Le rappeur Swae Lee annonce sa troisième collab avec boohooMAN

1 minute de lecture
boohooMAN x Swae Lee

Les rappeurs ont la cote chez boohooMAN ! L’auteur-compositeur multi-platine, producteur et rappeur américain originaire d’Inglewood, en Californie, Swae Lee est le dernier à rejoindre la liste de collaborateurs du détaillant et marque britannique.

Le rappeur de 29 ans, nommé aux Grammy Awards, signe ici sa troisième collaboration avec boohooMAN – la première en 2017 avec son frère Slim Jxmmi, avec qui il a formé le duo hip-hop Rae Sremmurd, et la seconde en 2020.

PUBLICITÉ

La collection collaborative de 57 pièces combine le style raffiné du rappeur avec l’esthétique audacieuse de boohooMAN. Composée en grande partie de tailleurs et de costumes, cette collection associe des motifs tels que des broderies, des paillettes, du velours et des tissus irisés avec un certain nombre de couleurs allant des nudes et des pastels aux ors et aux noirs riches.

Cette collection est extraordinaire. La campagne elle-même a été initiée par le statut de célébrité de Swae Lee, le concept se concentrant sur une interprétation abstraite du festival de Cannes. Nous nous sommes inspirés de la façon dont les célébrités ornent le tapis rouge devant une foule de photographes”, a déclaré Cleveland Campbell, directeur de la création de boohooMAN.

PUBLICITÉ

Parallèlement à cette collection, le rappeur prêtera également son visage à la nouvelle campagne festive “Party” de boohooMAN.

Ces contenus peuvent également vous intéresser :

Shareef et Shaqir O’Neal font équipe avec boohooMAN pour lancer une collection capsule
boohooMAN & Boo Johnson se sont retrouvés autour d’une capsule
boohooMAN dévoile sa collaboration avec le rappeur Franglish

PUBLICITÉ
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee
boohooMAN x Swae Lee

Avec des prix allant de 22 € à 118 €, la collection est désormais disponible sur boohooMAN.com.

Cliquez sur ce lien pour lire cet article dans sa version anglais.


PUBLICITÉ