Richard Mille RM 11-03 Chronographe Flyback

227 lus
3 minutes à lire

Porte-parole de l’esthétique fondatrice de Richard Mille, neuf ans après sa création, la RM 11 de la maison d’horlogerie de luxe des Breuleux connaît une refonte totale, sa première transformation majeure, tout en continuant de s’inspirer de l’univers d’automobile.

La nouvelle RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback se voit ajouter sur son boîtier de crénelures saillantes, apparues pour la première fois sur la RM 27-01. L’ajout de matière autour des vis ajustant les lunettes sur la carrure constitue également un changement majeur puisqu’elle renforce la rigidité de l’ensemble du boîtier, lui offrant ainsi une résistance incomparable.

Richard Mille RM 11-03 Chronographe Flyback


Directement inspiré des jantes et des pneus de voitures de course, le dessin de la couronne, tout comme sa platine et ses en titane grade 5, s’affirme à travers de minuscules détails soigneusement travaillés sur toute la circonférence, telles la multiplication des sillons et l’intégration de deux colliers jaunes en Alcryn particulièrement évocateurs du monde de la course automobile. L’évocation de l’univers d’automobile se trouve aussi dans les protections des poussoirs en carbone NTPT, très utilisé en Formule 1.

Richard Mille RM 11-03 Chronographe Flyback


Au niveau du mouvement, nombre d’éléments ont été repensés, parmi lesquels le squelettage accentué sur les deux faces de la montre. Dessin et couleurs ont été retravaillés au niveau des trois compteurs auxiliaires; l’indication du mois située entre 4 et 5 heures apparaît dans un guichet en forme de “flèche”, de même que celui de la date affiche un nouveau dessin. Quant aux index désormais triangulaires, ils reprennent le jaune de la couronne.
L’ensemble des modifications permet d’accéder en un coup d’œil aux informations de mesure immédiate du temps, ainsi qu’à celles enregistrées par la fonction flyback du chronographe.
Au dos de la montre, se cachent un nouveau rotor à géométrie variable parfaitement visible au travers de verres saphirs traités antireflet, se composant d’une flasque de masse en titane grade 5 brossé et traité PVD et de deux ailettes volumiques en or gris 18K microbillé et anglé. Monté sur des roulements à bille en céramique, il est réglable sur six positions.

Richard Mille RM 11-03 Chronographe Flyback


La RM 11-03 Chronographe Flyback possède en outre le nouveau calibre automatique RMAC3, avec un système à double barillets montés en parallèle pour assurer la stabilité du couple, tout en offrant une réserve de marche d’environ 55 heures. Son balancier à inertie variable, cadencé à 4Hz, procure, quant à lui, une grande fiabilité en cas de choc et un réglage bien plus fin qu’un balancier traditionnel.
La RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback de Richard Mille sera disponible en titane, en or rouge ou en or gris.

Article Précédent

Vans présente la collection Transit Line pour ceux qui aiment la mobilité

Article Suivant

PUMA IGNITE evoKNIT entre chaussure technique et design streetwear