Couture Sci-Fi, collection JUUN.J Printemps/Été 2024

27 juin 2023
2 minutes de lecture
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ

La mode, comme l’art, est une expression de l’air du temps, une représentation des rêves et des désirs de l’époque. La collection JUUN.J Printemps/Été 2024 plonge dans la conscience collective avec une ligne qui repousse les limites, tant sur le plan esthétique que conceptuel. S’inspirant des franges de l’ère numérique, le créateur coréen JUUN.J présente une collection révolutionnaire qui brouille les lignes entre le virtuel et le corporel, une manifestation de skins de jeux vidéo qui se manifestent sur le podium.

Le monde virtuel s’est infiltré dans notre réalité, et JUUN.J a embrassé ce changement en tissant le concept des skins de jeux vidéo dans le tissu de sa dernière collection. Le résultat ? Une série d’ensembles en cuir ton sur ton, à la limite de la vallée de l’étrange, qui confèrent aux mannequins une allure presque extraterrestre. Accompagnée de bodys pailletés ou métalliques et d’épaules étonnamment exagérées, la collection évoque un charme hors du monde. C’est comme si une race extraterrestre dotée d’un sens impeccable de la mode avait débarqué sur le podium, accompagnée de ses sacs à main ovales aux fermetures à glissière stratégiquement placées à portée de main.

PUBLICITÉ

La mode est, après tout, un voyage, et JUUN.J semble voyager plus loin à chaque nouvelle saison. Qu’il explore les profondeurs de l’espace ou qu’il navigue dans les méandres du métavers, le fil conducteur de son voyage est toujours un mélange unique d’élégance sartoriale et de territoires inexplorés. Cette saison, le voyage de JUUN.J s’est concentré sur le tailoring, avec des pièces à la fois sophistiquées et avant-gardistes, destinées à séduire une nouvelle race d’amateurs de mode.

Interrogé sur sa trajectoire esthétique, le créateur a répondu que l’instinct était la boussole qui le guidait vers ce nouvel horizon d’élégance exacerbée, après des années de confort et de décontraction.

PUBLICITÉ

Malgré cette évolution vers une esthétique plus formelle, JUUN.J reste fidèle à ses racines de guerrier urbain. La collection regorge de T-shirts matelassés et de gilets à sangles de style militaire, avec de nombreuses poches qui transforment les pantalons cargo en œuvres d’art pratiques. Le contraste est palpable – des tissus fantaisistes associés à l’utilitarisme brut du denim.

La collection est un triomphe de la manipulation de la silhouette, avec des pantalons larges et des vestes nouées à la taille pour créer des formes exagérées de sablier. L’utilisation astucieuse des fermetures à glissière a permis de transformer les vestes en gilets, tandis que le délavage à l’eau de Javel du denim noir a ajouté de la profondeur grâce à des ombres 2D en trompe-l’œil. JUUN.J nous a fait vivre une expérience visuelle semblable à celle d’un écran, mais toujours aussi tangible.

Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
PUBLICITÉ
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week
Juun.J - Printemps-Été 2024 - Paris Fashion Week

© Photos : JUUN.J

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais

PUBLICITÉ
AllerEn Haut