Bottega Veneta Show

Bottega Veneta Pré-Automne 2021, entre minimalisme et extravagance

/
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021

Avec sa collection Pré-Automne 2021, appelée “Wardrobe 02”, pour la maison Bottega Veneta, Daniel Lee poursuit sa puissance créative après le lancement inattendu du Digital Journal Issue 1, une collaboration avec la Biennale de Venise.

La collection, dévoilée sous la forme d’un lookbook mettant en scène des ambassadeurs, collaborateurs de la marque et amis de Daniel Lee, parmi lesquels on aperçoit, entre autres, les chanteurs Skepta et Neneh Cherry, l’artiste Mark Leckey et le danseur Roberto Bolle, fusionne minimalisme et glamour.

Dans un dialogue rempli de diversité, Daniel pigmente ses silhouettes épurées et structurées avec du cuir, de la fourrure, des bijoux, du velours, des matières brillantes et des couleurs dont la nuance d’émeraude préférée de Lee – surnommée à juste titre “Bottega Green” – pour créer des détails et des textiles éblouissants qui dansent dans un jeu de contrastes saisissants.

Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021
Bottega Veneta - Pré-Automne 2021

© Photos : Bottega Veneta

Bottega Veneta – Automne / Hiver 2020-2021 – Milan Fashion Week

/
Bottega Veneta - Automne-Hiver 2020-2021 - Milan Fashion Week

C’est par un homme à l’élégance acérée et épurée, au total-look noir, que s’ouvre la proposition de Daniel Lee pour Bottega Veneta.

On aurait pu penser que sa collection est un hommage à l’oeuvre au noir, mais le créateur britannique de 34 ans a su créer la surprise avec juste ce qu’il faut d’impertinence.

Il y a eu bien entendu du noir, formule gagnante du minimalisme des années 90, mais aussi d’une explosion de couleurs, des couleurs intenses et pétillantes qui nous assènent un coup de fouet, nous aveuglant dans cette mer intense de noirs.

Une démonstration esthétique, pleine de douceur et de sensualité, ponctuée par des franges (chez les femmes) et l’intrecciato – signature de tressage de la maison – qui se déploie autant sur les sacs que sur des manteaux pour hommes.

© Photos : Bottega Veneta