Baselworld

G-SHOCK MTG-B1000RB pour le 20ème anniversaire de la gamme MTG

G-SHOCK MTG-B1000RB

En mars dernier, Casio débarquait au salon Baselworld 2019 avec une multitude de nouveautés dont cette G-SHOCK MTG-B1000RB qui devrait être disponible en mai.

Traitée avec un très joli placage ionique couleurs arc-en-ciel “Vivid Rainbow”, cette nouvelle MTG-B1000RB commémore le 20ème anniversaire de la gamme, connue pour sa construction qui exploite au mieux les propriétés du métal et de la résine.

La montre arbore un boîtier compact, d’une dimension 55.8 × 51.7 × 14.4 mm pour 123g, dont la construction est basée sur une structure Core Guard. Cette structure, reliant la lunette et le dos de la montre, forme un cadre en métal robuste qui protège le boîtier contre les chocs-externes. Le boîtier est protégé par du verre saphir, extrêmement résistant aux chocs et étanche jusqu’à 20 bars (200m).

Parmi ses autres fonctions, on peut citer sa capacité de recevoir des signaux automatique 6 fois par jour (excepté pour la Chine : 5 fois par jour), sa fonction d’heure universelle dans 27 fuseaux horaires et grandes villes du monde, ses chronomètre et comptes à rebours à 1/1 sec – 24 heures et ses fonctions Smartphone Link (réglage précis des heures mondiales par smartphone via le Bluetooth) et “trouver mon téléphone”.
À charge pleine, la MTG-B1000RB a une autonomie d’environ 18 mois et elle fonctionne également à l’énergie solaire grâce à sa technologie Tough Solar.

La G-SHOCK MTG-B1000RB débarquera en mai, au prix de 999 euros.

CZAPEK & CIE – « SOCKEYE » Faubourg de Cracovie Salmon

CZAPEK & CIE - SOCKEYE Faubourg de Cracovie Salmon

Présenté à l’occasion de l’ouverture de la première boutique de Czapek & Cie à Genève, ce magnifique garde-temps “Sockeye” fait partie de quatre pièces de la collection “Faubourg de Cracovie” que la Manufacture ‎Genevoise a également dévoilé au Baselworld 2019.

Comme les trois autres chronographes “Chinook”, “Coho” et “King”, “Sockeye” porte le nom d’une des plus belles et des plus célèbres espèces de saumon de l’océan Pacifique.
Le design du modèle est inspiré d’une pièce unique créée par la Maison pour un collectionneur qui avait demandé une Quai des Bergues sur-mesure avec un cadran guilloché saumon et des aiguilles et chiffres bleus.

Le résultat a été si surprenant et si beau que nous avons décidé de reproduire l’idée dans notre ligne de chronographes, qui a un design contemporain et une touche vintage apportée par la glass-box en verre saphir”, a raconté Xavier de Roquemaurel, CEO de Czapek.

CZAPEK & CIE - SOCKEYE Faubourg de Cracovie Salmon

Le cadran guilloché de la Sockeye est fabriqué en alliage 401, une composition de 55 % d’or complétée par un mélange de platine, de palladium et d’argent. Son motif particulier, appelé “Résonance”, est dérivé du motif “Ricochet” de la collection Quai des Bergues : des cercles concentriques issus des deux compteurs minutes à 3 heures et heures à 9 heures se croisent et forment des carrés en bas-relief, tandis que la petite seconde et date à 6 heures.

La magnifique finition couleur saumon est obtenue par galvanoplastie. Il a été fabriqué à la main au Locle par les artisans de Metalem, partenaire de Czapek.

La Sockeye Faubourg de Cracovie Salmon est doté d’un boîtier en acier d’un diamètre de 41,5 mm, avec une réserve de marche sur barillet de 65 heures. Son design rappelle le boîtier “Revolution” de la collection Quai des Bergues, où les protège-couronnes servent de poussoirs pour les fonctions du chronographe. Il renferme le calibre SXH3, un mouvement automatique à haute fréquence (36 000 alt/h), un mouvement chronographe à roue à colonnes intégré exceptionnel, portant la certification COSC Chronometer et fabriqué par Vaucher Manufacture Fleurier. Enfin, ses ponts anthracite sablés et diamantés donnent une touche esthétique contemporaine et sportive finale au mouvement, visible à travers le fond transparent du boîtier.

La “Sockeye” Faubourg de Cracovie Salmon de CZAPEK & CIE est éditée seulement à 18 exemplaires dans le monde et il faut débourser 24 000 CHF (environ 21 300 euros) pour mettre la main sur ce splendide garde-temps.

Baselworld 2019 – l’emblématique chronographe TAG Heuer Autavia ressucité

TAG Heuer Autavia Collection

Inspirée des modèles Autavia d’origine, la Manufacture de Saint-Imier relance son chronographe TAG Heuer Autavia et en fait une collection à part entière.

TAG Heuer Autavia Collection

Le compteur Autavia dont le nom provient de la contraction d’automobile et d’aviation figurait, de 1933 à 1957, au tableau de bord des voitures de course et des avions. Après son arrêt de production, le PDG de la Manufacture, Jack Heuer, décida de donner le nom à un chronographe bracelet que l’horloger suisse lança en 1962.

TAG Heuer Autavia Collection

Le garde-temps gagna une grande popularité dans le milieu des courses de rallye et des forces armées avant de disparaître en 1985. Trente quatre ans plus tard, l’Autavia renaît dans une collection proposant sept références, tous s’appuyant sur l’illustre passé du modèle d’origine tout en intégrant des technologies les plus innovantes de l’univers horloger.

TAG Heuer Autavia Collection

Révélés lors du Baselworld 2019, les modèles Autavia 2019 disposent un boîtier rond Autavia de 42 mm de diamètre de première génération, muni de trois aiguilles en acier inoxydable et des attaches biseautés des années 1960.

TAG Heuer Autavia Collection

Leur cadran fumé, disponible en trois coloris (noir, gris et bleu) est doté d’un guichet de date à 6 heures, d’une lunette tournante bidirectionnelle avec une échelle 60 minutes en céramique noire ou bleue ou en acier inoxydable ainsi qu’une couronne surdimensionnée, inspirée des montres de pilote et des compteurs d’autrefois.
Les index des heures et les aiguilles des heures, des minutes et des secondes sont dotés d’un revêtement SuperLuminova, permettant l’heure d’être visible dans n’importe quelle condition d’éclairage.

TAG Heuer Autavia Collection

Technologie horlogère de pointe

Sous leur cadran fumé, cache un calibre 5 certifié chronomètre, avec une réserve de marche de 38 heures. Il est associé à un spiral en composite de carbone, caractéristique commun de tous les modèles de la collection Isograph, que la Manufacture a présenté en début d’année.

TAG Heuer Autavia Collection

Composant essentiel du cœur de la montre mécanique et réputé pour être la pièce la plus difficile à produire, ce ressort spiral en composite de carbone est le résultat des années de recherches menées par une équipe de mathématiciens, de physiciens et de chimistes de l’Institut TAG Heuer.

TAG Heuer Autavia Collection

Ultraléger et à faible densité, ce spiral est véritablement insensible à la force de gravité et aux chocs et il est complètement amagnétique. Des oscillations parfaitement concentriques sont rendues possibles grâce à la géométrie du spiral et augmentent ainsi la précision de la montre. Une aéroélasticité parfaite et un comportement thermique optimal ont été atteints en associant le spiral réalisé en composite de carbone à un balancier en alliage d’aluminium.

TAG Heuer Autavia Collection

En acier inoxydable ou en bronze

TAG Heuer Autavia Collection

La TAG Heuer Autavia est déclinée en trois boîtiers en acier inoxydable et deux en bronze dont la taille reste inchangée.
Les garde-temps en bronze sont dotés d’un cadran fumé vert ou marron avec une lunette tournante bidirectionnelle en céramique noire pour le premier et en céramique marron pour le second. Le modèle avec le cadran marron et la lunette en céramique marron est accompagné d’un bracelet en cuir marron tandis que celui avec le cadran vert et la lunette en céramique noire est muni d’un bracelet en cuir de couleur kaki.
Quant aux versions en acier inoxydable, elles seront livrées avec un bracelet en cuir de veau de couleur marron clair ou foncé ou avec un bracelet en acier inoxydable. Ce dernier sera accompagné d’un bracelet militaire NATO supplémentaire.

Baselworld 2019 – Quatre nouveaux coloris audacieux pour la Nethuns II Colorum de Strom

Strom - Nethuns II Colorum

La marque Suisse Strom arrive au salon Baselworld 2019 avec – la Foire de Bâle 2019 tiendra cette année du jeudi 21 mars au mardi 26 mars – avec quatre nouveaux coloris de sa ligne Nethuns II, une collection phare de la Manufacture de Bienne.

Strom - Nethuns II Colorum

Véritable hommage à Nethuns, dieu étrusque des océans, et à l’eau, l’élément à la base de toute forme de vie, la collection Nethuns II Colorum est, comme ses précédesseures, étanche jusqu’à une profondeur de 200 mètres.

Strom - Nethuns II Colorum

De conception unique, ces quatre nouvelles déclinaisons de la Nethuns II Colorum sont de véritables instruments de plongée grâce à leur boîtier extérieur sculpté de 48 mm x 54 mm de diamètre, fixé sur un boîtier intérieur étanche qui contient un mouvement à remontage automatique.

Strom - Nethuns II Colorum

Le cadran se décline dans quatre coloris vifs et audacieux, tels le rouge, le bleu, le turquoise et l’orange, choisis pour leur lisibilité optimale sous l’eau, agrémenté d’index luminescents. Une solide couronne vissée située à 9 heures actionne une lunette intérieure qui permet de mesurer la durée d’une plongée sans risque d’erreur possible provoquée par un geste involontaire.

Strom - Nethuns II Colorum

La collection Strom Nethuns II Colorum sera disponible en deux finitions : bronze ou argent massif 925 avec boîtier intérieur en acier. Chaque création sera accompagnée d’un bracelet en caoutchouc à la couleur assortie à celle du cadran.

Breitling Navitimer Super 8, Imposante mais confortable à porter

Breitling Navitimer Super 8

Plutôt confortable à porter, malgré sa taille surdimensionnée (46 mm de diamètre qui monte à 50 mm en comptant la lunette tournante bidirectionnelle), inutile de porter la Breitling Navitimer Super 8 à la cuisse comme faisaient jadis les pilotes de bombardiers de la Seconde Guerre mondiale avec le chronomètre Référence 637 dont elle s’en est tirée les inspirations.
Son ancêtre, le chronomètre Référence 637, était une référence dans le catalogue de la maison Breitling. Destiné aux pilotes, cette pièce hors du commun joue sa particularité notamment avec sa couronne proéminente située sur le côté gauche du boîtier, facilitant largement les manipulations de l’aviateur même lorsqu’il est ganté. Cette création du département Huit Aviation de Breitling – le nom du département reflète les huit jours de réserve de marche assurés par les horloges embarquées et autres instruments de bord – fut également remarquable pour sa haute résistance contre les chocs, les vibrations, les températures extrêmes et les interférences magnétiques.

Breitling Reference 637
Breitling Reference 637

Avec cette nouvelle Navitimer Super 8, la Manufacture au grand B entend ressusciter les grandes références de son très riche passé. Le nouveau et imposant garde-temps est proposé en deux versions : en acier inoxydable doté d’un cadran noir et en titane muni d’un cadran vert kaki.
Les deux versions présentent de grands chiffres arabes luminescents, visibles à travers une glace saphir bombée avec traitement antireflet sur les deux faces. Les aiguilles des heures et des minutes sont luminescentes, avec revêtement en Super-LumiNova, assurant une parfaite visibilité dans toutes les conditions de luminosité. Le pointeur triangulaire ingénieux et pratique s’ajuste d’un tour de lunette, permettant un suivi aisé des temps écoulés. La montre est également équipée d’une aiguille des secondes centrale.
La Breitling Navitimer Super 8 repose sur le Calibre manufacture Breitling B20, basé sur le Calibre Tudor MT 5612, un mouvement automatique à système de remontage exclusif par rotor à roulement à billes bidirectionnel. Il offre une réserve de marche impressionnante de plus de 70 heures et une étanchéité jusqu’à 3 bars (30 mètres).
Les deux versions seront livrées avec un bracelet en cuir brun avec boucle ardillon.

À Baselworld 2018, la ligne Zenith Defy s’étoffe avec des nouveaux modèles Classic

Zenith Defy Classic

L’an dernier, à la même Foire de Bâle, Zenith venait avec sa nouvelle collection Defy, axée sur l’innovation et la précision, telles ses Defy El Primero 21 Chronograph et la Defy Lab. Cette dernière est la montre mécanique la plus précise du monde grâce à son oscillateur en silicium monocristallin.
Cette année, la manufacture suisse de Le Locle, dans le giron de LVMH depuis 1999, revient à des modèles plus “simples”, néanmoins avec les mêmes performances, et étoffe sa ligne Defy avec la Defy Classic.
Définitivement montre sportive moderne, la nouvelle Zenith Defy Classic est déclinée en deux versions, l’une conforme à sa dénomination “Classic” et l’autre squelettée. La première est en titane brossé et semble légère et épurée même avec son boîtier de 41mm pour 10,75 mm d’épaisseur. Elle dispose d’un cadran bleu classique avec trois aiguilles, disque de date détouré et de grands index appliqués revêtus de Super-LumiNova.
La seconde version, dénommée “Openworked”, est squelettée. Dotée toujours d’un boîtier de 41mm, cette version se démarque avec sa forme d’étoile à cinq branches et la visibilité du disque de date entier qui semble tout droit sortir d’un univers futuriste.
Qu’elles soit “Classic” ou “Openworked”, ces deux versions de la Defy Classic battent, toutes deux, au rythme du calibre de manufacture 670 SK Elite ajouré avec ancre et roue d’échappement en silicium, 28’800 alternances par heure (4 Hz), masse oscillante à finition satinée et réserve de marche de 50 heures.
Accessible dans une fourchette de prix entre 4700€ à 5400€, la Zenith Defy Classic sera livrée avec un bracelet en titane, en caoutchouc noir avec revêtement en cuir d’alligator bleu, ou en caoutchouc noir.

Zenith Defy Classic Openworked Zenith Defy Classic Openworked Zenith Defy Classic Openworked

Une TAG Heuer Carrera Chronograph pour la 1ère fois dotée de la fonction GMT

TAG Heuer Carrera Chronograph GMT

Pour le 55ème anniversaire de sa Carrera, TAG Heuer a dévoilé à Baselworld 2018, parallèlement au Chronographe Tourbillon Chronomètre “Tête de Viper” que nous avons eu l’occasion de vous le présenter ici, une nouvelle Carrera avec son mouvement manufacture Heuer 02 et fonction GMT.
Ce nouveau chronographe reprend les codes et l’ADN de la Heuer Carrera, avec notamment la disposition originelle des trois compteurs de 1963, à savoir 3-6-9, avec aiguilles plaquées rhodium. Les minutes et heures du chronographe sont à 3H et 9H, la petite seconde permanente à 6H et le guichet date à 4H30, auxquelles s’ajoute la fonction GMT. C’est la première fois que TAG Heuer ajoute cette complication sur son prestigieux mouvement manufacture.
Le second fuseau horaire, ultra pratique et entièrement réglable par la couronne, se lit au travers de l’aiguille laquée rouge et grâce à la lunette avec échelle GMT de 24 heures, qui associe céramique noire et bleue. Pour une optimisation de la lisibilité, l’aiguille GMT a été ingénieusement montée en deuxième position – entre l’aiguille des heures et des minutes – lui permettant ainsi de passer au-dessus des indexes et de se rapprocher de l’échelle GMT.
Le mouvement manufacture Heuer 02, visible à travers le cadran squeletté est logé à l’intérieur d’un boîtier massif en acier de 45 mm, étanche à 100 mètres et protégée par un verre saphir bombé avec double traitement antireflets.

TAG Heuer Carrera Chronograph GMT
La TAG Heuer Carrera Chronograph GMT sera livrée avec un bracelet en acier ou en caoutchouc, tous les deux sont dotés d’une boucle déployante en acier avec double boutons poussoirs de sécurité.

Baselworld 2018 – TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre « Tête de Viper »

TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre Tête de Viper

Pour célébrer le 55ème anniversaire de sa Carrera, TAG Heuer présente pour la première fois au Salon de Baselworld 2018 un chronographe portant le prestigieux poinçon “Tête de Vipère” décerné par l’Observatoire de Besançon. Seules 155 pièces de cette édition limitée sont disponibles.TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre Tête de ViperEn 1897, l’Observatoire de Besançon, seul organisme public et indépendant, au nom du Bureau International des Poids et Mesures, susceptible à contrôler les chronomètres, apposait pour la première fois le poinçon “Tête de Vipère” sur une montre. Gage de haute qualité et de précision, ce poinçon valide un savoir-faire technique proche de la perfection. Abandonné dans les années 70, puis relancé en 2006, le poinçon “Tête de Vipère” a depuis été apposé sur seulement 500 pièces. Afin d’obtenir ce certificat d’excellence, chaque montre entièrement
assemblée est soumise à un protocole de 16 jours de test, dans cinq positions et à trois températures différentes.TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre Tête de ViperDévoilée à Baselworld, la nouvelle TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre, comme son nom indique, est équipée de deux des complications les plus fameuses de l’horlogerie traditionnelle : un tourbillon et un chronographe.
Sous son magnifique boîtier de 45 mm de diamètre en céramique bleu nuit, embelli par une lunette et des cornes également en céramique, est logé le mouvement Calibre HEUER-02T dont le pont est auréolé du logo “Tête de Vipère” que l’on admire aisément à travers le fond en verre saphir. Sur sa squelette noire, sont mis en évidence deux compteurs plaqués rhodium, un compteur chronographe minute à 3 heures et un compteur chronographe heure à 9 heures tandis que le tourbillon dans un très beau bleu se trouve à 6 heures. Les même touches de bleu se
retrouvent élégamment sur la masse et le barillet du mouvement. Les finitions sont polies, brossées et micro-billées, pour un résultat élégant, moderne et à l’image de la haute qualité de technologie de l’horlogerie suisse.TAG Heuer Carrera Chronographe Tourbillon Chronomètre Tête de ViperCette remarquable TAG Heuer Carrera Tourbillon Chronograph « Tête de Vipère » sera livrée avec un bracelet en peau alligator noir cousu sur caoutchouc, avec des surpiqûres bleues. Son prix est annoncé entre 15 000 et 20 000 € et malgré ce prix élevé, il n’y en aura pas pour tout le monde.

Baselworld 2018 – La Kerbedanz Maximus Ultra-Precision dotée d’une cage de tourbillon la plus grande au monde

Kerbedanz Maximus Ultra-Precision

Présenté à Baselworld 2018, ce chef-d’œuvre horloger de Kerbedanz a une cage de tourbillon de 27 mm de diamètre, présentée par la Manufacture de Neuchâtel comme la plus grande au monde pour une montre-bracelet.

Kerbedanz Maximus Ultra-Precision
La Kerbedanz Maximus Ultra-Precision est une merveille de précision, la réalisation suprême qui fait honneur à l’art de l’horloger compliqué. Pour surdimensionner le mouvement, presque deux fois la taille du plus grand connu et fabriqué à ce jour, les maîtres horlogers de Kerbedanz, dotés d’une connaissance scientifique et d’un savoir-faire exceptionnels, ont dû repartir de zéro dans leurs calculs pour garantir que la fiabilité et la stabilité du mouvement soient non seulement préservées, mais améliorées. Le défi relevé est de trouver comment enchâsser ce mouvement surdimensionné dans le minuscule espace du boîtier de 49 mm de diamètre. L’utilisation du titane a été privilégiée, ce qui rend le poids de la cage du tourbillon plus accessible, tout en permettant à ce dernier de tourner sans perdre en précision malgré sa grande taille. Cette matière très légère et extrêmement résistante sert en outre à protéger l’échappement contre les champs magnétiques.
De plus, une masselotte en or 18 carats a été également ajoutée dans la cage afin de pouvoir régler le balancier, mais aussi d’affiner l’équilibre de la pièce.

Kerbedanz Maximus Ultra-Precision
Avec ses 415 composants, dont 73 pour la cage de tourbillon qui effectue une rotation toutes les 6 minutes au lieu des 60 secondes habituelles – l’ensemble bat à un rythme de 2,5 Hertz, soit 18 000 vibrations par heure – la montre offre une précision sans pareille.
Logé dans son boîtier proposé en trois versions (titane, platine, or rose 18 carats) et sous son cadran en or, conçu, fabriqué et décoré à la main en exclusivité par la Manufacture, se trouve le calibre mécanique à remontage manuel KRB-08, avec son tourbillon volant central géant, doté d’un échappement à ancre. Son énergie est produite par 4 barillets parallèles construits autour d’une roue centrale montée sur un roulement à billes, fournissant la puissance nécessaire pour alimenter un tourbillon de cette taille.

Kerbedanz Maximus Ultra-Precision
Et enfin, ce garde-temps en édition limitée a une excellente réserve de marche de 54 heures avec indicateur séparé et étanche jusqu’à 30 mètres (3 bars/100 ft). Il sera livré avec un bracelet en cuir d’alligator ou caoutchouc, muni d’une boucle en or rose 18 carats personnalisée par Kerbedanz.

Baselworld 2018 – Angelus dévoile sa première montre de plongée U50 Diver Tourbillon

Angelus U50 Diver Tourbillon

La Manufacture Angelus, fondée en 1891, à Locle, par les frère Gustave et Albert Stolz, a dévoilé au salon Baselworld 2018 sa toute première montre de plongée : l’Angelus U50 Diver Tourbillon.

Étanche jusqu’à 300 mètres (30 bars/1000 ft) et équipé d’un tourbillon volant une minute et d’un mouvement squeletté pour une taille de 45 mm, L’U50 Diver Tourbillon est bien plus qu’une montre de plongée.
Fabriqué dans un boîtier en Titane grade 5 de 45 mm de diamètre pour 12,47 mm d’épaisseur, l’Angelus U50 Diver Tourbillon est dotée de deux couronnes : la première à 4 heures pour le remontage et le réglage de l’heure, et la seconde à 2 heures pour mesurer le temps de plongée et faire tourner le rehaut unidirectionnel, recouvert de laque bleue et jaune. Ce duo de couleurs se retrouve également sur les aiguilles rhodiées avec Superluminova blanc. Sur le côté gauche du boîtier, à 9 heures, se trouve une valve d’échappement à hélium qui permet de la porter en toute sécurité lors de plongées en profondeurs.
Fruit de quatre ans de recherche, son calibre A-300 à remontage manuel a été conçu de A à Z pour être ajouré, avec des ponts rigides et des roues et barillets fermement fixés entre deux plaques. Cette construction donne une légèreté et une rigidité maximale au mouvement, renforcée par la conception des ponts à six branches qui protègent le rochet et le barillet ajourés.
Ce mouvement est également équipé des fonctions heures, minutes et petite seconde centrales, de 23 pierres précieuses, d’une réserve de marche de 55 heures ainsi que d’un tourbillon volant une minute (fréquence de 4 Hz et 28’800 alternances par heure).

Angelus U50 Diver Tourbillon
L’Angelus U50 Diver Tourbillon sera livré avec un bracelet en caoutchouc noir à motif et logo d’Angelus en 3D, avec boucle ardillon en titane. Son prix est estimé entre 20 000 à 50 000 CHF.

Baselworld 2018 – Longines agrandit la famille à quartz Conquest V.H.P.

Longines Conquest VHP 2018

Un an après la sortie de sa Conquest V.H.P., Longines a profité du Salon Baselworld 2018 pour dévoiler les nouveaux membres de cette famille à quartz.

Un petit rappel de l’histoire des chronographes à quartz de la Manufacture de Saint-Imier s’impose. En 1954, une première horloge à quartz établit un record de précision à l’Observatoire de Neuchâtel. Elle équipera la mythique Chronocinégines, instrument qui fera figure de pionnier dans l’histoire du chronométrage, puisqu’il fournit aux juges une bande filmée comprenant une série de clichés leur permettant de suivre le mouvement des athlètes au moment où ils passent la ligne d’arrivée.

Longines Chronocinegines 1954
Chronocinegines de Longines (1954)

La maîtrise technologique amène Longines à dévoiler en 1969 l’Ultra-Quartz – un modèle exclusif embarquant le calibre L6512, un calibre à quartz cybernétique. Un autre pas de géant est accompli en 1984 – soit un an après le rachat de Longines par la SMH, Société suisse de Microélectronique et d’Horlogerie devenue aujourd’hui le Swatch Group, lorsque la marque – avec le calibre à quartz 276 V.H.P. (Very High Precision), qui atteint un record de précision pour l’époque, de -/+10 secondes par an. C’est ce calibre qui a équipé la ligne Conquest V.H.P. qui se voit cette année agrandie de nouveaux membres.
Les nouveaux modèles se voient toujours motorisés par un mouvement à quartz du calibre L289.2 qui a équipé leurs aînés. Ce mouvement développé exclusivement pour Longines par ETA s’illustre par son ultra précision pour une montre analogique (± 5 s/an) et sa capacité à réinitialiser les aiguilles après un choc ou une exposition à un champ magnétique, grâce au système DPR (Détection Position Rouages). Ce mouvement s’accompagne également une très longue autonomie de la pile ainsi qu’un calendrier perpétuel.
Déclinés en acier ou en PVD noir, ces nouveaux modèles sont disponibles en deux tailles (42 et 44 mm de diamètre). Ces chronographes Conquest V.H.P. arborent des cadrans bleu ou motif fibre de carbone, argenté ou noir et affichent les heures, les minutes et les secondes, un compteur 30 minutes à 3 heures, un compteur 12 heures à 9 heures et un compteur 60 secondes au centre.

Longines Conquest VHP 2018 Longines Conquest VHP 2018 Longines Conquest VHP 2018 Longines Conquest VHP 2018
Livrés avec un bracelet en caoutchouc bleu ou noir avec fermoir déployant triple sécurité et mécanisme d’ouverture actionné par des poussoirs, ils seront disponibles au prix de 1 500 euros.

Baselworld 2018 Montre d’exception – Corum Bridge Joachim Horsley

Corum Golden Bridge Joachim Horsley

C’est une collaboration d’exception à la hauteur de leur créateur, l’un est Corum, l’une des marques emblématiques de l’horlogerie suisse et l’autre, Joachim Horsley, l’un des plus grands compositeurs et arrangeurs de l’industrie musicale actuelle.

Corum Golden Bridge Joachim Horsley
Lors d’un concert de Joachim Horsley, le 15 février dernier aux légendaires Folies Bergères à Paris, Corum a dévoilé son dernier modèle Golden Bridge en or gris réalisée en collaboration avec le pianiste et dédié à cet artiste inconnu du grand public mais qui se trouve derrière les bandes-son de certaines réalisations Dreamworks, arrangeur pour Michael Bublé, de John Legend et partenaire de scène de Ben Folds.
Pour la Manufacture de la Chaux-de-Fonds, le pianiste incarne à merveille cet esprit rafraîchissant et décalé que représente de la marque au sein de l’horlogerie de luxe.
Reprendre la 7ème Symphonie de Beethoven avec des arrangements cubains et totaliser 10 millions de vues en 6 mois, c’est un exploit. Il prouve que l’on peut casser les codes, avoir une formation classique et emmener son public vers des horizons qu’il n’avait même jamais soupçonnés. C’est la même voie que nous traçons en horlogerie avec Corum. L’association était naturelle. C’est une ode à la créativité, au dépassement du conformisme, à la célébration des possibles”, explique Jérôme Biard, CEO Corum.

Corum Golden Bridge Joachim HorsleyCette “composition horlogère unique”, réalisée sur-mesure pour l’artiste et en production strictement limitée, inaugure un partenariat de plusieurs années entre la marque et Joachim Horsley.
Très bel exemple d’anticonformisme, le nouveau modèle Golden Bridge Joachim Horsley de Corum se démarque par son mouvement peu conventionnel de forme baguette, aligné verticalement de haut en bas à l’intérieur du boîtier rectangulaire. Cette pièce d’exception proposée soit en or gris, soit en or rose est la première montre de Corum possédant un fond orné d’une gravure métallisée, ici un extrait de la partition originale de la 7ème Symphonie de Beethoven.

Corum Golden Bridge Joachim Horsley
Pour célébrer ce partenariat, Corum s’est également associée la maison Reuge pour offrir à la “Golden Bridge Joachim Horsley” un écrin unique. Spécialement conçue pour l’artiste, cette boîte à musique jouera trois des mélodies personnellement arrangées par Joachim Horsley : des compositions de Bach, Mahler et Beethoven interprétées en rumba ou à la façon cubaine.
Au-delà de ce partenariat, la Manufacture de la Chaux-de-Fonds, sous l’égide de Jérôme Biard, pousse encore plus loin la personnalisation de sa Golden Bridge. Pour les collectionneurs et autres mélomanes aux poches bien garnies, la marque leur permet de créer d’avoir leur propre Golden Bridge sur le même modèle. La métallisation du fond saphir pourra ainsi représenter une toute autre partition ou bien des motifs, lettres, blasons du choix du client.
Une pièce d’exception qui met votre imagination à l’épreuve !

Grande Seconde Moon Émail Noir de Jaquet Droz, Un hommage poétique à l’astre lunaire

Jaquet Droz - Grande Seconde Moon Émail Noir

La marque aux deux étoiles Jaquet Droz arrive à Baselworld 2018 avec une interprétation à la fois poétique et mystique de l’astre solaire, sublimé sur un cadran à double niveau en émail Grand Feu noir.
C’est la première fois que la Manufacture de La Chaux-de-Fonds étoffe sa collection Grande Seconde avec un modèle au cadran en émail noir. Cet hommage à l’astre favori des horlogers passe d’abord par un élégant boîtier en or rouge 18 carats d’un diamètre de 43 mm, doté d’une réserve de marche de 68 heures, qui contraste avec l’intensité éclatante du noir de son cadran en émail Grand Feu noir.

Jaquet Droz - Grande Seconde Moon Émail Noir
Dans le respect des codes esthétiques épurés de la Grande Seconde, ce modèle reprend le fameux 8 sur son cadran. Le spectacle lunaire du cadran à double niveau, avec son anneau rapporté satiné, ses appliques étoiles en or rouge 18 carats et sa lune en or 22 carats que couronne un disque de Lune en onyx noir, abrite un trésor d’horlogerie qui demande une véritable prouesse artistique et technique. En effet, ce nouveau garde-temps de Jaquet Droz abrite un mouvement mécanique à remontage automatique, avec roue d’échappement et ancre réalisées en silicium, un des matériaux les plus innovants de l’horlogerie moderne, très résistant aux frictions ainsi qu’à la corrosion. C’est ainsi que la phase de Lune de cette Grande Seconde Moon est une Lune “vraie”, mécanisme unique développé en interne, ce qui signifie qu’il n’est besoin de la corriger qu’une seule fois tous les 122 ans.
Sur ce cadran d’une grâce sans pareille, à 6 heures se trouve un anneau en or rose satiné qui indique les chiffres du quantième et les phases de Lune astronomiques que pointe une aiguille à la pointe vernie rouge. À 12 heures est l’anneau d’heures indiquées par deux petites aiguilles de type lancine tandis que les secondes sont marquées par une trotteuse à contrepoids évidé. Le cycle lunaire est indiqué par un astre en or rose gravé, installé sur un disque d’onyx noir et accompagné d’une étoile.

Jaquet Droz - Grande Seconde Moon Émail Noir
La Grande Seconde Moon Émail Noir de Jaquet Droz sera accompagné d’un bracelet alligator noir rembordé et son prix se situe aux alentours de 29 700 francs suisse.

Baselworld 2018 – Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367 au cadran en émail “Grand Feu”

Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367

Breguet, l’inventeur du régulateur à tourbillon, enrichit sa collection de Grandes Complications un modèle au cadran en émail “Grand Feu” : la Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367, une première dans cette collection.
Directement dérivée de la 5377 présentée en 2013, la 5367 reprend certains de ses attributs, excepté son indicateur de réserve de marche : un boîtier en or rose de 42 mm de diamètre dotée d’une carrure cannelée, de fine cornes, une cage de tourbillon logée entre 4 et 5h et des aiguilles Breguet à “pomme évidée” en acier bleui.
Autre différence par rapport à son aînée de 2013 : le cadran. Épuré, celui de la version 2018 est en émail Grand Feu blanc immaculé avec ponts, barillet et masse oscillante gravés à la main. Cette dernière, réalisée en platine, tourne en périphérie du calibre, avec pour avantage d’offrir une vue dégagée sur le mouvement et de gagner en finesse.
Son mouvement, le calibre 581, avec un épaisseur de seulement 3 mm logeant dans un boîtier de 42 mm en or rose 18 carats à carrure finement cannelée, offre une fréquence de 4 Hz, un spiral en silicium, une réserve de marche confortable de 80 heures et une masse oscillante constituée d’un segment (en platine pour une meilleure inertie) tournant autour du mouvement afin de limiter son épaisseur.

La nouvelle Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367 avec cadran en émail “Grand Feu” est disponible en or rose (prix estimé à 130 000 euros) ou en platine (prix estimée à 142 000 euros), et sera livrée avec bracelet en alligator brun acajou ou bleu.

Baselworld 2018 – La Voutilainen 217QRS au mécanisme de date rétrograde

Voutilainen 217QRS

Peu connue du grand public, la marque horlogère finlandaise Voutilainen, un Ovni parmi les grandes manufactures helvétiques qui dominent le marché de l’horlogerie de luxe mondiale, réalise, par amour des savoirs horlogers traditionnels, une cinquantaine de pièces par an destinées à un public averti.
Au salon de Baselworld 2018, la manufacture, fondée en 2002 par Kari Voutilainen présente la Voutilainen 217QRS qui résume à elle seule la philosophie de la maison.

Voutilainen 217QRSLogé dans un boîtier élégant de 39 mm pour 11,5 mm d’épaisseur, son mouvement Vingt-8 offrant 65 heures de réserve de marche, entièrement conçu et assemblé dans ses ateliers, compte un mécanisme de date rétrograde qui s’intègre dans la platine principale. Le réglage de la date s’effectue en appuyant sur la couronne. Une pression fait avancer d’un jour l’aiguille de la date. Un mécanisme spécial est créé pour le retour de la date du 31 au 1er. L’aiguille de la date revient automatiquement et lentement au 1er. Cela garantit le fonctionnement du mécanisme en évitant de rebondir.
Sur la platine principale se loge un échappement constitué de deux roues à impulsion directe au balancier muni d’un spiral Breguet/Grossmann. Cet échappement est extrêmement efficace et nécessite moins d’énergie que les échappements à ancre traditionnels, gage de longévité et de stabilité.
Son cadran présente un exceptionnel travail de guillochage entièrement fait à la main, comme tous les autres détails, tels la platine principale et ponts manufacturés en maillechort, les roues en or rose et les chiffres appliqués et aiguilles en or.

Voutilainen 217QRS
La Voutilainen 217QRS sera déclinée en 30 exemplaires : 10 en platine, 10 en or blanc et 10 en or rouge et sera livrée avec un bracelet en crocodile, cousu main avec fermoir en or 18 carats.

Baselworld 2018 : la Manero Peripheral de Carl F. Bucherer en plus grand diamètre et en or rose

CARL F. BUCHERER - Manero Peripheral 43 mm

Manero Peripheral, le modèle emblématique du célèbre horloger suisse Carl F. Bucherer s’offre un nouveau boîtier plus grand en version or rose.
Jusque-là uniquement disponible dans un diamètre de 40,6 mm, la collection Manero Peripheral s’agrandit et sera étoffée avec un nouveau boîtier de 43 mm.
Proposée avec un diamètre de 43,1 mm pour 11,2 mm d’épaisseur en conservant sa forme ronde classique, cette nouvelle version embarque le calibre CFB A2050, le calibre à succès de la marque entièrement conçu et développé dans ses ateliers à de Lucerne. Ce mouvement à remontage automatique, créé à partir du CFB A2000, est un chronomètre certifié et propose, outre l’affichage central de l’heure et des minutes, une petite seconde à 6 heures ainsi que la date à 3 heures.
L’ensemble du mouvement s’admire au travers du dos saphir du boîtier en or rose 18 K, étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur. Son mouvement mécanique CFB A2050 garantit 55 heures de réserve de marche.

CARL F. BUCHERER - Manero Peripheral 43 mm
La Manero Peripheral (43 mm) de Carl F. Bucherer sera proposée avec un bracelet en cuir d’alligator de Louisiane brun clair avec fermoir à ardillon en or rose 18 K.

Baselworld 2018 : la TAG Heuer Carrera Heuer 02 plus puissante que jamais

Pour ses 55 printemps, la mythique TAG Heuer Heuer Carrera, chrono d’avant-garde à jamais lié à l’univers de la compétition automobile, amorce un virage serré, carburé par le moteur de dernière génération : le nouveau mouvement Calibre Heuer 02.

Mythe vivant et cinquantenaire, la nouvelle version de la TAG Heuer Carrera fait vrombir son nouveau et puissant moteur sur la bitume de la course pour conserver sa place de légende.
Sportive et contemporaine, la nouvelle génération de chronos automatiques TAG Heuer Carrera Heuer 02 – petit rappel : la collection tient son nom de la légendaire course sur route “Carrera Panamericana” qui se déroulait pendant une semaine au Mexique dans les années 1950 dont TAG Heuer est partenaire et chronométreur officiel – affiche les lignes racées des Heuer Carrera du 21ème siècle, reconnaissables à leur boîtier modulaire et leur lunette à échelle tachymétrique.

TAG Heuer Carrera Heuer 02
Son retour est accompagné de la grande nouveauté : le nouveau calibre Heuer 02 qui renoue avec la disposition originelle des compteurs 3-6-9 de 1963. Minutes et heures du chronographe à 3h et 9h, petite seconde permanente à 6h, auxquelles s’ajoute une date ajourée à 4h30.
Ce nouveau mouvement, développé et produit par les ateliers de la maison, intègre 168 composants dont une roue à colonnes et un embrayage vertical, signatures de haute horlogerie. Logé dans un boîtier modulaire de 43 mm de diamètre, protégé par un cadran squeletté et doublé d’un fond en saphir, ce mouvement mécanique bat à la fréquence de 4 Hz et dispose d’une autonomie de 80 heures stockée dans un seul barillet.
La nouvelle TAG Heuer Carrera Heuer 02 sera proposée en treize déclinaisons : en acier, carbone, céramique ou or avec bracelet métal, caoutchouc, cuir ou céramique ainsi qu’une version avec fonction GMT en 45 mm.

Ferdinand Hodler à l’honneur des Métiers Rares de Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Enamel - Ferdinand Hodler

Après la série unique de Reverso en hommage à Vincent van Gogh en 2016, la Manufacture Jaeger-LeCoultre met de nouveau à l’honneur les savoir-faire de ses artisans des Métiers Rares à travers une série de trois montres Reverso célébrant l’oeuvre du peintre suisse Ferdinand Hodler, considéré comme le plus suisse des grands artistes suisses.
À l’occasion du centenaire de la disparition du peintre qui fut un fervent paysagiste, la Manufacture de la Vallée de Joux a choisi certains des plus représentatifs d’œuvres paysagistes du peintre pour orner le boîtier en or gris de la Reverso Tribute Enamel, montre emblématique aux allures Art déco.
Comme les précédentes créations reproduisant les chefs d’œuvres de l’art pictural, ces trois modèles de cet hommages ont chacun deux faces, d’un côté, au recto, le cadran et de l’autre, au verso, la reproduction de l’une des trois œuvres choisies de Ferdinand Hodler.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Enamel - Ferdinand HodlerAinsi, au recto de la pièce est le cadran finement décoré par l’artisan guillocheur de Jaeger-LeCoultre. Le cadran est composé de petits losanges qui apparaissent comme tressés et réalisés avec une extrême finesse. Ils sont ensuite recouverts d’un émail translucide dont la couleur a été étudiée pendant de longues heures pour s’accorder parfaitement avec celle de la peinture reproduite au verso du boîtier.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Enamel - Ferdinand HodlerCe travail de gravure à la main se poursuit au verso de la montre, avec la reproduction émaillée de l’oeuvre de l’artiste encadrée par un cadre des plus élégants, s’ajoutant aux trois godrons emblématiques de la Reverso.
Lac Léman avec le Mont Blanc dans la lumière du matin (peint en 1918 – 74 x 150 cm), Lac de Thoune aux reflets (peint en 1904 – 89 x 100 cm), Lac de Thoune aux reflets symétriques (peint en 1909 – 67,5 x 92 cm), chacun de ces trois tableaux se figure au verso de la montre, nécessitant une cinquantaine d’heure de travail des artisans émailleurs qui le reproduisant le plus fidèlement possible sur une surface de 3 cm².
Les trois modèles sont chacun réalisés en huit exemplaires.

La Railmaster d’OMEGA signe son retour, 15 fois plus résistante que l’originale

OMEGA Railmaster 2017

L’an dernier, la Railmaster d’OMEGA fêtait ses soixante ans. Lancée en 1957, la Railmaster se refait aujourd’hui une beauté et signe son retour dans un style plus moderne et animé par l’un des meilleurs mouvements mécaniques de l’horlogerie suisse haut de gamme.

OMEGA Railmaster 2017Conçue à l’origine pour les employés des chemins de fer et pour les personnes travaillant à proximité de champs électriques, la première OMEGA Railmaster fut dotée d’un boîtier pouvant résister à des champs magnétiques de 1 000 gauss, quand la plupart des montres antimagnétiques de l’époque offrait une protection jusqu’à 60 gauss seulement.
Grâce aux innovations dans le domaine de recherche antimagnétique effectuées ces dernières années, la nouvelle OMEGA Railmaster est 15 fois plus résistante que l’originale, allant jusqu’à 15 000 gauss, grâce au calibre Master Chronometer 8806.

OMEGA Railmaster 2017Ce superbe calibre se loge dans un boîtier symétrique de 40 mm en acier inoxydable, doté d’un fond fermé à bords ondoyants. Décoré d’un médaillon frappé de l’emblématique Hippocampe, il est également équipé du système en cours de brevetabilité NAIAD LOCK, une innovation qui permet de maintenir les gravures constamment dans la même position.
Se détachant avec beaucoup d’élégance sur le cadran gris satiné ou noir, sont des index creusés revêtus de Super-LumiNova “vintage” ainsi qu’une minuterie chemin de fer, le motif “crosshair” OMEGA, symbole de précision, et la mention “Railmaster” beige décalquée. Aux aiguilles bâtons des heures et des minutes s’ajoute la célèbre aiguille centrale des secondes “lollipop”, autre symbole issu de l’univers cheminot.

OMEGA Railmaster 2017

La nouvelle Railmaster d’OMEGA sera livré soit avec un bracelet en acier inoxydable entièrement satiné ou avec un bracelet en NATO en cuir brun.

La nouvelle montre 3435 Verso d’EPOS équipée d’un pulsomètre

EPOS 3435 Verso

C’est l’une des plus belles démonstration de l’association de l’horlogerie traditionnelle et l’approche contemporaine qu’est cette nouvelle création de la Manufacture horlogère suisse EPOS : la EPOS 3435 Verso.
Afin de créer cette nouveauté exclusive, les ingénieurs de la Manufacture de Longeau ont repris le célèbre calibre historique ETA 6497 à remontage manuel et l’ont modifié de telle sorte qu’il expose désormais sur le bord du cadran du garde-temps toutes les merveilles et subtilités du calibre mécanique. Ce mouvement est logé dans un boîtier en acier inoxydable de 42,5 mm de diamètre, protégé par un verre en saphir et étanche jusqu’à 50 mètres et avec une réserve de marche de 46 heures.
Situé à gauche en bas du cadran se trouve la grande roue en or du balancier qui, assortie aux engrenages qui tournent inlassablement au-dessus, offre un spectacle remarquable aux plus beaux effets techniques et stylistiques du savoir-faire horloger helvétique.

EPOS 3435 Verso
Au dos du boîtier se cache le pulsomètre d’une fonctionnalité des plus appréciées, et pourtant rarement intégrée dans une montre – le pulsomètre est un cadran mécanique qui indique directement, sans calcul, la fréquence des pulsations cardiaques. Généralement basé sur 15 ou 30 pulsations, l’aiguille du pulsomètre est arrêtée à la 15e ou à la 30e pulsation du porteur et sur le cadran, muni d’une échelle pulsométrique, s’affiche alors la fréquence cardiaque à la minute.
La EPOS 3435 Verso sera livrée avec un bracelet en cuir noir avec fermoir.

La nouvelle Roswell de Schwarz Etienne revisitée avec un mécanisme de date

Schwarz Etienne Roswell Date

Roswell, ce nom vous dit-il quelque chose ? Il évoque bien entendu l’affaire Roswell, un mystérieux engin volant, ou un OVNI, qui se serait écrasé près de Roswell, au cœur du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, amenant avec lui une probante vie extraterrestre et qui deviendrait par la suite l’un des événements les plus controversés de l’histoire.
Ici, la Manufacture horlogère suisse Schwarz Etienne, par ce nom, suggère cette soucoupe volante qui a inspiré cette montre avec ses courbes pures et arrondies qui contrastent avec des cornes anguleuses.
Trois ans après sa création, la Manufacture de La Chaux-de-Fonds dévoile, lors du Salon Baselworld 2018, une nouvelle version de la Roswell, ici appelée Roswell Date, qui met en lumière un mécanisme de quantième dont le principe est revisité en profondeur et présenté sous un jour nouveau.

Schwarz Etienne Roswell Date
Jouant sur le contraste de matières et de couleurs, la Roswell Date loge en son sein, dans son boîtier rond de 45 mm de diamètre façonné en acier, le mouvement à remontage automatique ISE 100.11, développé et fabriqué à l’interne, qui est une évolution du calibre ISE 100.00. Ce mouvement inversé dont le régulateur et le micro-rotor sont positionnés côté cadran, bénéficie d’une réserve de marche de plus de 86 heures. Son boîtier tout en courbe contraste avec des cornes dynamiques aux angles creusés, sublimé par les finitions en métal polies et satinées. Cette matière d’acier d’une remarquable contemporanéité se retrouve également sur chacun de ses composants, micro-rotor, roue à colonnes, sautoir, ressorts, bascules et leviers, qui se contraste sur la finition sombre et uniforme du mouvement. Sa couronne crantée est intégrée dans un protège couronne dont la partie inférieure est en fait un bouton poussoir permettant d’effectuer une correction rapide de la date.
À 2 heures est situé le disque de date qui bénéficie plusieurs innovations permettant une fonctionnalité optimisée et une fiabilité accrue, parmi lesquelles : l’inclinaison du disque à 10° pour faciliter la lecture et le système d’entraînement par doigt libre équipé d’un mécanisme de sécurité prévenant tout risque de casse tandis qu’à 11 heure se trouve l’original et discret indicateur de secondes et un balancier orné du logotype Schwarz Etienne à 9 heures. Ses aiguilles d’heures et de minutes de type Alpha sont recouvertes de matière luminescente pour mieux s’afficher dans l’obscurité.

Schwarz Etienne Roswell Date
La Roswell Date de Schwarz Etienne sera livrée avec un bracelet en veau couleur tabac structuré doublé en veau orange vif ou vert pistache.

Maurice Lacroix dévoile sa nouvelle montre squelettée Aikon Automatic Skeleton

Maurice Lacroix Aikon Automatic Skeleton

Pionnier du style de montre squelettée – on se souvient de sa Calypso Squelette, première création du genre, qui remonta à 1993 – Maurice Lacroix fête cette année le 25ème anniversaire de ce style et dévoile au prochain Salon Baselworld 2018 sa nouvelle montre AIKON Automatique Squelette.
Dans une boîte AIKON de grande taille réactualisée, Maurice Lacroix installe le calibre de manufacture ML234 squeletté selon un principe graphique entièrement nouveau, créé spécialement pour cette pièce, à mi chemin entre le design AIKON et celui de la collection Masterpiece.
Entièrement dessiné pour équiper l’AIKON Automatique Squelette, le calibre à remontage automatique ML234 est une évolution esthétique et structurelle du calibre ML134, l’un des premiers issus de la Manufacture de Saignelégier et de Montfaucon. Le mouvement est structuré par cinq cercles concentriques qui traversent, pont après pont depuis le centre du barillet, à une heure, la montre entière.Maurice Lacroix Aikon Automatic SkeletonCe mouvement est logé dans une boîte de 45 mm de diamètre et de 13 mm d’épaisseur, créée sur la base du modèle AIKON Quartz introduit en 2016. Plus masculin et plus anguleux, le boîtier est entièrement taillé dans l’acier, alternativement satiné et polie et se distingue par sa lunette ponctuée de cavaliers toutes les deux heures, signature esthétique de la collection. Le boîtier porte un cadran en saphir transparent, ponctué d’index rhodiés et une petite seconde à six heures.
La Maurice Lacroix AIKON Automatique Squelette sera livré avec un bracelet en cuir d’alligator noir à surpiqûres ton sur ton, équipé du nouveau système d’attaches Easychange qui permet de détacher rapidement la montre d’une seule main, en quelques secondes. À la hauteur du boîtier, le cuir est découpé pour laisser dépasser deux petites griffes, qui actionnent les pompes de la barrette de fixation. Cette dernière se referme par une boucle déployante double qui permet un ajustement facile des longueurs de brins.

Deux nouvelles déclinaisons de la Voutilainen Vingt-8 présentées à Baselworld 2016

L’horloger d’origine finlandaise Kari Voutilainen a profité du dernier salon Baselworld 2016 pour dévoiler les nouvelles déclinaisons de son modèle Vight-8.

Lancée en 2011, la Voutilainen Vingt-8 marque une étape importante dans l’histoire de cet horloger indépendant, puisqu’il s’agit de son premier calibre réalisé en interne. La Voutilainen Vingt-8 connaît par la suite plusieurs déclinaisons dont les deux dernières dévoilées à Baselworld. Ces deux nouvelles itérations reprennent les mêmes caractéristiques et conception irréprochable si chers à la marque, à savoir un élégant boîtier de 39mm prolongé de cornes en forme de goutte, un émail transparent au centre, et un calibre 28.
Tous les éléments de ces deux Vight-8 ont été conçus, construits, produits, finis et assemblés dans les ateliers de Voutilainen. Quant à ses roues et pignons, ponts et platines, ainsi que ses finitions, ils sont parfaitement polis, anglés et terminés à la main pour obtenir une finesse et une perfection extrêmement poussées.

Voutilainen Vight-8
Caractéristiques
– Boîtier en or rose ou blanc 18K, avec verre et fond en saphir
– Cadran en argent ou or, appliques et aiguilles en or, partie centrale et petite seconde guillochées et émaillées
– Mouvement mécanique à remontage manuel, 18’000 Alt/h, 21 rubis, échappement propriétaire avec impulsion directe et deux roues d’échappement, grand balancier avec spiral à double courbe, platine et ponts en maillechort, roues en or, réserve de marche de 65 heures
– Étanche à 30 m (3 bar/100 ft)
– Bracelet en croco cousu main avec boucle ardillon en or 18K

Prix de vente: 85 000 CHF / environ 78 000 euros

Baselworld 2016 – Armin Strom Tourbillon Skeleton Earth

Baselworld 2016 - Armin Strom Tourbillon Skeleton Earth

S’inspirant du thème de quatre éléments de l’univers et après le feu, avec le Tourbillon Skeleton Fire en or rose, Armin Strom dévoile le deuxième élément de la série avec la version “Earth” pour terre.

En acier traité PVD, le Tourbillon Skeleton Earth est l’occasion pour la marque de mettre de nouveau en avant ce qu’elle a toujours excellé: le squelettage. Ainsi, il abrite, sous son boîtier en acier inoxydable doté d’une glace saphir avec traitement anti-reflet, le mouvement ATC11-S squeletté à remontage manuel, avec régulateur à tourbillon, double barillet et réserve de marche de 10 jours.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Baselworld 2016 - Armin Strom Tourbillon Skeleton Earth
Baselworld 2016 - Armin Strom Tourbillon Skeleton Earth

Entièrement squeletté, le Tourbillon Skeleton Earth est livré avec deux bracelets, l’un en cuir d’alligator noir “horn back” avec boucle déployante en acier PVD noir et l’autre en caoutchouc noir.

Baselworld 2016 - Armin Strom Tourbillon Skeleton Earth

Baselworld 2016 – Big Bang Unico Sapphire All Black

Baselworld 2016 - Big Bang Unico Sapphire All Black

Pour célébrer les dix ans du concept All Black, Hublot dévoile la nouvelle Big Bang Unico Sapphire All Black dans sa forme de noir intégral tout en transparence.

Lancé il y a dix ans, ce concept inédit et avant-gardiste All Black est devenu iconique parce qu’il renverse l’ordre des choses, en jouant avec « l’invisible visibilité ». “Le concept original All Black rend la montre hautement visible et la lecture du temps invisible. La Big Bang Unico Sapphire All Black se joue de la transparence, elle est donc techniquement invisible et rend à contrario la mesure du temps visible. Elle donne à notre mouvement maison Unico une visibilité pleine et entière. Une montre qui n’a rien à cacher, qui dévoile tout de sa construction et de son moteur”, a expliqué Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot.

Si vous aimez notre travail, offrez-nous un délicieux café en cliquant sur ce lien. Nous aimons beaucoup les cafés et cela nous aidera à continuer à garder Essential Homme toujours actif !☺

Baselworld 2016 - Big Bang Unico Sapphire All Black


Résumant toute la quintessence du concept All Black, le nouveau garde-temps est taillé dans des blocs de saphir noirs traités par métallisation, une matière très difficile à usiner et qui demande une parfaite maîtrise technique. Se dévoile sous ce boîtier en saphir fumé noir poli transparent, le mouvement HUB 1242 UNICO traité PVD noir développé et manufacturé chez Hublot. Un mouvement entièrement visible dont la roue à colonnes positionnée côté cadran n’est désormais plus la seule particularité à observer.

Baselworld 2016 - Big Bang Unico Sapphire All Black


La nouvelle Big Bang Unico Sapphire All Black a une réserve de marche d’environ 72 heures, une boucle déployante en titane PVD noir, un bracelet ligné et structuré translucide noir, ainsi qu’une étanchéité jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Baselworld 2016 - Big Bang Unico Sapphire All Black

Un hommage au pionnier en total look noir à seulement 500 exemplaires dans le monde entier.