Automne/Hiver 2018 - Page 3

Officine Générale – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

La cour pavée de l’hôtel de l’Artillerie, ancien noviciat des dominicains, pour Hermès; la biothèque du lycée Henri IV pour Officine Générale. Deux choix historiques pour deux marques aux mêmes sensibilités.
La nouvelle saison d’Officine Générale colle au plus près de l’ADN de la marque tracé par son créateur Pierre Mahéo: une mode pragmatique, sans fioritures, moderne mais oh combien stylé et sans logo, loin des diktats du monde de la mode.
Je n’ai pas besoin et ne veux pas de la foule”, a-t-il écrit dans la note adressée à la presse. Pour résumé, il trace sa route !
Au programme donc: des pièces basiques, contemporaines, magnifiquement structurées et d’une fluidité renversante. Des costumes bien coupés, des manteaux longs en drap de laine ou doublés de peau de mouton, simples et élégants. Des vestes légèrement ajustées, des bombers en satin, en velours ou matelassés, des chemises en flanelle, des chandails avec ou sans col roulé et pas mal de denim blanc. Dans ce vestiaire presque mono­chrome, on retrouve des rayures, des carreaux, du pied-de-poule, du tartan mais aucun imprimé. “J’ai vraiment essayé, mais rien ne m’attirait vraiment”, a-t-il expliqué.
Bref, un magnifique vestiaire qui parle et séduit tout le monde ou presque !

Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Officine Générale - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Officine Générale

Hermès – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Dix braseros, installés au milieu de la cour pavée de l’hôtel de l’Artillerie, ancien noviciat des dominicains place Saint-Thomas d’Aquin, éclairent et réchauffent l’atmosphère glacial d’un mois de janvier, à l’avant dernier jour de la fashion week de Paris.
Ce décor d’un brin moyen-âgeux, parfumé délicieusement à l’odeur de la fumée de bois et du vin chaud, contraste fortement avec un vestiaire luxueux qu’allait présenter Véronique Nichanian pour la Maison Hermès.
Luxueuse, mais toute la collection se veut d’un chic léger et même enchanté, à l’image de ce graphique de paysage appelé “Endless Road” retrouvé sur des pulls en cachemire. Luxueuses aussi les matières, signature de la Maison, comme ce parka à capuche en peau de crocodile de couleur noisette, ces pantalons en cachemire ou en flanelle, comme ce manteau matelassé bicolore de noisette et rouge Hermès coupé dans un tissu breveté appelé Toilbright ou ce long manteau en shearling qui a, entre autres, contribué à la réputation de la marque, revisité en version blanche.
Les silhouettes sont décontractées et plutôt volumineuses tandis que les costumes restent ajustés en version croisée et six boutons.

Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekHermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Hermès - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Hermès

White Mountaineering – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Plus haut et toujours plus haut. Comme les alpinistes, les passionnés des sommets de montagne, plus vous grimpez haut, l’adrénaline aidant, plus vous avez envie de vous surpasser pour atteindre les sommets enneigés. Et dans ces lieux extrêmes, que vous faut-il pour survivre et accomplir l’exploit ? Du courage, de la patience, de l’obstination, de la détermination et des bons équipements, en premier lieu des vêtements vraiment protecteurs.
En ville, les conditions ne sont certes pas extrêmes mais pour les citadins, pour combattre le froid, un vestiaire d’hiver est avant tout des vêtements qui les protègent. La protection est ce qu’avait en tête Yosuke Aizawa lorsqu’il créait sa collection pour White Moutaineering. Il imagine une garde-robe comme si ses hommes s’apprêtent à partir à l’assaut des sommets enneigés.
Dès le premier look, les vêtements semblent sortir tout droit de la garde-robe d’un alpiniste. Motifs écossais, pulls épais en jacquard nordique, laine bouillie…, Yosuke Aizawa expérimente et associe les chandails traditionnels avec des looks plus épurés ou à d’autres plus graphiques et abstraits pour créer de contrastes saisissants. Le vocabulaire de l’escalade est presqu’omniprésent: des cordes servis comme motifs sur une salopette jaune safran, des mousquetons partout, imprimés sur des t-shirts, se pendent sur des pantalons ou en bandolier. Ici, le outerwear se mélange au workwear et où l’influence militaire n’est jamais très loin. Pragmatiques, les pièces se portent comme telles ou séparément pour un hiver au sommet de style.

White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week White Mountaineering - Fall-Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: White Mountaineering

Henrik Vibskov – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Lors d’un voyage au Japon et de passage à Kanazawa, sur l’île japonaise centrale d’Honshū, réputée pour ses quartiers bien préservés datant de l’époque d’Edo, Henrik Vibskov est ému par l’oeuvre “The Man Who Measures the Clouds” (L’homme qui mesure les nuages) de l’artiste belge Jan Fabre, exposée au Musée d’art contemporain du XXIe siècle de cette capitale de la préfecture d’Ishikawa.
De cette statue dorée montrant un homme juché sur un escabeau de bibliothèque, droit comme un i, les bras levés au dessus de sa tête, tenant dans les mains une règle – l’oeuvre qui est aussi un double de l’artiste symbolise l’obsession de l’homme de toujours tenter l’impossible – a abouti à une collection très graphique qui questionne sur la manie de nombres de l’être humain.
Le créateur danois traduit cette obsession en jouant avec des imprimés graphiques colorés. Carreaux, losanges et rayures dans une version oversize s’alignent côte à côte avec des motifs plus abstraits ou des côtes surdimensionnées sur des tricots qui semblent provenir d’un autre système de mesure. Moins abstraits sont des chiffres figurés sur une écharpe noir et jaune ou incarnés en deux personnages brodés inversés sur un sweat.
Plus commerciale que les saisons précédentes, la collection présente des silhouettes audacieuses et fluides où domine fortement le workwear en la présence de certaines pièces en denim multi-poches, de chemises larges dans un bleu travailleur ou ces ensembles à poches surdimensionnées de couleur jaune safran et bleu de minuit.

Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Henrik Vibskov - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Henrik Vibskov

Balmain Homme – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Saison après saison, l’homme Balmain imaginé par Olivier Rousteing reste fidèle à lui-même, un homme qui aime tout ce qui brille et pour qui, le glam-rock est sa seconde peau.
Guerrier, combattant et survivant d’une apocalypse suite à des chutes de météorites, l’homme Balmain survit, arboré d’une armure couture, en guise de protection contre un monde hostile. Il s’arme de patience et adopte un vestiaire armure rutilant, en attendant une révolution… dans la mode, en tous cas ! Cette révolution est ainsi brodée sur un t-shirt en strass, celle de “Fashion is not Evolution but Revolution”, une antinomie de ce qu’avait dit Pierre Balmain “Fashion was not Revolution but Evolution”. Le temps a changé, la conviction a évolué, mais l’esprit couture demeure chez Balmain.
Cotte de maille, pampilles de strass, broderies de perles, fourrure, cuir verni, sequin… tout y est ! L’homme Balmain par Olivier Rousteing aime sa silhouette gainé dans un cuir verni; il aime des mélanges audacieux comme un pantalon en PVC associé à un manteau plus classique en cachemire de couleur camel ou avec un blouson de vison.
Baroudeur et homme de son temps, il aime se montrer et le clinquant est son ADN mais attention de ne pas trop en abuser !

Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion WeekBalmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Balmain - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Balmain

Wooyoungmi – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

L’homme moderne est curieux, caméléon et pour qui, les styles n’ont pas de frontières. L’heure est au métissage de styles et la muse de Wooyoungmi est un homme de son temps, il voyage dans le temps et dans les styles, “il s’intéresse au sport, mais en même temps au vintage”.
C’est la première collection solo de Katie Chung après que sa mère Woo Young Mi décide de prendre la distance pour laisser plus de lumière à sa fille, désormais à la tête de direction de la création de la marque.
Il s’agit d’un nouveau bohémien. Il y a des détails sportswear et d’éléments vintage, mais aussi l’élégance classique de Wooyoungmi et quelques influences du streetwear… ça semble insensé, mais ça marche”, a-t-elle expliqué la créatrice.
Chung garde alors les silhouettes souples et relâchées qui ont fait la réputation de la griffe. Tout est oversize, avec cette palette chaude et automnale: vert forêt, jaune safran, chair, marron, gris, bleu denim… d’un brin romantique. Les vêtements se superposent, les formes se déconstruisent et les styles se mélangent, tels un hoodie associé à un pantalon de survêt et des bottes cowboy, ces dernières se retrouvent de nouveau avec un ensemble de survêt porté sur une chemise à carreaux en flanelle.
Nouvel homme, nouvelle direction sous la houlette de Katie Chung que nous, on adore !

Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Wooyoungmi - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Wooyoungmi

Dior Homme – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Dans la continuité de l’esprit “Atelier” de la saison dernière, Kris Van Assche continue de faire évoluer les codes formels et informels qui définissent la mode masculine aujourd’hui, en confrontant une nouvelle fois les univers du tailoring grand luxe et du teenager underground.
Le créateur belge joue ainsi sur cette dualité: l’insouciance de la jeunesse face à la maturité, la grande maîtrise et le savoir-faire tailleur de l’atelier Dior Homme face à l’atmosphère nostalgique des années 90.
Ainsi, le costume Dior Homme est revisité, tantôt taillé en hommage à la veste Bar de Monsieur Dior, avec des épaules plus solides, une taille plus creusée, tantôt paré de tatouage tribal qui devient un symbole graphique “rave” que l’on retrouve au fil de la collection, sous forme de blason ou en imprimé all over.
Dans ce vestiaire très corporate où domine le noir, des touches rouge, kaki, sable, bleu, vert sapin, jaune fluo apportent du sel, clin d’œil sans doute au vestiaire teenager.

Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Dior Homme - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Dior Homme

Thom Browne – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Pendant qu’un ciel gris et nuageux enveloppe la capitale dans son froid glacial de janvier, l’intérieur de la grande salle des Beaux-Arts de Paris se couvre d’un neige immaculé. Dans ce décor nivéen où sont alignés des lits de camp, entourés par des arbres défeuillés, quelques modèles déambulent tandis que d’autres, aux longs cheveux nattés cachés sous le bonnet Wee Willie Winkie, marchent d’un pas nonchalant, chaudement et élégamment vêtus.
Avec sa nouvelle collection au visuel très fort, Thom Browne nous invite à camper dans la neige et pour protéger ses hommes de ce climat gelé, il imagine un vestiaire entre le sportswear et le tailoring.
J’ai voulu revenir là où tout a commencé. J’ai voulu raconter comme le tailoring était au début le sportswear, et le sportswear était toujours le tailoring”, a déclaré le créateur américain.
Il brouille donc les pistes, mixe et coordonne les doudounes, les grands manteaux avec les tailleurs, en version costume, short ou smoking, qui se portent en dessous. Dans ce jeu hybride qu’il nous a toujours habitué, la maille y joue un grand rôle, réalisée à partir de laine utilisée pour les couvertures. Tout respire du luxe, avec notamment des touches de fourrure, autour du cou, sur les manches et sur les bordures d’un blouson qui inspirent du confort et de la chaleur.

Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Thom Browne - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Thom Browne

AVOC – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Initié par l’ex-président Nicolas Sarkozy il y a dix ans, l’ambitieux projet Le Grand Paris, malgré des incertitudes quand à son délai et l’explosion des coûts initiaux, interroge et passionne le public mais il n’y a que ! Ce projet qui transformera à tout jamais le visage de la capitale et ses départements environnants a captivé le duo Bastien Laurent et Laura Do au point qu’ils y consacrent une collection pour leur label AVOC.
Entre streetwear et tailoring, leur collection célèbre la richesse, le métissage et le dynamisme artistique et urbain de Paris, à l’image de nombreux imprimés, reproduisant la cartographie de Paris et sa banlieue, trouvés sur des sweats, t-shirts et pantalons.
Le workwear, grande tendance de la saison, et ses détails utilitaires jouent un grand rôle dans la collection. L’exemple le plus probant est celui d’un gilet vert multi-poches associé avec un cargo du même style mais dans un vert différent. Le tout est porté avec des Nike Air Max revisitées par la griffe.

AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week AVOC - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: AVOC

Études – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Le lieu, dans le 17ème arrondissement, totalement vide à l’architecture brutaliste et aux fondations apparentes, se prête bien au thème de la nouvelle collection du collectif Études: celui de l”“Underground”.
34 looks hommes et femmes, à mi chemin entre le workwear, le streetwear et le tailoring, explorent les différents sens de ce concept.
Il y a tout d’abord la question des fondations, des civilisations disparues mais leurs influences sont tellement ancrées dans le quotidien qu’elles font partie de notre identité, telle la civilisation grecque. Ainsi, on retrouve des motifs inspirés des céramiques antiques sur de nombreuses pièces, sur les écharpes, sur le devant d’un t-shirt ou sur les manches d’un hoodie.
Ensuite, “Underground” est aussi l’idée de construction et d’exploration urbaine. Le workwear, et notamment les tenues des travailleurs de bâtiment, est alors exploité, ici avec des détails utilitaires, des cordes et des mousquetons en guise d’accessoires, des patches sur des parkas et gilets sans manches multi-poches.
Le logo de la griffe apparaît discrètement ici et là, mais le plus visible est celui du quotidien américain The New York Times, “la voix internationale des affaires et politiques actuelles”, représentant le quotidien et l’histoire, le passé et le présent, décliné sur plusieurs pièces.

Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Études - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Études

Sacai – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

À la fin de son défilé qui a eu lieu dans les grands espaces du parking de la rue Béranger qui abritait autrefois la rédaction de Libération, la créatrice Chitose Abe sortait saluer le public, sous les applaudissements nourris, portant un parka blanc et un t-shirt sur lequel est imprimé le slogan “Truth. It’s more important now than ever” (la vérité est plus importante que jamais) de la campagne de marketing en 2017 du journal américain The New York Times. Ce slogan retrouvé sur plusieurs pièces renvoie à la conviction de la créatrice de l’importance de s’en tenir à ses croyances. Et les siennes sont évidentes dans cette collection très Sacai.
Ainsi, on y retrouve tous les éléments forts du label: des superpositions, du mélange de matières et de styles, le tricot, la maille, le tartan presqu’omniprésent et les motifs ethniques courtisés par la créatrice prouvant qu’elle est l’éternelle pèlerine, ambassadrice des cultures du monde.

Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Sacai - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Sacai

Berluti – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Dans ce monde où se pose triomphant le tape-à-l’œil, j’aime l’idée d’un homme tranquille. Serein, cool…”, a déclaré Haider Ackermann. Et l’image de l’homme Berluti détendu et posé passe d’abord par une palette de nuances recherchées, à la douce et chaleureuse: vieux rose, camel, beige, bleu charrette, brun, vert. Ces teintes injectées dans une garde-robe à la coupe nonchalante et d’une grande maîtrise finissent par donner à la collection une flamboyance subtile.
Les propositions d’Ackermann reflètent aussi cette allure impeccable, “remplie d’émotion” de l’homme Berluti: pantalons fluides, manteau à chevrons couleur cognac, vestes et manteaux en cuir brillant, trench en daim, manteau et blouson court doublé de peau de mouton retourné ou ensemble en velours côtelé. Un vestiaire masculin qui donne vraiment envie, à condition d’avoir un compte bancaire assurément bien garni !

Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Berluti - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Berluti

Alexander McQueen – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Pour Alexander McQueen, Sarah Burton n’allait pas trop loin pour chercher ses inspirations. Point besoin de se rendre à l’autre bout du monde, ni à retourner à ses lieux d’enfance. Sujette de sa Majesté, la créatrice célèbre tout simplement les différentes facettes de l’homme britannique: l’homme élégant de Savile Row, les farouches Poney Kids de Dublin – ceux immortalisés par le photographe Perry Ogden, les garçons du quartier d’East End, l’homme de lettres comme l’écrivain irlandais Samuel Beckett ou feu Alexander McQueen, le fondateur de la Maison.
Résultats: un vestiaire éclectique décliné en différents styles, à la coupe d’une précision incroyable, habituelle de la Maison. Le tout dans une grande variété d’étoffes: à carreaux écossais, Prince de Galles, à motifs Argyle, à motifs cachemire géants ou à motifs boutons de roses.
Opulent, désirable et complètement McQueen.

Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Alexander McQueen - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Alexander McQueen

Comme des Garçons Homme Plus – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Parmi les créateurs qui, de saison après saison, continuent à étonner et se démarquer, il faut citer Rei Kawakubo qui, avec son label Comme des Garçons Homme Plus et depuis plus de quarante ans, crée en dehors des sentiers battus.
La créatrice envoie, au début du show, plusieurs modèles, têtes cachées par des têtes de dinosaures sculptées dans la feutrine par l’artiste et illustrateur Masakatsu Shimoda, habillés de vestes et shorts dans des motifs bigarrés et patchwork reproduisant des vignettes de bandes dessinés. Les looks suivants – dont chaque modèle arborant une perruque colorées à queue de cheval – sont la plupart du temps dans une palette blanche, avec des coupes asymétriques et texturées. L’ensemble laisse supposer d’une invitation de la créatrice à retarder l’âge adulte pour se réfugier dans le monde innocent de l’enfance.

Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Comme des Garçons Homme Plus - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Comme des Garçons Homme Plus

Cerruti 1881 – Automne/Hiver 2018-2019 – Paris Fashion Week

/

Chez Cerruti 1881, c’est un brassage de styles en vogue du moment: streetwear, militaire, post-punk, tout y est ! Gourmand, Jason Basmajian a rendu sa collection assez confuse. Il a réussi malgré tout à relier les pièces en partie entre elles avec de larges ceintures en cuir, faisant ici office d’arbitre, aussi bien nouées ou attachées sur des vestes que des manteaux et des parkas.
Les coupes sont nettes et impeccables, les matières luxueuses et chaleureuses. La maille est travaillée très du corps tandis que les pantalons ont des tailles hautes, des coupes plutôt amples et feu de plancher. Les motifs, comme les propositions, sont variés: carreaux, Prince de Galles, à chevrons mais aussi des motifs graphiques Bauhaus et le logo fait apparition sur quelques sweats qui n’ont pas à déplaire les fans de la griffe.

Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week Cerruti 1881 - Fall/Winter 2018-2019 - Paris Fashion Week

© Photos: Cerruti 1881