Retrouver le sommeil grâce aux plantes naturelles

9 minutes à lire
Retrouver le sommeil
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous passons un tiers de notre vie sous la couette. Ainsi, à l’âge de 80 ans, nous aurons dormi près de 27 années, mais c’est loin d’être du temps perdu. En effet, le sommeil est très important puisqu’il nous permet de récupérer, tant sur le plan physique que psychologique. Il protège notre système nerveux central, préserve nos neurones et consolide notre mémoire. Il est dès lors facile de comprendre que le manque de sommeil affecte particulièrement notre santé et pourrait conduire à de nombreux troubles et maladies, tels la fatigue, les troubles de l’humeur et de la mémoire, l’irritabilité, la dépression, voire le risque cardiaque, l’hypertension artérielle, etc… Et la liste est longue !
Heureusement, des solutions naturelles existent !

Selon l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance qui réalise chaque année une enquête avec un institut de sondage, un Français sur cinq souffre d’insomnie. Si vous faites partie de cette partie de la population qui a du mal à trouver du sommeil et qui en souffre, sachez qu’il existe des solutions naturelles alternatives aux somnifères. Certaines plantes seraient très efficaces contre l’insomnie et les problèmes d’endormissement, à condition de bien connaître leurs propriétés bien spécifiques.

PUBLICITÉ

Aubépine

Connue depuis l’antiquité pour son efficacité dans le traitement des problèmes cardiaques plutôt légers tels que les palpitations ou une insuffisance cardiaque, l’aubépine est également recommandée pour traiter l’anxiété, l’insomnie et les troubles légers du sommeil.

Retrouver le sommeil - Aubépine
Aubépine

Dans l’aubépine, on retrouve plusieurs principes actifs comme des acides triterpéniques. Cette plante est également composée de 1 à 2% de flavonoïdes. Plus précisément, ces derniers sont surtout présents dans les fleurs, avec du rhamnoside, de la vitexine, de l’hyperoside et de l’acide caféique et chlorogénique. Ce sont ces principes en particulier qui aident à lutter contre les différents troubles cardiaques. L’aubépine comporte aussi des proanthocyanidols, à hauteur de 2 ou 3%, qui ont un effet tranquillisant.

PUBLICITÉ

Dosage : on utilise souvent l’aubépine comme infusion, à raison d’une à deux cuillères à café de fleurs ou de feuilles sèches dans une tasse d’eau bouillante que l’on laisse infuser dix minutes. Il est recommandé d’en boire d’une à trois tasses par jour, hors des repas, et jamais plus de 21 jours.
Contre indication : Les personnes atteintes de troubles cardiaques, même bénins, doivent consulter leur médecin avant de suivre une cure d’aubépine.

Passiflore

Utilisée depuis toujours par les indiens d’Amérique, la passiflore ou “passiflora incarnata”, est aussi connue sous le nom de “fleur du fruit de la passion” ou “grenadille” du fait que son fruit ressemble à une petite grenade.

Retrouver le sommeil - Passiflore
Passiflore

La passiflore renferme des flavonoïdes, du maltol et des alcaloïdes, dont on connaît les effets relaxants. L’Agence Européenne du Médicament (EMA) reconnaît d’ailleurs son usage traditionnel pour réduire la nervosité et l’angoisse.

PUBLICITÉ

La plante fait partie du top 3 des plantes sédatives avec l’aubépine et la valériane. Elle permet de mieux trouver le sommeil, car elle endort le système nerveux central.

Dosage : pour son utilisation, on utilise ses parties aériennes séchées, comme ses fleurs et ses feuilles. La passiflore existe sous plusieurs formes en feuilles séchées pour l’infusion, en ampoule buvable, en gélules, en comprimés…
Pour une infusion, on conseille 5 g (une cuillère à café) de plantes séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laisser infuser trois à quatre minutes avant de boire.

Camomille

C’est une recette de grand-mère pour retrouver le sommeil, bien que de nombreuses études contradictoires, menées jusqu’à présent, empêchent de donner une réponse scientifique unanime sur son efficacité.

Retrouver le sommeil - Camomille
Camomille
PUBLICITÉ

Cependant, on veut bien croire à notre grand-mère et à sa grand-mère et d’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’usage de la camomille dans “le traitement de l’agitation et dans les cas bénins de l’insomnie due à des troubles nerveux”. Consommée en tisane depuis des siècles, on attribue habituellement les effets calmants et sédatifs de la plante à l’apigénine, une des substances actives qu’elle contient.

Dosage : laissez infuser 1 cuillère à soupe de camomille séchée dans de l’eau bouillante. Boire de préférence avant de se coucher.

Valériane

Déjà prescrite depuis l’antiquité pour traiter l’insomnie, la valériane est reconnue pour ses vertus sédatives et relaxantes. Surnommée le valium végétal, cette plante, grâce à ses propriétés inductrices du sommeil, favorise l’endormissement sans créer d’effet d’accoutumance.

Retrouver le sommeil - Valériane
Valériane

Dosage : laisser infuser 15 g de valériane dans 250 ml d’eau bouillante pendant 5 minutes, à consommer trois fois par jour.

Tilleul

Comme la verveine et la camomille, le tilleul est très souvent conseillé en phytothérapie. Ses inflorescences contiennent des flavonoïdes et un principe actif, le farnésol, qui se lie aux récepteurs des benzodiazépines présents dans le cerveau, les mêmes récepteurs que visent les médicaments ou les substances anxiolytiques.

Retrouver le sommeil - Tilleul
Tilleul

Dosage : pour favoriser l’apaisement et l’endormissement, on utilise les fleurs de tilleul, 3 à 5 fleurs par tasse avant se coucher, qu’on laisse infuser pendant une quinzaine de minutes, de préférence récipient ou tasse fermée pour ne pas laisser échapper les huiles essentielles volatiles.

Verveine

La verveine est un autre classique de la phytothérapie. Outre ses vertus pour lutter contre les troubles digestifs (lourdeur d’estomac, flatulences, diarrhée, nausées et maux de ventre), la verveine est également reconnue pour ses propriétés sédatives et relaxantes. Parfait en cas de stress, d’anxiété, de troubles du sommeil.

Retrouver le sommeil - Verveine
Verveine
PUBLICITÉ

Dosage : environ 1 cuillère à soupe de feuilles de verveine pour une tasse. À prendre avant de se coucher, à raison de 2 à 3 tasses par jour.
Contre indication : à éviter si vous souffrez d’insuffisance hépatique, de trouble de la coagulation sanguine, de problèmes de tension artérielle (hypertension ou hypotension), d’anémie, de troubles neurologiques ou si vous prenez des antibiotiques. En cas de doute, consultez votre médecin ou spécialiste.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Article Précédent

Célébrez le solstice d’hiver avec cette nouvelle Nike Dunk Low

Article Suivant

Marine Serre – Printemps/Été 2022 – Paris Fashion Week