Sept mythes à oublier sur la conduite en été

44 vues
7 minutes de lecture

L’été est là et avec lui, les vacances d’été ! Le soleil, la fainéantise, les découvertes, la mer, la montagne…., tous ces mots font la java dans votre tête et vous avez hâte de prendre la route pour rejoindre votre lieu de destination.


Penser à ses vacances, c’est très bien ! Mais partir dans de bonnes conditions pour arriver sain et sauf et en bonne humeur à destination, c’est encore mieux !
Quelque soit votre mode de déplacement, suivez nos quelques contre-mythes et vos vacances sur la route seront synonymes de plaisirs.

* Pour être en sécurité, il suffit d’éviter les routes sinueusesMYTHE !
– D’après une étude de l’Université de Dresden (Allemagne), qui possède notamment une chaire dédiée à l’accidentologie, la grande majorité des accidents de la route se produit dans des conditions inverses de ce qu’on pourrait croire. En effet, ses chercheurs ont établi des statistiques prouvant que 75% des accidents surviennent en ligne droite.

Michelin - Living Total Performance
* Faut-il utiliser les pneus hiver toute l’année, même en été sur les routes de vacances ?MYTHE !
– Même si rien dans la loi française n’interdit de de rouler en été avec des pneus d’hiver, pour des questions de sécurité, on vous déconseille vivement de le faire. En effet, si l’on se réfère aux tests menés par l’organisme allemand de tests indépendant Tüv Süd, réalisé en 2013 et avec des pneus 205/55 R16H de Michelin, les écarts de performances entre pneus hiver et pneus été sur sol sec peuvent être significatifs. En été, à 100 km/h, une voiture équipée de pneus hiver met 6 mètres de plus pour s’arrêter. Pour certains, cette courte distance peut être considérée comme insignifiante, mais sachez qu’une perte de performance, même minime, peut causer des dégâts dramatiques.

* Une légère pluie d’été n’a rien d’inquiétantMYTHE !
– Détrompez-vous ! L’Institut de Recherche des Accidents de la Route (VUFO) de l’université de Dresden a mené des analyses sur 12 000 accidents pendant 12 ans et leur résultat est sans appel. 99% des accidents sur routes mouillées se produisent sur de très fines couches d’eau. Quel que soit le pourcentage d’usure des pneus, le risque de dérapage est plus grand sur chaussée mouillée que sur chaussée sèche.

* Quel que soit la route, les pneus s’usent de la même manièreMYTHE !
– L’usure des pneus dépend de beaucoup de critères: de sa conduite, des conditions climatiques, de route… La conduite en montagne, par exemple, use cinq fois plus vite que la conduite sur autoroute.

* Vérifier la pression des pneus avant de partir en vacances est une simple mesure de précautionMYTHE !
– Un pneu sous gonflé peut éclater à tout moment, sans compter de l’augmentation du carburant et de l’usure rapide de vos pneus.
Sous-gonflés, la durée de vie des pneus peut être réduite jusqu’à 8 000 km. Avoir une bonne pression des pneus est synonyme de sécurité et d’énorme économie à réaliser.

* La consommation des carburants n’a rien à voir avec la pression des pneusMYTHE !
– Comme je disais plus haut, un pneu sous-gonflé entraîne une augmentation conséquente des carburants. 1 bar en dessous du niveau de pression adaptée peut vous coûter un plein de carburant par an. Accumuler la perte sur plusieurs années et c’est réellement de l’argent jeté par la fenêtre !

* En vacances, pour une conduite verte et respectueuse de l’environnement, il faut changer de voitureMYTHE !
– Pourquoi changer de voiture lorsqu’on peut faire plus simple ? En effet, en attendant des pneus à base de céréales de Michelin, sachez qu’un pneu sous-gonflé entraîne une sur-consommation d’énergie, donc brûler plus de carburant et dégager plus de CO2. Pas moins de 4,4% des émissions globales de CO² sont liées aux pneus. Dès lors il faut, avant votre départ, vérifier la pression des pneus et l’adapter si nécessaire pour garantir leur efficacité énergétique.
4,4%, ça peut paraître peu, mais c’est déjà significatif en termes d’économie et d’impact environnemental.

À partir de ces constats et contre-mythes, le géant de pneumatiques français Michelin ont mené de sérieuses recherches pour offrir des pneus plus sûrs et plus efficaces aux utilisateurs. En mettant en place « The Road Usage Lab by Michelin », une sorte de « laboratoire d’entraînement direct », Michelin a mis 3 000 voitures volontaires à travers l’Europe sous une surveillance spéciale. La remontée des résultats ont permis au fabriquant de mener des recherches sur la conduite urbaine au quotidien et ainsi à développer et à améliorer leurs pneus de manière optimale.
Ces conclusions ont été publiées sur un mini site spécialement dédié à cette initiative, le « Living Total Performance by Michelin », à consulter sans plus tarder avant votre départ de vacances.
Assurez votre sécurité, c’est aussi assurez celle de tous les autres !

Sponsorisé par Be On