Printemps/Été 2013 – Le Preppy Style

139 views
3 mins read

Mixer le chic et le décontracté. C’est un résumé assez rapide mais global du style preppy qu’on appelle encore « style Ivy League ».

MENSWEAR spring summer 2013_BILL_TORNADE___Paris_June2012BILL TORNADE

Le style preppy pour « Preparatory » est très populaire dans les années 60 et 70 dans les écoles préparatoires et les grandes universités du Nord-Est des États-Unis. Ce terme désigne le look vestimentaire de la jeunesse dorée américaine qui mêle le classicisme, les codes traditionnels et l’élégance moderne.
Après un certain déclin dans les années 80, le preppy a quitté son pré carré d’élitistes prestigieux et se démocratise pour devenir un style populaire et intemporel.
Depuis ces dernières années, grâce au succès des séries américaines Glee et Gossip Girl à destination des adolescents, le preppy rencontre aujourd’hui un nouvel âge d’or. Son retour est très remarqué dans les tendances printemps/été 2013 de Paris à Milan, en passant par la capitale londonienne.
On distingue deux orientations majeures dans le style preppy observé sur les podiums. D’un côté, les créateurs misent énormément sur les couleurs pour donner un nouvel élan au look preppy. Moschino, Yohji Yamamoto, Salvatore Ferragamo ou encore Ports 1961 n’hésitent pas à employer des nuances très prononcées. Orange, vert, jaune, bleu ciel, rose saumon…, ces couleurs très chaudes sont de surcroît dynamisées par des motifs rayures. Ainsi, des blazers, chinos, cardigans et autres pièces du vestiaire preppy se sont pris dans un tourbillon d’arc-en-ciel pour une allure résolument contemporaine.
De l’autre côté, d’autres créateurs préfèrent garder le côté classique du style preppy et proposent des versions plus discrètes et plus sages mais qui ne manquent certainement pas de l’élégance. Chez Les Hommes, par exemple, on porte la chemise et cravate sous un varsity jacket revisité dont son ampleur et le largeur du short dénotent la décontraction, tout en jouant sur la sobriété dans les couleurs, ici noir et blanc.
Bill Tornade ne sort pas non plus le sentier de casual classique du preppy. Chemise à carreaux et chino beige, mis en valeurs par le pea coat noir qui tient le jeu de contraste. Des valeurs sures pour une allure de garçon sage, BCBG pas coincé qui plaît autant aux garçons qu’au genre féminin.