Berluti

Berluti lance la collection Signature, première toile à motifs de Kris Van Assche

Berluti dévoile Signature, la première toile à motifs créée par Kris Van Assche pour la maison qui continue, depuis plusieurs saisons maintenant, de moderniser son image.

Se voulant être le pont entre le passé et l’avenir, cette toile Signature, inspirée des archives, mêle le nouveau logo Berluti qu’il avait créé à partir d’ une typographie épurée, prélevée sur l’embauchoir de la toute première paire de souliers réalisée, en 1895, par le fondateur Alessandro Berluti, et les traits ondulants du motif iconique Scritto, un hommage à l’art de la calligraphie créé par Olga Berluti.

Berluti - Collection Signature

Mon idée était de concevoir une toile imprimée qui aurait l’air d’avoir toujours existé dans les archives”, a expliqué Kris Van Assche. “Plus je pense à l’avenir, plus je veux l’ancrer dans un contexte historique”.
Imprimé sur un tissu enduit texturé résistant aux usures du quotidien, le motif représente un sceau composé autour du nom du maroquinier, la date de création (1895) de la maison ainsi que le nom de sa ville natale : Paris.

Berluti - Collection Signature

La collection, mettant en scène cette nouvelle toile à motif de la maison Berluti, inclut de nombreuses accessoires (porte-documents, sac à dos, sac à bandoulière, pochettes, fourre-tout), chaussures, petite maroquinerie mais également des sacs de voyage et bagages créés en collaboration avec Globe-Trotter.

Berluti - Collection Signature

La collection Signature de Berluti est actuellement disponible en boutiques et en ligne, avec une fourchette de prix allant de 190€ pour un porte-cartes à 6 000€ pour un bagage à chaussures.

Berluti – Automne / Hiver 2020-2021 – Paris Fashion Week

/

Presque deux ans après son arrivée chez Berluti, Kris Van Assche poursuit à imprimer sa marque chez l’illustre maison de souliers. Cette saison, il propose un vestiaire qui combine luxe urbain, références sophistiquées et clins d’oeil à l’héritage de la marque.

Dès les premiers instants, on relève immédiatement l’extraordinaire talent du créateur belge dans l’association surprenante de couleurs vives qui illuminent les essentiels du vestiaire de l’homme et de la femme Berluti.

Orange, rose fluo, violet, rouge ou vert pomme, les costumes à la coupe parfaite s’épanouissent dans des couleurs survitaminées dans cette collection baptisée “Lovely Day” (Belle journée). Le motif Prince de Galles est à l’honneur cette saison chez Berluti, tout comme le chevron et le pied-de-poule. Ces motifs classiques prennent des proportions gigantesques sur de nombreuses pièces, comme pour infuser une touche de modernité et d’excentricité à l’ADN de la maison fondée en 1895.
Autre retrouvaille de cette saison : le cuir patiné qui fait partie de l’ADN de la maison se retrouve tout aussi bien sur les costumes, tantôt teintés de bleu, de rouge, tantôt de marron et même de vert pomme, que sur les accessoires ainsi que sur ses incontournables souliers et sneakers teints à la main en Italie.

© Photos : Berluti

Berluti – Printemps/Été 2020 – Paris Fashion Week Homme

/

Berluti est avant tout une maison parisienne de souliers et de mode pour hommes. Kris Van Assche, à son arrivée à la direction artistique de la griffe en mars 2018, entend bouleverser l’esthétique de la vénérable maison française, tout en bien entendu respectant son ADN et de son patrimoine de grand chausseur de luxe français. L’une des grandes nouveautés qu’il a apportées depuis sa nomination est la présence des femmes dans les collections de Berluti dont on se souvient d’une demi-douzaine de looks féminins qui ont pris part au défilé homme en janvier dernier. Il ne s’agit pas à proprement parler, selon la marque, d’une collection féminine à part entière. Cette présence de femmes, dans les collections mais aussi dans les campagnes publicitaires, sert avant tout à mettre en valeur les hommes, à définir l’homme Berluti. Définir quoi ? La sensualité de l’homme Berluti ! Une sensualité qui a ici été mise en valeur cette saison par le retour de huit looks féminins, conduits par les deux tops Natasha Poly et Gigi Hadid, dans la collection PE2020 dévoilée dans la serre de l’Orangerie du jardin du Luxembourg.

Une sensualité qui s’exprime dans l’exploration et la capacité du belge à redéfinir à sa façon les attributs de griffe parisienne. Maîtrisant parfaitement le langage des couleurs, il émerveille avec un costume en orange corail, doublé de noir, porté avec une chemise à l’imprimé floral plein de poésie. Le look est précédé d’un ensemble composé d’un costume classique à veste croisée en magenta, associé à un magnifique manteau de couleur violet. D’autres se suivent dans une explosion de couleurs de bleu tiffany, de bleu Klein, de jaune safran, d’orange brûlée, de marron, de gris, de pourpre impérial…, teintes magnifiques qui rendent l’homme Berluti plus sexy et font de lui un grand séducteur.

Il poursuit son exploration du patrimoine de la société, en reprenant le motif calligraphie qu’il applique avec élégance sur la doublure d’un long et sensuel manteau sans manches, sur un polo gris, sur une chemise blanche, entremêlant à l’imprimé floral, mais aussi sur les accessoires et les blousons d’aviateur. Il fait de jolis clins-d’oeil à l’héritage de la maison, en se réappropriant la célèbre patine qui, appliquée sur des costumes et blousons en cuir, captive le regard et renvoie la lumière. Il revisite les fameuses chaussures Alessandro de Berluti avec des touches d’orange, de bleu cyan, de blanc et de bleu Klein (sur la semelle et sur l’embout).

L’ex DA de Dior Homme joue aussi sur la partition de contrastes, en faisant côtoyer des pièces couture et des silhouettes motard pour évoquer l’interaction complémentaire des valeurs du patrimoine et un sens de la mode qu’il affectionne particulièrement.

© Photos : Berluti

Berluti – Automne/Hiver 2019 – Paris Fashion Week

/

Autre défilé très attendu et scruté par le petit monde de la mode : celui de Berluti qui a dévoilé sa première collection conçue par Kris Van Assche.
Sous les ors de l’Opéra Garnier, celui qui a régné pendant onze ans à la tête de la direction artistique de Dior Homme avait révélé une collection qui respectait à la lettre l’ADN et le patrimoine de grand chausseur de luxe français. La preuve en est du premier look qui ouvrait le bal : un magnifique costume ajusté, à la coupe impeccable, en cuir marron teint à la main, assorti à une paire de souliers en cuir patiné. L’ensemble reflète la fameuse couleur ombrée du cuir patiné, signature de la maison Berluti.
Cette patine, inscrite dans le patrimoine de la maison, laisse ensuite place à un défilé d’autres couleurs, toutes flamboyantes les unes que les autres : rouge, fushia, jaune, vert, bordeaux, bleu, marron, camel ainsi que différentes teintes de gris et de noirs. Toutes ces teintes se retrouvent et renvoient à un imprimé phare de la collection : celui inspiré des tables en marbre de la manufacture Berluti à Ferrare, en Italie, où des artisans teignent les chaussures, laissant derrière eux des anneaux de couleurs qui se confondent avec les veines du rocher aux motifs délicats. Ces imprimés marbrés prennent place sur des chemises, cravates, t-shirts à col roulé, tricots ainsi que sur les costumes et les manteaux. Le designer belge célèbre le patrimoine de Berluti, en marquant l’année de la création de la maison, 1895, sur les empiècements ornant un pantalon de moto. Autre hommage est la ligne de bijoux en forme de pompons qui ornent d’habitude les mocassins de la maison, ici ils sont épinglés sur les vestes, tout comme les colliers en cuir reprenant la patine des chaussures.
Parlant des chaussures. Si certains des costumes se portent confortablement avec des baskets blanches dont leur forme est une adaptation audacieuse du classique Alessandro, d’autres sont associés à des souliers emblématiques de la maison réinterprétés ici avec une pointe biseautée et asymétrique, soulignés parfois par des plaques de métal qui brillaient sous les projecteurs.

Première collection Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche

/

En pleine semaine de la foire d’art contemporain de la FIAC qui s’est tenue le mois dernier à Paris, Kris Van Assche a discrètement dévoilé sa première collection pour Berluti à des acheteurs lors d’un rendez-vous dans un pavillon provisoire aux parois de verre conçu par Jean Prouvé et installé sur la place de la Concorde.
Rompant avec les créations épurées et androgynes de son prédécesseur Haider Ackermann – le plus grand signe de changement fut le font serif du logo Berluti remplacé par une police de caractères sans empattement dont les angles ont été supprimés “pour marquer un nouveau départ” – la collection était conçu comme un prologue à son premier défilé, prévu pour janvier prochain. Le mélange de couture et de sportswear qui était une marque de fabrique du précédent travail de Van Assche, chez Dior Homme et pour son propre label, a été mis en évidence ici à destination de la nouvelle génération Millénial. Le “Scritto”, motif manuscrit du XVIIIe siècle qui apparaît normalement sur les chaussures Berluti, a été aperçu sur plusieurs pièces de la collection. Dans le même registre, la patine, signature de la Maison, apparaît dans un double coloris bleu et rouge sur les accessoires et les vêtements. La collection était complétée par des sneakers façon daddy shoes, baptisées Gravity, et le fameux mocassin “Andy” de Berluti, désormais disponible dans une version Creepers, soulignant ainsi la volonté de la marque de vouloir percer dans dans le segment sportswear.

Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche Berluti Printemps/Été 2019 par Kris Van Assche

Kris Van Assche dévoile sa première campagne pour Berluti

/

Nommé en avril dernier à la tête de la direction artistique de Berluti pour remplacer le Colombien Haider Ackermann, Kris Van Assche prépare activement le renouveau de la maison parisienne dont sa première collection masculine, très attendue, sera présentée en janvier prochain.
En attendant sa première collection de PAP Berluti pour janvier 2019, pour la saison automne-hiver 2019/2020, l’ex DA de Dior Homme dévoile sa toute première campagne de communication pour la maison Berluti, mais aussi sa nouvelle identité visuelle.

Kris Van Assche dévoile sa première campagne pour Berluti
Pour designer le nouveau logo “1895 Berluti Paris”, le créateur a collaboré avec le studio graphique M/M Paris et a puisé son inspiration dans les origines de la marque. Ainsi, le nouveau logo “1895 Berluti Paris” reprend le nom de la Maison gravé sur un embauchoir de souliers “Alessandro”, agrémenté de l’année qui vit le fondateur s’établir comme cordonnier à Paris. Les angles de chaque lettre ont été légèrement rognés, une bien jolie manière pour suggérer le renouveau.
Cette nouvelle identité a d’ore et déjà appliquée sur la première campagne signée Kriss van Assche. Réalisés par le photographe Jamie Hawkesworth, les trois clichés en N&B mettent en scène trois mannequins torse nu, chacun porte autour du cour une version de l’emblématique modèle d’escarpin à lacets “Alessandro”, créé en 1895.

 

Kris Van Assche dévoile sa première campagne pour Berluti

Kris Van Assche nommé Directeur Artistique de Berluti

Le grand jeu de chaises musicales du printemps continue ! Après l’arrivée de Kim Jones chez Dior Homme, Virgil Abloh chez Louis Vuitton, une nouvelle annonce a surpris le modosphère ce mardi au petit matin : Berluti confirme la nomination de Kris Van Assche – le créateur avait quitté Dior Homme, le mois dernier, après régné pendant onze ans à la tête de la ligne homme de la Maison du 30 Avenue Montaigne – au poste de directeur artistique.
Le Belge succède ainsi au Français Haider Ackermann, resté un an et demi à ce poste. Il dévoilera sa première collection pour Berluti en janvier prochain.
Antoine Arnault, président directeur général de la maison déclare : “Je suis ravi d’accueillir Kris Van Assche chez Berluti. Je le connais depuis de nombreuses années, ai toujours admiré son travail chez Dior Homme et me réjouis de travailler avec lui”.
Quant au nouveau DA de Berluti, il répond dans un communiqué : “J’ai toujours voulu bâtir des ponts entre le savoir-faire, l’héritage d’une maison et ma vision résolument contemporaine. Antoine Arnault (PDG de Berluti) m’a fait part de ses ambitions pour Berluti et c’est avec grand plaisir que j’accepte ce nouveau challenge”.
L’arrivée de Kris Van Assche chez Berluti confirme la volonté de LVMH de continuer son offensive dans le secteur streetwear, un enracinement attestée par l’arrivée chez Céline, outre que celles citées plus haut, de Hedi Slimane qui lancera prochainement une ligne homme.
Actuellement, le bottier fondé en 1895 et racheté par LVMH en 1993 possède 52 boutiques en nom propre dans le monde et compte ouvrir cette année de nouveaux points de vente en Grande-Bretagne, Australie et en Chine.

Berluti – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Dans ce monde où se pose triomphant le tape-à-l’œil, j’aime l’idée d’un homme tranquille. Serein, cool…”, a déclaré Haider Ackermann. Et l’image de l’homme Berluti détendu et posé passe d’abord par une palette de nuances recherchées, à la douce et chaleureuse: vieux rose, camel, beige, bleu charrette, brun, vert. Ces teintes injectées dans une garde-robe à la coupe nonchalante et d’une grande maîtrise finissent par donner à la collection une flamboyance subtile.
Les propositions d’Ackermann reflètent aussi cette allure impeccable, “remplie d’émotion” de l’homme Berluti: pantalons fluides, manteau à chevrons couleur cognac, vestes et manteaux en cuir brillant, trench en daim, manteau et blouson court doublé de peau de mouton retourné ou ensemble en velours côtelé. Un vestiaire masculin qui donne vraiment envie, à condition d’avoir un compte bancaire assurément bien garni !

Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Berluti

Sac à dos Wild Journey Berluti pour Krug pour une escapade gastronomique réussite

Après les sacs Short Journey et Long Journey, les Maisons Krug et Berluti unissent de nouveau, en cette fin d’année, leurs savoir-faire et créent le sac à dos Wild Journey pour une escapade gastronomique réussite.

Berluti x Krug - Sac à dos Wild JourneyConfectionné à partir de cuir Venezia, matière emblématique de la maison de luxe, le sac arbore les reflets profonds de la patine Krug cerise noire qui rappelle la couleur du carnet personnel du fondateur Joseph Krug, dans lequel celui-ci immortalisa sa vision anticonformiste de la création de Champagne. Ce sac d’exception cache à l’intérieur une doublure argentée isotherme, ainsi qu’un compartiment amovible en mousse isolante, orné du “motif K”, signature de la Maison Krug, spécialement créé pour protéger son précieux contenu et le maintenir à la température idéale, quelle que soit la température extérieure. Une étiquette en cuir estampillée “Berluti pour Krug” orne l’intérieur du sac, marquant cette nouvelle collaboration entre les deux marques de luxe.

Un Krug Rosé au goût profond et généreux

Berluti x Krug - Sac à dos Wild JourneyPour accompagner votre escapade gastronomique, le sac Wild Journey est accompagné d’un bouchon chromé et d’un Krug Rosé, un champagne rosé à la texture soyeuse exprimant une riche palette de notes élégantes. Ce Krug Rosé est assorti d’un couple de verre créé en partenariat avec le maître verrier Riedel. Leur silhouette gracieuse et légère, à la taille soigneusement choisie, obtenue par un soufflage artisanal magnifie à merveille la perception des différents arômes de ce Krug Rosé.

Berluti x Krug - Sac à dos Wild JourneyLe sac à dos Wild Journey Berluti pour Krug est disponible dans les Boutiques Berluti au prix de 4 900€.

Berluti – Printemps/Été 2018 – Paris Fashion Week

/

Deux jours après son défilé éponyme, Haider Ackermann dévoile sa seconde collection pour Berluti, dans la cour intérieure de la Monnaie de Paris.
Loin du côté rebelle et bad boy de sa propre collection, Haider Ackermann voit la garde-robe de l’homme Berluti plus épurée, dénuée de tout imprimé. Cependant, tout est placé ici sous le signe de la décontraction et de l’élégance. Costume à double boutonnage à huit boutons impeccablement coupé en sergé noir, blouson de motard jaune topaze, pantalons à jogging coupés dans des tissus extrêmement fluides, manteaux et vestes en cuir très fin, blouson aviateur en cuir alligator noir poudreux, mailles col V et rond à portées à même la peau. Tout respire le luxe, un luxe qui mêlant à la sensibilité du créateur porte le chausseur et maroquinerie Berluti à un niveau de mode masculine très haut de gamme.
Un pari décidément réussi !Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week Berluti Printemps/Été 2018 - Paris Fashion Week

© Berluti

Hublot habille sa « Classic Fusion Chronograph » de 44 mm de cuir Berluti

En 2016, Hublot a donné carte blanche au célèbre bottier Berluti pour habiller sa ligne Classic Fusion Berluti. Fort de ce succès, les deux partenaires réitèrent leur collaboration, cette fois en imaginant deux déclinaisons de son chronographe “Classic Fusion” à 250 exemplaires chacune.

Hublot Classic Fusion Chronograph x Berluti
Cette année, il s’agit de deux éditions limitées de Classic Fusion Chronograph de 45 mm, l’une en King Gold et l’autre en céramique noire avec cadrans en cuir marron ou noir.

Hublot Classic Fusion Chronograph x Berluti
Véritable prouesse technique mêlant le savoir-faire horloger de la maison Hublot et la maîtrise des cuirs Berluti, ces deux garde-temps poussent encore plus loin la recherche technique si l’on tient compte du fait qu’ils disposent tous les deux d’un cadran avec deux compteurs situés à 3h et à 9h.

Hublot Classic Fusion Chronograph x Berluti
Cette nouvelle Classic Fusion Chronograph Berluti de 45 mm (étanche 50 m) se décline en deux modèles : la Scritto King Gold et la Scritto All Black. Les deux montres sont dotées d’un mouvement HUB1143 à remontage automatique et de bracelets confectionnés à la main. Tout comme les bracelets, le cadran est réalisé en cuir véritable patiné Venezia de Berluti marron ou noir avec décor Scritto et index embossés.

Hublot Classic Fusion Chronograph x Berluti
Chaque version est disponible en édition limitée à 250 exemplaires, et est livrée dans un coffret Berluti Bespoke contenant un set complet de cirage Berluti.

Berluti – Automne/Hiver 2017-2018 – Paris Fashion Week

/

Premier défilé du créateur Haider Ackermann, pour la maison Berluti, après le départ d’Alessandro Sartori.
Ce premier opus rempli de fondamentaux du vestiaire de l’homme moderne aux allures bohèmes allie l’élégance aux matières luxueuses. Un vestiaire qui joue la partition du luxe dans les détails et dans l’extrême qualité des tissus. Des silhouettes ultra désirables déclinées dans des teintes intemporelles, tels le camel, le bleu marine et le kaki qui viennent dialoguer avec des associations plus insolites où le bleu et le rose poudrés viennent s’entrechoquer avec des bordeaux profonds.

© Berluti

Berluti – Printemps/Été 2017 – Paris Fashion Week

/

Ambiance estivale et joyeuse chez Berluti qui invite à un pool party au jardin de l’Institut National des Jeunes Sourds. Au programme: tables de ping-pong, pétanque, babyfoot, jeux de plage… et des cocktails, beaucoup de cocktails pour dévoiler sa collection “Under The Sun”, créée par le studio interne – Alessandro Sartori, son ancien directeur de création ayant quitté la marque en février dernier pour rejoindre le groupe Ermenegildo Zegna.
En parfaite adéquation avec la saison, la garde-robe proposée cette saison par Berluti se prête à n’importe quelle occasion, avec comme leitmotiv la décontraction. Palette chaude et dynamique, matières ultra légères et luxueuses qui respirent la fraîcheur et la liberté de mouvements.

@ Berluti

Berluti célèbre l’Euro 2016 avec des Toys for Boys d’exception

Pour vous mettre réellement dans l’ambiance survoltée de l’Euro 2016, la maison Berluti lance deux nouveaux Toys for Boys qui complètent la collection lancée en 2015.

S’adressant aux amateurs du ballon rond, le premier des deux est le baby-foot Berluti. Créé en collaboration avec Bonzini, l’expert depuis plus d’un demi-siècle dans la matière, la table de jeu est gainée du cuir emblématique de la maison, le cuir Venezia, et entièrement réalisée à la main. Tous ses éléments ont été soigneusement exécutés selon les traditions et le savoir-faire des deux maisons, du tapis de jeu gris graphite, aux joueurs et jetons polis à la maison, ainsi que des poignées en aluminium. Ses rampes et ses pieds sont également gainés de cuir, avec la même technique que celle utilisée pour les souliers de Berluti.

Berluti - Toys for Boys - Baby Foot
Le baby-foot Berluti est décliné dans une large palette de patines, du bleu au vert, du jaune au violet, mais aussi dans des coloris emblématiques comme le Tobacco Bis ou le Saint-Emilion. Pas moins de soixante-quinze heures au total sont nécessaires à la réalisation de cette table d’exception.

Disponible en commande spéciale dans tout le réseau Berluti à partir d’avril 2016. Prix sur demande.

Berluti - Toys for Boys - Ballon de Foot
Lui aussi est un jouet d’exception, le ballon de foot de Berluti est entièrement cousu à la main à partir du cuir Venezia qui recouvre des couches successives de coton, polyester, mousse et latex, liées ensemble par du latex naturel.
Fruit de la collaboration avec le fabricant français de ballons Etika Sports, le ballon de Berluti est décliné dans plusieurs patines pour un hommage unique à ce sport universel qu’est le football.

Berluti - Toys for Boys - Ballon de Foot
Disponible dans les boutiques de Berluti à partir de Mai 2016, au prix de 550€.

Baselworld 2016: Quand Hublot s’habille en Berluti !

Pour fêter le 120ème anniversaire de Berluti, qui a eu lieu l’an dernier, Hublot et le chausseur parisien se sont associés pour revisiter le modèle Classic Fusion, notamment le cadran et son bracelet.

Cette collaboration entre les deux partenaires offre une nouvelle définition de l’excellence, avec comme matière star le cuir Venezia de Berluti.

Après avoir habillé l’homme Berluti de la tête aux pieds, notre collaboration avec Hublot voit la création d’une montre parfaite apportant la touche finale au vestiaire masculin”, a déclaré Antoine Arnault, CEO de Berluti.

Ce cuir noble de Berluti fut l’objet d’un processus exclusif de neutralisation de ses éléments organiques afin d’obtenir un aspect parfaitement lisse pour la fabrication du cadran. L’édition limitée est disponible en deux modèles: All Black d’un total noir de jais et marron Scritto.

Hublot x Berluti Classic Fusion All Black

La Classic Fusion Berluti All Black arbore un bracelet fabriqué main en cuir Venezia nero grigio, inspiré par l’art de la scarification. Il est marqué d’une incision de la signature “Gaspard” de la maison Berluti. Son boîtier de 45 mm en céramique noire contient un mouvement HUB1100 à remontage automatique mécanique, avec cadran en cuir nero grigio griffé Berluti. Cette version All Black est disponible seulement à 500 exemplaires.

Hublot x Berluti Classic Fusion Scritto

Quant à la Classic Fusion Berluti Scritto éditée à 250 exemplaires, ses bracelets sont habilement ciselés dans un cuir de veau Venezia Scritto, avec un lettrage gravé et inspiré par la calligraphie du XVIIIe siècle. Le cuir teint en tobacco bis du cadran, se marie à la perfection aux nuances chaudes du King Gold de Hublot.
Ces deux éditions limitées ont toutes les deux un boîtier et lunette en céramique noire polie et finition satin ou King Gold 18K, une glace en saphir avec traitement anti-reflet, une réserve de marche de 42 heures et une boucle avec fermoir en deux version: à boucle déployante en acier inoxydable plaqué noir ou en or rouge 18K, ainsi qu’une étanchéité jusqu’à 50 mètres.

Hublot x Berluti
Du style sinon rien. Après le jeans, la dentelle, nous souhaitions poursuivre l’exploration de matières mythiques habillant nos cadrans et nos bracelets. Le cuir est un classique de l’horlogerie pour les bracelets, nous voulions dépasser l’approche classique du cuir et travailler LE CUIR le plus emblématique qui soit. Aussi notre collaboration avec la Maison Berluti s’est imposée d’elle-même. L’une des difficultés majeures, le cadran. Il est très complexe d’utiliser une matière vivante dans un boîtier étanche. De plus, atteindre une correspondance parfaite de nuances entre le cadran et le bracelet relève aussi du défi”, a fait savoir Ricardo Guadalupe, CEO Hublot.
Les garde-temps sont présentés dans des écrins de cuir Venezia, dans les coloris nero grigio et tobacco bis, avec deux boîtes de cirage et des brosses.

Alessandro Sartori annonce son départ de la maison Berluti

À peine une semaine après son défilé parisien pour Berluti – le défilé a eu lieu le 22 janvier dernier, le directeur de création de la marque Alessandro Sartori a annoncé hier son départ, après cinq ans de service.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Berluti – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week
Berluti – Printemps/Été 2016 – Paris Fashion Week
Berluti dévoile Alessio, relecture casual de son modèle emblématique Alessandro
Acne Studios campagne Printemps/Été 2016 par David Sims
UNIQLO AND LEMAIRE Seconde saison lancée le 3 mars prochain

Le secret a été gardé jusqu’au bout. Son défilé automne/hiver 2016 aux Arts Décoratifs le 22 janvier dernier aura été le dernier pour celui qui a su relancer le bottier Berluti sur la scène internationale. “Je remercie Alessandro Sartori pour sa grande contribution au succès et au développement de la Maison Berluti. Je lui souhaite le meilleur pour l’avenir.”, a déclaré Antoine Arnault dans un communiqué.
Avec le PDG de la maison parisienne, Antoine Arnault, ils ont réalisé une performance remarquable. Nommé directeur artistique de la maison en 2011, le créateur a lancé, la même année, la première collection de prêt-à-porter en novembre, puis un service sur-mesure dans sa
boutique parisienne de la rue de Sèvres. Avec le lancement de ces nouveaux services, le chiffre d’affaires du bottier Berluti, propriété du numéro un mondial du luxe LVMH, a fortement progressé, de 30 millions d’euros en 2011 à plus de 100 millions d’euros en 2015.
Actuellement, Berluti est présent dans plus de 40 capitales dans le monde, avec 46 boutiques.
Fondée à Paris en 1895 par Alessandro Berluti, la maison est spécialisée dans le soulier masculin sur-mesure. Elle a notamment chaussé de nombreuses célébrités, parmi lesquelles le Duc de Windsor, Andy Warhol, Pierre Bergé, Jean Cocteau, Alain Delon, Dean Martin et Yves Saint Laurent.
LVMH a racheté la marque en 1993, lancé une ligne de maroquinerie en 2005, avant d’embaucher Alessandro Sartori en 2011 qui fut à la tête de la direction artistique de Z Zegna depuis 2003. Avec sa réputation de tailleur le plus créatif d’Italie, le biellesi a apporté une approche contemporaine et ultra luxueuse à la mode masculine, en écho au patrimoine du bottier, connu pour ses couleurs et ses patines inhabituelles.

© Photo: LVMH

Berluti – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week

/

Inspiré par les étendues désertiques de Marfa au Texas et par le musée d’art moderne The Chinati Foundation de l’artiste Donald Judd, Alessandro Sartori invitait le tatoueur de Brooklyn Scott Campbell à imaginer des tatouages éphémères.
Ces tatouages se reportent sur le corps des mannequins et sur les souliers, se retrouvent en broderies, à l’imprimé laser et en jacquard sur les accessoires et certaines pièces de vêtement.
Les silhouettes sont nonchalantes et respirent le luxe décontracté, tandis que les couleurs renvoient à la palette du désert: gris asphalte, noir scorpion, violette de fleurs de cactus, orange rouille ou marron d’écorce d’arbre.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Calendrier de la fashion week de Paris Automne/Hiver 2016-2017
Berluti – Printemps/Été 2016 – Paris Fashion Week
Berluti, Giorgio Armani, Charlie Chaplin – Les Essentiels beaux livres à avoir dans sa bibliothèque
Givenchy – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week
Rick Owens – Automne/Hiver 2016 – Paris Fashion Week

 

© Berluti

Berluti, Giorgio Armani, Charlie Chaplin – Les Essentiels beaux livres à avoir dans sa bibliothèque

BERLUTI At Their Feet
Berluti continue à célébrer l’année de son 120ème anniversaire avec des éditions exclusives. La dernière en date est la publication de son tout premier livre nous éclairant sur le savoir-faire centenaire de la Maison.
“At Their Feet” revient sur les souliers les plus emblématiques du bottier qui, depuis sa création en 1895, a chaussé nombre d’illustres clients, parmi lesquels figuraient Andy Warhol, Patti Smith, Yves Saint Laurent ou encore Dean Martin.
Les textes sont signés de Glenn O’Brien et les illustrations par le duo de directeurs artistiques M/M, le livre rassemble également des photographies d’Erwan Frotin mettant en scène les loafers, les mocassins, les richelieus et les bottes qui, comme leurs propriétaires, sont entrés désormais dans l’histoire de la mode.
Cette édition spéciale est proposée à seulement 200 exemplaires numérotés, avec sa couverture en cuir Venezia qui peut être tatouée, patinée ou monogrammée à la demande.
Disponible en avant-première chez Colette et dans les boutiques de Berluti le 30 novembre.

At Their Feet
Aux éditions Rizzoli
64 pages, 52 illustrations couleur et noir & blanc, 33 x 43 cm
Le livre est également disponible sur Amazon

Giorgio Armani Livre

Giorgio Armani
Une autre Maison emblématique fête également cette année un exceptionnel anniversaire. Giorgio Armani célèbre les quarante ans de sa marque qui fut créée le 24 juillet 1975 avec son livre tout simplement intitulé “Giorgio Armani”.
Publié chez Rizzoli, le livre retrace la vie du Maestro, mais revient aussi sur son parcours qui, pendant quarante ans, a profondément marqué et révolutionné la mode. Mêlant éléments publics et privés, souvenirs d’enfance et le présent, photographies en N&B et en couleurs dont certaines n’ont jamais été publiées, cinéma et vacances…, le livre plonge les lecteurs dans l’univers exaltant rempli d’excentricités, de glamour, de secrets et de créativité de ce créateur qui a toujours su donner à la mode ses lettres de noblesse et rester en accord avec son temps.

Giorgio Armani
Aux éditions Rizzoli
576 pages, 180 photos en couleurs et 230 photos en N&B, 26,6 x 33,2 cm
Couverture souple avec jaquette et étui
130 euros
Le livre est également disponible sur Amazon

Edition limitée deluxe
Couverture souple avec jaquette et étui double coque, version imprimée signée et numérotée
300 euros
La totalité de la vente sera reversée à l’UNICEF.

The Charlie Chaplin Archives

The Charlie Chaplin Archives
Sa silhouette munie d’un chapeau, d’un pantalon large, d’une veste étriquée et sa dégaine dandinante de clochard sont entrées dans l’histoire du cinéma mondial. Inventées en 1914 par Charles Spencer Chaplin, elles appartiennent désormais à l’imaginaire collectif. A ce personnage Charlot et à son inventeur, les éditions Taschen ont dédié un ouvrage de référence sur la vie et l’œuvre du cinéaste.
Grâce à un accès illimité aux archives Chaplin, TASCHEN dévoile les secrets de chacun de ses films, à travers 900 images. Des instantanés tirés des films, des mémos, des story-boards, des photos de plateau, ainsi que des notes, documents, story-boards, affiches, dessins, scripts et des images de films jamais réalisés ont été rassemblés pour dévoiler les ficelles du génie de Chaplin.
Le premier tirage de 10 000 exemplaires inclut une précieuse bande de 12 images du film “Les Lumières de la ville” (1931) tirée d’une pellicule 35 mm issue des archives de Chaplin.
L’édition originale anglaise est accompagné de son livret avec traduction en français.

The Charlie Chaplin Archives
Aux éditions Taschen
Relié, demi-reliure, avec morceau de pellicule, 41,1 x 30 cm, 560 pages
150 euros
Le livre est également disponible sur Amazon

Défilé Berluti – Printemps/Été 2016 – Paris Fashion Week

/

Berluti investit le vendredi soir le Musée de Picasso, réouvert tout récemment après plusieurs années de rénovation, pour présenter sa collection à l’incroyable fraîcheur d’été.
Les oeuvres de Picasso et celles architecturales de Le Corbusier à Chandigarh servirent de point de départ pour Alessandro Sartori. Ultra-légèreté dans les silhouettes et les matières, cool-attitude très dynamique, ainsi qu’une palette conçue à partir du gris, décliné ensuite aux teintes plus éclatantes: vert citron, vert émeraude, turquoise, lilas ou rouge écarlate.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Calendrier de la fashion week de Paris Printemps/Été 2016
Herschel Supply Co. printemps/été 2014 collection studio – La monochromatique sublimée
Nike SB x De La Soul Pack version 2015
Etnia Barcelona International Klein Blue présente trois nouveaux modèles pour l’été 2015
Playboy Underwear met le cap sur les plus belles plages pour l’été 2015

Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016 Berluti – Printemps/Été 2016©Berluti

Quatorze Essential chaussures bateau pour l’été 2015

[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’été rime avec décontraction ! L’un des meilleurs ambassadeurs pour ce style n’est autre que les chaussures bateau, appelées encore boat shoes.
Découvrez avec nous notre sélection de quatorze Essential chaussures bateau, indispensables pour la saison printemps/été 2015.[/vc_column_text][cq_vc_cqcarousel displaystyle= »gallery » images= »65467,65466,65465,65464,65463,65462,65461,65460,65459,65458,65457,65456,65455,65454″ slidestoshow= »5″ thumbstoshow= »7″ thumbwidth1= »320″ thumbheight1= »200″ thumbwidth2= »120″ thumbheight2= »80″ onclick= »lightbox » customlinktarget= »_self » dots= »yes » arrows= »yes » largeimagearrows= »yes » autoplay= »yes » autoplayspeed= »4000″][/vc_column][/vc_row]

Retrouver aussi sur Essentialhomme.fr
Basket blanches: 15 modèles minimalistes et intemporelles pour le printemps/été 2015
16 shorts de bain pour l’été 2015
Dix plus beaux sacs à dos couleurs pour égayer votre tenue pour l’été 2015
ASICS Tiger lance le pack premium Nubuck retravaillant la GEL-LYTE III & GEL-LYTE V
HOMME PLISSÉ ISSEY MIYAKE Automne-Hiver 2015

Stockist
TOD’S
SWIMS
BOTTEGA VENETA

JIMMY CHOO
BRIONI
COLE HAAN
LACOSTE
ANTHONY PARIS
a.testoni

SEBAGO
DSQUARED²
YUKETEN
BERLUTI
EMPORIO ARMANI

©Photos: Swims

Berluti dévoile Alessio, relecture casual de son modèle emblématique Alessandro

Aperçue aux pieds des mannequins lors de la présentation de sa collection automne/hiver 2015, l’emblématique chaussure Alessandro de la maison Berluti revient sous une forme casual.

Cent vingt ans après sa naissance et de nombreuses lignées, le grand frère Alessandro, né en 1895, connaît aujourd’hui une nouvelle parenté au nom d’Alessio.
Le petit soulier Alessio, comme son aîné centenaire, a une anatomie spécifique et unique. Sa tige est taillée en une seule peau, signature de la maison – sans découpe, ni couture ou empiècements rapportés, d’où ses lignes épurées et fluides.
À l’allure racée d’Alessandro, l’Alessio, lui, se veut plus décontractée et sportive. Et le petit frère marque également sa différence dans les matières employées. Dans l’ère du temps, sa semelle abandonne le traditionnel cuir pour une structure souple composée de cuir, gomme et Micro – un matériau high-tech d’une grande souplesse emprunté aux équipementiers sportifs. Cette flexibilité des semelles procure un confort, une souplesse, mais aussi un style plus casual.
Ces semelles sont déclinées dans trois coloris, brique, vert et bleu, pour créer un contraste dynamique avec les patines, souligné par des rayures.

Berluti - Alessio - Tobacco Berluti - Alessio - vermillon Berluti - Alessio - Bleu Rothko
Le Alessio de Berluti est disponible en trois patines de cuir Venezia: Tobacco (semelles couleur brique), bleu Rothko (semelles couleur verte) et Vermillon (semelles couleur bleue).

Défilé Berluti – Automne/Hiver 2015 – Paris Fashion Week

/

C’est au Musée des Arts Décoratifs, sur un sol et un fond en jeu de miroirs, que le créateur italien Alessandro Sartori a dévoilé sa nouvelle collection mêlant garde-robe ville et vestiaire sportif pour la maison Berluti.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Berluti dévoile Alessio, relecture casual de son modèle emblématique Alessandro
Berluti Le compagnon de luxe de vos voyages
Berluti – Paris Collection Homme Printemps/Été 2015
Z Zegna Campagne publicitaire Printemps/Été 2015 – 2nd partie Techmerino Sneakers
le coq sportif revisite son modèle Eclat pour le cinq ans de la boutique le Rayon Frais

Un vestiaire chic et élégant, à la coupe bien précise et nette et aux matières souples et confortables, empruntées à l’univers du sport.
Ces matières ultra légères et luxueuses (jersey, laine, alpaga, cachemire, soie liquide, peau de kangourou très fine…) adoucissent les lignes rigoureusement architecturées pour apporter une décontraction et une élégance nonchalante à la collection.
La palette de couleurs est minérale, dominée par des nuances grises (gris charbonneux, gris cobalt, gris zinc), illuminée cependant par le vert Véronèse, ambre, bleu cobalt ou encore jaune soufre.
Les contrastes apportés par le classicisme formel et le sportswear se retrouvent également dans la collection de souliers. L’Alessio, le grand classique de la maison, se voit proposé dans une nouvelle version plus contemporaine, avec une semelle en gomme colorée. Quant aux lacets, ils permettent d’introduire une relecture des modèles classiques. Ceux, par exemple, des souliers du jour, inspirés par des chaussures de trekking, ont une touche colorée, tandis que des bottines d’esprit ont un laçage sur le côté façon guêtre.

Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015 Berluti - Paris Fashion Week AutomneHiver 2015© Berluti

Berluti dévoile ses vitrines de Noël imaginées par l’artiste Emily Forgot

À l’occasion des fêtes de fin d’année, la Maison Berluti a dévoilé ses vitrines de Noël imaginées par l’artiste Emily Forgot.

L’illustratrice anglaise, connue notamment pour ses œuvres « Fragiles show » exposées en 2007 à Miami Art Basel, a imaginé ces nouvelles vitrines en jouant sur un dialogue entre 2D et 3D, créant ainsi un jeu de volumes et de fausses perspectives. L’utilisation exclusive du noir et blanc pour les décors met en exergue les couleurs des patines appliquées aux souliers et accessoires tout en sublimant les pièces de prêt-à-porter.
Jusqu’au 15 janvier prochain, l’ensemble des vitrines de Berluti dans le monde deviennent le théâtre de saynètes où les passants et clients y reconnaîtront le traditionnel dîner de réveillon, un fumoir dans l’esprit Gentleman’s Club cher à la Maison, et enfin un dressing transformé en cachette pour cadeaux.

Berluti - vitrines de Noël 2014
Berluti - vitrines de Noël 2014
Berluti - vitrines de Noël 2014
Berluti - vitrines de Noël 2014
Berluti - vitrines de Noël 2014
Cet univers imaginé par Emily Forgot se retrouve également dans la brochure de Noël de la Maison ainsi que sur Berluti.com à travers le calendrier de l’avent et le générateur de carte de vœux mis en ligne dès le 1er Décembre.

Berluti – Paris Collection Homme Printemps/Été 2015

/

Berluti poursuit sa quête d’apporter une véritable modernité à la mode masculine en mettant l’art de l’origami dans sa collection printemps/été 2015.

Alessandro Sartori combine la légèreté et la fonction décontractée du sportwear avec les techniques de couture toujours en rigueur dans les ateliers de la marque. Le résultat est une forme de « sport couture » qui combine l’artisanat traditionnel avec la nouvelle technologie pour créer une véritable quintessence du luxe.

© Berluti

Berluti – Paris Défilé Homme Automne/Hiver 2014

/

Très attendue par le milieu de la mode qui accueillait son tout premier défilé avec beaucoup d’enthousiasme, la maison Berluti, connue pour ses luxueux souliers, a présenté sa collection dans un garage parisien recouvert de bois brut.
Devant un front row investi par Will Smith, Antoine Arnault et les rédacteurs en chef des plus grands magazines internationaux, le créateur Alessandro Sartori propose un vestiaire très élégant et sophistiqué. Les coupes sont impeccables et les matières sont très haut de gamme, nuancées par une riche palette de couleurs qui reste cependant dans la discrétion.