sulvam Printemps/Été 2024 : Briser les barrières, embrasser les rues

26 juin 2023
1 minute de lecture
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ

Fruit de l’imagination du créateur japonais Teppei Fujita, la collection sulvam Printemps/Été 2024 saisit l’esprit du temps et tisse gracieusement les fils de l’élégance traditionnelle et du streetwear moderne. Fujita poursuit son exploration intrigante de la notion de barrières dans la mode, cherchant à brouiller les lignes entre la tenue formelle et les vêtements de tous les jours. C’est une ode à l’essence de la mode en tant que partie intrinsèque de la vie, plutôt qu’un luxe exclusif.

La collection sulvam Printemps/Été 2024 est plus que de simples vêtements sur un présentoir ; c’est une étude anthropologique de la mode contemporaine. Fujita, l’orchestrateur de cette symphonie de tissus, tire son inspiration des rues de Paris, observant comment les gens ordinaires adoptent la mode comme partie intégrante de leur vie quotidienne. S’inspirant de son héritage japonais, Fujita transforme les vêtements traditionnels en ensembles à la fois modernes et nostalgiques.

PUBLICITÉ

Ici, la mode fait partie de la vie, c’est un style de vie”, a déclaré Fujita dans les coulisses après le défilé, par l’intermédiaire d’un interprète. Il s’est montré sincèrement préoccupé par l’accessibilité de la mode. “Si la mode n’est réservée qu’aux riches, elle disparaîtra”. Ce sentiment d’humilité se retrouve dans ses créations innovantes.

Fujita joue avec le familier – chemises et costumes – mais il déconstruit ces éléments de base et les réimagine avec une touche distinctive. Taillées à la main dans l’atelier parisien, les chemises affichent des silhouettes allongées et un aspect froissé et vécu. La coupe souple est accentuée par les poches élargies et les franges de fil caractéristiques de Fujita, contribuant ainsi à une esthétique décontractée et chic à la fois.

PUBLICITÉ

Les créations de Fujita conservent un sentiment de liberté et de fluidité. Les manches des pulls et des vestes sont amples, ce qui permet aux bras nus des mannequins de s’exprimer avec audace. Poussant encore plus les limites, les coutures des jeans et des tailleurs allongés sont légèrement décalées, ce qui donne une nouvelle dimension à ces vêtements de tous les jours. Les pantalons Sarouel en tissu à carreaux froissés pendent très bas à l’entrejambe, ajoutant une couche supplémentaire de nonchalance et de confort.

S’aventurant dans le domaine des vêtements plus sportifs, Fujita emploie des motifs ton sur ton, entremêlant des fleurs et un subtil motif de clé de sol. Une veste de style motard rend hommage à la touche personnelle de Fujita, avec un tatouage graphique de dragon sur les épaules, fusionnant efficacement l’esthétique personnelle et la mode commerciale.

Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Sulvam - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week

© Photos : sulvam

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais

PUBLICITÉ
AllerEn Haut