Bergamote

Patou pour Homme La Renaissance

Lancée en 1980, la fragrance Patou Homme renaît de ses cendres et s’attend à devenir une référence de la parfumerie masculine. Délaissée par Procter & Gamble, la marque a été rachetée en juillet 2011 par le groupe britannique Designer Parfums qui tient à dépoussiérer

Davantage

Patou pour Homme La Renaissance

Lancée en 1980, la fragrance Patou Homme renaît de ses cendres et s’attend à devenir une référence de la parfumerie masculine.

Délaissée par Procter & Gamble, la marque a été rachetée en juillet 2011 par le groupe britannique Designer Parfums qui tient à dépoussiérer les fragrances de Patou.
Du côté de parfums, si Jean Patou est connu pour son célèbre parfum « Joy » qui l’ont fait entrer dans l’histoire de la parfumerie, d’autres créations telles que 1000, Sublime, l’Eau, Chaldée et Patou pour Homme n’en restent pas moins des jus historiques du patrimoine de la maison française.

Patou pour Homme
Pour rajeunir ces fragrances tombées dans l’oubli, le groupe Designer Parfums a recruté le parfumeur Thomas Fontaine qui a pour objectif de redonner toutes ses lettres de noblesses à ces parfums.
Ainsi, parallèlement à l’inoubliable « Joy Forever », un floral vert signé Thomas Fontaine, la maison relance la collection Heritage, premier chapitre de cette bibliothèque olfactive, dont Patou pour Homme.
Contrairement au jus original à la senteur plus marquée orientale avec son coeur poivré, au sillage boisé de cuir, le nouveau Patou pour Homme se veut plus léger et aromatique avec ses notes de Bergamote, de citron, de Jasmin et de Lavande.
Cependant, sa parenté avec l’original reste tout de même assez marquée, malgré cette fraîcheur plus intense du jus 2014, grâce à la combinaison de Bergamote / Lavande. La différence peut probablement s’expliquer par le fait que certains ingrédients n’existent plus et qu’ils sont remplacés par d’autres au prix plus accessible. La senteur est agréable dans l’ensemble avec un coeur plutôt fleurie lorsqu’on sait qu’il associe Jasmin, Rose, Lavande, Estragon et Feuilles de Violette.
Une réincarnation plus moderne mais raffinée du Patou pour Homme de 1980 pour ceux qui veulent retrouver un certain esprit libre de celui que les médias américains ont surnommés « l’homme le plus élégant de l’Europe ».

Note de Tête : Poivre, Bergamote, Citron, Galbanum
Note de Cœur : Jasmin, Rose, Lavande, Estragon, Feuilles de Violette
Note de Fond : Ambre Gris, Patchouli, Vetiver, Cuir, Fumée d’Encens

Eau de Toilette (100 ml) : 180 € – Parfumeries d’exception et au Printemps

Spicebomb La bombe masculine de Viktor & Rolf

La boîte s’ouvre et quelle surprise de s’y trouver une grenade ! Oui, la grenade pour la nouvelle fragrance masculine de Viktor & Rolf s’appelle SpiceBomb.

SpiceBomb Viktor&Rolf

Détonation olfactive ou explosion de senteurs, SpiceBomb est un parfum intense concocté par le parfumeur Olivier Polge, ex lauréat du Prix International de Parfum 2009 et père de plusieurs best-sellers dont Christian Dior Homme, Kenzo Homme ou Burberry The Beat, entre autres.
Quand la première bombe de Viktor & Rolf, Flowerbomb lancée en 2006, fut une explosion florale, la SpiceBomb de 2012 est un cocktail de virilité et d’épices.
Percutante et puissante, la fragrance est la rencontre de deux accords olfactifs contrastés : masculine par ses notes épicées de piment et de safran, agrémentées par des extraits de cuir, de tabac, et de vétiver; vive et fraîche par des accents de bergamote, de pamplemousse, d’élémi et de poivre rose.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rDECTnRYPWY[/youtube]
« Tout a commencé avec ce nom, « Spicebomb ». Viktor&Rolf m’ont tout de suite exprimé leur envie d’un parfum percutant, riche en épices, véritable facteur d’addiction. Il fallait une note directe, puissante, composée des meilleures matières premières. », a expliqué le parfumeur.
Côté design, ses concepteurs ont imaginé le flacon en forme de grenade en verre. Tout en noir et en argent avec des touches gris qui rappellent la sensualité très masculine du parfum, SpiceBomb dispose également une goupille qu’il faut amorcer pour libérer la bombe made in Viktor & Rolf.
La campagne de communication de SPICEBOMB est signée par les photographes Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, fidèles collaborateurs de la marque. 
L’homme de mystère et de contrastes, quant à lui, est incarné par le mannequin américain Sean O’Pry. 
« Après avoir créé la fragrance féminine la plus explosive qui soit, Flowerbomb, nous les hommes avons éprouvé une pointe de jalousie : pourquoi n’avions-nous pas droit à notre propre bombe ? », et voilà la lacune est désormais réparée !

Disponible  au prix de 55€ (50ml) et de 79€ (90ml)

Lanvin Avant-Garde ou Le Parfum hédoniste

Lanvin lance Avant-Garde, une nouvelle fragrance qui s’adresse à l’homme dandy aux multiples facettes.

Lanvin Avant-Garde
Élégance et sophistication, subtilité et raffinement, sensualité et audace, le champ sémantique choisi par Lanvin pour qualifier son nouveau parfum, Avant Garde, est particulièrement éloquent. Même le directeur artistique de Lanvin Alber Elbaz ne manque pas non plus de mots assez forts pour louanger la dernière création de la maison : Avant-Garde est « le recours à des matières nobles travaillées, le goût des détails soignés, la modernité, l’excellence, le sens de l’épure et le confort ».
Oui, Avant Garde de Lanvin est à l’image de la Maison. Il se veut être sa signature immédiatement reconnaissable à son style olfactif unique.
Créé par Shyamala Maisondieu (Givaudan), Avant-Garde s’adresse avant tout à l’homme dandy qui possède un goût prononcé pour les beaux vêtements et les belles matières. Bref, un hédoniste aux multiples facettes qui oscille entre chic et décontraction.
Logé dans un flacon d’un très beau noir mat avec, au milieu, une bande rectiligne d’un gris bleu unique dévoilant le jus en transparence, le parfum est à la fois miellé et boisé, charnel et viril.
Dominé en tête par une alliance de fraîcheur de la bergamote d’Italie avec le piquant du poivre noir de Madagascar, les baies roses et l’essence de Genièvre, Avant-Garde cède ensuite son coeur à une brassée de lavande, saupoudrée d’épices fraîches (noix de muscade et cardamome) et de cire d’abeille.
En fond, le vétiver mixe son intensité brute aux accords voluptueux du benjoin, du tabac et aux facettes ambrées boisées de l’avant-gardiste Georgywood.
L’homme Avant-Garde est incarné par Alex Dunstan dans une campagne de communication signée par l’agence Surface To Air et par le duo de photographes Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin.

Disponible en deux tailles : 50 ml (48€) et 100 ml (70€)