“Premier Contact” (Arrival), Prochain chef-d’oeuvre de Denis Villeneuve

dans LIFESTYLE par "

Après l’excellent Sicario, en compétition officielle au dernier Festival de Cannes et nominé aux Oscars 2016 dans trois catégories, et avant le très attendu Blade Runner 2, le réalisateur canadien Denis Villeneuve présente son nouveau long-métrage Premier Contact (Arrival, en anglais), adaptation du roman Story of your life de Ted Chiang.


De mystérieux vaisseaux extra-terrestres, de forme titanesque et oblongue, venus du fond de l’espace, débarquent à divers endroits sur Terre, en douze endroits exactement. Ils se posent, là, suspendus juste au-dessus du sol, puis ne font rien. Que veulent-ils ? Est-ce une déclaration de guerre ? Face à l’énigme que constituent leur mystérieuse présence et alors que l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue, une équipe, dépêchée par le gouvernement américain et menée par l’expert linguiste Louise Banks, incarnée par Amy Adams, est chargée d’enquêter. Sa mission: déchiffrer le langage des créatures venues d’ailleurs pour comprendre leurs aspirations. Secondée par un mathématicien (Jeremy Renner) et un colonel de l’armée américaine (Forest Whitaker), Louise ne tarde pas à faire des avancées significatives sur la façon de communiquer des extra-terrestres, découvertes permettant de dialoguer avec eux. Mais plus elle progresse, plus elle est confrontée à des visions, fragments d’existence partagés avec sa fille disparue.
Puisant sa rhétorique dans la droite ligne des films de science-fiction, à commencer par l’iconique 2001, l’Odyssée de l’espace, chef d’oeuvre de Stanley Kubrick, Premier Contact de Denis Villeneuve questionne sur la profondeur et l’importance qu’a la communication dans les relations humaines, bien loin des images stéréotype du rapport alien/homme souvent véhiculées par l’industrie hollywoodienne.

Arrival (Premier Contact) snobe le film classique d’invasion alien du paysage contemporain pour explorer une ambiance et un langage qui lui est propre. La chose pourrait être trop compliqué pour le public mainstream, mais il a de l’intelligence et de l’originalité, des qualités trop rares dans le genre ces jours-ci.”, écrivait le critique du cinéma du célèbre magazine américain The Hollywood Reporter, David Rooney qui l’a visionné pendant le dernier Mostra de Venise.

Plus qu’un banal film de science-fiction, Premier Contact est annoncé comme un mixte de Kubrick (2001, l’Odyssée de l’espace) et de Spielberg (Rencontres du troisième type). Ambitieux dans sa conception et extraordinaire dans son exécution, il peut être vu comme un manifeste de la paix, invitant les nations à privilégier le dialogue plutôt que de céder à la xénophobie, la paranoïa et l’individualisme…
Un grand film !
Premier contact sortira le 7 décembre prochain en France.

Tags:

Derniers Articles Par LIFESTYLE

Aller à En Haut