/

Rick Owens – Printemps/Été 2023 – Paris Fashion Week

1 minute de lecture
Rick Owens - Printemps-Été 2023

Il y a toujours une revendication ou un message politique ou sociétal sous-jacent dans les collections de Rick Owens. La crise politique et économique majeure due à la guerre en Ukraine, la montée de l’extrême droite, le droit à l’avortement supprimé ou menacé aux États-Unis, autant de sujets qui font réagir le créateur américain qui, à travers cette nouvelle collection, baptisée Edfou d’après le temple ptolémaïque d’Horus, veut proposer un peu d’“ordre et de discipline”. “Je voulais de la simplicité, mais je voulais toujours des formes exagérées pour taquiner doucement toute la droiture et le sectarisme qui créent tant de conflits dans le monde”, a-t-il déclaré dans ses notes de collection.

Intimidé et inspiré par la permanence stoïque des temples égyptiens face au temps, Rick Owens cherche à approcher leur tranquillité au milieu du chaos.

PUBLICITÉ

Je m’étais récemment retiré en Égypte où j’ai trouvé un grand réconfort dans l’éloignement et l’ampleur de son histoire. Mes inquiétudes personnelles et mes malaises mondiaux se sentaient mesquins face à ce genre d’intemporalité”, a-t-il ajouté dans son communiqué de presse. “M’allonger dans la terre avec la vallée des rois à portée de vue était une perspective que j’aimais. Les temples, commencés par une civilisation, saisis et ajoutés par une autre, complétés par une autre puis déterrés par une autre encore, rassuraient dans leur permanence stoïque”.

Des chemises rigides et surdimensionnées; de généreux caftans en tulle – il en avait l’idée alors qu’il était harcelé par des mouches en Egypte – portées sur des chemises en soie qui s’enroulent autour du corps; des pantalons évasés qui se tordent et traînent sous des bottes à plateforme; des chemises et vestes, portées à l’envers, coupées en nylon ripstop gris traversé de Dyneema, une fibre qui selon Owens est “apparemment l’une des plus résistantes au monde. Je trouve ça rassurant”; ainsi que d’autres pièces fabriquées en collaboration avec Paradoxe, une marque parisienne qui détisse les surplus ou le denim vintage, puis applique les fils sur d’autres pièces en denim pour créer un effet richement texturé.

À côté de sa palette habituelle dominée par des teintes sombres ou neutres, Rick Owens introduit cette saison des couleurs métalliques vives, telles que le jaune, le rose, le vert et le violet.
De la lumière et de l’espoir dans un monde en crise.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

© Rick Owens


PUBLICITÉ