PRADA s’assure la propriété de son emplacement prestigieux sur la Cinquième Avenue pour 425 millions de dollars

PRADA possède l'adresse la plus emblématique de New York : Le magasin phare de la Cinquième Avenue est désormais le leur, avec son gratte-ciel. Une opération de 425 millions de dollars a permis de réécrire l'histoire de PRADA à New York et de placer la marque de luxe italienne au cœur de l'univers étincelant de la vente au détail à Manhattan. ️
28 décembre 2023
2 minutes de lecture
PRADA s'assure la propriété de son emplacement prestigieux sur la Cinquième Avenue pour 425 millions de dollars
© ajay_suresh (Flickr)
PUBLICITÉ

Dans une démarche audacieuse qui marque un tournant dans sa présence à New York, PRADA a acheté l’immeuble emblématique de la Cinquième Avenue qui abrite sa boutique phare pour la somme astronomique de 425 millions de dollars. Cette décision marque un tournant décisif par rapport à la longue tradition de location de la marque, qui s’implante fermement dans l’un des couloirs commerciaux les plus prestigieux du monde.

PRADA, synonyme de luxe italien et d’élégance intemporelle, est désormais un élément permanent de la Cinquième Avenue, consolidant ainsi sa position d’acteur majeur dans le paysage mondial de la mode.

PUBLICITÉ

L’immeuble de 12 étages, avec plus de 7 317 m² d’espace commercial de premier ordre, se trouve directement en face de la Trump Tower, profitant de l’attrait indéniable de son emplacement convoité. Depuis plus de vingt ans, PRADA a élu domicile dans cet espace, créant des souvenirs de vitrines exquises et d’expériences d’achat inoubliables. Cependant, le renouvellement imminent du bail menaçait de perturber cet héritage, ce qui a incité la marque à prendre les choses en main.

Sur le même sujet : Guide ultime : Quel modèle de sacs de luxe pour homme choisir pour Printemps/Été 2024 ?

PUBLICITÉ

Au lieu de succomber aux marées incertaines du marché de la location, PRADA a saisi l’occasion de devenir son propre propriétaire. Cette acquisition stratégique assure non seulement l’avenir de son magasin phare, mais ouvre également des perspectives d’expansion très intéressantes. Les étages supplémentaires situés au-dessus de l’espace commercial peuvent accueillir les bureaux de la société PRADA, des entrepôts ou même des projets futurs, ce qui permet à la marque de rationaliser ses opérations et de maximiser sa présence sur la Cinquième Avenue.

Le PDG Patrizio Bertelli a souligné la valeur stratégique de la propriété, citant sa “rareté croissante et son potentiel à long terme”, renforcé par les récents investissements dans le quartier environnant qui ont augmenté son attrait résidentiel, hôtelier et commercial.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

Cette acquisition historique traduit la détermination inébranlable de PRADA à faire fructifier son héritage new-yorkais. Posséder un bien immobilier sur la Cinquième Avenue, c’est revendiquer un espace convoité dans la tapisserie culturelle de la ville, un témoignage de l’influence durable de PRADA et de sa vision de l’avenir.

Bien sûr, le parcours vers la propriété n’a pas été sans péripéties. Une bataille juridique avec l’ancien propriétaire, Jeff Sutton, a ajouté une couche de drame à la saga. Le projet de Jeff Sutton de réaménager le bâtiment et de relocaliser PRADA dans un espace plus petit du Crown Building s’est heurté à une résistance farouche de la part de la marque. Le litige, avec ses accusations de guerre des échafaudages et de manœuvres stratégiques, s’est déroulé devant les tribunaux new-yorkais avant d’être finalement réglé au début de l’année.

PUBLICITÉ
AllerEn Haut