Bottega Veneta

Bottega Veneta lance le projet « Bottega for Bottegas » pour soutenir les artisans italiens

Bottega for Bottegas

Bottega Veneta soutient les célèbres bottegas italiennes, avec son nouveau projet, appelé “Bottega for Bottegas”, célébrant les studios et ateliers qui représentent le meilleur de la créativité italienne.

La nouvelle campagne est un acte de solidarité avec ces artisans – ils sont au nombre de 12 – permettant à la marque italienne de luxe d’utiliser sa notoriété mondiale pour mettre en lumière le travail des bottegas de toute l’Italie.

Mais l’engagement de Bottega Veneta ne s’arrête pas en si bon chemin. La Maison milanaise a décidé de retirer son logo et ses propres produits, pendant la période des fêtes de fin d’année, afin de mettre en valeur 12 bottegas sélectionnées et leurs produits.

Les 12 bottegas viennent de tout le pays et se spécialisent dans des produits allant de l’huile d’olive Vanini de Côme, fabriquée traditionnellement par la famille Vanini depuis plus de 170 ans au chocolat Gay-Odin de Naples avec des techniques qui n’ont pas changé depuis qu’Isidoro Odon a créé le magasin en 1800, en passant par le papier Amatruda d’Amalfi fabriqué avec un savoir-faire vieux de 750 ans, le chocolat Gay-Odin de Naples avec des techniques qui n’ont pas changé depuis qu’Isidoro Odon a créé le magasin en 1800, des biscuits Krumiri Rossi, des pâtes Pastificio Martelli, ou encore de la céramique Orsoni.

Le projet comprend une campagne hors ligne avec des affichages dans les rues de Milan, des produits de ces bottegas exposés dans les boutiques Bottega Veneta à Milan, à Rome et à Venise, et une campagne publicitaire à travers Milan – et une présence sur son site e-commerce, dans les newsletters et la publicité display. Bien que les produits ne soient pas disponibles dans la boutique en ligne de Bottega Veneta , les clients seront redirigés vers les boutiques en ligne de chaque bottega pour faire leurs achats.

L’initiative de Bottega Veneta devrait revenir chaque saison de fêtes de fin d’année pour continuer à soutenir les entreprises indépendantes.

Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas
Bottega for Bottegas

© Bottega Veneta

Pour Printemps/Été 2022, Bottega Veneta défilé à Détroit, dans le Michigan

/
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022

Pourquoi Détroit ?
La plus grande ville du Michigan, dans le Midwest des États-Unis, est la troisième étape du nouveau modèle de défilés de Bottega Veneta, initié l’an dernier par son directeur de création Daniel Lee.

Sortie volontairement du calendrier officiel de Milan, la maison milanaise veut emporter ses collections sur la route, aux quatre coins du monde, pour les montrer dans des villes où elle s’est implantée. Le premier arrêt de ces étapes itinérantes, appelées “Salon”, était Londres, en octobre dernier, puis Berlin en avril. Le salon numéro 3 s’est arrêté, il y a quelques jours, au Michigan Theatre de Detroit, un palais de cinéma de quelque 4 000 places construit au milieu du boom automobile spectaculaire de la ville dans les années 1920.

Daniel Lee est tombé amoureux de la ville lors d’une escale d’une journée, et en tant que natif de Manchester et amoureux des voitures rapides, de la musique techno et de la belle architecture, il s’y sent un peu comme chez lui.

Détroit et Manchester ont un lien”, a déclaré le natif du nord-ouest de l’Angleterre. “Manchester est le cœur industriel du Royaume-Uni et Détroit – connue d’ailleurs sous le nom de “Motor City”, ndlr – est le cœur industriel de l’Amérique.

Devant un front-row de célébrités internationales et locales, parmi lesquelles Jeff Koons, Mary J. Blige, Lil Kim, les DJ Carl Craig et Moodymann, la créatrice de mode Tracy Reese, le chanteur nigérien Burna Boy ou encore l’actrice Debi Mazar, Daniel Lee a invoqué la collection la plus sportive qu’il ait présentée jusqu’à présent, avec des détails utilitaires sportifs, des pièces d’inspiration sportswear, des ensembles en jean rappelant les uniformes d’usine, des matériaux innovants, des touches fluo qui rappellent volontiers le monde de la nuit ainsi que des courbes dynamiques, rendant hommage à l’histoire industrielle et sonore de la ville. “Je suis obsédé par Détroit. Détroit est vraiment le berceau de la techno, et la techno était la musique avec laquelle j’ai grandi et avec laquelle je sortais. Je voulais utiliser ma position pour faire la lumière sur tout cela”, s’est-il d’ailleurs exprimé.

Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022
Bottega Veneta - Printemps-Été 2022

© Photos : Bottega Venenta

Bottega Veneta Pré-Automne 2021, entre minimalisme et extravagance

/
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021

Avec sa collection Pré-Automne 2021, appelée “Wardrobe 02”, pour la maison Bottega Veneta, Daniel Lee poursuit sa puissance créative après le lancement inattendu du Digital Journal Issue 1, une collaboration avec la Biennale de Venise.

La collection, dévoilée sous la forme d’un lookbook mettant en scène des ambassadeurs, collaborateurs de la marque et amis de Daniel Lee, parmi lesquels on aperçoit, entre autres, les chanteurs Skepta et Neneh Cherry, l’artiste Mark Leckey et le danseur Roberto Bolle, fusionne minimalisme et glamour.

Dans un dialogue rempli de diversité, Daniel pigmente ses silhouettes épurées et structurées avec du cuir, de la fourrure, des bijoux, du velours, des matières brillantes et des couleurs dont la nuance d’émeraude préférée de Lee – surnommée à juste titre “Bottega Green” – pour créer des détails et des textiles éblouissants qui dansent dans un jeu de contrastes saisissants.

Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021

© Photos : Bottega Veneta

Bottega Veneta – Automne / Hiver 2020-2021 – Milan Fashion Week

/
Bottega Veneta - Automne-Hiver 2020-2021 - Milan Fashion Week

C’est par un homme à l’élégance acérée et épurée, au total-look noir, que s’ouvre la proposition de Daniel Lee pour Bottega Veneta.

On aurait pu penser que sa collection est un hommage à l’oeuvre au noir, mais le créateur britannique de 34 ans a su créer la surprise avec juste ce qu’il faut d’impertinence.

Il y a eu bien entendu du noir, formule gagnante du minimalisme des années 90, mais aussi d’une explosion de couleurs, des couleurs intenses et pétillantes qui nous assènent un coup de fouet, nous aveuglant dans cette mer intense de noirs.

Une démonstration esthétique, pleine de douceur et de sensualité, ponctuée par des franges (chez les femmes) et l’intrecciato – signature de tressage de la maison – qui se déploie autant sur les sacs que sur des manteaux pour hommes.

© Photos : Bottega Veneta

Bottega Veneta dévoile sa campagne chargée d’hédonisme pour Printemps 2020

/
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020

Cap sur la péninsule italienne, quelque part au large de la mer Tyrrhénienne, à l’eau turquoise, pour la dernière campagne de publicité de la maison Bottega Veneta.

Devant les objectifs du photographe Tyrone Lebon et sous la direction du directeur artistique de la maison, Daniel Lee, le mannequin argentin Mica Arganaraz et le top italien Edoardo Sebastianelli se sont mis dans la peau d’une jeunesse dorée, posés tantôt sur un yacht, tantôt devant un ciel nocturne, avec au loin des feux d’artifice.

Dégageant une forme de sensualité hédoniste et d’un luxe voluptueux, la campagne met en valeur un vestiaire décontracté et fonctionnel, souligné notamment par des sacs en cuir et des tenues en noir et blanc – quand d’autres sont plus opulentes.

Bottega Veneta Campagne Printemps 2020
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020
Bottega Veneta Campagne Printemps 2020

© Photos : Bottega Veneta

Bottega Veneta dévoile sa campagne Automne/Hiver 2019 par Tyron Lebon

/
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon

Bottega Veneta a choisi le photographe Tyron Lebon pour mettre en scène sa nouvelle campagne Automne/Hiver 2019-2020.

Avec pour toile de fond, un bassin de béton brut décoloré par le soleil à Joshua Tree, le parc national, situé dans le sud-est de la Californie, le ciel bleu et les horizons à perte de vue californiens ainsi qu’une grosse cylindrée en or pur, le nouvel univers de Daniel Lee prend corps dans les silhouettes graphiques de la collection AH19 de la maison Vénétienne, offrant une nouvelle vision du luxe, à la fois contemporain et décomplexé.

Les codes traditionnellement associés aux notions d’aspiration, de désir et d’identité sensuelle, contrastes fondamentaux entre l’homme et la machine, sont au cœur de l’esthétique de la collection, dans ses lignes, ses coupes et sa construction.

Force, sensualité, spontanéité. Bottega Veneta souhaite définir une vision, une approche subtile de l’individualisme, pour mieux jouer avec ses codes”, explique son directeur artistique.

Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon
Bottega Veneta Campagne hiver 2019 par Tyron Lebon

Daniel Lee, nommé nouveau directeur de création de Bottega Veneta

Bottega Veneta - Daniel Lee

L’ère de Tomas Maier chez Bottega Veneta, après dix-sept ans de bons et loyaux services, a pris fin avant-hier à l’annonce du groupe Kering qui a fait savoir, par voie de communiqué de presse, qu’elle se sépare de son directeur artistique, alors que ses performances sont en berne.
Qui succèdera alors à Tomas Maier ? La maison italienne n’a pas laissé planer longtemps le suspense. À peine 24 heures après l’annonce de son départ et face aux nombreux rumeurs sur les éventuels prétendants, Bottega Veneta annonce la nomination du britannique Daniel Lee, quasiment inconnu du grand public mais au CV très fourni, comme directeur de la création à compter du 1er juillet 2018.
Daniel Lee a une compréhension fine des enjeux actuels de la Maison tant en termes de création que de développement. Il va apporter à Bottega Veneta un langage créatif nouveau et distinctif pour continuer à bâtir le succès de la Maison sur les fondations ambitieuses développées ces dernières années”, a déclaré Claus Dietrich Lahrs, CEO de la maison italienne.
gé de 32 ans et diplômé du Central Saint Martins College of Art and Design, Daniel Lee est un créateur expérimenté. Il a notamment travaillé chez Maison Margiela, Balenciaga et Donna Karan avant d’entrer chez Céline (LVMH) en 2012 où il assurait jusqu’à sa nomination récente chez Bottega Veneta la direction du design, sous l’autorité de Phoebe Philo.
Chez le maroquinier Vénitien, Daniel Lee sera en charge des collections féminines, masculines et accessoires.
Je suis à la fois très honoré et très enthousiaste à l’idée de perpétuer l’héritage qui a été bâti chez Bottega Veneta au cours de ces cinq décennies. Tout en préservant les codes qui font l’identité de la Maison, l’artisanat, la qualité et le raffinement, il me tarde de contribuer à son évolution en y apportant une nouvelle perspective et ma vision de la modernité”, s’est exprimé le nouveau DA de Bottega Veneta.

 

Bottega Veneta – Automne/Hiver 2018-2019 – New York Fashion Week

/
Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week

New York, New York, la voici Bottega Veneta qui, cette saison, met les plats dans les grands. Parallèlement à l’inauguration du nouveau flagship de la Maison au 740 Madison Avenue, la marque dévoile ses collections coed, rendant hommage bien entendu à la Grosse Pomme où Thomas Maier, directeur de création de la maison, est résident à demi-temps.
Les newyorkais ont un sens réel du courage et de l’audace. Rien de les arrête. Rien ne semble impossible”, et c’est à cet individualisme forcené, à cette philosophie sans tabou, ouverte qu’a célébrés Thomas Maier avec une collection pour hommes qui affiche une excentricité sophistiquée.
Polo à imprimé zèbre, assorti à un costume arlequin porté avec des chaussettes à motifs bariolés dans des mocassins en suède effet “velours côtelé” aux teintes éclatantes, côtoie avec audace des pyjamas en soie florale ou des manteaux en fourrure, gilets, chemises, pantalons toujours dans des motifs animaux. Le motif cube, clin d’œil à la passion du créateur pour l’architecture, est également très présent: en colorblock sous forme de motifs à carreaux de fenêtres sur un manteau ou une veste ou plus discret, arborant le devant des pulls tricotés.

Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week Bottega Veneta - Automne-Hiver 2018-2019 - New York Fashion Week

© Photos: Bottega Veneta

Bottega Veneta – Lookbook Pre Collection Hiver 2017

/

S’inscrivant dans le prolongement des silhouettes du défilé Printemps/Été 2016, la nouvelle Pré-collection homme pour l’automne 2017 de Bottega Veneta par Tomas Maier met en évidence la décontraction et la légèreté qui soufflent sur les podiums des grandes capitales de la mode, sans oublier cette élégance omniprésente chez la Maison de Vicence.
Vert mousse profond, bleu denim, bordeaux et brun expresso, la collection est dominée par ces couleurs plutôt sombres, adoucies cependant par des teintes neutres d’acier et de gris fumé ou ciment.
La silhouette est ajustée et près du corps, à l’image des pantalons à la coupe droite ou légèrement fuselée. Quant aux matières, elles sont toujours aussi luxueuses et nobles, tels la laine, le coton, le jacquard, ainsi que le cuir décliné en Cervo, Nappa et suède de Nappa.
Tomas Maier n’a pas oublié non plus d’accessoiriser ses hommes, avec des lunettes déclinées dans une variété de coloris exclusifs, et des besaces de week-end, fourre-tout, porte-documents et autres serviettes.
Côté souliers, les slip-on en veau au style résolument urbain et décontracté, contrastent avec l’iconique Chelsea Boot à lacets ou empeigne élastique ornée des détails de surpiqûres signés Bottega Veneta.

Bottega Veneta adoptera la stratégie « défilé mixte » dès septembre

Bottega Veneta est la toute dernière marque de luxe à succomber à la formule “deux en un”. Elle dévoilera ensemble ses deux collections Printemps/Été 2017 homme et femme en septembre prochain, lors de la Milan Fashion Week.

L’événement marquera le cinquantième anniversaire de la marque et les 15 ans de Tomas Maier à la tête de la direction artistique de la maison.
Ce show pour marquer ces deux événements majeurs me tient particulièrement à coeur. Il permettra de rassembler plus largement les partenaires et fidèles de la marque.”, a déclaré Tomas Maier.
La vision de Tomas Maier est de développer Bottega Veneta comme une marque lifestyle, à la fois féminin et masculin. Cela a toujours été ainsi depuis quinze ans, depuis qu’il fut nommé directeur de création”, a ajouté Carlo Alberto Beretta, chef exécutif de Bottega Veneta, avant de préciser que le créateur a déjà présenté quelques looks féminins lors du dernier défilé homme automne/hiver 2016 en janvier dernier.
L’événement se déroulera “dans un lieu spécialement choisi”, mais qui n’a pas encore été choisi.
La marque de luxe italienne avait pour l’habitude de faire défiler sa collection homme en juin, mais elle a annoncé qu’une présentation à la presse et aux acheteurs remplacera le défilé. Comme Gucci, l’autre marque de luxe propriété du groupe Kering, Bottega Veneta maintiendra ce format dans l’avenir. Et aussi comme Gucci, elle refuse la stratégie “see-now-buy-now” qui bouleverse actuellement les codes du luxe et déjà adoptée notamment par Tom Ford et Burberry.

Bottega Veneta « The Art Of Collaboration » Cruise 2015-2016 par Raymond Meier

/

Bottega Veneta dévoile sa campagne croisière 2015-2016 réalisée par le photographe Raymond Meier.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Défilé Bottega Veneta – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week
Backstage Bottega Veneta – Printemps/Été 2016 – Milan Fashion Week
Défilé Bottega Veneta – Automne/Hiver 2015 – Milan Fashion Week
Antonio Pino par Adrian C. Martin
Collection Capsule J.Crew x Star Wars


Le photographe suisse, installée désormais à New York, rejoint ainsi la longue liste de photographes de renom, tels Nobuyoshi Araki, Nan Goldin, Philip-Lorca diCorcia, Pieter Hugo, Peter Lindbergh et Juergen Teller, qui ont su un jour mettre leur talent au service des campagnes de la maison italienne.

Bottega Veneta "The Art Of Collaboration" Cruise 20152016 par Raymond MeierBottega Veneta "The Art Of Collaboration" Cruise 20152016 par Raymond MeierBottega Veneta "The Art Of Collaboration" Cruise 20152016 par Raymond MeierPour ce dernier chapitre de The Art of Collaboration, la série de collaborations menée par Tomas Maier avec des artistes de renom, Raymond Meier a photographié les mannequins Joséphine Le Tutour et Ben Allen, avec les gratte-ciel d’acier de Manhattan en ligne d’horizon.

Bottega Veneta vidéo making-of de sa campagne automne/hiver 2013 par Ralph Gibson

Please go to your post editor > Post Settings > Post Formats tab below your editor to enter video URL.

Nous avions parlé de la campagne automne/hiver 2013 de Bottega Veneta par le photographe américain Ralph Gibson.
La marque italienne a récemment dévoilé le making-of de sa campagne, dans laquelle on retrouve le mannequin danois Mathias Lauridsen qui porte avec justesse et précision les coupes affûtées et parfaitement proportionnées.

Bottega Veneta collection Croisière 2013-2014 par David Armstrong

/

Bottega Veneta collabore avec le photographe américain David Armstrong pour la campagne de sa collection Croisière 2013-2014.

Lucas Mascarini Bottega Veneta par David Armstrong
Réalisée à New York, la campagne met en scène une silhouette décontractée avec des coupes méticuleuses. Les matières comme la délicate ramie, la flanelle lavée mais aussi la gabardine, le shantung et le cachemire se déclinent dans une palette où président les neutres raffinés tels que nacre, noyer, gris et noir.

Lucas Mascarini Bottega Veneta par David Armstrong
Avec cette campagne, David Armstrong rejoint la longue liste des grands photographes (Peter Lindbergh, Nan Goldin, Steven Meisel, Annie Leibovitz, Tina Barney…) qui ont contribué à la création du portfolio publicitaire de Bottega Veneta.

Lucas Mascarini Bottega Veneta par David Armstrong