Automne/Hiver 2018 - Page 4

AMI Alexandre Mattiussi – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Par le décor, Alexandre Mattiussi a voulu rendre hommage aux toitures de Paris – reproduites à l’intérieur de l’AccorHotels Arena – ces toits faits principalement de zinc que la Mairie de Paris veut les inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et par sa collection, à l’élégance parisienne, celle qui est chic et décontractée qu’il a depuis plusieurs saisons enflammée avec une continuation constante.
Blousons en daim ou en cuir, duffle-coat aux boutons en corde, pantalons baggy et à la coupe feu de plancher, denim, pardessus classique en chameau, sweats à capuche et beaucoup de tricots, le vestiaire de l’homme d’AMI est rempli de pièces à assortir à l’infini, où style rime avec facilité et décontraction. Quelques touches de sportswear avec des chemises de baseball et de notes punk avec des blazers croisés à carreaux ajoutent de la diversité dans ce vestiaire assez prévisible.

AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AMI Alexandre Mattiussi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: AMI Alexandre Mattiussi

Valentino – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Il s’agit de la liberté pour homme d’être réellement ce qu’il est. Je pense que le moment est arrivé pour l’homme de penser à lui-même. Après des siècles de règles et de normes qui ont façonné son identité, l’homme a, depuis ces trois dernières décennies, la possibilité de s’exprimer librement”, a-t-il expliqué Pierpaolo Piccioli qui continue à explorer ses visions de l’homme moderne.
Ainsi, après les saisons précédentes à revisiter les concepts punk et streetwear, le créateur revisite avec élégance les essentiels du vestiaire masculin en y injectant une touche rebelle empruntée du post-punk et des Nouveaux Romantiques, deux mouvements apparus vers la fin des années 70.
Les yeux cernés de khôl, les hommes rebelles de Valentino défilent dans de grands pardessus noirs, gris ou bleus marine piqués aux manches et aux poignets par des clous. Ces “rockstud” emblématiques de la maroquinerie maison se retrouve également sur les cols des chandails ou aux emmanchures des bombers. À sa palette plutôt restreinte, émaillée de quelques touches de couleurs vives, se répondent de somptueux mais raffinés motifs dragons et tigres brodés au dos de certains manteaux, d’inserts d’animaux et de camouflage graphique.
Le directeur artistique romain introduit également cette saison plusieurs doudounes créées en collaboration avec Moncler dont la plus spectaculaire fut celle en noir brillant avec une doublure en rouge mécanique, sur lequel est imprimé le logo VLTN en version oversize qu’il a introduit à la saison précédente.

Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Valentino - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Valentino

OAMC – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

L’histoire personnelle et les oeuvres de deux artistes, l’un allemand Joseph Beuys et l’autre américain Ellsworth Kelly, ont servi de base pour la collection de Luke Meier pour son label OAMC.
Les silhouettes minimalistes quasi-monastiques gagnent la collection qui met également en valeur cette notion de protection par la superposition des pièces et la matière matelassée.
De grands châles oversize jetés à travers les épaules – sur certains est imprimé le mot Gesamtkunstwerk (L’œuvre d’art totale) qui est un concept esthétique issu du romantisme allemand – renforcent ce concept et celle du désir de retour chez soi après la guerre (idée inspirée par l’expérience personnelle de Joseph Beuys). Des vêtements militaires – l’idée de l’armée est également suggérée par le vert kaki – dont certain en organza transparent porté sur les tenues civiles évoquent, quant à eux, la difficulté de retour à la vie normale pour tous ceux qui ont vécu et vis la guerre.

OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week OAMC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

Haider Ackermann – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Laissant de côté l’esprit rock très présent lors de ses précédentes saisons, Haider Ackermann a présenté, pour l’hiver prochain, une collection plus épurée et commerciale.
Comme toujours chez lui, le créateur d’origine colombienne use la préciosité des étoffes et ses éternelles silhouettes effilées pour faire passer son affection pour cette forme d’élégance qu’il affectionne tant. Sous l’aspect apparent plutôt neutre des silhouettes se cache la somptuosité des doublures qui se dévoilent discrètement au gré des mouvements. Des vestes, blousons et manteaux cachent bien des secrets, mais pas n’importe lesquels: de de somptueuses sous-vestes et sous-manteaux dorés, molletonnés ou aux motifs richement exotiques. Et lorsque ces étoffes chatoyantes ne se cachent pas, elles se dévoilent au grand jour. Satin, velours, laine, jacquard éblouissent dans des couleurs jaune citron, turquoise, bleu pétrole, violet, vert kaki ou brodés ici avec des rameaux et là, des fleurs dorées délicatement exotiques.

Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Haider Ackermann - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Haider Ackermann

Walter Van Beirendonck – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Walter Van Beirendonck est un créateur engagé, lui qui a très souvent l’habitude de faire passer des messages militants par l’intermédiaire de ses vêtements !
L’affaire Weinstein et le mouvement du hashtag #balancetonporc, et plus récemment les cas des photographes Mario Testino et Bruce Weber qui ont été accusés d’agressions sexuelles par des mannequins, ont fait réagir le créateur belge qui a malicieusement présenté une collection pleine de références au cochon.
Le cochon donc, ici dans sa version anglaise “PIG” avec un i à l’envers, grouine sur plusieurs pièces: en grosses lettres colorées sur des t-shirts (courts ou longs), sweatshirts ou sur des chandail. Sur d’autres dont certains de couleur chair, la tête du cochon vient s’afficher en gros portrait, à côté des slogans à caractère sexuel.
Très récurrent dans les collection de Walter Van Beirendonck, le fétichisme revient de nouveau cette saison et réinterprété avec cette touche d’humour si chère au créateur. Ainsi, des combinaisons ou imperméables en vinyle ont des trous, non sans provocation, aux emplacements des yeux, des seins et du bas ventre. Plus explicite, des images à caractère “presque” pornographiques se montrent sans équivoque en total look sur une combinaison ou sur un t-shirt.
Une collection provocante, mais fortement engagée à la manière de Walter Van Beirendonck.

Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Walter Van Beirendonck - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Walter Van Beirendonck

Y/PROJECT HOMME – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Cette saison chez Y/PROJECT HOMME, Glenn Martens continue de jouer sur la déconstruction et la reconstruction, tout en misant sur la polyvalence et la versatilité du vêtement, pour ouvrir à de nouvelles propositions. Les pièces offrent de nombreuses possibilités de personnalisation et célèbrent l’individualité. Le sportswear contraste avec les costumes élégants, le jersey se mélange à la maille, et la flanelle côtoie la fausse fourrure polychrome. La collection se présente comme un ensemble éclectique et hybride de pièces qui se mélangent et se combinent pour former un tout très structuré.
On y retrouve les pièces emblématiques de la marque comme les jeans, manteaux et blazers à double empiècement avec doublures visibles, pantalons de survêtements à taille haute évasée, sweats aux épaules plissées et des pulls à double manches. Et sur les écharpes en tricot taille XXL sont tricotées des références historiques aux effigies d’Aliénor d’Aquitaine et Henri II, ou de Jeanne d’Angleterre et Édouard III.
Toutes ces pièces sont associées aux chaussures UGG dont Glenn Martens a réinterprété les styles les plus emblématiques de la marque, avec sa touche bien à lui.

Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Y/Project Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Y/PROJECT HOMME

Lemaire – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

L’épuré, l’élégance et l’intemporalité sont les trois mots d’ordre qui caractérisent Lemaire. Cette saison, ils reviennent enrichis d’un minimaliste proche de la mode japonaise. Lemaire et Sarah-Linh Tran jouent beaucoup sur la fluidité qui donne à leur collection une élégance décontractée où les coupes sont parfaitement maîtrisées. Les épaules tombent sans s’affaisser. Des pièces qui respirent le luxe épuré destinées aux parisiens ultra chics, dans l’esprit de “quand le zen rencontre le workwear”. Des panta­lons taille haute, des chinos en coton coupés à la cheville et serrés à la taille façon jogging, des trenchs en laine à la tibétaine, des blousons superposés pour un esprit très douillet, des vestes struc­tu­rées, des sacs banane géants portés dans le dos… et une palette monochrome très chic, et quelques rose vif et rose saumon (fait rare chez Lemaire), et des imprimés (paisley et motifs marbrés), œuvres de l’artiste français Atelier La Folie.

Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekLemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Lemaire - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Lemaire

Icosae – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Après le départ de son frère Florentin Glomarec pour d’autres projets, Valentin Glomarec continue seul l’aventure d’Icosae. Pour cette première collection en solo, le jeune créateur délaisse les références Shakespearienne et y injecte une bonne dose de sportswear et streetwear pour un vestiaire résolument urbain.
Inspiré par les nouvelles icônes, “les nouveaux dieux de notre société moderne (…) qui sont des chanteurs et artistes”, la collection s’adresse aux jeunes, ces nouveaux millennials de la génération Instagram qui sont autant des influenceurs qu’influencés.
Parmi les pièces les plus fortes, on retrouve des bombers déstructurés, du tailoring revisité dans un esprit plus sportswear, des hoodies et t-shirts aux imprimés d’icônes, des pantalons de jogging aux bandes latérales affichant le nom de la griffe ainsi qu’un long manteau à l’inspiration militaire dont les nombreux zips s’enlèvent pour se transformer en un blouson court.

Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Icosae - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Icosae

FACETASM – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

La quatrième collection de FACETASM à défiler à Paris, appelée “Emotion”, est qualifiée par son directeur de création, Hiromichi Ochiai, comme “le show le plus FACETASM que nous avions fait jusqu’à présent, il est le plus fidèle à notre identité”.
“Emotion”, on la retrouve sur les visages des mannequins qui défilent, sourire aux lèvres, chacun à différents degrés, ou joues ruisselantes de larmes, quand d’autres ont le visage recouvert d’un fin grillage.
Le vestiaire de ces garçons reflète également les émotions de celui qui les portent, balayant de larges influences où domine fortement le streetwear associé à l’autre grande tendance de la saison: le sportswear à travers des blousons universitaires ou des chemises à baseball. Certaines pièces sont agrémentées de la laine, issue de la collaboration de la marque avec The Woolmark Company.

Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekFacetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Facetasm - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: FACETASM

Off-White – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Après la collection femme “Busi­ness Woman” du Prin­temps/Été 2017, Off-White, la marque de Virgil Abloh, célèbre l’esprit “Business Casual” au masculin, en accord total avec l’univers du label implanté à Milan: du streetwear à la sauce nineties, tout en nourrissant des codes du vestiaire classique.
Tenue dans une salle entièrement recouverte de rouge, la collection opère un retour fracassant aux années 90 avec un vestiaire qui semble sortir tout droit d’une garde-robe d’un employé de bureau mais recontextualisé avec des codes actuels, à mi chemin entre bien entendu le streetwear et la le très haut de gamme.
Au programme: des costumes rayés, veste cintrée et pantalon en cuir à porter en total look ou dépareillés, denim aux effets de peinture éclaboussée portée avec chemise et cravate, manteau asymétrique sans manches associé à la maille oversize ou imperméable transparent assorti à un ensemble plus formel.
Ça et là, des touches de sportswear et de workwear ponctuent la collection, toujours associées aux pièces à l’esprit business, renforçant la démarche urbain qu’affectionne tant Virgil Abloh.

Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Off-White - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Off-White

Julien David – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Montrée, en présentation, sous forme de différents tableaux, la collection de Julien David montre les “hommes modernes dans leur habitat naturel”. Les modèles aux visages cachés par les masques de chien – le créateur avait reproduit en masques d’impressionnante variété de chiens qu’il avait trouvée en ligne. Ces masques, sociologiquement parlant, servent à diriger l’attention sur les vêtements et non pas sur l’apparence humaine – réinventent chacun à sa manière le vestiaire au quotidien.
Et ce vestiaire au quotidien, destiné à “l’homme normal qui ne s’habille pas nécessairement avec des vêtements normaux”, est en abondance d’options travaillées dans des matières diverses et techniques: vêtements pour la salle de gym à ceux pour le bureau, en passant par ceux pour flemmarder au lit, traîner avec des potes ou pour une escapade en ville ou ailleurs. Les matières sont légères, imperméables, respirantes et même recyclées pour un vestiaire désirable faisant de l’homme une espèce spéciale à part entière.

Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Julien David - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Julien David

GmbH – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Direction le nord de Paris, sous un ciel froid et légèrement pluvieux, à l’Aérosol, temple du street-art ouvert dans un ancien hangar de la SNCF, pour assister au défilé de la griffe GmbH du photographe Benjamin Alexander Huseby et du styliste Serhat Isik.
La collection du collectif allemand explore cette saison l’idée de protection avec des tops en cotte de maille, des combinaisons de motard en cuir à la coupe large, des combinaisons en velours côtelé, des pantalons en vinyle ou encore des costumes cintrés aux épaules larges.
De gros pulls en maille aux effets patchwork se portent avec des jeans à taille haute ou pantalons en cuir ainsi qu’avec des gants de protection remontés jusqu’au coude renforcent ce besoin fonctionnel de bouclier contre les soubresauts de la météo, tout en renvoyant une image d’une masculinité à la bad boy.

GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week GmbH - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: GmbH

Namacheko – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Sous la majestueuse dôme toute blanche du siège du parti communiste français, oeuvre de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, le label Namacheko du duo de frère et sœur turcs Dilan et Lezan Lurr fait défiler, au premier jour de la Paris Fashion Week, une collection plutôt épurée, agrémentée de quelques touches excentriques.
Épurée mais colorée avec des teintes chaudes, la collection met l’accent sur la protection en jouant notamment sur la superposition: gilet capitonné porté sur un blouson universitaire revisité qui, lui, est aussi sur une chemise ou un gilet sur une veste portée sur une chemise, le tout associé aux pantalons fendus sur le devant.
Quelques pièces en fausse fourrure blanche aux détails verts et noirs ajoutent une extravagance inattendue à l’ensemble.

Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Namacheko - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Namacheko

Palomo Spain – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

C’est un message très libérateur adressé aux très conservateurs membres du parti CPNT (Chasse, pêche, nature et traditions). On ne doute pas un instant qu’ils auraient le souffle coupé lorsqu’ils verront comment Palomo Spain entend “libérer” les hommes et transformer le vestiaire des “chasseurs” !
La jeune griffe espagnole a fait l’ouverture mardi dernier de la Paris Fashion week masculine avec un show extravagant et coloré. Son fondateur et directeur de création Alejandro Gomez Palomo, 25 ans d’origine espagnole et diplômé du London College of Fashion, a réussi à électriser le calendrier parisien dès son premier jour en envoyant un message très libérateur empreint de sensualité et d’exubérance à la John Galliano dont il est un grand admirateur.
Avec son show de mardi soir, le jeune créateur a voulu casser les codes du vestiaire de la chasse, stéréotype d’une masculinité et d’une virilité exacerbées. Défilant dans une théâtralité, si chère à la griffe, entre univers de la chasse et Renaissance, entre Angleterre et Espagne, les chasseurs de Palomo Spain portent de robe en cotte de mailles sequin argenté couverte d’un capelet vert, des culottes et des manches bouffantes, de cape noire majestueuse saupoudrée de cristaux, des pantalons en velours ou à brocarts, de pyjama d’époque élisabéthaine…, le tout associé aux chapeaux de chasse décorés avec des plumes et des sacs en cuir frangés.
Malgré cette atmosphère bigarrée, l’ensemble respire une parfaite maîtrise de l’artisanat et un vent libérateur féerique. La collection est pour Alejandro Gomez Palomo “une façon d’offrir la possibilité aux garçons qui en ont envie de porter des tissus sophistiqués, certaines silhouettes et volumes, des choses qui peut-être étaient associées au vestiaire féminin”, a-t-il déclaré à l’AFP.

Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekPalomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Palomo Spain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Palomo Spain

Hunting World – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/

L’explorateur urbain est le héros de la nouvelle collection AH18 de Hunting World pour qui, le créateur Yosuke Aizawa a imaginé un vestiaire élégant mais décontracté.
Pour ses explorations en ville ou ses périples champêtres, l’homme de Hunting World privilégie le confort procuré par la superposition des pièces. L’homme cultivé et curieux, il prend à cœur et célèbre la culture des Amérindiens d’Amérique en multipliant, sur des chemises, sweats, manteaux et accessoires, des motifs géométriques et colorés de ce peuple, revisités dans des teintes rouge, bleu, noir et blanc. Quelques imprimés camouflages et la palette de vert kaki ajoutent une certaine influence militaire à l’ensemble.

Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Hunting World - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

© Photos: Hunting World

Yoshio Kubo – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/

Plus conceptuelle que portable, la collection de Yoshio Kubo, inspirée par un atterrissage forcé d’un avion sur le mont Everest, est éclectique, mettant beaucoup en avant la transparence qui symbolise l’air, et le mélange de matières et les couleurs pour la terre.
Le créateur japonais passe notamment par les couleurs et les imprimés pour refléter la beauté majestueuse et luxuriante de la chaîne de l’Himalaya et la riche culture des peuples de la région. Ainsi, sur un teddy et un sweat est imprimée la reproduction des sommets enneigés du mont Everest dont le nom se retrouve aussi sur plusieurs pièces; les imprimés floraux gagnent en total-look un costume et des chemises tandis que des lettres chinoises ornent le devant d’un pull ou un hoodie. Des franges multicolores, clin d’oeil probable à celles trouvées sur les costumes folkloriques des tibétaines, ajoutent une touche sacrément exotique à la collection.

Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Yoshio Kubo - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

© Photos: Yoshio Kubo

Represent – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/

Pour leur premier défilé à la Milan Fashion Week, les deux frères George et Mike Heaton, fondateurs du label Represent, se servent de la culture de la jeunesse britannique dans les années 90 comme source d’inspiration.
Souvenirs nostalgiques, mais le duo distille des touches rétro avec parcimonie dans cette collection qui a tout pour plaire aux citadins, fans du streetwear. Du sportswear infusé dans des survêts rétro, du tartan combiné aux pantalons en nylon, bomber en nylon assorti au denim délavé ou blouson en shearling à l’imprimé tartan associé à une veste en jean. Les deux frères osent même une touche de fantaisie en combinant un ensemble de survêt avec un court manteau en fourrure (fausse, sûrement). Ils revisitent également la tradition du tailoring anglaise, mais privilégient des coupes décontractées, des carreaux et motif Prince de Galles comme tissus.

Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Represent - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week

© Photos: Represent

Fendi – Automne/Hiver 2018-2019 – Milan Fashion Week

/

Une lumière jaune s’allume et éclaire un très long tapis de livraison de bagages – au bout duquel clignotent sur un panneau d’affichage les noms des prochaines livraisons en provenance de Londres, Qatar, Zurich…. En même temps que sort le premier look, s’avancent sur le tapis des valises vintage de la marque, des malles, des cartons de différentes tailles, d’un landau en fourrure siglé d’un double F et aussi des pièces d’accessoires de la collection AH18 de la maison.
Comme ce landau à double F, les premiers looks de la collection sont chargés du logo de la maison, sur les casquettes, le col d’un blouson d’aviateur, les bob, en large diagonale sur un survêt en fourrure, au revers d’un manteau, en total look sur un imperméable translucide et sur de multiples accessoires de toutes tailles.
Et lorsque ces millennials version Fendi, logocentrique, épris de voyages n’arborent pas ces fabuleuses pièces, ils osent une certaine dérision en s’affichant coiffés d’une casquette-parapluie. Ils communiquent une forme d’ironie et d’humour en répandant des messages imprimés sur t-shirts, tels “fabulous”, “family”, “faithful”, “fancy”, “friend” – ils sont supposés d’être des valeurs de la marque, et des images surréalistes, œuvres de l’artiste Reilly Hey, diplômé du Royal College of Art, qu’a invité Silvia Fendi après l’avoir suivi sur Instagram.

Fendi - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week Fendi - Fall/Winter 2018-2019 - Milan Fashion Week