Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren

Richard Mille et McLaren Automotive dévoilent la RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren

in MONTRES

Au Salon international de l’automobile de Genève, ouvert au public à partir d’aujourd’hui jusqu’au 18 mars, Richard Mille et McLaren Automotive ont dévoilé la RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren, en édition limitée et disponible en priorité pour les clients de la McLaren Ultimate Series.

Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren
Cette RM 11-03 McLaren a été designée en étroite collaboration entre Rob Melville, directeur du design chez McLaren, et Fabrice Namura, ingénieur chez Richard Mille, avec pour objectif fixé en commun de réunir design innovant, emploi de nouveaux matériaux et savoir-faire unique.
Le chronographe associe ainsi, pour son boîtier de 9 mm d’épaisseur, un Quartz TPT inédit de couleur orange, couleur historique de l’écurie anglaise, et le Carbone TPT pour offrir une remarquable résistance à tout environnement agressif. Ces deux matériaux, au graphisme ondulé très régulier, sont constitués de multiples couches de filaments parallèles, eux-mêmes obtenus après l’écartement de fils de carbone ou des fibres de silice. Ces couches d’une épaisseur maximale de 45 microns sont imprégnées d’une résine puis empilées sur une machine spécifique qui modifie l’orientation des fibres de 45° entre deux couches (les couches de Quartz TPT sont imprégnée d’une résine spéciale orange développée exclusivement pour Richard Mille). Chauffés à 120°C, à une pression de 6 bars, le Carbone TPT et le Quartz TPT sont alors prêts à être usinés dans les ateliers de la marque.

Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren
À 3 heures, se trouve la complexe couronne de forme d’une roue McLaren en titane grade 5, un alliage biocompatible largement utilisé dans l’industrie aérospatiale, aéronautique et dans l’automobile, composé à 90% de titane, 6% d’aluminium et 4% de vanadium, qui offre une très grande résistance à la corrosion et une rigidité remarquable. Quant aux poussoirs en titane, ils reprennent le dessin des feux de la 720S tandis que les inserts siglés McLaren toujours aussi en titane, de forme similaire aux prises d’air de l’iconique McLaren F1, habillent les lunettes.
Sous le capot de la RM 11-03 bat le calibre automatique RMAC3 avec 55 heures de réserve de marche, alimenté par deux barillets montés en parallèle et un balancier à inertie variable et doté de la fonction chronographe flyback. L’actionnement du poussoir, situé entre 4 et 5 heures, permet la remise à zéro de l’aiguille du chronographe sans arrêt du mécanisme au préalable. Ce dispositif fut à l’origine mis au point pour les pilotes afin d’éviter toute perte de temps (et de précision) lors de l’arrêt, de la remise à zéro et du redémarrage du chronographe, au passage d’un point de navigation.

Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren
Lorsque la fonction chronographe est activée, au moyen du poussoir situé entre 1 et 2 heures (la désactivation du chronographe se fait par le même poussoir), l’heure et les minutes écoulées sont visibles via les compteurs placés respectivement à 6 heures et 9 heures, les secondes étant indiquées par l’aiguille centrale.
De plus, son boîtier est étanche jusqu’à 50 mètres grâce à deux joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 20 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L, offrant forte résistance aux opérations de montage ou de démontage et au vieillissement.

Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren
La Richard Mille RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren, disponible seulement à 500 exemplaires à 180 000 francs suisse (environ 154 000 euros) peut être commandée via le réseau de boutiques Richard Mille par les propriétaires de la McLaren Ultimate Series. Ces derniers devront munir du numéro de série de leur super car car ce numéro correspond à celui de la RM 11-03 McLaren attribuée.