées, créé, chez Burberry Prorsum, une allure moderne, fluide et élégante.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Pantone Colorwear ouvre son premier pop-up store dans le Marais à Paris
James Franco réalise la campagne de lunettes « Techno Color Sunglasses » de Gucci
Vogue Homme International ouvre Les Portes du Paradis
8 000 ballons lumineux pour commémorer les 25 ans de la chute du mur de Berlin
New Balance L’édition limitée Fresh Foam Zante NYC

Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016 Burberry Prorsum – Printemps/Été 2016©Burberry Prorsum

Défilé Burberry Prorsum – Automne/Hiver 2015 – London Fashion Week

/

Classically Bohemian”, dernière et nouvelle collection de Christopher Bailey pour Burberry Prorsum revient elle aussi quatre décennies en arrière, vers les années 70, époque qui flairait bon l’esprit bohémien.
Des couleurs chaudes, des imprimés floraux, animaux, des accessoires et manteaux incrustés de miroirs, des motifs cachemire, des écharpes XXL à franges et des sublimes pardessus, la collection reflète à la perfection l’univers de la maison britannique et l’homme Burberry pour qui l’élégance est synonyme de l’art de vivre.

Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015 Burberry Prorsum - London Fashion Week Automne/Hiver 2015© Burberry Prorsum

Eddie Redmayne en gentleman pour Mr Porter

/

Pour certains acteurs du grand écran, les frontières entre le cinéma et le mannequinat sont très minces. Et pour ceux là, poser pour un magazine ou devenir l’égérie d’une marque de luxe leur sont même devenus un second métier au cachet très secret, avec le glamour en plus.
Courtisés par les griffes de luxe, ces acteurs se prêtent volontiers à ce jeu de papiers glacés, certain avec grande régularité, tel Eddie Redmayne.
Après avoir représenté Burberry pendant plusieurs saisons et joué, l’année dernière, l’apprenti mannequin dans un éditorial pour le magazine GQ US, l’interprète de Stephen Hawking dans le long métrage biographie “Une merveilleuse histoire du temps” de James Marsh rendosse de nouveau les habits de mannequinat, cette fois-ci pour Mr Porter.
Dans un éditorial du dernier numéro du détaillant de luxe de mode masculine, le favori du prochain Oscar du meilleur acteur a été mis en scène au petit matin, pendant ses moments de travail, de décontraction… Gentleman et élégant, Eddie porte des pièces de la collection printemps/été 2015 des grandes maisons de luxe: Burberry, Dolce & Gabbana…, qui bien évidemment sont disponibles sur l’eshop de Mr Porter.

Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter
Eddie Redmayne - Mr Porter© Tom Craig/Mr. Porter

Burberry Prorsum – Printemps/Été 2015 – London Fashion Week

/

Burberry Prorsum dévoile sa nouvelle collection printemps/été 2015 inspirée par l’écrivain britannique et auteur de récits de voyages Bruce Chatwin.

Sur la performance live du chanteur anglais Benjamin Clementine, la collection, appelée « Book Covers & Bruce Chatwin », baigne dans une atmosphère romantique et poétique avec des illustrations peintes à la main et typographie inspirées des anciennes couvertures de livres. Ces motifs « littéraires » sont imprimés sur du cachemire, coton, sur le cuir et presque sur toutes les pièces à l’allure élancée.

© Burberry Prorsum

Sang Woo Kim pour Schön! Magazine

/

Invité par le magazine londonien Schön!, John Cubillan immortalise le jeune anglais d’origine coréenne Sang Woo KIM dans son nouvel éditorial « Stand Strong ».

Minimaliste et tout en noir&blanc, Sang Woo prête son corps pour mettre en valeur les créations printemps/été 2014 des marques de luxe incontournables : Burberry Prorsum, Saint Laurent, Prada, Jimmy Choo et Dior Homme.

Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine Sang Woo Kim - Schön! Magazine
Photographe: John Cubillan
Styliste: Victoria Gregory
Modèle: Sang @Select
Coiffure / Make up: Claudia Savage
Assistant stylisme: Molly Taylor

Dix luxueux sacs à dos pour homme

C’est définitivement fini le temps où le sac à dos est réservé seul aux écoliers et collégiens qui n’ont d’autres choix alternatifs que ce porte-livres indispensable à nos années scolaires. C’est terminé également ces années où nous n’avions, pour apporter soi-même une touche personnelle à notre sac à dos, que des feutres, patches et autres stylos à encre qui nous donnaient finalement des airs de jeunes punks.
Aujourd’hui, le sac à dos est devenu un accessoire à part entière, courtisé par tous les aficionados et les marques de luxe. Poussées par les influences streetwear, les grandes marques font défiler les sacs à dos sur leur prestigieux podiums et les transforment par la même occasion en objets de convoitise.
Se comportant comme une véritable diva, le sac à dos exige de ces marques prestigieuses une sacrée dose de créativités et d’audaces pour opérer sa métamorphose.
À côté de la toile qui habillait depuis plusieurs décennies le sac à dos, des matières novatrices comme le néoprène, le PVC… font l’apparition et transforment le visage du sac à dos. La toile et le cuir montent en gamme et sont traités avec le plus grand soin par les créateurs. Les imprimés et détails audacieux s’y ajoutent et inscrivent le sac à dos dans la liste des must-have des inconditionnels de la mode, parfois au prix exorbitant.
Voici le top dix des sacs à dos les plus luxueux pour hommes :

3.1 Phillip Lim

3.1 Phillip Lim Sac à dos

En cuir noir grainé avec fermeture zippée bidirectionnelle pour le compartiment principal et lanières croisées ajustables au dos.
Prix : 905 euros (en vente ici)

Kenzo

Kenzo Sac à dos

Sac à dos avec imprimé rayures brossées bleues et blanches. Sa fermeture pour le compartiment central est bidirectionnelle avec lanières ajustables rembourrées.
Prix : 228 euros (en vente ici)

Burberry Prorsum

Burberry Prorsum Sac à dos

Sac à dos pochon en toile avec la partie supérieure et cordons lanières en cuir de veau.
Prix : 475 euros (en vente ici)

Dsquared²

Dsquared² sac à dos

Sac à dos imprimé multicolore avec rabat en cuir sur le devant, fermeture et poches devant zippées, lanière ajustable et patch logo sur le devant.
Prix : 410 euros (en vente ici)

Giuseppe Zanotti Design

Giuseppe Zanotti Design sac à dos

Sac à dos oversize en cuir de veau gris anthracite avec fermeture zippée sur le dessus, anse détachable et ajustable, poche zippée devant et finitions dorées.
Prix : 1895 euros (en vente ici)

Saint Laurent

Saint Laurent sac à dos

Très rock’n’roll, ce sac à dos en cuir est réalisé d’après une veste biker de la maison. Habillé d’une fermeture zippée centrale, plus ornementale que fonctionnelle, ainsi que de multiples poches zippées de deux côtés, ce sac est cependant fermé par un cordon en cuir.
Prix : 1 950 euros (en vente ici)

Kris Van Assche

Kris Van Assche sac à dos

De couleur acidulée, ce sac à dos du créateur belge joue sur un jeu de contraste avec une poche zippée sur le devant, ainsi qu’une base entourée par des sangles.
Prix : 237 euros (en vente ici)

Balenciaga

Balenciaga sac à dos

Fabriqué en Italie, ce sac à dos de forme classique et de couleur d’indigo sombre se distingue par son cuir plissé et son cordon de fermeture.
Prix : 995 euros (en vente ici)

Maison Martin Margiela

Maison Martin Margiela sac à dos

Très élégant et de forme carré, ce sac à dos en cuir fabriqué en Italie de Maison Martin Margiela est pourvu d’une poche secondaire zippée sur le devant. Son compartiment principal a une fermeture bidirectionnelle et ses lanières sont doublées d’un rembourrage en cuir pour amortir le poids.
Prix : 1 297 euros (en vente ici)

Blue Hawaii par George Elliott

/

« Blue Hawaii » ou « Sous le ciel de Hawaï » en français est un film musical de Norman Taurog sorti en 1961 avec dans le rôle principal Elvis Presley qui incarne le personnage de Chad Gates. Ce titre est aussi celui de l’éditorial du photographe Blair Getz Mezibov pour le dernier numéro du magazine américain Out.
C’est le modèle George Elliott de l’agence parisienne Bananas qui, à la place d’Elvis, retrouve le beau ciel bleu, la plage, le surf, les grandes escapades et les filles de cette île du Pacifique, sans oublier le style. Dominé par des imprimés floraux et des motifs suggérant la beauté luxuriante de l’île hawaïenne, l’éditorial célèbre le style de vie décontracté et exotique de cet état américain avec pièces sélectionnées de Saint Laurent, Gucci, Topman et Burberry Prorsum.

Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii 4 Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii 7 Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott Blue Hawaii George Elliott

David Wang « The Pick Up » pour VMan Magazine

/

Notre ancien collaborateur photographe David Wang, à qui nous devions de très beaux éditoriaux, a récemment publié dans VMan Magazine sa nouvelle série intitulée « The Pick Up ».

Stylisés par Julian Antetomaso, les modèles Liam Vandiar, Ronald Epps (Wilhelmina Models), Salieu Jalloh, Sheldon Verniel (Red NYC) et Manny Cruz chez Request portent dans cet éditorial très sportif les créations de Christopher Kane, Emporio Armani, Burberry, entre autres.

David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up
David Wang - The Pick Up© David Wang

Sylvester Ulv Henriksen dans 160G Magazine consacré au Japon

/

Elle aurait pu s’appeler « Rouge et Noir », la nouvelle série éditoriale-couverture du magazine parisien 160G !

Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine
Consacrée au Japon, la série éditoriale, avec le danois Sylvester Ulv Henriksen devant les objectifs d’Emmanuel Giraud, fait honneur aux couleurs du drapeau du pays du Soleil levant avec des pièces provenant des collections de Balmain, Raf Simons, Giorgio Armani, Yohji Yamamoto, Burberry Prorsum, Juun J, Wooyoungmi, Lanvin, Schotch & Soda, Acne et Dirk Bikkembergs.

Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine Sylvester Ulv Henriksen - 160G Magazine

Jakub Zelman dans GQ Portugal

/

Le beau slovaque Jakub Zelman est la star de l’une des éditoriaux consacrés aux grandes tendances de cette saison de GQ portugais.
En plein d’inspirations artistiques et barbouillé de peintures, le mannequin « artiste » se met pourtant en scène, devant Branislav Simoncik, dans des créations issues des collections de Dior Homme, Burberry Prorsum, Prada, entre autres.

Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal Jakub Zelman - GQ Portugal

Jamie Wise, River Viiperi et Sean Thomson jouent les hommes de la nuit pour August Man

/

Dans son dernier numéro de septembre, le magazine de mode et lifestyle pour hommes singapourien August Man a présenté une série de photos appelée « Dark is the Night »

Christian Rios - August Man
L’éditorial réunit le regard du photographe Christian Rios et la vision esthétique de la styliste Amy Mach pour le dernier numéro de septembre du magazine singapourien August Man.
Sous l’oeil exigeant Christian Rios, Alex Prange, Billy Weaver, Chad Buchanan, Chris Webb, Danny Hamouie, Jamie Wise, Kelan Berwick, Ole Syrstad, River Viiperi et Sean Thomson portent les plus belles pièces des collections automne/hiver 2013 des maisons prestigieuses telles que Givenchy, Etro, Prada, Burberry Prorsum, Dior Homme, Salvatore Ferragamo, entre autres.

Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man Christian Rios - August Man

Tendances Automne/Hiver 2013 – Le duffle-coat revient à ses origines militaires

En 1942, il y a exactement soixante et un ans, le maréchal Bernard Montgomery, commandant de la 8e armée britannique, mena ses troupes à la victoire sur Rommel dans le désert égyptien d’El-Alamein. Son nom est associé à jamais à cette bataille victorieuse, mais également pour une raison plus superficiel, à un lourd manteau à capuche qu’il ne quitta jamais.

Ce manteau, né vers 1890 à Anvers, a pour nom duffle-coat. Largement utilisé dans l’armée, notamment par la Royal Navy, pendant la Première et Seconde Guerre Mondiale, le duffle-coat sera largement popularisé après la guerre auprès du grand public pour écouler le stock en surplus. Il devient au fil des ans l’une des pièces indispensables du vestiaire masculin et s’impose chaque saison hivernale sur les podiums des créateurs.
Malgré une créativité hors norme des créateurs qui insufflent des transformations innovantes pour le rendre plus moderne, le duffle-coat n’a jamais renoncé à sa silhouette d’origine. Le duffle-coat de l’hiver 2013 reste dans l’ensemble classique, voire assez sévère avec l’intention de revenir à ses débuts militaires. Toutefois, la tendance veut qu’il ait une coupe bien ajustée et légèrement plus large pour se donner une certaine décontraction qui colle avec l’air du temps.